Le mariage des prêtres

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par Ladysan le Jeu 27 Déc 2012 - 16:47

Coeur de Loi a écrit:Oui, mais ils restent trinitaires.

Ah Bon ! c'est ménage à trois alors lol!
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par libremax le Jeu 27 Déc 2012 - 16:47

Coeur de Loi a écrit:Interdire le mariage des prêtres est objectivement contre l'évangile.

Ah oui ? Où ?
avatar
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par Ladysan le Jeu 27 Déc 2012 - 16:50

Jipé a écrit:Si je comprends bien, croire en Dieu écarte de la famille...C'est le même système qu'appliquent les sectes nocives.

Je le pense aussi, ils devraient donner l'exemple non ?
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par ronron le Jeu 27 Déc 2012 - 17:08

libremax a écrit:Le cas du prêtre est seulement de ne pas privilégier un être humain plutôt qu'un autre (ce qui correspond à l'appel du mariage) pour restituer à tous et à toutes le même amour.
Ça ne fait pas une très belle jambe à tous ces religieux qui ont dans leur vie une femme – ou un homme (catholiques, protestants, anglicans, juifs, musulmans, etc.) ...

Avec l'imaginaire, on peut justifier tout et n'importe quoi...
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par libremax le Jeu 27 Déc 2012 - 17:10

Jipé a écrit:Ne peut-on pas courir deux lièvres à la fois ?!

Théoriquement, si. (d'ailleurs, il y a des prêtres catholiques mariés)
Le problème est que, vite, ces prêtres en viennent ... à courir deux lièvres à la fois.
avatar
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par libremax le Jeu 27 Déc 2012 - 17:12

ronron a écrit:
Ça ne fait pas une très belle jambe à tous ces religieux qui ont dans leur vie une femme – ou un homme (catholiques, protestants, anglicans, juifs, musulmans, etc.) ...

Avec l'imaginaire, on peut justifier tout et n'importe quoi...

Oui, bof ; la vocation de fidélité dans le mariage ne fait pas une très belle jambe non plus à toutes les personnes qui trompent leur conjoint. Chacun son truc.
avatar
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par gaston21 le Jeu 27 Déc 2012 - 17:14

Le clergé a été marié très longtemps. Il a fallu attendre le second concile de Latran pour interdire au prêtre le maniement simultané" du goupillon liturgique et du sien propre... Si on cherche un peu, la raison profonde des décisions de ce concile était d'ordre bassement financier ; le clergé avait des revenus financiers et des biens personnels; ils étaient très souvent d'origine noble ou "bourgeoise" . Et puis, pécheurs et surtout pécheresses ( le démon est souvent sous les jupes...), léguaient souvent des biens pour se racheter du péché...
Alors, où seraient partis toutes ces richesses si les curés avaient eu des enfants ? L'Eglise a donc décidé..."Par ici la monnaie !" . Ca me fait bien rire ces contorsions pour essayer de justifier le célibat des prêtres...Bon, d'accord, ces dames peuvent fantasmer sur de beaux et jeunes curés, comme nous sur les bonnes soeurs...Mais eux, les pauvres, sur qui se jettent-ils ?
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par Jipé le Jeu 27 Déc 2012 - 17:15

libremax a écrit:
Jipé a écrit:Ne peut-on pas courir deux lièvres à la fois ?!

Théoriquement, si. (d'ailleurs, il y a des prêtres catholiques mariés)
Le problème est que, vite, ces prêtres en viennent ... à courir deux lièvres à la fois.
Oui, et ces prêtres catholiques mariés sont moins bien que les autres pas mariés ? Aiment-ils moins dieu pour autant ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26300
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par Ladysan le Jeu 27 Déc 2012 - 17:16

Libremax a écrit : Pour le christianisme, l'amour de Dieu, supérieur à tout autre, doit permettre, bien au contraire, de renforcer l'amour pour le prochain et pour la famille. Il s'agit en effet d'enrichir l'amour du prochain par celui de Dieu.
L'amour pour Dieu a pour accomplissement celui qu'on va avoir pour tout homme.

C'est aussi de cette façon que je comprends le "message"

Mais la vraie raison de l'église c'est, qu'un prêtre marié et fondant une famille risque d'aimer plus sa famille que dieu lui-même et dans ce cas, il serait incapable de mener à bien sa mission

C'est idem coté chasteté. L'abstinence sexuelle et affective "forcées" pousse les prêtres à plus d'humanisme...Les prêtres les plus sincères sont ceux qui souffrent le plus du manque d'amour...
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par libremax le Jeu 27 Déc 2012 - 17:27

Jipé a écrit:
Oui, et ces prêtres catholiques mariés sont moins bien que les autres pas mariés ? Aiment-ils moins dieu pour autant ?

Cher Jipé, hélas, je ne suis pas prêtre et je ne connais pas personnellement de prêtre marié.
Je ne pense pas que les prêtres mariés soient "moins bien" que les autres... ça ne veut pas dire grand chose. Je ne crois pas que le célibat soit la garantie d'un amour plus grand pour Dieu.

Il s'agit simplement d'une autre orientation que celle des mariés. Et l'Eglise demande à ses fidèles de vivre pleinement leur orientation. Celle des mariés est de consacrer le peuple par la fondation du foyer (l'union, la fidélité du couple, les enfants...). Celle du prêtre est de consacrer le peuple par la fondation de l'Eglise (les sacrements, la disponibilité à tous, la fonction pastorale...).

Ces deux orientations sont des fonctions différentes, qui sont difficilement compatibles. elles n'ont pas le même objet.
avatar
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par ronron le Jeu 27 Déc 2012 - 17:28

libremax a écrit:« Mt 19,12 Car il y a des eunuques qui le sont dès le sein de leur mère ; il y en a qui le sont devenus par (la main) des hommes, et il y en a qui se sont rendus eunuques, à cause du royaume des cieux. Que celui qui peut comprendre, comprenne. »
Eunuque désignait quelles personnes au juste?

Ces eunuques l'étaient-ils du fait que l'église le leur avait demandé ou s'agissait-il d'un choix personnel? Et comment pouvait-on choisir cet état alors que Jésus n'avait rien demandé? Où pouvait-on avoir pris cette idée alors que le judaïsme même pour le religieux demandait d'être marié? Ceci ne pourrait-il pas plaider en faveur d'un ajout subséquent?

Même encore, s'agit-il là d'une publicité de Jésus ou d'une simple énumération?

Parlant de ça, on dit que l'homosexualité n'est pas naturelle. Mais le célibat transcende-t-il la nature du simple fait qu'il est sacrifié au religieux?

Que suppose donc l'église au fond en regard de la sexualité, de la femme, du féminin?

Décidément le serpent à sornettes a profondément contaminé le fruit divin!
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par Jipé le Jeu 27 Déc 2012 - 17:31

Libremax,
Certains l'ont fait et le font encore, ce qui veut bien dire que ce n'est pas incompatible...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26300
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par Magnus le Jeu 27 Déc 2012 - 17:33

Chez d'autres chrétiens, comme les pasteurs protestants, par ex, c'est en effet tout à fait compatible.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24042
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par _dede 95 le Jeu 27 Déc 2012 - 17:36

Et cela vous rappelle rien?

Moi qui suis le jeune curé
De la paroisse abandonnée,
Souvent, je pense à cette femme
Qui partagerait le pain, le sel,
Qui m'endormirait avec elle
Et qui protégerait mon âme,
Mais là, devant la croix de Dieu
Ma prière n'atteint pas les cieux
Je suis tout seul dans mon église

Quand à la chasteté forcée qui pousse à l'humanisme, désolé la société commence à se rendre compte où cela mène, surement pas à l'humanité envers ses semblables, et ce n'est pas propre aux ecclésiastiques!
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par Ladysan le Jeu 27 Déc 2012 - 17:50

Dédé a écrit : Quand à la chasteté forcée qui pousse à l'humanisme, désolé la société commence à se rendre compte où cela mène, surement pas à l'humanité envers ses semblables, et ce n'est pas propre aux ecclésiastiques!

Tout à fait dédé
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par ronron le Jeu 27 Déc 2012 - 18:11

libremax a écrit:
Jipé a écrit:
Oui, et ces prêtres catholiques mariés sont moins bien que les autres pas mariés ? Aiment-ils moins dieu pour autant ?

Cher Jipé, hélas, je ne suis pas prêtre et je ne connais pas personnellement de prêtre marié.
Je ne pense pas que les prêtres mariés soient "moins bien" que les autres... ça ne veut pas dire grand chose. Je ne crois pas que le célibat soit la garantie d'un amour plus grand pour Dieu.

Il s'agit simplement d'une autre orientation que celle des mariés. Et l'Eglise demande à ses fidèles de vivre pleinement leur orientation.
«Et l'Eglise demande à ses fidèles de vivre pleinement leur orientation.»

Bah, voyons donc! L'orientation d'un homme pour un autre homme. Et l'église bénira le couple?!

Pour un autre, il divorcera et ira vers une autre femme ou un homme... Et l'église bénira le couple?!

La femme ira vers un autre homme ou une femme, etc. Et l'église bénira le couple?!

Mais à défaut, nous les bénirons nous-mêmes...

Et non merci, l'église, on n'attendait pas ta permission...
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par zizanie le Jeu 27 Déc 2012 - 19:08

Statistiquement, on estime que si l'on faisait un test ADN sur une population, 7% des personnes s’apercevraient que leur père n'est pas leur père biologique. Pour les familles de 3 enfants et plus, ce chiffre monte à 14%.
Les curés serait-ils de la partie? câlinchat
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par _dede 95 le Jeu 27 Déc 2012 - 19:35

zizanie a écrit:Statistiquement, on estime que si l'on faisait un test ADN sur une population, 7% des personnes s’apercevraient que leur père n'est pas leur père biologique. Pour les familles de 3 enfants et plus, ce chiffre monte à 14%.
Les curés serait-ils de la partie? câlinchat

Excellent, mais les curés y sont de moins en moins responsables, tu te rend compte que dans mon coin il y a un curé pour 50 000 habitants, le pauvre quel boulot sourire , et puis il doit avoir + de 69 ans... (sourire narquois)
Dire qu'il y a 80 ans le plus petit village avait son cher curé au service des femmes esseulées à cause des travaux agricoles! Vla que je parle comme Gaston! sourire
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par zizanie le Jeu 27 Déc 2012 - 19:42

Maintenant, on ne sait plus vraiment, avec les soirées libertines, tout ça se mélange pêle-mêle. lol!
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par _dede 95 le Jeu 27 Déc 2012 - 19:46

Oui mais dans ces soirées, l'emballage en plastique est OBLIGATOIRE! Et là y a pas d'avertissement c'est DEHORS! lol!
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par zizanie le Jeu 27 Déc 2012 - 19:48

dede 95 a écrit:Oui mais dans ces soirées, l'emballage en plastique est OBLIGATOIRE! Et là y a pas d'avertissement c'est DEHORS! lol!
Je vois que nous avons un spécialiste sur le forum. bravo
je sors
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par libremax le Ven 28 Déc 2012 - 10:54

ronron a écrit:
libremax a écrit:« Mt 19,12 Car il y a des eunuques qui le sont dès le sein de leur mère ; il y en a qui le sont devenus par (la main) des hommes, et il y en a qui se sont rendus eunuques, à cause du royaume des cieux. Que celui qui peut comprendre, comprenne. »
Eunuque désignait quelles personnes au juste?
Ces eunuques l'étaient-ils du fait que l'église le leur avait demandé ou s'agissait-il d'un choix personnel? Et comment pouvait-on choisir cet état alors que Jésus n'avait rien demandé? Où pouvait-on avoir pris cette idée alors que le judaïsme même pour le religieux demandait d'être marié? Ceci ne pourrait-il pas plaider en faveur d'un ajout subséquent?
Même encore, s'agit-il là d'une publicité de Jésus ou d'une simple énumération?

Cher ronron,

ce passage de l'Evangile de Matthieu est la fin d'un dialogue entre Jésus et ses apôtres à propos de la fidélité dans le mariage : pour Jésus, malgré la possibilité que Moïse donne à l'époux de répudier sa femme, le mariage est sacré et indissoluble. Mais ceci n'est pas compréhensible pour tous, dit-il. L'apôtre fait donc remarquer que le mariage n'est pas une chose aisée. Jésus fait alors un parallèle avec les "eunuques", qu'on pourrait définir comme hommes ne pouvant pas s'unir à des femmes.
Certains sont "eunuques" dès le ventre de leur mère : Jésus parle peut-être ici des hommes qui, dès le début, n'ont pas d'attirance pour les femmes.
D'autres le sont par action des hommes : ils sont châtrés.
D'autres enfin le sont volontairement, "à cause du royaume des cieux". Certains hommes renoncent à l'union avec la femme, et là est le parallèle que Jésus fait avec le mariage : ceci n'est pas compréhensible pour tous. Il y a, dans le mariage comme dans le célibat, un engagement personnel avec Dieu qui est différent.

Il ne s'agit pas d'une demande de l'Eglise : ce passage est tiré de l'Evangile, c'est donc considéré comme une parole du Christ sur la valeur sacrée du célibat ; elle ne concerne d'ailleurs qu'indirectement le célibat du prêtre, dont beaucoup resteront mariés pendant les premiers siècles du christianisme.
En revanche, dire que "Jésus n'avait rien demandé" est un peu court. A plusieurs reprises, il demande avec insistance un engagement radical du disciple menant à l'abandon de tout attachement affectif et matériel. L'Eglise applique donc à elle-même, tant chez les laïcs que chez les religieux, un renoncement omniprésent dans les évangiles.
Je ne vois pas en quoi cette exigence de célibat chez les religieux "plaiderait pour un ajout subséquent". Le célibat n'était pas plus requis dans les civilisations païennes que dans le judaïsme, qui n'en n'était d'ailleurs pas totalement dépourvu (chez les esséniens, dans le naziréat...).

Parlant de ça, on dit que l'homosexualité n'est pas naturelle. Mais le célibat transcende-t-il la nature du simple fait qu'il est sacrifié au religieux?
Que suppose donc l'église au fond en regard de la sexualité, de la femme, du féminin?

Là, je ne comprends pas vos questions. Voudriez-vous les préciser ?
avatar
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par libremax le Ven 28 Déc 2012 - 13:09

Jipé a écrit:Libremax,
Certains l'ont fait et le font encore, ce qui veut bien dire que ce n'est pas incompatible...
Magnus a écrit:Chez d'autres chrétiens, comme les pasteurs protestants, par ex, c'est en effet tout à fait compatible.

Ben oui, mais chers amis, vous savez bien que ce n'est pas parce que certains font quelque chose (ou paraissent faire quelque chose) qu'ils le font bien.
Entendons-nous bien, vite : je ne dis pas que les pasteurs et autres prêtres (ou imams ou muftis...) font mal leur travail.
Je dis que leur fonction est différente, et que la signification profonde de leur mariage n'est peut-être pas tout à fait la même.

Ce n'est pas pour rien que les pasteurs ne sont pas des "prêtres".
Et si certains prêtres vivent maritalement malgré leur sacerdoce, ils sont peut-être de très bonnes personnes, mais il y a quelque chose de rompu avec l'un des éléments essentiels de leur fonction, c'est la communion avec leurs pairs.
avatar
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par _Coeur de Loi le Ven 28 Déc 2012 - 13:53

Leur communion se fait dans la foi et non dans tel ou tel pratique.

"N’avons-nous pas le droit de mener avec nous une soeur qui soit notre femme, comme font les autres apôtres, et les frères du Seigneur, et Pierre ?"

(1 Corinthiens 9-5)

---

Il n'y a que Babylone la grande qui a rompu avec la Bible en interdisant le mariage.
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage des prêtres

Message par libremax le Ven 28 Déc 2012 - 14:24

Si on prend ce verset comme une revendication de son mariage, alors on est en pleine contradiction avec les autres versets où il revendique clairement son célibat :
1Co 7:7- Je voudrais que tous les hommes fussent comme moi ; mais chacun reçoit de Dieu son don particulier, celui-ci d'une manière, celui-là de l'autre.
1Co 7:8- Je dis toutefois aux célibataires et aux veuves qu'il leur est bon de demeurer comme moi.

Si bien que ce verset témoigne plutôt de ce que l'étude de l'Eglise primitive révèle par ailleurs, à savoir que des femmes accompagnaient les apôtres missionnaires, chargées de les aider dans la fondation de nouvelles maisonnées communautaires.
avatar
libremax
Aka Taulique

Masculin Nombre de messages : 5035
Identité métaphysique : catholique
Humeur : bonne, tiens!
Date d'inscription : 26/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum