Le féminisme puritain

Page 20 sur 21 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant

Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par _miamol le Jeu 2 Fév 2012 - 22:10

Oui Tibouc, je vois bien que ça t'échappe, je suis désolée c'est vrai que je reconnais que ce que j'affirme sonne comme si je manquais d'humilité mais c'est affaire d'empathie pas d'egocentrisme. Je vais tenter d'aller plus loin dans le raisonnement:

Le sentiment d'humilitation est à mon sens le sentiment le plus hautement refoulé et on comprend bien pourquoi.
Or ce sentiment comme le dit Alice Miller psychanalyste, est un sentiment que l'on connait très jeune puisqu'il est une pratique de l'éducation familiale. De plus, pour un être aussi sensible, fragile et vulnérable qu'un enfant la moindre incompréhension du parent vis à vis de l'enfant est ressentie comme une humilitation.
Ce genre de sentiment étant refoulé très jeune, l'incompréhension est un phénomène qui passe inaperçu car cela devient "normal", mais c'est toujours mutilant en vérité dans son ressenti de se sentir incompris et de sucroît incompris de soi même, et souvent on tend à des actes auto-desctructeurs pour faire éclater au grand jour une vérité émotionnelle, c'est la logique du corps qui veut que tant qu'on ne le comprend pas, on perpétue le "mal" afin qu'il saute aux yeux.
Cela paraît tiré par les cheveux, mais c'est ça pourtant je pense, on se répéte pour être compris cela me semble logique. Quand on répète un acte envers et contre soi c'est que cet acte demeure incompris. Et comme l'incompréhension est une réalité difficilement supportable, hypocritement mais pas forcément consciemment on préfère rendre compréhensible l'incompréhensible en le rendant légitime mais ça n'a rien de juste et de libre pour finir. C'est un peu ce qui se passe pour la volonté de puissance de la science comme de la religion et comme de l'ego. Pour comprendre si un acte (ou une croyance) est choisi en toute connaissance de cause, il faut remonter à cette cause, à cette source et donc ici on peut trouver le lien logique entre une cause, sa manifestation et les sentiments qui l'accompagnent.
En sorte que légimité "consciente" peut être en vérité illégitimité "inconsciente". D'où entre autre, l'expression les apparences sont trompeuses.
Mon affirmation te semble plus compréhensible?

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par Tibouc le Jeu 2 Fév 2012 - 22:21

C'est quoi le rapport avec la prostitution ?
Moi mon raisonnement est bien plus simple, je ne vais pas chercher des psychanalystes pour le justifier, je dis simplement que l'Etat n'à pas légiférer à propos d'un acte en adultes consentants. On doit pouvoir faire ce qu'on veut de son corps. Donc la prostitution doit être légalisée.

Criminaliser un acte sexuel entre adultes consentants, tarifé ou non, revient selon moi peu ou prou à criminaliser le sexe. Je paye ou je me fais payé pour du sexe si je veux ! rire
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par _miamol le Sam 4 Fév 2012 - 2:37

lol! Tu vois? tu ne vois pas le rapport et c'est ça le problème de fond! Ce rapport est inconscient pour toi et il est conscient pour moi. Je m'explique:

Le titre "adultes consentants" fait intervenir une question philosophique et psychanalytique malgré soi, est-on vraiment consentant de ce qu'on fait? Non je ne crois pas, pas toujours.
Et "justifier" ne veut pas dire légitimer ça veut dire comprendre à la base donc pour légitimer ou justifier un raisonnement il faut le comprendre.
Faire ce qu'on veut de son corps demande également de se poser la question doit-on autoriser le suicide? Je ne vois pas de grande différence à partir de ton affirmation. Je dis que non, on ne doit autoriser que ce qui est sain pour le corps mais pour savoir ce qui est sain ça demande réflexion, très grande réflexion car ce qu'on veut n'est pas forcément ce dont on a besoin, ça me parait évident, crois-tu réellement qu'une personne désirant mourir est ce dont elle a besoin? Est-ce que la santé psychique et physique de ce fameux corps dont tu sembles vouloir disposer à ta guise, nécessite qu'on fasse ce qu'on veut de lui?
Ce n'est pas tant de criminaliser un acte sexuel mais de criminaliser ce qui est malsain lors de tout type de rapport entre deux personnes et même d'une personne vis à vis d'elle-même, là dessus je t'accorde que c'est difficile de juger de ce qui est sain ou non. Et qu'à ce titre, il s'agirait de réformer l'éducation et la législation en même temps comme il l'a été suggéré par Mr songe. Mais pour éduquer, il faut que ces éducateurs se réeduquent eux-même, c'est un peu un problème sans fin...

Le problème en conséquence de cette non réelle certitude entre le sain et le malsain est que le consentement d'une personne n'est pas celui forcément de son corps puisqu'il communique principalement par le biais de l'inconscient et des émotions dont leurs significations sont elles-même inconscientes donc en définitive si, il faudrait que tout le monde fasse une psychanalyse en toute bonne foi pour justifier/légitimiter ses désirs et ses actes et être sûr qu'ils vont bien dans le sens réel de l'individu et qu'il n'est pas sous le coup d'une forme de manipulation inconsciente.

J'en ai faite une pendant 7 ans de psychanalyse, je peux te dire que ça m'a aidée à me rendre compte que ce que je voulais à l'époque de mes 20 ans n'est plus du tout ce que je veux maintenant car j'ai adapté ma conscience à mon corps, mon inconscient. Un corps c'est pas un jouet, ça demande une certaine responsabilité et la moindre des choses par respect pour lui est de comprendre ce dont il aurait réellement besoin et qui échapperait à notre conscience. Tu crois pas franchement?

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par _miamol le Sam 4 Fév 2012 - 3:56

miamol a écrit: alors que travailler à l'usine bien qu'étant potentiellement source d'irrespect envers soi même quand on s'acharne à y travailelr à contre coeur peut s'avérer si l'on continue d'y travailler à contre coeur, inspire une certaine humilité.

A tes souhaits Miamol! lol! Elle veut vraiment rien dire ma phrase! mdr Je me fais rigoler toute seule! Wouahou, bonjour la folle dingue qui pique une crise de fou rire toute seule derrière son écran à 4h du mat!! mdr

Bon je vais tenter de réparer les dégats, lol! .

Alors je crois que ce que j'ai voulu dire à ce moment là c'est : s'acharner à travailler à l'usine à contre coeur est potentiellement source d'irrespect envers soi-même ce qui fait un point commun avec la prostitution mais quand même ça n'a rien de comparable, il y en a un qui est largement plus auto-destructeur et travailler à l'usine peut partir d'un bon sentiment et ça peut être éprouvant donc ça inspire une certaine humilité, bon c'est vrai la prostitution peut être éprouvante aussi... et si c'est pour nourrir son gosse dans l'urgence bon c'est vrai il y a de quoi se montrer indulgent, de toute façon si on part de l'idée qu'on est tous un peu victime de soi même, il y a toujours de quoi se montrer indulgent.
Mais tant qu'à faire dans l'urgence de nourrir mon gosse, je préfère braquer une bijouterie que de faire le trottoir, au pire du pire, je veux dire. Je préfère avoir une dette de respect envers la société qu'une dette de respect envers mon propre corps.
C'est marrant parce que je suis en train de me rendre compte que mes propos contredisent un peu ce que je disais dans mon premier post de ce sujet, je vais clarifier.

Dans un rapport de vente et d'achat, si celui qui vend, vend un produit malsain, je dirais que c'est le vendeur le plus fautif.
Mais dans un cas d'offre et de demande tel que la prostitution c'est tout autre, puisque le demandeur tend à provoquer une offre, alors certainement que le vendeur ne fait que répondre à une demande également, mais à la base c'est le déséquilibre homme/femme dans la société qui fait que ce sont les hommes qui instaurent les règles du jeu les premiers.
Une femme répond à la demande d'un homme car quelque chose l'y pousse, et on revient à cette idée d'adultes consentants, le désir qui m'anime est-il celui de mon propre chef ou est-il la conséquence d'une force inconsciente qui m'y aurait poussée?
C'est là où je voulais en venir avec la séduction. On cautionne soi même des mouvements car un autre mouvement avant celui là nous y pousse. Avons-nous conscience de toutes les forces et mouvements qui nous animent?
Le sens de l'energie qui nous pousse dans une direction plutôt qu'une autre est-il le fruit du hasard ou d'un déterminisme?
Y-a-t-il une force première à tous ces effets de mouvements? Dieu ou le hasard? Une energie n'existe-t-elle que parce qu'elle est induite par un mouvement, une intéraction? Ce n'est pas ce qu'on voit en microphysique?
Tout serait donc lié, de sorte que même un acte aussi bénin soit-il est le fruit d'un mouvement logique qui le précède, lui même d'un autre mouvement logique qui le précède et ainsi de suite, ...vers l'infini et au delà!!!! (Toystory) lol!
Nous ne serions donc que des jouets... télécommandés par des mouvements et forces logiques mais inconscientes. admiration
Obtient-t-on le libre arbitre quand on prend conscience de tout cela? Là est la question!
Elémentaire mon cher Shakespeare car si nous ne sommes que des jouets, peut-être qu'inconsciemment si Tibouc veut faire de son corps et du corps d'une prostituée un jouet, il y serait poussé par une force inconsciente pour démontrer cette vérité à sa manière, nous la donner à voir... afin de se libérer, de nous libérer? segrattelementon

... affaire à suivre ...



_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par Bulle le Sam 4 Fév 2012 - 14:11

miamol a écrit: lol! Tu vois? tu ne vois pas le rapport et c'est ça le problème de fond! Ce rapport est inconscient pour toi et il est conscient pour moi. Je m'explique:
Le titre "adultes consentants" fait intervenir une question philosophique et psychanalytique malgré soi, est-on vraiment consentant de ce qu'on fait? Non je ne crois pas, pas toujours.
Mais le problème n'est pas là miamol. Tibouc ne parle pas des raisons qui poussent à un choix, il parle du choix et a tout à fait raison de dire que l'état n'a pas à intervenir dans un choix concernant des adultes consentants. Il [l'Etat] a seulement pour devoir de respecter et de permettre que ce choix soit respecté dans la mesure où ledit choix ne nuit pas... à l'ordre social (en gros) !
Donc oui : il n'y a pas de rapport et nul besoin, pour l'état d'une justification psychanalytique du titre d'"adulte consentant".

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42533
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par Tibouc le Sam 4 Fév 2012 - 17:24

Bulle a écrit:
miamol a écrit: lol! Tu vois? tu ne vois pas le rapport et c'est ça le problème de fond! Ce rapport est inconscient pour toi et il est conscient pour moi. Je m'explique:
Le titre "adultes consentants" fait intervenir une question philosophique et psychanalytique malgré soi, est-on vraiment consentant de ce qu'on fait? Non je ne crois pas, pas toujours.
Mais le problème n'est pas là miamol. Tibouc ne parle pas des raisons qui poussent à un choix, il parle du choix et a tout à fait raison de dire que l'état n'a pas à intervenir dans un choix concernant des adultes consentants. Il [l'Etat] a seulement pour devoir de respecter et de permettre que ce choix soit respecté dans la mesure où ledit choix ne nuit pas... à l'ordre social (en gros) !
Donc oui : il n'y a pas de rapport et nul besoin, pour l'état d'une justification psychanalytique du titre d'"adulte consentant".
Merci Bulle. okey
Miamol tu dis qu'il faudrait interdire ce qui est malsain, mais au nom de quoi en démocratie l'Etat déciderait à la place des individus ce qui est sain pour eux ou non ? Tu dis d'ailleurs toi-même qu'il est difficile de distinguer le sain du malsain. Donc laissons les gens décider pour eux même ce qui est bon ou non.
Quand je vois des politiques décider de, je cite, "l'abolition de la prostitution", je me dis que c'est une injure faite envers les prostitués (puisqu'on les voit comme des enfants incapables de faire des choix, et qu'il faudrait protéger d'eux-même).

PS : pour le suicide, au risque de te choquer, j'ai à peu près le même raisonnement. Si quelqu'un décide de mourir, au nom de quoi lui interdirait-on ? Je sais bien que dans notre société judéo-chrétienne la mort est vu comme quelque chose de forcément mauvais. Mais a-t-on le droit d'imposer cette vision du monde à tous les individus sans leur demander leur avis ? Il vaut mieux laisser aux gens le libre choix, tu ne crois pas franchement ?
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par gaston21 le Sam 4 Fév 2012 - 18:09

miamol, en toute gentillesse, je pense que sur ces problèmes de prostitution, tu raisonnes trop . Il est vrai que nous, les hommes, nous voyons le problème différemment, mais si je m'en réfère à St Paul, l'Eveillé de Damas (...pendant l'instruction, la femme doit garder le silence, en toute soumission...Qu'elle se tienne tranquille...), à ce que j'ai pu apprendre des medias et à ma propre expérience ( Eh oui !), les conditions de vie de beaucoup de prostituées sont très supérieures à l'étripeuse de Louhans et ses prespectives d'avenir autrement plus assurées, à moins que l'argent trop facile à gagner la fasse tomber dans la drogue . Dans ma longue existence, je me suis souvent trouvé seul , et comme me disait il y a fort longtemps un de mes patrons ( qui faisait aussi office de pasteur !), à Dole, quand on a les bourses pleines, on se sent mal...J'ai donc péché... par action ! Mais je suis un sentimental et j' ai noué parfois des relations sur le plan amical . Je puis t'assurer que j'ai rencontré des dames très ouvertes ( dans tous les sens du terme...), et qui se trouvaient bien dans leur peau ( et moi aussi dans la leur...). J'ai raconté jadis ma rencontre à Marseille avec la belle Hélène ; je t'assure qu'elle n'avait pas besoin de psychanalyse pour garder la forme et l'entrain; à la rigueur peut-être d'un extincteur ...On nous serine depuis toujours que c'est mal, qu'il faut travailler avec les mains ou la tête, mais Dieu nous a créés polyvalents ! Et si on savait tout...Je me souviens avoir rencontré à la sortie de la gare de Lyon, vers 1980, une gente dame spécialiste des parties de jambes en l'air . Elle ne m'a pas vu et je n'ai fait qu'observer .Elle avait tout de la dame patronnesse , habillée de sombre, les yeux baissés . Elle m'a donné envie d'aller me confesser à la chapelle Ste Rita...
Sourire d'un tordu franc-comtois ...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par zizanie le Sam 4 Fév 2012 - 18:41

Voir à ce sujet le très bien documenté film "Elles"
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par Ling le Sam 4 Fév 2012 - 18:47

Si vous aviez vu les trafiquants de chair fraîche passer dans les villages russes ou ukrainiens, vous tiendriez un autre discours.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par zizanie le Sam 4 Fév 2012 - 19:14

J'ai vu ça en Roumanie également près de frontière Ukrainienne. C'est effectivement de l'abattage et de l'esclavagisme.
Ce type de prédation n'est possible parce que ce milieu de la prostitution est mal protégé ni aucunement encadré.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par _miamol le Dim 5 Fév 2012 - 6:22

gaston21 a écrit:miamol, en toute gentillesse, je pense que sur ces problèmes de prostitution, tu raisonnes trop . Il est vrai que nous, les hommes, nous voyons le problème différemment, mais si je m'en réfère à St Paul, l'Eveillé de Damas (...pendant l'instruction, la femme doit garder le silence, en toute soumission...Qu'elle se tienne tranquille...), à ce que j'ai pu apprendre des medias et à ma propre expérience ( Eh oui !), les conditions de vie de beaucoup de prostituées sont très supérieures à l'étripeuse de Louhans et ses prespectives d'avenir autrement plus assurées, à moins que l'argent trop facile à gagner la fasse tomber dans la drogue . Dans ma longue existence, je me suis souvent trouvé seul , et comme me disait il y a fort longtemps un de mes patrons ( qui faisait aussi office de pasteur !), à Dole, quand on a les bourses pleines, on se sent mal...J'ai donc péché... par action ! Mais je suis un sentimental et j' ai noué parfois des relations sur le plan amical . Je puis t'assurer que j'ai rencontré des dames très ouvertes ( dans tous les sens du terme...), et qui se trouvaient bien dans leur peau ( et moi aussi dans la leur...). J'ai raconté jadis ma rencontre à Marseille avec la belle Hélène ; je t'assure qu'elle n'avait pas besoin de psychanalyse pour garder la forme et l'entrain; à la rigueur peut-être d'un extincteur ...On nous serine depuis toujours que c'est mal, qu'il faut travailler avec les mains ou la tête, mais Dieu nous a créés polyvalents ! Et si on savait tout...Je me souviens avoir rencontré à la sortie de la gare de Lyon, vers 1980, une gente dame spécialiste des parties de jambes en l'air . Elle ne m'a pas vu et je n'ai fait qu'observer .Elle avait tout de la dame patronnesse , habillée de sombre, les yeux baissés . Elle m'a donné envie d'aller me confesser à la chapelle Ste Rita...
Sourire d'un tordu franc-comtois ...
lol! il n'y a pas de mal, je ne considère pas ça comme un pêché véritablement mais pour moi tout ce qui touche à l'intimité facile et en quelque sorte désincarnée, je trouve cela malsain. J'en conviens bien que ma vision des choses va bien plus que la prostitution mais je crois que personne ne sait vraiment ce que ça veut dire être bien dans sa peau et avoir de bonnes conditions de vie. A partir de là on trouve toujours pire ou mieux que soit mais finalement on ne sait pas....
Je raisonne beaucoup ça c'est clair, mais moi c'est ce qui m'a sauvée. sourire Et j'ai aussi connu des femmes au plaisir "facile" et qui donnaient l'impression d'être bien dans leur peau mais qui ne l'étaient pas et ne le savaient même pas.
Alors bon je finis toujours par faire la psy de service malgré moi! lol! Et pour finir ces femmes que j'ai connues sont devenues plus à même de se voir elles-mêmes et ont poursuivi leur route avec une perception plus élargie d'elles-mêmes.
Donc je ne jette la pierre à personne mais se connaître soi-même et son intimité ce n'est pas forcément une évidence. sourire

Wouah merci Zizanie, ça a l'air trop bien ce film, moi j'adore quand ça fait cogiter, lol! .


Dernière édition par miamol le Dim 5 Fév 2012 - 6:29, édité 2 fois (Raison : zizanie)

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par _miamol le Dim 5 Fév 2012 - 6:33

zizanie a écrit:J'ai vu ça en Roumanie également près de frontière Ukrainienne. C'est effectivement de l'abattage et de l'esclavagisme.
Ce type de prédation n'est possible parce que ce milieu de la prostitution est mal protégé ni aucunement encadré.

En définitive t'en penses quoi toi? On dirait que t'en parles en prenant de la distance de façon objective pour changer! lol!

Mais toi avec ton ressenti t'en penses quoi?

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par _miamol le Dim 5 Fév 2012 - 7:14

Bulle a écrit:
miamol a écrit: lol! Tu vois? tu ne vois pas le rapport et c'est ça le problème de fond! Ce rapport est inconscient pour toi et il est conscient pour moi. Je m'explique:
Le titre "adultes consentants" fait intervenir une question philosophique et psychanalytique malgré soi, est-on vraiment consentant de ce qu'on fait? Non je ne crois pas, pas toujours.
Mais le problème n'est pas là miamol. Tibouc ne parle pas des raisons qui poussent à un choix, il parle du choix et a tout à fait raison de dire que l'état n'a pas à intervenir dans un choix concernant des adultes consentants. Il [l'Etat] a seulement pour devoir de respecter et de permettre que ce choix soit respecté dans la mesure où ledit choix ne nuit pas... à l'ordre social (en gros) !
Donc oui : il n'y a pas de rapport et nul besoin, pour l'état d'une justification psychanalytique du titre d'"adulte consentant".
Bien sûr que là est le problème tu le dis toi-même, l'ordre social ne se préoccupe pas de l'ordre humain. En fait tu dis que l'Etat n'en a rien à foutre du respect de l'humain. Ca a le mérite d'être clair!!! Y a que moi que ça choque?
C'est pour ça que je disais que c'était aussi affaire d'éducation. Purée Bulle, j'en reviens que tes propres dires ne te sautent pas aux yeux dans l'absurdité du monde dans lequel on vit!
Alors ça veut dire quoi? Parce que l'Etat s'en tape, on peut se permettre de se manquer de respect ! Ouais super quand le chat n'est pas là les souris dancent! Punaise mais il n'y a aucune liberté à se montrer irresponsable parce qu'on en aurait le droit social!!!! Ce n'est même pas affaire de liberté sociale le problème de fond, c'est affaire de liberté humaine. Alors justement il serait de bon ton que pour une fois la société fasse quelque chose qui aille dans le sens du vrai respect de l'être humain!
Pouah, je m'emballe. lol! En gros ce que tu dis Bulle, c'est que la société ne pense qu'à sa gueule! ah ben je veux bien reconnaitre qu'on vit dans un monde d'egoïstes mais toute de même! Il faut bien commencer un jour à voir les choses en face, alors moi je dis que si la loi des Etats-unis passe en France ce ne sera que récolte après semage... Toujours cette logique du contre-coup après avoir abusé et fais des conneries. Rien n'est gratuit à cette soi-disant liberté du corps qui l'enferme plus qu'autre chose dans la prison de l'ego.

Miamol tu dis qu'il faudrait interdire ce qui est malsain, mais au nom de quoi en démocratie l'Etat déciderait à la place des individus ce qui est sain pour eux ou non ? Tu dis d'ailleurs toi-même qu'il est difficile de distinguer le sain du malsain. Donc laissons les gens décider pour eux même ce qui est bon ou non.
Quand je vois des politiques décider de, je cite, "l'abolition de la prostitution", je me dis que c'est une injure faite envers les prostitués (puisqu'on les voit comme des enfants incapables de faire des choix, et qu'il faudrait protéger d'eux-même).

PS : pour le suicide, au risque de te choquer, j'ai à peu près le même raisonnement. Si quelqu'un décide de mourir, au nom de quoi lui interdirait-on ? Je sais bien que dans notre société judéo-chrétienne la mort est vu comme quelque chose de forcément mauvais. Mais a-t-on le droit d'imposer cette vision du monde à tous les individus sans leur demander leur avis ? Il vaut mieux laisser aux gens le libre choix, tu ne crois pas franchement ?
Punaise mais Tibouc tu t'entends pas parler! Ah jsuis choquée les gens, lol! .
Alors je peux te dire que quand j'avais 20 ans et même avant, j'y ai sérieusement pensé au suicide et je peux te dire que j'étais vraiment à deux doigts de me foutre en l'air ben heureusement que je me suis pas écoutée!!!!
Heureusement qu'il y a des gens pour te faire réaliser quand tu es à côté de la plaque aussi, moi il se trouve qu'à un moment donné j'ai su arrêté d'écouter mon ego et mon orgueil et que je suis allée demander de l'aide, tout simplement.
(J'ai une correspondance épistolaire depuis avec une ancienne prof d'histoire du lycée.)
Tout ça pour dire, que ce n'est pas la liberté de dire "tout le monde a le droit de décider de souffrir s'il le veut même s'il ne s'en rend pas compte." Toute souffrance appelle une aide, si en plus on sourd à cette souffrance, où va le monde? je me le demande... C'est le mot liberté qui est perveti par l'ego, la liberté ce n'est pas de s'infliger étérnellement de la souffrance par orgueil, la liberté ce n'est pas de choisir, quand ce choix nous amène tout droit en prison! Une prison à laquelle on serait aveugle mais dont on serait tout fier d'y être allé de son propre chef...
Si on n'est plus capable d'entendre les souffrances et les appels de son propre corps, on n'est mal barré dans la vie. Si en plus on se sert de la démocratie pour légitimiter cette souffrance, laquelle tend elle-même à se pervetir comme dit Bulle, en ne pensant qu'à son propre profit, ce n'est plus de la démocratie, c'est un commerce de dupes...
Tout le monde a besoin de faire une psychanalyse pour ouvrir les yeux car tout le monde perd de vue qu'il est conditionné à croire qu'il est libre en jouant le jeu de l'ordre social qui semble aller à l'envers de l'ordre universel et humain.... Tin j'ai les nerfs! tapelatête pirat
Où est le sauveur! merde Daniel c'est toi qui avait raison! Qu'est-ce qui pourrait sauver l'amour? changer le besoin par l'envie? Ben je me le demande aussi! muet

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par Bulle le Dim 5 Fév 2012 - 10:01

miamol a écrit:Bien sûr que là est le problème tu le dis toi-même, l'ordre social ne se préoccupe pas de l'ordre humain. En fait tu dis que l'Etat n'en a rien à foutre du respect de l'humain. Ca a le mérite d'être clair!!! Y a que moi que ça choque?
Ce n'est absolument pas ce que je dis.
Je réponds à ta phrase
Le titre "adultes consentants" fait intervenir une question philosophique et psychanalytique malgré soi, est-on vraiment consentant de ce qu'on fait? Non je ne crois pas, pas toujours
car je partage le raisonnement de Tibouc
"Moi mon raisonnement est bien plus simple, je ne vais pas chercher des psychanalystes pour le justifier, je dis simplement que l'Etat n'à pas légiférer à propos d'un acte en adultes consentants. On doit pouvoir faire ce qu'on veut de son corps. "
Spoiler:
(Même si je ne partage pas sa conclusion pour la simple et bonne raison que la prostitution n'a jamais été interdite et qu'il n'y a donc aucune raison de la légaliser sourire )
Donc oui, il n'y a aucune raison pour que l'état se préoccupe des linéaments qui poussent telle ou telle personne à consentir de plein gré à un acte.
Le simple bon sens d'ailleurs devrait te permettre de réaliser que l'Etat n'en a pas les moyens [de lire dans les pensées intimes en quelque sorte] d'une part et que s'il les avait et s'il les utilisait ce serait la pire des choses qui pourrait arriver aux individus.

Miamol, ne le prends pas mal, mais si tu tournais sept fois ta souris autour de ton clavier avant de répondre, cela te donnerait peut-être le temps de lire et comprendre ce à quoi tu réponds ?

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42533
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par Ling le Dim 5 Fév 2012 - 10:10

"Moi mon raisonnement est bien plus simple, je ne vais pas chercher des psychanalystes pour le justifier, je dis simplement que l'Etat n'à pas légiférer à propos d'un acte en adultes consentants. On doit pouvoir faire ce qu'on veut de son corps. "

Adulte consentant? Le client est consentant...la prostituée n'a pas toujours choisi de le devenir:

http://www.acdg.info/pdf/cdj_01_esclaves.pdf

Il serait facile pour les magistrats italiens de décrire le véritable esclavage qu’ils ont constaté : les femmes sont enlevées dans leur pays, arrachées à leurs familles, violées à plusieurs reprises, contraintes ou convaincues de se prostituer sous la menace d’être jetées par la fenêtre ou devant le spectacle de leur enfant tenu d’une seule main au-dessus du vide. Elles subissent une violence quotidienne, elles doivent gagner toujours plus sous peine de mort. Il y a des viols punitifs, des blessures, des meurtres destinés à servir d’exemple à celles qui sont réticentes ou ne rapportent pas assez. Des dizaines de milliers de femmes sont placées sur le marché du sexe des pays riches. Même si nous savons aussi que des jeunes femmes des pays en voie de développement sont jetées en pâture aux travailleurs isolés loin des lieux d’habitation, là c’est chez nous que cela se passe !

http://futurcpe.free.fr/themes/violence/seminaire.htm

Vision angélique contre réalité?

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par Bulle le Dim 5 Fév 2012 - 10:16

Stirica a écrit:Adulte consentant? Le client est consentant...la prostituée n'a pas toujours choisi de le devenir
Consentant est à prendre dans le sens légal du terme, bien entendu, c'est à dire ne pas être touché par un vice de consentement (erreur, dol, violence si mes souvenirs sont bons)...
Il fallait effectivement le préciser !

_________________
Hello Invité ! Le du 01 octobre 2018 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42533
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par Ling le Dim 5 Fév 2012 - 10:56

Que reste-t'il du "consentement" lorsqu'une des deux parties est contrainte par une tierce partie.

Je vois le problème de ce point de vue:

Je ne suis pas bigot, le sexe ne me scandalise pas, mais le sexe contre paiement, c’est autre chose. Il s’inscrit dans une chaîne de production, il enrichit le crime organisé, il annihile les droits fondamentaux de la personne. Pourquoi, malgré tout cela, des milliers d’hommes consomment-ils ce produit ? Le crime organisé couvre tous les secteurs, il se place là où il y a une demande. On ne peut donc séparer les deux phénomènes, assez d’hypocrisie : acheter du sexe, c’est se mettre aux côtés des trafiquants, des esclavagistes. C’est donc un véritable changement culturel qu’il faut rechercher. C’est une œuvre de longue haleine.

Extrait du second lien dans mon précédent message.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par gaston21 le Dim 5 Fév 2012 - 11:19

J'ai mis de l'ambiance dans le forum et me voilà ravi ! Alors, mes p'tites dames, serais-je l'affreux jojo ? J'ai dit dès le départ que je condamnais absolument le trafic de chair humaine, auquel d'ailleurs, parfois, participent même les parents de la jeune fille ( un docu. de ces derniers jours sur M6 ) . C'est horrible et inadmissible . Je déplore aussi que des étudiantes soient obligées de se prostituer pour pouvoir continuer leurs études, ceci par manque de moyens financiers.
Je parle des dames qui ont choisi d'exercer ce "métier" parce que, ma foi, " ça gagne sans trop se fatiguer ", on est libre de ses horaires, on n'a pas de patron etc...Bien sûr, il faut surtout s'arrêter à temps, quand on a fait sa pelote ou rencontré un brave gars qui vous emmène dans son attaché-case...Ce n'est pas toujours le cas . Je me souviens d'une vieille dame, vers 1960, assise tous les soirs sur le parapet du pont d'Austerlitz à Paris . Nous passions tous les soirs devant elle en revenant de la cantine . Cent francs anciens pour une "gâterie", mais là, il fallait revenir d'un séjour au Sahara de plus de six mois...
Sourire !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par Ling le Dim 5 Fév 2012 - 11:25

Je parle des dames qui ont choisi d'exercer ce "métier" parce que, ma foi, " ça gagne sans trop se fatiguer ", on est libre de ses horaires, on n'a pas de patron etc...Bien sûr, il faut surtout s'arrêter à temps, quand on a fait sa pelote ou rencontré un brave gars qui vous emmène dans son attaché-case...Ce n'est pas toujours le cas . Je me souviens d'une vieille dame, vers 1960, assise tous les soirs sur le parapet du pont d'Austerlitz à Paris . Nous passions tous les soirs devant elle en revenant de la cantine . Cent francs anciens pour une "gâterie", mais là, il fallait revenir d'un séjour au Sahara de plus de six mois...

Mais dans ce cas, il ne saurait y avoir de problème. Elle a choisi. sourire

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par zizanie le Dim 5 Fév 2012 - 14:26

miamol a écrit:
zizanie a écrit:J'ai vu ça en Roumanie également près de frontière Ukrainienne. C'est effectivement de l'abattage et de l'esclavagisme.
Ce type de prédation n'est possible parce que ce milieu de la prostitution est mal protégé ni aucunement encadré.

En définitive t'en penses quoi toi? On dirait que t'en parles en prenant de la distance de façon objective pour changer! lol!

Mais toi avec ton ressenti t'en penses quoi?
C'est une prédation, de l'esclavagisme, une horreur en somme. Que dire de plus, c'est un crime condamnable comme un viol ou un meurtre. La personalité et le psychisme de ces jeunes filles sont détruits à jamais.

PS: Ne compte pas trop sur moi pour étaler mes humeurs tristes sur ce forum.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par _miamol le Dim 5 Fév 2012 - 14:49

Bulle a écrit: Miamol, ne le prends pas mal, mais si tu tournais sept fois ta souris autour de ton clavier avant de répondre, cela te donnerait peut-être le temps de lire et comprendre ce à quoi tu réponds ?

Je ne dis pas que l'Etat doit lire dans l'intimité des gens...arf j'ai l'impression au même titre que toi de ne pas être comprise (du tout) non plus dans mes propos donc en effet mieux vaut cesser là. Il semblerait que nous ne parlions pas la même langue. Pas d'offense, pas de soucis. sourire

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par _miamol le Dim 5 Fév 2012 - 14:50

zizanie a écrit:C'est une prédation, de l'esclavagisme, une horreur en somme. Que dire de plus, c'est un crime condamnable comme un viol ou un meurtre. La personalité et le psychisme de ces jeunes filles sont détruits à jamais.

PS: Ne compte pas trop sur moi pour étaler mes humeurs tristes sur ce forum.

Nan je ne te demanderai jamais de faire quoi que ce soit contre ton gré, c'est tout le propos! lol!
Je suis ravie de ta réponse. ^^

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par JO le Dim 5 Fév 2012 - 14:58

J'ai connu une prostituée heureuse, en "vacances", un été . Elle m'en a fait librement la confidence. Mais elle a fini assassinée : en lisant le fait divers dans le journal, je me suis dit que c'était quand même plus hasardeux que la dactylo ou la cuisine .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par zizanie le Dim 5 Fév 2012 - 15:19

JO a écrit:J'ai connu une prostituée heureuse, en "vacances", un été . Elle m'en a fait librement la confidence. Mais elle a fini assassinée : en lisant le fait divers dans le journal, je me suis dit que c'était quand même plus hasardeux que la dactylo ou la cuisine .
L'important, c'est que ce soit son libre choix. Après, chaque métier comporte ses propres risques.
Que dire du drame de la cuisinière brulée au 3ème degré et défigurée par une huile de friture?
Ou de la dactylo, sans cesse harcelée par un patron trop près de sa libido convulsive?
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme puritain

Message par JO le Dim 5 Fév 2012 - 15:24

Tu as raison: vivre est dangereux ! Et quand on pense au train de vie de la dactylo ou de la cuisinière ... ça me laisse rêveuse, mais c'est trop tard pour changer d'orientation professionnelle .
Après tout, c'est une façon de gagner sa vie et, comme dans tout métier, l'essentiel est d'aimer ce qu'on fait . Je crois que j'aurais eu du mal à m'y faire, mais Beauvoir pensait que la bourgeoise oisive n'était pas loin d'être payée pour coucher avec le monsieur qui l'entretenait .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 20 sur 21 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum