Champs tristes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Champs tristes

Message par la-hija le Mer 1 Juin 2011 - 21:34



Champs tristes
Les champs de blé calmes, profonds et sourds
Masquent la pesanteur du chagrin des ans lourds
Il n'y pénètre aucun rayon radieux et gai
Et il ne reste qu'un écho lointain de fées
...Je traverse les champs de la mémoire
Errante dans la fumée et le silence noir
Les voies y croisent et le retour est impossible
Pas de direction, et la réalité est pénible
L'automne s'installe à long cours sur les champs
C'est le temps d'adieu et les tristes chants
Je sème les pleurs sur long du chemin
Et se sème dans mon cœur un amer venin !

la-hija
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 08/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Champs tristes

Message par bernard1933 le Mer 1 Juin 2011 - 22:09

Oui, triste à en mourir... Le venin...
Quitte à faire, je préfère celui de Baudelaire...C' est plus réjouissant !

A celle qui est trop gaie - Les Fleurs du Mal

Ta tête, ton geste, ton air
Sont beaux comme un beau paysage ;
Le rire joue en ton visage
Comme un vent frais dans un ciel clair.

Le passant chagrin que tu frôles
Est ébloui par la santé
Qui jaillit comme une clarté
De tes bras et de tes épaules.

Les retentissantes couleurs
Dont tu parsèmes tes toilettes
Jettent dans l'esprit des poètes
L'image d'un ballet de fleurs.

Ces robes folles sont l'emblème
De ton esprit bariolé ;
Folle dont je suis affolé,
Je te hais autant que je t'aime !

Quelquefois dans un beau jardin
Où je traînais mon atonie,
J'ai senti, comme une ironie,
Le soleil déchirer mon sein ;

Et le printemps et la verdure
Ont tant humilié mon coeur,
Que j'ai puni sur une fleur
L'insolence de la Nature.

Ainsi je voudrais, une nuit,
Quand l'heure des voluptés sonne,
Vers les trésors de ta personne,
Comme un lâche, ramper sans bruit,

Pour châtier ta chair joyeuse,
Pour meurtrir ton sein pardonné,
Et faire à ton flanc étonné
Une blessure large et creuse,

Et, vertigineuse douceur !
A travers ces lèvres nouvelles,
Plus éclatantes et plus belles,
T'infuser mon venin, ma soeur !
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Champs tristes

Message par Cochonfucius le Jeu 2 Juin 2011 - 10:52

Amertume, notre pain quotidien.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 22832
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Champs tristes

Message par Invité le Jeu 2 Juin 2011 - 15:19

C'est triste et jolie à la fois!! bravo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Champs tristes

Message par Cochonfucius le Jeu 31 Mai 2012 - 18:02

Ça va souvent ensemble.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 22832
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Champs tristes

Message par Nailsmith le Jeu 31 Mai 2012 - 19:36

Tristesse blanche,
Et nos coeurs sont profonds et vides comme un gouffre,
Ma chère, allons-nous-en, tu souffres et je souffre.

Fuyons vers le castel de nos Idéals blanc,
Oui, fuyons la Matière aux yeux ensorcelants.

Aux plages de Thule, vers l'île des Mensonges,
Sur la nef des vingt ans fuyons somme des songes.

Il est un pays d'or plein de lieds et d'oiseaux
Nous dormirons tous deux aux frais lits des roseaux.

Nous nous reposerons des intimes désastres,
Dans des rythmes de flûte, à la vase des astres.

Fuyons vers le château de nos Idéals blancs,
Oh ! fuyons la Matière aux yeux ensorcelants.

Veux-tu mourir, dis moi ? Tu souffres et je souffre,
Et nos coeurs sont profonds et vides comme en gouffre.
 
Émile Nelligan
 
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1076
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum