Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Page 12 sur 21 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 16 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Rio sur Seine le Lun 20 Fév 2012 - 18:39

gaston21 a écrit:Et pourtant, le développement de notre monde dans tous les domaines, littéraire, scientifique, mathématique, médical, droit, liberté , égalité et même ouverture philosophique...montre à l'évidence que le Bouddhisme sent le moisi et le ranci .

On a retrouvé la XIVème réincarnation ou la XVème réincarnation soit
du Panchem Torrequemada ou du Dalaï-Matamouros.

Tous des illuminés comme on le sait lol!


Dernière édition par Rio sur Seine le Lun 20 Fév 2012 - 18:41, édité 1 fois

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages: 1744
Age: 46
Localisation: Sud Ouest
Identité métaphysique: Bouddhiste
Humeur: ça dépend
Date d'inscription: 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Spin le Lun 20 Fév 2012 - 18:40

Rio sur Seine a écrit:A postériori après le Sutra du Lotus il n'y a que le Sutra du Nirvana, tout les autres sont plus anciens.
Le Sutra du Lotus (dont il y a d'ailleurs une version sanskrite et une version chinoise) a clairement été conçu pour l'écrit (style exubérant, métaphores surabondantes...) alors que les sutras les plus anciens (canon pali) étaient faits pour être mémorisés (grande concision, énumérations...).

à+

Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 9507
Date d'inscription: 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Rio sur Seine le Lun 20 Fév 2012 - 18:44

Spin a écrit:
Rio sur Seine a écrit:A postériori après le Sutra du Lotus il n'y a que le Sutra du Nirvana, tout les autres sont plus anciens.
Le Sutra du Lotus (dont il y a d'ailleurs une version sanskrite et une version chinoise) a clairement été conçu pour l'écrit (style exubérant, métaphores surabondantes...)

Les Sutras du Mahayana sont généralement rédigés en forme de poésie. D'ailleurs le Sutra du Lotus est considéré également comme un poème majeur de la littérature indienne.

J'ai un ami universitaire qui est maitre de conférences au sujet du Sutra du Lotus.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages: 1744
Age: 46
Localisation: Sud Ouest
Identité métaphysique: Bouddhiste
Humeur: ça dépend
Date d'inscription: 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Spin le Lun 20 Fév 2012 - 18:55

gaston21 a écrit:Je reprends espoir ! J'avais l'impression d'être un Don Quichotte qui luttait contre les moulins à vent . En soulevant le problème de la femme dans le Bouddhisme, je constate que l'Eveil bouddhiste n'est qu'une fumisterie, mais c'est dans l'air du temps !
Quel rapport entre le problème de la femme et l'Eveil ?

à+

Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 9507
Date d'inscription: 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par maya le Lun 20 Fév 2012 - 19:30

Mon cher Gaston...je viens de me "rév ...eveiller"...j'adore le rosé, alors je lève mon verre à ta santé lol!

Non,le bouddhisme ne sent pas le ranci, le moisi...mais il faut se détacher de tout le fatras rajouté depuis des siècles par les différentes "écoles" et revenir aux enseignements de base du Bouddha...valable pour les femmes comme pour les hommes. retrouver notre bouddha intérieur... là est la réponse.

maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 3009
Localisation: à l'ouest
Identité métaphysique: bouddhiste et yogas
Humeur: sereine
Date d'inscription: 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par _La plume le Lun 20 Fév 2012 - 19:37

gaston21 a écrit:Je reprends espoir ! J'avais l'impression d'être un Don Quichotte qui luttait contre les moulins à vent . En soulevant le problème de la femme dans le Bouddhisme, je constate que l'Eveil bouddhiste n'est qu'une fumisterie, mais c'est dans l'air du temps ! Et pourtant, le développement de notre monde dans tous les domaines, littéraire, scientifique, mathématique, médical, droit, liberté , égalité et même ouverture philosophique...montre à l'évidence que le Bouddhisme sent le moisi et le ranci . On peut très bien apprendre à méditer sans passer par un gourou ou un lama . Que de fumisterie donc dans tout ça ! Si on avait suivi cette philosophie du nombrilisme, on en serait encore au Moyen-Age et à la plume d'oie ...Je mets mon casque lourd...La Plume, tu peux cogner! L'acier du casque lourd a été inventé par Bessemer...L'acier, que les éveillés n'auraient jamais été "foutus" d'inventer...Et le rosé bien frais, la Plume, il est bouddhiste ? J'ai failli remplacer 'le rosé" par autre chose, mais j'ai eu peur de déplaire aux dames...

Gaston, je ne suis pas bouddhiste car je reconnais que j'ai encore besoin de croire en un Dieu, mais je ne méprise pas le bouddhisme, c'est certainement le système de pensée le plus accompli, le plus poussé qui ait jamais vu le jour. Si des physiciens quantiques le reconnaissent, tu ne fais qu'étaler ton ignorance. Je suis sûr que tu n'a jamais abordé le bouddhisme, tes jugements sont nuls. Redescends dans ta cave !
diable au fouet

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 5987
Localisation: au sud du sud
Identité métaphysique: hérétique
Humeur: c'est selon avec qui
Date d'inscription: 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Petrus le Lun 20 Fév 2012 - 19:53

Rio sur Seine a écrit:

A postériori après le Sutra du Lotus il n'y a que le Sutra du Nirvana, tout les autres sont plus anciens.

Les réajustements sont faits très clairement dans le Sutra du Lotus, car c'est l'idée que tout le monde peut-atteindre la boddhéité même les femmes et les hommes mauvais, ou ceux d'une incroyance incorrigible qui y apparait et qui est révolutionnaire pour l'époque. C'est ce qui détermine le courant Mahayana par rapport au Hinayana, c'est à dire que la Boddhéité n'est plus réservée à une élite. On a également l'idée de "réincarnation dans le temps hors du temps", ce qui n'est plus une idée de réincarnation cyclique linéaire par laquelle au terme on atteindrait la boddhéité, mais qu'on peut l'atteindre dans cette vie-ci.

Je parlais à postériori de la littérature ancienne, c'est à dire du canon Pali, de ce qui a été écrit après.
On trouve dans le canon, entre autres textes, le therigatha mentionné plus haut, où des moniales déclament leur éveil sous forme poétique. (Ce n'était donc pas réservé aux seuls hommes). De même le récit du meurtrier au collier de doigts (Angulimala) qui malgré son histoire connait l'éveil, on voit donc que ces idées ne sont pas "nouvelles"!

Bien sûr les thera ont été trop conservateurs et certains même rétrogrades, mais si l'on compare le truc d'origine avec le sutra du lotus, on est quand même pas loin du délirium... (si vous me permettez.) fluute (Sans parler de la légende qui veut que ce sutta fut gardé secret dans le monde des nagas pendant 600 ans.)
Mais ce n'est qu'un jugement personnel qui ne reflète que mon incompréhension de cette littérature là vis à vis du message... Elle a tout son intérêt.
Il y a surement un juste milieu dans la voie du milieu, et ceux qui ne s'attachent à aucune école, le font aussi car c'est le principe du message de Bouddha, le non-attachement... Nul besoin du radeau une fois la rive traversée.
Ce qu'il y a d'appréciable chez les bouddhistes "ouverts" c'est aussi le fait de ne pas critiquer à tout va ses voisins de sangha.
accueil






Dernière édition par Petrus le Lun 20 Fév 2012 - 21:01, édité 3 fois (Raison : ajout)

Petrus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages: 288
Localisation: Sud-est
Identité métaphysique: Hey
Humeur: Nuage sur le ciel
Date d'inscription: 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Petrus le Lun 20 Fév 2012 - 20:14

La plume a écrit:

Gaston, je ne suis pas bouddhiste car je reconnais que j'ai encore besoin de croire en un Dieu, mais je ne méprise pas le bouddhisme, c'est certainement le système de pensée le plus accompli, le plus poussé qui ait jamais vu le jour. Si des physiciens quantiques le reconnaissent, tu ne fais qu'étaler ton ignorance. Je suis sûr que tu n'a jamais abordé le bouddhisme, tes jugements sont nuls. Redescends dans ta cave !
diable au fouet

lol!
rire

Petrus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages: 288
Localisation: Sud-est
Identité métaphysique: Hey
Humeur: Nuage sur le ciel
Date d'inscription: 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Rio sur Seine le Lun 20 Fév 2012 - 21:56

Petrus a écrit:
Bien sûr les thera ont été trop conservateurs et certains même rétrogrades, mais si l'on compare le truc d'origine avec le sutra du lotus, on est quand même pas loin du délirium... (si vous me permettez.) fluute (Sans parler de la légende qui veut que ce sutta fut gardé secret dans le monde des nagas pendant 600 ans.)

Je ne suis pas trop friand des légendes anciennes, car comme pour du Sutra du Lotus, la naissance de Shakyamuni rapporte également des tas de légendes mystico-psychédéliques tout aussi ubuesques et souvent encore pires.

Il y faut donc re-contextualiser à chaque fois les choses, leur redonner du sens en les réadaptant au contexte moderne et aux capacités de compréhensions contemporaines.

"Bien sûr les thera ont été trop conservateurs et certains même rétrogrades..."

Je ne suis pas certain que l'on puisse parler exactement de "rétrogrades" au sujet du Theravada, mais plutôt d'un Bouddhisme rigoriste et très exigeant.

Cela dit, le Mahayana intègre le Hinayana, et on ne peut laisser déformer les principes de base du Dharma, car autrement cela devient du grand n'importe quoi en terme de Bouddhisme à la carte.

En effet, lorsque j'écoute certaines idées préconçues du Bouddhisme par des gens qui ont l'impression de tout savoir, en réalité c'est beaucoup plus proche du "Rastafarisme" que du Bouddhisme. Donc dans ces conditions quelqu'un qui me parler de forme tronquée d'être "son propre refuge" soit ma bienveillance me commande de le rectifier, ou bien je lui dis "bon courage".

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages: 1744
Age: 46
Localisation: Sud Ouest
Identité métaphysique: Bouddhiste
Humeur: ça dépend
Date d'inscription: 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par gaston21 le Lun 20 Fév 2012 - 22:03

La plume a écrit:
gaston21 a écrit:Je reprends espoir ! J'avais l'impression d'être un Don Quichotte qui luttait contre les moulins à vent . En soulevant le problème de la femme dans le Bouddhisme, je constate que l'Eveil bouddhiste n'est qu'une fumisterie, mais c'est dans l'air du temps ! Et pourtant, le développement de notre monde dans tous les domaines, littéraire, scientifique, mathématique, médical, droit, liberté , égalité et même ouverture philosophique...montre à l'évidence que le Bouddhisme sent le moisi et le ranci . On peut très bien apprendre à méditer sans passer par un gourou ou un lama . Que de fumisterie donc dans tout ça ! Si on avait suivi cette philosophie du nombrilisme, on en serait encore au Moyen-Age et à la plume d'oie ...Je mets mon casque lourd...La Plume, tu peux cogner! L'acier du casque lourd a été inventé par Bessemer...L'acier, que les éveillés n'auraient jamais été "foutus" d'inventer...Et le rosé bien frais, la Plume, il est bouddhiste ? J'ai failli remplacer 'le rosé" par autre chose, mais j'ai eu peur de déplaire aux dames...

Gaston, je ne suis pas bouddhiste car je reconnais que j'ai encore besoin de croire en un Dieu, mais je ne méprise pas le bouddhisme, c'est certainement le système de pensée le plus accompli, le plus poussé qui ait jamais vu le jour. Si des physiciens quantiques le reconnaissent, tu ne fais qu'étaler ton ignorance. Je suis sûr que tu n'a jamais abordé le bouddhisme, tes jugements sont nuls. Redescends dans ta cave !
diable au fouet
La plume, je cherche l'éveil chez mon poète préféré, Baudelaire . La sagesse qu'il exprime dans son poème ci-dessous ne vaut-elle pas mille fois l'apathie bouddhiste ? Et tu vois que sa sagesse va de pair avec notre vénération des dames !
La femme galante, la lune onduleuse ( pas de pensée malsaine...), le baiser libertin...cherche tout ça sous le lotus ! Que dalle !

Le vin du solitaire

Le regard singulier d'une femme galante
Qui se glisse vers nous comme le rayon blanc
Que la lune onduleuse envoie au lac tremblant,
Quand elle y veut baigner sa beauté nonchalante ;

Le dernier sac d'écus dans les doigts d'un joueur ;
Un baiser libertin de la maigre Adeline ;
Les sons d'une musique énervante et câline,
Semblable au cri lointain de l'humaine douleur,

Tout cela ne vaut pas, ô bouteille profonde,
Les baumes pénétrants que ta panse féconde
Garde au coeur altéré du poète pieux ;

Tu lui verses l'espoir, la jeunesse et la vie,
- Et l'orgueil, ce trésor de toute gueuserie,
Qui nous rend triomphants et semblables aux Dieux !


gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 6872
Localisation: Bourgogne
Identité métaphysique: agnostique
Humeur: ricanante
Date d'inscription: 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Rio sur Seine le Lun 20 Fév 2012 - 22:38

gaston21 a écrit:
La plume, je cherche l'éveil chez mon poète préféré, Baudelaire . La sagesse qu'il exprime dans son poème ci-dessous ne vaut-elle pas mille fois l'apathie bouddhiste ? Et tu vois que sa sagesse va de pair avec notre vénération des dames !
La femme galante, la lune onduleuse ( pas de pensée malsaine...), le baiser libertin...cherche tout ça sous le lotus ! Que dalle !


A part ce léger détail, c'est à dire qu'il n'y a rien de plus éloigné de la morale et réactionnaire à l'étique chrétienne que Baudelaire.

Donc, que les cathos tentent de récupérer tout ceux qui leur étaient particulièrement hostiles, tant dans le domaine des sciences ainsi que tout le développement de la modernité, en tant que produit de la chrétienté, c'est plutôt RIGOLO !

Encore un petit effort, et je suis certain que d'ici 20 ans, le mariage gay sera traduit par les cathos comme une des plus grandes réalisations étique de la religion chrétienne. secret

On a bien le droit de rire !


Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages: 1744
Age: 46
Localisation: Sud Ouest
Identité métaphysique: Bouddhiste
Humeur: ça dépend
Date d'inscription: 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Petrus le Lun 20 Fév 2012 - 22:57

Cela dit, le Mahayana intègre le Hinayana,

Tout restant malgré tout relatif, cette assertion sera probablement fausse pour un moine thera spécialiste des textes et diplômé en études supérieures de l'Abhidhamma.
Fausse car le Hinayana n'existe plus, que le Theravada ne se laisse intégrer par le Mahayana que selon les pratiquants du Mahayana, et que le Bouddha n'a pas écrit le sutra du lotus, (pas plus qu'un autre d'ailleurs...)
Je ne suis pas contre l'étude au contraire, mais on peut se rendre compte à un moment donné que toute cette théorie, et toute cette doctrine cosmologique, forme un mur mental qui enferme complètement le disciple, le contraire de la Libération en somme. Le Bouddhisme a-t-il pour vocation de rajouter des barrières (à celles qui existent déjà)?
Les voies sont nombreuses, et le ciel est vaste comme l'esprit libre.
Il faut être assez fou pour lâcher toutes nos références et se jeter dans l'inconnu. Comment connaître la sagesse sans cela?

Petrus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages: 288
Localisation: Sud-est
Identité métaphysique: Hey
Humeur: Nuage sur le ciel
Date d'inscription: 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Rio sur Seine le Mar 21 Fév 2012 - 0:45

Petrus a écrit:
Je ne suis pas contre l'étude au contraire, mais on peut se rendre compte à un moment donné que toute cette théorie, et toute cette doctrine cosmologique, forme un mur mental qui enferme complètement le disciple, le contraire de la Libération en somme. Le Bouddhisme a-t-il pour vocation de rajouter des barrières (à celles qui existent déjà)?


On est effectivement dans des considérations très mystiques.

Est-ce que cela rajoute des attachement ?

Personnellement je ne le crois pas, dans la mesure où l'enseignement de base fondamental est d'apporter la libération à tout les êtres humains au sujet des 4 souffrances fondamentales, et de réaliser l'illumination en sortant des 6 voies inférieures.

Il n'y a rien d'extraordinaire, ce n'est que d'assimiler les bases fondamentales du Bouddhisme dans sa propre vie, et de devenir véritablement bouddhiste en le gravant dans sa chaire et dans ses os.

Nous avons ensuite une dimension atemporelle du "temps hors du temps" en terme de mission cosmologique, ou nous considérons que le but et l'intentioin de la venue du Bouddha Shakyamuni ne concerne pas le salut individuel de quelques individus, mais notre salut dépend de notre intention de sauver une humanité bien plus large.

C'est l'esprit fondamental du Mahayana.

En ce qui me concerne, je sais de forme très claire, que les résulats que j'ai obtenu, ne sont que la Cause et l'Effet de ma sincérité à vouloir sauver l'humanité et de vouloir donner ce que j'ai obtenu.

Dans ce cadre là, nous considérons que le changent du Karma d'un certain nombre d'être humains, permet de changer progressivement le Karma de toute la planète.

Dans ce cadre là j'ai dernièrement approfondi mon lien avec le Bouddha Shakyamuni et le sens véritable de ma vie et de ma mission véritable sur cette Terre de Bouddha.










Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages: 1744
Age: 46
Localisation: Sud Ouest
Identité métaphysique: Bouddhiste
Humeur: ça dépend
Date d'inscription: 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Spin le Mar 21 Fév 2012 - 3:32

Rio sur Seine a écrit:Personnellement je ne le crois pas, dans la mesure où l'enseignement de base fondamental est d'apporter la libération à tout les êtres humains au sujet des 4 souffrances fondamentales, et de réaliser l'illumination en sortant des 6 voies inférieures.
Hmm les "six voies inférieures", si on parle de la même chose (enfer, avidité, animalité, colère, humanité, bonheur temporaire, c'est ça ?), ce n'est déjà pas du Bouddhisme originel, il me semble. Ca ne les rend pas inintéressantes pour autant bien sûr. Et l'illumination (boddhi) n'en fait pas sortir à tout jamais. Il est même dit que si on atteint l'éveil pour soi-même (huitième état) sans chercher plus loin, on peut devenir pire que tout (et ça, c'est une des choses les plus fortes que j'ai trouvées dans le Bouddhisme, et peu importe que ça vienne de Cakyamuni, de Nagarjuna, de Tian Taï ou d'un autre...).

à+

Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 9507
Date d'inscription: 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Doro le Mar 21 Fév 2012 - 11:54

En toute chose, on a le choix d'accéder aux cimes ou de se complaire dans les émonctoires... Choisis ton camp, camarade ! mdr

Doro
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages: 54
Date d'inscription: 27/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par _La plume le Mar 21 Fév 2012 - 12:21

En ce qui me concerne, je sais de forme très claire, que les résulats que j'ai obtenu, ne sont que la Cause et l'Effet de ma sincérité à vouloir sauver l'humanité et de vouloir donner ce que j'ai obtenu.

Dans ce cadre là, nous considérons que le changent du Karma d'un certain nombre d'être humains, permet de changer progressivement le Karma de toute la planète.

Dans ce cadre là j'ai dernièrement approfondi mon lien avec le Bouddha Shakyamuni et le sens véritable de ma vie et de ma mission véritable sur cette Terre de Bouddha.

sauver tous les êtres c'est les convertir au bouddhisme ou tu admets qu'il existe d'autres voies que celle du Bouddha Sakya Muni ?

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 5987
Localisation: au sud du sud
Identité métaphysique: hérétique
Humeur: c'est selon avec qui
Date d'inscription: 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par zizanie le Mar 21 Fév 2012 - 12:41

Rio sur Seine a écrit:
En ce qui me concerne, je sais de forme très claire, que les résulats que j'ai obtenu, ne sont que la Cause et l'Effet de ma sincérité à vouloir sauver l'humanité et de vouloir donner ce que j'ai obtenu.
Ces propos me font froid dans le dos!
T'es-tu posé la question de savoir si l'humanité avait envie d'être sauvé de la manière dont tu l'entends?
Je ne remets pas en cause ta sincérité mais ne dit-on pas que l'enfer est pavé de bonnes intentions?
N'est-ce pas finalement une pensée totalitaire?

zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 7436
Localisation: France
Identité métaphysique: Matérialiste
Humeur: Taquine
Date d'inscription: 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Rio sur Seine le Mar 21 Fév 2012 - 13:40

Spin a écrit:Il est même dit que si on atteint l'éveil pour soi-même (huitième état) sans chercher plus loin, on peut devenir pire que tout (et ça, c'est une des choses les plus fortes que j'ai trouvées dans le Bouddhisme, et peu importe que ça vienne de Cakyamuni, de Nagarjuna, de Tian Taï ou d'un autre...).
à+

C'est parce que dans l'état d''éveil pour soi", consciemment (parce qu'on le revendique) et même de forme plus ou moins inconsciente on tombe dans la doctrine du "Rien" où l'on nie la Loi de Cause et d'Effet, c'est à dire le Dharma.

Comprendre la "Vacuité" comme une fin en soi, c'est dangereux et sa peut rendre fou. Malheureusement certains ne font que d'enseigner le propre folie à leur disciples, et le pire c'est que cela est entretenu par la multitude des textes et toutes leur contradiction, surtout lorsque l'on ne comprend bien ce qu'ils veulent dire, le contexte et à qui cela s'adresse.

C'est la raison pour laquelle certains maitres qui s'en sont aperçu, ce sont attaché au Sutra du Lotus dans le termes, parce que Shakyamuni dit dans celui-ci de rejeter tout ses enseignements antérieurs et de ne pas en garder une seule parole, parce que pendant 40 ans il n'a jamais enseigné la vérité.

Est-ce qu'ils ont raison ou tord ? C'est à chacun d'analyser les choses en leur âme et conscience et de voir où ça les mène.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages: 1744
Age: 46
Localisation: Sud Ouest
Identité métaphysique: Bouddhiste
Humeur: ça dépend
Date d'inscription: 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Rio sur Seine le Mar 21 Fév 2012 - 14:06

zizanie a écrit:
Rio sur Seine a écrit:
En ce qui me concerne, je sais de forme très claire, que les résulats que j'ai obtenu, ne sont que la Cause et l'Effet de ma sincérité à vouloir sauver l'humanité et de vouloir donner ce que j'ai obtenu.
Ces propos me font froid dans le dos!
T'es-tu posé la question de savoir si l'humanité avait envie d'être sauvé de la manière dont tu l'entends?
Je ne remets pas en cause ta sincérité mais ne dit-on pas que l'enfer est pavé de bonnes intentions?
N'est-ce pas finalement une pensée totalitaire?


Ce n'est pas du prosélytisme, mais de la production conditionnée.

C'est à dire une intention subjective de la pensé en relation avec une règle de Cause et d'Effet. C'est une technique en terme d'attitude intérieure et mentale lors de la méditation qui permet de se détacher de son égo et de s'orienter vers les états de vie plus élevés.

Le but commence par soi-même, en changeant son Karma on permet aux autres de changer le leur. C'est un principe en relation avec la Loi de "l'inséparabilité de soi et de son environnement".

Cela veut dire que notre environnement est la manifestation de notre état de vie.

De même, il existe une relation invisible entre tout les êtres humains. C'est la notion qu'aucune vie n'existe séparément de toutes les autres.

Ça n'a rien à voir avec le fait d'aller au sens propre convertir les gens comme un bourrin.

Vouloir "donner ce que l'on obtenu" signifie aider les autres personnes qui suivent la Voie, en l’occurrence celles qui sont dans notre courant, à se développer plus vite et à surmonter leur difficultés. On ne peut donner que ce qu'on a, cela n'a rien d’effrayant.


Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages: 1744
Age: 46
Localisation: Sud Ouest
Identité métaphysique: Bouddhiste
Humeur: ça dépend
Date d'inscription: 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Ignobles Vérités du bouddhisme.

Message par Rio sur Seine le Mar 21 Fév 2012 - 14:16

La plume a écrit:
sauver tous les êtres c'est les convertir au bouddhisme ou tu admets qu'il existe d'autres voies que celle du Bouddha Sakya Muni ?

Voir explication ci-dessus.

Pouvoir se convertir au Bouddhisme ce doit être un droit, et non pas un devoir. Après si les gens le fond ou pas, c'est leur problème. Cela dit on constate qu'il y a des gens qui recherchent effectivement le Bouddhisme, c'est d'ailleurs ce qu'explique Shakyamuni au sujet de l'apparition des Bouddhas dans ce monde, ou dans les autres à travers une notion mystique de temps hors du temps.

Je précise encore :

La notion de "sauver" n'est pas la même que dans le sens judéo-chrétien de la vie après la mort, selon qu'on soit croyant ou pas. Mais plutôt dans le sens Bouddhique d'aider les gens qui souffrent et sont dans le malheur dans cette vie-ci. Pas forcément en les convertissant, mais de forme plus large par notre attitude en tant qu'être humain dans nos relations sociales.

Dans l'absolu, on croit en un changement de civilisation à terme.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages: 1744
Age: 46
Localisation: Sud Ouest
Identité métaphysique: Bouddhiste
Humeur: ça dépend
Date d'inscription: 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 21 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 16 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum