Pourquoi Bouddha est fou.

Page 1 sur 15 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi Bouddha est fou.

Message par _bradou le Mer 8 Juin 2011 - 13:16

Pourquoi Bouddha est fou.
1/Bouddha a plus de prétention qu’un prophète, voire la prétention d’un Dieu. Qu’il ne se dise pas être l’un ou l’autre, ou qu’il ne réponde pas à la définition de l’un ou l’autre n’a pas d’importance, ce sont les pouvoirs qu’il prétend détenir qui nous intéressent. Or il prétend bien détenir un savoir hors de portée de l’homme. Bouddha aurait la connaissance de la nature profonde des choses, de l'univers, détiendrait la Vérité Absolue, le Vrai intégral, ces vérités inaccessibles à l’être humain, et non pas nos petites vérités relatives. Fort de ces lumières surhumaines, il ambitionne de guider l’humanité vers l’éveil, la connaissance vraie. On ne peut non plus l’assimiler à un simple philosophe. C’est un Dieu.

2/Bouddha n’est pas non plus un simple et petit moraliste, même s’il a parlé de compassion et d’altruisme. Il recommande à l’humanité de vivre selon les Vérités auxquelles il aurait accéder, savoir que tout est illusion, vacuité et souffrances. Et c’est en cela qu’il est à la fois fou et dangereux.
Nous vivons certes totalement ou partiellement dans un monde illusoire, nous ne le voyons, ne le comprenons pas tel qu’il est réellement. Ce qui est rouge et sucré(ce n’est qu’un exemple terre-à-terre) pour moi, n’est pas la nature vraie des choses. Soit, mais cette vérité relative/ fausse m’est nécessaire plus que tout autre vérité, et c’est en fonction de cette illusion que je dois vivre et me conduire, si je ne veux pas me casser la gueule. Il faut comprendre que la nature nous a doté de l’intelligence( au sens large du terme) dont nous avons besoin, et que souffrir par exemple, physiquement ou moralement, fait partie de cette intelligence et est nécessaire et utile. C’est cette « souffrance » au sens très large du terme qui fait que nous avançons, surmontons les échecs et rebondissons et nous protégeons. Nous avons l’intelligence pratique dont le rôle est de faciliter notre développement, notre progression et notre épanouissement. L’intelligence des illusions de ce monde-ci, c'est celle-là qu'il nous faut. Et c’est grâce à cette connaissance fausse d’un monde faux que l’humanité a survécu et évolué. Or Bouddha voudraient (c’est son idéal) nous faire vivre dans ce monde-ci avec des Vérités d’un autre" monde", que nous nous comportions en quelque sorte dans l’eau, comme on évoluerait sur la terre ferme. Au motif que tout est vacuité, il voudrait en quelque sorte faire voler un oiseau dans le vide pour le soustraire à la résistance de l’air. Or dans le vide, un oiseau ne pourrait même pas décoller, et crèverait sur place (ce sont là des métaphores, j’espère qu’on saura en saisir le sens général).

3/ Nous avons donc besoin de souffrir, et la souffrance telle que nous l’éprouvons est BIEN DOSEE (sauf pour les malades, mais Bouddha ne s’adresse pas aux malades). Ce qu’il nous faut aussi ce sont nos fausses vérités relatives. Les méthodes agricoles du moyen âge étaient « vraies » pour l’époque, en ce sens qu’elles permettaient à l’homme de se nourrir et que c’était mieux que pas de méthode du tout. Plus tard d’autres méthodes s’appuyant sur les précédentes leur ont succédé, et elles étaient « vérités » aussi, et c’est de ces vérités/relatives/fausses que l’homme a besoin pour ne pas crever et pour progresser. Il en est de même des « vérités » morales, même les plus barbares, et c'est des vérités barbares que nous passons à des "vérités" moins barbares, mais toutes relatives et fausses, et c'est bien ainsi.

4/ Bref, nous avons besoin de vérités EFFICACES, fausses ou vraies on s’en fiche, et non de Vérités Absolues d’un « monde » où nous ne sommes même pas, et dont on n’en a que foutre.
5/Pour Bouddha le monde est faux et l’homme tordu. La nature ou Dieu auraient mal fait les choses. Et Bouddha voudrait que nous vivions de la vision d’un autre monde que celui où nous sommes tout en demeurant dans celui-ci. Il est fou !!!!!!!!!!!
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par lofrg le Mer 8 Juin 2011 - 16:37

Oui, je me demande aussi si ce qu'il a sur la tête n'est pas en quelque sorte une sorte d'entonnoir, tu sais, comme ceux que portent symboliquement les fous... mystère!


lofrg
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 09/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par Magnus le Mer 8 Juin 2011 - 17:00

Décidément, j'ai bien l'impression que Bradou est parti en croisade... .

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23899
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par bernard1933 le Mer 8 Juin 2011 - 17:23

bradou en croisade ? Je le verrais bien dans la peau d'un moine de Tibhirine , mis à part le côté religieux . Le souffle du désert est propice à la réflexion et au détachement ! Je pense que nous donnons trop d'importance au gros Bouhha et que nos civilisations sont porteuses d'autant de sagesse, sinon plus; à condition bien sûr, de résister à la vague de superficialité marchande qui menace de nous engloutir . Au risque de fâcher notre amie Lila, si le Bouddhisme avait envahi le monde, on se chaufferait à la lampe à huile; je me demande même si on aurait inventé la brouette...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par _La plume le Mer 8 Juin 2011 - 17:39

Je trouve que le bouddhisme, auquel je n'adhère pas, s'accorde bien avec la science moderne. C'est une philosophie athée qui présente l'avantage d'être tolérant et de ne pas s'être exporté par la violence. Tu devrais au moins lui reconnaitre ça.

J'espère que quand tu dis nos civilisations tu n'inclus pas l'islam ? parce qu'en matière de fou, j'en connais un grave qui présentait tous les symptômes de l'épilepsie. Aujourd'hui on l'enverrait direct aux urgence psy.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par tango le Mer 8 Juin 2011 - 17:42

Magnus a écrit:Décidément, j'ai bien l'impression que Bradou est parti en croisade... .
Oui Bradou s'exprime violemment... mais on peut y voir deux aspects...
L'un qui serait le terroriste déterminé à détruire tout ce qui ne serait pas l' Islam...
L'autre qui serait le pèlerin qui se sentirait aspiré par la vacuité du Bouddhisme, et qui se débattrait pour ne pas y sauter à pieds joints...

Ce qui est à remarquer, c'est sa persistance à se poser des questions, bien que ces questions soient masquées par des discours persuasifs... Peut-être trouverait-il sa force dans les lecteurs qu'il persuaderait ?...
Méfions-nous du scorpion du Désert... Derrière ses Bras Doux se cache un long dard. rire
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par freefox le Mer 8 Juin 2011 - 17:43

Comme le dirait si bien le schtroumpf grincheux : « J'aime pas les croisades »

Mais bon cela dit avoir un questionnement sur le bouddhisme, les religions en général, l'éthique, nos postulats et tralala me semble sensé (j'ai trouvé l'analyse de Bradou sur les vérités relatives très pertinente)
Ce qui l'est moins c'est d'avoir l'objectif de démolir.
Même si je n’adhère pas à un système, si il ne viens pas me chier dans les bottes pourquoi irais-je le casser ?
Je me trompe peut-être mais j'ai l'impression que c'est ton but Bradou.

Amical sourire
Wink
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par _La plume le Mer 8 Juin 2011 - 17:49

Le bouddhisme, on peut en penser ce qu'on veut, mais il ne dérange personne, il ne prône pas la guerre sainte, il ne cherche pas à s'imposer, mais invité à réfléchir, contrairement à l'islam.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par bernard1933 le Mer 8 Juin 2011 - 18:02

tango, reprocherais-tu à bradou d'avoir un long dard ? Le dard est moins dangereux que le cimeterre ! Et bradou n'a jamais défendu la politique du cimeterre . Mes ancêtres, au VIIIème siècle, ont connu le cimeterre et, sans doute, le dard...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par Tibouc le Mer 8 Juin 2011 - 18:06

On peut tout de même reconnaître à bradou que le bouddhisme jouit d'une aura positive qui n'est pas forcément légitime puisque cette religion (et bradou a raison quand il dit que c'en est une), qui n'est qu'un dérivé dégénéré de l'hindouisme, n'est pas plus exempt de contradictions que les autres.
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

http://thibautbouquet.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par Lila le Mer 8 Juin 2011 - 18:08

bernard1933 a écrit:Au risque de fâcher notre amie Lila, si le Bouddhisme avait envahi le monde, on se chaufferait à la lampe à huile; je me demande même si on aurait inventé la brouette...
tu ne me fâches pas, mais tu te trompes, c'est tout. Les chinois ont été bien en avance technique sur nous pendant des millénaires. Ton autre erreur est de t'obstiner à comparer uniquement le Tibet d'il y a 100 ans avec ta région maintenant. S'il tu comparais avec tes ancêtres en 1900, ce serait déjà plus juste.

La brouette serait une invention chinoise du début de l’ère chrétienne, soit environ dix siècles avant qu’elle ne fasse son apparition en Europe. lien

Aaaaah la laaaaaa, le chauvinisme français... câlinchat

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par Lila le Mer 8 Juin 2011 - 18:13

Tibouc a écrit:On peut tout de même reconnaître à bradou que le bouddhisme jouit d'une aura positive qui n'est pas forcément légitime puisque cette religion (et bradou a raison quand il dit que c'en est une), qui n'est qu'un dérivé dégénéré de l'hindouisme, n'est pas plus exempt de contradictions que les autres.

là, je suis d'accord. Il y a une espèce de mode qui m'agace un peu, d'idéaliser le bouddhisme, et surtout s'imaginer que le Tibet folklorique de Alexandra David Neel était un paradis... C'est ridicule, et faux.

Ce n'est pas parce que le Dalaï Lama a une bouille sympathique qu'il faut s'agenouiller devant lui, et ce n'est pas parce que le bouddhisme est non violent qu'il faut exiger de tous les bouddhistes d'être des humains parfaits du jour au lendemain.

Et c'est pour cela que je ne prends dans le bouddhisme que ce qui m'arrange, et que je laisse tomber le reste, même si cela ne plaît pas aux intégristes.
tire langue

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par Petrus le Mer 8 Juin 2011 - 18:21

Bouddha est fou mais lui le savait.
Ce qu'il dit dérange, surement car son enseignement touche l'absolu, et la nature humaine faite entre autre d'avidité. Ce que j'observe c'est que son enseignement est très profond, que la plupart des philosophes tournent autour du Dhamma sans réellement le nommer.
Une preuve? L'émission d'aujourd'hui de Raphaël Enthoven, sur le désir.
Qu'est ce qu'on y entend? Qu'il faut abandonner le désir, nos pulsions qui nous rendent esclave... C'est le dhamma.
Le seul souci, pour certains, c'est qu'il faut une once de sagesse pour l'entendre.
France culture - Les nouveaux chemins de la connaissance

Petrus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 288
Localisation : Sud-est
Identité métaphysique : Hey
Humeur : Nuage sur le ciel
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par Lila le Mer 8 Juin 2011 - 18:28

il y a des textes hindous qui sont encore plus profonds (mais pas facilement accessibles); Parfois je me demande si certaines des plus vieilles religions ne sont pas les plus sages et les plus savantes concernant la nature humaine et la spiritualité.

Pour accéder au coeur de n'importe laquelle, il faut la débarrasser de tout ce qui y a été ajouté par les disciples moins sages et moins savants, notamment tous les rites, intolérance, etc...

Dans tous les cas on a tout intérêt à découvrir ces anciennes sagesses, si actuelles... comme l'amérindienne, l'australienne, etc...

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par Tibouc le Mer 8 Juin 2011 - 18:33

Sans oublier les sagesses grecques. Comme l'épicurisme qui dit aussi de se débarasser des désirs qui emprisonnent.
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

http://thibautbouquet.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par maya le Mer 8 Juin 2011 - 18:39

Je suis d'accord avec vous sur l'epicurisme...

Concernant la roue...quelque chose d'intéressant...

L'humanité se targue d'avoir inventé la roue il y a 5500 ans. C'est une erreur : les bactéries à flagelles l'ont en effet précédée de près de 3 milliards d'années. Car à la base du long filament qui permet à ces bactéries de se déplacer se trouve un moteur biologique rxtrèmement complexe dont l'un des constituant est un anneau tournant librement sur lui-mème, autrement dit une...roue. Et sa rotation, qui peut atteindre 12000 tours minute,entraine celle du flagelle qui se conduit comme une hélice de bateau. L'énergie de la rotation n'est pas organique mais électrique, engendrée par un flux de protons entre le corps cellulaire et la roue.

Serait-on HS...non puisque tout est relatif... lol! interroge
avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par tango le Mer 8 Juin 2011 - 18:46

Bradou, qu'es-tu en train de faire ?

Tu lubrifies les balles de ta mitrailleuse ?... ou tu gaves de venin ton dard ? rire
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par Lila le Mer 8 Juin 2011 - 18:56

Tibouc a écrit:Sans oublier les sagesses grecques. Comme l'épicurisme qui dit aussi de se débarasser des désirs qui emprisonnent.
il est normal de retrouver des "constantes" qui sous-tendent toutes ces "sagesses", puisque la nature humaine est la même partout, et donc la solution à ses problèmes aussi.

Cela me rassure sur leur validité !

Il suffit de trouver celle qui est exprimée dans un langage qui nous "parle", et notre époque a cela de merveilleux qu'une grande variété d'expressions nous est accessible: pourquoi se limiter sous prétexte de rester "dans sa culture" ?

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par _La plume le Mer 8 Juin 2011 - 19:15

Ce n'est pas parce que le Dalaï Lama a une bouille sympathique qu'il faut s'agenouiller devant lui,

Mais n'est-il pas l'incarnation du boddhisattva, le seigneur des mondes, Avalokiteshvara ? Cool

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par Lila le Mer 8 Juin 2011 - 19:21


et .... ? dubitatif

Ce n'est qu'une théorie, une affirmation... Wink

Je suis contre le culte de la personne, sous quelque prétexte que ce soit. Seuls les comportements, les qualités, les bonnes réactions, les paroles sages doivent être admirées...
Aucun humain n'est parfait, donc ils peuvent tous se tromper et décevoir. (enfin, ce n'est que mon avis personel)

PS à ce genre de question, il répond ui-même par un grand éclat de rire puis "mais je ne suis qu'un moine, un simple moine..."

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par Petrus le Mer 8 Juin 2011 - 20:27

bradou a écrit:Pourquoi Bouddha est fou.
Bouddha a plus de prétention qu’un prophète, voire la prétention d’un Dieu. Qu’il ne se dise pas être l’un ou l’autre, ou qu’il ne réponde pas à la définition de l’un ou l’autre n’a pas d’importance, ce sont les pouvoirs qu’il prétend détenir qui nous intéressent. Or il prétend bien détenir un savoir hors de portée de l’homme. Bouddha aurait la connaissance de la nature profonde des choses, de l'univers, détiendrait la Vérité Absolue, le Vrai intégral, ces vérités inaccessibles à l’être humain, et non pas nos petites vérités relatives. Fort de ces lumières surhumaines, il ambitionne de guider l’humanité vers l’éveil, la connaissance vraie. On ne peut non plus l’assimiler à un simple philosophe. C’est un Dieu.


Premièrement, pour avoir une discussion un minimum sérieusement il faut savoir de quoi on parle.
Il est également moins hasardeux de ne pas prêter des intentions à une personne qui a vécut il y a 2500 ans, sans savoir distinguer ce que cette personne a (plus ou moins) réellement dit, ce que cet enseignement est devenu au cours des siècles dans les pays où il s'est propagé, et ce qu'il en résulte de nos jours à travers ceux qui le diffusent.
Ensuite il est toujours utile de distinguer la tradition (souvent teinté de mythe, de légende), du message lui même, qui s'adresse au bon sens et à l'esprit-cœur de ceux qui sont disposés à l'entendre (bien sûr), et bien que les deux se mêlent activement parfois.
Bouddha n'a, par exemple, jamais prétendu (selon la source la plus ancienne le Canon pali) détenir la vérité Absolue. Même si l'on considère que "la vérité absolue" est le Nibbana (Nirvana en Sanskrit) il serait absurde de dire une telle chose, car dans ce Nibbana il n'y a pas les notions de haut/bas, grand/petit, bon/mauvais, infini/non-infini, être/non-être, etc. il ne peut appartenir à personne, ni être détenu par quiconque, c'est contraire à son principe même.
Bouddha n'est pas non plus un Dieu, bien qu'il est pu le devenir dans l'histoire du Bouddhisme, c'est juste un homme éveillé. La tradition le définit comme "guide des hommes et des Dieux qui doivent être guidés" (une multitude de Dieux étaient -est toujours, courant dans l'Inde Antique), il est aussi définit comme "seigneur suprême" car "personne ne possède de plus grandes qualités que lui (...), par ses qualités de discipline, de concentration, de sagacité, de Délivrance et de connaissance - vision de la Délivrance. Il n'a pas d'égal dans ces domaines..."
(Visuddhimagga)

2/Bouddha n’est pas non plus un simple et petit moraliste, même s’il a parlé de compassion et d’altruisme. Il recommande à l’humanité de vivre selon les Vérités auxquelles il aurait accéder, savoir que tout est illusion, vacuité et souffrances. Et c’est en cela qu’il est à la fois fou et dangereux.
Nous vivons certes totalement ou partiellement dans un monde illusoire, nous ne le voyons, ne le comprenons pas tel qu’il est réellement. Ce qui est rouge et sucré(ce n’est qu’un exemple terre-à-terre) pour moi, n’est pas la nature vraie des choses. Soit, mais cette vérité relative/ fausse m’est nécessaire plus que tout autre vérité, et c’est en fonction de cette illusion que je dois vivre et me conduire, si je ne veux pas me casser la gueule. Il faut comprendre que la nature nous a doté de l’intelligence( au sens large du terme) dont nous avons besoin, et que souffrir par exemple, physiquement ou moralement, fait partie de cette intelligence et est nécessaire et utile. C’est cette « souffrance » au sens très large du terme qui fait que nous avançons, surmontons les échecs et rebondissons et nous protégeons. Nous avons l’intelligence pratique dont le rôle est de faciliter notre développement, notre progression et notre épanouissement. L’intelligence des illusions de ce monde-ci, c'est celle-là qu'il nous faut. Et c’est grâce à cette connaissance fausse d’un monde faux que l’humanité a survécu et évolué. Or Bouddha voudraient (c’est son idéal) nous faire vivre dans ce monde-ci avec des Vérités d’un autre" monde", que nous nous comportions en quelque sorte dans l’eau, comme on évoluerait sur la terre ferme. Au motif que tout est vacuité, il voudrait en quelque sorte faire voler un oiseau dans le vide pour le soustraire à la résistance de l’air. Or dans le vide, un oiseau ne pourrait même pas décoller, et crèverait sur place (ce sont là des métaphores, j’espère qu’on saura en saisir le sens général).

Tu dis "il recommande à l'humanité". Et alors, est-ce un mal, t'obliges-t-il personnellement à quoi que se soit ?
C'est vrai que ce n'est pas courant de nos jours de telles recommandations. Mais dans l'Inde du Bouddha, il y avait une multitude de maitres, yogis et ascètes en tout genre qui parcouraient le pays, pratiquaient toutes sortes d'ascèses, énonçaient leurs expériences, leurs vérités, essayaient des techniques diverses, changeaient de méthodes, ... Des récits de plusieurs sources se recoupent dans ce sens : une effervescence philosophique et spirituelle, des samana dans les campagnes et les bourgs, à la recherche si possible du Nirvana, selon leur croyances, de la fin des renaissances, de la Libération totale. Et que s'est t-il passé? Bouddha l'a trouvée, il l'a proclamée, eurêka !!


3/ Nous avons donc besoin de souffrir, et la souffrance telle que nous l’éprouvons est BIEN DOSEE (sauf pour les malades, mais Bouddha ne s’adresse pas aux malades). Ce qu’il nous faut aussi ce sont nos fausses vérités relatives. Les méthodes agricoles du moyen âge étaient « vraies » pour l’époque, en ce sens qu’elles permettaient à l’homme de se nourrir et que c’était mieux que pas de méthode du tout. Plus tard d’autres méthodes s’appuyant sur les précédentes leur ont succédé, et elles étaient « vérités » aussi, et c’est de ces vérités/relatives/fausses que l’homme a besoin pour ne pas crever et pour progresser. Il en est de même des « vérités » morales, même les plus barbares, et c'est des vérités barbares que nous passons à des "vérités" moins barbares, mais toutes relatives et fausses, et c'est bien ainsi.

Si tu penses que nous avons besoin de souffrir, c'est ton droit, mais je ne suis pas sur que tout le monde pense comme toi. De plus c'est la perception de la souffrance qui importe pour Bouddha.
Bien sûr Bouddha s'adresse aux malades! Les quatre Nobles Vérités sont les prescriptions d'un médecin :
Le diagnostique de la maladie, la recherche des causes de la maladie, l'affirmation que la maladie est curable, la Thérapeutique.

Le diagnostique de la maladie : L'insatisfaction, la “souffrance” issue de l'absence d'équilibre, d'harmonie, de stabilité ou de permanence - est omniprésente (en pãli : dukkha ariya sacca)
La recherche des causes de la maladie : L'attachement inconscient, volontaire au désir ou l'esclavage des désirs (en pãli : dukkha samudaya ariya sacca).
L'affirmation que la maladie est curable : La cessation de cette insatisfaction est possible
(en pãli : dukkha nirhoda ariya sacca) c'est nibbãna : Paix ultime par extinction de la haine, de la convoitise et de l'ignorance (méconnaissance des 3 caractéristiques intrinsèques de la réalité, annica - impermanence-, anatta - vacuité ou non existence propre et dukkha - l'insastisfaction - )
La Thérapeutique : Le chemin menant à la cessation de l'insatisfaction est l'octuple sentier (en pãli ariya anthanhika magga) reposant sur les trois fondations : Sîla (éthique), viriya, bhãvanã (culture mentale) et pañña (connaissance transcendante).


Si tu ne veux pas te libérer de quoi que ce soit, tant mieux. Tu es peut être parmi les rares êtres humains insouciants et heureux a qui aucun nuage ne viens jamais faire de l'ombre. Maintenant c'est vrai que le message de Bouddha n'est pas pour les enfants, et le fait qu'il énonce des vérités qui sont plus profondes que nos "vérités relatives", ne veut pas dire :
-Qu'il faille les suivre,
-Qu'il faille oublier les vérités relatives,
-Qu'il faille aussi négliger ces vérités plus hautes...
Les vérités relatives ont toujours gouverné le cœur des hommes, ce n'est pas un souci (pour la pérennité de ces vérités). Alors si un prétendu sage énonce des vérités qui nous font prendre un peu de hauteur, why not...


4/ Bref, nous avons besoin de vérités EFFICACES, fausses ou vraies on s’en fiche, et non de Vérités Absolues d’un « monde » où nous ne sommes même pas, et dont on n’en a que foutre.

Lorsque Bouddha parle (de vérités), ne te trompe pas : il parle de ce monde ci.
Que dit-il aux rois, aux guerriers, aux religieux, aux mendiants, aux paysans, aux auditeurs laïcs? Il parle de qualités morales (ou éthiques) à développer, il parle d'abandonner les mauvaises qualités qui nous polluent. Lorsqu'une vieille dame illettrée lui demande de définir son enseignement en quelque mots, il répond :
"Abstenez vous de faire le mal, cultivez ce qui est bien, purifiez votre esprit".
Ou la triple discipline : Sila -Samadhi - Panna.
Maintenant chacun entend ce qu'il veut et prend ce qu'il veut, même le pire.
Les vérités efficaces sont celles qui le nous pour nous. Elles découlent de notre expérience et nous correspondent. Alors je te recommande sérieusement d'aller faire un tour chez les Bouddhistes (!), va à une séance (sérieuse si possible) de méditation ou à un enseignement. A partir de là, tu auras ton expérience (et non une seconde ou une troisième main, voire millième main prise via internet). Tu pourras en toute quiétude critiquer ce qui ne te convient pas.


5/Pour Bouddha le monde est faux et l’homme tordu. La nature ou Dieu auraient mal fait les choses. Et Bouddha voudrait que nous vivions de la vision d’un autre monde que celui où nous sommes tout en demeurant dans celui-ci. Il est fou !!!!!!!!!!!

Bouddha ne veut rien du tout.
Bouddha a observé la nature, les lois naturelles, et il les a décrit en profondeur. C'est ainsi. Ce n'est ni pessimiste, ni optimiste, c'est le mot "réaliste" qui convient.
On ne peut pas vivre de "la vision d'un autre monde", c'est absurde. C'est ici que cela se passe. On peut simplement renoncer à la bêtise, renoncer à l'égoïsme, renoncer à la violence. Mettre dans son esprit un programme plus "efficace" (comme la PNL...).
C'est un travail ardu c'est vrai. Et ceux qui s'y engagent le font pour la vie. Parfois les défauts de ceux qui le pratiquent ressortent d'autant plus (comme la jalousie pour les femmes, l'orgueil chez les hommes), mais qu'importe, l'essentiel c'est le chemin et le cœur.
Amicalement



Petrus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 288
Localisation : Sud-est
Identité métaphysique : Hey
Humeur : Nuage sur le ciel
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par tango le Mer 8 Juin 2011 - 20:46

Petrus bravo

Alors Bradou tu sors de ton trou ?
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par _La plume le Mer 8 Juin 2011 - 20:58

Le bouddhisme est une voie qui propose se de se libérer de la souffrance et ne va pas au-delà. Il y a les non-dits du Bouddha. C'est une philosophie de l'urgence, qui pose les bonnes questions, mais laisse au disciple trouver les réponses. Il n'y a pas de dogme, on voit bien qu'au fil des siècles chacun y a rajouté ce qu'il veut à tel point qu'il y a des écoles totalement disparates. Enfin, c'est une voie parmi d'autres mais qui convient bien aux athées de notre époque matérialiste.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par Lila le Mer 8 Juin 2011 - 21:13

et ne va pas au-delà.
dans un sens, tu as raison, mais en fait, se libérer de la souffrance va beaucoup plus loin que "ne plus sentir qu'on a mal". Donc le limiter à cela est "un peu court", comme on dit. Un bon anti-douleur ou un pétard peut être suffisant, et plus rapide... Wink

Déjà que ce n'est pas que "se" libérer de la souffrance, mais libérer tous les êtres de la souffrance. Ouche ! Vl'a déjà tout autre chose, non ?

Pour le reste, je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis. bravo

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi Bouddha est fou.

Message par _bradou le Mer 8 Juin 2011 - 21:41

tango a écrit:Petrus bravo

Alors Bradou tu sors de ton trou ?
Désolé, mais vous n'êtes pas intéressants, plutôt nuls.
-je traite de la pensée bouddhique, et on me dit que Bouddha c'était 2500ans, et que je ne le connais pas
-je traite de la pensée bouddhique et on me dit que la pensée de Bouddha a été déformée/s'est perdue, mais qu'ils savent que ce que j'en dis est faux. Très forts les mecs!
-je traite de la pensée de Bouddha et tout ce qu'on trouve à me dire est que je ne suis pas obligé d'être bouddhiste.
-.................
-...................
-.......................
Pauvres de vous!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Vous êtes juste bon à faire du tourisme métaphysique.
Ou du bouddhisme touristique
Et pour certains
Du bouddhisme analgésique
Et pour d'autres encore
Du bouddhisme cosmétique
Des comiques, quoi!
Nuls, vraiment nuls de chez nul.
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 15 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum