Le journal intime

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le journal intime

Message par Lila le Lun 13 Juin 2011 - 22:32

Avez vous, à certains moments de votre vie, tenu un "journal intime".

Qu'est-ce qui vous poussait à le faire, qu'en pensez vous maintenant, que lui est-il arrivé ?

J'en ai tenu un uniquement pour raconter ma progression vers le métier-passion que je voulais faire. Cela avait tellement d'importance pour moi que le moindre détail me semblait digne de ne pas être oublié. Personne ne l'a lu, et je le retrouve maintenant: j'avais entre 16 et 21 ans... C'est très amusant à relire avec l'esprit de l'époque. J'ai l'impression de ne pas avoir changé, ni même mûri... Toujours aussi non-conventionnelle, hyper active et obstinée... La seule chose qui a vraiment changé est que je ne m'intéressais qu'à une chose, alors que maintenant j'ai trop de centres d'intérêt, je m'y disperse et je m'y perds...

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par Ptolémée Philadelphe le Mar 14 Juin 2011 - 9:46

Lila a écrit:Avez vous, à certains moments de votre vie, tenu un "journal intime".

Qu'est-ce qui vous poussait à le faire, qu'en pensez vous maintenant, que lui est-il arrivé ?

J'en ai tenu un uniquement pour raconter ma progression vers le métier-passion que je voulais faire. Cela avait tellement d'importance pour moi que le moindre détail me semblait digne de ne pas être oublié. Personne ne l'a lu, et je le retrouve maintenant: j'avais entre 16 et 21 ans... C'est très amusant à relire avec l'esprit de l'époque. J'ai l'impression de ne pas avoir changé, ni même mûri... Toujours aussi non-conventionnelle, hyper active et obstinée... La seule chose qui a vraiment changé est que je ne m'intéressais qu'à une chose, alors que maintenant j'ai trop de centres d'intérêt, je m'y disperse et je m'y perds...

Non, jamais. Parce que je n'en voyais pas l'utilité. Et puis, c'est un truc à problème, à être lu par la famille et tout ça. Mais je comprends que d'autres en éprouvent le besoin.

Ptolémée Philadelphe
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 104
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Cosmogonique
Humeur : Polyfélice
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par ElBilqîs le Mar 14 Juin 2011 - 10:18

Le seul moment de ma vie où j'ai tenu un journal intime, c'est à la clinique, lorsque j'ai accouché d'un de mes enfants... plus tard, j'ai retrouvé ces notes avec plaisir... un moment à la fois difficile et merveilleux... je ne l'ai plus aujourd'hui!

Sinon, Ptolémée a raison! Avoir un journal intime, qui plus est dans une famille nombreuse, c'est une gageure ! mieux vaut garder ses secrets enfouis au fond du coeur!
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par Stirn Her le Mar 14 Juin 2011 - 15:40

Bonjour,

J'ai moi-même passé une grande partie de mon existence à rédiger des notes, à propos de tout et de n'importe-quoi.
Cependant celles-ci n'étaient pas dans un but de communiquer de moi-à-moi, mais plutôt afin que mes observations puissent être structurées entre-elles de manière cohérente et propre à s'assembler en une synthèse susceptible comme telle, de me conduire au but a priori recherché.

Je ne sais donc pas, si cela entre alors dans le cadre d'un "journal intime"...
Mais ce que je note au passage de ma lecture des messages ici-présents, c'est surtout une crainte ou une pudeur (que sais-je...) à vouloir garder secrete une partie de soi-même que l'on ne désire que pour soi-même et comme ne regardant pas les autres.
Et ce, d'autant plus que ces derniers nous sont proches et ont une image de soi-même que l'on désire fortement sauvegarder, serait-ce même et de fait, en tant qu'elle cèle des aspects de soi-même que l'on se refuserait à lui accorder : me trompe-je...
avatar
Stirn Her
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 46
Localisation : Ici-même
Identité métaphysique : Soi-même
Humeur : Egoréaliste
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par Lila le Mar 14 Juin 2011 - 15:42

l'aspect psychologique de ces "journaux intimes" m'interpelle...

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par Stirn Her le Mar 14 Juin 2011 - 15:54

Il me semble que ce genre d'exercice est comme une tendance à vouloir préserver une partie de soi-même dans le temps, comme quelque chose d'immuable : une sorte d'enregistrement de soi-même, en quelque sorte.
Mais un enregistrement sélectif, tel que le metteur en scène se met lui-même en scène admiration
avatar
Stirn Her
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 46
Localisation : Ici-même
Identité métaphysique : Soi-même
Humeur : Egoréaliste
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par Magnus le Mar 14 Juin 2011 - 16:21

Des journaux intimes ? Grâce aux blogs, il y en a plein le WebNet aujourd'hui.
On ne partage plus ses petits secrets avec soi-même, on les partage avec des milliers de personnes anonymes.
Généralement, ils sont hyper-chiants, mais quelques-uns se distinguent du lot.
Ainsi, il y a quelques années, j'ai suivi l'évolution d'une blogeuse dont le thème "intime" principal était la mort.
Une plume rare, une intelligence certaine, un graphisme raffiné, et des thèmes musicaux appropriés, souvent des extraits d'Opera.
Un jour, d'une façon pudique et poétique, elle fit comprendre, entre les lignes, qu'elle avait fixé la date de sa mort pour le lendemain.
Un billet particulièrement émouvant, incontestablement un de ses meilleurs, et qui ne fut, de fait, plus suivi d'aucun post.... .

Je pense que beaucoup ont besoin d'un jardin secret. Un endroit inviolable. Une terre vierge de toute intrusion.
(d'ailleurs, la blogueuse dont je vous parle avait désactivé les commentaires).

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23893
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par Ptolémée Philadelphe le Mar 14 Juin 2011 - 16:22

Stirn Her a écrit:Il me semble que ce genre d'exercice est comme une tendance à vouloir préserver une partie de soi-même dans le temps, comme quelque chose d'immuable : une sorte d'enregistrement de soi-même, en quelque sorte.
Mais un enregistrement sélectif, tel que le metteur en scène se met lui-même en scène admiration

Conserver des souvenirs écrits, aussi !!

Ptolémée Philadelphe
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 104
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Cosmogonique
Humeur : Polyfélice
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par Stirn Her le Mar 14 Juin 2011 - 17:44

Ptolémée Philadelphe a écrit:
Stirn Her a écrit:Il me semble que ce genre d'exercice est comme une tendance à vouloir préserver une partie de soi-même dans le temps, comme quelque chose d'immuable : une sorte d'enregistrement de soi-même, en quelque sorte.
Mais un enregistrement sélectif, tel que le metteur en scène se met lui-même en scène admiration

Conserver des souvenirs écrits, aussi !!

C'est ça : la conservation des vieux souvenirs, quelque soit la manière.
Il me semble bien que c'est là le but, mais un but à son attention et seulement pour soi-même ou éventuellement aussi, pour ceux qui font eux-mêmes partie de ses mêmes souvenirs.
avatar
Stirn Her
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 46
Localisation : Ici-même
Identité métaphysique : Soi-même
Humeur : Egoréaliste
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par Lila le Mar 14 Juin 2011 - 17:49

Mais celui qui croit vouloir le garder secret n'a-t-il pas l'intention inconscient d'être lu un jour ?

On n'écrit en général pas pour soi...

Cet exhibitionnisme actuel en serait une preuve ? (Bien sûr, tout le monde ne fait pas un blog, mais il peut rester anonyme)

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par Stirn Her le Mar 14 Juin 2011 - 17:52

Magnus a écrit:Des journaux intimes ? Grâce aux blogs, il y en a plein le WebNet aujourd'hui.
On ne partage plus ses petits secrets avec soi-même, on les partage avec des milliers de personnes anonymes.

Oui mais ça, c'est tout à fait autre chose, il me semble : car si le but est de les partager, plus que de les sauvegarder pour soi-même, c'est qu'il ne s'agit plus de secret, de réserve ou de pudeur, mais bien plutôt d''exhibitionnisme, à la limite.
La personne dit : "voyez, comment j'existe, pour vous" et non plus seulement, pour elle-même.


Dernière édition par Stirn Her le Mar 14 Juin 2011 - 18:00, édité 2 fois
avatar
Stirn Her
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 46
Localisation : Ici-même
Identité métaphysique : Soi-même
Humeur : Egoréaliste
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par Stirn Her le Mar 14 Juin 2011 - 17:56

Lila a écrit:Mais celui qui croit vouloir le garder secret n'a-t-il pas l'intention inconscient d'être lu un jour ?

On n'écrit en général pas pour soi...

Cet exhibitionnisme actuel en serait une preuve ? (Bien sûr, tout le monde ne fait pas un blog, mais il peut rester anonyme)

Une "intention inconsciente", a priori destinée à l'attention des autres : ça, j'ai bien du mal à le croire.
La différence essentielle que je perçois entre un journal intime et le blog, c'est que celui-là concerne le regard sur soi-même directement pour soi-même, et pour celui-ci, entre en jeu un autre rapport qui est celui du regard des autres en tant qu’intermédiaire ajouté au premier genre de rapport.
Un passage en plus, dont fait l'économie le premier genre de rapport à soi-même, mais au bout du compte l'objectif final est toujours soi-même et non jamais les autres.
avatar
Stirn Her
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 46
Localisation : Ici-même
Identité métaphysique : Soi-même
Humeur : Egoréaliste
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par Tibouc le Mar 14 Juin 2011 - 20:02

Avez vous, à certains moments de votre vie, tenu un "journal intime".

Non, mais je pense en ce moment à en commencer un. Ca me permettra de me rappeler de ce qu'était ma vie d'aujourd'hui quand je serai vieux.
Mais c'est vrai que Magnus a raison de parler des blogs. Moi-même j'arrête pas de parler de moi sur facebook. Cool
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

http://thibautbouquet.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par bernard1933 le Mar 14 Juin 2011 - 22:01

Je n'ai jamais rien noté du déroulement de ma vie et je pense que j'ai eu tort . Un journal me permettrait de me rappeler et de situer les
évènements que j'ai vécus . Et puis, il doit être amusant de revivre l'évolution de sa pensée, de ses croyances, de ses amours... Je ne peux que le conseiller aux jeunes . Il s' en passe des choses,dans une vie...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par ElBilqîs le Mar 14 Juin 2011 - 22:31

Finalement, je m'aperçois que depuis quelques années, je pratique une version "soft" du journal intime! Mes poèmes peuvent être lus, mais je suis la seule à en connaître les tenants et les aboutissants. Parfois j'y glisse quelque chose de très intime, mais je peux toujours prétendre que ce n'est que de la poésie.
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par JO le Mer 15 Juin 2011 - 7:55

Dans les cercles anthroposophiques, on écrit le bilan de sa vie, chaque septième année . Je l'ai fait , avec bonheur. Je le relis parfois , toujours avec joie. J'ai oublié certains détails. Je mesure le chemin parcouru et mes descendants auront plaisir à lire l'histoire de l'ancêtre . Bien sûr, on édulcore ce qui doit rester à la postérité .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par _Bib le Mer 15 Juin 2011 - 16:01

J'étais jeune,
Je sentais des dispositions pour l'écriture
Mais nous étions nombreux 8 personnes
dans 1 quatre pièces
et je me réfugiais dans 1 cagibi ouvert aux quatre vents
Je l'ai déchiré 1 jour de rage incontrôlée
Mon frère l'avait trouvé et lu-

_Bib
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 20/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par Cochonfucius le Mer 15 Juin 2011 - 17:41

Dommage... Mais ton goût pour l'écriture a subsisté.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23625
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par _Bib le Mer 15 Juin 2011 - 17:46

Jusqu'à la saison prochaine ...haha

_Bib
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 20/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par bernard1933 le Mer 15 Juin 2011 - 17:57

Dommage, Bib ! Un trésor perdu...Je m'imagine, relisant mes pensées d'il y a un demi-siècle et plus . Je me dirais certainement: "complètement dingue,le mec!" Il faut attendre longtemps pour atteindre la saine raison...L'Eveil ? dirait l'ami tango ?
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par _Bib le Mer 15 Juin 2011 - 18:01

A propos d'éveil Bernard-

http://nous-les-dieux.org/images/0/0a/A_la_Recherche_du_Soi_-_3._Le_Vedanta_et_L'inconscient.pdf

Certains veulent laisser 1 trace et d'autres pas -

_Bib
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 20/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par _Bib le Mer 15 Juin 2011 - 18:04

@ Magnus j'ai suivi l'évolution d'une blogeuse dont le thème "intime" principal était la mort.

Ce lien existe t il toujours ? -
Nous sommes tous des voyeurs -

_Bib
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 20/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par Jipé le Mer 15 Juin 2011 - 18:24

Un journal intime sert à décharger le côté émotionnel, il permet de prendre de la distance avec soi dans des moments de tension.
Ce journal en devient un miroir parfois, car il donne une possibilité de trouver des réponses en se connaissant mieux ou différemment

L'écriture est une thérapie, nous le voyons aussi ici très souvent....

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par Magnus le Mer 15 Juin 2011 - 19:42

Bib a écrit:
@ Magnus j'ai suivi l'évolution d'une blogeuse dont le thème "intime" principal était la mort.
Ce lien existe t il toujours ? -
Nous sommes tous des voyeurs -
Depuis le temps.... Je ne sais même plus sur quel blog elle était. C'était aux débuts des blogs.

(et puis, à l'époque, je ne savais pas encore qu'on me demanderait un jour des liens sur Meta. lol! )

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23893
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal intime

Message par Invité le Jeu 16 Juin 2011 - 14:34

Lila a écrit:Avez vous, à certains moments de votre vie, tenu un "journal intime".

Qu'est-ce qui vous poussait à le faire, qu'en pensez vous maintenant, que lui est-il arrivé ?
Oui, à mes 11 ans ma tante m'offre un agenda intime, du coup je me suis mise à écrire dessus ma petite vie, mes soucis et mes problèmes familiaux. Certaines amies le lisaient et écrivaient des petits mots dessus. Certaines m'écrivaient aussi leurs secrets et leurs blessures les plus personnelles. Parfois il est plus facile d'écrire que de dire certaines choses. Je l'ai encore et c'est un plaisir à relire
Jipé a écrit:Un journal intime sert à décharger le côté émotionnel, il permet de prendre de la distance avec soi dans des moments de tension.
Ce journal en devient un miroir parfois, car il donne une possibilité de trouver des réponses en se connaissant mieux ou différemment

L'écriture est une thérapie, nous le voyons aussi ici très souvent....
bravo Tout à fait d'accord. Pendant l'adolescence il y avait une telle tension entre mon père et moi, que mon seul moyen d'avoir la parole était par l'écriture.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum