Espace et le temps

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Espace et le temps

Message par Déesse le Lun 27 Juin 2011 - 17:32

zizanie a écrit:
Déesse a écrit:nous vivons dans un monde dans lequel les masses ont la propriété de déformer le vide???
L'espace temps ne peut jamais vraiment être Euclidien (sauf approximations). D'autant qu'un monde sans masse ne peut exister que dans l'idéal et que les matières les plus denses sur terre son composées à plus de 99% de vide (si on reste au niveau de l'atome, c'est bien pire au niveau des quarks et la notion de masse n'a plus de sens à une échelle quantique).

Pour fixer les idées:
Si on ramène la taille d'un proton à celle d'une orange et qu'on place cette orange-proton au centre d'un stade de football, l’électron de l'atome d'hydrogène ainsi constitué gravitera autour du stade. Le reste entre l'orange-proton et l'électron faisant son tour de stade, c'est du vide. Et toute la matière ordinaire est ainsi faite.

L’hypothèse selon laquelle la création d’une bulle de "vrai vide" pourrait conduire à une destruction progressive de notre univers a été prise au sérieux au début des années 1980… au point de susciter des articles dans de grandes revues scientifiques ! en 1990 des scientifiques parmi lesquels Andre¨Linde ont montré que cette bulle ne pourrait pas se former si les masses de certaine particule, le "quark top" et le "boson de Higgs", étaient supérieures à un certain seuil.
la masse du quark top a depuis été mesurée, elle est supérieure au seuil… la masse du boson de HIggs n’est pas encore connue mais les estimations actuelle de la masse sont supérieures au seuil.. si cela était confirmé, ce serait non une preuve mais un argument en faveur de la validité du principe anthropique fort..

PS: pourquoi l'univers est-il si grand?

Déesse
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace et le temps

Message par zizanie le Lun 27 Juin 2011 - 18:16

Déesse a écrit:PS: pourquoi l'univers est-il si grand?
Nous sommes myope de principe à l'immensité de notre univers car s'il s'est formé il y a 14,5 milliards d'années, il nous est impossible de "voir" plus loin que l'âge de l'univers en années-lumières. Et encore, a cette distance, des galaxies en formation sont observables . L'expansion initiale qui a suivi le big bang reste un sujet mystérieux... il y a encore matière a se réjouir des avancées scientifiques.

Et ce graviton, ou se cache-t-il?
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace et le temps

Message par Sonrisa le Dim 1 Avr 2012 - 22:25

Je voudrais bien comprendre le rapport entre l'energie qui ne disparait pas mais se transforme et "l'utilité" du déplacement corporel dans le temps et dans l'espace... wistle

Sonrisa
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 42
Localisation : Sur la galaxie
Identité métaphysique : Euh...
Humeur : Au gré du vent
Date d'inscription : 25/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace et le temps

Message par zizanie le Dim 1 Avr 2012 - 22:53

Sonrisa a écrit:Je voudrais bien comprendre le rapport entre l'energie qui ne disparait pas mais se transforme et "l'utilité" du déplacement corporel dans le temps et dans l'espace... wistle
Que veux tu dire par utilité?
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace et le temps

Message par bbes le Dim 1 Avr 2012 - 23:19

Le gravité quantique pourrait t'apporter des réponses Sonrisa, en approchant la théorie des cordes; unir relativité générale et mécanique quantique, des ondes en guise de simultanéité au présent, une certaine cohérence non?
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 575
Age : 31
Localisation : 85
Identité métaphysique : inconnue
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace et le temps

Message par ruban de moebius le Lun 2 Avr 2012 - 1:09

Zizanie à écrit
Et ce graviton, ou se cache-t-il?

Dans les équations de la relativité générale mais il y a des présomptions de son existence .
La plupart des théories de gravité quantique postulent l'existence d'une particule (quantum) correspondant appelé le graviton de façon analogue à l'électrodynamique quantique dans laquelle le vecteur de la force électromagnétique n'est autre que le photon. L'onde gravitationnelle est considérée comme l'onde associée au graviton, et ses caractéristiques donnent alors de précieuses informations sur la particule donc voici sa description : Graviton : masse= 0 - en eV/c²=0 - spin=2 -vie stable- pour l'instant car on ne la pas encore détecter,ni mesurer son énergie, ni de cette particule ni les ondes gravitationnelles qui lui sont associées.
On n'a jamais pu observer directement de rayonnements gravitationnels, personne n'a pas encore été témoin d'un objet physique se déformant réellement pendant le passage d'une onde gravitationnelle, bien qu'il y ait eu un certain nombre de rapports non confirmés. L'observation confirmée d'ondes gravitationnelles serait une autre évidence importante de la validité de la relativité générale.
Un moyen pour les détecter serait de le faire dans l'espace sans le bruit parasite du fond terrestre qui rend ces mesures difficiles à réaliser.
C'est le projet de l'interféromètre LISA, constitué de trois satellites devant orbiter à près de 5 millions de kilomètres les uns des autres qui devrait s'en charger ils orbiteront a 50millions de Km de la terre. Le lancement était prévu entre 2009 et 2015, repoussé à 2020 si il y a des sous dans les caisses. rire


Dernière édition par ruban de moebius le Lun 2 Avr 2012 - 1:26, édité 2 fois

ruban de moebius
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 904
Localisation : france
Identité métaphysique : Athée
Humeur : offensive
Date d'inscription : 18/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace et le temps

Message par Sonrisa le Lun 2 Avr 2012 - 1:20

Arf, je parlais pas d'une manière aussi scientifique.
Prenons un exemple: partir en vacances avec ses valises ne servirait à rien pour échapper à une energie "dangereuse" puisque cet acte n'empeche pas le retour de force des mauvaises ondes.

Je sais pas si c'est bien clair ce que je dis. La matière nous suit partout quoi, on lui obéit ou elle nous claque. pirat

S'engager pour protéger quelque chose ou quelqu'un est un acte de foi, de coeur, fuir pour se reposer c'est pire en fait, on se repose quand on est soulagé. Mettons que la matière désire quelque chose de toi parce que tu lui as promis quelque chose, si tu veux fuir elle t'en empêche au point de bloquer tout impératif, elle te pousse à bout, tu cèdes ou tu te remets en question sur place.
Et quand tu es en phase avec la matière, elle te parle, elle te guide au point que tu ne sais plus si c'est illusion ou réalité.
Comme par exemple tu envois un sms à quelqu'un qui te répond en langage codé parce qu'il a rien compris au fait que la matière n'a pas besoin de code pour parler mais de sincérité et plus tu veux te cacher plus elle te punit. C'est balo quand même. Neutral
Le mouvement corporel dans l'espace est le même que le mouvement de la pensée en fait dans mon ressenti.
En fait, la matière a le pouvoir de prendre possession de ton corps, ça s'appelle l'inconscient.
Et puis, la matière se fout royalement des codes d'accès internet par exemple puisque si elle veut elle trafique tout pour protéger les justes des méchants. lol!

Sonrisa
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 42
Localisation : Sur la galaxie
Identité métaphysique : Euh...
Humeur : Au gré du vent
Date d'inscription : 25/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace et le temps

Message par Sonrisa le Lun 2 Avr 2012 - 3:27

Je me demande aussi comment fonctionne le temps, mettons qu'on arrive à rattraper le temps de deux ans et qu'on se rende compte qu'on est tout seul au bout, comment faire comprendre que les autres sont en retards? voir très en retard... rire

Sonrisa
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 42
Localisation : Sur la galaxie
Identité métaphysique : Euh...
Humeur : Au gré du vent
Date d'inscription : 25/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace et le temps

Message par Ronin le Mer 4 Avr 2012 - 21:19

Le temps je le vois comme une noix fermée, mes sens comme un outil pour écarter ses deux coques, et le fruit comme une forme offerte pour ""l’instant"".

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace et le temps

Message par Ronin le Mer 4 Avr 2012 - 21:21

En serrant de toutes tes forces une montre dans ta main, les aiguilles ne tournent pas plus vite pour autant.

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace et le temps

Message par manuramolo le Mer 4 Avr 2012 - 23:30

Ronin a écrit:En serrant de toutes tes forces une montre dans ta main, les aiguilles ne tournent pas plus vite pour autant.

Mais elles peuvent s'arrêter si tu casses la montre sourire
avatar
manuramolo
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 888
Localisation : vaulx en velin
Identité métaphysique : Athée
Humeur : courageuse
Date d'inscription : 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace et le temps

Message par bbes le Jeu 5 Avr 2012 - 19:40

zizanie a écrit:
Déesse a écrit:PS: pourquoi l'univers est-il si grand?
Nous sommes myope de principe à l'immensité de notre univers car s'il s'est formé il y a 14,5 milliards d'années, il nous est impossible de "voir" plus loin que l'âge de l'univers en années-lumières. Et encore, a cette distance, des galaxies en formation sont observables .

Et ce graviton, ou se cache-t-il?

Une correction a apporter, il s'agit de 13.7 milliards d'années .
Mais il faut surtout rappeler que l'instant 0 a de quoi être remis en cause, surtout avec Einstein qui nous donne des équations physiquement incompatibles, tout du moins limitées dans leur domaine d'application), si je ne m'abuse, (cf mur de Planck). A mon sens, 13.7 milliards d'années apporte juste le départ d'une période de dilatation.
Ce t0, tabou des rdv physique, peut sembler "amusant", et reflète les limites de la rigueur mathématique; il est difficile de se laisser supposer que les lois physique sont intrinsèques à notre univers, et d'un autre abord, il n'est pas plus simple d'accepter que ces lois aient toujours existé, cette dernière version me semblant être la plus crédible.
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 575
Age : 31
Localisation : 85
Identité métaphysique : inconnue
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace et le temps

Message par manuramolo le Jeu 5 Avr 2012 - 21:48

Ce t0, tabou des rdv physique, peut sembler "amusant", et reflète les limites de la rigueur mathématique; il est difficile de se laisser supposer que les lois physique sont intrinsèques à notre univers, et d'un autre abord, il n'est pas plus simple d'accepter que ces lois aient toujours existé, cette dernière version me semblant être la plus crédible.

Petite précision, ce n'est pas la rigueur des mathématiques qui est en cause. Les équations mathématiques ne sont que des outils permettant de formaliser une théorie physique. C'est donc la limite explicative de la théorie qui est en cause. Il y a des théories unificatrices qui sont en cours...
La deuxième partie de réflexion est intéressante. les lois ont-t-elles toujours existées ? Sincèrement je ne sais pas. Je pourrais te dire qu'elles n'ont commencé à exister qu'au moment du big bang. Mais quelque chose me tracasse.
Les scientifiques ont fait une modélisation de l'univers. Lorsqu'ils lancent leur programme informatique en changeant à chaque fois, même de manière infime, les conditions initiales, le résultat est toujours un univers stérile, c'est à dire sans vie. Seules les conditions initiales connues permettent un aboutissement non-stérile. Cela pose question. Certains scientifiques font appel au principe anthropique. Je n'ai pas d'explication, je m'interroge.
avatar
manuramolo
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 888
Localisation : vaulx en velin
Identité métaphysique : Athée
Humeur : courageuse
Date d'inscription : 10/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace et le temps

Message par bbes le Ven 6 Avr 2012 - 12:46

manuramolo a écrit:

Les scientifiques ont fait une modélisation de l'univers. Lorsqu'ils lancent leur programme informatique en changeant à chaque fois, même de manière infime, les conditions initiales, le résultat est toujours un univers stérile, c'est à dire sans vie. Seules les conditions initiales connues permettent un aboutissement non-stérile. Cela pose question. Certains scientifiques font appel au principe anthropique. Je n'ai pas d'explication, je m'interroge.

Il faut dire que ces modélisation n'apportent pas une preuve, mais un appui théorique, mais pourtant beaucoup estiment que le hasard existe, même des croyants dans les dieus, ce qui me semble encore plus étrange, mais cette question est traitée dans un autre topic.

Je pense qu'il faut garder en vue la matière potentielle, fonction de l'énergie susceptible d'être reçue, avec comme notion l'absence de néant (état théorique où tout serait retiré, y compris le vide), et comme résultat une particule potentiellement matérialisable à nos sens.
C'est le même principe que la thetaE 850hpa ou autre niveau, en thermo dynamique, qui correspond à la température potentielle équivalente à l'altitude ou P est de 850hpa. C'est la T°C qu'aurait un bout de volume d'air si l'on enlevait toute la vapeur qu'elle contient en suivant le cheminement adiabatique, et en l'abaissant au niveau de la mer, à peu près 1000mbar.

A chacun ses limites de compréhension, personnellement, je bloque au boson de Higgs, je n'arrive pas à visualiser le concept, si toutefois la démonstration de son existence était faite, il me semble avoir lu qu'on tend plutôt vers la possibilité de son existence. Si quelqu'un arrive un formuler un truc pour une compréhension de cette théorie, même si c'est schématique, je suis preneur.
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 575
Age : 31
Localisation : 85
Identité métaphysique : inconnue
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace et le temps

Message par zizanie le Ven 6 Avr 2012 - 12:49

bbes a écrit:
Une correction a apporter, il s'agit de 13.7 milliards d'années .
C'est une estimation, dans l'état actuel de nos connaissances des "constantes" cosmologiques qui ne sont pas aussi constantes que ça. sourire
Une des questions de la science est donc, qu'est-ce qui fixe la valeur de ces constantes.
Le principe anthropique étant un raisonnement à postériori, ce n'est donc pas une explication de la valeur de ces constantes.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace et le temps

Message par bbes le Ven 6 Avr 2012 - 12:52

zizanie a écrit:
bbes a écrit:
Une correction a apporter, il s'agit de 13.7 milliards d'années .
C'est une estimation, dans l'état actuel de nos connaissances des "constantes" cosmologiques qui ne sont pas aussi constantes que ça. sourire
Une des questions de la science est donc, qu'est-ce qui fixe la valeur de ces constantes.
Le principe anthropique étant un raisonnement à postériori, ce n'est donc pas une explication de la valeur de ces constantes.

Oui, b en fait, je ne pense pas le contraire, juste fais remarquer la valeur communément acceptée, je ne dis pas qu'elle est acceptable// rigoureux mais pas rigoriste :)
avatar
bbes
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 575
Age : 31
Localisation : 85
Identité métaphysique : inconnue
Humeur : bonne
Date d'inscription : 25/02/2011

http://www.pulsradio.com/player.php?id=1&version=trance

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace et le temps

Message par _Antinea le Ven 9 Nov 2012 - 19:39

Un jour, j'ai fait un rêve.
j'assistais devant mon poste de télé au tirage du loto.
musique, la boite mélangeuse et les boules qui tombent.
Dans le coltard, j'ai quand même réussi à prendre un papier et crayon pour noter les numéros sortis. et plop, comme un rêve dont on se souvient au réveil et qu'on a oublié totalement à midi, je ne me souvenais plus que de 4 numéros, que j'ai joués sur une grille multiple le tirage suivant. Et ils sont sortis.
Dans la ville voisine, je sais qu'une dame a eu plus de mémoire, car elle a rêvé les 6 chiffres, s'en est souvenu, et a remporté le gros lot.
alors quelle conclusion tirer de cela ?
le temps: une illusion, comme le disait Einstein ? Passé-Présent-Futur= la même chose ?

comme cette roue qui donne l'impression de tourner. on jurerait qu'elle tourne, mais c'est une illusion d'optique, peut-être comme notre vision du monde.
ce serait amusant.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace et le temps

Message par Jipé le Ven 9 Nov 2012 - 20:47

Ben moi, l'autre jour il faisait très beau, le soir venu je me suis couché et dans la nuit j'ai rêvé qu'il allait pleuvoir. Tu sais quoi ?...Le lendemain matin il pleuvait affraid tu te rends compte un peu, j'avais fait un rêve prémonitoire supercontent , j'en suis encore tout retourné !

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace et le temps

Message par Geveil le Ven 9 Nov 2012 - 21:01

Jipé a écrit: j'en suis encore tout retourné !
Ah oui ? Ben gare à tes fesses !
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace et le temps

Message par _Antinea le Ven 9 Nov 2012 - 21:19

Jipé a écrit:Ben moi, l'autre jour il faisait très beau, le soir venu je me suis couché et dans la nuit j'ai rêvé qu'il allait pleuvoir. Tu sais quoi ?...Le lendemain matin il pleuvait affraid tu te rends compte un peu, j'avais fait un rêve prémonitoire supercontent , j'en suis encore tout retourné !

c'est con comme réponse, non ?

combien sortent les 6 chiffres sur la totalité des joueurs en France ?
combien sortent les 7 chiffres à l'euro millions ?

ceci dit c'est bien, car tu as constaté que tu pouvais "prévoir" le temps. Tu as eu un aperçu du pourquoi les oiseaux de mer se sont massés subitement à l'intérieur des terre quelques heures avant la grande tempête qui a sinistré l'ouest de la France. Mais ça n'a rien d'étonnant. il m'arrive la même chose.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace et le temps

Message par Jipé le Sam 10 Nov 2012 - 11:24

Antinea a écrit:
Jipé a écrit:Ben moi, l'autre jour il faisait très beau, le soir venu je me suis couché et dans la nuit j'ai rêvé qu'il allait pleuvoir. Tu sais quoi ?...Le lendemain matin il pleuvait affraid tu te rends compte un peu, j'avais fait un rêve prémonitoire supercontent , j'en suis encore tout retourné !

c'est con comme réponse, non ?
Ben j'essaye de me mettre à ta portée... clown

ceci dit c'est bien, car tu as constaté que tu pouvais "prévoir" le temps. Tu as eu un aperçu du pourquoi les oiseaux de mer se sont massés subitement à l'intérieur des terre quelques heures avant la grande tempête qui a sinistré l'ouest de la France. Mais ça n'a rien d'étonnant. il m'arrive la même chose.
Oui, c'est sûrement cela, j'avais "prévu" dans mon sommeil le temps du lendemain ! Fortiche suis-je, hein ! croule de rire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25515
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace et le temps

Message par _Antinea le Sam 10 Nov 2012 - 23:03

oui, tu comprends pas grand chose au monde dans lequel tu vis.
veux tu une led ? câlinchat
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum