Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par zizanie le Sam 29 Sep 2012 - 13:53

D'autant que le corps est capable d'auto réparation.
Qui s'étonne encore qu'une plaie se referme et guérisse d'elle même?
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par Bulle le Sam 29 Sep 2012 - 15:54

Antinea a écrit:l'homéopathie, c'est génial.
je n'utilise rien d'autre.
Cela prouve que tu n'as besoin de rien d'autre sans plus rire

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42716
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par gaston21 le Sam 29 Sep 2012 - 16:48

Antinea, tu es sans doute jeune .Quand l'érosion viendra, ma foi, à part les prières à Ste Rita, il te faudra bien faire appel à la pharmacopée classique . La méthode Coué est excellente et elle est souvent suffisante; et puis, souvent, la nature se répare d'elle-même . Regardons nos amis les bêtes . Mais si l'homme honnête a la "ch'touille", il aura beau sucer des pastilles...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par Merlinette le Sam 29 Sep 2012 - 21:24

Jipé a écrit:
Antinea a écrit:l'homéopathie, c'est génial.

je n'utilise rien d'autre.
Bien sûr que c'est génial, surtout lorsque ça marche, comme toutes les autres thérapies d'ailleurs...
Qui irait se plaindre de ne plus souffrir et peu importe la manière ? C'est en cela que les effets placebo sont très bien, ainsi que tout ce qui peut être l'auto-suggestion...
Si, comme je le pense, l'homéopathie est de l'auto-suggestion, elle est géniale en effet!

Coucou!!

Alors, je vais demander au professionel que tu es pourquoi l'homéopathie fonctionne sur les BB?? ....

Auto-suggestion ???? mdr

avatar
Merlinette
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 81
Localisation : Pleine terre
Identité métaphysique : Double
Humeur : Arc en ciel
Date d'inscription : 24/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par Jipé le Sam 29 Sep 2012 - 22:31

Merlinette a écrit:
Jipé a écrit:
Antinea a écrit:l'homéopathie, c'est génial.

je n'utilise rien d'autre.
Bien sûr que c'est génial, surtout lorsque ça marche, comme toutes les autres thérapies d'ailleurs...
Qui irait se plaindre de ne plus souffrir et peu importe la manière ? C'est en cela que les effets placebo sont très bien, ainsi que tout ce qui peut être l'auto-suggestion...
Si, comme je le pense, l'homéopathie est de l'auto-suggestion, elle est géniale en effet!

Coucou!!

Alors, je vais demander au professionel que tu es pourquoi l'homéopathie fonctionne sur les BB?? ....

Auto-suggestion ???? mdr

Tout d'abord, il faudrait savoir si les bébés réagissent vraiment et seulement aux produites homéopathiques...
Ce qui est connu, c'est qu'un bébé malade obtient plus d'attention de la part de sa mère, ou de la personne qui s'en occupe, et ce côté affectif "surmultiplié" est apaisant, réconfortant et producteur de substances physiologiques produites par l’hypothalamus et l’hypophyse, comme la vasopressine qui permet une bonne hydratation du corps, un meilleur sommeil, des endorphines qui servent d'analgésiques et d'autres substances encore...

Autrement dit, avec plus de tendresse, d'attention et de câlins, le bébé est aidé à se soigner tout seul par ses fonctions émotionnelles et physiologiques.
Bien évidemment, cela dépendra de la maladie qu'il pourra avoir, mais par l'homéopathie c'est pareil, elle ne guérit pas ce qui est des plus graves...


_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26375
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par Merlinette le Sam 29 Sep 2012 - 22:57

Je connais pourtant une mère qui n'est pas spécialement tendre avec sa progéniture et qui, malgré son manque fragrant de tendresse soigne très bien ses momes avec de l'homéopathie.

Qu'en conclure?
avatar
Merlinette
Jeune Padawan

Féminin Nombre de messages : 81
Localisation : Pleine terre
Identité métaphysique : Double
Humeur : Arc en ciel
Date d'inscription : 24/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par Jipé le Dim 30 Sep 2012 - 8:59

Merlinette a écrit:Je connais pourtant une mère qui n'est pas spécialement tendre avec sa progéniture et qui, malgré son manque fragrant de tendresse soigne très bien ses momes avec de l'homéopathie.

Qu'en conclure?
Rien ne prouve que sans l'homéopathie elle n'aurait pas obtenu les mêmes résultats, c'est à dire que le processus de défense immunitaire de ces enfants aurait fait le nécessaire... L'attention et l'affection parentale est un plus, un accélérateur de sécrétions hormonales aidant l'enfant pendant la pathologie.
Quand tu dis que la maman soigne très bien avec l'homéopathie, tu ne dis pas de quel genre de "maladie" elle les soigne... dubitatif

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26375
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par Bulle le Dim 30 Sep 2012 - 18:30

Merlinette a écrit:Je connais pourtant une mère qui n'est pas spécialement tendre avec sa progéniture et qui, malgré son manque fragrant de tendresse soigne très bien ses momes avec de l'homéopathie.
Qu'en conclure?
Que sa progéniture souffre de maux qui se serait de toute manière résorbés tout seuls, qu'elle adore les granules sucrées seule compensation au manque de tendresse, ou qu'elle braille uniquement pour enquiquiner sa vilaine maman pette de rire
Mais Merlinette à ce jour : il n'y a aucune étude faite dans des conditions scientifiques correctes qui permettent d'affirmer que l'homeopathie fonctionne mieux que n'importe quel placebo. La seule publication affirmant le contraire présentant une faille admise depuis :

Dans le numéro du 10 décembre 1994, la prestigieuse revue The Lancet publiait un article du Dr David Reilly intitulé " La preuve en homéopathie est elle reproductible? ". Cet article concluait: " Nos résultats prouvent que l'homéopathie a une action inexpliquée, mais reproductible ". En fait comme le montrera Science et Vie dans son Numero 929 de février 1995, cet article (qui montrait l'action de l'homéopathie sur l'asthme) était sans valeur, et ceci pour de nombreuses raisons dont voici les principales: Elle portait sur deux groupes de 28 et 13 patients, alors que les tables statistiques montrent qu'en pareil cas il en faut plus de 120 pour prétendre à un résultat incontestable.
On avait sélectionné des malades faiblement atteints.
L'amélioration statistique prétendue du groupe recevant l'homéopathie était en fait due à un seul patient. Tous avaient continué à prendre leur traitement habituel ...etc... etc...
Qui était donc ce Dr David Reilly et pourquoi The Lancet avait-il publié un article aussi éminemment contestable?
Renseignements pris c'était un homéopathe dont le travail était financé par la Fondation pour la recherche en homéopathie ( Boiron avait d'ailleurs fabriqué les préparations) et de la King's Fund ( Fondation de la famille royale, grande partisane de l'homéopathie). Ce dernier point expliquant d'ailleurs pourquoi The Lancet avait publié cet article sans même consulter son comité de lecture afin de ne pas commettre de crime de "lèse-majesté".
Voila qui montre une fois encore l'activisme infatigable de ce laboratoire qui, appuyé sur le quasi-fanatisme de ses fidèles, continue inlassablement de présenter des fausses preuves pour tenter de prouver l'improuvable.
Source
Une conclusion à méditer : (ibid)
"C'est pourquoi, l'homéopathie qui faisait un chiffre d'affaires de 500 000F en 1960 en fait aujourd'hui un de près de deux milliards de francs [le dossier date de 97]. Avec cet argent gâché en sucre et en " clair de lune ", que de mesures de prévention ne pourrait-on prendre ! Quant à ceux à qui l'homéopathie réussit si bien, ne vaudrait-il pas mieux les diriger vers des psychothérapies cognitives ou systémiques, qui sont elles, de vraies sciences humaines.
Notons enfin que le succès de l'homéopathie est une spécificité française. "


_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42716
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par keinlezard le Lun 1 Oct 2012 - 9:48

plusieurs problème ici ...

1) la structure de l'eau ... ou plus exactement le manque de structure.

Comme nous le savons tous l'eau est un liquide :)
mais au niveau moléculaire l'eau peut localement avoir une
structure cristalline.
Ceci est dû aux liaisons hydorgène.

Le modèle standard en Chimie Théorique montre qu'il est possible pendant un certain temps que l'eau prenne "l'empreinte" d'une molécule ( bien sur ce n'est que théorique )
il n'y a aucune preuve que ce phénomène existe et aucune preuve ne le démontre non plus.

C'est une possibilité qui pour l'instant est hors de nos compétence expérimentale

2) l'homéopathie en fait n'est que dilution Le problème des détracteur et des défenseur est qu'ils ne parlent souvent pas de la même chose.
N'importe quel chimiste dira non pour une dilution homéopathique 10 CH( et plus ) ... et ce n'est pas une lubie de détracteur mais simplement qu'il n'y a plus alors de principe actif dans la dilution c'est mathématique/physique/chimique ... cela revient a prendre un placébo.
Les défenseurs eux parleront de toutes les dilutions.
Par contre, ils refusent généralement tout tests approfondi ...
donc le doute est toujours permis.
D'autant que pour les concentration inférieur a 10 CH. Il est mathématique qu'il reste du composé actif.

3) L'homéopathie chez les nourrisons ...
pour ma part je n'ai rien vu de probant entre les fois ou mon petit bout prend de l'homéopathie et n'en prend pas ...
dans tous les cas .. son rhume dure une semaine par contre sur sa mère cela agi ... elle à l'impression de faire quelque chose :)
Je ne me moque pas j'aime trop les miens c'est un sourire plein d'amour que j'ai pour eux :)
J'ai trop connu la detresse du père qui attend une mauvaise nouvelle sans pouvoir rien faire ...
En fin de compte ma fille n'avait rien ... mais 6 mois de doute sa plombe le moral de n'importe qui :)

Sur moi l'homéopathie n'a pas plus d'effet .. que sur mon petit bout ... champion des chutes sur l'autoroute à moto .. j'ai pu comparer les chutes en laissant faire la nature et celle en prenant de l'homéopathie ... résultat pas plus de différence ...
15 jours d'arret :) pour chaque ...
et seul les anti-douleurs qui font voir la vie en rose changent quelque chose les premiers jours :)

maintenant il reste un doute raisonnable pour les concentrations plus importante que 10 CH ... puisque mathématiquement il reste quelque chose ... reste plus qu'a faire les études sur les boirons et compagnies veulent bien accepter :)

V+






keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par gaston21 le Lun 1 Oct 2012 - 15:49

keinlezard, tes chutes à moto ne seraient-elles pas dues à des pastilles homéopathiques qui se trouvaient sur la route ? C'est vraiment difficilement discernable, surtout avec casque et lunettes . Moi non plus, je n'y crois pas, sauf dans leur action placebo.
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par troubaadour le Lun 1 Oct 2012 - 17:08

L'homéopathie c'est bien pour l'effet placébo. Genre aux enfants après une chute. 3 comprimés d'arnica et hop ils ont plus mal.

Sinon il y a le bisous magique qui marche bien aussi.

Et pour les tes gros bobos on peut faire les 2. Les comprimés d''arnica + le bisous magique....Là c'est le traitement de choc.
Mais toujours garantie sans effet secondaire !
avatar
troubaadour
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4355
Localisation : France
Identité métaphysique : Athée Libéral-humaniste
Humeur : contrariant
Date d'inscription : 24/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par Trouvère le Mer 3 Oct 2012 - 13:49

Homéopathie ? Pov' Juliette !

Trouvère
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1150
Localisation : Terre
Identité métaphysique : Ni dieu ni maître
Humeur : Variable selon la bière
Date d'inscription : 07/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par Bulle le Jeu 4 Oct 2012 - 9:30

Et pour le coup elle a n'a pas qu'un prénom ! C'est la bien connue Juliette Boiron sourire

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42716
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par JO le Jeu 4 Oct 2012 - 15:24

Contre les courbatures, et avant qu'elles ne se déclarent : arnica + une ampoule de potassium en oligoélément : essayez, après vous pourrez dire ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par Bulle le Jeu 4 Oct 2012 - 16:45

JO a écrit:Contre les courbatures, et avant qu'elles ne se déclarent : arnica + une ampoule de potassium en oligoélément : essayez, après vous pourrez dire ...
Tu as le titre de médecin pour te permettre de faire des prescriptions ?

_________________
Hello Invité !  Le du 01novembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 42716
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par gaston21 le Jeu 4 Oct 2012 - 16:58

JO, pour moi, c'est la masseuse, et peu importe la couleur de l'ampoule...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par JO le Jeu 4 Oct 2012 - 17:09

Oui, mais moi, je n'ai pas de masseur.
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par _Antinea le Dim 4 Nov 2012 - 22:34

Jipé a écrit:
Antinea a écrit:l'homéopathie, c'est génial.

je n'utilise rien d'autre.
Bien sûr que c'est génial, surtout lorsque ça marche, comme toutes les autres thérapies d'ailleurs...
Qui irait se plaindre de ne plus souffrir et peu importe la manière ? C'est en cela que les effets placebo sont très bien, ainsi que tout ce qui peut être l'auto-suggestion...
Si, comme je le pense, l'homéopathie est de l'auto-suggestion, elle est géniale en effet!

l'auto suggestion joue son rôle, surtout si elle déclenche la production de molécules pharmaceutiques. mais l'homéopathie a ses partisans. au niveau atomique, le corps sait fabriquer des éléments: exemple du potassium à partir du calcium ( 2 éléments voisins sur le tableau périodique), et au niveau sub atomique, ce que certains appellent particules, sont pour d'autres, des quantas d'énergie. dès lors, on met les pieds dans autre chose où l'on considère que la matière est de l'énergie, et que le fait d'agir à ce niveau peut suffire à corriger certains désordres.

bref, si l'administration de Chamomilla à un bébé lui fait passer ses maux de dents, c'est bien qu'il se passe quelque chose en dehors d'un éventuel effet placebo. d'autant que certains vétérinaires obtiennent également des résultats avec les animaux. Placebo ??

concernant la présence de molécules après de multiples dilutions, il ne faut pas oublier que l'eau a une mémoire de ce qu'elle a contenu, dixit le professeur Montagnier. Probablement quelque chose de très subtile se produit ensuite dans le corps que la science est bien peine d'expliquer.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par Jipé le Lun 5 Nov 2012 - 9:24

La mémoire de l’eau
"La « mémoire de l’eau » du Professeur Benveniste, chercheur français à l’INSERM, a fait couler beaucoup d’encre. Jacques Benveniste affirmait avoir mis en évidence l’effet d’un produit transmis par une molécule d’eau ayant été au préalable en contact avec ce produit (d’où la formule de « mémoire de l’eau »). Le produit agissant n’est plus là, mais l’eau en a gardé mémoire. Sa découverte aurait permis de réconcilier les affirmations des homéopathes et la chimie d’Avogadro. En effet, l’homéopathie affirme l’action de produits dilués dans de telles proportions qu’il ne reste plus rien du produit initial, conformément à nos connaissances sur la chimie de la matière, et le fait qu’un produit n’est pas infiniment divisible (nombre d’Avogadro). Ces travaux, commencés en 1985, auxquels les laboratoires homéopathiques ont contribué financièrement, n’ont jamais pu être reproduits de manière convaincante et indépendante. Notons que si cela avait été le cas, ces résultats auraient posé d’autres problèmes de physique fondamentale pour pouvoir expliquer quels mécanismes permettraient à une simple molécule d’eau de garder la trace de molécules bien plus complexes. Et comment s’organiserait la mémoire de l’eau suite au contact d’un nombre vertigineux de molécules. J.-P.K."

La biologie numérique de Jacques Benveniste
"Suite à l’observation de la dégranulation des basophiles par de hautes dilutions d’anticorps anti-IgE, Jacques Benveniste avait émis l’hypothèse que l’eau pouvait garder une mémoire de molécules à effets biologiques. Par analogie avec un appareil prétendant détecter des ondes électromagnétiques émises par la matière (bio-résonance selon Mora), il fit construire un dispositif relativement simple consistant en une bobine de captation et une bobine d’émission reliées par un amplificateur à basse fréquences (20-20000 Hz) tel qu’utilisé dans les téléphones.

Au moyen de cet appareil, il prétendit pouvoir transmettre un signal biologique spécifique, émis par exemple par certains médicaments et détecté par divers systèmes biologiques tels que les basophiles, le cœur isolé de cobaye ou la coagulation du fibrinogène. Comme ces travaux, à une exception près, n’ont jamais fait l’objet de publications détaillées, mais existent uniquement sous forme de résumés, et qu’ils n’ont pas été reproduits par d’autres équipes, il n’est guère possible d’exprimer une opinion objective. Une tentative approfondie de reproduction par une équipe américaine, avec la collaboration directe de Benveniste, a totalement échoué. Mais une autre équipe américaine, utilisant une technologie électronique différente a déposé des brevets prétendant également à une transmission électromagnétique d’informations biologiques, sans toutefois que ces prétentions aient été encore confirmées de manière indépendante. L’objectivité scientifique oblige à conclure que l’existence postulée d’une biologie numérique parait plutôt improbable et n’est certainement pas démontrée scientifiquement à l’heure actuelle, mais que le dossier reste encore ouvert. A. de W"

Source

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26375
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par _Antinea le Lun 5 Nov 2012 - 11:15

tout ça pour dire que la science n'a pas les clés d'une physique qu'elle entrevoit.
Et il est probable que quand ce sera le cas, il faudra revoir certaines choses en physique fondamentale.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par keinlezard le Mer 7 Nov 2012 - 16:36

Antinea a écrit:
Jipé a écrit:
Antinea a écrit:l'homéopathie, c'est génial.

je n'utilise rien d'autre.
Bien sûr que c'est génial, surtout lorsque ça marche, comme toutes les autres thérapies d'ailleurs...
Qui irait se plaindre de ne plus souffrir et peu importe la manière ? C'est en cela que les effets placebo sont très bien, ainsi que tout ce qui peut être l'auto-suggestion...
Si, comme je le pense, l'homéopathie est de l'auto-suggestion, elle est géniale en effet!

l'auto suggestion joue son rôle, surtout si elle déclenche la production de molécules pharmaceutiques. mais l'homéopathie a ses partisans. au niveau atomique, le corps sait fabriquer des éléments: exemple du potassium à partir du calcium ( 2 éléments voisins sur le tableau périodique), et au niveau sub atomique, ce que certains appellent particules, sont pour d'autres, des quantas d'énergie. dès lors, on met les pieds dans autre chose où l'on considère que la matière est de l'énergie, et que le fait d'agir à ce niveau peut suffire à corriger certains désordres.
Et la source de cette affirmation ?
L'alchimie est dépassée depuis belle lurrette.

Une transformation de calcium en potassium par l'organisme releve de la physique nucléaire ( spontanée ou pas ) et l'organisme n'est pas une accélerateur de particule

A mon avis tu as mal lu ou mal compris ce dont il s'agissait.

L'organisme ne manipule que des molécules , des macro-molécules des solutés mais rien d'autre.
à fortiori n'éffectue pas des reactions nucléaire pour transformer un élément en un autre.
sans compter l'énergie nécessaire a un telle transmutation, ni les rayonnement que subirait l'organisme par une telle réaction.

Antinea a écrit:
bref, si l'administration de Chamomilla à un bébé lui fait passer ses maux de dents, c'est bien qu'il se passe quelque chose en dehors d'un éventuel effet placebo. d'autant que certains vétérinaires obtiennent également des résultats avec les animaux. Placebo ??

concernant la présence de molécules après de multiples dilutions, il ne faut pas oublier que l'eau a une mémoire de ce qu'elle a contenu, dixit le professeur Montagnier. Probablement quelque chose de très subtile se produit ensuite dans le corps que la science est bien peine d'expliquer.

Non l'eau n'a pas de mémoire. au mieux certaine théorie sur la structure moléculaire de l'eau
laissent elle entrevoir qu'un molécule puisse laisser une trace comme un moule et un gateau ...
sauf qu'ici pour sortir la molécule du moule en 3d ... il faut casser le moule donc on perd une partie de l'information. Sans compter le mouvement brownien et les différentes variations ...
autrement dit hautement improbalble pour toute les concentration inférieur a 10ch ...

reste une possibilité pour les concentrations supérieur comme le 5 ch ... car il reste du composé actif dans le médicament homéopathique.

Quant a svoir si un bébé va mieux avant ou apres .. je crois que c'est surtout les parents qui vont mieux ( ce que je conçoit aisément ) parcequ'ils ont pu "faire" quelquechose pour soulager leur enfant.
Mais aucune étude ne démontre un tel effet sur les nourrisons ... et il existe peu d'étude sur l'homéopathie par ailleurs .... les rares connues sont généralement discutable sur le protocole suivi.


keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par _Antinea le Mer 7 Nov 2012 - 18:24

les expériences menées notamment par Kervran ont montré que le poussin au sortir de l'oeuf contient plus de calcium que n'en contenait l'oeuf:

lisez donc: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

je comprends parfaitement le problème que cela pose par rapport aux acquis de la physique concernant l'atome.
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par zizanie le Mer 7 Nov 2012 - 18:42

Ah! L'effet Kervran. cheers
Il parait que c'est corrélée à la lune montante.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par _Antinea le Mer 7 Nov 2012 - 21:07

je pense que c'est l'hydrogène qui fait qu'un élément change en un élément voisin.
et je pense également que la décalcification ostéoporose peut expliquer des taux anormaux de potassium dans certaines pathologies en milieu acide. ou alors que la désintégration du calcium en oxygène produit de l'hydrogène lequel augmente le Ph sanguin.
Pourquoi pas ?
l'hydrogène de H²o cassé dans une plante qui utilise C pour des hydrates de carbone et rejette de l'oxygène montre que la nature casse facilement les molécules dans un premier temps, alors que nous aurions besoin d'une électrolyse, non ?

Oxygène donnerait Azote
carbone donnerait du Bore si nécessaire
sodium en duo avec magnésium
phosphore vers souffre
d'ors et déjà, certains médecins soignent l’ostéoporose et la décalcification osseuse par des extraits de silicium alcalin, extraits de la prêle.



bien faite la nature, qui peut pallier des carences ou des excès. pas vrai ?

je vois des cupides qui aimeraient bien en faire autant pour changer le mercure en or. déjà que l'un dissout l'autre... secret
avatar
_Antinea
Maître du Temps

Féminin Nombre de messages : 711
Localisation : Grenoble
Identité métaphysique : Antinea
Humeur : joviale
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une piste qui pourrait aboutir à une validation scientifique de l'homéopathie

Message par keinlezard le Jeu 8 Nov 2012 - 10:08

Antinea a écrit:les expériences menées notamment par Kervran ont montré que le poussin au sortir de l'oeuf contient plus de calcium que n'en contenait l'oeuf:

lisez donc: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

je comprends parfaitement le problème que cela pose par rapport aux acquis de la physique concernant l'atome.

Il n'existe pas de publication scientifique de Kervran ... juste des publications de livres.
C'est à dire qu'il affirme des choses sans protocole expérimental reproductible !
et ne se soumet aux règles du jeux de la recherche scientifique en exposant sa recherche.

De plus quelque soit les liens que tu proposes il y est répété à l'envie toujours les même références ... autant ne fournir qu'un seul lien !

keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum