Définir l'univers

Page 1 sur 27 1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Définir l'univers

Message par freefox le Dim 19 Juin 2011 - 18:32

Bonjour le monde,

Je vous propose tout d’abord ce copier/coller tiré de Wikipedia :

« Univers ».:




Taille de l'Univers, Univers observable[modifier]
Article détaillé : Univers observable.
À ce jour, rien ne permet de trancher si l'Univers est fini ou infini. Certains théoriciens penchent pour un Univers infini, d'autres pour un Univers fini mais non borné.
Les articles populaires et professionnels de recherche en cosmologie emploient souvent le terme « Univers » dans le sens d'« Univers observable ». Nous vivons au centre de l'Univers observable, en contradiction apparente avec le principe de Copernic qui dit que l'Univers est plus ou moins uniforme et ne possède aucun centre en particulier. C'est simplement parce que la lumière ne se déplace pas à une vitesse infinie et que les observations que nous faisons proviennent donc du passé. En effet, en regardant de plus en plus loin, nous voyons des choses qui se sont passées à une époque de plus en plus proche du Big-Bang. Et puisque la lumière se déplace à la même vitesse dans toutes les directions, tous les observateurs vivent au centre de leur Univers observable (sur Terre, nous avons pratiquement tous le même). On appelle « horizon cosmologique » la première lumière émise par le Big-Bang il y a 13,7 milliards d'années. Il nous est impossible de voir plus loin.
On estime que le diamètre de cet Univers observable est de 100 milliards d'années lumière[14]. Celui-ci contient environ 7×1022 étoiles, répandues dans environ 1011 galaxies, elles-mêmes organisées en amas et superamas de galaxies[14]. Mais le nombre de galaxies pourrait être encore plus grand, selon le champ profond observé avec le télescope spatial Hubble.
Il est cependant probable que l'Univers que nous voyons n'est qu'une infime partie d'un Univers réel beaucoup plus grand. Selon les derniers modèles cosmologiques, la taille minimale de l'Univers réel serait de années lumière[14].
On pourrait raisonner que, l'Univers contenant par définition tout ce qui existe, y compris l'espace-temps (et c'est une précision essentielle), il ne peut avoir de « bord » tel que nous concevons intuitivement cette notion. En effet, l'existence d'un bord impliquerait qu'au-delà de ce bord, on ne serait plus dans l'Univers, ce qui serait absurde. Mais si l'Univers n'a pas de bord au sens intuitif de ce terme, alors son expansion n'est pas intuitive non plus : si elle l'était, dans quoi l'Univers serait-il en expansion ?
On voit ici les apparents paradoxes entraînés par l'utilisation de notions dites « intuitives »... qui ne sont que le reflet d'une perception locale de la réalité. Donner une définition précise à ces notions intuitives permet de faire disparaître ces paradoxes. On voit que ce problème échappe à nos raisonnements simplistes, qui se fondent sur des hypothèses fausses telles que « l'Univers est galiléen », ou « un espace courbe est nécessairement inclus dans un espace de dimension supérieure ». En définitive, une définition précise de la notion d'Univers permet de tenter de résoudre ces apparents paradoxes. Les paradoxes restants permettent de démontrer... que la définition donnée à l'Univers n'a pas sens. On sait en fait aujourd'hui qu'une définition, même formelle, d'un ensemble n'implique pas son existence.
En bref, le mot « Univers » reste à définir.

Puis je reprends le dernier paragraphe :

« On pourrait raisonner que, l'Univers contenant par définition tout ce qui existe, y compris l'espace-temps (et c'est une précision essentielle), il ne peut avoir de « bord » tel que nous concevons intuitivement cette notion. En effet, l'existence d'un bord impliquerait qu'au-delà de ce bord, on ne serait plus dans l'Univers, ce qui serait absurde. Mais si l'Univers n'a pas de bord au sens intuitif de ce terme, alors son expansion n'est pas intuitive non plus : si elle l'était, dans quoi l'Univers serait-il en expansion ?
On voit ici les apparents paradoxes entraînés par l'utilisation de notions dites « intuitives »... qui ne sont que le reflet d'une perception locale de la réalité. Donner une définition précise à ces notions intuitives permet de faire disparaître ces paradoxes. On voit que ce problème échappe à nos raisonnements simplistes, qui se fondent sur des hypothèses fausses telles que « l'Univers est galiléen », ou « un espace courbe est nécessairement inclus dans un espace de dimension supérieure ». En définitive, une définition précise de la notion d'Univers permet de tenter de résoudre ces apparents paradoxes. Les paradoxes restants permettent de démontrer... que la définition donnée à l'Univers n'a pas sens. On sait en fait aujourd'hui qu'une définition, même formelle, d'un ensemble n'implique pas son existence.
En bref, le mot « Univers » reste à définir. »
(« Univers » Wikipedia)

Ma proposition : L'univers serait une conscience !

-Sa taille, illimité, pas besoin de bord.
-Son expansion, comme celle que vous connaissez bien, la votre au fur et à mesure que vous expérimenter, apprenez etc.
-Point ou sphère c'est kif-kif bourricot. Chaque point est la sphère et elle en contient une infinité. Dans la sphère-Conscience tous les points sont donc instantanément reliés les uns aux autres...Plus de paradoxe EPR.
-Ce qui existe est donc de la même substance que nos rêves , nos idées.

Et vous, quelle est votre définition de l'univers ?

Amical sourire Wink

avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par Opaline le Lun 20 Juin 2011 - 0:29

Pour moi, je le vois gros comme une montagne (je reste terrienne) qu'il n'était pas tout seul car il n'est pas bon que l'univers soit seul !

Un deuxième univers s'est donc créé par parthénogénèse, au début, mais cela ne donnait qu'un autre univers semblable !

Ils ont donc eu la bonne idée de copuler , créant, par là , la sexualité et la naissance de tas de petits univers, à leur image mais différents et donc , indépendants et beaucoup plus créatifs !

le temps n'existant pas , une seconde était comme un millénaire et ils avaient tout le temps ( qui n'existait pas puis qu'ils avait tout le temps .....)

Voilà comment est née cette prodigieuse émulation à produire toujours plus, tel que nous le constatons autour de nous !

C'est pas idiot comme idée ! ( pas de soucis, j'ai les chevilles blindées !)

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par Leleu le Lun 20 Juin 2011 - 10:25

Bonjour freefox.
Ma proposition : L'univers serait une conscience !
Effectivement, l’Univers est l’expression de la Conscience d’Être ; sa Manifestation.
Si rien était, rien ne serait, c’est le début de la Pensée.
Hors temps, hors Espace le tout ne peut-être rien puisqu’il est. Ni plein ni vide, il est sans fluctuation ce qui est, ce qui fut et ce qui sera. Sa Pensée est sa substance.

De là la Pensée se multiplie, se crée éternellement (se divisent éternellement), sur elle-même au seul moyen de cette Réflexion. Fixe en son tout macrocosmique puisqu’infini, l’univers est mobile en ses parcelles microcosmiques comme autant d’univers relatifs, temporalisés, espacés, finis.
avatar
Leleu
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1538
Localisation : Jura
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : sociable
Date d'inscription : 16/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par freefox le Lun 20 Juin 2011 - 11:33

Bon matin Opaline,

Oh c'est bien sympa comme vision (et ça me parle bien car je suis plus biologie que physique hihi).
La première cellule, la Mére de toutes cellules.........Ellipse...Grande copulation dans l'univers....La vie l'amour sous toutes ses formes.

Bon matin Leleu,

Une « danse » en solo, une « danse » collective....Des galaxies qui tourbillonnent ensemble et la vie, la vie ce grand éclat de rire qui perce l'obscurité glaciale de l'espace....

Et moi je reste songeur, puis je continu de vivre mes rêves.

Que les votres à vous deux soient doux et joyeux.

Amical sourire Wink
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par Petrus le Lun 27 Juin 2011 - 20:21

L'univers...vaste question. Qui est vaste comme le "désert des opinions."
Je me contente largement de vos réponses.

Et ça:
-Point ou sphère c'est kif-kif bourricot. Chaque point est la sphère et elle en contient une infinité. Dans la sphère-Conscience tous les points sont donc instantanément reliés les uns aux autres...Plus de paradoxe EPR.
-Ce qui existe est donc de la même substance que nos rêves , nos idées.

Cela fait étrangement écho aux paroles d'un physicien, que j'ai récemment (re)découvert, (Dr Amit Goswami) qui dit qu'il existe deux façons d'appréhender les choses et surtout de les vivre, pour faire simple : la dualité et l'unité. Et que cette dernière est une "conscience non-locale", une "non-localité quantique" (qui permet toute chose, à partir du moment où l'on s'y réfère).
Ces choses auraient même été prouvé en labo.

(et alors c'est pas aux infos, bizarrrr...)
rire

Petrus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 288
Localisation : Sud-est
Identité métaphysique : Hey
Humeur : Nuage sur le ciel
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par bernard1933 le Lun 27 Juin 2011 - 22:30

freefox, tu exprimes un point de vue qui est le mien et que j'ai exposé depuis longtemps sur le forum. Une Réalité globale indivisible que j'appelle Energie-Conscience , hors de toute notion d' espace et de temps.
Et, à titre d' information, je viens de lire, ce soir, sur S&A, que des planètes orphelines se balladent librement;elles ont échappé à l'attraction de leur étoile . Elles pourraient être deux fois plus nombreuses que les étoiles et elles sont de bonne taille; des Jupiters errants...Découverte faite par la technique de microlentille gravitationnelle, à l' aide du télescope MOA installé en Nouvelle-Zélande .
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par democrite le Mar 28 Juin 2011 - 1:26

Connaissez vous Léon Raoul Hatem ? Et sa théorie !
Vidéo a voir (7 mn)! Intéressant !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Alors qu’en pensez vous ?
Sage savant ou savant fou ?

Lien pour voir toutes ses vidéos et ses explications sur divers sujets :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

democrite
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1837
Localisation : Pas loin.........
Identité métaphysique : athée en attendant ...
Humeur : Réciproque
Date d'inscription : 17/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par freefox le Ven 1 Juil 2011 - 19:33

Bonjour Petrus,

Petrus a écrit:Cela fait étrangement écho aux paroles d'un physicien, que j'ai récemment (re)découvert, (Dr Amit Goswami) qui dit qu'il existe deux façons d'appréhender les choses et surtout de les vivre, pour faire simple : la dualité et l'unité. Et que cette dernière est une "conscience non-locale", une "non-localité quantique" (qui permet toute chose, à partir du moment où l'on s'y réfère).
Ces choses auraient même été prouvé en labo.

Intéressant, pouvez vous en dire plus ?

Bonjour Bernard,

bernard1933 a écrit:freefox, tu exprimes un point de vue qui est le mien .

Le les Grand esprit se rencontre hihi. (Mince 3 belles photes d'ortaugrafe en une fraze: "s" + "s" + "ent") Hic bromis hic z'arrête de poire des spiritueux hic! boowang

PS : Ah humour, quand tu nous tiens !

democrite a écrit:Connaissez vous Léon Raoul Hatem ?
Alors qu’en pensez vous ?
Sage savant ou savant fou ?

Bonjour Democrite,

Non mais merci me le faire connaître, c'est un sacré personnage. Fou alala vaste question, c'est comme la santé pour le soma, c'est kif-kif bourricot sauf que là c'est pour ce qu'il se passe dans les boyaux de la tête : occlusion ? Hernie ?....Lupus ? lol! Bref pour faire sérieux je répondrais que c'est une question d'équilibre et que cet homme me parait bien plus stable dans ses pompes que bien des psy rencontrés (et surtout, bien plus gai mdr ).

PS again: Ah humour, quand tu nous tiens.

Excellente soirée à vous trois et excusez ces petits délires qui font que la folie douce est bon pour la santé, le moral...Bon, bon...bon pour le moral...(ça zouk!)

Amical sourire Wink
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par freefox le Lun 4 Juil 2011 - 18:36

Bonjour le monde,

Pour ceux qui ont du mal à se représenter l'univers.
Les explications sont simples:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Amical sourire Wink
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par democrite le Mar 5 Juil 2011 - 9:15

Super site Freefox merci !
Et merci aussi pour ta bonne humeur et ton humour !
Ça fait du bien de parler avec des gens cool !
bravo

democrite
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1837
Localisation : Pas loin.........
Identité métaphysique : athée en attendant ...
Humeur : Réciproque
Date d'inscription : 17/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par freefox le Mer 31 Aoû 2011 - 17:52

Bonsoir le monde,

Voici un site de vulgarisation assez sympa:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Amical sourire Wink
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par Geveil le Mer 31 Aoû 2011 - 18:23

Et quand vous aurez défini l'univers, quelle en sera la conséquence sur votre vie quotidienne ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par freefox le Mer 31 Aoû 2011 - 19:10

Et vous que vous apporte le fait d'avoir fait un puzzle, un roman, un poème, une sonate... dans votre vie quotidienne Gereve?

Cela vous importune t-il que je "m'amuse" et invite à définir l'univers?
Car
Si vous posez cette question c'est qu'il y a une arrière pensée, me tromperais-je?

Mais je vais vous répondre: Cela m'apporte le fait que plus j’enrichis mon être par des expériences, connaissances, méditations, réflexions, me forger une opinion personnelle...Plus mon quotidien recèle de merveilles.
Donc chercher à définir l'univers participe à une meilleure capacité à percevoir tout ce que mon environnement peut receler.

Amical sourire Wink
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par democrite le Mer 31 Aoû 2011 - 19:16

freefox a écrit:Bonsoir le monde,

Voici un site de vulgarisation assez sympa:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Amical sourire Wink

Merci pour ton lien Freefox !
Et merci encore pour ta positive attitude . T'y a tout compris ! okey
Trace ton chemin, toujours, et ne te laisse pas distraire par de simples correcteurs d’orthographe qui ne proposent rien a par.....la critique ! Wink (Facile aussi !)

democrite
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1837
Localisation : Pas loin.........
Identité métaphysique : athée en attendant ...
Humeur : Réciproque
Date d'inscription : 17/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par freefox le Mer 31 Aoû 2011 - 20:07

Salut Démocrite et merci.
Vous vous faites bien rare en ce moment.

A chaque fois que je mets des liens de ce genre je pense aux pauvres parents assaillis de questions de leurs enfants: pourquoi le vent? Pourquoi on sourit? Pourquoi brillent les étoiles? etc. rire

Amical sourire Wink
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par _La plume le Mer 31 Aoû 2011 - 21:09

Puisqu'on pose la question, pour moi l'univers est un système fini et il existe une multiplicité d'univers, qui tournent eux même autour de ... et ainsi de suite. Ce qui ne résout pas le problème de l'origine.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par democrite le Jeu 1 Sep 2011 - 17:14

La plume a écrit:Puisqu'on pose la question, pour moi l'univers est un système fini et il existe une multiplicité d'univers, qui tournent eux même autour de ... et ainsi de suite. Ce qui ne résout pas le problème de l'origine.

Ok Laplume.
Mais ou s’arrête un univers ? (D’ailleurs, notre univers !)
Au mur de Planck ou ...............?
Et les univers parallèles au notre sont ils différents ou similaires ?
Au sujet de la création, c'est un casse tête incommensurable, car même si il y a un créateur, qui a crée ce créateur ? A devenir complétement dingue cette question . N'est ce pas ?
Et le concept de l'infini ....................encore pire ! segrattelementon

democrite
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1837
Localisation : Pas loin.........
Identité métaphysique : athée en attendant ...
Humeur : Réciproque
Date d'inscription : 17/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par democrite le Jeu 1 Sep 2011 - 17:19

freefox a écrit:Salut Démocrite et merci.
Vous vous faites bien rare en ce moment.

A chaque fois que je mets des liens de ce genre je pense aux pauvres parents assaillis de questions de leurs enfants: pourquoi le vent? Pourquoi on sourit? Pourquoi brillent les étoiles? etc. rire

Amical sourire Wink

Salut cool Freefox !
Tutoiement pour moi stp, j'préfère bien sur !
"bien rare en ce moment" Ben oui je taf ! Fatigue ! Trop de taf, berk !

Salutation amicale

democrite
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1837
Localisation : Pas loin.........
Identité métaphysique : athée en attendant ...
Humeur : Réciproque
Date d'inscription : 17/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Cet univers...

Message par Cochonfucius le Dim 23 Oct 2011 - 10:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ne sait pas qu'il est vieux
Ni qu'un vivant trouve sa voûte belle ;
Il ne sait pas qu'il est toujours fidèle
Aux subtils pas d'un calcul prodigieux.

Simple est ce qui est complexe à nos yeux,
Fort ancienne est toute chose nouvelle,
Lumières qui nous semblent éternelles
Sont brefs éclairs sous le regard des cieux.

Caprice fait et défait nos alliances.
Mieux vaut pourtant leur accorder confiance,
Sérénité et paix sont à ce prix.

L'univers joue sur les cordes des lyres
Et dans les mots issus de nos délires,
Quand nous sentons le souffle de l'esprit.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23456
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par freefox le Dim 23 Oct 2011 - 10:57

Un regard, qui est effleurement de deux univers.
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par dan 26 le Lun 14 Nov 2011 - 19:44

L'univers c'est "tout". c'est simple mais .......;

amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par freefox le Mar 15 Nov 2011 - 3:02

Mais......Dan? Wink
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par Lila le Mar 15 Nov 2011 - 8:47

waw
comment se fait-il que je ne découvre ce fil que maintenant !

Je partage l'opinion de beaucoup d'entre vous, notamment de Leleu.

Dem
génial, le bonhomme, merci de me l'avoir fait découvrir ! J'ai été voir son site [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], et ceci est aussi intéressant: (...)son fils Frank Hatem qui, partant du fait que l'énergie magnétique était constituée d'une dualité sans substance matérielle dont la somme est égale à zéro, a entrepris d'expliquer l'origine de cette énergie unique à partir du néant le plus absolu. Après quinze ans de recherches, il a été le premier à comprendre et expliquer comment l'énergie naît du néant à chaque instant, et découvert que cette énergie est en fait la conscience et l'amour, la conscience étant la répulsion qui place l'infini à l'extérieur du centre nul, et l'amour qui cherche à réunifier ces deux pôles constitutifs du néant. Il l'a publié dans "le Livre de l'Infini" en 1985 diffusé à plusieurs milliers d’exemplaires et reconnu par beaucoup comme l’un des livres les plus révolutionnaires de l’histoire des sciences.
Fou ou savant ? Je ne sais pas, mais au moins, il ose explorer et se remettre en question, ce qui est une grande qualité.

Je ne suis pas assez compétente que pour donner un avis, je n'ai que des "impressions".

Pour quand même contribuer au fil, je re-poste cette phrase d'un des plus vieux textes du monde (10.000 ans?): le Vijnâna Bhaïrava Tantra: (de mémoire) "le monde manifesté est une fantasmagorie, une illusion, une ville fantôme suspendue dans le vide" et après la suite explique que sa raison d'être est de nous inciter à nous détacher de la dualité pour finalement nous "unir dans l'indifférencié". Dans l'introduction, une phrase que je trouve sublime: "Bhaïrava et Bhaïravi sortirent de l'indifférencié pour que leur dialogue illumine les êtres"

Voici une traduction: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (vous en trouverez d'autres; apparemment, à voir les variantes, ce ne doit pas être facile à traduire...

Bon, c'est juste un clin d'oeil, pour montrer qu'on n'a pas inventé grand'chose depuis les antiques dravidiens...

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par freefox le Ven 18 Nov 2011 - 20:22

Merci Lila pour ce texte
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Pour vous remercier je vous invite à un voyage.
____________
Voyage :

L'énergie, la vibration est comme une mère mer, ou que l'on soit à n'importe quel moment c'est pareil, une substance que rien ne peu capter, percevoir car sans formes, sans aspérités, sans différenciations aucunes rien nada walou, un vide d'existence, de quelque chose.

Puis une tension interne et PAF un « iceberg » se forme soudainement. Miracle ? Non, changement d'état du vide, de la substance.

Pourquoi une tension ? Du fait que être et non-être tout à la fois sont des opposés absolus, font parti intrinsèque de la nature de la substance, du vide ; comme si 0 et 1 cherchent à s’atteindre et à s'éteindre sans jamais y parvenir.

La conscience est la substance d’où sont issu toutes les formes et à travers elles les êtres en y prenant vie.

Je suis/vous êtes cette conscience, je suis/vous êtes la forme, je suis/vous êtes la vie et je suis/vous êtes l'être.
Je suis/vous êtes le voyageur de moi même/vous même en moi même/vous même.

Bon le bref préambubule terminé êtes vous prête?
Vi, oK.

Il était une fois, sur la mer des contes des mille et une nuits un magnifique navire qui volait au dessus des flots avec à son bord Aladin et Shéhérazade bla bla bla...............

Et/ou

Il était une fois une zolie princesse qui chevauchait un gentil dragon mais un vilain pas beau désirait manger le gentil dragon et donner une fessée à la zolie princesse bla bla bla......

Et/ou

A l'un fini.............. albino

avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par JO le Sam 19 Nov 2011 - 6:50

Je ne vois pas bien ce que ce monsieur introduit de nouveau . Newton aussi avait pensé le tropos et le pathos, loi d'attraction/répulsion . Pas vu de nouveauté, sinon qu'il décrit le systême mis en route par le big bang avec clarté .
Nous vivons dans deux réalités à la fois, un pied "dehors" , avec la science occidentale et la conscience à l'intérieur, avec la vie psychique . Si bien que nos vérités louchent . Henri Atlan explique ça très bien , dans "A tort ET à raison" . Le dialogue de Cordoue lui avait posé le problême de l'irréductibilité de la science et du psy et il analyse le défaut du syncrétisme qui voudrait unifier science et tradition . L'univers existe et la science s'acharne à lui arracher ses secrets , de l'extérieur ( alors que la conscience est à l'intérieur de l'observateur, qui, lui, voit les choses du dedans ) Deux façons d'appréhender un réel irrémédiablement voilé, mais vrai dehors et dedans . Les grands mythes racontent des vérités symboliques , d'une vérité tierce, qui comprend les dualités contradictoires . Mais il conclut sagement que chacune a ses propres outils de connaissance, qu'il ne faut pas mélanger .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22381
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 27 1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum