Définir l'univers

Page 24 sur 27 Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25, 26, 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par orthon7 le Jeu 19 Avr 2012 - 22:04

@krinou
Je n'essaie de comprendre que ce qui est à ma portée, autrement dit, pas grand-chose.

Je vous mets au défi de savoir danser le moonwalk en deux minutes, c'est bien plus difficile qu'il n'y paraît.

Orthon, c'était presque ça ! Je fais 1m55 et tu fais bien de sortir !

Même pas peur tire langue

c'est quoi le moonwalk , une danse de MJ sourire


effectivement rien n'est hors de porter de nous. soutenir

ps: " 1m55 avec les talons " lol!
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4645
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par _Krinou le Jeu 19 Avr 2012 - 22:15

orthon7 a écrit: c'est quoi le moonwalk , une danse de MJ sourire
Oui, le moonwalk c'est ça :

orthon7 a écrit: ps: " 1m55 avec les talons " lol!
Malheureusement non, je suis une lilliputienne. albino

_Krinou
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2395
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par freefox le Jeu 19 Avr 2012 - 23:20

Krinou a écrit:

Oh la la ! C'était juste une formule, je sais bien que vous n'avez pas la prétention de définir l'univers.
Pourquoi devrais-je me faire des noeuds au cerveau puisqu'il y des gens autrement plus intelligents qui cherchent pour moi ?
Je n'essaie de comprendre que ce qui est à ma portée, autrement dit, pas grand-chose. rire

Mais m'enfin Krinou arrêtez de vous diminuer ainsi, à moins que cela vous plaise...après tout tous (warf) les goûts sont dans la nature.
Mais vous êtes capable d'avoir vos propres visions des choses, à moins que vous préfériez que l'on pense pour vous....glourps!
Alors dites moi petite chose insignifiante, moins importante qu'une chiure de mouche* relevez les yeux et décrivez moi se que vous voyez dans votre esprit pauvre en neurones* quand vous pensez à l'univers!
(Je vous fais remarquer que vous êtes mieux lotie que moi car je n'ai qu'un seul neurone...avec en dessous deux cellules gliales pette de rire ) tongue albino tongue

Sinon pour le moonwalk allez le danser avec Orthon qui sera j'en suis sur ravis.
Pour vous aider:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
J'ai choisi exprès celle-ci, expliquée par un enfant tant c'est simple.

PS: *Je gag évidement Wink
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par _Krinou le Jeu 19 Avr 2012 - 23:52

Spoiler:
freefox a écrit:
Mais m'enfin Krinou arrêtez de vous diminuer ainsi, à moins que cela vous plaise...après tout tous (warf) les goûts sont dans la nature.
Mais vous êtes capable d'avoir vos propres visions des choses, à moins que vous préfériez que l'on pense pour vous....glourps!
Alors dites moi petite chose insignifiante, moins importante qu'une chiure de mouche* relevez les yeux et décrivez moi se que vous voyez dans votre esprit pauvre en neurones quand vous pensez à l'univers!
(Je vous fais remarquer que vous êtes mieux loti que moi car moi je n'ai qu'un seul neurone...avec en dessous deux cellules gliales pette de rire ) tongue albino tongue

Sinon pour le moonwalk allez le danser avec Orthon qui sera j'en suis sur ravis.
Pour vous aider:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
J'ai choisi exprès celle-ci, expliquée par un enfant tant c'est simple.

PS: *Je gag évidement Wink

Mais non Freefox, ce n'est pas que je me dénigre, mais je suis réaliste, c'est tout.
Heu... oui, je suis capable de penser par moi même, sauf pour l'univers. Il est tellement vaste et infini que j'ai dû mal à m'en faire une représentation.
La notion d'infini par exemple m'est impossible à concevoir, que ce soit pour l'univers, mais aussi pour la mort, le concept de temps ou de chose sans fin relève presque de la magie pour moi.
Sans doute est-ce pour ça que je suis agnostique.
Ce n'est pas de la mauvaise volonté, mais je ne peux vraiment pas. Si l'univers est infini, j'ai bien peur que mon imagination ne le soit pas.

Sinon, merci pour la vidéo Freefox. Sans le savoir vous venez de me révéler un secret que je cherche depuis toujours.
Comment Michael faisait-il pour tourner aussi rapidement et autant de fois avant de finir sa course sur la pointe des pieds.
Alors, c'était ça ! Il tournait sur les talons.
En tout cas, il a du mérite le gamin, parce que les chaussettes et la moquette ne sont pas les conditions idéales pour se genre de performance.
De toutes les explications qui existent sur le net, c'est la meilleure. La simplicité et le naturel ! Il n'y a que ça de vrai.

_Krinou
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2395
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par orthon7 le Ven 20 Avr 2012 - 1:57

@krinou
De toutes les explications qui existent sur le net, c'est la meilleure. La simplicité et le naturel ! Il n'y a que ça de vrai.

c'est tout moi ça. lol!

Spoiler:
Moi qui ne suis qu’un tout petit grain de sable,
Il m’arrive d’imaginer que je suis grand,
Que je suis capable
D’être formidable,
D’avancer à pas de géant,
Moi qui ne suis qu’un petit grain de poussière,
Je crois souvent que je peux faire tourner le vent,
Et que je suis libre,
Que tout m’est possible,
Que je peux arrêter le temps.
Mais si je lève les yeux, je me dis :
Je suis l’infiniment petit,
Je ne suis qu’un passant,
Accroché à ma vie comme à une terre
Perdue dans l’infiniment grand,
Je suis l’infiniment petit,
Je ne suis qu’un passant
Et je fais mon chemin à grands coups de rêves
Perdus dans l’infiniment grand.
Moi qui ne suis qu’un tout petit grain de sable,
Rien qu’une goutte d’eau jetée dans l’océan,
Moi qui voudrais vivre,
Qui voudrais survivre,
Qui voudrais arrêter le temps,
Je suis l’infiniment petit,
Je ne suis qu’un passant,
Accroché à ma vie comme à une terre
Perdue dans l’infiniment grand

M Fugain
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4645
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par freefox le Ven 20 Avr 2012 - 10:07

Bon matin le monde,

OOPS! Je me suis trompé de vidéo, mais à présent vous connaissez le "secret" de MJ pour tourner Krinou Arrow .....sur les talons!
Le hasard fait parfois bien les choses n'est-il pas?
A présent voici le BA ba du moonwalk expliqué par un gamin
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le hors sujet du jour étant fait revenons à nos univers-moutons bêhhhhhhhh bêhhhhhhhhh

Les paroles de M.Fugain exprime bien notre position Orthon, entre deux "infinis", aussi grand qu'un atome et aussi petit qu'une étoile......pitoyable et majestueux; misérable et fabuleux; insignifiant et sublime.........à la fois c'est tout nous chat (miaou)!

Bien sur Krinou que c'est magique! Je ne vois pas la vie sans magie! Cette magie c'est l'émerveillement qui se trouve dans notre regard quand nous cessons de voir pour regarder. Wink

Si l'univers n'était que sombres et froids cailloux perdus dans l'immensité, que réactions nucléaires d'une violence inouïe en pointillé, que nuages de plasma fantomatiques errant sans but...........
Nos consciences alors ne seraient que lettres mortes sur un manuscrit que personne ne lira.

minidodo

avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par gaston21 le Sam 19 Mai 2012 - 18:45

Un article d'AgoraVox , " La folie quantique", qui me paraît stupéfiant et que je soumets à nos savants du forum .
L' action du futur sur le passé...
Mon ami Tango va se mettre à léviter...Sourire !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par tango le Sam 19 Mai 2012 - 20:33

gaston21 a écrit:Un article d'AgoraVox , " La folie quantique", qui me paraît stupéfiant et que je soumets à nos savants du forum .
L' action du futur sur le passé...
Mon ami Tango va se mettre à léviter...Sourire !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonsoir Gaston
Je n'ai pas pu me soumettre à "l' éviter" ton article... sourire

Pourtant c'est très simple, il s'agit seulement de comprendre que l'être et sa manifestation sont deux choses distinctes.
L' être est suspendu hors du temps, il est dans l'absolu là où l'instant et l'éternité n'ont aucune distinction.
Par contre sa manifestation est dans le relatif, et, là le temps s'écoule pour permettre le déploiement de la mouvance qui nous semble être le produit de la cause à effet.

Mais si on y pense bien, en s' illuminant un pti peu, on remarque que bien souvent on aurait pu se manifester autrement qu'on ne l'a fait... ce qui veut bien dire que l'être à un potentiel infiniment plus ample que les manifestations qu'il produit.
Ce qui montre bien que la manifestation de l'être est un choix qui a été influencé par une situation relative.

Quant au futur qui influence le passé, ce n'est pas impossible que ce soit le cas... Il m'est en effet concevable que passé et futur soient intimement intriqués pour que le présent soit... Il m'arrive souvent de clamer que la seule réalité est le présent, en montrant que le passé s' évapore et que le futur ne nous est qu'hypothèse.
Il s'agit bien sur de choisir son poste d'observation... Le point de vue relatif de notre manifestation nous influence à regarder la réalité comme un déploiement linéaire... et par opposition le point de vue de notre être englobe cette linéarité, comme si tous les phénomènes passés présents futurs y étaient contenus.

J'aurais eu encore à dire, mais on m'appelle pour le diner...@+ albino
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par Bulle le Sam 19 Mai 2012 - 20:42

Je ne vois pas ce qu'il y a de "lévitant" sourire : il s'agit de simulations

... Des expériences avec des gaz quantiques ultrafroids et fournir une plate-forme pour créer des systèmes à N corps qui peuvent être bien contrôlés et dont les paramètres peuvent être réglés sur une large gamme. Ces propriétés mettent ces systèmes dans une position idéale pour simuler des problèmes qui sont hors de portée pour les ordinateurs classiques.
Cet expérience met en lumière les progrès décisifs réalisés dans ce domaine et examine les possibilités offertes par cette approche par la simulation quantique.

J'en profite pour ceux que cela intéresse de rappeler l'excellente et fort claire et facile, publication de Jean Bricmont :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Hello Invité !  Le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]du 01 novembre 2017 est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 39958
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par freefox le Dim 20 Mai 2012 - 20:32

Voici les liens de 2 pages à lire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et je vous conseil grandement de parcourir son site car il explique admirablement bien.
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par freefox le Mer 23 Mai 2012 - 8:28

Pas de com?

Je trouve intéressante son approche pour expliquer que notre univers qui est tout ce qui existe (ou qu'il nous est possible de percevoir) et qui n'a pas d’extérieur dépend pour sa représentation du point de vue d'où on la fait.
Ce que j’interprète comme: la courbure de l'espace/temps est tel que chaque point de vue de l'univers est comme dans un vortex où tout ce qui est proche est dense pour se raréfier crescendo au fur et à mesure que l'on s'éloigne du point de vue et ce d'où que ce point de vue est situé dans l'univers!

Même si je ne partage pas tout ses points de vue, je trouve "lumineuses" certaines explications de cet astrophysicien.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par tango le Mer 23 Mai 2012 - 10:33

Bonjour freefox
le site de Christian Magnan est une véritable friandise, je te remercie de nous l'avoir proposé.
Je l'ai regardé sommairement depuis une heure, et j'y retournerai certainement.
Je trouve intéressante son approche pour expliquer que notre univers qui est tout ce qui existe (ou qu'il nous est possible de percevoir) et qui n'a pas d’extérieur dépend pour sa représentation du point de vue d'où on la fait.
On est bien d'accord, l'observateur ne peut parler que de ce qu'il perçoit. Effectivement ce qui est le plus proche de lui est ce qui a le plus de consistance.
Ce que j’interprète comme: la courbure de l'espace/temps est tel que chaque point de vue de l'univers est comme dans un vortex où tout ce qui est proche est dense pour se raréfier crescendo au fur et à mesure que l'on s'éloigne du point de vue et ce d'où que ce point de vue est situé dans l'univers!
J' ai bien aimé comment Magnan explique la difficulté de procéder à la représentation de l'univers, à l'image de la déformation inévitable d'une mapmonde.
On retrouve bien la courbure que prend la ligne droite au-delà de notre observation.
Ton image du vortex n'est pas fausse, bien qu'il soit difficile de concevoir qu'en allant toujours tout droit on revienne au même point de départ.
En fait la surface de la Terre est plate et courbe, disons qu'elle peut s'appréhender sous 2 ou 3 dimensions spatiales... De même l'Univers peut s'appréhender sous 3 ou 4 dimensions... Je dirais qu'il ne nous est pas aisé de concevoir la nature de cette quatrième dimension qui procèderait à la déformation des trois premières...
Mais je retiens cette idée que la distance entre l'observateur et la chose observée puisse être un facteur prédéterminant la déformation.
Aussi la déformation constatée par Magnan n'est peut-être pas celle de l'univers, mais celle provoquée par l'observateur lui-même, en fonction du choix de son poste d'observation.
Même si je ne partage pas tout ses points de vue, je trouve "lumineuses" certaines explications de cet astrophysicien.
Je partage ta conclusion.
Il me semble inévitable que chacun soit imprégné de ses certitudes personnelles et qu'il soit difficile d' en faire abstraction pour piger quelles sont les certitudes de l'autre qui prédétermineraient son point de vue.
Mais bon, même s'il y a des divergences de points de vues, le partage est délicieux. albino
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par ruban de moebius le Ven 25 Mai 2012 - 2:50

Preuves de la matière noire dans notre galaxie!
Il y a un mois, un groupe d’astronomes de l’ES annonçait avoir mesuré la densité moyenne de matière au-dessus du disque galactique de la Voie lactée et n’y avoir pas détecté de matière noire. Ce résultat troublant pouvait signifier que la cosmologie tremblait sur ses bases. Deux astrophysiciens de Princeton affirment que non seulement les calculs des astronomes sont faux mais que, correctement menés, ils donnent au contraire une nouvelle preuve de la présence de la matière noire.
C’était apparemment une bombe qui venait d’éclater dans le domaine de la cosmologie lorsqu’un groupe d’astronomes a rendu publics les résultats des analyses des observations menées sur les mouvements de près de 400 étoiles dans une région s’élevant à des milliers d’années lumières au-dessus du disque galactique. Ces mouvements devaient permettre d’évaluer la densité de matière noire présente dans une région de la Voie lactée entourant le Soleil.


La courbe des vitesses de rotation des étoiles dans la Galaxie indiquait qu’il devait y avoir de la matière noire, ou bien qu’il fallait modifier la loi de la gravitation de Newton à grande distance du bulbe galactique dans la Voie lactée. Mais les mouvements des étoiles au-dessus du disque galactique semblaient eux démontrer que la matière noire n’existait pas ou pour le moins qu'il y avait un problème avec le modèle du halo de matière noire supposé entourant la Voie lactée. Plus précisément, il n'y avait pas de traces d’une attraction gravitationnelle autre que celle de la matière normale présente dans les étoiles et le milieu interstellaire entourant le Soleil dans le disque galactique.




Les observations des courbes de révolution des étoiles autour du centre de leur galaxie montrent qu'elles tournent trop vite si l'on se base sur la loi de la gravitation de Newton ou sur la masse déduite de la luminosité des galaxies. © Gianfranco Bertone
Les résultats avaient de quoi rendre perplexe. Il y a encore quelques années, ils auraient très probablement été largement ignorés en invoquant une erreur quelque part. Mais les tentatives pour détecter en laboratoire la matière noire, comme avec les expériences Coupp et Picasso, s’étant soldées par des échecs, il fallait sans doute y regarder à deux fois. Une motivation supplémentaire venait sans doute du fait que presque tout le monde s’attendait à ce que le LHC découvre rapidement la matière noire sous forme de particules supersymétriques. L'absence de résultats pouvait indiquer au final qu’il allait falloir largement revoir la copie sur la matière noire... et peut-être même la cosmologie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quatre-vingt seize pour cent du contenu de l'univers est de nature inconnue. Les mystérieuses matière noire et énergie noire en sont-elles les composantes ? Ou bien est-ce une erreur dans les équations d'Einstein ? Des questions auxquelles le futur satellite Euclid de l'Esa répondra. © Réalisateur : Pierre-François Didek (Karamoja Productions). Directeur de collection : Vincent Minier (laboratoire AIM Paris-Saclay). AstrophysiqueTV-Dailymotion
Une telle perspective était tout de même très difficile à accepter au regard des mesures du rayonnement fossile avec WMap et des observations des amas de galaxies conduites avec Hubble et Chandra, qui parlaient très fort en faveur de l’existence de la matière noire. Mais comme le disait, en substance, le biologiste, paléontologue et philosophe britannique Thomas Henry Huxley, « la science c’est de belles théories détruites par des faits horribles ». Il fallait donc rester ouvert.

Une nouvelle preuve du modèle cosmologique avec matière noire

Sans véritable surprise cependant, deux astrophysiciens de l’université de Princeton, Jo Bovy et Scott Tremaine (l'un des grands maîtres de la théorie des galaxies), viennent de publier sur arxiv un article dévastateur pour la conclusion avancée par les astronomes de l’ESO.

Bovy et Tremaine affirment que l’une des hypothèses faites par les chercheurs dans leurs calculs est tout simplement fausse car réfutée par les observations. Le résultat final des nouveaux calculs fournit même un retournement complet de la situation.

Si Bovy et Tremaine ont raison, non seulement la matière noire est bien là, avec une densité parfaitement compatible avec celle du modèle standard, mais les mesures faites par les astronomes de l’ESO fournissent même selon les deux chercheurs « la mesure directe la plus robuste à ce jour de la densité locale de matière noire ».

En tout état de cause, l'effet de la matière noire serait bien là, mais cela pourrait encore à priori être dû à autre chose, comme une modification de la gravitation. Futura-Sciences ne devrait pas tarder à revenir sur ce sujet en faisant un point sur l’état des recherches concernant la détection de la matière noire ainsi que des théories proposées pour s’en passer, basées sur Mond.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par ruban de moebius le Ven 25 Mai 2012 - 3:03, édité 1 fois

ruban de moebius
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 904
Localisation : france
Identité métaphysique : Athée
Humeur : offensive
Date d'inscription : 18/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par Ling le Ven 25 Mai 2012 - 3:00

En tout état de cause, l'effet de la matière noire serait bien là, mais cela pourrait encore à priori être dû à autre chose, comme une modification de la gravitation

De l'art de transformer un conditionnel, en réalité? Wink

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par ruban de moebius le Ven 25 Mai 2012 - 3:05

Stirica a écrit:
En tout état de cause, l'effet de la matière noire serait bien là, mais cela pourrait encore à priori être dû à autre chose, comme une modification de la gravitation

De l'art de transformer un conditionnel, en réalité? Wink
Faut tout lire avant d'apporter des commentaires . sourire

ruban de moebius
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 904
Localisation : france
Identité métaphysique : Athée
Humeur : offensive
Date d'inscription : 18/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par Ling le Ven 25 Mai 2012 - 3:10

Mais j'ai tout lu...L'extrait vient du texte que vous citez. Il s'agit même de la conclusion de l'article.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par ruban de moebius le Ven 25 Mai 2012 - 3:16

Stirica a écrit:Mais j'ai tout lu...L'extrait vient du texte que vous citez. Il s'agit même de la conclusion de l'article.

Bravo vous êtes forte il faudrait que ces scientifiques vous embauchent pour conclure leurs travaux . rire

ruban de moebius
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 904
Localisation : france
Identité métaphysique : Athée
Humeur : offensive
Date d'inscription : 18/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par tango le Ven 25 Mai 2012 - 9:51

Bonjour
je dirais que la matière noire est la preuve de la présence de Dieu... en effet il y a des éléments intangibles qui participent à maintenir la perfection de l'équilibre que nous pouvons observer de toutes parts.
Je dirais que les théories idéalistes qui sont produites par l'imaginaire des chercheurs ne sont là que pour défendre l'intime croyance en la suprématie de l'intelligence humaine.
Aussi que la matière noire soit ou ne soit pas, cela ne change rien à la perfection de l'équilibre manifesté.
Certes l'homme cherche à saisir l'insaisissable, et le concept de matière noire en est la preuve.

Il est curieux de constater combien les scientifiques se chamaillent au sujet de postulats adoptés hâtivement, par les uns ou les autres.

Ne serait-il pas suffisant de se contenter de l'émerveillement du spectacle du déploiement de Grand Mystère qui nous enveloppe , et qui fait que les choses sont là, au delà de notre compréhension ?
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par JO le Ven 25 Mai 2012 - 10:24

j'en arrive aussi à la même conclusion . Nous ne savons pas si Dieu existe, mais Lui, le sait ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par cana le Ven 25 Mai 2012 - 12:04

tango a écrit:Ne serait-il pas suffisant de se contenter de l'émerveillement du spectacle du déploiement de Grand Mystère qui nous enveloppe , et qui fait que les choses sont là, au delà de notre compréhension ?

Oui certes, savoir apprécier ce qui nous entoure .... Mais sans se poser de questions ca me parait utopique, voir idiot sourire (impossible même) rire
Bénis sont les simples d'esprit car la béatitude est à leur portée

Parfois je me balade sur Manan Nature et je gamberge au probléme des escargots qui sortent pas quand il fait beau ^^... Ben je passe à coté de plein de choses...

On ne prends trop la tete
On a oublié le simple
On court aprés des chiméres alors que tout est là, à notre portée.

bon appétit fluute
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Age : 48
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par cana le Ven 25 Mai 2012 - 12:05

JO a écrit:j'en arrive aussi à la même conclusion . Nous ne savons pas si Dieu existe, mais Lui, le sait ...

Peut être même qu'il se pose la même question ?
Peut être est t'il Dieu sans le savoir ?
Une pyramide de Dieu sans sommet (?)
Une pyramide de manipulés qui manipulent
avatar
cana
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2352
Age : 48
Localisation : France
Identité métaphysique : Idéaliste transcendantal
Humeur : Folle
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par _dede 95 le Ven 25 Mai 2012 - 12:17

je dirais que la matière noire est la preuve de la présence de Dieu...
Dieu serait-il noir ?
Je veux dire serait-il un adepte du verre de vin?
La il y a matière à discution métaphysique! On comprendrais mieux la légende de Noé!
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par tango le Ven 25 Mai 2012 - 12:29

dede 95 a écrit:
je dirais que la matière noire est la preuve de la présence de Dieu...
Dieu serait-il noir ?
Je veux dire serait-il un adepte du verre de vin?
La il y a matière à discution métaphysique! On comprendrais mieux la légende de Noé!

Athée souhaits !... fais comme tu veux pour te persuader d'être dans le vrai... tournes en dérision ce que tu veux, mais réfléchis un peu...
Penses-tu qu'on puisse affirmer la non existence de quelque chose avec le seul prétexte de ne jamais l'avoir vue ?
Il me semble bien plus raisonnable de dire qu'on n'en sait rien, que d'affirmer ou de nier l'existence de ce qu'on n'a pas expérimenté.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par gaston21 le Ven 25 Mai 2012 - 18:22

dede 95 a écrit:
je dirais que la matière noire est la preuve de la présence de Dieu...
Dieu serait-il noir ?
Je veux dire serait-il un adepte du verre de vin?
La il y a matière à discution métaphysique! On comprendrais mieux la légende de Noé!
Dede, là, tu es dans le gros rouge qui tache, et pas dans la matière noire...Curieux, mais comment voir quelque chose quand on est en pleine matière noire ! Sur ce, je partage l'émerveillement de tango et je me pose les mêmes questions que lui. De toute façon, identifier Dieu, c'est pas commode ! Il est rusé comme le Free Fox ...Malgré tous les éveillés qui peuplent le forum, on n'y voit que dalle !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Définir l'univers

Message par _InfinimentGrand le Ven 6 Juil 2012 - 0:51

D’après la théorie de Stephen Hawking, il demeurerait un univers sans bord qui évolue dans un temps imaginaire…
… absolument d’accord.
Un temps imaginaire, voilà qui donne réponse à tous les paramètres de l’infini. Un univers sans bord, mais qui se prolonge par un temps imaginaire, donc infini. Qu’en est-il des choses finies, comme nous, les êtres définis ? Rejoignons-nous ce temps imaginaire par notre imaginaire cérébrale ? La boucle se boucle-t-elle au retravers de la vie, en l’esprit et le corps, en l’espace et le temps ?

Magnifique…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 24 sur 27 Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25, 26, 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum