Don d'organes

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etes-vous pour ou contre le don d'organes

76% 76% 
[ 13 ]
6% 6% 
[ 1 ]
18% 18% 
[ 3 ]
 
Total des votes : 17

Don d'organes

Message par _La plume le Mer 22 Juin 2011 - 10:04

Aujourd'hui en France, c'est la journée nationale pour le don d'organes.

Ici le sondage concerne le don et le prélèvement post mortem, et la greffe.

Le don d'organe de son vivant peut être aborder d'une manière différente. Je connais une personne qui a fait le don d'un rein à sa sœur, et toutes deux se portent bien.

Cela soulève aussi le problème du trafic d'organes. En Inde des miséreux vendent un
rein, voire parfois se font voler un rein ! Au Brésil, des enfants sont assassiné à cette fin, c'est pas un mythe.

En ce qui concerne le don d'un ou plusieurs organes après sa mort, ou après la mort d'un enfant mineur, on peut être pour, ou contre, pour diverses raisons, religions, croyances personnelles, volonté familiale, deuil ...
La loi française, n'impose rien et respecte les volontés, mais les institutions militent en faveur du don d'organes. Il faut juste savoir qu'en l'absence de refus signalé sur un fichier ou auprès de ses proches, cela équivaut à un consentement. Donc, ce n'est pas un geste anodin, tant pour le receveur que pour le donneur. C'est pourquoi pour ou contre, il faut en parler à vos proches.

Vous pouvez voter pour ou contre sans être tenu de vous justifier. Inutile de se lancer dans des polémiques, c'est un sujet sérieux. Si vous voulez développer ou seulement préciser
- pour des croyances religieuses
- pour des raisons personnelles,
- en raison d'une tradition familiale,
Vous êtes libres.

Mais qui dit don d'organe dit aussi acceptation de recevoir. Je n'ai pas trouvé ce que dit la loi sur le refus par des parents d'accepter de recevoir une greffe d'organe sur un enfant mineur provenant d'un autre enfant décédé ? Je pense que le cas ne doit pas se présenter, étant donné la pénurie. Est-ce assimilé comme pour le refus de transfusion à un refus de soins, une non assistance ? Quelle est le loi chez nos voisin ? Si quelqu'un a la réponse.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 5987
Localisation: au sud du sud
Identité métaphysique: hérétique
Humeur: c'est selon avec qui
Date d'inscription: 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par Anthyme le Mer 22 Juin 2011 - 12:39

Il y a une méthode simple pour régler cette question de dons d’organes.

_______________________________

Pour bénéficier des remboursements Sécu. :

Obligation de préciser sa position par écrit auprès des CPAM :

* Je refuse d’être donneur et receveur.
* J’accepte d’être donneur et receveur.

Procédure de changement d’avis :

Si celui qui a précédemment accepté veut refuser : sa position est prise en compte sur le champ.

Si celui qui a précédemment refusé change d’avis ; un délai de rétractation de un an sera appliqué (Clause de respect de son inconstance ! ).
_______________________________

Cette procédure s’appliquant aux majeurs responsables ; il y en a quelques uns qui réfléchiraient à deux fois avant de refuser.

Les enfants et personnes vulnérables/irresponsables resteraient bien sûr sous la protection des pouvoirs publics :
Ils seraient de facto receveurs potentiels.



*******************************

Personnellement, je déclarerais refuser.


Ps pour La Plume.
Votre questionnaire est mal fait.
Aucune rubrique ne correspond à ma position :
Je ne vote donc pas.


Anthyme
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages: 885
Localisation: Entre deux mondes
Identité métaphysique: Libre
Humeur: À l’écoute du silence …
Date d'inscription: 23/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par Matteo le Mer 22 Juin 2011 - 12:44

Je suis pour. A ma mort, je donnerais tous mes organes pour que d'autres puisse en profiter. C'est quelque chose de naturel, une fois dans la tombe, ils ne me servent plus à rien, alors pourquoi les garder au lieu de les donner à qui en a besoin ?

Matteo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages: 124
Localisation: Isère
Identité métaphysique: Islam Sûfi
Humeur: Joyeux
Date d'inscription: 19/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par democrite le Mer 22 Juin 2011 - 16:37

Si cela peut sauver des vies alors bien sur qu'il est préférable de faire don de ses organes, une foi mort ils ne nous sont plus d'aucune utilités !
Après donner un rein de son vivant est un choix extrêmement courageux et un don magnifique pour le receveur !
Perso, je pense ne pas en être capable sauf bien sur pour un membre de ma famille !
Si tout le monde de son vivant faisait serment d'offrir ses organes une fois mort cela anéantirai tout ces trafics d'organes horribles et scandaleux ! Et comme la souligné Laplume cela n’encouragerai plus les trafiquants des pays ou l'on tue pour voler des organes !
Ce sont les mentalités a faire évoluer pour trouver des solutions rapides et sauver des vies humaines !
J'avais lu un article ou il parlait d'organes pris sur des animaux (cochon) pour être greffé chez l'homme, peut être une autre alternative a exploiter !

Salutation

democrite
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages: 1837
Localisation: Pas loin.........
Identité métaphysique: athée en attendant ...
Humeur: Réciproque
Date d'inscription: 17/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par Anthyme le Mer 22 Juin 2011 - 18:48

________________________
Matteo a écrit:Je suis pour. A ma mort, je donnerais tous mes organes pour que d'autres puisse en profiter.[…]
Bel élan altruiste.(je suis très sérieux)

Je ne peux malheureusement pas en dire autant …
En effet ; dans l’état de décrépitude physique où je suis, ce ne serait pas un cadeau !

Mais vous avez raison.

________________________
Matteo a écrit:[…]C'est quelque chose de naturel, une fois dans la tombe, ils ne me servent plus à rien[…]
C’est plein de bon sens …

________________________
Matteo a écrit:[…] pourquoi les garder au lieu de les donner à qui en a besoin ?[…]
C’est un peu hors sujet, mais votre question, à mon avis, donne au débat une envergure particulière.

Permettez-moi d’avancer dans cette direction.

***************************************************

« La transplantation d’organe ! »

Faites le test autour de vous : lancez cette phrase, sans autre commentaire.

Les regards se tourneront vers l’époux, l’épouse, l’enfant innocent qui joue etc …
La première pensée sera orientée « Don d’organe ! »

La question de la « Réception d’organe ! » ne sera abordée qu’indirectement, après l’évocation des difficultés pour combler la demande.

Je veux dire :
C’est comme si le problème de la "réception" était d’ordre technique ; et celle du "don" d’ordre éthique.

Befff …
Pas la peine d’enquiquiner vos proches avec cette question, Mattéo :
Il suffit de lire le titre de ce ‘fil’ !
« Don d’organes ! »

Bien sûr, dans ce que j’ai écrit plus haut ; il manque une troisième rubrique :

* Je refuse d’être donneur et receveur.
* J’accepte d’être donneur et receveur.
* J’accepte d’être donneur mais non receveur.

Peu de gens la signeraient, cette troisième rubrique !

Par respect pour votre position, je la cocherais.
(Mais il faudrait que les médecins fassent un tri très sélectif !)

________________________________

Retour sur votre ouverture de sujet :

« Pourquoi …»

Pourquoi cette question s’accommode sans problème de la « Réception d’organe » et bloque t’elle sur celle du « Don d’organe » ???

________________________________

Mais c’est un autre débat dans le débat.


(Peut-être faudrait-il envisager un dédoublement du ‘fil’, pour préserver la ligne initialisée par @La Plume ?)

Anthyme
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages: 885
Localisation: Entre deux mondes
Identité métaphysique: Libre
Humeur: À l’écoute du silence …
Date d'inscription: 23/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par _La plume le Mer 22 Juin 2011 - 20:40

Je pense que celui qui refuse d'être donneur doit avoir le courage d'assumer son choix et de refuser aussi la réception, enfin ça me parait logique ?

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 5987
Localisation: au sud du sud
Identité métaphysique: hérétique
Humeur: c'est selon avec qui
Date d'inscription: 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par Matteo le Mer 29 Juin 2011 - 19:02

Je pense que celui qui refuse d'être donneur doit avoir le courage d'assumer son choix et de refuser aussi la réception, enfin ça me parait logique ?

Ben oui, y a pas de raison qu'il puisse avoir des droits qu'il refuse aux autres.

C’est comme si le problème de la "réception" était d’ordre technique ; et celle du "don" d’ordre éthique.

Disons que, à mon avis, c'est le genre de truc tellement gros qu'on a du mal a imaginer que ça puisse nous arriver. Au autres, oui, mais à nous, non, jamais voyons !, voilà ce qui explique qu'on pense plus à donner qu'à recevoir. En même temps, je trouve que ce ce genre d'attidute est assez normale, on a besoin de se rassurer, de ne pas y penser,... ce qui finalement est tout à fait compréhensible, vous imaginez comment serait triste notre vie si on passait tout notre temps à se préocuper des maladies ?

Matteo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages: 124
Localisation: Isère
Identité métaphysique: Islam Sûfi
Humeur: Joyeux
Date d'inscription: 19/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par ElBilqîs le Jeu 30 Juin 2011 - 22:31

Je ne pense pas qu'on puisse penser à "être receveur d'organe".... jusqu'à ce que le médecin vous dise:
votre état de santé est tel qu'il ne vous reste plus que deux possibilités:
soit vous survivez avec un respirateur pendant un temps indéterminé, soit vous subissez une greffe de poumons. (à condition que nous trouvions un donneur compatible...)


Et là, panique, toutes les questions vous assaillent:
pourquoi moi?
En ai-je le droit?
Tant d'autres plus jeunes ont aussi besoin d'une greffe....

on vous laisse un mois pour réfléchir
avant de signer la demande de greffe.

Et on pense, on pense, que pour vivre, si l'on accepte, un autre doit mourir...

Et puis, les évènements s'enchaînent, les difficultés respiratoires sont telles que vous dites oui à la greffe....


Voilà, ceci est un témoignage.
La personne dont je vous parle a été greffée il y a un peu plus d'un an. Malgré des séjours réguliers à l'hôpital, sa vie est transformée.

Pourtant, j'hésite à proposer mes (vieux) organes si je meurs! En fait, sans doute, les médecins sauraient s'ils sont ou non utiles!

voici un poème que j'ai écrit pour elle:

Petite soeur

J'ai compris ta douleur et je l'ai partagée
Depuis le jour béni de la grande décision
que t’acceptas de prendre, un soir à la maison
En espérant qu'un mort pourrait la soulager.

Et ce jour est venu, où le téléphone sonne
Départ à l'hôpital, angoisse qui nous étreint
L'opération est grave, mais on y est contraint
Morphine et oxygène pour ton corps qui frissonne.

La peur du grand saut et les yeux qui se rouvrent
Sur un autre avenir, sur un futur meilleur.
Le passage obligé par l'immense douleur.

Les piqûres et les soins, il faut bien s'y résoudre
Pour un jour retrouver, tu l'auras méritée,
La joie de respirer l'air de la liberté.
Myrrha-El
02/04/2010



ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages: 4073
Localisation: là haut dans les étoiles
Identité métaphysique: qu'importe
Humeur: douce et calme
Date d'inscription: 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par _La plume le Jeu 30 Juin 2011 - 22:51

Elbi
Pourtant, j'hésite à proposer mes (vieux) organes si je meurs! En fait, sans doute, les médecins sauraient s'ils sont ou non utiles!

Qu'est ce qu'il y a encore de bons comme orgasne chez toi ? tongue

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 5987
Localisation: au sud du sud
Identité métaphysique: hérétique
Humeur: c'est selon avec qui
Date d'inscription: 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par Anthyme le Ven 1 Juil 2011 - 1:37

ElBilqîs a écrit:[…]Et on pense, on pense, que pour vivre, si l'on accepte, un autre doit mourir...
Merci pour l’authenticité de ce témoignage.

_____________________________

Bien sûr, la pensée consciente n’est qu’une mystificatrice, dont la grande spécialité semble être le modelage d’argumentaires aux concordismes les plus rassurants :
Une génératrice d’alibis …

… … … …

Cette question des transplantations, comme celle de l’euthanasie … bref …
… toutes ces considérations qui impliquent des choix « ultimes » n’ont qu’une valeur très limitée, lorsqu’elles se cantonnent dans le petit monde des idées.


Vous avez raison de le souligner, Madame ; c’est lorsque les craintes s’imposent comme réalités que cette pensée trouve sa limite.
C’est la terrible leçon du pressoir : là où se juge la qualité de l’huile.

C’est la leçon de Gethsémani …
C’est la leçon de Treblinka …

Qui oserait juger celui qui se détourne du Styx ?

_____________________________

La gravité de tels sujets inciterait à une silencieuse retenue.

Je pense cependant qu’une autre façon de ne pas les négliger est de les garder en filigrane ; lorsqu’on prend le risque de tenter d’« intellectualiser » des questions de cette nature …

Je reviens donc sur ce que disait @Mattéo.

_____________________________

Matteo a écrit:[…]Disons que, à mon avis, c'est le genre de truc tellement gros qu'on a du mal a imaginer que ça puisse nous arriver. Au autres, oui, mais à nous, non, jamais voyons !, voilà ce qui explique qu'on pense plus à donner qu'à recevoir.[…]
Je n’ai pas votre générosité …

Personnellement …(Je dis « personnellement » car je ne veux pas vous mêler à mes histoires foireuses !...) j’ai plutôt tendance à « dire » donner ce que j’« attends » recevoir.

Or comme je ne me considère pas fondamentalement différent des autres !...

(Prêtez l’oreille aux discussions du quotidien :
« Ahhh ! Si j’étais riche …Je donnerais 1 million à celui-ci … 500000 à celui-là … tant à tel autre etc. … »)


Il n’y a là rien de méprisable.

Celui qui déclare « refuser donner », à mon humble avis, cède à une angoisse plus forte encore que sa crainte de « ne pas recevoir ».


C’est pourquoi je pense que les incertitudes relatives aux « dons d’organes » trouvent leur source dans une angoisse d’une autre nature.

… … … …

Je me suis souvent demandé si cette réticence était comparable à celle qui pousse à refuser l’incinération ?

Une angoisse qu’on pourrait qualifier :
« L’angoisse de l’après-vie … »


Qu’en pensez-vous ?

Anthyme
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages: 885
Localisation: Entre deux mondes
Identité métaphysique: Libre
Humeur: À l’écoute du silence …
Date d'inscription: 23/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par _La plume le Ven 1 Juil 2011 - 8:57

Je suis pour l'incinération et contre le don et la réception d'organes, question de croyances personnelles que je ne veux pas développer plus ici.

Disons que dans nos sociétés occidentales, je pense qu'il faudrait apprendre l'importance du moment de la mort, et de l'après-vie, plutôt que de vouloir à tout prix prolonger la vie physique.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 5987
Localisation: au sud du sud
Identité métaphysique: hérétique
Humeur: c'est selon avec qui
Date d'inscription: 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par Imala le Ven 1 Juil 2011 - 10:50

J'ai voté pour, bien sûr !

Pourquoi bien sûr ? Parce que cela me paraît normal. Pourquoi voudrais-je absolument être enterrée, si je venais à mourir maintenant et en bonne santé (!!!) avec tous mes organes ? Quelle utilité ?

(...)je pense que les incertitudes relatives aux « dons d’organes » trouvent leur source dans une angoisse d’une autre nature.


Je me suis souvent demandé si cette réticence était comparable à celle qui pousse à refuser l’incinération ?

Une angoisse qu’on pourrait qualifier :
« L’angoisse de l’après-vie … »


Qu’en pensez-vous ?

Je suis contre l'incinération, je la refuse pour mon corps. Il y a plusieurs raisons à cela.

D'abord j'ai une peur panique du feu ( rire ) je rigole mais pas tant que ça !
Ensuite... ensuite je crois à la résurection du corps... et je me demande "comment ça marche" la résurection du corps lorsqu'il n'y a plus rien à ressusciter...

Vous me direz : "et si l'organe que tu aura donné, devait être incinéré ?"

Oui... ça me pose un problème... je me dis qu'un corps ressuscité peut peut-être vivre sans tous ses organes... Le Christ avait encore les trous dans ses pieds et mains, ainsi qu'à son côté lorsqu'Il est apparu aux disciples et qu'Il a demandé à Thomas de Le toucher...

Bref, je sais bien que j'aguille ça "comme des noix sur un bâton", mais je ne peux me résoudre à être contre le don d'organes, même si la réflexion de La plume :...

je pense qu'il faudrait apprendre l'importance du moment de la mort, et de l'après-vie, plutôt que de vouloir à tout prix prolonger la vie physique.

...m'apparaît comme très sensée.

Imala

Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages: 1239
Localisation: Près des étoiles
Identité métaphysique: Gnostique
Humeur: Tranquille
Date d'inscription: 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par Jipé le Ven 1 Juil 2011 - 13:30

Je suis pour à 100%, qu'on me prélève tout ce qui peut être utile à la vie et au confort d'une autre personne.
Et les restes incinérés et jetés à la mer !

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés
Cervantes

Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages: 22097
Localisation: sud est
Identité métaphysique: Athée, Anticlérical et pour 2014 ; "Le mourant dit qu'il va aller compter les étoiles et qu'il reviendra quand il les aura toutes comptées" Proverbe tahitien
Humeur: Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription: 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par Pénélope le Ven 1 Juil 2011 - 13:59

Je vous lis avec intérêts et tout ceci me pose beaucoup de questions auxquelles je n'arrive pas encore à répondre et à prendre position!

Il y a 23 ans, tout au début des dons d'organes, un être très cher est décédé d'un accident de la route. Il a été maintenu en "vie" artificiellement pour nous donner le temps de répondre à la question des médecins : êtes-vous d'accord et prêts à donner son coeur et ses reins !!! Que de larmes et de réflexions avant de dire "oui" !

Maintenant ma question est souvent celle-ci: ce coeur bat-il encore ? La personne qui l'a reçu est-elle heureuse et en bonne santé, cela lui a-t-il vraiment sauvé la vie??? Comme tout est sous le couvert de l'anonymat et c'est bien, je ne peux avoir et donner aucune réponse et surtout je ne peux en parler avec mes 2 petits-fils, orphelins de leur papa !

Vous allez me trouver bien sentimentale.... mais il faut le vivre pour mieux comprendre!

Pénélope
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages: 13
Localisation: où il fait beau
Identité métaphysique: j'apprends toujours et encore !
Humeur: il en faut dans la vie !
Date d'inscription: 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par bernard1933 le Ven 1 Juil 2011 - 18:10

Je pense comme Anthyme . Rien à récupérer, bon pour l' incinération!
Une fois mort, de toute façon...Chez le cochon, tout est bon, dit-on...Chez le vieux, par contre..J' accepterais même qu' on me transforme en pâtée pour chiens ou chats ! Utile jusqu'au bout du bout !
Le don d' organes, par contre, doit être terrible pour des parents qui viennent de perdre leur enfant et à qui on demande des organes . Ce doit être une douleur atroce . Et je suis d' une admiration sans bornes pour celui ou celle qui donne l' un de ses organes , comme le rein, pour sauver quelqu'un d' autre.
Et me vient à l' esprit une info. de ces derniers jours . Un très jeune enfant a été greffé après avoir été longtemps avec un coeur artificiel.La greffe a réussi , mais la journaliste a ajouté que la greffe serait à refaire tous les dix ans . Est-ce vrai ? Si oui, fallait-il vraiment s' acharner pour la survie de ce gamin , Quelle qualité de vie aura-t-il et quelle espérance de vie ? Et ses parents ? Combien d' années de terrible interrogation ?

bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages: 10079
Localisation: Dijon
Identité métaphysique: agnostique
Humeur: serein
Date d'inscription: 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par Imala le Ven 1 Juil 2011 - 18:56

Pénélope a écrit :
Maintenant ma question est souvent celle-ci: ce coeur bat-il encore ? La personne qui l'a reçu est-elle heureuse et en bonne santé, cela lui a-t-il vraiment sauvé la vie??? Comme tout est sous le couvert de l'anonymat et c'est bien, je ne peux avoir et donner aucune réponse et surtout je ne peux en parler avec mes 2 petits-fils, orphelins de leur papa !

Ce sont des questions auxquelles on ne pense qu'en y étant confronté, c'est vrai, et ce sont des questions douloureuses...

Vous allez me trouver bien sentimentale....

Non, je pense au contraire que c'est très courageux... Je ne sais pas comment je réagirais si un de mes fils devait venir à mourir, et que je sache que son coeur bat dans le corps de quelqu'un d'autre...

mais il faut le vivre pour mieux comprendre!

Certainement !

Bernard a écrit :
Le don d' organes, par contre, doit être terrible pour des parents qui viennent de perdre leur enfant et à qui on demande des organes . Ce doit être une douleur atroce .

!!!!!!!!!

Imala




Imala
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages: 1239
Localisation: Près des étoiles
Identité métaphysique: Gnostique
Humeur: Tranquille
Date d'inscription: 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par _La plume le Ven 1 Juil 2011 - 19:44

Bon, je ne vais pas me lancer dans des explications ésotériques, les rationalistes vont crier à l'obscurantisme, pourtant il faut savoir que selon la tradition, les 3 jours qui suivent le décès, sont très importants pour l'après vie, je n'ai pas peur de dire que c'est le moment le plus important de ta vie.

Donc, je me suis inscrit au registre des refus. La vie à tout prix c'est pas ma philosophie.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 5987
Localisation: au sud du sud
Identité métaphysique: hérétique
Humeur: c'est selon avec qui
Date d'inscription: 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par bernard1933 le Ven 1 Juil 2011 - 23:09

La plume, à Dijon, le crématorium a été agrandi, mais il faut faire la queue au moins trois jours pour passer sur le gril ! Donc, tu me rassures, j' aurai le temps de quitter le navire, et mon âme ne sera pas forcée de passer par la cheminée...

bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages: 10079
Localisation: Dijon
Identité métaphysique: agnostique
Humeur: serein
Date d'inscription: 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par _La plume le Ven 1 Juil 2011 - 23:30

Oui faire la queue pendant 3 jours c'est rien, comme ça, tu auras le temps de te détacher de ta dépouille pour rejoindre les houris aux grand yeux ! T'es pas contre le don d'orgasme.
rire

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 5987
Localisation: au sud du sud
Identité métaphysique: hérétique
Humeur: c'est selon avec qui
Date d'inscription: 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par Invité le Sam 2 Juil 2011 - 12:17

POUR a 100%
Il vaut mieux donner que tout garder et partir avec. Surtout que là où on ira, on n'aura plus besoin de nos organes. Alors autant les refilés à une personne qui pourra être soignée. Tan pis pour les asticots sa leur fera de la bouffe en moins! Wink

Par rapport à la vieillesse normalement les médecins regardent et savent l'état des organes, ils ne vont pas prendre le foie d'une personne qui marche à moitié pour le donner. Je pense pas, sinon ça ne sert à rien. Implanter un nouvel organe qui est déjà défaillant.

En lisant le post d'ElBilqîs je n'avais jamais pensé à me mettre dans la place du receveur. Et c'est clair que pour lui, ça doit faire bizarre d'avoir l'organe de quelqu'un d'autre. Et dans certains cas, un don d'une personne inconnus qu'on ne pourra jamais remercier de nous avoir sauvé la vie. ( au passage ElBilqîs, jolie poème okey )

En bref, le don d'organe n'est pas une obligation. Sa reste un des plus beaux gestes. Faire un don de soi pour sauver une autre personne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum