Don d'organes

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etes-vous pour ou contre le don d'organes

76% 76% 
[ 13 ]
6% 6% 
[ 1 ]
18% 18% 
[ 3 ]
 
Total des votes : 17

Re: Don d'organes

Message par _La plume le Sam 2 Juil 2011 - 13:04

Heureusement que c'est anonyme, car on peut très bien recevoir le cœur d'un assassin, d'un violeur, de même qu'en donnant on peut donner un organe à un dictateur, un tyran.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 5987
Localisation: au sud du sud
Identité métaphysique: hérétique
Humeur: c'est selon avec qui
Date d'inscription: 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par Invité le Sam 2 Juil 2011 - 13:10

La plume a écrit:Heureusement que c'est anonyme, car on peut très bien recevoir le cœur d'un assassin, d'un violeur, de même qu'en donnant on peut donner un organe à un dictateur, un tyran.
C'est clair, mais une vie est une vie, peut importe qui elle anime, tout le monde peut changer même les cons!! Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par ElBilqîs le Sam 2 Juil 2011 - 13:25

Je crois que c'est en étant confronté à une personne qui a bénéficié d'un don d'organe qu'on prend vraiment conscience de ce que ça apporte.
(Au passage, il y a un âge limite, je ne sais pas si c'est le même pour tous les organes mais pour les poumons, c'est 61ans)
On peut accepter la mort qui de toute façon finira par arriver, et accepter (après une longue réflexion) de continuer à vivre un peu mieux que sous respirateur... surtout quand on a encore des enfants à charge.
Être greffé, c'est vivre normalement.
Sauf qu'il faut aller régulièrement à l'hôpital faire des bilans.
Mais ça vaut la peine, il me semble...

ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages: 4072
Localisation: là haut dans les étoiles
Identité métaphysique: qu'importe
Humeur: douce et calme
Date d'inscription: 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par Pénélope le Sam 2 Juil 2011 - 13:36

ElBilqîs a écrit:Je crois que c'est en étant confronté à une personne qui a bénéficié d'un don d'organe qu'on prend vraiment conscience de ce que ça apporte.
(Au passage, il y a un âge limite, je ne sais pas si c'est le même pour tous les organes mais pour les poumons, c'est 61ans)
On peut accepter la mort qui de toute façon finira par arriver, et accepter (après une longue réflexion) de continuer à vivre un peu mieux que sous respirateur... surtout quand on a encore des enfants à charge.
Être greffé, c'est vivre normalement.
Sauf qu'il faut aller régulièrement à l'hôpital faire des bilans.
Mais ça vaut la peine, il me semble...
bien sûr, mais on peut aussi être de l'autre côté de la "barrière"....
Maintenant ma question est souvent celle-ci: ce coeur bat-il encore ? La personne qui l'a reçu est-elle heureuse et en bonne santé, cela lui a-t-il vraiment sauvé la vie??? Comme tout est sous le couvert de l'anonymat et c'est bien, je ne peux avoir et donner aucune réponse et surtout je ne peux en parler avec mes 2 petits-fils, orphelins de leur papa !

Pénélope
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages: 13
Localisation: où il fait beau
Identité métaphysique: j'apprends toujours et encore !
Humeur: il en faut dans la vie !
Date d'inscription: 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par bernard1933 le Sam 2 Juil 2011 - 17:12

ElBilqîs a écrit:Je crois que c'est en étant confronté à une personne qui a bénéficié d'un don d'organe qu'on prend vraiment conscience de ce que ça apporte.
(Au passage, il y a un âge limite, je ne sais pas si c'est le même pour tous les organes mais pour les poumons, c'est 61ans)
On peut accepter la mort qui de toute façon finira par arriver, et accepter (après une longue réflexion) de continuer à vivre un peu mieux que sous respirateur... surtout quand on a encore des enfants à charge.
Être greffé, c'est vivre normalement.
Sauf qu'il faut aller régulièrement à l'hôpital faire des bilans.
Mais ça vaut la peine, il me semble...
Oui, il y un âge; et il faut autant que possible que l'âge du donneur soit assez proche de celui du receveur. Pour des organes exceptionnels , la question reste pendante...Chez DSK, par exemple, j' ai appris que certains
enviaient son cerveau...

bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages: 10079
Localisation: Dijon
Identité métaphysique: agnostique
Humeur: serein
Date d'inscription: 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par _La plume le Sam 2 Juil 2011 - 19:12

marine2010 a écrit:
La plume a écrit:Heureusement que c'est anonyme, car on peut très bien recevoir le cœur d'un assassin, d'un violeur, de même qu'en donnant on peut donner un organe à un dictateur, un tyran.
C'est clair, mais une vie est une vie, peut importe qui elle anime, tout le monde peut changer même les cons!! Wink


hmmm, pas si sur. Imagine que tu reçoives les organes d'une conne que tu détestes le plus ... vas savoir si les cellules n'ont pas une mémoire. Et voilà marine2010 transformée en une autre Marine rire

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 5987
Localisation: au sud du sud
Identité métaphysique: hérétique
Humeur: c'est selon avec qui
Date d'inscription: 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par Invité le Sam 2 Juil 2011 - 21:57

croule de rirecroule de rirecroule de rirecroule de rire N'importe quoi la plume! Mais j'avoue que ça peut faire une idée de scénario pour un film d'horreur.
Résumé du film :
John un jeune homme de 25 ans revient de soirée avec ses amis et fait un accident. Sa vie est en jeu et son coeur va mal. À son réveil les médecins lui annoncent qu'il a subi une greffe. John devient bizarre, il n'est plus le même, ses amis, sa famille ne le reconnaissent plus. John a des envies de meurtres, des pulsions et des visions qui envahissent sa vie cédera-t-il? Avant de découvrir que son nouveau coeur est celui du plus grand meurtrier de la ville, DSK!

croule de rirecroule de rirecroule de rirecroule de rirecroule de rirecroule de rire HAAAAAAAAAAAA! Je me fais rire moi-même!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par _La plume le Sam 2 Juil 2011 - 22:59

Pourquoi DSK ? C'est pas son cœur qu'on s'arrache.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 5987
Localisation: au sud du sud
Identité métaphysique: hérétique
Humeur: c'est selon avec qui
Date d'inscription: 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par ElBilqîs le Dim 3 Juil 2011 - 0:01

Pénélope a écrit:Maintenant ma question est souvent celle-ci: ce coeur bat-il encore ? La personne qui l'a reçu est-elle heureuse et en bonne santé, cela lui a-t-il vraiment sauvé la vie??? Comme tout est sous le couvert de l'anonymat et c'est bien, je ne peux avoir et donner aucune réponse et surtout je ne peux en parler avec mes 2 petits-fils, orphelins de leur papa !
Oui, je crois que c'est très dur de devoir dire "oui" à la greffe quand on vient de voir mourir son fils, ou son frère... Et savoir que son cœur, ses poumons ou les deux ont permis de sauver une vie, ça n'empêche pas la peine...
Cependant, je crois que l'anonymat est préférable, malgré tout, le greffé aurait du mal à venir dire à une maman "merci, la mort de votre fils me permet de vivre"...
En revanche, parler du don d'organe avec vos petits-enfants, s'ils sont assez grands pour comprendre, oui, je crois que c'est bien... mais peut-être justement seulement comme ça. "Votre papa n'est pas tout à fait mort pour rien, son terrible accident lui a couté la vie, mais grâce au "don d'organe" une autre personne , qui était très malade va pouvoir vivre normalement" (ou quelque chose comme ça).
Ce n'est pas forcément mauvais qu'ils sachent que leur père est un héros, ça peut même les aider à faire leur deuil...
En tous cas, courage! je comprends votre peine.

ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages: 4072
Localisation: là haut dans les étoiles
Identité métaphysique: qu'importe
Humeur: douce et calme
Date d'inscription: 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par Invité le Dim 3 Juil 2011 - 19:49

La plume a écrit:Pourquoi DSK ? C'est pas son cœur qu'on s'arrache.
Ça n'a pas d'importance, DSK est la célébrité du film qui fera grimper celui-ci au box-office!! Wink
ElBilqîs a écrit:En revanche, parler du don d'organe avec vos petits-enfants, s'ils sont assez grands pour comprendre, oui, je crois que c'est bien... mais peut-être justement seulement comme ça. "Votre papa n'est pas tout à fait mort pour rien, son terrible accident lui a couté la vie, mais grâce au "don d'organe" une autre personne , qui était très malade va pouvoir vivre normalement" (ou quelque chose comme ça).
Ce n'est pas forcément mauvais qu'ils sachent que leur père est un héros, ça peut même les aider à faire leur deuil...
En tous cas, courage! je comprends votre peine.
okey Je suis du même avis, leur parler de ça ne peut pas être une mauvaise chose. Ils pourront être fière de leur père qui ayant perdu la vie a pu en sauver une autre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par Pénélope le Dim 3 Juil 2011 - 20:19

ElBilqîs a écrit:En revanche, parler du don d'organe avec vos petits-enfants, s'ils sont assez grands pour comprendre, oui, je crois que c'est bien... mais peut-être justement seulement comme ça. "Votre papa n'est pas tout à fait mort pour rien, son terrible accident lui a couté la vie, mais grâce au "don d'organe" une autre personne , qui était très malade va pouvoir vivre normalement" (ou quelque chose comme ça).
Ce n'est pas forcément mauvais qu'ils sachent que leur père est un héros, ça peut même les aider à faire leur deuil...
En tous cas, courage! je comprends votre peine.
okey Je suis du même avis, leur parler de ça ne peut pas être une mauvaise chose. Ils pourront être fière de leur père qui ayant perdu la vie a pu en sauver une autre.

On leur en a déjà parlé, ils sont au courant, ce que je voulais dire c'est: est-ce que le coeur de leur papa vit encore dans la poitrine de quelqu'un et c'est de cela que c'est difficile de discuter avec eux!

Pénélope
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages: 13
Localisation: où il fait beau
Identité métaphysique: j'apprends toujours et encore !
Humeur: il en faut dans la vie !
Date d'inscription: 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par ElBilqîs le Dim 3 Juil 2011 - 20:40

est-ce que le coeur de leur papa vit encore dans la poitrine de quelqu'un et c'est de cela que c'est difficile de discuter avec eux!
j'aurais tendance à répondre "non"!
C'est le muscle cardiaque , l'organe vital, qui bat dans le corps d'un autre, mais "le coeur" au sens où vous et vos petits-enfants l'entendent lui, a cessé de vibrer quand votre fils est mort. Ce "coeur" là, n'est pas palpable, c'est celui qui nous anime... et si vous cherchez les racines, vous comprendrez anima = âme.
Je ne me place pas au niveau de la religion en parlant d'âme, mais clairement de ce qui nous anime... le coeur et les poumons ne sont que des "mécanismes" qui font fonctionner la machine humaine.

le receveur ne se sent pas un (ou une) autre. Il est lui, avec un "moteur" qui fonctionne.
Amicalement
ElBilqîs

ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages: 4072
Localisation: là haut dans les étoiles
Identité métaphysique: qu'importe
Humeur: douce et calme
Date d'inscription: 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par Lila le Lun 4 Juil 2011 - 15:16

Je rejoins un peu Elbî: il me serait insupportable de recevoir un organe, surtout sachant que j'en priverais quelqu'un qui en aurait plus besoin que moi, par exemple un jeune papa ou une maman.
Mon âge influe fort cette position, évidemment.

Par contre, pas de problème pour me prendre des pièces de rechange après mon décès...

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 6327
Localisation: .
Identité métaphysique: .
Humeur: .
Date d'inscription: 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par _La plume le Lun 4 Juil 2011 - 15:50

Encore une vieille qui ne peut plus servir tongue

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 5987
Localisation: au sud du sud
Identité métaphysique: hérétique
Humeur: c'est selon avec qui
Date d'inscription: 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par Lila le Lun 4 Juil 2011 - 15:57

La plume a écrit:Encore une vieille qui ne peut plus servir tongue
tu as tout compris... ou presque: j'aurai peut-être encore des pièces de rechange en état acceptable: je les soigne bien

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 6327
Localisation: .
Identité métaphysique: .
Humeur: .
Date d'inscription: 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par freefox le Lun 4 Juil 2011 - 19:56

Pour les femmes enceintes, pensez à faire don du cordon ombilical et plcenta s'il vous plaît.

Amical sourire Wink

freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages: 1881
Age: 56
Localisation: ici et là
Identité métaphysique: bientôt le dernier envol
Humeur: Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription: 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par MystikSheep le Lun 4 Juil 2011 - 20:37

Croyant et pour... Je ne vois pas à quoi il vont nous servir après notre mort.
Mais c'est vrai que ça me ferait bizarre de penser qu'on me prélève mes organes :S

MystikSheep
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages: 533
Localisation: -
Identité métaphysique: -
Humeur: -
Date d'inscription: 27/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par Lila le Lun 4 Juil 2011 - 21:23

En Belgique, les organes peuvent être prélevés sauf si la personne a fait une déclaration officielle:
En Belgique le prélèvement et la transplantation d'organes et de tissus sont régis par une loi datant du 13 juin 1986.
Cette loi autorise le prélèvement d'organes et de tissus au moment du décès de tout citoyen belge ou étranger (du moins s'il est domicilié en Belgique depuis au moins six mois) à condition que la personne décédée n'ait pas manifesté son opposition de son vivant. A condition aussi, si rien n'a été dit au préalable, que la famille proche (parents, conjoint, enfants) ne s'y oppose également.
lien

Il a un aspect qui n'est pas assez souligné: on pourrait éviter beaucoup de besoin de transplantation si les gens étaient plus responsabilisés par rapport à leur corps, qu'ils le soignaient mieux, comme un bien précieux et non pas comme une machine dont on abuse jusqu'à ce qu'elle tombe en panne.

Je dois avouer que quand la loi est sortie, j'avais fait opposition, d'abord par principe (c'est à moi à décider, pas à l'Etat), ensuite parce qu'on parlait beaucoup d'abus et puis parce que j'étais écoeurée de la façon dont les gens négligent leur corps. Cela ne vaut évidemment que pour ces cas là (pas les accidents et maladies...)

Puis j'ai beaucoup réfléchi, regardé plusieurs documentaires, certains m'ont révulsée. Un exemple pour le don entre vivants: une femme, mère de 3 jeunes enfants donne généreusement la moitié de son foie à sa soeur célibataire. C'était un film "publicitaire" pour inciter au don d'organe de son vivant. Malgré cela, la mère a avoué ne pas avoir été mise au courant des souffrances après coup, de la faiblesse, et pendant qu'elle disait que malgré cela, elle le ferait encore, je pensais: "oui, maintenant qu'elle voit sa soeur sauvée et qu'elles s'entendent bien, mais qu'arrivera-t-il le jour où elles se disputent, ou éventuellement le jour où elle aura de graves complications résultant de l'opération, ou si sa soeur meurt quand même après quelques temps , ou tout cela à la fois ?"
Elle disait aussi n'avoir eu aucun "briefing" psychologique. Et si les choses tournent mal, recevra-t-elle de l'aide ?

Je pense que pour la soeur sauvée, si l'autre a des problème, et (hélas) meurt ou souffre, a-t-elle imaginé les souffrances morales qu'elle devra endurer ? La culpabilité ? Je pense que si elle l'avais fait, elle n'aurait pas été si sûre d'elle.

Ils montraient un autre cas, d'un frère qui a refusé de partager son foie avec son autre frère, et c'est là que j'ai été révulsée: il était présenté comme un "mauvais", sa famille l'a désapprouvé. Franchement, c'est ignoble ! Il avait le droit de disposer de son corps sans être jugé pour cela ! Voilà les dérives qui peuvent résulter d'une mauvaise politique en la matière.

Je trouve cela très grave, très sérieux, et ce sujet devrait être beaucoup moins pris à la légère par les autorités, et surtout par les médecins et psychologues hospitaliers.

Et il faudrait aussi faire pression sur les gens qui se négligent, et les avertir par exemple que s'ils ont un jour besoin d'un organe à cause de leur négligence, ils reculeront dans l'ordre de la liste d'attente de X places s'ils ne prennent pas une mesure Y pour mieux se soigner.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 6327
Localisation: .
Identité métaphysique: .
Humeur: .
Date d'inscription: 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par JO le Lun 4 Juil 2011 - 22:46

toutes les affections nécessitant des greffes ne sont pas le fait de la négligence des malades .

JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 20613
Localisation: france du sud
Identité métaphysique: ailleurs
Humeur: paisiblement réactive
Date d'inscription: 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don d'organes

Message par Lila le Lun 4 Juil 2011 - 22:50

C'est pour cela que j'ai précisé ceci:
parce que j'étais écoeurée de la façon dont les gens négligent leur corps. Cela ne vaut évidemment que pour ces cas là (pas les accidents et maladies...)

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 6327
Localisation: .
Identité métaphysique: .
Humeur: .
Date d'inscription: 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum