LA race humaine ou LES races humaines?

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Re: LA race humaine ou LES races humaines?

Message par _Adso le Ven 29 Juil 2011 - 11:26

Évidemment, vous avez parfaitement compris Freefox ! Mais votre discours ne correspond pas du tout à celui de la plupart des évolutionnistes. Vous dites que c'est grâce à son long cou, reçu sans raison précise, sur base d'une mutation, qu'elle a pu atteindre des feuilles en hauteur ; mais jusqu'ici, on m'a répondu que c'est pour échapper à la famine et atteindre la nourriture en hauteur qu'elle a reçu de la Nature son fameux long cou !

Vous convenez comme moi que cette deuxième version est aberrante : comment la contingence peut-elle se substituer à la nécessité tout en restant contingence ? Bon, peut-être que la notion de contingence ne recouvre pas la même acception selon qu'on soit dans le domaine de la philosophie ou de la science...

Donc, votre réponse est recevable et même intelligente. Mais elle contraste avec l'idéologie régnante. On a tendance a prétendre que les mutations avaient, entre autre, pour objectif de survivre dans un environnement devenu hostile ou inhospitalier. C'est fou !

Mais je vous avoue qu'il reste encore beaucoup de zones d'ombre... Je vais sur le fil dédié à ce sujet. Peut-être nous y retrouverons-nous ! Wink

_Adso
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 251
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Théiste
Humeur : Curieux
Date d'inscription : 18/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA race humaine ou LES races humaines?

Message par MrSonge le Ven 29 Juil 2011 - 15:32

Adso a écrit : Vous dites que c'est grâce à son long cou, reçu sans raison précise, sur base d'une mutation, qu'elle a pu atteindre des feuilles en hauteur ; mais jusqu'ici, on m'a répondu que c'est pour échapper à la famine et atteindre la nourriture en hauteur qu'elle a reçu de la Nature son fameux long cou.
Vous êtes vraiment certain d'avoir bien compris, parce que ça me semble complétement absurde, cette idée de mutation « dirigée » et je vous avoue que je ne connais aucun scientifique qui défende cette théorie grotesque...
Je ne suis de loin pas un spécialiste de l'évolution, mais il me semble que la clef du mystère, c'est l'idée de sélection. Il s'est avéré que dans certaines zones d'Afrique, les membres de la famille des girafidés qui survivaient le mieux, donc qui se reproduisaient le plus, étaient ceux qui étaient pourvu d'un cou légèrement plus long que les autres. Par conséquent, cette « anomalie » était transmise aux descendants, qui eux même la transmettait à certains de leurs descendants, qui eux même se reproduiraient plus que les autres, etc...
Mais en elle-même, la mutation n'a aucun « but », elle est simplement amplifiée par le résultat qu'elle produit involontairement, si je puis dire, à savoir l'augmentation des chances de survie de l'animal pourvu d'un cou plus long que les autres. Cela dit, encore une fois, je ne suis absolument pas qualifié pour ce genre de question, donc merci à freefox de me corriger sans gène si j'ai dit des bêtises. ^^

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA race humaine ou LES races humaines?

Message par _Adso le Ven 29 Juil 2011 - 15:52

Donc, on peut dire que les girafes, en se forçant à se nourrir, ont muté suite à une sélection de gènes qui leur ont permis de se nourrir ?

_Adso
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 251
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Théiste
Humeur : Curieux
Date d'inscription : 18/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA race humaine ou LES races humaines?

Message par MrSonge le Ven 29 Juil 2011 - 16:33

Adso a écrit : Donc, on peut dire que les girafes, en se forçant à se nourrir, ont muté suite à une sélection de gènes qui leur ont permis de se nourrir ?
Pas vraiment, en fait c'est beaucoup plus simple. (ou alors je n'ai pas bien compris le sens de votre phrase, auquel cas, je m'en excuse ^^)
Statistiquement, les (ancêtres de nos) girafes qui n'avaient pas le cou plus long que la moyenne avaient de la peine à se nourrir, donc mourraient plus vite, donc ne procréaient pas beaucoup. En revanche, les quelques individus pourvus d'un cou un peu plus long que les autres, eux, résistaient plus longtemps, se nourrissaient mieux, et peuplaient leur troupeau de petits animaux au cou légèrement plus long, eux aussi. Ce n'est donc pas que les girafes ont muté en se forçant à se nourrir, c'est simplement qu'au bout d'un moment, il s'est avéré que la majeur partie du troupeau s'est retrouvé avec un cou un peu plus long que les générations précédentes, ce qui leur a permis de pouvoir encore mieux manger, donc de résister encore mieux, donc de procréer plus, donc de disperser encore plus rapidement le gène "cou plus long", et donc de permettent à leurs descendants d'avoir cette anomalie encore plus prononcée. Et donc d'être encore plus résistants, et d'avoir encore plus le dessus sur les camarades au cou moins long etc.
Donc il n'y a pas une question de se forcer, simplement une question de vie plus simple, donc de nourriture plus abondante, donc de longévité plus importante, donc de procréation plus nombreuse, et hop, le tour est joué. Un peu comme si la Seconde Guerre mondiale avait duré 500 ans. Seuls les plus résistants d'entre nous auraient tenu le coup, disons ceux qui pouvaient vivre avec le moins de calories possible par jours. Donc leurs enfants, pour la plupart, se seraient retrouvé dans les mêmes dispositions, puis ils auraient transmis à leurs propres enfants cette capacité à fonctionner en bas régime calorique, et leurs enfants, à leur tour, auraient transmis cette capacité, multipliée, aux générations suivantes. Et comme, petit à petit, tous ceux qui n'ont pas hérité de cette capacité, tombent malades ou meurent plus jeunes (donc ne procrée plus, laissant la place aux individus mieux adaptés à la disette), je pense qu'au bout d'un demi millénaire, la population globale aurait subi une « transformation » au niveau de ses besoins énergétiques.

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA race humaine ou LES races humaines?

Message par freefox le Ven 29 Juil 2011 - 19:23

Bien que je sois très loin d'avoir la science infuse sur ce sujet, (quoiqu'il en existe maintenant en sachet comme le thé parait-il?) il me semble que vous ayez tout bon MrSonge.
Mais demain la vérité aura peut-être changé quelque peu de visage....Ainsi va la science, at last!
Amical sourire Wink
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA race humaine ou LES races humaines?

Message par _Adso le Ven 29 Juil 2011 - 20:07

En réalité, la phrase était de pakete, l'éminent spécialiste qui voulait m'apprendre les sciences.

Donc, ce n'est pas l'environnement qui est à la base des spécificités des individus (la fameuse spéciation), mais c'est plutôt les mutations qui font qu'un individu s'acclimate plus ou moins bien à un environnement donné. OK, je comprends. Et c'est ce qui me semble le moins illogique. Merci. Je vais maintenant dans le sujet spécifique, poser mes autres questions vu que comme le rappelle Freefox, j'étais sensiblement en hors sujet ! Wink

_Adso
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 251
Localisation : Bruxelles
Identité métaphysique : Théiste
Humeur : Curieux
Date d'inscription : 18/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA race humaine ou LES races humaines?

Message par Tiel le Sam 10 Déc 2011 - 14:35

Curbud a écrit:
Spoiler: