La dépression est-elle une forme de paresse ?

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Babylon5 le Dim 6 Nov - 13:11

Ton explication correspond tout à fait avec ce que je décris. Maintenant je ne vois pas trop comment on peut inverser ce style cognitif quand il est vraiment profondément imprimé dans les sillons de notre cerveau. Dans le temps on faisait des cures de sommeil, mais ce n'est plus à la mode. Ou alors, si on pouvait changer de cerveau ?
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Jipé le Dim 6 Nov - 14:44

Babylon5 a écrit:Ton explication correspond tout à fait avec ce que je décris. Maintenant je ne vois pas trop comment on peut inverser ce style cognitif quand il est vraiment profondément imprimé dans les sillons de notre cerveau. Dans le temps on faisait des cures de sommeil, mais ce n'est plus à la mode. Ou alors, si on pouvait changer de cerveau ?
Il y a des possibilités de "recadrage" de la pensée. Pour cela, il faut accepter de devenir spectateur et plus acteur...ce qui oblige à en passer par une distorsion cognitive volontaire.(Mais je vais encore me faire reprocher de faire de la psy à deux balles...rire)

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Magnus le Dim 6 Nov - 14:54

Babylon5 a écrit:Dans le temps on faisait des cures de sommeil, mais ce n'est plus à la mode.
Bof tu sais, à la mode ou pas... Je connais une personne seule (donc elle peut se le permettre) qui lorsqu'elle "en a marre de tout", comme elle dit, se met au lit pour deux ou trois jours, elle y reste 16 à 18h sur 24, s'efforçant de faire le vide, de ne plus penser à rien (en se disant : "Maintenant, je me fous de tout !"), un ou deux "calmants" aidant.
Après cela, elle est requinquée pour au moins 1 mois.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23893
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par gaston21 le Dim 6 Nov - 22:43

JO a écrit:la cure de sommeil est efficace, comme recours d'urgence.
JO, tu me fais sursauter ! Je voudrais bien avoir l'avis de Jipé ! Peut-être que la méthode s'est améliorée, mais je puis t'assurer que c'est la cure de sommeil qu'a subie mon épouse en 1968 à Chalons-sur-Saône qui a été le départ de sa longue et inexorable dépression . C'est un zombie que j'ai retrouvé à la sortie et il a fallu des mois pour qu'elle retrouve un très fragile équilibre, avant de replonger...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Babylon5 le Lun 7 Nov - 9:51

Il y a aussi les électrochocs (on dit "sismographie", ça fait moins effrayant. affraid
Spoiler:
Mais non Jipé, je te reproche pas de faire de la psy à deux balles. câlinchat
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par JO le Lun 7 Nov - 10:00

l'électrochoc , c'est de l'épilepsie provoquée : abominable .

Mais la cure de sommeil n'est pas douloureuse . Elle ne guérit pas mais elle soulage, provisoirement .
Une vieille amie est maniaco-dépressive, comme sa propre mère (morte enfermée en HP, ce qui est sa hantise, à elle) . Je la "suis" donc, depuis ses 18 ans ( j'en ai 20 de plus), de phase calamiteuse en phase exaltée . D'homme en homme, elle se défait, puis ressuscite . La cure de sommeil, subie naguère, lui avait permis de ne pas se suicider . Mais c'est vrai qu'elle n'est toujours pas guérie, en soins permanents, de rechute et rémission ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Jipé le Lun 7 Nov - 10:08

gaston21 a écrit:
JO a écrit:la cure de sommeil est efficace, comme recours d'urgence.
JO, tu me fais sursauter ! Je voudrais bien avoir l'avis de Jipé ! Peut-être que la méthode s'est améliorée, mais je puis t'assurer que c'est la cure de sommeil qu'a subie mon épouse en 1968 à Chalons-sur-Saône qui a été le départ de sa longue et inexorable dépression . C'est un zombie que j'ai retrouvé à la sortie et il a fallu des mois pour qu'elle retrouve un très fragile équilibre, avant de replonger...
Une cure de sommeil sert à déconnecter pendant un certain temps (2 à 10 jours), il repose le corps stressé, recharge les batteries, permet de ne plus focaliser en permanence sur soi et son/ses problèmes...
A vrai dire, il ne résout rien, il aide le physique oui, mais pour le psychique, le problème sera encore là après. Il sera peut-être vu différemment, avec un peu plus de recul, car moins angoissé, stressé à la rigueur. Je suggèrerais tout de même de faire une cure de sommeil en milieu hospitalier, sous surveillance, car on ne peut pas dormir 18 ou 20h pratiquement d'affilé sans tranquillisants et somnifères...donc, prudence!


Dernière édition par Jipé le Lun 7 Nov - 10:10, édité 1 fois

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Jipé le Lun 7 Nov - 10:10

Babylon5 a écrit:Il y a aussi les électrochocs (on dit "sismographie", ça fait moins effrayant. affraid
Spoiler:
Mais non Jipé, je te reproche pas de faire de la psy à deux balles. câlinchat

Spoiler:
je ne parlais pas spécialement de toi Bab, Wink

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Geveil le Lun 7 Nov - 12:44

Cette discussion m'intéresse beaucoup, car elle fait référence à des cas vécus. Il se trouve qu'en ce moment je dois passer par une phase dépressive, car je suis d'une tristesse profonde, je pense toujours " A quoi bon, puisque de toutes façons je vais mourir". Ça me rappelle un insecte qui se traînait sur le plancher, apparemment en piteux état et qui essayait malgré tout de marcher, c'était poignant et ses efforts dérisoires. C'est exactement ce que je ressens quand je rencontre des vieux tous courbés, qu'on doit tenir par le bras pour les aider à marcher, qui ont le regard vide et n'arrivent plus à s'exprimer, poignant ! Pourquoi s'accrocher ainsi à la vie?
Pourtant, je suis loin de me laisser aller, je fréquente des ateliers d'arts plastiques, un café littéraire, je milite dans un parti, je vais deux fois par semaine à la piscine, je marche, j'ai même pris RV avec mon toubib et ......... j'interviens sur ce forum.
A quoi bon ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Jipé le Lun 7 Nov - 14:35

Gereve a écrit:Cette discussion m'intéresse beaucoup, car elle fait référence à des cas vécus. Il se trouve qu'en ce moment je dois passer par une phase dépressive, car je suis d'une tristesse profonde, je pense toujours " A quoi bon, puisque de toutes façons je vais mourir". Ça me rappelle un insecte qui se traînait sur le plancher, apparemment en piteux état et qui essayait malgré tout de marcher, c'était poignant et ses efforts dérisoires. C'est exactement ce que je ressens quand je rencontre des vieux tous courbés, qu'on doit tenir par le bras pour les aider à marcher, qui ont le regard vide et n'arrivent plus à s'exprimer, poignant ! Pourquoi s'accrocher ainsi à la vie?
Pourtant, je suis loin de me laisser aller, je fréquente des ateliers d'arts plastiques, un café littéraire, je milite dans un parti, je vais deux fois par semaine à la piscine, je marche, j'ai même pris RV avec mon toubib et ......... j'interviens sur ce forum.
A quoi bon ?
Gerève,

as-tu fait un bilan physiologique récemment ?
Edit: En particulier hormonal, recherche de sérotonine ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Babylon5 le Lun 7 Nov - 16:38

Jipé a écrit:
as-tu fait un bilan physiologique récemment ?
Edit: En particulier hormonal, recherche de sérotonine ?
Ça alors ! On peut se faire prescrire des bilans pour le taux de sérotonine ? Mais alors, pour quoi on paye des psys qui se contentent de vous filer des médocs sans même se préoccuper de ce genre de choses et encore moins proposer de le faire ????? Tiens, ça me fout en rogne ! furieux
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par JO le Lun 7 Nov - 16:52

qu'est-ce que je devrais dire !! C'est vrai que le "frère, il faut mourir" devient incontournable, avec l'âge . A quoi bon la vie ? On n'en sait rien, mais , à bien regarder, elle n'a pas été inutile, ni à soi ni aux autres . On a prolongé l'espèce : utilité biologique . On a appris, par expérience, une foule de réalités dont on retrouve la trace chez les autres, dans les livres . On s'est "individués", au sens jungien, ce qui doit avoir sa raison d'être, même si elle nous échappe .
Surtout, on est devenu capable d'amour , d'échanges . Et la vie affective survit longtemps à la raison, chez ceux qui l'ont perdue . Je pense que , si quelque chose de nous survit, c'est de l'ordre de l'amour, sous une forme ou une autre .
Et enfin, quitte à disparaitre, que ce soit avec dignité dans les lâcher prises inévitables, sans se faire porter, en assumant son destin . Le corps nous lâche, oui, mais tant qu'on peut sourire au sourire d'un autre, on lui doit cet encouragement, car il est aussi mal en point que soi .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Jipé le Lun 7 Nov - 17:02

Babylon5 a écrit:
Jipé a écrit:
as-tu fait un bilan physiologique récemment ?
Edit: En particulier hormonal, recherche de sérotonine ?
Ça alors ! On peut se faire prescrire des bilans pour le taux de sérotonine ? Mais alors, pour quoi on paye des psys qui se contentent de vous filer des médocs sans même se préoccuper de ce genre de choses et encore moins proposer de le faire ????? Tiens, ça me fout en rogne ! furieux
Ouhla Babylon, je ne dis pas que c'est l'explication à toutes déprimes, voire aux dépressions... j'ai dit à plusieurs reprises, que pour des personnes d'un âge avancé, le manque de sérotonine ( entre autres) pouvait être un facteur aggravant.
Un médecin traitant le sait très bien, il doit demander à son patient de faire un bilan hormonal au moins une fois par mois. Je peux t'en parler pour avoir des cas précis, dont mon père...



_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par JO le Lun 7 Nov - 17:28

une fois par mois ? la secu va sanctionner le prescripteur , non ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Jipé le Lun 7 Nov - 17:49

JO a écrit:une fois par mois ? la secu va sanctionner le prescripteur , non ?
tu as raison, je voulais dire par an, désolé...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par JO le Mar 8 Nov - 8:47

Il me semble que le dépressif - pas le déprimé, car on peut être déprimé sans être dépressif-doit se considérer comme malade et accepter de se faire soigner .L'entourage doit aussi faire l'effort de reconnaitre la maladie . C'est trop peu souvent le cas .

Quant au "passage à vide " que tout le monde traverse, il faut au contraire , il me semble, se prendre en charge soi-même et être son propre thérapeute ou se faire aider, ponctuellement . Autant le malade doit se reconnaitre impuissant à guérir seul, autant le bien portant déprimé ponctuellement, doit lire Cyrulnik et cultiver la résilience .
Lire la cinquième montagne, aussi, ou des ouvrages lui permettant de traverser la crise . L'amitié peut être un recours . Ou la spiritualité .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par gaston21 le Mar 8 Nov - 11:38

Et invoquer Ste Rita, la spécialiste .
Ordonnance :
Réciter 3 fois par jour, matin,midi et soir, de préférence avant le repas, l'oraison suivante:
" Sainte Rita, au secours !... Je n'en puis plus !... Accablé sous le poids de la douleur, j'ai élevé ma voix vers le Ciel, j'en ai imploré le secours, mais en vain ; le Ciel n'a pas répondu à mon appel, Il est resté muet, et j'ai l'impression d'avoir été abandonné à mon triste sort. C'est peut-être à cause de mes péchés qui me rendent indigne des faveurs divines".
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par _La plume le Mar 8 Nov - 12:05

et alors si ça marche pour certains ? je ne comprends pas cette façon de se moquer systématiquement des prières.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Babylon5 le Mar 8 Nov - 18:46

Je suis d'accord avec toi, La Plume. Il m'est même arrivé d'aller dans une chapelle, de m'agenouiller devant la statue de la vierge Marie et devant le crucifix, et de prier. Je ne dis pas que cela m'a guérie, je n'ai pas eu de grande révélation, juste un petit éclair de compréhension de quelque chose. Je ne suis pas devenue croyante pour autant... En tout cas, ça ne m'a pas fait plus de mal que toutes les séances de psychothérapie dont j'ai pu bénéficier.

Et aussi, j'ai écrit des prières.

Quand on est au fond, vraiment au fond, il vaut mieux que ce soit la prière qui vienne plutôt qu'autre chose.

avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par gaston21 le Mar 8 Nov - 19:38

Voyons, La plume, tu ne vas pas me reprocher de conseiller aux déprimés la récitation de mantras, même s'ils sont chrétiens ?
Tiens, un copier-coller pris sur un site bouddhiste.
" La répétition verbale ou MANTRA. La répétition incessante d’une même formule a un effet puissant pour anesthé­sier le processus automatique de production d’idées obsessives dans l’esprit. À l’origine, il s’agissait d’invocations, de prières ou d’appel à Dieu pour se connecter à lui. Le yoga a rendu célèbre le mantra : un maître spirituel vous donne une formule sonore qui vous convient, en général quelques syllabes de la langue sacrée, le sanskrit. Il a en lui la force de milliards de répétitions par des millions de gens. De nombreux travaux expérimen­taux ont été publiés sur ses effets entre autre par le mouvement dit « méditation transcendantale ». Cette invocation protectrice est certainement une des techniques les plus efficaces dans les cas rebelles pour se préparer un jour à entrer dans la méditation, puis le silence du mental et enfin atteindre l’état de vacuité. L’hésychasme ou prière du cœur orthodoxe permet que ce mantra chrétien se répète de lui-même, jour et nuit. Par la suite, des mots profanes ont été aussi utilisés dans des méthodes de psychologie pour stopper un processus de préoccupation obsessif et produire un état d’apaise­ment et de calme."

Un genre d'autohypnose qui peut avoir des effets positifs, certainement..

Autohypnose + prières à Ste Rita = un mélange détonant qui chasse au loin les idées noires...La preuve:

http://unmomentdecalme.com/MerciSainteRita6.html
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Babylon5 le Mar 8 Nov - 21:11

gaston21 a écrit:
Tiens, un copier-coller pris sur un site bouddhiste.
" La répétition verbale ou MANTRA. La répétition incessante d’une même formule a un effet puissant pour anesthé­sier le processus automatique de production d’idées obsessives dans l’esprit.
Bon, oui, c'est vrai ça, que les idées noires obsédantes ou obsessives sont des automatismes. On peut essayer des les arrêter en entreprenant des démarches thérapeutiques avec des psychologues ou psychiatres (attention cependant, il y a beaucoup de charlatans chez eux aussi, vous pouvez me croire sur parole). La répétition d'une formule dite "mantra", si ça marche, où est le problème ?

À l’origine, il s’agissait d’invocations, de prières ou d’appel à Dieu pour se connecter à lui. Le yoga a rendu célèbre le mantra : un maître spirituel vous donne une formule sonore qui vous convient, en général quelques syllabes de la langue sacrée, le sanskrit. Il a en lui la force de milliards de répétitions par des millions de gens.
Et si c'était vrai ? Et pourquoi, d'ailleurs, ça ne le serait pas ?

De nombreux travaux expérimen­taux ont été publiés sur ses effets entre autre par le mouvement dit « méditation transcendantale ». Cette invocation protectrice est certainement une des techniques les plus efficaces dans les cas rebelles pour se préparer un jour à entrer dans la méditation, puis le silence du mental et enfin atteindre l’état de vacuité. L’hésychasme ou prière du cœur orthodoxe permet que ce mantra chrétien se répète de lui-même, jour et nuit. Par la suite, des mots profanes ont été aussi utilisés dans des méthodes de psychologie pour stopper un processus de préoccupation obsessif et produire un état d’apaise­ment et de calme."
Oui, d'accord...



Autohypnose + prières à Ste Rita = un mélange détonant qui chasse au loin les idées noires...La preuve:

http://unmomentdecalme.com/MerciSainteRita6.html

Tu me déçois, Gaston21 : tu nous balances un lien vers un site ridicule qui fait insulte à ceux qui ont la foi, et qui ne sont pas forcément des gens crédules et .... des cons... Et alors, tu veux montrer quoi ? interroge
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par casimir le Mar 8 Nov - 22:11

Que ce soit les prières où les mantras, c'est un moyen de re-trouver la foi.

Parceque la foi, elle la chose la plus naturelle qu'il soit, c'est la confiance en la vie, et en l'avenir sans avoir besoin de savoir ou maîtriser quoi que ce soit, c'est la vie elle-même.

La nature toute entière vit dans la foi, elle ne se soucie pas du lendemain, elle a confiance.
Alors ok, c'est pas rationnelle, mais c'est de tout beauté, un état de grâce.
C'est sacré !

Et ça, il y a une tendance à l'oublier, préoccupé par nos pensées.
Tout ce qui peut nous y ramener, est bénit. Amen tongue
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Babylon5 le Mer 9 Nov - 10:17

casimir a écrit:
La nature toute entière vit dans la foi, elle ne se soucie pas du lendemain, elle a confiance.
Alors ok, c'est pas rationnelle, mais c'est de tout beauté, un état de grâce.
C'est sacré !
Tes paroles sont lumineuses, Casimir. Bien sûr, ceci est trop simple pour nos esprits compliqués et torturés. Nous nous sommes trop éloignés de la nature, nous, les humains. Notre perception du monde est déformée. Et aussi, nous nous sommes créé des besoins artificiels qui font que nous sommes insatisfaits du simple fait de vivre. Enfin, c'est ce que je me dis...

avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum