La dépression est-elle une forme de paresse ?

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par casimir le Dim 24 Juil 2011 - 16:44

Bib a écrit:Casimir !
(je vais faire ma bulleuse! héhéhé)
Hors sujet ! -
Alors repassez par la case départ
Saluez mon Escape de ma part -
Non ne l'embrassez pas tout de même
Et faites 1 rizette à Dame Ladysan
1 rizette j'ai dit ne lui donnez pas 1 sucette !
Exécution !

lol!

Hors sujet...pas tant que ça Wink
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Cochonfucius le Dim 24 Juil 2011 - 16:46

Pas tant que ça, en effet.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23619
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par _Bib le Dim 24 Juil 2011 - 16:56

Cochonfucius demain je te vends sur le marché parisien à bas prix ! na !
Casimir la diatribe sur l'amour sans sexe et la dépression ?
Eclairez ma lente et terne ..euh euh euh ..

_Bib
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 20/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par casimir le Dim 24 Juil 2011 - 17:01

Cochonfucius a écrit:Pas tant que ça, en effet.
Wink

MrSonge a écrit:
Je fais une différence entre "l'amour" qui est un état (on est amoureux) et « faire l'amour » qui est un acte, accessoirement visant au plaisir. Donc non, je ne réduis pas l'amour au plaisir, mais je fais du plaisir la finalité logique de l'acte « faire l'amour ». Wink

Je comprends...mais il y a tellement de formes de plaisirs différents.
Alors qu'il me semble qu'il n'y ait qu'une seule source, aimer. Wink

Désolé Bib, je dois partir.
On remet ça à plus tard si vous voulez.

Bises à tous
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par _Bib le Dim 24 Juil 2011 - 17:06

Tu fais bien j'ai croisé le diable euh Jipé pardon ..Bye aussi !

_Bib
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 20/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Ladysan le Dim 24 Juil 2011 - 17:55

Bib a écrit:Dame Ladysan merci de ces précisions -

Je ne voyais effectivement chez le sujet que l'état léthargique -
La raison en est que mon médecin m'a dit un jour -
- Si un matin vous n'arrivez pas à vous lever et si vous n'arrivez plus à vous occuper de vos enfants alors 'vous serez face à la dépression la vraie'-
J'ai gardé cette image d'1 personne alitée -
Ainsi, il y a quelques temps j'ai eu 1 incident tyroïdien qui aurait du m'aliter -
Or, j'ai continué à me lever, à bosser et à vaquer à mes occupations journalières -
Il faut croire que le message subliminal (?) de ma toubib ait été porteur n'est ce pas -

Ce n'est peut-être pas le message sublimal de ton médecin qui a été porteur Bib, car ton médecin à bluffé. Je pense que tout le mérite te reviens car je crois que tu as eu peur de ne plus pouvoir t'occuper de tes enfants si tu t'alitais. tu n'a pas démissionné pour l'amour de tes enfant et cela t'as peut-être aidé à faire le point. Pour ma part, j'ai commencer à guérir lorsque mon meilleur ami m'a fait remarquer que j'avais tendance à accuser les autres d'être la cause de mes propres frustrations. J'ai alors compris que c'était en moi que je devais voir ce qui n'allait pas et pourquoi. Il faut juste se poser les bonnes questions.

Ce n'est pas pareil pour des problèmes de santé d'ordre physique.
Là, si le médecin te dit de t'aliter, tu dois obtempérer:lol!: Mais je supposes que tu vas mieux maintenant
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par _Bib le Dim 24 Juil 2011 - 18:24

La France reine des anti-depresseurs,
Le médecin m'a prescrit des anti-dépresseurs lorsque je lui ai dit que je me sentais mourir-
J'ai demandé 1 prise de sang- qui a confirmé la maladie de hashimoto-
Pour l'anedocte racontée plus haut,
Le médecin ne bluffait pas cela se passait bien avant la défaillance de ma tyroïde -

Le seul médecin que j'ai trouvé crédible à mes yeux c'est 1 esthéticien qui m'a expliqué qu'en combattant naturellement, notre organisme fabriquait malgré tout cette fameuse endorphine - que les AP ne résolvaient pas ce mal être de vivre dans notre si belle société-
A ne faut pas confondre avec la vraie dépression hélas-
J'ai eu bien des occasions d'approcher et de ressentir l'exécrable la malsaine maladie qui vous ôte toute envie de vivre pour de vraies raisons = viol- suicide - alcoolisme - cancer - De loin et de près !

_Bib
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 20/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Babylon5 le Mar 26 Juil 2011 - 9:52

Je pensais avoir posté hier mais j'ai dû oublier de cliquer sur envoyer.

Je suis assez d'accord avec Bib : les médecins sont plutôt en dessous de tout. Bien entendu on peut me rétorquer que je généralise un peu trop facilement, mais c'est mon expérience depuis des années et en divers lieux. Ce qui leur manque ? Eh ! Bien, tout simplement, la simple conscience professionnelle, qui, à mon avis, devrait aller de pair, dans une telle profession, avec un minimum de curiosité scientifique et une réelle envie de soulager le patient autrement que par des recettes. C'est tellement facile d'administrer des anti-dépresseurs et des benzodiazépines, tellement plus facile que d'écouter ce que le patient a à dire -quitte à passer à côté d'une véritable maladie d'origine physique mais non encore répertoriée dans leur "petit livre rouge".

On va peut-être me dire que, en tant que dépressive, je me défosse encore sur des présumés "coupables", ma foi... j'ai ma conviction, forgée (hélas) par l'expérience. J'ai, jusqu'à certaines mésaventures, eu une foi naïve dans la bonne volonté et le sérieux des médecins.

Mais aujourd'hui, j'en arrive à la conclusion suivante : les médecins, c'est bien... tant qu'on n'est pas malade.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Babylon5 le Mar 26 Juil 2011 - 10:02

Marrant que la discussion aie dérivé sur le thème "faire l'amour". Ce n'est peut-être effectivement pas hors-sujet. La dépression, c'est aussi une maladie du désir.

J'ai dessiné il y a quelque temps, la dépression tel que je la ressens, je vous la soumets. C'est pas vraiment une oeuvre d'art , ou alors de "l'art brut", mais cela peut faire approcher ceux qui ne connaissent pas la sensation physique :
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par _Spin le Mar 26 Juil 2011 - 10:52

D'après ce que j'ai cru comprendre, la dépression est fondamentalement une panne de la volonté, de l'énergie. Demander à une personne dépressive d'avoir "de la volonté" revient à demander à une personne aveugle d'ouvrir les yeux.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Jipé le Mar 26 Juil 2011 - 11:36

Spin a écrit:D'après ce que j'ai cru comprendre, la dépression est fondamentalement une panne de la volonté, de l'énergie. Demander à une personne dépressive d'avoir "de la volonté" revient à demander à une personne aveugle d'ouvrir les yeux.
à+
C'est exact, la seule aide possible, hors AD pour ne pas basculer complètement, est l'écoute et redonner une motivation (qq soit la motivation).

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25747
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Babylon5 le Mar 26 Juil 2011 - 11:59

Exact. Je pense que dans toute dépression il y a demande d'une reconnaissance de l'autre : reconnaissance de la souffrance. A partir de là, on peut rebondir, peut-être...


avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Jipé le Mar 26 Juil 2011 - 12:41

Babylon5 a écrit:Exact. Je pense que dans toute dépression il y a demande d'une reconnaissance de l'autre : reconnaissance de la souffrance. A partir de là, on peut rebondir, peut-être...
Bien sûr que le rebond est possible...encore faut-il le vouloir et comme le dépressif est sans volonté personnelle, il faut donc une aide extérieure. La famille, les enfants ou parents ne peuvent pas vraiment aider, voire ont un effet contraire. Ils ont beaucoup de mal à accepter ce membre de la famille en perdition, c'est une image dévalorisée, dévalorisante même et le premier de leur réflexe est de vouloir "secouer" la personne. Il ne faut pas leur en vouloir, mais ils sont très mal à l'aise par leur impuissance et la peur que la maladie leur renvoie, effet miroir sans doute...peut-être aussi une certaine culpabilité.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25747
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par _La plume le Mar 26 Juil 2011 - 13:06

Je crois qu'une croyance religieuse peut être une bouée de sauvetage pour donner un sens à sa vie, et l'amitié surtout, mais quand on est fragile, il y a toujours le danger de tomber dans des sectes.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Babylon5 le Mar 26 Juil 2011 - 13:11

La plume a écrit:Je crois qu'une croyance religieuse peut être une bouée de sauvetage pour donner un sens à sa vie, et l'amitié surtout, mais quand on est fragile, il y a toujours le danger de tomber dans des sectes.
Je respecte trop les croyances religieuses pour m'en servir comme bouée de sauvetage. Et on ne décide pas de croire.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par _La plume le Mar 26 Juil 2011 - 13:19

Je ne vois pas où est le manque de respect ? Au début on peut décider de croire parce que cela nous fait du bien, une croyance peut être le support de la Foi qui peut s'exprimer à travers telle croyance,et il n'y a pas de mal à essayer un chemin pour savoir s'il nous convient.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Babylon5 le Mar 26 Juil 2011 - 19:16

Ben si : je ne crois pas mais je respecte ceux qui croient (du moment qu'ils ne m'embêtent pas) et même j'ai une petite touche d'envie pour le foi -souvent surprenante. Je n'irais pas faire des simagrées comme le suggère Blaise Pascal dans son douteux pari.

Une croyance ou une foi ne se décrète pas par un acte de volonté . Cela tourne en rond, comme la question de la volonté : un dépressif est dépressif justement parce qu'il n'a pas de chemin.

Voilà simplement ce que je voulais dire, même si je me suis mal exprimée dans mon dernier post.

avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Jipé le Mer 27 Juil 2011 - 9:32

Babylon:
un dépressif est dépressif justement parce qu'il n'a pas de chemin.

ne pas avoir de but (chemin) rendrait dépressif ? Ne faut-il pas alors chercher pourquoi une personne est sans but dans la vie...
Est-ce compatible avec l'idée même de la vie ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25747
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par _La plume le Mer 27 Juil 2011 - 10:01

Babylon5 a écrit:Ben si : je ne crois pas mais je respecte ceux qui croient (du moment qu'ils ne m'embêtent pas) et même j'ai une petite touche d'envie pour le foi -souvent surprenante. Je n'irais pas faire des simagrées comme le suggère Blaise Pascal dans son douteux pari.

Une croyance ou une foi ne se décrète pas par un acte de volonté . Cela tourne en rond, comme la question de la volonté : un dépressif est dépressif justement parce qu'il n'a pas de chemin.

Voilà simplement ce que je voulais dire, même si je me suis mal exprimée dans mon dernier post.


La Foi (que je différencie de la croyance) en Dieu, ou la foi en Soi, pour moi ce n'est pas très différent, c'est notre conscience intime, la plus profonde qui cherche à s'exprimer. Pour certains ce sera dans la créativité, dans les arts, dans l'altruisme, dans la philanthropie, dans la quête, dans le savoir empirique, d'autres se contenteront d'accomplir au mieux leur devoir propre, là où le destin les a placé, dans leurs relations amoureuses, amicales ou familiales, d'autres encore ne trouveront un sens que dans une croyance religieuse, le but revient à accepter une condition dont on ne connait pas tous les tenants et les aboutissants.

La dépression c'est perdre le sens de sa propre vie, en raison des circonstances extérieures, de la diminution de nos capacité physiques ou mentales, du doute, et... enfin il y a plein de raisons, et je pense qu'il faut trouver laquelle en est la cause ..

Pour moi le pire est la dépression des jeunes, à un âge où l'on devrait jouir de la vie. Pour les vieux ça peut s'expliquer par la perte des illusions, mais la souffrance est la même.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Babylon5 le Mer 27 Juil 2011 - 12:00

Jipé a écrit:
ne pas avoir de but (chemin) rendrait dépressif ? Ne faut-il pas alors chercher pourquoi une personne est sans but dans la vie...
Est-ce compatible avec l'idée même de la vie ?

Je ne sais lequel est à l'origine de l'autre. Mais semble t-il, des tas de gens sont sans but dans la vie : ils vivent au jour le jour, sans se poser de questions. ou simplement ils suivent les buts et projets assignés par d'autres (parents, famille, société). Ils ne sont pas tous dépressifs pour autant.... Comme disait Brel "être beau et con à la fois", non ?

Sinon, pour répondre un peu au "pourquoi" : désillusion, désenchantement, impuissance, paralysie, ennui (au sens fort).
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par Babylon5 le Mer 27 Juil 2011 - 12:08

avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par laffittejd le Mer 27 Juil 2011 - 21:19

la dépression peut être une incapacité à faire face à une situation donnée!
elle peut être due au fait que l'on a baissé les bras faces à des évènements!
cela peut être une facilité pour ne pas avoir à réagir ou à agir suite à des passages de notre vie douloureux!
cela peut être une fuite, vers un état second qui évite la réalité!
je ne pense pas qu'on peut complètement reprocher à quelqu’un d'être dépressif car on ne se trouve jamais dans les conditions de vie de la personne!
je pense que l'on peut se sortir d'une dépression quand une accumulation de choses disparaissent de notre environnement!
et surtout si on veut vraiment s'en sortir!
j'ai nombre de personnes dépressifs, qui une fois que disparaissaient les diverses sources de leurs problèmes allaient mieux!
des problèmes récurrents peuvent se passer de générations en générations et provoquer de la dépression de père en fils ou mère en fille sans que cela soit héréditaire car cela peut être du à des conditions de vie abjectes ou néfastes par l’environnement!
avatar
laffittejd
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 7
Localisation : france
Identité métaphysique : croyant en un dieu bon
Humeur : bonne
Date d'inscription : 11/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par laffittejd le Mer 27 Juil 2011 - 21:21

on peut se sortir de la dépression par une activité que l'on découvre et qui nous motive et nous stimule et nous fait avancer!
avatar
laffittejd
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 7
Localisation : france
Identité métaphysique : croyant en un dieu bon
Humeur : bonne
Date d'inscription : 11/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par _Spin le Jeu 28 Juil 2011 - 6:21

laffittejd a écrit:on peut se sortir de la dépression par une activité que l'on découvre et qui nous motive et nous stimule et nous fait avancer!
Mais ça ne se décrète pas de l'extérieur !

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression est-elle une forme de paresse ?

Message par JO le Jeu 28 Juil 2011 - 8:06

il faudrait, je crois, distinguer entre dépression passagère et tempérament dépressif . On nait avec un tempérament, qu'on doit gérer toute sa vie .Les aleas de la vie nous plongent parfois dans des périodes où la vie perd toute saveur . Mais on en sort avec un goùt de renouveau .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum