Chi

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Chi

Message par Invité le Ven 5 Aoû 2011 - 21:13

Opaline :
OUUUAIS !
Pour le cas , c'est moi qui ne suis pas franche ! je m'en excuse et je le regrette !
Je t’en prie, tu n’as pas à t’excuser, ni à regretter d’ailleurs, car cela m’a permis de développer ma pensée.

Mais peut-être qu'en questions, on pourrait avancer !
Pas de problème, je suis à ton service. Wink

Quel sont les effets de la maîtrise du QI sur le pratiquant ?
Houlà ! Vaste programme. Bon, disons qu’il y a un mot important qui est équilibre. En premier l’équilibre de la respiration, du souffle. Ensuite, trouver le point d’équilibre de nos énergies, en les laissant librement circuler dans le corps, va nous permettre de supprimer les tensions génératrices de blocages, aussi bien physiques que mentaux, débouchant sur diverses pathologies. Cet équilibre va avoir des répercussions diverses sur le pratiquant, aussi bien physiques - force, endurance, souplesse – que mentales - calme, paix, sérénité-

Après sur un plan, disons spirituel, le travail sur le Qi, va déboucher sur une ouverture de conscience permettant l’adéquation et l’équilibre (ben oui, on retrouve toujours et encore cette notion) avec la Conscience. Ce qui va de facto nous insérer harmonieusement dans le flux des énergies universelles et permettre l’utilisation de « pouvoirs » extraordinaires (dans son sens littéral), mais qui ne sont, en fait, que des « pouvoirs » naturels.

Découlant de cela, celui qui a ouvert sa conscience se voit doté de moyens énergétiques pouvant lui permettre de soulager bien des maux et même de changer son présent. Travailler sur Zong Qi (les énergies ancestrales) permet de dénouer des tensions dans le passé, qui vont influencer le présent. On retrouve cette approche dans la psycho généalogie.
Les effets sur l'environnement ?
Ils sont indéniables, car la conscience élargie permet de comprendre l’utilité de maîtriser son impact environnemental, d’user sans abuser, de ne se servir que du strict nécessaire, en évitant tout gaspillage inutile. Ceci dans le respect total de la Vie.
Car le QI se partage, n'est-ce pas ?
Se partager ? Ben disons que le Qi baignant toute chose, il n’a nul besoin de partage, chacun en reçoit sa part. A chacun de thésauriser, ou pas…….


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par Lila le Ven 5 Aoû 2011 - 21:37

merci beaucoup, Hitori, tout cela est fort intéressant.

Continue!

Par exemple, comment décrirais tu ce qui se passe avec le chi quand on fait un mouvement de chi qong, par exemple celui qui est sensé équilibrer le chi (lever et baisser les mains qui se touchent par le bout des doigts, paumes vers le bas. Parfois sur les vidéos je le vois suivi par un mouvement circulaire des bras, mains jointes vers le haut, puis les bras s'ouvrent et descendent).
Que faut il faire pour renforcer son efficacité ? Respiration et pensées convergentes... mais que faut-il penser ?


Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par Invité le Ven 5 Aoû 2011 - 21:55

Lila :
Par contre, j'ai des doutes sur ce que Hitori dit (qu'il faut étudier la philosophie extrême orientale). Je suis sûre qu'il y a d'autres moyens d'arriver à apprendre ou découvrir, mais évidemment, ils ont une fameuse longueur d'avance, et il faut avoir de la chance ou une vision pénétrante pour court-circuiter cette voie, mais ce doit être possible (bien sûr, je peux me tromper!).
Autrement dit pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, hein Lila ! lol!

Si je veux piloter une F1, je pense que les conseils de Fernando Alonso ou Lewis Hamilton seront préférables à ceux d’un pratiquant de pêche à la ligne ou de pétanque (à moins qu’ils ne soient aussi pilotes de course, ce qui n’est pas incompatible).

Mais si, malgré tout, je décide de prendre le volant d’une F1 en ne comptant que sur mes seules capacités, en me disant : « Bof, après tout, je peux très bien y arriver tout seul ! J’ai mon permis de conduire, non ? »

Outre que je mettrais un temps beaucoup plus long à maîtriser toutes les subtilités du pilotage de haut niveau, je prendrais de mauvaises habitudes, difficilement corrigeables à postériori et surtout je mettrais ma vie en danger.

Ben, c’est un peu pareil, pour le travail énergétique. Les chinois comme tu l’as justement dit, ont une longueur d’avance sur nous et surtout, très, très important, on ne manipule pas inconsidérément les énergies, beaucoup, à vouloir se croire au-dessus des autres, en ont payé le prix fort.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par Lila le Ven 5 Aoû 2011 - 22:11

Hitori a écrit:Autrement dit pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, hein Lila ! lol!
non mais

Pour plusieurs raisons:
1. si c'est un truc si universel et omniprésent, d'autres que les chinois ont dû en prendre connaissance, quitte à les garder dans la filière ésotérique (=se transmettant de maître à disciple) pour éviter les risques et l'utilisation à des fins négatives
2. parce que tout le monde n'a pas un maître chinois sous la main
3. pasque sinon ce ne serait pas juste

tire langue

Spoiler:
mais je reconnais que ton argumentation est beaucoup plus convaincante que la mienne

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par Invité le Ven 5 Aoû 2011 - 22:19

Lila :
Par exemple, comment décrirais tu ce qui se passe avec le chi quand on fait un mouvement de chi qong, par exemple celui qui est sensé équilibrer le chi (lever et baisser les mains qui se touchent par le bout des doigts, paumes vers le bas. Parfois sur les vidéos je le vois suivi par un mouvement circulaire des bras, mains jointes vers le haut, puis les bras s'ouvrent et descendent).
Que faut il faire pour renforcer son efficacité ? Respiration et pensées convergentes... mais que faut-il penser ?
Attends un peu toi, tu voudrais des cours gratos que cela ne m’étonnerait pas, non ?

J’attends ton paiement (carte bleue, chèque, virement, liquide), après on verra. Non mais ! mdr

Plus sérieusement, je ne pense pas qu’un forum de discussion soit propice à explication de subtilités qui demandent un cadre approprié et surtout une relation « in vivo », car chaque personne étant unique, chaque réponse l’est également.

Si un jour, mes pérégrinations m’emmènent en Belgique, je me ferais un plaisir de répondre à toutes tes question et ceci…… gratuitement. rire
Bises

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par Lila le Ven 5 Aoû 2011 - 22:38

ok, Hitori, je compte sur toi.
Tu seras payé pas en liquide, mais en pâteux (confitures maison faites avec amour).

L'amour pourrait-il être une des formes du Chi ??? dubitatif
Quand on fait quelque chose avec amour, on le fait infiniment mieux et plus efficacement.


Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par Geveil le Ven 5 Aoû 2011 - 22:54

Lila a écrit:
Je me suis vite remémorée les conseils du bouquin: se visualiser comme relié au centre de la terre avec un cable solide, ou s'imaginer au centre de l'univers, eh bien, le mec n'est pas arrivé à me faire bouger d'un poil, et quand c'était mon tour, je l'ai un tout petit peu déstabilisé. Celui qui était poussé prenait les poignets du "pousseur", qui avait les mains jointes, et tous les deux avaient les deux pieds au sol. Il faut préciser que je n'ai aucune force dans les bras (je n'arrive même pas à faire 10 pompages sur les genoux). Il était étonné et un peu vexé, et m'a dit "eh, quel chi vous avez".


Il y a sans doute un rapport entre ces deux choses: quand on croit en Dieu, on met tout sur son dos et on ne réfléchi pas, ni ne cherche: on parlera de "miracle" ou d'aide de Dieu.
On rejoint cette parole biblique " la foi soulève des montagnes".

Je pense qu'un obstacle au pouvoir de la volonté est la peur, celle de ne pas réussir, par exemple. Comme il faut une concentration extrême, la peur est une émotion parasite qui ne peut que gêner cette concentration. Qu'en penses-tu, Hitori ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par gaston21 le Ven 5 Aoû 2011 - 23:04

JO a écrit:Une toute petite chose , expérimentale : comme me le rappelle peu galamment Bernard, je suis chenue , mais je fais du yoga depuis trente ans. Mes forces disponibles déclinent quand même avec le temps , et des efforts me deviennent difficiles .
Les mêmes efforts deviennent aisés quand je pense à les exercer sur l'expir en y tendant mon intention ( pas ma volonté: important!). C'est le Qi .

JO, j'ai souvent de gros sabots, mais je suis l'un de tes admirateurs, car tes interventions sont toujours empreintes de bon sens, d'expérience, de culture et de sensibilité . Je t'envoie une bise depuis Dijon!
Merci, Lila, d'avoir introduit ce sujet passionnant, et Hitori pour ce que tu nous apportes. On ne peut nier l'action de cette force formidable qui ne peut s'expliquer en termes de musculation et d'agilité . Hitori, continue; je pense que nous sommes nombreux à nous intéresser à cette question.
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par Invité le Ven 5 Aoû 2011 - 23:15

Gereve :
Je pense qu'un obstacle au pouvoir de la volonté est la peur, celle de ne pas réussir, par exemple. Comme il faut une concentration extrême, la peur est une émotion parasite qui ne peut que gêner cette concentration. Qu'en penses-tu, Hitori ?
Oui, gereve, tu as tout à fait raison. La peur est une énergie très puissante et si on ne la maîtrise pas, elle nous submerge et nous paralyse.

Dans les AM, on dit qu’il faut renoncer à gagner pour avoir des chances de vaincre. Si ma volonté est toute dirigée vers la victoire, immanquablement le doute va s’insinuer et la peur de l’échec va apparaître. Alors que si j’accepte le fait de perdre, rien ne viendra parasiter ma volonté.

Tiens, il me vient en mémoire un passage sur la peur, qui revient en leitmotiv dans le livre de Franck Herbert, Dune:

« Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi. »


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par Geveil le Ven 5 Aoû 2011 - 23:20

Tout à fait d'accord avec ta signature.

Je t'ai envoyé un mp.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par Geveil le Sam 6 Aoû 2011 - 6:28

Hitori a écrit:Oui, gereve, tu as tout à fait raison. La peur est une énergie très puissante et si on ne la maîtrise pas, elle nous submerge et nous paralyse.
Cet échange sur le chi est tout à fait riche et porteur de sagesse.
Je ne sais pas comment ce que tu viens d'écrire s'exprime en japonais ou en chinois, mais l'expression " on ne maîtrise pas" en français laisse entendre qu'il y a "on", or, qui est on et que peut-il maîtriser s'il existe?
Alors voilà: il y a la volonté de vivre. Cette volonté émerge petit à petit vers la conscience à travers des structures de plus en plus complexe.
Dans certaines de ces structures, elle connaît la peur.
Dans d'autres, encore plus rares, elle prend conscience que la peur lui fait obstacle et c'est cette prise de conscience qui lui permet de la dépasser et non de la maîtriser.
La dépasser, car comme dans le citation de Dune, ( que j'ai moi-même beaucoup apprécié ) le narrateur regarde derrière lui et sur le chemin, il n'y a plus rien.
Dans les structures qui se construisent grâce à la volonté de vivre, des erreurs apparaissent.
La volonté de maîtriser la peur est une des erreurs occidentales. Pourquoi une erreur? Parce que dans la volonté de maîtriser, il y a de l'impatience et l'impatience est un autre obstacle à la réussite.

La réussite de quoi ? Une conscience à la fois toujours plus large et toujours plus profonde, aussi large qu'un océan et aussi pénétrante qu'une aiguille, d'où naît une vie toujours plus intense, une plénitude, telle est la réussite.
Cette conscience s'épanouit dans la relation, relation à l'autre, mais aussi à la nature, au cosmos et à soi-même par l'œil intérieur dont parle le narrateur de Dune.

Or , en Occident la volonté de vivre a certes réussi à construire des choses étonnantes, et semble avoir favorisé la vie, par la médecine et la chirurgie par exemple. Mais dans le même temps, dans les structures occidentales sont apparues des armes de destruction massive et surtout, une société dont les membres ne sont pas heureux et je crois de moins en moins conscient, du moins pour la plus grand part. Cette une société qui secrète la peur.

Vouloir changer cela sans d'abord comprendre comment c'est arrivé serait une forme d'impatience et donc contre-productif . Il faut d'abord comprendre, c'est-à-dire prendre conscience et par ce texte, ma volonté de vivre tente d'y contribuer.

Dans les AM, on dit qu’il faut renoncer à gagner pour avoir des chances de vaincre. Si ma volonté est toute dirigée vers la victoire, immanquablement le doute va s’insinuer et la peur de l’échec va apparaître. Alors que si j’accepte le fait de perdre, rien ne viendra parasiter ma volonté.
Parfaitement clair ! Il faut donc prendre le combat comme un jeu, comme un ballet auquel Lila faisait allusion ci-dessus, un jeu où l'on se sent vivre intensément.

avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par JO le Sam 6 Aoû 2011 - 6:37

Décidé à gagner mais résigné à perdre... dit une autre formule . Si le geste est juste , le but sera atteint ... Il faut dépasser le rationnel volontaire . C'est pour ça que l'effort , sur l'expir, est plus efficace, puisqu'il y a décontraction en même temps que concentration dans l'action, pas sur le but .
C'est la théorie ...Mais là aussi, cool : on fait ce qu'on peut avec ce qu'on est ...Le Qi est mobilisé par l'intention, c'est démontré, physiologiquement, je crois, même si on appelle ça autrement .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par Lila le Sam 6 Aoû 2011 - 7:47

cher Gereve, ce que tu dis là est très intéressant.
Je rebondis sur ceci:
(...)et surtout, une société dont les membres ne sont pas heureux et je crois de moins en moins conscients, du moins pour la plus grand part. Cette une société qui secrète la peur.
C'est très juste, et ce l'est de plus en plus: peur du terrorisme, peur de la maladie... tout est basé sur cela, même les pubs pour les associations humanitaires comme celle de la recherche contre le cancer. En échange, on nous donne bonne conscience en offrant une solution facile pour donner l'illusion d'évacuer cette peur: faites un don, participez à une soirée de charité, etc...

La bonne conscience étant l'ennemie de la conscience, elle bloque toute évolution. Pas étonnant que dans ce contexte, le bon peuple cherche plus à "se distraire" qu'à essayer de comprendre et de "sentir" cette énergie universelle et omniprésente: ils en sont complètement coupés.
Coupés de la source, coupés de la Vie...
___________________________________

Pour revenir au QI, question à Hitori.
La première chose à faire n'est pas d'être conscient de sa respiration ? N'est-elle pas notre premier contact avec l'Univers ? Echange d'air, d'énergie... Les soufis répètent "al-lah" pendant des heures, en inspirant sur une syllabe et expirant sur l'autre, et en pensant à Dieu, ce qui les relie au Cosmos (et ceci est aussi valable si Dieu n'existe pas). Les chrétiens parlent du "souffle divin", mais sans donner ni détails, ni instruction. Le seul exercice proposé est le chant des psaumes, qui nous fait expirer à fond, toujours avec une pensée vers "le haut".

La méditation zen se concentre sur la respiration...

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par tango le Sam 6 Aoû 2011 - 8:48

Bonjour Gereve.

Je vois le lion revenir dans la steppe, imprégné d'une nouvelle vigueur...
Il semblerait que le lion ait soupesé sa volonté de vivre et sa volonté de mourir, et qu'en toute hésitation il ait choisi de vivre... fort de cette expérience périlleuse, il se souvient de ce choix qui lui a sauvé la vie...
Ainsi le Lion gambade sans plus aucune hésitation...

Gereve a écrit:
Hitori a écrit:
Dans les AM, on dit qu’il faut renoncer à gagner pour avoir des chances de vaincre. Si ma volonté est toute dirigée vers la victoire, immanquablement le doute va s’insinuer et la peur de l’échec va apparaître. Alors que si j’accepte le fait de perdre, rien ne viendra parasiter ma volonté.
Parfaitement clair ! Il faut donc prendre le combat comme un jeu, comme un ballet auquel Lila faisait allusion ci-dessus, un jeu où l'on se sent vivre intensément.
Comme un ballet ?... Non Gereve, tu ne rêves pas... c'est comme un tango. albino
En réalité, l'adversaire n'est pas un ennemi. Notre ignorance nous fait croire que l'ennemi est l' autre, alors que l'ennemi est à l'intérieur de soi-même.
Le véritable gagnant d'un combat est celui qui tuera le combat.

De même, la peur n'est pas un ennemi... n'est-ce pas elle qui nous a souvent sauvé la vie ?

La volonté de maîtriser la peur est une des erreurs occidentales. Pourquoi une erreur? Parce que dans la volonté de maîtriser, il y a de l'impatience et l'impatience est un autre obstacle à la réussite.
Je dirais que l'occident est imprégné par la volonté de maîtriser tout court.
Et comment pourrait-on danser le tango avec un cadavre ? rire
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par Lila le Sam 6 Aoû 2011 - 9:55

ok pour le "ballet", mais je pense que si on devait attaquer ce bonhomme là dans la rue sans savoir qui il est, le mouvement qui est freiné à l'entraînement serait achevé et on se retrouverait KO sans savoir ce qui est arrivé.

C'est comme ne karaté: les coups sont "arrêtés" pour ne pas blesser le partenaire, mais s'ils sont donnés à fond, un seul suffit.

Les partenaires aussi, tout en n'étant pas complices, réagissent de façon à éviter le coup, ils sentent sans doute le coup avant qu'il ne l'atteigne, et se laissent tomber pour l'éviter. Un non initié "résisterait" et recevrait le coup.

Hitori: ton avis là-dessus ? dubitatif

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par Invité le Sam 6 Aoû 2011 - 12:00

Gereve :
Je t'ai envoyé un mp..
Je t’ai répondu.
Dans d'autres, encore plus rares, elle prend conscience que la peur lui fait obstacle et c'est cette prise de conscience qui lui permet de la dépasser et non de la maîtriser.
Je préfère le terme maîtriser que dépasser. Dépasser veut dire laisser derrière soi, abandonner, alors que maitriser veut dire soumettre, posséder.

Si la peur est une énergie invalidante, il ne faut pas oublier qu’elle a une utilité certaine, déjà elle nous permet, via l’instinct de conservation, d’éviter de nombreux dangers létaux. Ensuite, comme il est impossible de totalement l’éradiquer, il est préférable de s’en faire une alliée, en la domestiquant. Un autre adage des AM. dit: « Si tu ne peux pas vaincre ton ennemi, fais-en ton ami. »

Sinon, je suis d’accord pour le reste.
Cette une société qui secrète la peur.
Oui, car cela permet de contrôler et de diriger les masses à leur insu. C’est pourquoi il est important que « le dormeur se réveille » (Dune)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par freefox le Sam 6 Aoû 2011 - 16:32

JO a écrit:. Mes forces disponibles déclinent quand même avec le temps , et des efforts me deviennent difficiles .
.
Je ne sais si vous avez lu ce livre : "la vieillesse ça n existe pas" de Jeanne Liberman

Cette singulière femme, si mes souvenirs sont bons à passer sa CN de judo à 60 ans et sa CN d'aïkido à 80 ! Et a eu la chance la veinarde de pouvoir pratiquer avec Morihei Ueshiba.

Un chouette témoignage et une bouffée d'espoir pour ceux qui craignent la « vieillerie ».

Amical sourire Wink

PS: J'ai eu quelques personnes âgées seniors comme éleves, mais j'avoue que j'avais toujours un peu peur pour leur cols du fémur.
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par JO le Sam 6 Aoû 2011 - 16:52

le yoga peut se pratiquer très tard . Je commence à y renoncer, mais partiellement, parceque ma pratique n'est plus correcte . Mais il m'a énormément apporté, physiquement et spirituellement : j'ai compris que le corps participait de l'être entier. On prie aussi avec le corps .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par freefox le Sam 6 Aoû 2011 - 17:01

JO a écrit:: j'ai compris que le corps participait de l'être entier. On prie aussi avec le corps .
YEP! okey
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par Invité le Sam 6 Aoû 2011 - 18:49

Lila :
Hitori: ton avis là-dessus ?
Une chose à prendre en considération, c’est qu’il y a un ééééééénorme différence entre un combat de démonstration ou combat arbitré, même hard (je pense à l’école Kokyushinkaï), qui ont des règles et des conventions et un combat de survie, où il n’y a aucune règles et où le seul objectif est d’en sortir vivant et si possible pas trop amoché.

Pour un pratiquant d’AM, s’il doit se défendre physiquement, s’il est acculé, c’est que quelque part, il a commis une erreur. Un pratiquant avancé sait gérer la situation de crise afin d’éviter d’atteindre le point de non-retour, en privilégiant le dialogue et en désamorçant les situations de crise. La meilleure victoire c’est quand on gagne sans combattre.

Après, il peut bien sûr y avoir des cas, extrêmement rares (si on a bien appliqué ce que j’ai écrit dito) où un excité barjavèle nous fonce dessus sans préambule ni préliminaires. Là, l’important c’est de gérer notre espace de sécurité. Nous avons tous un espace de survie dans lequel nous nous sentons en sécurité et dans lequel aucune attaque ne peut nous atteindre. Il faut absolument tenir la distance de sécurité, en reculant si nécessaire et partir si possible, mais en aucun cas laisser pénétrer l’agresseur dans notre espace. C’est ce que font les animaux sauvages d’une manière atavique.

Bon, vous allez me dire : « Ouais…ouais. …C’est bien beau tout ça, mais si l’agresseur rentre et que je ne peux plus reculer!). Ben c’est là où la technique, le mental et le……….Qi, vont parler. Dès qu’il franchi la ligne…..badaboum, boum, boum !!! L’effet de surprise sera d’autant plus fort, que la brêle pensait qu’en reculant, l’agressé avait peur et faisait dans son froc. Ne pas oublier que la meilleure défense c’est l’attaque. Là aussi, un animal acculé va réagir en attaquant.

Mais encore une fois, cela n’est qu’un cas extrême et il faut toujours, dans la mesure du possible, évité de tomber dans le piège de la violence. Par notre attitude et la maîtrise de nos actes et paroles, nous établissons un climat de calme et de sérénité. Notre force est intérieure, nous n’avons nul besoin de vouloir l’extérioriser, nul besoin de paraître. Nous n’avons rien à prouver. Le vrai guerrier est un guerrier de paix et s’il le peut, il fera tout pour éviter la violence, car il sait qu’elle peut détruire et……..le détruire. Son objectif est un monde de paix et de fraternité où toute violence serait éradiquée.

Cela pourrait paraître paradoxal de parler de paix et de pratiquer une méthode de combat guerrier, mais si on veut combattre la violence, il faut commencer par la connaitre, en s’y immergeant et non l’occulter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par Lila le Sam 6 Aoû 2011 - 19:36

merci, Hitori.

Mes fils ont fait du karaté depuis l'âge de 4 ans, pendant 6 ou 7 ans, donc ils étaient débutants, mais comme ils ont eu un excellent professeur, ils ont pris le bon pli dès le départ.

Cela leur est arrivé à tous les deux de pouvoir se "défendre" simplement par leur calme et leur assurance, même contre plusieurs agressifs (je ne dirai pas agresseurs, puisqu'ils ont passé leur chemin). Le fait de montrer qu'on a pas peur est déjà déstabilisant pour l'agresseur.

J'imagine que quand on gère le "chi" en plus, cet effet est renforcé.

On abouti à la non violence active, qui demande une fantastique force intérieure et une maîtrise de ses émotions.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par maya le Sam 6 Aoû 2011 - 22:08

Hitori a écrit:
Lila :
Hitori: ton avis là-dessus ?
Une chose à prendre en considération, c’est qu’il y a un ééééééénorme différence entre un combat de démonstration ou combat arbitré, même hard (je pense à l’école Kokyushinkaï), qui ont des règles et des conventions et un combat de survie, où il n’y a aucune règles et où le seul objectif est d’en sortir vivant et si possible pas trop amoché.

Pour un pratiquant d’AM, s’il doit se défendre physiquement, s’il est acculé, c’est que quelque part, il a commis une erreur. Un pratiquant avancé sait gérer la situation de crise afin d’éviter d’atteindre le point de non-retour, en privilégiant le dialogue et en désamorçant les situations de crise. La meilleure victoire c’est quand on gagne sans combattre.

Après, il peut bien sûr y avoir des cas, extrêmement rares (si on a bien appliqué ce que j’ai écrit dito) où un excité barjavèle nous fonce dessus sans préambule ni préliminaires. Là, l’important c’est de gérer notre espace de sécurité. Nous avons tous un espace de survie dans lequel nous nous sentons en sécurité et dans lequel aucune attaque ne peut nous atteindre. Il faut absolument tenir la distance de sécurité, en reculant si nécessaire et partir si possible, mais en aucun cas laisser pénétrer l’agresseur dans notre espace. C’est ce que font les animaux sauvages d’une manière atavique.

Bon, vous allez me dire : « Ouais…ouais. …C’est bien beau tout ça, mais si l’agresseur rentre et que je ne peux plus reculer!). Ben c’est là où la technique, le mental et le……….Qi, vont parler. Dès qu’il franchi la ligne…..badaboum, boum, boum !!! L’effet de surprise sera d’autant plus fort, que la brêle pensait qu’en reculant, l’agressé avait peur et faisait dans son froc. Ne pas oublier que la meilleure défense c’est l’attaque. Là aussi, un animal acculé va réagir en attaquant.

Mais encore une fois, cela n’est qu’un cas extrême et il faut toujours, dans la mesure du possible, évité de tomber dans le piège de la violence. Par notre attitude et la maîtrise de nos actes et paroles, nous établissons un climat de calme et de sérénité. Notre force est intérieure, nous n’avons nul besoin de vouloir l’extérioriser, nul besoin de paraître. Nous n’avons rien à prouver. Le vrai guerrier est un guerrier de paix et s’il le peut, il fera tout pour éviter la violence, car il sait qu’elle peut détruire et……..le détruire. Son objectif est un monde de paix et de fraternité où toute violence serait éradiquée.

Cela pourrait paraître paradoxal de parler de paix et de pratiquer une méthode de combat guerrier, mais si on veut combattre la violence, il faut commencer par la connaitre, en s’y immergeant et non l’occulter.

Très intéressante discussion. Le qu ou tchi, c'est aussi le souffle dans le bouddhisme tantrique.
Le Tai-chi m'a toujours intéressé, j'ai à la maison le livre de Gregorio Manzur "les mouvements du silence" et j'ai lu son dernier livre "(j'ai oublié le titre)emprunté à la médiathèque, il y a quelque semaine, où il parle de l'enseignement qu'il a suivi.

Il a eu pendant plus de 20 ans, GU Meisheng,un maitre chinois renommé qui a enseigné à Jussieu.
avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par Talek le Dim 7 Aoû 2011 - 2:21

Il y a trois degrés de "compréhension" dans les arts martiaux. Ces trois degrés sont bien entendu transposable à tout les domaines de la vie.

Au premier degré, le pratiquant s'engage dans une ruelle sombre et tombent dans une embuscade. Pourquoi s'est-il engager dans cette ruelle, l'histoire ne le dit pas précisément. Peut-être rentré t-il tout simplement chez lui après une soirée agréable entre amis. Qu'importe. Comme il est un bon pratiquant, il met à mal ses agresseurs, surpris de son sang froid et de ses aptitudes aux combats. Ils finissent par prendre la fuite.
Au deuxième degré, l'homme perçoit la présence des agresseurs dans la ruelle et passe tout simplement par un autre chemin. Comment les perçoit-ils, c'est le secret de ce niveau de compréhension.
Au troisième degré, c'est comme si les agresseurs n'étaient jamais nés. D'ailleurs, ils n'ont réellement jamais existé et tant pis pour la raison.

Du chi, il en est question dans ma petite histoire mais qu'en dire ? Il faut au minimum se conduire au premier degré à moins de vouloir se faire des idées.



Talek
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 103
Localisation : P2 Dôme
Identité métaphysique : bof
Humeur : Serein
Date d'inscription : 28/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par JO le Dim 7 Aoû 2011 - 8:44

Très frappée par le troisième degré ...Pourquoi, à certains, arrive-t-il toujours des aventures désagréables et pas à d'autres ? La chance n'est pas seule en jeu .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chi

Message par tango le Dim 7 Aoû 2011 - 11:06

Talek a écrit:Au troisième degré, c'est comme si les agresseurs n'étaient jamais nés. D'ailleurs, ils n'ont réellement jamais existé et tant pis pour la raison.
JO a écrit:Très frappée par le troisième degré ...Pourquoi, à certains, arrive-t-il toujours des aventures désagréables et pas à d'autres ? La chance n'est pas seule en jeu .
C'est comme si la sérénité du chi traversait toutes les substances et que c'étaient les maladresses de notre attitude qui déformaient toute notre réalité.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum