LA COLÈRE

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: LA COLÈRE

Message par JO le Ven 12 Aoû 2011 - 11:07

j'aime bien ta position, Maya . Je pense mon esprit trop façonné par le judeo-christianisme pour rejoindre le boudhisme mais tant de points de vue sonnent justes ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COLÈRE

Message par Babylon5 le Ven 12 Aoû 2011 - 13:38

Personnellement, je suis entrain de me poser quelques questions sur mon identité métaphysique pour le moins floue.
Ce que tu expliques, Maya, me rappelle une discussion sur laquelle j'ai postée, et une question à laquelle je n'ai pas eu de réponse :
http://www.forum-metaphysique.com/t7610p80-dieu#261615
Qu'en penses-tu ?
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COLÈRE

Message par yacoub le Ven 12 Aoû 2011 - 15:36

Babylon5 a écrit:Bonjour étudiant,

Il me semble que tu t'es trompé de rubrique : ici, il s'agit de la rubrique psychologie. Toi, tu viens poster un sujet qui relève de la pure idéologie.
La colère (à ne pas confondre avec la haine) est un moteur qui permet de s'indigner et d'agir sur le monde. Ton modèle semble inspiré par un préchi-précha christo-bouddhique. Si l'on regarde un peu les sociétés vivant selon ce modèle où la colère est bannie, on constate leur côté sclérosé, immobiliste, fataliste, acceptant les injustices et les perpétuant.
Je dirais plutôt vive la colère, indignons-nous ! furieux
bravo
Exactement ce que pensait le philosophe irakien, Abou Hayyan At Tawhudi, en 1023.
Même si la colère est réprehensible au même titre que quelques autres défauts, elle n'en est pas moins louables dans certaines circonstances.

De même que l'état permanent de colère, à propos de tout, est une forme de corruption de moeurs.

L'acceptation de toute situation est une sorte d'hypocrisie.

yacoub
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5292
Localisation : france
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ironique
Date d'inscription : 26/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COLÈRE

Message par Babylon5 le Ven 12 Aoû 2011 - 15:52

yacoub a écrit:
De même que l'état permanent de colère, à propos de tout, est une forme de corruption de moeurs.

L'acceptation de toute situation est une sorte d'hypocrisie.
Je retiens ces deux phrases dans ton post, Yacoub. A notre époque, justement, il semble qu'une majorité de personnes acceptent leur situation -et encore plus celle des autres- avec un calme inquiétant. Les pseudo mysticismes ne visent qu'à endormir les consciences sous prétexte d'un éveil illusoire qui n'est qu'un rêve opiomane auto-castrateur.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COLÈRE

Message par _Spin le Sam 13 Aoû 2011 - 19:06

Je dirai, d'après ce que j'en ai compris, que la colère est souvent inévitable, qu'elle a son rôle à jouer, mais qu'elle ne doit quand même pas prendre les commandes...

Même la haine est un état "naturel", un moyen de défense de l'esprit comme la fièvre est un moyen de défense du corps, mais elle doit encore moins prendre les commandes...

Il est souvent dit dans les traditions que c'est la même chose que l'orgueil (état d'ashura ou achoura, etc. dans les classifications hindouistes ou bouddhistes).

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COLÈRE

Message par JO le Sam 13 Aoû 2011 - 20:51

ce qu'il faut, en somme, c'est utiliser les émotions , pas se laisser gouverner par elles . Mais pour ça, il faut travailler sa lucidité .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COLÈRE

Message par Lila le Sam 13 Aoû 2011 - 22:46

Les derniers post de Bab' et Yacoub proposent
- soit la colère "constructive",
- soit l'acceptation passive et fataliste.

Pouquoi ne se limiter qu'à cela ??? C'est très incomplet!

Je répartirais les choses autrement.

- la colère qui est une perte de contrôle, un déchaînement de violence inutile, nuisible, destructif, et dont l'objet est négatif: jalousie, déception, ...
- la "sainte colère" qui est une rage dirigée contre une injustice, dans un but constructif, avec le risque que la colère aveugle, même si elle est "sainte"...
- mettre toute sa force dans son action, mais en la maîtrisant parfaitement
- l'indifférence qui est une sorte de "mort": c'est la pire des choses, là on est bien d'accord.
Les pseudo mysticismes ne visent qu'à endormir les consciences sous prétexte d'un éveil illusoire qui n'est qu'un rêve opiomane auto-castrateur.
heureusement que tu dis "pseudo": en effet, si le résultat est l'indifférence ou la passivité, c'est que l'enseignement a été mal compris, voire perverti.

L'éveil permettrait d'avoir une vision juste des choses, de pouvoir discerner la meilleure action à faire, et l'exécuter avec une force concentrée et maîtrisée: tout l'opposé, donc, de l'indifférence ou de la passivité ET tout l'opposé d'une colère débridée.
"Le juste milieu n'est pas le mi-chemin entre la vallée et le sommet, c'est une crête entre deux abîmes" (proverbe chinois)

Rester sur cette "crête demande le plus de maîtrise, de connaissance et de force; tomber dans la colère ou l'indifférence est de la faiblesse... Pour parler "chi", on pourrait dire que la colère est un "chi" négatif (=Shan, ais-je lu quelque part ?) ou un excès destructeur de Chi, l'indifférence est absence de chi, et la "non violence active" est une énorme concentration de chi, très dirigée et efficace.

Du moins, c'est comme cela que je le perçois, corrigez moi si je me trompe... Wink

bonne nuit à tous

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA COLÈRE

Message par JO le Dim 14 Aoû 2011 - 9:30

j'ai appris , quelque part, il y a longtemps, que la physiologie des émotions était telle qu'à chaque impact émotionnel , correspondait une émission hormonale qui devait être utilisée ou devenait toxique pour l'organisme .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum