Rêveries pendant l'apéro...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rêveries pendant l'apéro...

Message par Glloq le Mar 9 Aoû 2011 - 21:03

Je considère que mon envol est effectué et je suis maintenant en vitesse de croisière…

On considère que la Terre s’est formée il y à 4,5milliards d’années.
Il pleuvait en Belgique ce jour là et les conducteurs de bus de Charleroi étaient (déjà) en grève (histoire belge…)
A peine un milliard d’années après, les prémices de la Vie se manifestaient.
On a découvert récemment des fossiles de petits reptiles de 12cm âgés de 2,1 milliards d’années.
Evidemment la découverte d’animaux de ce type évoque obligatoirement une chaine alimentaire dès cette époque.
La Paléontologie moderne progresse et commence à découvrir que la Terre a été le théatre de plusieurs « explosions » vitales ayant chacune des caractéristiques spécifiques.
La plus importante semble-t-il s’est déroulée il y a 600 millions d’années dans les mers.
Un vrai feu d’artifice d’espèces nouvelles. Beaucoup se sont éteintes, mais d’autres ont évoluées à coup de mutations favorables.
Puis il y a 300 millions débuta l’ére des dinosaures qui règnèrent en maîtres absolus pendant 200 millions d’années.
On ne sait pas quelle mouche piqua Dame Nature, mais ce fut la mode du gigantisme.
On a trouvé des fossiles de véritables monstres ; 60m de long, 30m de haut, 120 tonnes (vous voyez la bestiole…)
Les femelles devaient être de solides gamines pour supporter leur mâle lors des accouplement!
Déjà à cette époque la condition féminine n’était pas très enviable semble-t-il…

Et puis brusquement, il y a 65 millions d’année, les dinosaures disparurent de la surface de la Terre.
L’hypothèse la plus acceptée est la chute d’une énorme météorite dans le golfe du Mexique dont les conséquences fut un très long hiver planétaire, anéantissant la plus grande partie des être vivants de la planète...
Mais une nouvelle aventure pouvait commencer.
avatar
Glloq
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 274
Localisation : 100% Bruxellois
Identité métaphysique : Là, je m'interroge!
Humeur : zwanzeuse
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêveries pendant l'apéro...

Message par Glloq le Jeu 11 Aoû 2011 - 21:35

Après l’anéantissement des dinosaures, une longue nuit glacée enveloppa la Terre.
S’il restait des êtres vivants, ils vivaient sous terre, dans des conditions précaires.
Et puis un jour, la Terre se réchauffa, sous l’influence probable d’une activité volcanique intense.
Ce qui réveilla la Déesse Bulle (celle du verre de champagne) . Au spectacle qui s’offrit à elle, elle ne put s’empêcher de dire « non d’une pipe, c est quoi ce bordel ? » A ces mots son fidèle compagnon (dont je ne puis révéler le nom) lui tendit sa baguette magique et l’extraordinaire se reproduit une fois de plus.
La Vie sous une myriade de formes reprit ses droits dans tous les domaines,
Une végétation luxuriante (qui préparait la venue des Cies pétrolières), les insectes, les reptiles, les poissons, les oiseaux et…les mammifères. Dont les hommes, les femmes (avec Lucy, une femme sensuelle dont on parle toujours aujourd’hui.).
Tout ce blabla pour mettre en évidence que la Vie, apparue sur Terre juste après sa formation, n’a eu de cesse d’y prospérer, d’évoluer avec un dynamisme capable de renverser toutes les catastrophes susceptibles de l’anéantir définitivement.
Après chaque épreuve, elle repartit de plus belle, avec une infinie et puissante créativité que nous contemplons aujourd’hui.
Vous me direz, et alors, en quoi ça fait avancer le schmilblic ?.
En rien, je le concède. Je défends l’idée que la Vie n’est pas un hasard, un accident n’ayant aucune chance de se reproduire.
C’est une Force aveugle, une énergie infinie, à l’origine de tout mais qui a besoin du vivant pour se manifester.
Pour illustrer cette idée, je vois cette force s’enrouler en spirales serrées pour créer la matière.
Celle-ci stabilisée, une spirale moins dense vient prolonger la première, pour rendre la structure vivante.
Une troisième spirale vient compléter l’ensemble : c’est la Conscience, qui reliera le tout à l’Energie mère.
En suivant ce raisonnement, tout notre Univers n’aurait qu’un seul constituant reliant ce que nous nommons la Matière inerte, le Vivant et la Conscience…
J'entends des intervenants qui me demandent d'arrêter l'apéro pour de l"eau minérale, mais désolé, je n'ai pas fini mes élucubrations.
avatar
Glloq
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 274
Localisation : 100% Bruxellois
Identité métaphysique : Là, je m'interroge!
Humeur : zwanzeuse
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêveries pendant l'apéro...

Message par JO le Ven 12 Aoû 2011 - 8:01

voui mais on peut difficilement admettre le point de départ :
C’est une Force aveugle, une énergie infinie, à l’origine de tout mais qui a besoin du vivant pour se manifester.

euh... avant le vivant, ya quand même un sacré bout de moment sans vie ...
et, à mon avis , la matière étant de l'énergie manifestée, la conscience en est aussi, attendant juste le support nécessaire à sa manifestation .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêveries pendant l'apéro...

Message par Glloq le Ven 12 Aoû 2011 - 15:51

Nous voilà au point ou c’est au tour des mammifères de prendre possession de la planète.
A l’horizon, l’Homme pointe le bout de sa queue (un peu de poésie ne fait pas de tort)
Et quand on évoque l’Homme, cela sous-entend l’arrivée des civilisations, un phénomène qui lui aussi pose beaucoup de questions.
Mais avant d’aborder ce sujet . je voudrais clôturer mon propos, défendre l’idée que la Vie n’est pas le fruit du hasard.
Comme je l’ai écrit en commençant, la nature de cette Force Vitale initiale c’est l’Inconnaissable.
Mais qui génère des vagues successives de vie avec, à chaque fois, une infinie diversité de formes.
Une image me vient à l’esprit.
Imaginez un énorme rocher tombant à grande vitesse dans un lac. Des millions de gouttes vont jaillir dans l’air.
Chaque goutte sera différente, et toutes les possibilités de formes seront présentes.
Mais l’origine de toutes aura été l’énergie aveugle dégagée par la chute du rocher.
On pourrait rapprocher cette image de la création de la Vie.
A ceci près que cette Energie initiale crée au préalable, le lac et le rocher…
Et si tu te reposais un peu, tu vas avoir des maux de tête... admiration
avatar
Glloq
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 274
Localisation : 100% Bruxellois
Identité métaphysique : Là, je m'interroge!
Humeur : zwanzeuse
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêveries pendant l'apéro...

Message par Geveil le Ven 12 Aoû 2011 - 18:37

Voir les posts de Gérard dans " Dieu a--t-il besoin de quelque chose ?".
L'Être ne crée pas, il éclate, et c'est ensuite au hasard des rencontres des étincelles d'être que la vie prend forme.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêveries pendant l'apéro...

Message par Glloq le Ven 12 Aoû 2011 - 20:47

Je ne comprends pas ton intervention, Gerève.
Je me refuse d'évoquer "un dieu" quelconque.
Je défends l'hypothèse d!une dynamique vitale, laquelle,quelques soient les circonstances, crée et recrée sans relâche, les conditions nécessaires au vivant.
Il ne s'agit pas d'un Grand Architecte ni d'un projet initial qui suit son cours.
Non, c'est une force aveugle dont naissent des structures cohérentes avec des réussites et des déchets.
C'est l'impression que me donne le monde que j'observe.
Elle me convient, c'est une gymnastique cérébrale, sans aucune prétention et je ne prétendrai jamais que ce soit la bonne.
Pour moi, "Dieu" n'a jamais eu bonne réputation pour aborder le Mystère.
Cela a toujours été un outil de manipulation des masses populaires

J'ai la profonde conviction que nous trouverons la Vie dans tout l'Univers, sous des formes inimaginables pour nous mais non dépourvues d'intelligence.
L'Univers, c'est le Royaume de la Vie.
avatar
Glloq
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 274
Localisation : 100% Bruxellois
Identité métaphysique : Là, je m'interroge!
Humeur : zwanzeuse
Date d'inscription : 25/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêveries pendant l'apéro...

Message par maya le Sam 13 Aoû 2011 - 15:35

Glloq a écrit:Je ne comprends pas ton intervention, Gerève.
Je me refuse d'évoquer "un dieu" quelconque.
Je défends l'hypothèse d!une dynamique vitale, laquelle,quelques soient les circonstances, crée et recrée sans relâche, les conditions nécessaires au vivant.
Il ne s'agit pas d'un Grand Architecte ni d'un projet initial qui suit son cours.
Non, c'est une force aveugle dont naissent des structures cohérentes avec des réussites et des déchets.
C'est l'impression que me donne le monde que j'observe.
Elle me convient, c'est une gymnastique cérébrale, sans aucune prétention et je ne prétendrai jamais que ce soit la bonne.
Pour moi, "Dieu" n'a jamais eu bonne réputation pour aborder le Mystère.
Cela a toujours été un outil de manipulation des masses populaires

J'ai la profonde conviction que nous trouverons la Vie dans tout l'Univers, sous des formes inimaginables pour nous mais non dépourvues d'intelligence.
L'Univers, c'est le Royaume de la Vie.

Je suis d'accord avec ton cheminement et te dis bravo
avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum