Un enfant de choeur nommé Adolf Hitler

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un enfant de choeur nommé Adolf Hitler

Message par mario le Mar 9 Sep - 18:58

Spin a écrit:[Je n'ai pas vu trace d'une rupture formelle d'Hitler avec la foi chrétienne (avec les valeurs chrétiennes, c'est bien sûr autre chose !).

à+


Car il fallait bien sauver les apparences !

Je te fais un copier/coller de ce que j'écrivais tout à l'heure à notre ami Dan :

Pour Hitler la race aryenne est la race élue, tu es d'accord ? Les Allemands sont par essence les meilleurs. "On peut dire que la notion de race est la présupposée de tous les aspects de l'idéologie nazi." C'est ce qu'en dit Kathleen Harvill Burton, dans

Et elle ajoute :

"Le peuple germanique constitue le peuple élu de Dieu. Cette croyance réduit à néant l'idée d'un peuple juif élu, puisque le concept théologique de peuple aryen ne laisse de place à aucune concurence. Il faut donc, a priori, éliminer toute autre possibilité d'interprétation du peuple élu ; de ce fondement dépend toute la théologie de Rosenberg. Quand nous analysons son livre selon ce point de vue, nous percevons l'origine de l'antisémitisme nazi dans une croyance idéologique fondamentale. " Kathleen Harvill Burton, dans "Le Nazisme comme religion"

S'il est besoin d'une preuve que c'est à la religion juive, et non à une prétendue ethnie juive, c'est que cette attitude anti-juive était accompagnée d'une attitude parallèle envers le christianisme. Oui, quoique tu en penses, mon ami Dan !!!

Les jeunesses hitleriennes chantaient cette chanson :

Nous sommes les joyeuses jeunesses hitleriennes,
Nous n'avons aucun besoin de valeures chrétiennes.
Notre chef est notre sauveur;
Le Pape et le rabbins doivent disparaître.
Nous devons être payens à nouveau


Le national-socialisme recherchait donc la sauvegarde et la création d'une race supérieure. C'est une quête de puissance. Et c'est logiquement à l'humilité et aux limites à la folie de grandeur de l'homme qui veut se faire dieu lui même, imposées par le monothéisme que l'idéologie nazie a voulu s'opposer.


dan a écrit:
l'église avait tout simplement un pouvoir temporel dont ce funeste personnage se méfiait . Elle c'est tout de meme assez vite raliée à son action que je sache .
amicalement


L'Eglise, en tant que telle, ne s'est jamais ralliée au Nazisme, que je sache .

Bonne soirée, et cordialement.

Bonne soirée à toi aussi, cher Spin.
avatar
mario
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1740
Identité métaphysique : catholique
Humeur : tolérance amicale
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de choeur nommé Adolf Hitler

Message par _Spin le Mar 9 Sep - 19:21

Bonsoir,

mario a écrit:Nous sommes les joyeuses jeunesses hitleriennes,
Nous n'avons aucun besoin de valeures chrétiennes.
Notre chef est notre sauveur;
Le Pape et le rabbins doivent disparaître.
Nous devons être payens à nouveau
.
Qu'il y ait eu des nazis anti-chrétiens, personne ne le nie, mais on se pose la question pour Hitler. L'idée d'une race supérieure (au moins la race blanche) n'est bien sûr pas chrétienne, mais elle a été très répandue dans la Chrétienté, comme dans l'Islam d'ailleurs, qui en principe l'exclut.

Hitler n'a jamais renié formellement son baptême, ni été excommunié. Après, on peut discutailler à l'infini sur ce qu'il croyait ou pas...

Et bonne soirée à toi aussi !

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de choeur nommé Adolf Hitler

Message par mario le Mar 9 Sep - 20:48

Spin a écrit:Bonsoir,

mario a écrit:Nous sommes les joyeuses jeunesses hitleriennes,
Nous n'avons aucun besoin de valeures chrétiennes.
Notre chef est notre sauveur;
Le Pape et le rabbins doivent disparaître.
Nous devons être payens à nouveau
.
Qu'il y ait eu des nazis anti-chrétiens, personne ne le nie, mais on se pose la question pour Hitler. L'idée d'une race supérieure (au moins la race blanche) n'est bien sûr pas chrétienne, mais elle a été très répandue dans la Chrétienté, comme dans l'Islam d'ailleurs, qui en principe l'exclut.

Hitler n'a jamais renié formellement son baptême, ni été excommunié. Après, on peut discutailler à l'infini sur ce qu'il croyait ou pas...

Et bonne soirée à toi aussi !


Sachant son peuple intimement et profondément chrétien, il n'a jamais voulu couper les ponts....c'est clair !

L'Eglise sachant que les fidèles risquaient gros, n'a pas non plus voulu couper les ponts...... c'est tout aussi clair !!!


Bonne soirée, mon ami Spin .
avatar
mario
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1740
Identité métaphysique : catholique
Humeur : tolérance amicale
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de choeur nommé Adolf Hitler

Message par Pseudo le Mer 17 Juin - 14:09

Spin a écrit:Je n'ai pas vu trace d'une rupture formelle d'Hitler avec la foi chrétienne (avec les valeurs chrétiennes, c'est bien sûr autre chose !).

Après la lecture de l'encyclique Mit Brennender Sorge dans les églises allemandes, des milliers de prêtres ont été déportés et des centaines d'églises ont été détruites et/ou brûlées. Il faut y voir un geste d'allégeance de Hitler au Vatican et un remerciement pour l'encyclique. Celle-ci, évidemment, était un contrat passé entre Hitler et Ratti.

On a cependant failli assister à un clash entre l'Allemagne et le Vatican. Le chef de ce dernier État avait menacé Hitler d'envoyer ses 12 gardes suisses en mission commando. Heureusement pour l'humanité, Hitler évita de justesse le cataclysme et se mit à genoux devant la photo de Ratti (c'est bien connu, les catholiques sont des idolâtres).

Je vous déconseille totalement le livre antisémite écrit par un...antisémite : "Pie XII et les juifs : le mythe du pape de Hitler", écrit par Dalin.

Pseudo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 489
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Roxeur d'athées mal embouteillés
Humeur : Joviale
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de choeur nommé Adolf Hitler

Message par _Spin le Mer 17 Juin - 14:34

Pseudo a écrit:
Spin a écrit:Je n'ai pas vu trace d'une rupture formelle d'Hitler avec la foi chrétienne (avec les valeurs chrétiennes, c'est bien sûr autre chose !).

Après la lecture de l'encyclique Mit Brennender Sorge dans les églises allemandes, des milliers de prêtres ont été déportés et des centaines d'églises ont été détruites et/ou brûlées. Il faut y voir un geste d'allégeance de Hitler au Vatican et un remerciement pour l'encyclique. Celle-ci, évidemment, était un contrat passé entre Hitler et Ratti.
Cela ne fait pas une rupture personnelle formelle déclarée d'Hitler avec la foi chrétienne. Et on peut trouver des exemples dans l'autre sens, l'enthousiasme de l'épiscopat autrichien pour l'Anschlüss par exemple.

Si on regarde non plus les convictions intimes, par nature impossible à cerner exactement, mais l'influence d'une éducation et d'une culture foncièrement anti-juives, c'est encore plus trouble.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de choeur nommé Adolf Hitler

Message par Pseudo le Mer 17 Juin - 14:48

Pour voir en Hitler un chrétien catholique fervent croyant et pratiquant assidu, il faut vraiment le vouloir. Et vu que le dicton dit que "qui veut, peut", je comprends que vous voyiez en Hitler un enfant de choeur et en "Mein Kampf" une espèce de catéchisme catholique.

Dans l'esprit d'un individu, qu'est-ce qui serait pire : être frappé par son voisin ou par son propre enfant ? Maintenant, posez-vous la question en changeant quelques termes : pour Dieu (s'il est "chrétien"), qu'est-ce qui serait pire : un pécheur chrétien ou un pécheur non chrétien ? Sinon, j'ai encore une métaphore. Imaginons être le boss d'une boîte. Qu'est-ce qui serait plus grave : qu'un client critique le produit-phare de la boîte ou qu'un collaborateur le fasse ?

Pseudo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 489
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Roxeur d'athées mal embouteillés
Humeur : Joviale
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de choeur nommé Adolf Hitler

Message par _Spin le Mer 17 Juin - 16:24

Pseudo a écrit:Pour voir en Hitler un chrétien catholique fervent croyant et pratiquant assidu, il faut vraiment le vouloir. Et vu que le dicton dit que "qui veut, peut", je comprends que vous voyiez en Hitler un enfant de choeur et en "Mein Kampf" une espèce de catéchisme catholique.
Personne n'a dit ça comme ça ! Ce n'est pas une façon honnête de discuter que de déformer à ce point...

Sauf bien sûr qu'enfant de choeur, objectivement, il l'a été, et qu'on trouve réellement quelques remarques d'inspiration chrétienne dans Mein Kampf.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de choeur nommé Adolf Hitler

Message par Pseudo le Mer 17 Juin - 16:39

Pour s'attirer l'électorat chrétien. Sans plus. Pour le reste, il a suffisamment démontré toute sa ferveur pour le culte païen (les insignes runiques, notamment, en sont un témoin).

Pseudo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 489
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Roxeur d'athées mal embouteillés
Humeur : Joviale
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de choeur nommé Adolf Hitler

Message par _Spin le Mer 17 Juin - 16:43

Pseudo a écrit:Pour s'attirer l'électorat chrétien. Sans plus. Pour le reste, il a suffisamment démontré toute sa ferveur pour le culte païen (les insignes runiques, notamment, en sont un témoin).
Savoir ce qui pouvait bien se passer dans sa tête, dans la tête de n'importe qui d'ailleurs, c'est autre chose.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de choeur nommé Adolf Hitler

Message par Pseudo le Mer 17 Juin - 17:16

Ce qui est certain, c'est qu'il est difficile de considérer un individu sans prendre en considération ses actes. Et il appert qu'Hitler ne s'est pas comporté selon l'Évangile.

Pseudo
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 489
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : Roxeur d'athées mal embouteillés
Humeur : Joviale
Date d'inscription : 01/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de choeur nommé Adolf Hitler

Message par mario le Mer 17 Juin - 18:18

Pseudo a écrit:Ce qui est certain, c'est qu'il est difficile de considérer un individu sans prendre en considération ses actes. Et il appert qu'Hitler ne s'est pas comporté selon l'Évangile.


C'est le moins qu'on puisse dire, l'évangile préconisant l'humilité et la charité, le nazisme préconisant l'orgueil national et l'égoïsme raciste .

Faut-il encore le rappeler :

Les jeunesses hitleriennes chantaient cette chanson :

Nous sommes les joyeuses jeunesses hitleriennes,
Nous n'avons aucun besoin de valeures chrétiennes.
Notre chef est notre sauveur;
Le Pape et le rabbins doivent disparaître.
Nous devons être payens à nouveau


Le national-socialisme recherchait donc la sauvegarde et la création d'une race supérieure. C'est une quête de puissance. Et c'est logiquement à l'humilité et aux limites à la folie de grandeur de l'homme qui veut se faire dieu lui même, imposées par le monothéisme que l'idéologie nazie a voulu s'opposer.



Cordialement.
avatar
mario
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1740
Identité métaphysique : catholique
Humeur : tolérance amicale
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de choeur nommé Adolf Hitler

Message par bernard1933 le Mer 17 Juin - 22:07

Quelqu'un possède-t-il un exemplaire de Mein Kampf ? Difficile à trouver,
même sur Amazon , sauf à un prix...certain ! Je le cherche en allemand ou en anglais .
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enfant de choeur nommé Adolf Hitler

Message par Radha2 le Ven 19 Juin - 19:30

J'ai lu ici une allusion au Wotanisme et c'est un aspect hautement ésotérique de l'ariosophie, qui nous permettrait d'en apprendre plus long sur le personnage d'adolph hitler...

Tout comme son appartenance à des cercles médiumniques autrichiens, ainsi qu'à la société de Thulé, dont goring et Hess furent des membres éminent.
La croissance du NSDAP ne coincide-t-elle pas avec la disparition des loges maçonniques en allemagne ?

Inutile d'ajouter qu'Horbiger et Hitler étaient intimes depuis 1924... un secret cosmologique implicite que débats sur la shoah n'éffleurent pas.

Radha2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 736
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum