Mon âme soeur à moi

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon âme soeur à moi

Message par Orphée le Mer 7 Sep 2011 - 23:49

Non, ne croyez pas qu'ici je parle d'amour, cela n'en est pas. Où alors c'est plus et moins que cela.
Orphée est marié: elle s'appelle peut être Eurydce -je n'en connais pas l'histoire- mais elle n'est pas mon âme soeur. Eurydice est ici le complément d'Orphée, celle qui lui permet probablement de garder les pieds sur terre.

Mon âme soeur est une étrange personne, du sexe opposé, que j'ai connu par le biais d'internet et qui est mon miroir, peut être en mieux (ou en "pire" selon ce que l'on entend par mieux).
Nous nous sommes rencontrés mais, non, je n'ai jamais eu le courage d'être un autre non mais

C'est une expérience extraordinaire qui, pour un bon petit rationaliste, s'apparenterait simplement à du hasard mais n'en reste pas moins exceptionnelle: deux vies complètement différentes dans des pays différents mais un parallèle surprenant jusqu'au fond des veines à tel point que l'on comprend que l'on ne peut pas disparaître, l'autre étant vous-même. Et cela amène à beaucoup d'autres considérations...
Loin de penser que je suis seul sur terre, je m'interroge sur cette étrange affaire: sommes-nous réellement dans notre corps ou agissons-nous sur plusieurs formes à la fois ? dans plusieurs dimensions ?
Et cette définition d'âme soeur est-elle conforme à La Lettre ou y en a t-il une autre, plus appropriée ?

Orphée
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 41
Localisation : canada
Identité métaphysique : Orphée
Humeur : Variable
Date d'inscription : 31/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par _La plume le Jeu 8 Sep 2011 - 8:26

Il parait qu'on peut être plusieurs âmes soeurs appartenant au même groupe, une sorte d'âme collective ? pouvant effectivement habiter plusieurs dimensions. Quand deux âmes soeurs se retrouvent incarnées sur le plan physique en même temps, elles n'ont de cesse de se retrouver.
Est-ce une belle légende où y a-t-il derrière une signification plus profonde ?

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par JO le Jeu 8 Sep 2011 - 8:32

moi, j'ai choisi d'y croire, parceque ça correspond à mon vécu, à mon ressenti . Ce sont les "nombreuses demeures" de l'évangile . Nous ne serions séparés que de corps, provisoirement . Après, chacun rejoindrait son égrégore ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par Geveil le Jeu 8 Sep 2011 - 10:08

Orphée a écrit:
Loin de penser que je suis seul sur terre, je m'interroge sur cette étrange affaire: sommes-nous réellement dans notre corps ou agissons-nous sur plusieurs formes à la fois ? dans plusieurs dimensions ?
"sur" ou " sous" ? En tous cas, c'est une question qui me questionne !
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par JO le Jeu 8 Sep 2011 - 12:02

url effacée car incorrecte
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par orthon7 le Jeu 8 Sep 2011 - 13:48

Merci JO " Barbapapa - Le mystère de la tarte "

http://www.youtube.com/watch?v=lDh0WL6-0pk&feature=youtu.be
soutenir
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4676
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par maya le Jeu 8 Sep 2011 - 18:37

Pour moi, c'est évident .

L'ame soeur existe et c'est pourquoi lorsque par une chance inouie on la rencontre, il y a cette évidence instantanée mais aussi confirmée par des droles de coincidences dans les gouts..., c'est la découverte qu'il nous est arrivé quelque chose d'absolument incandescent.

L'ame soeur est dans un corps masculin ou féminin. Ce n'est pas forcement une rencontre sexuelle. Et dans une vie, parfois, cette rencontre bouscule nos idées sur le hasard, nos croyances mème en la possibilité de vies antérieures.
avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par orthon7 le Jeu 8 Sep 2011 - 21:15

maya a écrit:Pour moi, c'est évident .

L'ame soeur existe et c'est pourquoi lorsque par une chance inouie on la rencontre, il y a cette évidence instantanée mais aussi confirmée par des droles de coincidences dans les gouts..., c'est la découverte qu'il nous est arrivé quelque chose d'absolument incandescent.

L'ame soeur est dans un corps masculin ou féminin. Ce n'est pas forcement une rencontre sexuelle. Et dans une vie, parfois, cette rencontre bouscule nos idées sur le hasard, nos croyances mème en la possibilité de vies antérieures.

je suis bien d'accord, j'ai déjà eu la chance plusieurs fois de la rencontrer
pour moi c'est plus profond que l"amour.
là sur l'instant c'est peut être bête, mais je pense à "la porte des étoiles"
quand les aliènes vive avec un symbiote.

amicalement Wink
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4676
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par Orphée le Ven 9 Sep 2011 - 23:37

Ok, je ne suis donc pas seul sur terre câlinchat

À vrai dire, je me dis que c'est peut être aussi une indication que nous n'existons pas individuellement mais que l'ensemble des individus représente un identité s'exprimant sous plusieurs visages.
En gros, je serai Hitler, Mahomet, le clochard du coin, Bill Gates, L'abbé Pierre ... du pire au meilleur en passant par tous les étages.
Ça s'est quand même au moins en partie vrai: il suffit de constater que nous n'observons que ce sur quoi nous avons des liens, de haine ou d'amour.

Orphée
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 41
Localisation : canada
Identité métaphysique : Orphée
Humeur : Variable
Date d'inscription : 31/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par stana le Mar 8 Nov 2011 - 18:36

On dit toujours"chacun a sa chacune",et reciproquement.Ame soeur,alter ego...on n'aimerait qu'une fois,etc.Moi je pense que nous avons plusieur"compléments"dans cette vie,plusieur êtres avec qui nous pouvons être compaptibles,complémentaires.Plusieur"ames soeurs".D'où ces différents sentiments que nous éprouvons dans notre vie.Bien qu'il y ai certainement une"ame soeur"principale,au-dessus de toutes les autres,avec qui nous pouvons vivre la grande histoire d'amour de notre vie...à condition bien sûr de s'en donner les moyens!!

stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7151
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par Babylon5 le Mer 9 Nov 2011 - 18:02

Je n'ai pas trouvé l'âme soeur,
jour après jour, j'en meurs.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par stana le Mer 9 Nov 2011 - 18:36

Ca viendra^^Ca au moins,j'en suis sûre.Et j'espère que ce serra quelqu'un qui sinon partage ta foi,du moins ne la condamne pas!
Sinon...Oh,peu importe.Tu seras le premier étonné si cela arrive-et je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas le cas!Un être qui
t'aimera pour tes qualités,qui respectera ce que tu es,que ce soit ou non en accord avec tes idées.C'est la clé.Il vaut mieux,bien sûr,qu'il y ai un minimum de points communs.Mais accepter l'autre tel qu'il est,c'est bien la plus belle preuve d'amour,quoi que l'on puisse en penser.

stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7151
Age : 43
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : mystique
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par MrSonge le Mer 9 Nov 2011 - 19:26

J'ai énormément de peine avec cette notion d'âme sœur. Qu'elle soit cantonnée ou pas au domaine de la rencontre amoureuse d'ailleurs. Je n'ai absolument pas l'impression d'être « fait » pour qui que ce soit, et j'ose espérer que personne n'est fait pour moi, ce serait une bien piètre cause finale d'existence. Wink
À mon humble avis, il s'agit simplement d'une hypothèse visant à expliquer le mystère fondamental de l'existence humaine qui est l'amour, car après tout, il est vrai, cela rassure de savoir que c'est elle (ou lui) parce qu'elle (ou il) était fait pour moi, et moi pour elle (ou lui). Mais comme je l'ai dit plus haut, j'ai beaucoup de peine avec l'idée d'un être qui aurait pour cause finale de son existence un autre être. C'est assez misérable, d'un point de vue téléologique, il me semble, mais il ne s'agit que de mon ressenti et comme il me parait évident qu'il sera de toute éternité impossible de prouver qu'Untel ou Untelle est bel et bien « mon âme sœur », on ne peut que spéculer à l'infini.

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par Jipé le Mer 9 Nov 2011 - 19:50

Songe,
c'est vrai que je ne vois pas qui pourrait t'aimer plus que toi même...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25748
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par Magnus le Mer 9 Nov 2011 - 19:52

Attention, les enfants, la notion d'âme-soeur se complique si vous y ajoutez les âmes damnées.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23893
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par MrSonge le Mer 9 Nov 2011 - 21:03

Jipé a écrit : c'est vrai que je ne vois pas qui pourrait t'aimer plus que toi même...
Cela n'a absolument aucun rapport avec ce que j'ai dit, mais je relève quand même : depuis quand est-il ontologiquement préférable de ne pas s'aimer soi-même ? C'est plutôt un avantage, d'après certains : «La difficulté n'est pas d'aimer son prochain comme soi-même, c'est de s'aimer soi-même assez pour que la stricte observation du précepte ne fasse pas tort au prochain.» (G. Bernanos, Les Enfants humiliés)

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par JO le Jeu 10 Nov 2011 - 8:36

Stana ecrit
"
Un être qui
t'aimera pour tes qualités,qui respectera ce que tu es,que ce soit ou non en accord avec tes idées.C'est la clé.Il vaut mieux,bien sûr,qu'il y ai un minimum de points communs.Mais accepter l'autre tel qu'il est,c'est bien la plus belle preuve d'amour,quoi que l'on puisse en penser.

contredite par Mr Songe, qui ne croit guère à ce postulat idyllique et je pense qu'il a à la fois raison et tort .
Si on aime l'autre, on le préfère à soi, donc on s'aime moins que lui et les choix personnels se font en tenant compte de l'autre .Parfois jusqu'à renoncer à sa personnalité propre, ce qui est une erreur .
Le mythe de l'âme soeur reste donc une nostalgie plus qu'une réalité .
L'amour vrai renonce au plaisir personnel , ou plutôt, déplace ce dernier dans l'amour de l'autre . Encore faut-il aimer comme l'autre le désire, qui n'est pas toujours le désir propre .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par Jipé le Jeu 10 Nov 2011 - 8:48

MrSonge a écrit:
Jipé a écrit : c'est vrai que je ne vois pas qui pourrait t'aimer plus que toi même...
Cela n'a absolument aucun rapport avec ce que j'ai dit, mais je relève quand même : depuis quand est-il ontologiquement préférable de ne pas s'aimer soi-même ? C'est plutôt un avantage, d'après certains : «La difficulté n'est pas d'aimer son prochain comme soi-même, c'est de s'aimer soi-même assez pour que la stricte observation du précepte ne fasse pas tort au prochain.» (G. Bernanos, Les Enfants humiliés)
Attention quand même à ne pas faire comme Narcisse...Il aimait tellement se contempler sur le reflet de l'eau, qu'un jour en voulant embrasser sa propre image reflétée, il se... noya.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25748
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par Babylon5 le Jeu 10 Nov 2011 - 8:50

Le mythe de l'âme soeur repose sur la conscience du fait que nous sommes des êtres imparfaits, incomplets, seuls, mais uniques. Il faut vivre avec.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par Tibouc le Jeu 10 Nov 2011 - 11:54

Je suis comme MrSonge, je ne crois pas à l'âme soeur. En particulier si celle-ci est unique. Une seule femme dans ma vie ? Très peu pour moi ! rire
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

http://thibautbouquet.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par MrSonge le Jeu 10 Nov 2011 - 19:46

Jipé a écrit : Attention quand même à ne pas faire comme Narcisse...Il aimait tellement se contempler sur le reflet de l'eau, qu'un jour en voulant embrasser sa propre image reflétée, il se... noya.
Heureusement, entre temps on a inventé les... miroirs ! rire

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par gaston21 le Jeu 10 Nov 2011 - 22:27

Magnus a écrit:Attention, les enfants, la notion d'âme-soeur se complique si vous y ajoutez les âmes damnées.
Ames damnées...Je ne résiste pas à l'envie de poster cette admirable poésie de Baudelaire, celle qui, pour moi, est l'une des plus belles !
" Mes baisers sont légers comme ces éphémères..."
"Et fuyez l'infini que vous portez en vous !" Une phrase qui porte en elle la "substantifique" moelle du forum...

Femmes damnées (2)

A la pâle clarté des lampes languissantes,
Sur de profonds coussins tout imprégnés d'odeur
Hippolyte rêvait aux caresses puissantes
Qui levaient le rideau de sa jeune candeur.

Elle cherchait, d'un oeil troublé par la tempête,
De sa naïveté le ciel déjà lointain,
Ainsi qu'un voyageur qui retourne la tête
Vers les horizons bleus dépassés le matin.

De ses yeux amortis les paresseuses larmes,
L'air brisé, la stupeur, la morne volupté,
Ses bras vaincus, jetés comme de vaines armes,
Tout servait, tout parait sa fragile beauté.

Etendue à ses pieds, calme et pleine de joie,
Delphine la couvait avec des yeux ardents,
Comme un animal fort qui surveille une proie,
Après l'avoir d'abord marquée avec les dents.

Beauté forte à genoux devant la beauté frêle,
Superbe, elle humait voluptueusement
Le vin de son triomphe, et s'allongeait vers elle,
Comme pour recueillir un doux remerciement.

Elle cherchait dans l'oeil de sa pâle victime
Le cantique muet que chante le plaisir,
Et cette gratitude infinie et sublime
Qui sort de la paupière ainsi qu'un long soupir.

- " Hippolyte, cher coeur, que dis-tu de ces choses ?
Comprends-tu maintenant qu'il ne faut pas offrir
L'holocauste sacré de tes premières roses
Aux souffles violents qui pourraient les flétrir ?

Mes baisers sont légers comme ces éphémères
Qui caressent le soir les grands lacs transparents,
Et ceux de ton amant creuseront leurs ornières
Comme des chariots ou des socs déchirants ;

Ils passeront sur toi comme un lourd attelage
De chevaux et de boeufs aux sabots sans pitié...
Hippolyte, ô ma soeur ! tourne donc ton visage,
Toi, mon âme et mon coeur, mon tout et ma moitié,

Tourne vers moi tes yeux pleins d'azur et d'étoiles !
Pour un de ces regards charmants, baume divin,
Des plaisirs plus obscurs je lèverai les voiles,
Et je t'endormirai dans un rêve sans fin ! "

Mais Hippolyte alors, levant sa jeune tête :
- " Je ne suis point ingrate et ne me repens pas,
Ma Delphine, je souffre et je suis inquiète,
Comme après un nocturne et terrible repas.

Je sens fondre sur moi de lourdes épouvantes
Et de noirs bataillons de fantômes épars,
Qui veulent me conduire en des routes mouvantes
Qu'un horizon sanglant ferme de toutes parts.

Avons-nous donc commis une action étrange ?
Explique, si tu peux, mon trouble et mon effroi :
Je frissonne de peur quand tu me dis : " Mon ange ! "
Et cependant je sens ma bouche aller vers toi.

Ne me regarde pas ainsi, toi, ma pensée !
Toi que j'aime à jamais, ma soeur d'élection,
Quand même tu serais une embûche dressée
Et le commencement de ma perdition ! "

Delphine secouant sa crinière tragique,
Et comme trépignant sur le trépied de fer,
L'oeil fatal, répondit d'une voix despotique :
- " Qui donc devant l'amour ose parler d'enfer ?

Maudit soit à jamais le rêveur inutile
Qui voulut le premier, dans sa stupidité,
S'éprenant d'un problème insoluble et stérile,
Aux choses de l'amour mêler l'honnêteté !

Celui qui veut unir dans un accord mystique
L'ombre avec la chaleur, la nuit avec le jour,
Ne chauffera jamais son corps paralytique
A ce rouge soleil que l'on nomme l'amour !

Va, si tu veux, chercher un fiancé stupide ;
Cours offrir un coeur vierge à ses cruels baisers ;
Et, pleine de remords et d'horreur, et livide,
Tu me rapporteras tes seins stigmatisés...

On ne peut ici-bas contenter qu'un seul maître ! "
Mais l'enfant, épanchant une immense douleur,
Cria soudain : - " Je sens s'élargir dans mon être
Un abîme béant ; cet abîme est mon cœur !

Brûlant comme un volcan, profond comme le vide !
Rien ne rassasiera ce monstre gémissant
Et ne rafraîchira la soif de l'Euménide
Qui, la torche à la main, le brûle jusqu'au sang.

Que nos rideaux fermés nous séparent du monde,
Et que la lassitude amène le repos !
Je veux m'anéantir dans ta gorge profonde,
Et trouver sur ton sein la fraîcheur des tombeaux ! "

- Descendez, descendez, lamentables victimes,
Descendez le chemin de l'enfer éternel !
Plongez au plus profond du gouffre, où tous les crimes,
Flagellés par un vent qui ne vient pas du ciel,

Bouillonnent pêle-mêle avec un bruit d'orage.
Ombres folles, courez au but de vos désirs ;
Jamais vous ne pourrez assouvir votre rage,
Et votre châtiment naîtra de vos plaisirs.

Jamais un rayon frais n'éclaira vos cavernes ;
Par les fentes des murs des miasmes fiévreux
Filtrent en s'enflammant ainsi que des lanternes
Et pénètrent vos corps de leurs parfums affreux.

L'âpre stérilité de votre jouissance
Altère votre soif et roidit votre peau,
Et le vent furibond de la concupiscence
Fait claquer votre chair ainsi qu'un vieux drapeau.

Loin des peuples vivants, errantes, condamnées,
A travers les déserts courez comme les loups ;
Faites votre destin, âmes désordonnées,
Et fuyez l'infini que vous portez en vous !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par JO le Sam 12 Nov 2011 - 10:38

je crois à l'amour jusqu'après la mort, entre gens très différents les uns des autres . l'âme "soeur" est complémentaire plus que semblable
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par _La plume le Sam 12 Nov 2011 - 11:34

C'est une bien jolie croyance mais je ne l'ai pas rencontrée. Il parait qu'on se reconnait instantanément. Où est-elle cette âme soeur ? est-ce qu'elle m'attend ? est-ce qu'elle me cherche ? est-ce qu'elle désespère ? est-ce que le destin a prévu que nous nous rencontrerions sur terre ? dans quelle sorte de relation ? amicale ? parentale ? conjugale ? ...

ou ne devrais-je pas plutôt la chercher en moi ?

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon âme soeur à moi

Message par JO le Lun 14 Nov 2011 - 8:33

va savoir ... Montaigne disait de La Boétie : "parceque c'était lui, parceque c'était moi" . J'ai eu la chance de connaitre ça . Nous n'étions pas extraordinaires, ni l'un ni l'autre,. Il me semble que ça vient de l'instinct , pas du rationnel. D'un affectif profond, peut-être ancré dans nos premières sensations de nouveau-né ou de jeune enfant . Cette impression d'être "arrivé", quand on rejoint l'autre, comble toute question, tout désir d'autre chose ou d'ailleurs ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum