Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par _Bib le Mer 14 Sep 2011 - 20:51

Note de la modération : Acceptable dans la mesure où il est probablement question d'un autoportrait de l'auteur...

'L'affabulatrice dépressive !'

Championne de la gueuse fessebookienne
La SS Fraulienne-
à défaut d'être freudienne diagnostiquée -

Il faut la lire pour le croire
Cette manipulatrice bouffeuse de temesta
Je m'incline à ne pas vomir sur l'écran
Et permets nous de n'être pas soumis
à la tentation de te répondre poétiquement -
Ton impudeur m'émeut ..
Ta maladie n'est pas contagieuse
Ta maladie se soigne
Va et guéris ...
Pour la pérennité de ceux que tu n'entraîneras plus
dans ta destruction -

1 Ptit coup de pine hard pour t'aider à ingurgiter ma semence verbale ?-
Radha avait raison -
- Soit condamnée à l'interdiction virtuelle -ad vitam ..-



(Tu voulais de l'humour noir ? tu n'auras que mon humeur noire- en gage de ton pseudo état névrotique )

_Bib
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 20/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par JO le Mer 14 Sep 2011 - 21:03

Bib, s'il te plait, pas ça .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par _Bib le Mer 14 Sep 2011 - 21:08

Bah ..C'est juste 1 ordonnance de réconciliation ..
Les sbires n'ont qu'à supprimer -

_Bib
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 20/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par gaston21 le Mer 14 Sep 2011 - 22:42

JO, mais si, au contraire ! Bib a du talent . Elle met au moins de l'épice dans le menu ! Et les lèvres de Bib prêtes à me dévorer ! Les vieux, c'est vicieux ! Demande à la chaste Suzanne..
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par Babylon5 le Jeu 15 Sep 2011 - 9:40

Bib a écrit:Note de la modération : Acceptable dans la mesure où il est probablement question d'un autoportrait de l'auteur...

'L'affabulatrice dépressive !'

Championne de la gueuse fessebookienne
La SS Fraulienne-
à défaut d'être freudienne diagnostiquée -

Il faut la lire pour le croire
Cette manipulatrice bouffeuse de temesta
Je m'incline à ne pas vomir sur l'écran
Et permets nous de n'être pas soumis
à la tentation de te répondre poétiquement -
Ton impudeur m'émeut ..
Ta maladie n'est pas contagieuse
Ta maladie se soigne
Va et guéris ...
Pour la pérennité de ceux que tu n'entraîneras plus
dans ta destruction -

1 Ptit coup de pine hard pour t'aider à ingurgiter ma semence verbale ?-
Radha avait raison -
- Soit condamnée à l'interdiction virtuelle -ad vitam ..-



(Tu voulais de l'humour noir ? tu n'auras que mon humeur noire- en gage de ton pseudo état névrotique )

C'est qui qui émet les interdictions virtuelles ? ca se fait comment ? Par Bulle papale ?
Ah ! Mais quel talent ! mdr
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par Babylon5 le Jeu 15 Sep 2011 - 9:53

Euh.... Sinon, vous ne pourriez pas mettre mon texte sublimement talentueux et d'une finesse confinant au pur génie dans la section "approches poétiques" ? Bon, ce n'est peut-être pas un poème sublime en vers réguliers, doté d'une musicalité envoutante, mais enfin, cela permettrait aux fans de poésie de lire la merveilleuse, la talentueuse, l'ineffablement humaine réponse poétique de notre muse a titrée (à combien de degrés volumiques au fait) ?
Spoiler:
Puisque des révélations ont été faites sur mon indigne personne, je vous livre, en prime le détail de mon ordonnance : 1 séroplex le matin, Rivotril matin midi et soir, Témesta 2,5 à raison de deux cachets fractionnés dans la journée, Terciant, 15 gouttes par jour... Hors prescription : 4 verres de vin blanc matin midi et soir, une bière bien fraîche vers 16 heures, café décaféiné à partir de midi, coca vers 17 heures. blabla
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par _Bib le Jeu 15 Sep 2011 - 11:43

Puisque la semence est digérée -
Tu pourrai retourner dès à présent dans la rubrique 'poésie' et pondre 1 joli joli pamphlet à l'attention de toutes les personnes blessées par ton geste inconsidéré -


_Bib
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 20/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par JPG le Ven 16 Sep 2011 - 1:04

Jipé a écrit:je crois que tu ne sais pas lire...que ça soit "votre dépressif" ou "un dépressif", ne change rien car …

Donc, j'ai bien lu, mais tu voudrais que cela ne change rien à ta conclusion, alors que cela change tout. Vivre "avec" ou rencontrer à l'occasion ne se compare en rien. Même à vivre avec dans la même maison, n'a rien à voir avec l'être soi-même.

Jipé a écrit:
note de Jipé:
je ne suis pas sûr que dans ta vie tu as vu autant de dépressifs que moi...rire

Que celui qui a vu, ne se gonfle pas comme celui qui a vécu.

Jipé, pour avoir fréquentée et traversée beaucoup de dépression. D'expérience, je peu te dire qu'elles sont toutes particulière, dangereuse et à affronté avec humilité. Dramatiser la dépression, c'est immature et peu expérimenté; la dépression est une difficulté surmontable, ça ne tue pas. C'est comme si tu disais aux enfants de ne pas s'approcher de l'eau parce qu'ils vont s'y noyer et mourir; en leur cachant que c'est possible d'apprendre à nager. Quel scandale pour eux, un jour, de voir que des gens se baigne dans l'eau en y trouvant beaucoup de plaisir.
Ce qui tue, c'est de choisir la mort pour solution au problème; pas besoin d'être dépressif pour cela; beaucoup le font par vengeance, par méchanceté, par orgueil, par mépris, par égoïsme … etc. Choisir la mort pour solutionner un problème (quel qu'il soit) relève d'une décision personnelle basé sur un jugement de solution acceptable, cela n'engage que nous même; personne ne devrait se sentir responsable du choix très privé d'un autre.


Avec toute la mauvaise publicité faite pour dramatiser la dépression, je comprends que peu de gens y voient une situation naturelle dont il ne dépend que d'eux même de passer au travers. À partir du moment où nous excluons la mort comme solution, nous pouvons faire beaucoup plus que nous croyions pouvoir.


Dernière édition par JPG le Ven 16 Sep 2011 - 2:14, édité 1 fois

JPG
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 764
Localisation : QC
Identité métaphysique : Pas de ce monde!
Humeur : La mienne
Date d'inscription : 10/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par JPG le Ven 16 Sep 2011 - 1:10

Tu as bien compris Baby. Je dois pourtant ajouté que dépendamment du niveau de compréhension de sa situation par le dépressif, j'en ai connu pour se faire cette remarque à eux même. "Bon, je sais, je vais pas bien ce matin, je retourne me coucher".

JPG
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 764
Localisation : QC
Identité métaphysique : Pas de ce monde!
Humeur : La mienne
Date d'inscription : 10/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par Dragoon le Ven 16 Sep 2011 - 8:47

Je n'aime pas trop la dérive du sujet avec toutes ces piques lancées.
Celui/celle qui vit avec un/e dépressif/ve se confronte à beaucoup de difficultés d'autant plus que le/la dépressif/ve s'enferme sur lui/elle même.... et a tendance à rejeter toute l'aide extérieure y compris de ses proches.
C'en est même par moment décourageant pour celui ou celle qui soutient la personne dépressive. Il arrive même des périodes de tel découragement et de sentiment de telle impuissance qu'on baisse les bras... et que le soutient lui-même s'enferme sur lui même.
La véritable épreuve est même si il y a ces périodes de découragement de rester fidèle et au moins rester disponible à l'appel de l'autre. L'autre quand à elle/lui doit admettre que des fois on ne sait plus écouter, et je sais que pour cet autre ce n'est pas facile. Tout ce que je peux dire à cet autre, si je ne l'écoute plus, qu'elle me le dise verbalement et clairement quand je deviens sourd à tous ses autres signes... et ce avant qu'il/elle fasse des conneries.
Je vis au quotidien avec une personne dépressive, c'est pas facile pour cette personne ni pour moi. Même si j'ai mes périodes où je deviens sourd ou autiste, je suis toujours là pour elle. J'ai besoin de son aide pour pouvoir l'aider. J'ai besoin qu'elle me rappelle à l'ordre quand je semble me détacher pour que je puisse l'aider.
Mais il faut beaucoup d'affection d'une force immense pour l'autre pour accepter au quotidien les hauts et surtout les bas de l'état de l'autre.

Dragoon
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 304
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par Jipé le Ven 16 Sep 2011 - 8:47

JPG:
Dramatiser la dépression, c'est immature et peu expérimenté; la dépression est une difficulté surmontable, ça ne tue pas.

Les personnes proches d'un dépressif commettent parfois des erreurs d'appréciations, ils ne connaissent pas ce qu'est une dépression et s’affolent, c'est un peu normal, mais généralement le médecin de famille leur explique et aujourd'hui l'information est assez facile à obtenir avec le net.
Mais qui a dit que cette maladie, (parce que c'est bien une pathologie, tu as l'air de l'oublier), est insurmontable ? Lorsqu'elle est bien prise en charge quand elle est sévère, elle est évidemment guérissable. Tous les dépressifs ne se suicident pas, heureusement!
C'est comme si tu disais aux enfants de ne pas s'approcher de l'eau parce qu'ils vont s'y noyer et mourir; en leur cachant que c'est possible d'apprendre à nager.
aucun rapport....dire à un enfant que l'eau d'une piscine ou de la mer est dangereuse sans surveillance, est tout à fait normal pour des parents responsables. L'enfant n'est pas censé appréhender tous les dangers, il doit y avoir une éducation, au même titre qu'un enfant ne traverse pas tout seul une rue quand il est petit...Le reste de ta phrase est extrapolation, car pourquoi cacher à un enfant qu'il peut apprendre à nager ?!
Ce qui tue, c'est de choisir la mort pour solution au problème; pas besoin d'être dépressif pour cela; beaucoup le font par vengeance, par méchanceté, par orgueil, par mépris, par égoïsme … etc
Mais de quoi parles-tu ? Du dépressif qui passe à l'acte pour en finir de souffrir, ou d'un assassin qui tue par vengeance et méchanceté ?
Est-ce qu'un suicidaire se tue pour emmerder sa famille ?
Choisir la mort pour solutionner un problème (quel qu'il soit) relève d'une décision personnelle basé sur un jugement de solution acceptable, cela n'engage que nous même; personne ne devrait se sentir responsable du choix très privé d'un autre.
Se suicider est une solution pour échapper à qq chose et ce n'est pas toujours, loin de là, la meilleure solution. Elle est respectable lorsqu'elle est pour de très bonnes raisons, mais c'est rarement le cas. On peut se sentir responsable et se culpabiliser si on pense n'avoir pas fait tout ce qu’il était possible de faire pour que la personne ne passe pas à l'acte. Mais une personne qui à une réelle motivation d'en finir passera de toute manière à l'acte...
Avec toute la mauvaise publicité faite pour dramatiser la dépression
ça c'est du grand n'importe quoi !!!!!
Où y a-t-il de la publicité mauvaise de dramatisation de la dépression ?
je comprends que peu de gens y voient une situation naturelle dont il ne dépend que d'eux même de passer au travers.
Est-ce que la dépression est naturelle ? Non, la déprime est naturelle, comme quand par exemple on perd un membre de sa famille, mais lorsque la déprime s'installe après plusieurs semaines, qu'elle s'aggrave et finie en mélancolie, là il y a pathologie et c'est cela la dépression.
Alors, d'après toi, c'est la volonté qui ferait passer au travers de la dépression ? rire
Tu n'as jamais été dépressif alors! Tu continues à confondre déprime et dépression...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par Lila le Ven 16 Sep 2011 - 9:53

JPG a écrit:Dramatiser la dépression, c'est immature et peu expérimenté; la dépression est une difficulté surmontable, ça ne tue pas
FAUX ! N'importe qui dans le secteur médical te dira qu'elle tue plus que le cancer.
Vraiment, JPG, tu n'as AUCUNE connaissance dans le domaine.
Non seulement elle tue très souvent (première cause de mortalité chez les ados et les vieux, et seconde entre les deux, ou quelque chose de cet ordre là), mais en plus elle est très difficile à guérir. Dans le meilleur des cas, il faut plusieurs années, et souvent elles s'installent de façon définitive.

La dépression nerveuse résulte de la destruction des nerfs par surcharge "burn out", comme un fil électrique grille: il faut des années pour que cela se reconstitue.

Tu es d'une ignorance telle que s'il y a un dépressif dans ton entourage, ton attitude peut le mener au suicide, et c'est hélà souvent ce qui arrive.

Rappelle toi de ceci, et si cela t'arrive, de grâce parles-en avec un médecin et un psychologue pour savoir quelle attitude prendre pour AIDER la personne.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par Jipé le Ven 16 Sep 2011 - 10:14

Dragoon:
Même si j'ai mes périodes où je deviens sourd ou autiste, je suis toujours là pour elle. J'ai besoin de son aide pour pouvoir l'aider. J'ai besoin qu'elle me rappelle à l'ordre quand je semble me détacher pour que je puisse l'aider.
Je trouve courageux et lucide de ta part de reconnaître que parfois tu deviens sourd à ses appels ou ses plaintes. Ce n'est que de l'auto-protection et c'est normal de se "déconnecter" de temps en temps, ne serait-ce que pour prendre un peu de recul sur la situation.
L'important est qu'elle sache que tu seras toujours là pour elle, même si des fois tu souhaites un peu "respirer".
Si tu venais à "plonger" aussi, tu n'aurais plus la capacité d'aider personne, toi y compris.
Je voudrais juste rajouter une chose, et cela ne fait pas toujours plaisir de l'entendre par les dépressifs...Dans certains cas, le malade ne veut pas guérir, ou pas rapidement, (inconsciemment ou pas). Sa situation, bien que très inconfortable, lui permet d'obtenir des bénéfices secondaires, c'est à dire d'avoir l'impression que qqun est là et sera toujours là, tant qu'elle est dans cette situation. Une fois guérie, elle risquerait de devenir comme "tout le monde" est n'avoir plus cette empathie et attention bienveillante. C'est parfois cette idée fixe, de n'avoir pas droit au bonheur en étant "normal(e)", de ne pas être aimable (dans le sens d'aimer), qui fait que l'état de malêtre est maintenu, afin d'attirer ce "faux ami" qui est la compassion.
Le fait que cela est dans la majeure partie des cas, inconscient, le malade dépressif ne l'accepte pas, et pourtant cette prise de conscience, lorsqu'elle peut apparaître par soi-même ou par une aide extérieure, permet très souvent une amélioration de la situation.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par Lila le Ven 16 Sep 2011 - 10:25

Dans beaucoup de cas, les causes de la dépression ne peuvent pas être changées. Il ne reste au malade qu'à changer sa façon de voir les choses, mais le travail sera permanent.

Quand les causes ont disparus (situation difficile...) alors la guérison est possible, mais l'aide extérieure est quand même nécessaire. C'est une très grave maladie, mal connue du public.
Dans certains cas, le malade ne veut pas guérir, ou pas rapidement, (inconsciemment ou pas).
très juste, c'est le troisième cas (ils peuvent se mélanger, évidemment). C'est au psy de repérer cela et de tenter d'y porter remède. Seul, le patient ne peut pas facilement s'en rendre compte.
C'est pour cela que le traitement d'une dépression demande l'aide d'une équipe pluridisciplinaire, et un accompagnement psychologique des proches (voire une thérapie, s'ils sont partiellement cause de la dépression, ce qui est fréquent).


Dragoon copains

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par Babylon5 le Ven 16 Sep 2011 - 10:41

Bib a écrit:Puisque la semence est digérée -
Tu pourrai retourner dès à présent dans la rubrique 'poésie' et pondre 1 joli joli pamphlet à l'attention de toutes les personnes blessées par ton geste inconsidéré -
Chère Bib,
Tu es très à plaindre, finalement. Tu as un coeur certainement beaucoup trop sensible, cela se voit au travers de tes écrits. Tu souffres peut-être aussi d'une certaine impulsivité qui te fait écrire des phrases inconsidérées... Je suis sûre que tu le regrettes ensuite et que cela te fait beaucoup de mal. Car tu le sais bien n'est-ce pas : quand on fait du mal à l'autre, c'est soi-même que l'on blesse.
Enfin, si tu apprécies mon écriture et ma poésie, c'est déjà ça, mais je ne suis pas en mode pamphlet, et je n'ai particulièrement envie d'agresser personne.
Au fait, à quel geste inconsidéré fais-tu allusion ? Si tu juges qu'en parler en public est pertinent, pourquoi ne vas-tu pas jusqu'au bout ? Peut-être te rends-tu compte que c'est mal ? Surtout qu'il y a les messages privés, les mails, le téléphone....
Quand à ce texte, vois-tu, il a été écrit il y a plus d'un an : tu es à côté de la plaque, c'est vraiment un texte humoristique ; de l'humour à la Desproges. Rien à voir avec une situation présente.

avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par Bulle le Ven 16 Sep 2011 - 10:41

Dragoon a écrit:
Mais il faut beaucoup d'affection d'une force immense pour l'autre pour accepter au quotidien les hauts et surtout les bas de l'état de l'autre.
Admirable Dragoon ! Et magnifique preuve d'empathie.
Et ne te culpabilise pas pour les moments où tu n'arrives pas, parce que ce sont ces moments là qui permettent au malade de se rendre compte qu'ils peuvent perdre quelque chose de plus et donc qu'il y a bien quelque chose qui vaut le coup dans leur vie.
Ta présence est (passagèrement) comparable à une bouée de sauvetage : tu lui permets de garder la tête hors de l'eau. Or c'est quand la bouée échappe que l'on se rend compte de ce que l'on peut perdre et que l'on peut couler ; qu'inconsciemment on fait le geste pour se raccrocher.
Contrairement à ce que certains pensent la dépression (je ne parle pas de la déprime) ne permet pas d'utiliser sa volonté comme tout un chacun puisque c'est une pathologie qui la réduit, voire jusqu'à l'annihiler momentanément.
D'où la nécessité de chimie également durant un temps ; outre la psychothérapie qui permet de mettre les causalités inconscientes en mots, dont certaines peuvent être éliminées et d'autre nécessitent d'être simplement "acceptées" afin d'arriver à "vivre avec".

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40267
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par gaston21 le Ven 16 Sep 2011 - 11:19

Dragoon, tu me fais revenir bien des années en arrière. Il faut l'avoir vécu pour en parler . C'est très dur de le vivre; on espère toujours que le cauchemar va finir; on se réjouit de la moindre lueur d'amélioration, et puis, ça recommence... Je me retrouve en ce que tu écris. Le meilleur des remèdes ? Eliminer la ou les causes . Mais les causes sont parfois si anciennes et si profondes que les blessures resteront permanentes .La médecine a sans doute fait des progrès mais reste encore hésitante ( j'ai un cas actuel dans la famille de mon épouse, suite à une adoption...). En ce qui me concerne, et ceci s'est terminé tragiquement, je pense que les traitements au long cours, avec je ne sais combien de médicaments différents, finissent par transformer les malades en des êtres très fragiles , qui ont perdu leur autonomie et leur indépendance de pensée, mais qui, hélas, en même temps, souffrent atrocement de constamment s'auto-culpabiliser.
Il faut tenir le coup, et c'est dur, très dur ! Bon courage, et toutes mes amitiés !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par _Bib le Ven 16 Sep 2011 - 11:42

Ma chère Babylon 5
Ma liberté fut de te virer de mes contacts facebook -
Le reste ...c'est ton linge sale !
On ne va pas créer le buzz pour si peu de chose!

Ps : merci de respecter la mémoire de Desproges en ne te comparant pas à lui -

_Bib
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 20/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par Babylon5 le Ven 16 Sep 2011 - 12:17

J'ai écrit "humour à la Desproges", comme on pourrait écrire "méchanceté à la Bib".... en étant bien certaine de ne jamais pouvoir égaler ton talent bien sûr.
Enfin, les gens du forum métaphysique seront certainement ravis de voir que tu viens ici pour annoncer que tu as virée tel ou telle de ton compte Fesses Bouc, ça doit les interpeller au niveau métaphysique. Le linge sale, c'est toi qui vient ici sur un fil de discussion l'étaler sous le nez des autres.
Apparemment, cela est ton passe-temps favori de distiller ton poison sur la place publique, dans quel but sinon créer un buzz malsain de mouches à m... autour de ta personne ?
Mais enfin, ce petit échange aura le mérite de ravir ces Messieurs en les confortant dans l'idée que les femmes ne savent que se crêper le chignon. (Clin d'oeil à Gaston).
Le blème, ma pauvre Bib, c'est que tu es beaucoup plus stupide que moi, à un point tel que ça donne une idée de l'infini, et beaucoup, beaucoup plus basse également, et ça, les lecteurs en jugeront d'eux-mêmes. D'ailleurs, c'est pour ça que je ne prends même pas la peine de demander à la modération de te virer, ce que tu mériterais de par tes attaques personnelles fielleuses. Car c'est toi qui te ridiculises et donnes une image lamentable de toi-même. Tu dois être mal, très mal, à moin d'être encore plus bête que ce que je ne soupçonne...

Spoiler:
merci pour le buzz, tu me fais de la pub. Je soupçonne d'ailleurs tout ce tintoin d'être dû à la jalousie féminine. Toi-même, puisque tu aimes étaler les conversations privées, ne m'avais-tu pas confié que tu étais incapable de t'entendre avec d'autres femmes ? Ben voui, les mecs, eux ne rivalisent pas avec toi !merci en tout cas, les visites sur mon blog montent en flèche
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par _Bib le Ven 16 Sep 2011 - 12:41

........zzzzzZZZZZZzzzz...........

_Bib
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 20/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par _Bib le Ven 16 Sep 2011 - 12:43

Message supprimé - Article 2

_Bib
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 20/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par Jipé le Ven 16 Sep 2011 - 12:49

Bib a écrit:
Bib a écrit:........zzzzzZZZZZZzzzz...........


1 citation célèbre :
Message supprimé
quelle misère de tomber si bas.... No

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par Dragoon le Ven 16 Sep 2011 - 13:01

On a l'impression de voir une dispute de chiffonnière de mal baisées qui n'a pas lieu d'être ici, ce qui se passe ailleurs sur les autre sites n'a rien à faire ici.
Ton contenu Bib est vraiment plus bas que tout, tu ne vaut pas mieux que les ados qu'on trouve en collège ou lycée avec leur fabuleux concours du plus gros crétin.

Dragoon
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 304
Date d'inscription : 07/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment vivre avec votre dépressif au quotidien

Message par _Bib le Ven 16 Sep 2011 - 13:03

Message supprimé
Récidive - Exclusion 7 jours
Compte-tenu que ce membre a déjà été inscrit sur ce forum et a posé les mêmes problèmes, la prochaine exclusion sera définitive.

_Bib
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 425
Date d'inscription : 20/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les depressifs souffrent

Message par _vadiemma le Mer 2 Nov 2011 - 16:41

Les dépressifs souffrent : on doit les respecter. Où est votre compassion?

_vadiemma
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 14
Localisation : Avignon
Identité métaphysique : Croyante
Humeur : Toujours bonne
Date d'inscription : 01/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum