Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par zizanie le Sam 24 Sep 2011 - 21:52

L'alcool fluidifie le sang, c'est un excellent remède aux maladies cardio-vasculaires liées à l'hypertension ... à condition de ne pas en abuser. lol!
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par JO le Dim 25 Sep 2011 - 9:24

oui mais : vivre vieux: pourquoi faire ? Si vous n'y prenez pas intérêt ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22245
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par freefox le Dim 25 Sep 2011 - 12:32

Ce n'est pas l'age qui importe dans le manque d'appétence à vivre mais l'énergie.
A 90 ans par exemple, avec une "pêche d'enfer" on peut envisager chaque nouvelle journée avec entrain. supercontent
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par MrSonge le Dim 25 Sep 2011 - 18:38

zizanie a écrit : Il faudrait poser la question à des adeptes du kamasutra qui me semble-t-il, est plus noble et plus digne que notre vision occidentale étriquée de luxure en grande partie injectée par un catholicisme dominant. Il y a dans le kamasutra un art de la jouissance sans limite qui en fait un acte digne. Comme une spiritualité sensuelle et sexuelle.
Mouais, mais attention tout d'abord à ne pas confondre coït hollywoodien et réalité sexuelle... Parce que bon, je veux bien que les scènes chaudes de l'un ou l'autre film bouillant nous ait donné l'impression que lorsqu'un corps (musclé, épilé, sans transpiration) d'homme se frotte à un corps (sans bourrelets, épilé, sans transpiration) de femme, il en ressort un assemblage vaguement esthétique, surtout si la scène se déroule sur un fond musical agréable et dans un environnement enviable (par exemple un loft avec vue sur la mer). Mais comme cela ne se passe évidemment jamais ainsi entre monsieur et madame Duschmurtz, il me semble qu'il s'agit plutôt d'une vision idéalisée de la sexualité, à laquelle on est obligé de se cantonner dès que l'on veut s'efforcer d'en faire quelque chose de beau, de noble ou de digne. Sauf que la dignité est une affaire sérieuse, le sexe, lui, ne l'est pas. C'est même la plus formidable plaisanterie ontologique qui n'ait jamais été orchestré. Je pense donc qu'à vouloir faire du sexe quelque chose de beau, de noble et de digne, donc de très sérieux, on finit purement et simplement par lui retirer son essence. Son essences qui se situe évidemment, faut-il le rappeler, à l'opposé de la « jouissance sans limites ».

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Nailsmith le Lun 26 Sep 2011 - 4:59

Pour l’appréhender ou pas, il faudrait savoir qu’est-ce que la mort? Est-ce un changement ou une destruction?
Il y a une quantité innombrable d’entités vivantes dans l’univers. Dans la courant du temps, la matière impliquée dans le vivant s’accroit, se complexifie, tend à la maturité, ensuite cette complexité décroit et la matière retourne dans son état d’origine donnant l’opportunité à d’autres entités de naître ou de renaître, toujours dans le courant du temps. Y-a-t-il quelque chose du plus que cela?
Par déformation professionnelle et aussi étant simple d’esprit, je me sers toujours d’un modèle physique, ensuite je transpose en y ajoutant le mot (méta) après. C’est toujours plus sûr de faire un développement à partir d’un modèle simple et vérifiable.
Par délire total, le modèle physique en question est ce qui se passe dans une diode DEL (Diode électroluminescente) ou LED (Light Emitting Diode). Cette composante est partout dans les appareils électroniques. Comment peut-on comparer cette composante à la mort ou le processus de la vie?
Cette diode est faite avec deux substrats de silicium fusionnés en sandwich de façon à ce que la jonction des deux substrats soit injectée d’impuretés comme du gallium et de l’arsenic. Quand un courant passe à travers cette jonction, de l’énergie lumineuse est émise. Le courant(les électrons) passe normalement et également à travers la diode de l’entrée à la sortie et ne peut revenir en arrière. Le courant ne change pas de nature ni avant, ni après la diode.
Passons du côté « méta ». La vie et la mort, si on s’en tient à la matière, sont du pareil au même. Le courant du temps passe à travers la matière. Elle se complexifie à différents niveaux au dépend des niveaux inférieures de la matière. À un moment donné cette matière que l’on dit vivante retournera à son état initial. « Tu es poussière, et tu retourneras en poussière ». Dans ce changement d’état, de l’énergie « étrange pour ne pas dire sombre » ci dégage comme la diode DEL quand on fait passer du courant. Le courant du temps ou de la vie et le courant électrique de la diode sont analogues. La matière avant et après le processus reste toujours de la matière comme les deux substrats de silicium dans la diode. De la lumière est émise dans l’un, de l’énergie inconnu dans l’autre.
Extrapolons un peu plus. La diode a besoin d’une tension pour que le courant passe et ainsi que la l’énergie lumineuse soit émise. Qu’elle est cette tension pour que le courant du temps via la matière puisse émettre cette énergie? L’univers est rempli de cette tension, c’est l’Esprit, à travers le hasard, l’infiniment grand, l’infiniment petit, la contingence et la nécessité. Si ces flashs d’énergie seraient visibles, nous en serions aveuglés.
Allons un peu plus loin. Dans ce courant du temps, à travers les milliards d’années est apparu une entité vivante ayant la liberté de conscience et capable de dire non à ce processus. Par sa liberté de choix, d’en rester seulement à la matière et la négation de l’Esprit. C’est l’homme .Ce qu’il y a de plus intéressant est que cette énergie émise de la vie à la mort par la matière vivante à tous les niveaux autre que l’homme se fait naturellement automatiquement et sereinement. Un exemple, le chien à Gaston, quand celui-ci nous quittera, aura un éclat d’énergie beaucoup plus grand que certains humains.Wink
Donc la question, est-ce j’appréhende la mort?
J’appréhende la souffrance, mais pas la mort.
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1069
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Nailsmith le Lun 26 Sep 2011 - 5:05

zizanie a écrit:L'alcool fluidifie le sang, c'est un excellent remède aux maladies cardio-vasculaires liées à l'hypertension ... à condition de ne pas en abuser. lol!
Un proverbe indien dit: "Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d'y rester"
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1069
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par JO le Lun 26 Sep 2011 - 8:40

joli proverbe
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22245
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par gaston21 le Lun 26 Sep 2011 - 16:32

Nailsmith, ton exemple de diode est très intéressant . Par contre, je "tique" quand tu accordes à l'homme la liberté de conscience . Comme je l'ai souvent écrit, mon cerveau est aussi programmé qu'un ordinateur quelconque . Et l'ordinateur a même peut-être un avantage sur moi; il peut bénéficier de bons antivirus ; ce n'est souvent pas le cas chez les humains.
Si tu vis dans un milieu sectaire, tu auras de la peine à trouver un BitDefender...
Pour mon toutou, j'espère bien me transformer en éclat d'énergie avant lui !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Nailsmith le Lun 26 Sep 2011 - 19:12

gaston21 a écrit:Nailsmith, ton exemple de diode est très intéressant . Par contre, je "tique" quand tu accordes à l'homme la liberté de conscience . Comme je l'ai souvent écrit, mon cerveau est aussi programmé qu'un ordinateur quelconque . Et l'ordinateur a même peut-être un avantage sur moi; il peut bénéficier de bons antivirus ; ce n'est souvent pas le cas chez les humains.
Si tu vis dans un milieu sectaire, tu auras de la peine à trouver un BitDefender...
Pour mon toutou, j'espère bien me transformer en éclat d'énergie avant lui !
Je suis d'accord avec toi que les milieux sectaires empêchent le doute. Pour moi le doute fait partie de la vie. C'est une façon de trouver le bon BitDefender.Wink
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1069
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum