Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Magnus le Mer 14 Sep 2011 - 20:13

dubitatif Et c'est quoi, "être digne dans la jouissance" ?

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23899
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par MrSonge le Mer 14 Sep 2011 - 20:21

Ah, ça, comme je n'ai jamais vu quelqu'un qui en était capable, je ne peux pas te dire.
Je vois plus ou moins ce que c'est que de ne pas être digne dans la jouissance, mais l'inverse, j'ai beaucoup de peine à l'imaginer ! Razz

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Magnus le Mer 14 Sep 2011 - 20:23

Alors, c'est quoi "ne pas être digne dans la jouissance" ?....

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23899
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par MrSonge le Mer 14 Sep 2011 - 20:33

Pour faire simple, disons que c'est ne pas être très présentable en public. Je ne sais pas si vous, vous vous sentez très digne au milieu d'une partie de jambes en l'air, mais personnellement, je ne dirais pas que c'est le moment où je me sens le plus digne. Sans quoi, on ne fermerait sans doute pas la porte (pour la plupart d'entre nous Wink).

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Jipé le Mer 14 Sep 2011 - 20:34

MrSonge a écrit:Pour faire simple, disons que c'est ne pas être très présentable en public. Je ne sais pas si vous, vous vous sentez très digne au milieu d'une partie de jambes en l'air, mais personnellement, je ne dirais pas que c'est le moment où je me sens le plus digne. Sans quoi, on ne fermerait sans doute pas la porte (pour la plupart d'entre nous Wink).
tu ne confonds pas dignité et pudeur des fois ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25842
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Magnus le Mer 14 Sep 2011 - 20:39

Spoiler:
Jipé pr MrSonge a écrit:tu ne confonds pas dignité et pudeur des fois ?
C'est à ça qu'on distingue le belge du français. Le français dit "tu ne confonds pas, des fois?"; le belge, lui, dit : "Tu ne confonds pas, une fois?". rire
Mais bon, on s'éloigne, là... .

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 23899
Localisation : Wallonie
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par MrSonge le Mer 14 Sep 2011 - 20:41

Jipé a écrit : tu ne confonds pas dignité et pudeur des fois ?
Non, mais comme je l'ai dit, si vous, vous vous sentez dignes (dignité : Gravité noble qui inspire la considération, commande le respect, les égards) dans ces moments là, tant mieux pour vous. Mais je persiste à croire que la plupart des gens, lorsqu'ils sont entrain de jouir, n'inspirent absolument pas la considération et ne commandent pas le respect. Wink
Enfin moi, en tous cas, j'avoue être insensible à ce qui pourrait inspirer le respect dans ce genre de situation, mais peut-être que c'est simplement moi qui manque une dimension de la chose.

MrSonge
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3369
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : En chemin
Humeur : Humaine, trop humaine
Date d'inscription : 13/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par ElBilqîs le Mer 14 Sep 2011 - 20:50

De toutes façons, nous mourrons tous!
Alors, pourquoi s'en préoccuper?(je ne veux pas parler de l'horreur et de la barbarie qui peut accompagner la mort en temps de guerre, bien sûr)
Lorsque mon heure sera venue, puisse-t-elle m'accueillir simplement et m'éviter la douleur d'une longue agonie, c'est tout ce que je demande.
La vie après la mort? Ma foi, je verrai à ce moment. mais ce qui est sûr, c'est que sur cette terre, je continuerai à vivre (un peu) dans le corps et l'esprit de mes très nombreux petits-enfants, comme vivent encore mes parents, mes grands-parents et mon arrière grand-mère (à qui je ressemble, paraît-il) dans ma tête et dans mon coeur et dans ceux de mes frères et soeurs...
Comme Gaston et Lila, je ne crains pas la mort (enfin, c'est facile à dire quand on ne la sent pas venir) mais je crains la maladie, la souffrance et la perte de raison... Je ne suis pas un héros, je suis comme tout le monde. Et ma foi en Dieu, toute relative, ne change rien. Il y a toujours un doute raisonnable qui subsiste!

J'ai vu mourir ma belle-mère devant moi. Ses derniers mots ont été "j'ai peur". Qui peut savoir comment nous réagirons quand la camarde viendra nous chercher?
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par gaston21 le Mer 14 Sep 2011 - 21:47

Elbi, ta belle-mère était-elle croyante ? Dans quel milieu a-t-elle été élevée ? Je pense à ma propre mère...
Digne dans la jouissance ? Pourquoi pas ? Un beau et jeune couple en train de s'envoyer en l'air en bramant ? C'est l'expression même de la vie et de l'amour ? Sur Internet, c'est plus enthousiasmant que la bénédiction papale ! D'accord, un vieil obèse chauve sur une vieille monture...; c'est le " tu es poussière et tu retourneras..."
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par alterego le Mer 14 Sep 2011 - 21:53

ta comparaison gaston entre ta façon de voir la mort quand tu étais jeune par rapport à maintenant me fait penser à quelque chose de particulier!
à une grossesse.
Au début, on a la frousse de l'accouchement, on appréhende la façon dont ça va se dérouler mais bizarrement sur la fin on est pressé d'en finir, ça devient un poids.

avatar
alterego
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1793
Age : 31
Localisation : France
Identité métaphysique : IM
Humeur : à l'ouest
Date d'inscription : 04/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Ladysan le Mer 14 Sep 2011 - 22:20

Gaston a écrit :

Il serait aussi intéressant de comparer les attitudes en fonction des croyances de chacun . Mon père était d'une croyance très modérée, et à 82 ans, il préférait mourir que d'avoir une jambe en moins pour cause de gangrène. Ma mère est morte à 90 ans dans la peur panique de l'enfer ( j'en rage toujours !). J'ai donc tendance à penser que l'athée ou l'agnostique voient leur propre échéance avec un esprit plus serein .
Je ne sais pas si l'athée ou l'agnostique voient la mort plus sereinement que les autres, car la sérénité dont tu parles, dépends du degré de son acceptation. A mon sens, La mort devrait être plus facilement acceptée par un croyant ou un mystique que par un athée, car certains semblent déjà savoir ou leurs âmes atterriront, contrairement à l'athée, qui courageusement acceptera sa mort physique et psychique.

L'important, c'est l'acceptation, car le refus de la réalité entraine une résistance et un conflit en soi. Je pense qu'il faut envisager la mort comme un passage incontournable, et pas comme une ennemie contre laquelle il faut lutter. Et nous avons toute la vie pour nous y préparer.
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par zizanie le Jeu 15 Sep 2011 - 18:26

MrSonge a écrit:
Jipé a écrit : tu ne confonds pas dignité et pudeur des fois ?
Non, mais comme je l'ai dit, si vous, vous vous sentez dignes (dignité : Gravité noble qui inspire la considération, commande le respect, les égards) dans ces moments là, tant mieux pour vous. Mais je persiste à croire que la plupart des gens, lorsqu'ils sont entrain de jouir, n'inspirent absolument pas la considération et ne commandent pas le respect. Wink
Enfin moi, en tous cas, j'avoue être insensible à ce qui pourrait inspirer le respect dans ce genre de situation, mais peut-être que c'est simplement moi qui manque une dimension de la chose.
Il faudrait poser la question à des adeptes du kamasutra qui me semble-t-il, est plus noble et plus digne que notre vision occidentale étriquée de luxure en grande partie injectée par un catholicisme dominant. Il y a dans le kamasutra un art de la jouissance sans limite qui en fait un acte digne. Comme une spiritualité sensuelle et sexuelle.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Jipé le Jeu 15 Sep 2011 - 18:38

C'est vrai que le Kama Sutra est un exemple, il faudrait s'en inspirer très souvent.
Perso, je trouve beau deux corps qui s'enlacent, qui s'étreignent et finissent en ne faisant plus qu'un, dans un râle profond...
C'est dans ces moments que je pourrais presque penser que Dieu existe...rire

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25842
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Lila le Jeu 15 Sep 2011 - 18:41

je vois qu'on est pasé de la mort à la "petite mort"
hé hé... y a-t-il un parallèle ?


Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Tibouc le Jeu 15 Sep 2011 - 19:07

Moi je suis d'accord avec MrSonge.
C'est comme ceux qui disent que le sexe c'est beau ?! Faudra vraiment qu'on m'explique en quoi deux corps suintant de sueur et poussant des râles bizarres c'est beau...
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

http://thibautbouquet.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par casimir le Jeu 15 Sep 2011 - 19:12

La mort, je l'appréhende comme le don ultime.
Qu'il me faudra rendre au monde et à la terre, tout ce qui m'a été donné de vivre, que je ne pourrais rien emporter. La fin du moi, du mien.
J'entends aussi, que je vivrais la mort tel que j'ai aimé la vie.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par orlandres le Jeu 15 Sep 2011 - 19:39

J'ai eu assez de mort pour me préparer à la vie, j'aurai assez de vie pour me préparer à la mort... et ainsi de suite. Alors pourquoi avoir peur? La mort accable surtout ceux qui restent en vie.

orlandres
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 42
Localisation : Genève
Identité métaphysique : Poussière d'étoile
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Thierry le Jeu 15 Sep 2011 - 19:47

Je mourrai brutalement donc ça ne me pose pas de problème. Tu es là et puis hop tu ne l'es plus. Ca évite les départs interminables comme ces gens à qui vous avez dit déjà trois fois "au revoir" et qui continuent à discuter en tenant la porte de la voiture, puis ensuite en baissant la vitre, puis ensuite à travers le pare_brise. Insupportable. C'est pour ça que je n'invite jamais personne. Et il n'y aura personne quand je partirai.
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par orlandres le Jeu 15 Sep 2011 - 19:51

Thierry a écrit:C'est pour ça que je n'invite jamais personne. Et il n'y aura personne quand je partirai.

segrattelementon Est-il possible qu'un savoyard n'invite jamais personne?

Pourquoi mourrais-tu brutalement?


orlandres
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 42
Localisation : Genève
Identité métaphysique : Poussière d'étoile
Humeur : optimiste
Date d'inscription : 13/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Lila le Jeu 15 Sep 2011 - 19:53

wouéééé Thierry ! accueil Tu vas bien ?
mdr moi aussi j'ai horreur de ces "au revoirs" qui n'en finissent pas et risquent de distraire le conducteur... hé bé

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par ElBilqîs le Jeu 15 Sep 2011 - 20:17

@ gaston
Oui, ma belle-mère était croyante, plutôt pratiquante, même si elle ne fréquentait pas l'église tous les dimanches.
Et je suppose qu'elle a eu peur du "jugement dernier"... enfin de celui qui la concernait!
Finalement, je crois qu'il est facile de dire "je n'ai pas peur" ou "de toute façon je mourrai brutalement". Pour citer la bible je dirai "Nul ne connaît ni le jour ni l'heure" et non plus les circonstances.
On peut "risquer sa vie" chaque jour parce qu'on exerce une profession ou une passion "dangereuse"... et mourir d'une longue maladie, totalement imprévue...
Mais ce n'est qu'au moment fatal que nous saurons (si nous sommes conscient) si nous accueillons la mort avec philosophie ou si nous faisons tout pour en reculer l'échéance.
En attendant, vivons chaque instant de bonheur comme un cadeau précieux et chaque instant "ordinaire" comme s'il ne l'était pas.
Et la VIE nous sourira davantage... et nous penserons moins au jour (lointain ou non) de notre mort!
avatar
ElBilqîs
Aka Peace & Love

Féminin Nombre de messages : 4073
Localisation : là haut dans les étoiles
Identité métaphysique : qu'importe
Humeur : douce et calme
Date d'inscription : 12/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Thierry le Jeu 15 Sep 2011 - 20:29

Hello Lila ^^
Je me remets d'un vol plané. Une bagnole qui m'a grillé la priorité, j'étais en vélo, dans une descente, je suis passé par-dessus, atterrissage de l'autre côté sur le dos. Pompiers, coque gonflable, 7 heures aux urgences, radios, IRM...Les cervicales, le bassin, le coccyx, les lombaires et méga hématomes. J'ai une minerve.
Je reprends la classe lundi.
Cet été, j'étais dans un couloir, un gigantesque éboulis, très raide, un empilage de blocs...J'avais escaladé un pilier en solo et je redescendais. Il y a un bloc qui est parti dans mon dos, il était en équilibre et je ne l'avais pas vu. Il m'est arrivé dans le dos, gros comme un buffet normand, ça m'a poussé, un poids énorme, j'ai réussi à plonger en avant, sur le côté, le bloc est passé et j'ai roulé sur plusieurs mètres avant de réussir à m'arrêter. Des écorchures partout et une grosse douleur en bas du dos, incapable de me remettre debout. J'ai attendu un peu. J'ai mis cinq heures à rejoindre la bagnole.
Je mourrai brutalement ^^
Mais ça va :)
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Lila le Jeu 15 Sep 2011 - 20:36

eh ben merde, Thierry, tu avais bien besoin de ça !
J'espère que tu n'en n'auras pas de séquelles...

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Thierry le Jeu 15 Sep 2011 - 20:42

Lila a écrit: eh ben merde, Thierry, tu avais bien besoin de ça !
J'espère que tu n'en n'auras pas de séquelles...

Ca fait un bon moment que je n'espère rien. Je prends ce qui est là et point barre. ange
avatar
Thierry
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 751
Localisation : Savoie
Identité métaphysique : celle qui vous plaira
Humeur : celle qui me convient
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par alterego le Jeu 15 Sep 2011 - 21:29

moi j'espère que j'aurais assez de temps pour me rendre compte que ma fin est proche, j'ai tellement peur de mourir de manière brutale que j'ai déjà dit à mon mari ce qu'il faudrait qu'il fasse. Égoïstement je lui ai même désigné la femme qui devrait me succéder.
avatar
alterego
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1793
Age : 31
Localisation : France
Identité métaphysique : IM
Humeur : à l'ouest
Date d'inscription : 04/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum