Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par gaston21 le Dim 18 Sep - 16:35

JO, tu es toujours belle ! Je n'ai pas oublié ta photo avec ton gros toutou !
Hitori est optimiste, tant mieux ! Mais je rejoins Gereve . C'est dur de voir chaque jour qu'on descend une marche...Il y a quelques jours, j'ai voulu monter sur une chaise pour enlever une tache vers le plafond; et paf, un ligament du genou m' a joué un tour ! La première fois que ça m' arrive...C'est cette lente descente qu'on appréhende, pas la porte qui se referme pour de bon . On a peur de la vieille durite qui pète dans le cerveau et qui vous laisse infirme ou gaga. Sur mon testament de vie, j'ai bien précisé que si ça m' arrive, je ne veux pas qu'on me rattrape par les cheveux...que je n'ai plus ! Je m'en étonne moi-même, mais j'ai vraiment l'impression que l'on perd cette appréhension de la mort au fur et à mesure que l'on s'en approche . Par contre, ce que je redoute , c'est la disparition de mon épagneul ! ( il a 9 ans et 4 mois )....
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par JO le Dim 18 Sep - 16:47

quand je perds un chien, je pleure pendant trois jours, incoerciblement . Mais je ne pleure pas les humains aimés, va savoir pourquoi . Les pleurs viennent de l'émotivité, du besoin affectif, égoïste . La douleur , c'est autre chose ...et ça peut ne pas se voir, dehors .
Etre beau ou belle, ça n'a pas d'importance. C'est être aimé qui est vital . Enfin, pour moi . Et pouvoir aimer, mais ça, c'est facile .Enfin, j'ai cette chance de pouvoir .
Je ne crois pas que ça se mérite . L'amour, c'est gratuit, ça ne doit ni engager celui qui le reçoit, ni obliger celui qui donne à continuer .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par JO le Dim 18 Sep - 16:57

On est bien peu de chose
Et mon amie la rose me l'a dit ce matin
A l'aurore je suis née, baptisée de rosée
Je me suis épanouie
Heureuse et amoureuse
Au rayon du soleil

Je me suis fermée la nuit
Me suis reveillée vieillie
Pourtant j'etais très belle
Oui j'etais la plus belle
Des fleurs de ton jardin

On est bien peu de chose
Et mon amie la rose me l'a dit ce matin
Vois le dieu qui m'a faite
M'a fait courber la tête

Et je sens que je tombe
Et je sens que je tombe
Mon coeur est presque nu
J'ai le pied dans la tombe
Déjà je ne suis plus
Tu m'admirais que hier et je serais poussière
Pour toujours demain

On est bien peu de chose
Et mon amie la rose est morte ce matin
La lune cette nuit, a veillé mon amie
Moi en rêve j'ai vu
Eblouissante et nue

Son âme qui dansait
Bien au délà du ciel.
Et qui me souriait
Croit celui qui peut croire
Moi j'ai besoin d'espoir
Sinon je ne suis rien

On est bien peu de chose
Et mon amie la rose me l'a dit ce matin
Vois le dieu qui m'a faite
M'a fait courber la tête
Et je sens que je tombe

Et je sens que je tombe
Mon coeur est presque nu
J'ai le pied dans la tombe
Déjà je ne suis plus
Tu m'admirais hier
Et je serai poussière
Pour toujours demain.

Françoise Hardy Mon amie la rose
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Lila le Dim 18 Sep - 18:04

Mon compagnon m'a dit un jour "chaque ride raconte une histoire. Dans quelques années, ton visage racontera plein de jolies histoires"

(J'espère en effet, qu'elles ne seront que "jolies"...)


Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par JO le Dim 18 Sep - 22:36

Tant qu'il sera là pour les lire ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Lila le Dim 18 Sep - 22:39

n'importe qui peut les lire: tous les gens qui savent regarder...

Un oeil d'artiste aime les rides: elles sont en effet si expressives !

ange

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par JO le Lun 19 Sep - 8:07

voui, mais si tu perds l'oeil de l'artiste, il reste une vieille moche , aux yeux du commun ... Je crois qu'il faut accepter de perdre le bénéfice de la beauté . On gagne en lucidité, en effacement égotiste, en obligation de rigueur vis à vis de soi, en courage d'affronter , dignement , la décrépitude et la mort . Mais, comme ça n'efface pas le besoin de séduire, on emploie d'autres moyens ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Lila le Lun 19 Sep - 10:32

C'est pour cela qu'il est vital de développer "l'oeil de 'artiste", tellement plus humain. Merci JO, tu viens de me donner un argument supplémentaire pour mon projet Wink

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par JO le Lun 19 Sep - 11:06

voilà : il faut, soi, aussi, apprendre à vieillir en artiste lol!
Spoiler:
salut, l'artiste : ton vitrail fait très bien sur mon mur
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Jipé le Lun 19 Sep - 11:13

Thierry:
Si je venais à disparaître, l'assurance vie que j'ai, protègerait ma famille de tous besoins. Je la paye assez cher pour ça...Affectivement, le drame serait évidemment effroyable. Mais entre une vie "bridée" jusqu'à la mort et l'exploitation de mon potentiel, ma famille sait que la question ne se pose plus désormais.
Financièrement cela sera certainement une consolation...
Affectivement, je pense que tu n'as pas laissé le choix à ta famille, ce que tu appelles ton "potentiel", serait ce que j'appelle ton égoïsme, car il me semble qu'il y a des moyens de faire des choses dans la vie sans tomber dans l'extrême. Ce n'est pas être bridé, mais simplement lucide que son désir/plaisir comporte de tels risques, qu'il met la sécurité de la famille en danger potentiellement.
Je pense que c'est un choix de se marier, d'avoir des enfants, que personne ne se retrouve avec un couteau sous la gorge et lorsque ce choix est fait, la responsabilité qui l'accompagne doit aussi être pris jusqu'au bout.
Or, là, il me semble, mais ce n'est que mon impression, que ce choix n'existe pas ! C'est je prends tout, le mariage, ma femme, mes gamins et aussi ma passion, mes risques et éventuellement ma mort...
Ce que je peux laisser et que tu nommes "effroyable", finalement ne sera qu'effroyable que pour les autres et ne me concernera plus, puisque je ne serais plus là.
C'est là où j'ai ce sentiment, mais peut être faux, que c'est de l'égoïsme.
Je vais par conséquent aussi en montagne pour ne pas risquer de mourir un jour avec ce choc effroyable d'une vie gâchée.
Ah ? autrement dit, sans la montagne ta vie serait gâchée ?
Sans la montagne, ta vie n'est pas la vie que tu aurais aimé avoir ?
J'ai le sentiment que sans cette montagne, tu t’ennuierais dans ta vie avec ta femme, tes enfants et ton travail... Et si demain tu ne peux plus avoir la montagne, alors que se passera-t-il ?
Ils savent que de les voir quitter la maison sera un grand bonheur dans le sens où ça sera aussi pour nous la validation de notre accompagnement. Ils savent que ma vie sera toujours suffisamment riche, spirituellement parlant, pour que ça ne soit pas une douleur. Ce sont des heures de discussion en famille tout ça. Rien n'est fait sans une complète compréhension de tous.
Voir partir ses enfants devrait toujours être un bonheur, dans le sens où ils ont la possibilité de le faire, qu'ils en sont responsables.
On ne met pas des enfants au monde pour soi, c'est évident. Je pense que même sans avoir une vie faite d'exploits et de risques extrêmes, chacun fait du mieux qu'il peut pour armer ses gosses dans la vie et qu'ils soient heureux.
Je n'oublie pas non plus, que consciemment ou pas, en élevant des enfants on les conditionne, est-ce pour eux et leur bien, ou pour nous-mêmes en se donnant bonne conscience ?
Respectons-nous ces enfants que nous aimons en voulant leur transmettre ce que nous sommes, avec nos goûts, nos passions, nos valeurs ? Ou voulons-nous avoir des petits "moi" ? segrattelementon

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26346
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par JO le Lun 19 Sep - 11:19

quand le tissu familial est varié, les enfants font parfaitement l'analyse du décalage éducation/comportement adulte .
Thierry n'a pas tout sacrifié et c'est sain : le sacrifice personnel est trop souvent accompagné de rancoeur (avec tout ce que j'ai fait pour toi !). L'individu doit s'accomplir et le monde est plein de morts "irremplaçables ". Quand on veut la sécurité, on n'épouse pas un aventurier .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Jipé le Lun 19 Sep - 11:27

JO a écrit:quand le tissu familial est varié, les enfants font parfaitement l'analyse du décalage éducation/comportement adulte .
Thierry n'a pas tout sacrifié et c'est sain : le sacrifice personnel est trop souvent accompagné de rancoeur (avec tout ce que j'ai fait pour toi !). L'individu doit s'accomplir et le monde est plein de morts "irremplaçables ". Quand on veut la sécurité, on n'épouse pas un aventurier .
C'est vrai, si tu connais la vie et les envies irrépressibles de la personne avant la vie de couple et avoir des enfants, tu prends toi aussi tes responsabilités. Mais l'amour fait dire tellement de choses aussi....

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26346
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par JO le Lun 19 Sep - 11:32

J'ai entendu tant de jeunes épouses de militaires de carrière dire qu'elles ne "supporteraient pas" que leur mari s'en aille se faire tuer au loin, qu'effectivement, je pense que l'amour ne réfléchit pas . Mais , après, il ne faut pas rejeter la faute sur l'autre .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Lila le Lun 19 Sep - 12:26

on ne peut pas juger ce qui est égoïste chez les autres, ou pas.

Thierry aura transmis des trésors à ses enfants, qui leur a donné une audace, un amour de la vie, un exemple de volonté à toute épreuve, un refus de la compromission, qu'ils n'auraient as pu avoir autrement que par l'exemple.
bravo
Les parents doivent éduquer leur enfants, mais une fois que ceux-ci sont adultes, les parents peuvent à nouveau choisir d'autres priorités.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Jipé le Lun 19 Sep - 14:12

Lila a écrit:on ne peut pas juger ce qui est égoïste chez les autres, ou pas.

Thierry aura transmis des trésors à ses enfants, qui leur a donné une audace, un amour de la vie, un exemple de volonté à toute épreuve, un refus de la compromission, qu'ils n'auraient as pu avoir autrement que par l'exemple.
bravo
Les parents doivent éduquer leur enfants, mais une fois que ceux-ci sont adultes, les parents peuvent à nouveau choisir d'autres priorités.
Pourquoi ne pourrait-on pas juger de l'égoïsme chez les autres ?
Un égoïste est une personne qui a tendance à parler beaucoup d'elle-même, de ses intérêts, de ses plaisirs sans tenir compte des besoins et des attentes des autres.
En général, ils sont faciles à reconnaître.
Faut faire des sports extrêmes pour donner des valeurs à ses enfants ?
Faut-il monter au sommet d'une montagne en prenant des risques pour faire passer un message d'audace, d'amour de la vie (et dans ce cas-là c'est ambigu) et de non compromission etc...?
Alors, si je comprends bien, les parents qui ne font pas de sports extrêmes et qui ne souhaitent pas prendre de réels risques dans leur vie, sont de mauvais parents ? Ah ?...ben il doit y avoir une grande majorité de parents qui donnent un mauvais exemple alors... dubitatif

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26346
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Geveil le Lun 19 Sep - 14:22

Jipé a écrit:
Alors, si je comprends bien, les parents qui ne font pas de sports extrêmes et qui ne souhaitent pas prendre de réels risques dans leur vie, sont de mauvais parents ? Ah ?...ben il doit y avoir une grande majorité de parents qui donnent un mauvais exemple alors... dubitatif
Je sais que tu aimes bien questionner pour élargir notre champ de conscience, mais là, tu pousses un peu, non? Lila n'a pas dit ça, elle dit que ce faisant, ceux qui vivent leur passion donnent un bel exemple à leurs enfants, ce qui ne veut pas dire que les autres ne donnent pas de bons exemples, non ?
Les gens qui ont une passion , peinture, musique, cinéma ne devraient pas avoir d'enfants parce que vivre sa passion est égoïste ? Mais vivre tout court est égoïste, Jipé, tu le sais bien, puisque chacun est enfermé dans sa peau.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Jipé le Lun 19 Sep - 14:44

Gereve a écrit:
Jipé a écrit:
Alors, si je comprends bien, les parents qui ne font pas de sports extrêmes et qui ne souhaitent pas prendre de réels risques dans leur vie, sont de mauvais parents ? Ah ?...ben il doit y avoir une grande majorité de parents qui donnent un mauvais exemple alors... dubitatif
Je sais que tu aimes bien questionner pour élargir notre champ de conscience, mais là, tu pousses un peu, non? Lila n'a pas dit ça, elle dit que ce faisant, ceux qui vivent leur passion donnent un bel exemple à leurs enfants, ce qui ne veut pas dire que les autres ne donnent pas de bons exemples, non ?
Les gens qui ont une passion , peinture, musique, cinéma ne devraient pas avoir d'enfants parce que vivre sa passion est égoïste ? Mais vivre tout court est égoïste, Jipé, tu le sais bien, puisque chacun est enfermé dans sa peau.

Gerève,
tu veux dire qu'il y a ceux (parents) qui donnent un bon exemple mais mieux que d'autres ? Mais c'est quoi un bon exemple de vie pour toi ?

J' ai bien parlé de passion dans le sport extrême, ceux qui mettent en danger potentiel sa vie...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26346
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Lila le Lun 19 Sep - 15:44

Faut faire des sports extrêmes pour donner des valeurs à ses enfants ?
Faut-il monter au sommet d'une montagne en prenant des risques pour faire passer un message d'audace, d'amour de la vie (et dans ce cas-là c'est ambigu) et de non compromission etc...?
Alors, si je comprends bien, les parents qui ne font pas de sports extrêmes et qui ne souhaitent pas prendre de réels risques dans leur vie, sont de mauvais parents ? Ah ?...ben il doit y avoir une grande majorité de parents qui donnent un mauvais exemple alors...
encore une déformation/extrapolation de mes propos ! pette de rire
Je n'ai pas parlé de sports extrêmes, ni de mettre sa vie en danger, il me semble (ou alors montre moi où), du moins tant qu'on éduque encore ses enfants.
Je n'ai pas dit non plus qu'il n'y avait pas d'autre possibilités.

Fais un effort, Jipé: tu vois que Gereve a très bien capté mon message, donc avec un peu de bonne volonté pour quelqu'un d'aussi supérieurement intelligent que toi, c'est possible.

Si tu avais suivi l'histoire que Thierry raconte depuis qu'il est ici, tu aurais compris que je faisais allusion à tout autre chose. Wink

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par JO le Lun 19 Sep - 15:49

Et que, de toute façon, nous ne sommes pas sollicités pour en juger à la place de Thierry. La mort peut frapper un notaire prudent et tout dévoué à sa famille, jamais sorti de son étude que pour rentrer à la maison, sur le chemin de laquelle, il risque de se faire écraser : est-il égoïste de sortir de chez soi quand on est père de famille ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Jipé le Lun 19 Sep - 16:06

JO a écrit:Et que, de toute façon, nous ne sommes pas sollicités pour en juger à la place de Thierry. La mort peut frapper un notaire prudent et tout dévoué à sa famille, jamais sorti de son étude que pour rentrer à la maison, sur le chemin de laquelle, il risque de se faire écraser : est-il égoïste de sortir de chez soi quand on est père de famille ?
je savais qu'il y aurait bien une personne sur ce forum qui me la sortirait celle-là mdr

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26346
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par JO le Lun 19 Sep - 16:09

Le nombre de casse-cou qui finissent pépères est impressionnant , tu sais . Et forcer sur l'alcool et le tabac est aussi extrêmement fertile en morts prématurées .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par democrite le Lun 19 Sep - 19:00

Lila a écrit:n'importe qui peut les lire: tous les gens qui savent regarder...

Un oeil d'artiste aime les rides: elles sont en effet si expressives !

ange

Salut Lila et oui ..
Le botox est ce qui enlaidi les dames, pourtant si belles naturelles avec leurs défauts .
Les rides, les pattes d'oie.... font tout le charme de la personne qui sait vivre sont age ! Wink


@Thierry est peut être tout simplement accro a l’adrénaline , ce besoin presque incontrôlable d'aller chercher l’extrême ! Dans le sport, dans les comportements dit a risques ............ des choses impensables ou incompréhensibles pour ceux qui n'éprouvent pas le besoin de se doper a l’adrénaline, de combler son manque par des sports extrêmes !
La pratique de l'alpinisme est quelque chose de sensationnel . Les montagnes vous rappelles a elles, irrésistiblement, ....une foi que vous y avez goutée, l'accoutumance arrive, la montagne hante vos rêves jusqu’à la prochaine session ! Res-Pyrénées .................chut écoute, elle t'appelle !

Mes salutations, a tous ..............

democrite
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1837
Localisation : Pas loin.........
Identité métaphysique : athée en attendant ...
Humeur : Réciproque
Date d'inscription : 17/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par gaston21 le Lun 19 Sep - 20:48

Thierry aime les enfants puisqu'il y consacre sa vie ; sa façon d'en parler le prouve aussi abondamment. Pour ma part,
je pense qu' avec ce qu'il a vécu précédemment et les difficultés qu'il a traversé, il fait preuve d' un dynamisme que beaucoup lui envient ! Trop d'audace ? Il y en a tant qui en manquent qu'on ne va le lui reprocher...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par Lila le Lun 19 Sep - 21:38

quand un sport vous a permis de quitter la chaise roulante, il est un peu normal de s'y accrocher, non ?

Je retiendrais beaucoup plus cette leçon de courage que les "accusations" d'égoïsme, et je pense que ses enfants en ont tiré de merveilleuses leçons. Pareil dans son métier, il a risqué son job pour le faire comme il le sentait, des centaines d'enfants auront reçu grâce à lui des leçons d'humanisme et de courage.

Ceux qui rabaissent cela à de l'égoïsme sont bien minables, à côté...

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre propre mort, l'appréhendez-vous ?

Message par democrite le Lun 19 Sep - 22:14

Non, non Lila I love you personne n'est minable ! Stp
JP explique juste sa façon de voir les choses . D'un point de vu de père de famille ou surtout d'un 'toubib' qui voit arriver dans les urgences de son job, des 'inconscients' du risque, qui pratiquent des sports extrêmement dangereux et des drames humains qui s'en suivent, parfois !!
Ma frangine a travaillée un bon moment dans les urgences de l’hôpital de sa ville et devine, elle a radicalement changée d'avis sur la pratique de ces sports, qu'elle juge aujourd'hui d'inconscient !! Pourtant elle vient d'une famille qui aime ces sports ..............
Voir la face cachée des choses, rend beaucoup plus rationnel et pragmatique ! Comprendre ...........pourtant je suis moi même un délinquant de l'inutile ! Banzaiiii !


democrite
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1837
Localisation : Pas loin.........
Identité métaphysique : athée en attendant ...
Humeur : Réciproque
Date d'inscription : 17/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum