L'ego

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'ego

Message par Jipé le Dim 2 Oct - 15:46

L'égotisme est bien plus fort que ce que tu en dis. C'est la jouissance raffinée de sa propre personne, culte du moi, développement de sa personnalité aux points de vue de l’esthétisme et du raffinement.
C'est mettre un intérêt excessif à sa propre personnalité, et au développement de celle-ci.

L'égoïsme n'est pas mauvais en soi, c'est l'excès d'égoïsme qui n'est pas bon...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par Shidorian le Dim 2 Oct - 15:57

Ta définition d'egotisme est meilleur que la mienne oui Wink
Il me manquait la notion de jouissance
Merci ^^
avatar
Shidorian
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 399
Localisation : içi et maintenant... what else ?
Identité métaphysique : <= pléonasme
Humeur : En Joie
Date d'inscription : 20/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par casimir le Dim 2 Oct - 16:42

Je serais tenter de dire que la jouissance appartient plutôt à l'egocentrisme. Dans le sens ou pour combler la "faille" de séparation entre "moi" et "l'autre" j'aurais tendance a le manger.
L'univers tournant sur lui même, tel un trou noir qui avale ce qui s'approche. L'egocentrisme m'apparait comme fusionnel donc jouissif.

Cependant, lorsque l'egocentrique n'a pas ce qu'il désir il peut devenir egotique, c'est à dire qu'il peut exclure et chercher à détruire ce avec quoi il ne peut fusionner. C'est plus proche de la haine, et de la destruction et c'est davantage l'expression de la souffrance de la séparation, et puisque je ne peux pas jouir de l'autre, il n'a pas de raison d'exister.

Egocentrisme et egotisme, serait alors une division de l'ego, une dualité en alternance.

Enfin, je balance ça sans trop y avoir réfléchis avant, peut-être que je me plante. dubitatif





avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par Jipé le Dim 2 Oct - 16:57

Autant l'égotisme est, comme je l'ai dit, dans le culte de soi et de la vision de sa personnalité, l'égocentrisme est déplacé sur les intérêts plutôt matérialistes. Mais les deux peuvent interférer...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par JO le Dim 2 Oct - 17:02

des gens très détachés du matérialisme, sont égocentriques . Et inversement
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par Shidorian le Dim 2 Oct - 17:09

ces notions sont très entremêlées... et à mon sens à trop vouloir définir on tombe dans l'écueil de la séparation sans réunion... la division enfin vous voyez surement ce que je veut dire (ou pas ^^)
avatar
Shidorian
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 399
Localisation : içi et maintenant... what else ?
Identité métaphysique : <= pléonasme
Humeur : En Joie
Date d'inscription : 20/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par casimir le Dim 2 Oct - 17:17

@Jo

Oui je ne pense pas que cela soit une question de matérialité.
Mais de réalité psychique avant tout.

On peut être égocentrique, et jouir psychiquement sans avoir besoin de "manger" materiellement l'autre, mais le mangé psychiquement.
A partir du moment ou il y a un désir d'avoir le pouvoir sur l'autre, c'est un rapport égocentré. Enfin il me semble.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par Nailsmith le Lun 3 Oct - 3:03

L'ego c'est l'essence même de son individualité. La création est impossible sans l'ego.
J'aime bien l'exemple de Freefox H²+O²=2H²O. L'eau reste de l'eau dû à l'affinité des deux ego. Les deux ego demeurent souverains mais liés.
H²+O² n'égale pas XX. L'individualité ne disparaît pas même lié.
La société est un arrangement de blocs légos Wink
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1102
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par tango le Lun 3 Oct - 10:49

casimir a écrit:
Oui je ne pense pas que cela soit une question de matérialité.
Mais de réalité psychique avant tout.

On peut être égocentrique, et jouir psychiquement sans avoir besoin de "manger" materiellement l'autre, mais le mangé psychiquement.
A partir du moment ou il y a un désir d'avoir le pouvoir sur l'autre, c'est un rapport égocentré. Enfin il me semble.
Bonjour Casimir...
tu as une vision anthropophage de l'ego... on pourrait même dire que certains feraient les généreux pour consommer la reconnaissance de leurs victimes.
Certes il y a un peu de tout cela dans les relations humaines, et, souvent l' ego est insidieux parce qu'il arrive à leurrer son propriétaire... dans le sens qu'il agirait sans même en être conscient.

Pour revenir au sujet, l' ego a bien des définitions qui s'opposent:
wiki a écrit:Ego est un substantif tiré du pronom personnel grec εγὠ (« je/moi »). Il désigne généralement la représentation et la conscience que l'on a de soi-même. Il est tantôt considéré comme le fondement de la personnalité (notamment en psychologie) ou comme une entrave à notre développement personnel (notamment en spiritualité).
Ainsi on peut comprendre la position de Jipé qui a la vision du psychologue... et on peut voir aussi en quoi il aurait quelques frictions avec les pèlerins spirituels...
N' y aurait-il pas seulement une distinction à faire sur la nature de l'ego ?... ne serait-ce pas seulement qu'un problème de définition ?

L'ego dans la spiritualité

Pour un certain nombre de courants spirituels, l'ego est la représentation fausse qu'un individu se fait de lui-même. Cette représentation fait écran à la vraie nature de l'homme. Certains auteurs parlent de l'ego comme d'une fausse personnalité constituée de souvenirs et d'expériences. La confusion entre l'ego/"fausse personnalité" et sa vraie nature produit une illusion qui prive ceux qui en sont prisonniers d'une vraie liberté et les enchaîne à des schémas de souffrance (égocentrisme, orgueil, vanité, amour-propre, perception erronée du monde).

Dans cette conception, une personne libérée de son ego connaît l'éveil spirituel. Les méthodes pour se libérer de l'emprise de l'ego sont diverses et chaque école spirituelle a plus ou moins la sienne.
Il y a bien cette emprise insidieuse de l' ego sur la personnalité..
Curieusement celui qui chercherait à affirmer son ego, serait celui qui en serait démuni... et inversement celui qui chercherait à s'en libérer, serait celui qui souffrirait de son excès.

N'y a-t-il pas seulement un équilibre à retrouver entre le conscient et l'inconscient ?

L' homme a essayé de disséquer la nature du mental en posant tous ces mots tels que "ego", "je", "moi", "sur moi", "ça", "conscient", "préconscience", "inconscient", "vraie nature", etc... mais chacun en a sa propre interprétation.

Je dirais que le chemin spirituel ne serait pas de tuer l' "ego", mais de le dompter.
Comme si l' "ego" était le reflet manifesté de la santé de l'ensemble de notre nature.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par Jipé le Lun 3 Oct - 10:54

Tango,
tu prends un autre chemin pour dire la même chose:
Je dirais que le chemin spirituel ne serait pas de tuer l' "ego", mais de le dompter.
je disais un peu plus haut, que l'égo n'est pas mauvais en soi, c'est son excès qui pose problème...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par freefox le Lun 3 Oct - 11:16


Idem

freefox a écrit:
Ou se situe le trop d'ego (égoïsme) ou l'inverse ?

Nous parlons différemment d'une même chose vu par un filtre : Nous, notre ego qui nous divise (bienvenue à la diversité). Notre vraie nature à l'inverse nous relie.....
freefox a écrit:
Le moi qui est perçu comme l'ego mais en psycho notre vrai nature c'est le moi+le ça+le sur-moi
(voir l'image qui synthétise cela)ICI.
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par casimir le Lun 3 Oct - 19:10

tango a écrit:
Bonjour Casimir...
tu as une vision anthropophage de l'ego...

Salut Tango

Plutôt de l'ego sans conscience, même si c'est un peu caricaturale, la dévoration et la fusion sont dans l'ordre de la nature, mais ne préside pas à cet ordre.
L'ego comme sensation d'exister, ça peut pas être mauvais.
avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par tango le Lun 3 Oct - 20:24

casimir a écrit:
tango a écrit:
tu as une vision anthropophage de l'ego...
Plutôt de l'ego sans conscience, même si c'est un peu caricaturale, la dévoration et la fusion sont dans l'ordre de la nature, mais ne préside pas à cet ordre.
L'ego comme sensation d'exister, ça peut pas être mauvais.
Bonjour Casimir
Caricatural ?... pas vraiment... on peut souvent remarquer que certains n' hésitent pas à maltraiter les autres sans même s'en rendre compte... comme si la survie de leur ego en dépendait... l' humain n'est pas si humain que ça finalement. dubitatif
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par Shidorian le Lun 3 Oct - 20:51

tango a écrit:on peut souvent remarquer que certains n' hésitent pas à maltraiter les autres sans même s'en rendre compte... comme si la survie de leur ego en dépendait...

La survie de l'ego dépend bel et bien de l'entretien d'erreurs, de souffrances, de malaises intérieurs. Et l'ego est formidablement malin pour s'auto-entretenir, ce qui nous consomme pas mal d'énergie au passage. Ne plus entretenir les fonctionnements pervers/puériles de l'ego entraine naturellement leur disparition/guérison à court, moyen ou long terme car (désolé ça va virer mystique ^^ ) il y a bel et bien une force agissante bienfaisante qui guérit les illusions spontanément... c'est l'expérience de l'Amour/Agapé. On fait d'ailleurs parfois pas mal d'erreur en voulant à tout pris "corriger" les choses consciemment là où souvent s'abandonner à Dieu (ou à l'intelligence du Réel organique si vous préférez ) suffit...
avatar
Shidorian
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 399
Localisation : içi et maintenant... what else ?
Identité métaphysique : <= pléonasme
Humeur : En Joie
Date d'inscription : 20/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par casimir le Mar 4 Oct - 15:45

Intelligence du Réel organique...ouai, ça me plait.
Ou Intelligence organique du Réel...va savoir ?
albino

@Tango

L'humain tel que je l'entends est animal avec ses joie, ses souffrances, ses qualités, ses défauts, il n'est pas plus mauvais qu'un autre, ni meilleur d'ailleur.
L'humain qui n'est plus humain, l'inhumain, c'est ce que j'appelle une machine, qui n'entends plus sa nature, ni sa joie, ni sa souffrance, mais poursuit une idée qu'il se fait de lui-même.
Et puis il y a l'humain qui dépasse l'humain, et qui cherche la quintessence de sa nature, cela sont plus rares.

avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par zizanie le Mar 4 Oct - 16:23

@Jipé,
Je n'ai pas trop saisie en quoi l'égotisme est différent du narcissisme. Pour moi, c'est idem. Peux-tu préciser?
Et il me semble aussi, mais je peux me tromper que Ego et Conscience réflexive sont sinon un seul et même concept, du moins des concepts proches.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par Jipé le Mar 4 Oct - 17:20

zizanie a écrit:@Jipé,
Je n'ai pas trop saisie en quoi l'égotisme est différent du narcissisme. Pour moi, c'est idem. Peux-tu préciser?
Et il me semble aussi, mais je peux me tromper que Ego et Conscience réflexive sont sinon un seul et même concept, du moins des concepts proches.
égotisme et narcissisme sont la même chose (j'ai dit le contraire ??) ce sont des fixations de la libido sur le "moi."
La conscience réflexive est la conscience de soi, conscience d'exister. L'ego est peut-être plus axé sur la réalité de soi par les actes. L'égo est apparenté à un mécanisme de défense.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par zizanie le Mar 4 Oct - 17:28

Non Jipé, tu n'as pas dit le contraire, c'était pour mon information, merci.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par Jipé le Mar 4 Oct - 17:51

zizanie a écrit:Non Jipé, tu n'as pas dit le contraire, c'était pour mon information, merci.
Wink

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25749
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par Ladysan le Mar 4 Oct - 20:00

Jipé a écrit:
zizanie a écrit:@Jipé,
Je n'ai pas trop saisie en quoi l'égotisme est différent du narcissisme. Pour moi, c'est idem. Peux-tu préciser?
Et il me semble aussi, mais je peux me tromper que Ego et Conscience réflexive sont sinon un seul et même concept, du moins des concepts proches.
égotisme et narcissisme sont la même chose (j'ai dit le contraire ??) ce sont des fixations de la libido sur le "moi."
La conscience réflexive est la conscience de soi, conscience d'exister. L'ego est peut-être plus axé sur la réalité de soi par les actes. L'égo est apparenté à un mécanisme de défense.

Dans le langage populaire, nous faisons donc une erreur en qualifiant d'égoïste une personne avare ? C'est du moins le terme qui revient le plus souvent dans ces cas-là... Comme quoi, de temps en temps, il est bon de redéfinir certains termes



@Zizanie : Je n'avais pas fait non plus la différence entre égotisme et narcissisme;)
avatar
Ladysan
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4769
Localisation : Belgique (Wallonie)
Identité métaphysique : Aucune
Humeur : De toutes les couleurs
Date d'inscription : 15/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par Foetus. le Jeu 10 Nov - 8:37

Bonjour,
"Ego" = "moi" VOIR GREC ANCIEN
Dans une société où parler de soi n'est pas très bien vu : Pas facile.
Cordialement

Foetus.
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 224
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par _miamol le Jeu 26 Jan - 1:50

De mon point de vue, l'ego regroupe le ça/le moi/le surmoi en terme freudien. Je pense qu'il y a une part inconsciente de l'ego mais qui reste à l'intérieur du moi.
Je ne crois pas pour ma part que l'égoïsme, l'égocentrisme ou le narcissisme/égotisme soient "naturels" quelque soit leur degré.
Alors bien sûr c'est aller loin que de dire cela mais je rejoins ce qui a été dit sur la construction de l'ego en rapport à nos souffrances passées infantiles. Il y a un avant ego.
A l'âge adulte, on ne se souvient pas d'avoir été autrement que ce "moi" égotique, je n'irais pas jusqu'à dire que l'ego est pathologique (quoique) mais il me semble coupé de ses racines et s'auto-alimente sans réelle connexion avec une source naturelle, celle du corps. Je pense que l'ego est ce qui divise l'esprit du corps, que le corps en somme a sa propre conscience qui est celle reliée au soi, à ce langage émotionel inconscient, à cette non dualité, bref à cet inconscient collectif.
Donc je rejoins la vision spiritualiste de la définition de l'ego.
La mémoire immédiate est insuffisante, il me semble, à rendre compte de toute son identité. Je crois que l'ego est la partie émergée de l'iceberg et est quelque peu "aveugle" de sa vraie nature que je relie à l'innocence, la pureté des nouveaux nés.
Comme on ne souvient pas de nous même à cet âge, on en déduit qu'il n'y avait rien.
A mon sens, c'est la construction mimétique de l'ego qui tend à nous rendre étranger à nous même car nos parents eux même miroirs déformés des réalités déformées antérieures ne peuvent que nous renvoyer une image déformée de nous même et ainsi de suite et à la fin on ne sait plus qui on est et ce qu'est sensé être un être humain "normal".

Ca me rappelle un fait que j'ai lu (alors je ne sais plus à quelle époque, j'imagine avant la naissance du théâtre), qui relate que porter un masque, jouer un rôle, toute forme de comédie, de jeux d'illusion étaient considérés comme un crime ou une honte car sans doute j'imagine que mettre un masque social était ressenti comme malsain pour le vrai soi.
Il fallait donc rester authentique. Je crois qu'aujourd'hui plus personne ne sait ce qu'est la vraie authenticité, comme disait Jung, on tend à confondre le masque social avec son vrai visage, ce qui nous pousse également à confondre amour-propre et amour de soi.
C'est mon ressenti. sourire

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 22/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par freefox le Jeu 26 Jan - 2:26

Avez vous lu les 3 pages et notamment le début miamol? sourire

A ce propos j'avais mis un lien mais je m'était trompé alors voici :
lien, cliquez moi
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par _miamol le Jeu 26 Jan - 2:31

Oui oui j'ai tout lu ^^ , eh Freefox tu peux me tutoyer hein. Wink
Je vais jeter un oeil sur le lien , pas de problème. sourire

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 22/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par freefox le Jeu 26 Jan - 18:22

miamol a écrit:Oui oui j'ai tout lu ^^ ,sourire
Autant pour moi Miamol. sourire

Intéressant point de vue!

l’excès d'ego, la déformation, la scission, les pathologie liées à l'ego me semblent aussi naturelles que les dysfonctionnements somatiques.
L'être humain est une globalité et si il est parcellisé il n'en est pas moins indivisé comme individu.
Je compare souvent les espèces animales dites supérieures hormis l'homo sapiens à des petits enfants.
Même innocence, même vitalité non contrariée etc.
L'animal est notre socle, comme l'est la petite enfance dans la vie d'un homme.
(oops...j'accélère un peu)
Mais si la plante qui pousse au plus optimum dans le marécage, elle doit pour fleurir atteindre une certaine maturité si un jour le joyau qu’elle recèle puisse s'y éveiller.
Om ma ni padmé humm again ! Wink

miamol:
Désolé, sur ce forum je vouvoie tout le monde y compris mon ombre tongue






avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum