L'ego

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'ego

Message par _miamol le Ven 27 Jan 2012 - 20:37

Spoiler:
Pas de soucis pour le vouvoiement. Wink
Je suis bien d'accord pour le socle. sourire

Je crois qu'il faut faire attention au mot "naturel" car il y a le naturel dans le sens originel mais aussi dans le sens logique/explicable.
Or il me semble que celui du sens logique ou explicable est celui qui tend à rentrer dans la case de "norme" et donc par extension "normal".

Je crois qu'on ne distingue plus le normal du pathologique car tous les deux tendent à se définir sur le mode de la description.
On déduit ce qui est sain de malsain en fonction de données observables et objectives mais là encore réfléchir sur la normalité en opposition à la pathologie par le biais de l'objectivité me semble complètement absurde. Voir ce que j'en ai dis dans le sujet "De l'objectivité".

De là, le normal et le pathologique peuvent très bien se confondre au point que cela brouille les frontières du naturel.

A mes yeux ce qui est sain est ce qui est originel, encore faut-il réussir à décrypter avec des yeux d'enfant, d'innocence et de pureté cet originel, ces yeux qui répondent à un langage opposé à l'esprit trop rationnel...et objectif car tout le monde sera d'accord pour dire qu'un enfant (en bas âge) à sa propre logique que tout le monde oublie malheureusement en grandissant.

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par Geveil le Sam 28 Jan 2012 - 0:30

Pour un certain nombre de courants spirituels, l'ego est la représentation fausse qu'un individu se fait de lui-même.Cette représentation fait écran à la vraie nature de l'homme.
Ils veulent dire par là qu'un individu se prend pour le centre du monde, et qu'il oublie que « je » est en tout un chacun, que « je » est universel et la vraie nature de l'homme.
Mais c'est une erreur, car la vraie nature de l'homme est précisément d'être une interface entre l'être et le néant, l'homme n'est pas, il devient.
Certains auteurs parlent de l'ego comme d'une fausse personnalité constituée de souvenirs et d'expériences.
Il faudrait que les philosophes, les psychologues et les spiritualistes mettent leur pendule à l'heure, l'ego, c'est le « je » ( Le sujet ) ou le moi ( La structure ) ?
La confusion entre l'ego/"fausse personnalité" et sa vraie nature produit une illusion qui prive ceux qui en sont prisonniers d'une vraie liberté et les enchaîne à des schémas de souffrance (égocentrisme, orgueil, vanité, amour-propre, perception erronée du monde).
Dans cette conception, une personne libérée de son ego connaît l'éveil spirituel. Les méthodes pour se libérer de l'emprise de l'ego sont diverses et chaque école spirituelle a plus ou moins la sienne1.
Dans le champ de la spiritualité moderne et du transpersonnel, l’ego est souvent utilisé en distinction du Soi (le moi supérieur). En anglais : Self ou Higher-Self.
Que de confusion!
Pour certains enseignements spirituels, les relations humaines, et ce qu’elles entraînent à l’échelle planétaire, s’effectuent par “ego” interposés. Pourtant, l'ego n'a pas réellement de réalité, il ne serait qu'un « complexe » produit par des constructions mentales ou des dysfonctionnements psychiques2
.
Pas «  réellement » de « réalité ». L'usage d'adverbes témoigne souvent d'une pensée peu claire.


Jipé, es-tu sûr que narcissisme et égocentrisme soient synonymes, en tous cas pas selon un psy des mes connaissances:
- le narcissisme est une tentative de trouver la satisfaction de ses désirs uniquement en soi-même, par exemple par la masturbation ou la recherche de l'image de soi que vous renvoient les autres, par exemple en étant comédien ou acteur.
- l'égocentrisme consiste à attendre des autres une satisfaction de ses désirs, ce qui en soi n'est pas une mauvaise chose, nous sommes tous égocentrés, mais point trop n'en faut, là je suis d'accord avec toi.
- l'égoïsme consiste à ne vivre que pour soi sans tenir compte du désir des autres.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par _miamol le Sam 28 Jan 2012 - 0:39

Jipé associe narcissisme avec égotisme pas avec égocentrisme il me semble.
En ce qui me concerne j'associais égotisme et egoïté mais bon je trouve que de tout réunir dans l'entité ego c'est suffisant , le reste n'est que manifestation de cet ego à degré plus ou moins grand, à mon sens.

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par JO le Sam 28 Jan 2012 - 6:47

Intéressant de voir comme nous divergeons .
Je voyais en l'ego, l'individu distinct et Geveil semble penser que c'est le moi universel , en chacun ...L'inverse exact , mais finalement, que l'univers soit en moi ou moi en lui, je pense que les deux sont fondus ( pas confondus) par l'inconscient collectif .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par freefox le Sam 28 Jan 2012 - 8:31

Ce qui fait la différence entre le reflet du miroir et le sujet qui se mire est que le reflet peut se reproduire à l'infini si nous avons un zoom à focale ∞
sourire
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par _miamol le Sam 28 Jan 2012 - 19:08

freefox a écrit:Ce qui fait la différence entre le reflet du miroir et le sujet qui se mire est que le reflet peut se reproduire à l'infini si nous avons un zoom à focale ∞
sourire

Alors ça, ça me parle!! Le huit, car le reflet est inversé par rapport à l'origin(al/el), la non discontinuité des deux permet l'infini.

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par Huricane le Dim 29 Jan 2012 - 9:56

J’ai trouvé un gars, dont l’ego était démesuré à outrance, à l’intérieur d’une église.

Une déco représentait trois épis de blé et un calice de pinard, en dessous il était inscrit ( en lettres dorées, s’il vous plaît) :

Ego Sum Panus Bibus !

Il ne s’est pas fait croquer, ni ne s’est noyé dans le pinard, il fut scotché sur un bout d’bois !

Huricane
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 17/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par leonnard le Mar 31 Jan 2012 - 18:06

Un autre ego prend la parole:
"Espèce d'ego! parles pour toi"
Ça me fait penser aux "anonymus" qui portent tous un masque: le même.
Et comme disait Coluche:"il y en a qui sont plus ego que les autres"
C'est un des principes de notre être ensemble qui nous promet d'être ego. (liberté egolité fraternité)Là ils ont vu juste ... mais en plus, libres et fraternels, là ça se complique, ça risque de devenir difficile.
Alors soyons ego, libres et fraternels. Mais comment s'y prendre?
Ah je crois que je tiens une piste: c'est l'élargissement de l'ego, un genre d'ego fourre-tout quoi!
Ben ouais, comme disait je ne sais plus qui dans un autre forum, le monde n'existe qu'autant que nous sommes là pour le percevoir.
Non ... c'est une façon de le prendre par l'autre bout.
Donc si le tout n'existe que parce que je le perçois, que parce que je le conçois, etc. tout ce qui arrive autour de moi est donc mon affaire personnelle et je dois donc le prendre comme tel et le faire mien et donc l'inclure dans mon ego puisque je suis le centre et que tout tourne autour de moi.
De toute façon ils y sont déjà tous ... dans ma tête avec des commentaires ... favorables, défavorables, comme si que j'avais le pouvoir de leur accepter l'entrée dans mon monde, comme Saint Pierre avec son Paradis.
Celui là je le veux, celui là je ne le veux pas ... non! il faut élargir encore plus son ego pour tout faire rentrer dedans, un peu comme la grenouille avec le boeuf.
En fait l'ego c'est comme une lorgnette, faut pas se tromper de bout, c'est tout.

leonnard
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 22/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par _miamol le Mar 31 Jan 2012 - 21:25

leonnard a écrit: (liberté egolité fraternité)
mdr C'est trop ça en plus je trouve. ^^
leonnard a écrit: Donc si le tout n'existe que parce que je le perçois, que parce que je le conçois, etc. tout ce qui arrive autour de moi est donc mon affaire personnelle et je dois donc le prendre comme tel et le faire mien et donc l'inclure dans mon ego puisque je suis le centre et que tout tourne autour de moi.
Je crois qu'il y a deux façons possibles d'appréhender cette réalité , de façon egocentrique ou empathique, l'un étant tout de même l'inverse de l'autre. ^^
Contribution très divertissante en tout cas. merci

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par nawel le Mar 1 Déc 2015 - 14:48

L'égo est indispensable pour un bon équilibre. Il est ce qui rend l'homme sûr de lui, pointe sur lui l'estime qu'il a sur lui, révèle toute la brillance de sa personnalité par les qualités qu'il développe et qu'il met à profit avec tout le bien être procuré, la victoire en tout domaine est un signe de bonne santé.

L'égo démesuré lui est un frein, il est l'ultime méthode à employer car il met en ex herbe une personnalité à laquelle on ne veut pas ressembler, il met en avant non pas la qualité de l'homme mais l'orgueil qui fait un pas en avant pendant que l'être lui fait un pas en arrière aux yeux de ses congénères qui ne voient en lui qu'un Monsieur qui veut s'approprier tel un trou noir tout ce qui gravite près de son orifice béant, avec tout le respect que j'ai pour le trou noir.

Alors il faut bien sûr ne pas avoir peur de dire ce que l'on pense, mais encore faut il savoir pourquoi l'on dit ce que l'on pense, quel est le moteur, le but, la motivation.

Un équilibre est nécessaire, comme il l'est dans tous domaines, l'erreur est en somme toute humaine, et si quelqu'un fait un excès de zèle, n'est elle pas après tout une personne qui mêle un peu de soi un peu de miel dans une société si frêle.

Il ne faut pas donc être frileux, y aller d'un pas preux, et songer quand même à garder une sureté, car à force de vouloir briller on est classifié.

La parcimonie est signe de vie, la vitesse est liesse, le vertige plus de vestiges, précipitation ne va pas de pair avec passion car celui qui aime trouvera le temps, car le temps est un atout qui ne supporte pas l'ajout d'une rapidité dans l'excès de velléité, les deux faisant redondance, rentrons dans la danse.

Me suis fais plaisir lol, allez ne me jugez pas, oui un peu trop d'égo, sourire mais bon je n'empiète sur aucune plate bandes, parler d'une certaine façon,  oui j'aime bien, ça détend Wink

Et puis vous savez la méditation se fait dans le silence et là je suis d'un zennn
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par M'enfin le Mar 1 Déc 2015 - 17:55

L'égo, c'est nos automatismes acquis, l'imagination, c'est ce qui nous permet de les changer ou d'en acquérir de nouveaux. Puisque j'insiste, c'est mon égo qui parle, mais puisque c'est un changement que je propose, c'est de mon imagination qu'il provient. Alors, ça vient cette compréhension? rire
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par nawel le Mar 1 Déc 2015 - 19:01

Ego automatismes : égo étant nombrilisme en quelque sorte, on ne se regarde pas automatiquement le nombril à chaque intervention. On peut vouloir émettre une idée sans pour cela se dire oh que suis je intelligent(e) !!

L'imagination, l'égo est l'imagination en quelque sorte, je vais imaginer pleins de trouvailles pour avoir l'exclusivité dans l'innovation de l'une d'elle, mais ce n'est pas orgueilleux, c'est ambitieux.

L'imagination nous permet de toujours explorer, l'égo s'enrichit mais il ne donne pas cette faiblesse que l'on peut lui attribuer quand est dit telle personne a trop d'égo. On peut tout imaginer, c'est au contraire un signe qui est très flatteur chez la personne qui fait preuve d'une imagination dans bien des domaines, et si toutefois sa réflexion est cohérente, personnellement je trouve plaisir à lire toute cohésion dans le discours.

Quant tu insistes pour faire comprendre ton idée ce n'est pas un signe égoïste de ta part, c'est une volonté de vouloir faire passer le message qui te tient à cœur, et cela n'est pas négatif bien au contraire.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par M'enfin le Mar 1 Déc 2015 - 20:03

Personne ne se sent égocentrique! C'est seulement quand les autres s'opposent à nous qu'on les trouve égocentriques. L'égo est donc nécessairement subconscient, c'est donc seulement de celui des autres dont l'on parle. Quand je dis que c'est mon égo qui parle, c'est seulement une déduction, pas un ressenti, et je le dis ainsi pour montrer que j'en tiens compte, mais ce n'est pas un automatisme, et je ne crois pas que ça puisse en devenir un non plus sinon je perdrais mon égo et je ne pourrais plus résister à rien, ce qui serait dangereux pour ma survie, y compris ma survie intellectuelle.

L'égo, c'est la résistance au changement, et l'imagination, c'est le changement, mais je ne connais aucun autre moyen de les relier que ma théorie sur le mouvement, alors quand tu dis qu'ils sont semblables, je comprends ce que tu veux dire, mais je sais aussi que tu ne peux pas comprendre comment ils s'induisent l'un l'autre sans avoir compris ma théorie.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par nawel le Mar 1 Déc 2015 - 20:23

Quelquefois M'enfin je me dis, là, nawel tu as flatté ton égo, tu t'es fait plaisir, tu te relis, tu as une satisfaction, t'es contente de toi, ça ne t'arrive pas toi M'enfin ? J'en doute, tout le monde est de cette façon.

Quant je développe et me plonge dans mon trip comme dit dedale, je prends plaisir, et ce plaisir est aussi bien dans la formulation, la trame, comme une dissertation que nous faisions à l'école et qui était bien notée et que nous aimions relire pour toujours se sentir flatté.

L'égo n'est pas subconscient, car si tu veux lutter contre l'égo il faut bien qu'il soit conscient.

Ta théorie sur le mouvement, comment s'appelle le sujet, tu en as créé un ? Ou non, tu peux mettre un lien.

avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par M'enfin le Mar 1 Déc 2015 - 20:38

Les liens à ma thèse sur le mouvement sont dans ma signature, en rouge.

Lutter contre l'égo, ce serait comme si un objet luttait contre une force extérieure pour ne pas se laisser déplacer. Est-ce que ce n'est pas tout ce que les objets font en exprimant leur masse dès qu'on les déplace? Est-ce que ce n'est pas impossible à contourner?
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par nawel le Mar 1 Déc 2015 - 20:42

Je pense qu'il faut distinguer la physique et les syndromes qui poussent l'individu à l'agir d'une manière déconsolidée Suspect M'enfin rire

ton lien je vais y jeter un œil cyclops merci.
avatar
nawel
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4501
Localisation : Sud
Identité métaphysique : Catholique
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 19/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ego

Message par M'enfin le Mar 1 Déc 2015 - 21:11

Tout est lié, et le lien entre la résistance à l'accélération et la résistance au changement est évident, encore faut-il se donner la peine de lui trouver un mécanisme réel, ce que ne fait pas la physique en postulant tout simplement que le mouvement vient de la masse.
avatar
M'enfin
Le Repteux

Masculin Nombre de messages : 10570
Localisation : Val David, Québec
Identité métaphysique : M'enfin...
Humeur : ...qui sait?
Date d'inscription : 24/02/2013

http://la-reptation.webnode.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum