Le néant est plein

Page 16 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16

Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par tango le Dim 20 Nov 2011 - 11:49

gaston21 a écrit:tango, à vous lire attentivement , bradou et toi, car j'apprécie ce que vous écrivez, vous ne me paraissez pas bien loin l'un de l'autre dans votre pensée d'appréhender le vide du plein ou le plein du vide . .
Exact !
mais que veux-tu quand deux essences se rencontrent, il y a un dégagement de vapeur, et la vapeur est bien trop grossière pour satisfaire les essences.

Les doigts que nous tendons sont bien trop courts pour toucher la lune.

Nos frictions se produisent entre nos doigts, parce qu'il y a bien cette difficulté à désigner l' indésignable... le mot "Lune" n'est pas la Lune.

De même, le mot "Absolu" est relatif, alors que l'absolu est absolu.

La juste désignation de l' Absolu serait le silence.

Mais bon, c'est à chacun de voir dans la fugacité de certaines étincelles, le reflet de la lumière éternelle.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par Opaline le Dim 20 Nov 2011 - 13:21

Tango a écrit:De même, le mot "Absolu" est relatif, alors que l'absolu est absolu.
Si on redescendait d'un cran ?
Pour percevoir (ou entre-apercevoir) l'absolu, justement !

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par Thomas2 le Dim 20 Nov 2011 - 16:04

tango a écrit:
gaston21 a écrit:tango, à vous lire attentivement , bradou et toi, car j'apprécie ce que vous écrivez, vous ne me paraissez pas bien loin l'un de l'autre dans votre pensée d'appréhender le vide du plein ou le plein du vide . .
Exact !
mais que veux-tu quand deux essences se rencontrent, il y a un dégagement de vapeur, et la vapeur est bien trop grossière pour satisfaire les essences.

Les doigts que nous tendons sont bien trop courts pour toucher la lune.

Nos frictions se produisent entre nos doigts, parce qu'il y a bien cette difficulté à désigner l' indésignable... le mot "Lune" n'est pas la Lune.

De même, le mot "Absolu" est relatif, alors que l'absolu est absolu.

La juste désignation de l' Absolu serait le silence.

Mais bon, c'est à chacun de voir dans la fugacité de certaines étincelles, le reflet de la lumière éternelle.

Le silence habité, non ?

Thomas

Thomas2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 552
Date d'inscription : 02/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par _bradou le Dim 20 Nov 2011 - 21:30

gaston21 a écrit:tango, à vous lire attentivement , bradou et toi, car j'apprécie ce que vous écrivez, vous ne me paraissez pas bien loin l'un de l'autre dans votre pensée d'appréhender le vide du plein ou le plein du vide . .
Oui, Gaston, nous disons le même chose, même avec des mots antinomiques.
Tiens, par exemple, pour moi Il (le grand Barbu) est tangible. Et n'ai-je pas raison? Quand on le voit, n'est-ce pas ce qu'il y a de plus tangible? Plus tangible que tout ce qu'on pourrait décrire et dépeindre, tant Il est lumineux. Tandis que pour Tango, il est intangible parce qu'il n'arrive pas à le croquer (dans les 2 sens du mot).
Mais pour autant, nous ne sommes pas d'accord sur tout.
Tango dis qu'il est non-manifesté, comme s'il était distinct du reste, comme s'il était caché et, plus grave encore, comme s'Il fut d'abord et créa ensuite. Ah, quelle sottise!!!!! Tu imagine, toi, le Barbu émerger d'un coup ou petit à petit de l'eau, aller s'asseoir à l'ombre d'un platane puis entreprendre de tisser son machin ? Non, sincèrement, tu ne trouves pas ça idiot?
C'est là que se goure le Tango. Le Barbu fut en même temps que fut tout le reste. Mieux, Lui et le reste, le reste et Lui, ne font qu'un. Mieux encore, il n'y a pas Lui d'un côté et le reste de l'autre. Il n'y a donc pas de manifesté et de non-manifesté. Mais bon, bon, il est vrai qu'on ne le voit pas dans toute son intégralité, Il ne nous dévoile pas son intimité et, dans ce sens là, on peut effectivement qu'il y a du non-manifesté. Et comme ce non-manifesté est ce qu'il y a de plus intime dans le barbu, on peut dire sans trop se gourer qu'Il est non-manifesté.
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par tango le Lun 21 Nov 2011 - 9:39

Ah "Bras Doux", tu dois être bien velu pour nommer Dieu le Barbu.
L'as-tu seulement déjà vu ?
Tes tentatives de vouloir le décrire ne peuvent que rester vaines, tant sa description dépasse toutes les subtilités que l'on pourrait concevoir.

Les manifestations sont suspendues à cet instant présent qui se déplace en distorsionant l'espace, pour nous donner l'illusion de matière, et, de mouvance.
Comprends-tu que notre seule réalité tangible est cette manifestation qui d'instant à instant se déforme.
Ce que nous voyons là sous nos yeux, est l'inertie des instants passés qui se concrétisent là dans l'instant présent en subissant la flêche du futur qui en déforme la permanence.
Emportés par cette flêche du temps nous sommes là en manifestations dans cet espace manifesté.
Comment dire ?... Dieu est au-delà de cet instant et de toutes ces mouvances qui se manifestent en impermanences... comprends-tu qu'il est cette permanence qui soutient toutes ces impermanences ?
Comment voudrais-tu que l' éternité puisse se manifester, alors que l'instant présent est d'une fugacité extrême... Dieu est cette éternité qui contient tous les instants présents, et les manifestations subissent la flêche du temps.

Ainsi la permanence de l'éternité absolue intemporelle est non-manifestée, mais tombe dans la fugacité relative temporelle des manifestations impermanentes.

Métaphoriquement, Dieu est la pluie, et les manifestations sont les gouttes.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par gaston21 le Lun 21 Nov 2011 - 11:01

Je persiste . La seule différence que j'aurais tendance à faire est que Tango est indiscutablement un poète , et c'est un compliment . Son monde est éthéré, évanescent , mais plein de sens . Bradou voit un monde plus imagé, plus "coloré" ; ses définitions sont plus " palpables ", mais en définitive tous les trois nous avons la même perspective .
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par _bradou le Lun 21 Nov 2011 - 11:27

gaston21 a écrit:Je persiste . La seule différence que j'aurais tendance à faire est que Tango est indiscutablement un poète , et c'est un compliment .
Tango est effectivement un poète. Parfois il me faut le lire plusieurs fois pour le saisir. Il a une façon de dire qui lui est propre et il faut s'y habituer. J'adhère à ce qu'il dit, mais je reste quand même sur ma soif. Il refuse catégoriquement, et il a donné ses raisons, de dire à quoi sert son Dieu dans son rapport avec l'homme. Une question que moi, je ne peux m'empêcher de me poser, un peu comme tout le monde. J'ai bien ma réponse à ma question, mais impossible d'avoir sa réponse.
avatar
_bradou
EXCLU DU FORUM

Masculin Nombre de messages : 5099
Localisation : fixe.
Identité métaphysique : terre-à-terre.
Humeur : têtu.
Date d'inscription : 15/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par tango le Lun 21 Nov 2011 - 12:14

Tango est effectivement un poète. Parfois il me faut le lire plusieurs fois pour le saisir. Il a une façon de dire qui lui est propre et il faut s'y habituer. J'adhère à ce qu'il dit, mais je reste quand même sur ma soif. Il refuse catégoriquement, et il a donné ses raisons, de dire à quoi sert son Dieu dans son rapport avec l'homme. Une question que moi, je ne peux m'empêcher de me poser, un peu comme tout le monde. J'ai bien ma réponse à ma question, mais impossible d'avoir sa réponse.

Dieu est d'une discrétion absolue.
En effet, tous les dons qu'il nous fait sont effectués dans une telle discrétion que nous nous rendons même pas compte que ce sont des dons.

Dieu est d'une bonté infinie, c'est pourquoi il nous a offert la liberté de le concevoir à notre guise.

Comment pourrait-on concevoir un plus beau don que celui qui nous serait offert discrètement par un inconnu qui ne nous demanderait rien en retour ?

Voilà le Père Noël existe, et, personne ne l' a jamais vu.

Ps= mais bien-sur, Dieu nous offre aussi le choix de ne pas croire en son existence.


« Il n’y a que deux façons de vivre sa vie : l’une en faisant comme si rien n’était un miracle, l’autre en faisant comme si tout était un miracle. »
de Albert Einstein [+]
Ainsi Bradou, si tu as une question au sujet de Dieu, tu comprendras que Dieu te l' a offerte comme un jouet, pour te distraire. albino
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par _InfinimentGrand le Ven 22 Juin 2012 - 23:00

Bonjour à tous

La réalité est une continuité du vide au plein, il existe pas de vide ou de plein absolu, il n'y a qu'une suite entre les formes de la matière comme ceci :

1 - Solide
2 - Liquide
3 - Gazeux
4 - Énergétique

Le néant absolu n'existe pas, pas plus que la forme absolue qui serait une chose éternelle est indestructible. L'existant est une continuité, des formes relatives du plein jusqu'au vide.

Tout se tient dans une existance continue, le plein est le prolongement du vide, c'est subjectif à notre point de vue, c'est relatif :

- Notre vide est du plein moins dense.
- Notre plein est du vide densifié.
Je suis d'accord.
J'adore surtout ceci quand tu dis:
- Notre vide est du plein moins dense.
- Notre plein est du vide densifié.
Ca c'est génial, ca me rappelle vraiment des visions hors du commun quand je me droguais, un temps soit peu devant les nuages et le ciel, j'ai exactement compris la méme chose.
Sauf que je crois éperduement á l'éternité. Alors je m'invente la suite éternelle et convaincue de l'infini en considérant bien que tout est compris dedans..., le tout comme le rien, á l'allure du plein comme du vide...

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par _Coeur de Loi le Ven 22 Juin 2012 - 23:08

Bonjour IG

C'est aussi une chose à comprendre avec sa raison en toute logique, il n'y a pas de vide absolu en soi.

Tout est de la matière plus ou moins dense, c'est notre point de vue qui nous montre du plein et du vide, c'est subjectif.

L'éternité c'est ce qui est immuable.
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par _InfinimentGrand le Sam 23 Juin 2012 - 0:00

C'est aussi une chose à comprendre avec sa raison en toute logique, il n'y a pas de vide absolu en soi.

Tout est de la matière plus ou moins dense, c'est notre point de vue qui nous montre du plein et du vide, c'est subjectif.
Et je te rejoinds une fois de plus, c'est un vrai plaisir d'entendre cela...

L'éternité c'est ce qui est immuable
Est-ce alors la prédiction du temps qui ne s'arrétera jamais? Comment en étre sur?

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par Geveil le Sam 23 Juin 2012 - 0:11

Coeur de Loi a écrit:
L'éternité c'est ce qui est immuable.
Et s'il n'y avait rien d'immuable si ce n'est rien ?
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par _InfinimentGrand le Sam 23 Juin 2012 - 1:07

Rien d'immuable.. je ne sais comment concevoir la maniére d'étriquer tant notre univers á une certaine limite, puisque immuable signifie constant, un rien inconstant donc limité, mais pourquoi limité, c'est ca que je ne comprends pas. Est-ce moi qui suis pas normal?

_InfinimentGrand
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 911
Localisation : Bogota
Identité métaphysique : Infiniment panthéiste
Humeur : Sereine
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par pansemiotix le Sam 23 Juin 2012 - 6:58

Et si nous reprenions l'hypothèse que nous ne savions rien de la réalité l'univers et que la seule notion que nous en avons résulte de ce que nos sens et nos instruments nous permettent d'appréhender. Notre connaissance de l’univers est purement mentale, donc subjective, par conséquent l'univers est en nous autant que nous sommes dans l'univers, soit une notion subjective dans un contexte objectif inconnu. Il y a-t-il alors une certitude, une seule? Hormis la présence à soi-même ici et maintenant, le reste sera du domaine de la totale subjectivité et n'aura que la réalité que nous lui accorderons. Mais, cette simple présence à soi-même et suffisante pour infirmer le vide du néant.
D’autre part, si la singularité qui aurait créé notre univers avec son propre espace a pour origine le néant, c’est qu’il n’est pas immuable, ni rien, puisqu’il peut donner naissance à des singularités. Il est peut-être comparable au Zéro-Infini de Richard Sünder, décrit dans son ouvrage « avant le big Bang », où il explique que tant l’énergie que l’espace infinis ne peuvent se concevoir que par la paire Zéro-Infini, et que ce Zéro, étant également l’attraction infinie doit aussi contenir l’espace illimité et infini, sans cela ce Zéro ne serait pas l’attraction infinie. C’est donc une paire métaphysique totalement invisible, non expérimentable, mais qui correspond bien à la notion d’Absolu ou de Néant que l’on peut se faire, voire celle décrite sous le nom de Tao.

pansemiotix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 197
Localisation : 74520 CHENEX
Identité métaphysique : LIBRE PENSEUR
Humeur : COOL
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par JO le Sam 23 Juin 2012 - 7:10

Nos esprits convergent , depuis hier! Un vrai plaisir ! Mais , comme Geveil, je pense que l'immuable est mouvement perpétuel, et que le flux de nos pensées le suivent . Le monde change avant qu'on ait le temps de le dire et pourtant, nous parait immuable . Question d'horloges internes différentes . L'homme existe quelques années, pas assez pour voir s'user une vieille pierre .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22697
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par Bulle le Sam 23 Juin 2012 - 8:47

Geveil a écrit:
Coeur de Loi a écrit:
L'éternité c'est ce qui est immuable.
Et s'il n'y avait rien d'immuable si ce n'est rien ?
Et pourquoi l'éternité serait-elle "immuable" ? C'est encore une idée d'Homme ça sourire

_________________
Hello Invité ! Le du 01 juin est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41590
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par Jipé le Sam 23 Juin 2012 - 10:31

JO a écrit:Nos esprits convergent , depuis hier! Un vrai plaisir ! Mais , comme Geveil, je pense que l'immuable est mouvement perpétuel, et que le flux de nos pensées le suivent . Le monde change avant qu'on ait le temps de le dire et pourtant, nous parait immuable . Question d'horloges internes différentes . L'homme existe quelques années, pas assez pour voir s'user une vieille pierre .
Je n'ai jamais ressenti le temps de façon "immuable"... Que du contraire.

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26091
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par JO le Sam 23 Juin 2012 - 10:44

tu vois les monuments se dégrader aussi vite que ton visage ? Les pyramides ont l'air d'avoir toujours été là et ... moi aussi... presque , mais quand même lol!
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22697
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par Jipé le Sam 23 Juin 2012 - 10:50

JO a écrit:tu vois les monuments se dégrader aussi vite que ton visage ? Les pyramides ont l'air d'avoir toujours été là et ... moi aussi... presque , mais quand même lol!
Tu as dit le "monde" change...Et le monde ce n'est pas QUE des monuments historiques comme toi sourire J'ai vu naître mes enfants et maintenant ils sont des hommes, alors où est l'immuabilité ?

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 26091
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par JO le Sam 23 Juin 2012 - 10:56

Elle est dans la tête de certains. Ce n'est donc pas une réalité . Tu verras en vieillissant qu'au contraire, tout s'accélère , au fur et à mesure que les années passent .
J'ai cassé ce matin, un vase "qui avait toujours été là ", ai-je dit , avec regret, à ma fille . C'est une métaphore, évidemment , mais je le voyais familièrement depuis ... longtemps .
Bergson a parlé mieux que moi de la durée et du temps ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22697
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par _Coeur de Loi le Sam 23 Juin 2012 - 11:51

InfinimentGrand a écrit:Rien d'immuable.. je ne sais comment concevoir la maniére d'étriquer tant notre univers á une certaine limite, puisque immuable signifie constant, un rien inconstant donc limité, mais pourquoi limité, c'est ca que je ne comprends pas. Est-ce moi qui suis pas normal?
Oui, tu as raison, ce qui est immuable est forcement infini, sans limite.

Ce qui échappe aux sens, car on ne perçoit que des formes limités, relatives.

De sorte, et retient bien cette formule :
- Que rien de relatif est absolu.
- Et que rien d'absolu est relatif.
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par orthon7 le Sam 23 Juin 2012 - 12:03

Quand les dinosaures ont vu le ciel
leur tomber sur la tête, ça a du leurs faire bizarre.
Paf le néant, pif l'immuable, plouf la fin.
Et non pourtant ..!
ps: tout est relatif.
avatar
orthon7
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4874
Localisation : L'île
Identité métaphysique : je cherche
Humeur : bonne question ...!
Date d'inscription : 09/04/2010

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par Bulle le Sam 23 Juin 2012 - 14:33

JO a écrit:J'ai cassé ce matin, un vase "qui avait toujours été là ", ai-je dit , avec regret, à ma fille . C'est une métaphore, évidemment , mais je le voyais familièrement depuis ... longtemps .
Ah c'est c'est ça l'éternité ? pette de rire

_________________
Hello Invité ! Le du 01 juin est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41590
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le néant est plein

Message par pansemiotix le Sam 23 Juin 2012 - 14:48

Jo,

Ce qui est dans le cœur de chacun est identique, car il n’y a qu’un Soi. C’est au niveau de notre mental qu’apparaissent les divergences. Faisons avec… ;o)

Immuable dans son Essence absolue, Zéro-Infini, mais pas dans ses singularités. Ce mouvement que tu pressens et assez bien décris par Sünder justement. Il le voit comme le Zéro, l'infinie Plénitude qui se déverserait dans le Vide infini et qu'il ramènerait à lui en un mouvement infiniment rapide et en décrivant un cercle de Moebius : espace infini – en concentration infinie en vitesse infinie, concentration infinie – en espace infini en vitesse infinie, etc. Comme tout est infini (vitesse, espace, énergie) cela reste un concept purement métaphysique, mais qui néanmoins concorde avec la Doctrine Secrète de Blavatsky qui prétend la même chose. Cela me mène à dire qu’il y a plusieurs manières de découvrir les mêmes choses. (Il y avait une émission intéressante l'autre jour à la TV, qui avançait l'hypothèse de multi univers se côtoyant, mais qui ne pourront jamais communiquer l'un avec l'autre car issus de singularités différentes, donc soumis à des continuums et des lois totalement inconnues et qui le resteront à jamais.)

pansemiotix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 197
Localisation : 74520 CHENEX
Identité métaphysique : LIBRE PENSEUR
Humeur : COOL
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 16 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum