La catharsis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La catharsis

Message par Mr Abricot le Mar 11 Oct 2011 - 15:40

Si la catharsis est l'épuration des passions par le moyen de la représentation dramatique, est t-elle applicable ? A quoi sert-elle?

Mr Abricot
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 316
Localisation : France
Identité métaphysique : Chrétien
Humeur : Interrogative
Date d'inscription : 11/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La catharsis

Message par Golem le Ven 20 Avr 2012 - 2:45

La catharsis telle que définie ici est un concept aristotélicien, à ne pas confondre avec la purification des cathares, un mouvement religieux chrétien dont le principe de pureté était le "retour aux origines", à savoir le retour au paléochristianisme non trinitaire, comme l'arianisme par exemple.

On parle donc de catharsis aristotélicienne.

Il s'agit de pratiquer la contemplation de représentations dramatiques, dans le but de purifier sa raison de ses émotions.
(il ne s'agit pas, comme on pourrait le croire en lisant rapidement wiki, de ne plus connaitre aucune émotion. Il s'agit de vivre ses émotions sans en être l'esclave. Les émotions sont toujours dans le coeur et la mémoire, mais pas dans la raison et les prises de décision)

Comment ?
Par le détachement.

La contemplation d'un drame joué provoque le fait que les émotions figurées par les acteurs sont vécues par les spectateurs (acteur = facteur d'action dramatique = comédien, musicien, chanteur etc).
A la fin de la représentation, les spectateurs sortent de la fiction dramatique et retournent à la réalité, dans laquelle il n'y à pas de drame.

A ce moment, sans même travailler sur son intellect, l'esprit pratique le détachement par rapport aux émotions vécues pendant la représentation. Ceci parce que l'esprit comprend naturellement que le spectacle est une fiction.

La répétition de ce procésus est un exercice qui permet de purifier sa raison de ses émotions, sans douleur et sans faire un travail d'estète.
avatar
Golem
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1888
Localisation : Soissons
Identité métaphysique : L'impossible réalisé.
Humeur : Toujours égale.
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum