Les Français sont heureux dans la vie...

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par freefox le Sam 22 Oct 2011 - 19:52

Tout à fait d'accord Marine, trop de gens privilégient « l'avoir » à « l'être » snif et shrogneugneu tout à la fois !
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par _La plume le Sam 22 Oct 2011 - 20:21

Tan, je comprends tout à fait ton langage, mais tu connais les paroles du maître Jésus

Ne donnez pas les choss saintes aux chiens, ni ne jetez vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils les les piétinent de leur pieds, et que, se retournant, ils ne vous déchirent. Matt 7:6

On n'y peut rien, c'est ainsi, les ignorants des choses spirituelles se comporteront toujours comme des pourceaux.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par Bulle le Dim 23 Oct 2011 - 10:52

@Freefox - HS:

Hello freefox !
freefox a écrit:
Une émotion ? Simplement en disant : "j'ai été émue" en voyant etc.... Un aveugle de naissance vit des émotions et est donc capable, même s'il ne connaît pas mon émotion puisqu'il n'est pas moi, de comprendre le registre auquel il est fait allusion.
Hum oui mais pour ce qui est de décrire il manquera le substitut au référentiel qu'il lui manque.
De la même manière que s'il lui manquait le bras droit, il ne pourrait jamais se servir de ce dernier : fait incontestable.
Pourtant l'aveugle est fait exactement de la même manière qu'un voyant et est parfaitement capable d'imaginer et donc de fabriquer une image mentale. Faute de quoi les aveugles ne communiqueraient pas. Il est capable de dire ce qu'il "entend" par "ovale" pour avoir toucher un objet ovale, capable de dire ce qu'il "entend" par ciel et le code, son code, même s'il est différent, permet de communiquer sans qu'il y ait plus de différence qu'entre deux voyants.
Si je dis le mot table, l'image mentale qui me vient d'une table sera certes une planche de bois avec quatre pieds puisqu'arbitrairement* c'est ainsi que cette planche est nommée, mais aussi et parfois peut-être surtout, l'affect que j'ai mis autour de ce mot (grande tablée familiale, ou à l'opposé profonde solitude devant une assiette etc...) ; le mot "table" n'évoque donc pas la même chose chez l'un que chez l'autre : pourtant on arrivera à se comprendre.
Pareil pour le mot illumination, ou révélation : sans l'avoir vécu personnellement n'importe qui peut communiquer sur ce mot, mais à la condition nécessaire et suffisante d'utiliser un code commun ou si l'on veut le nuancer (par un adjectif, par la manière dont il est introduit dans la phrase etc...) ce qui est la liberté de chacun, de préciser en quoi on le personnalise (sauf en poésie, surtout surréaliste qui est incompréhensible sans "décodeur" et parfois un pacte de lecture).
Faute de quoi il n'y a pas de communication possible d'une part, ce qui est en soi pour le moins inadapté pour quelqu'un qui veut communiquer quelque chose.
Mais d'autre part, lorsqu'on est devant un tel cas de figure, la question qui se pose pour celui qui lit et dont, en principe, le premier souci devrait être de comprendre ce qu'il lit, est : qu'est-ce qu'il veut dire exactement ?
D'où une démarche qui l'amènera, peut-être, du moins s'il le souhaite (et assez facilement puisqu'il y a des signes révélateurs dans la construction argumentaire qui le signalent), à se poser la question de savoir si ce qui est écrit est bien destiné à être compris ou destiné à être asséné comme une vérité indiscutable. Parfois même, sans en avoir l'air à première vue.
A partir de là, et même si cela dérange, puisqu'à vrai dire c'est très exactement fait pour cela, il me semble tout à fait sain de chercher à vérifier un certain nombre de détails, de ne pas laisser à la lecture et sans aucune critique non pas l'affirmation qui est faite, mais la conclusion qui est tirée de cette expérience.
Pas de conclusion sans une explication argumentée.
En clair : "jeudi je me suis balladée au dessus de la baie de Cannes" = oki
"jeudi je me suis balladée au dessus de la baie de Cannes juste avec la force de ma pensée" = oki, mais précise moi ce que tu veux dire par "force de ta pensée", tu parles de ton imagination ? Tu imagines probablement sans problèmes la suite du scénario...

Voilà en quelques mots le point de vue que je défends en matière de débats, et particulièrement sur internet qui a la fâcheuse tendance à devenir le meilleur outil de désinformation. Ce qui est, amha, non seulement dommage, mais en plus fort dommageable.

Sincèrement merci pour la pertinence de tes questions.

* Je dis arbitrairement puisque table correspond à un objet commun mais diffère d'une langue à l'autre. Les dictionnaires étant là pour garantir qu'ils ne diffèrent pas à l'intérieur d'une même langue.

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40780
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par Bulle le Dim 23 Oct 2011 - 10:53

La plume a écrit:Tan, je comprends tout à fait ton langage, mais tu connais les paroles du maître Jésus

Ne donnez pas les choss saintes aux chiens, ni ne jetez vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils les les piétinent de leur pieds, et que, se retournant, ils ne vous déchirent. Matt 7:6

On n'y peut rien, c'est ainsi, les ignorants des choses spirituelles se comporteront toujours comme des pourceaux.
Je partage tout à fait ton point de vue La plume, c'est tout à fait inutile. D'autant qu'une perle comme celle-ci, même les pourceaux n'en voudraient pas...

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40780
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par maya le Dim 23 Oct 2011 - 11:14

Spoiler:
marine2010 a écrit:
Jipé a écrit:Sur une échelle de 0 à 10, 92% des répondants attribuent une note de satisfaction supérieure ou égale à cinq. Avant même la santé, le travail et la famille, les conditions de vie matérielles pèsent davantage sur le bonheur.
Les biens matériels avant la santé, la famille. I AM CHOKING, mais c'est vrais que c'est très représentatif de notre société.
Le dieu argent a de nombreux fidèles prêt à vendre père et mère pour l'acquisition de biens. On préfère refourguer maman au mouroir de la ville., plutôt que de s'en occuper. Même si elle pendant toute sa vie s'est occupé de nous. Nous on a plu le temps, plus pour ses conneries. L'amour on ne sait pas ce que c'est on ne connaît que celui de l’oseille qui assouvit nos petits désirs. Même celui d'emprisonner ses parents en fin de vie. Et de s'en débarrasser en les laissant à la charge de la société. Oui nous on n'a pas le temps on préfère le passé devant notre nouvelle télé led HD ou notre mac book.

On comprend pourquoi certains hommes préfèrent leur voiture à leur femme et pourquoi certaines femmes préfèrent le salaire de leur mari, plutôt que leur mari. On préfère l'argent qui a pour but d'assouvir nos désirs plutôt que l'être humain. Bien sûre que les biens matériels sont important mais de là à les mettre comme priorité même sur LA VIE! Tout ça justifie les guerres, quand le bien matériel a plus de valeur que la vie humaine, pourquoi se priver de massacrer des milliers de vies si ça nous permet de gagner gros!

Mais il y a quelque chose qui cloche dans cette enquête. À en croire les résultats plus les biens matériels sont nombreux plus le bonheur l'est aussi. Ce qui veut dire que les plus riches, les milliardaires ne peuvent pas être malheureux! Et qu'au contraire les plus pauvres ne peuvent pas être heureux. On comprend aussi que c’est le fait de posséder et non d'être aimé qui est le plus important pour être heureux. Ah bon? Avoir une maison et plus importante que d'être aimé. Mais pourquoi depuis la naissance consciemment ou inconsciemment ce que recherche tout Homme c'est l'amour? Si posséder une Peugeot a plus de valeur que l'amour d'une mère. Pourquoi notre corps, nôtre esprit recherchent l'amour? Peut-être que certains manques d'amour et essaye de l'acheter aux autres avec de l'argent. On peut nous enlever nos bien matériels mais peut on nous enlevés notre amour? La richesse du coeur ne se vole pas contrairement à la richesse matérielle (argent).

Je crois que chacun à son propre bonheur. Certains sont heureux en possédant 3 télés. D'autres préfèrent être en compagnie des gens qu'ils aiment. être, avoir chaque son auxiliaire. Je crois que cette société du dieu argent détruit l'humanité en nous opposant les uns aux autres pour posséder les richesses du voisin. Cette société nous apprends le contraire du partage, on est des chacals prêt à profiter de la gentillesses d'une personne pour la plumer. Les gens ne savent pas ou plus aimer, ne savent plus donner même un simple sourire. Peut-on vivre sans chaleur humaine? Tous ceux qui préfèrent leur oseille, les biens matériels à leur famille, santé, amis. Supporteront-ils de vivre seul avec pour seul contact celui des objets, des machines et du monde matériel qu'il considère comme la source du bonheur?

Ils n'ont ni voiture, ni compte en banque, ni ordinateur, ni télé, ni canapé, ni baignoire, ni carte fidélité, ni travail, ni grande maison Etc. Et pourtant sur ces photos ils ont l'air heureux est-ce possible? Car d'après l'enquête la principale source de bonheur est les biens matériels! Peut-être que c'est ce que veut nous faire croire la société, qu'on n'est plus heureux en compagnie d'un bien matériel que d'un être humain.
Marine, merci, je suis tout à fait sensible à ce que tu écris. merci
avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par _Tan le Dim 23 Oct 2011 - 13:01

La Plume a écrit:Tan, je comprends tout à fait ton langage, mais tu connais les paroles du maître Jésus

Ne donnez pas les choss saintes aux chiens, ni ne jetez vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils les les piétinent de leur pieds, et que, se retournant, ils ne vous déchirent. Matt 7:6


On n'y peut rien, c'est ainsi, les ignorants des choses spirituelles se comporteront toujours comme des pourceaux.
Tu as raison La Plume, il est vain de montrer des trésors à ceux qui ne veulent pas les voir.
message modéré - veuillez consulter votre messagerie
avatar
_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1016
Localisation : Non-locale
Identité métaphysique : Spiritualité sans religion
Humeur : Zazen
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par freefox le Dim 23 Oct 2011 - 13:22

@Bulle:
Bulle a écrit:[spoiler= @Freefox - HS]
Hello freefox !
freefox a écrit:
Une émotion ? Simplement en disant : "j'ai été émue" en voyant etc.... Un aveugle de naissance vit des émotions et est donc capable, même s'il ne connaît pas mon émotion puisqu'il n'est pas moi, de comprendre le registre auquel il est fait allusion.
Hum oui mais pour ce qui est de décrire il manquera le substitut au référentiel qu'il lui manque.
De la même manière que s'il lui manquait le bras droit, il ne pourrait jamais se servir de ce dernier : fait incontestable.
Pourtant l'aveugle est fait exactement de la même manière qu'un voyant et est parfaitement capable d'imaginer et donc de fabriquer une image mentale. Faute de quoi les aveugles ne communiqueraient pas. Il est capable de dire ce qu'il "entend" par "ovale" pour avoir toucher un objet ovale, capable de dire ce qu'il "entend" par ciel et le code, son code, même s'il est différent, permet de communiquer sans qu'il y ait plus de différence qu'entre deux voyants.
Si je dis le mot table, l'image mentale qui me vient d'une table sera certes une planche de bois avec quatre pieds puisqu'arbitrairement* c'est ainsi que cette planche est nommée, mais aussi et parfois peut-être surtout, l'affect que j'ai mis autour de ce mot (grande tablée familiale, ou à l'opposé profonde solitude devant une assiette etc...) ; le mot "table" n'évoque donc pas la même chose chez l'un que chez l'autre : pourtant on arrivera à se comprendre.
Pareil pour le mot illumination, ou révélation : sans l'avoir vécu personnellement n'importe qui peut communiquer sur ce mot, mais à la condition nécessaire et suffisante d'utiliser un code commun ou si l'on veut le nuancer (par un adjectif, par la manière dont il est introduit dans la phrase etc...) ce qui est la liberté de chacun, de préciser en quoi on le personnalise (sauf en poésie, surtout surréaliste qui est incompréhensible sans "décodeur" et parfois un pacte de lecture).
Faute de quoi il n'y a pas de communication possible d'une part, ce qui est en soi pour le moins inadapté pour quelqu'un qui veut communiquer quelque chose.
Mais d'autre part, lorsqu'on est devant un tel cas de figure, la question qui se pose pour celui qui lit et dont, en principe, le premier souci devrait être de comprendre ce qu'il lit, est : qu'est-ce qu'il veut dire exactement ?
D'où une démarche qui l'amènera, peut-être, du moins s'il le souhaite (et assez facilement puisqu'il y a des signes révélateurs dans la construction argumentaire qui le signalent), à se poser la question de savoir si ce qui est écrit est bien destiné à être compris ou destiné à être asséné comme une vérité indiscutable. Parfois même, sans en avoir l'air à première vue.
A partir de là, et même si cela dérange, puisqu'à vrai dire c'est très exactement fait pour cela, il me semble tout à fait sain de chercher à vérifier un certain nombre de détails, de ne pas laisser à la lecture et sans aucune critique non pas l'affirmation qui est faite, mais la conclusion qui est tirée de cette expérience.
Pas de conclusion sans une explication argumentée.
En clair : "jeudi je me suis balladée au dessus de la baie de Cannes" = oki
"jeudi je me suis balladée au dessus de la baie de Cannes juste avec la force de ma pensée" = oki, mais précise moi ce que tu veux dire par "force de ta pensée", tu parles de ton imagination ? Tu imagines probablement sans problèmes la suite du scénario...

Voilà en quelques mots le point de vue que je défends en matière de débats, et particulièrement sur internet qui a la fâcheuse tendance à devenir le meilleur outil de désinformation. Ce qui est, amha, non seulement dommage, mais en plus fort dommageable.

Sincèrement merci pour la pertinence de tes questions.

* Je dis arbitrairement puisque table correspond à un objet commun mais diffère d'une langue à l'autre. Les dictionnaires étant là pour garantir qu'ils ne diffèrent pas à l'intérieur d'une même langue.
Oui, vous prêchez à un converti hihi (désolé c'était trop tentant)!
Je désire et apprécie avant tout une communication basée sur la clarté des propos et la justesse des termes employés et surtout une attitude d'ouverture de mon/mes interlocuteurs.
Mais par contre en ce qui concerne certains sujets je pense amha qu'il n'est pas possible de décrire certaines "choses" de façon exhaustive et précise et même parfois impossible car n'ayant aucun référentiel sur lequel s'appuyer.
Pour l'aveugle de naissance ce sera les couleurs,
pour la perception des phéromones ce sera un organe de Jacobson qui manquera,
Pour celle de la thermosensiblilité ce sera les Fossettes loréales,
Etc.
Pour ce que l'on nomme parfois "l’arrière monde" (il n'y a aucun privilège à le percevoir) je sais par expérience qu'il n'est pas possible de le traduire en mots, ni même en images et autres métaphores.
C'est comme décrire un objet en X (5, 16, 20...?) dimensions avec un référentiel en 3 dimensions spatiales plus le temps.
Les paradoxes n'existent plus, les extrêmes se mêlent sans cesser d'être....
Bref, malgré le fait que je pense avoir les pieds sur terre, je ne peux plus nier l'existence "d'autre chose". Quoi? Alors là commence les hypothèses héhé.
Mais le ressenti parfois face à une beauté indicible (femme, paysage etc), et nous quittons les rives compactes et solides de notre mental pour flotter dans ce qui semble être l'irréalité de notre être....A feeling, un ressenti profond et fort car libéré plus ou moins pour un temps de "nous même" (disons une partie de nous même).
Une partie de notre cerveau? Absolument mais composante physique d'une réalité psychique dont l'electro-chimique ne serait qu'un aspect.
Autrement dit sans cerveau pas de @Bulle, @freefox etc. MAIS (oops désolé d'avoir crié)
en l'absence de celui-ci, possibilité (enfin pour moi) de l'existence de ce qui est l'origine et devenir de tous les @untels.
L'être spirituel (en apparence duel de l'être physique) m’apparaît comme l'énergie noire et matière sombre un postulat en mon for intérieur mais une proposition pour autrui.
Pas évident quoi !

Nos hors sujets, dans mon opinion auraient plutôt leur place ICI

Merci pour ce dialogue.

PS : J'espère avoir été assez clair car depuis ma sortie de coma en juillet 2010 mes idées me
semblent n'être plus que l'ombre d'elles même. Mais bon ce n'est pas un alibi, je rééduque mon neurone petit à petit et ces débats ici m'aident.
Donc merci à vous tous qui n'êtes pas moi.
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par JO le Dim 23 Oct 2011 - 17:20

sujet abandonné mais possiblement repris .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22498
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par freefox le Lun 24 Oct 2011 - 19:15

JO a écrit:sujet abandonné mais possiblement repris .

Embarassed JO (et les zautres) désolé pour mes H.S (en plus très décousu pour le dernier....Alala il y a des moments comme ça.... wistle )

Les français se disent heureux, chouette alors j'espère qu'il en est ainsi et entre nous quand on connais un peu le pays, ils auraient pu plus mal « tomber » les bougres héhé. rire albino rire
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par dan 26 le Lun 24 Oct 2011 - 22:54

Jipé a écrit:Ceci corroborerait le fait que les Français ne s'indignent pas beaucoup, les manifestations très suivies presque partout font un flop en France.
Sommes-nous des privilégiés en France ?

Mais bien sûr il suffit pour cela de voyager et de regarder les autres pays . C'est pour cela que je suis totalement indigné de voir des indignés en France!!! Nous sommes un pays de privilégiés assistés (pas pour longemps je vous rassure), et en même temps de raleurs, jamais contents !! un sacré paradoxe.

Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par Bulle le Mar 25 Oct 2011 - 8:11

Tu demandes pourquoi des gens s'indignent aussi en France ?
Peut-être pour : CELA
La question de la dette des Etats est très importante (entre 80 % et 90 % du PIB en France et en Allemagne), mais au lieu de bloquer les retraites et de couper dans le financement de la santé ou de l'éducation, ne faut-il pas utiliser tous les leviers fiscaux possibles pour récupérer une bonne part de la "dette des marchés", ces 150 % du PIB que les 0,2 % les plus riches doivent aux peuples de nos pays, si on considère que le partage entre salariés et actionnaires était juste et efficace dans les années 1970 ?
Les "indignés" ont raison : "Ceci n'est pas une crise, c'est une arnaque !" Il ne s'agit pas ici de minimiser la responsabilité (ou l'irresponsabilité) des gouvernements et des citoyens, mais seulement d'apporter le diagnostic le plus complet possible de la situation. Car si le diagnostic est faux, il n'y a aucune chance qu'on parvienne à vaincre le mal.

Je suis tout à fait heureuse, mais... tout à fait indignée également.

Et je dirais même que le fait que certaines personnes refusent de continuer à se laisser enfumer et aient le courage d'appeler un chat un chat participe à mon bonheur.

_________________
Hello Invité !  Le du 01 février est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40780
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par Lila le Mar 25 Oct 2011 - 8:26

je suis aussi certaine que la majorité des indignés voient plus loin que leur petit bonheur personnel égoïste, plus loin que les frontières de LEUR pays: ils s'indignent aussi des dégradations de l'environnement, de la misère dans les pays trop lointains que pour qu'on puisse rencontrer ces esclaves qui fabriquent les objets qu'on a acheté pas cher, et qui contribuent à notre confort et aussi à notre superflu. Ces enfants qui s'intoxiquent à trier nos rebuts de l'hyper-consommation, ou à vivre dedans, et que certains osent encore traiter de paresseux ...
furieux
Ils ont moins d'oeillères que ceux qui proclament que tout va bien et qu'on n'a pas à se plaindre ou à "larmoyer ".
Ils rêvent moins, sont plus réalistes que les bourgeois bouffis de "bonne conscience" préoccupés par l'évolution de leurs actions et trouvant (forcément) que nous n'avons pas le droit de nous plaindre.

Lila
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 6327
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par _Tan le Mar 25 Oct 2011 - 11:36

Bulle a écrit:Tu demandes pourquoi des gens s'indignent aussi en France ?
Peut-être pour : CELA
La question de la dette des Etats est très importante (entre 80 % et 90 % du PIB en France et en Allemagne), mais au lieu de bloquer les retraites et de couper dans le financement de la santé ou de l'éducation, ne faut-il pas utiliser tous les leviers fiscaux possibles pour récupérer une bonne part de la "dette des marchés", ces 150 % du PIB que les 0,2 % les plus riches doivent aux peuples de nos pays, si on considère que le partage entre salariés et actionnaires était juste et efficace dans les années 1970 ?
Je me mêle rarement de politique, mais il me semble qu’il y a une contre-vérité dans le passage que tu cites Bulle. Sauf erreur de ma part, le problème actuel n’est pas seulement le fait des dérives du système financier. Le problème actuel est aussi le fait des Etats qui se sont endettés inconsidérément depuis plus de 20 ans.

Il est normal que les gens qui prêtent de l’argent aux Etats s’inquiètent de savoir s’ils vont être remboursés… et il est donc normal que les Etats cherchent à réduire leur dette. Or pour cela, il n’y a que deux solutions : gagner plus et/ou dépenser moins.

A moins de considérer qu’il vaut mieux laisser l’Euro (et éventuellement tout le système économique) s’écrouler, il est cohérent de chercher des sources d’économies (comme l’âge de la retraite) plutôt que de continuer à vivre au-dessus de nos moyens.

Bulle a écrit:Je suis tout à fait heureuse, mais... tout à fait indignée également.
Et tu n’y vois aucune contradiction ?...
avatar
_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1016
Localisation : Non-locale
Identité métaphysique : Spiritualité sans religion
Humeur : Zazen
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par JO le Mar 25 Oct 2011 - 11:48

On peut difficilement être heureux sans être égoïste . Mais si l'on considère qu'un peuple heureux sera enclin à la générosité , le bonheur du peuple devrait être le post important du budget , pas l'enrichissement des plus values non redistribuées .
Ce matin, j'ai renoncé à la mini fraude sur la déclaration de mon aide ménagère ( elle me coûte plus en charges qu'en salaire, ce qui est inéquitable) parceque j'ai pris conscience que chaque minifraude était ... du vol, pur et simple. Vous imaginez, si chaque citoyen en faisait autant, pour ce qu'il devrait redistribuer , de ce qu'il gagne ? Madame Bettancourt aurait construit un hôpital moderne au lieu d'acheter l'ile de Paros ... ce n'est qu'un exemple .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22498
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par Invité le Mar 25 Oct 2011 - 15:39

Merci Freefox, merci maya!! ^^

@Tan tout s’arrange on est heureux grâce à la Libye on est renflouer en pétrole héhé!! ( honte a nous d'ailleurs, une fois de plus on profite du malheur des autres)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par _Tan le Mar 25 Oct 2011 - 15:43

JO a écrit:le bonheur du peuple devrait être le post important du budget
Ce serait vrai si le bonheur était un bien qu’il suffit de produire. Malheureusement, ce n’est pas tout à fait le cas…
Il est indéniable que la notion de « bonheur » n’est quasiment jamais évoquée dans les débats politico-économiques. On ne parle que de croissance, de PIB, de dettes etc. Bref, d’argent. Jamais le bonheur n’est évoqué, et ce pour une raison simple à mon sens : parce que notre civilisation maintient l’idée fausse selon laquelle argent et bonheur sont liés. L’illusion demeure plus que jamais vivace…
avatar
_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1016
Localisation : Non-locale
Identité métaphysique : Spiritualité sans religion
Humeur : Zazen
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par JO le Mar 25 Oct 2011 - 15:50

On est quand même mieux payé convenablement que chômeur...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22498
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par _Tan le Mar 25 Oct 2011 - 16:58

JO a écrit:On est quand même mieux payé convenablement que chômeur...
On peut le penser, mais personnellement, je n’y crois pas une seconde. Je pense qu’il n’y a absolument aucun rapport entre le niveau de richesse et le niveau de bien-être. Là est d’ailleurs toute la question.
avatar
_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1016
Localisation : Non-locale
Identité métaphysique : Spiritualité sans religion
Humeur : Zazen
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par JO le Mar 25 Oct 2011 - 17:05

Tan, il y a des travailleurs qui dorment dans leur voiture, faute de pouvoir payer un loyer: comment être heureux, dans la misère ?Je suis pour la frugalité, je n'achèterais pas un manteau haute couture,même si je le pouvais ,et ça ne me prive pas . Mais quand le thermomètre descend, je pense à ceux qui ne se chauffent pas, faute de le pouvoir, à ceux qui campent à dix dans une pièce insalubre ...Parler du bonheur possible dans ces conditions-là, c'est ne pas savoir de quoi on parle. Je l'ai vécu, très jeune, mais je ne l'oublie pas. On peut avoir de l'amour, oui, de la résilience, oui, mais pas du bonheur .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22498
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par _Tan le Mar 25 Oct 2011 - 17:25

Je comprends ta position JO, mais je ne la partage pas. Marine l'a d'ailleurs bien illustré.

Si je suis ton raisonnement JO, plus on est riche, plus on est heureux, et vice versa. Cela voudrait dire que les français sont heureux, et les laotiens sont malheureux. Ou au minimum, il faudrait dire qu'il existe un niveau de richesse minimum en dessous duquel le bonheur est impossible.

Encore une fois, je n'y crois pas. J'en veux pour preuve que des gens très pauvres ont parfois rencontré la grâce dans des conditions horribles, comme des camps de concentration par exemple.
Personne n'est obligé de croire que l'illumination rend heureux quel que soit le niveau de richesse, mais pour ceux qui vivent dans cet état, c'est pourtant le cas.

Tant qu'on ne considérera le bonheur qu'à l'aulne du niveau de richesses, je crois que l’humanité continuera à chercher son bonheur sans le trouver.
Tant que l'être humain persistera à considérer que ce qui est là maintenant ne convient pas, tant qu'il prétendra que la situation devrait être différente de ce qu'elle est, l'être humain continuera à souffrir.
avatar
_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1016
Localisation : Non-locale
Identité métaphysique : Spiritualité sans religion
Humeur : Zazen
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par Tibouc le Mar 25 Oct 2011 - 17:28

Tant que l'être humain persistera à considérer que ce qui est là maintenant ne convient pas, tant qu'il prétendra que la situation devrait être différente de ce qu'elle est, l'être humain continuera à souffrir.
Tan, tu te rends compte que tu appelles finalement à la résignation ?

Pour ma part, je ne pense pas que le fait de vouloir changer les choses soit contradictoire avec le bonheur, au contraire. L'indignation, la volonté de changement, la contribution à l'amélioration de la société sont des sources de bonheur.
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

http://thibautbouquet.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par _Tan le Mar 25 Oct 2011 - 17:38

Tibouc a écrit:Tan, tu te rends compte que tu appelles finalement à la résignation ?
Oui, je comprends la critique, mais je ne l’accepte pas. Ce que tu appelles « résignation », je le nomme « lâcher-prise ».
Rien n’empêche d’agir dans le lâcher-prise, mais l’action ne provient plus du petit moi malheureux en réaction à une situation qu’il juge navrante ; l’action émerge d’elle-même, dans une grande joie, et elle est toujours parfaitement adaptée à la situation.

Mais je comprends que beaucoup n’envisagent pas les choses ainsi. Il me semble d’ailleurs que la société moderne, au sens large, voit plutôt les choses comme JO.
Comme je l'ai souvent dit, ce ne sont pas les situations qui nous rendent malheureux. Ce qui nous rend malheureux, ce sont nos pensées à propos de la situation. Au lieu de remettre en cause la situation, on peut remettre en cause nos réactions mentales automatiques.
avatar
_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1016
Localisation : Non-locale
Identité métaphysique : Spiritualité sans religion
Humeur : Zazen
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par Tibouc le Mar 25 Oct 2011 - 18:31

Rien n’empêche d’agir dans le lâcher-prise, mais l’action ne provient plus du petit moi malheureux en réaction à une situation qu’il juge navrante ; l’action émerge d’elle-même, dans une grande joie, et elle est toujours parfaitement adaptée à la situation
Ce que je ne comprends pas c'est que dans ton message d'avant, tu disais qu'il ne faut pas considérer que la situation devrait être différente que ce qu'elle est. Or, il me semble qu'une telle idée ne peut mener qu'à l'inaction.
Mais maintenant tu dis que rien n'empêche d'agir. Mais c'est contradictoire car pour agir il faut à priori considérer que la situation devrait être différente.

La lâcher prise, prendre du recul sur les choses, relativiser je suis d'accord. Mais l'inaction non.
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

http://thibautbouquet.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par _La plume le Mar 25 Oct 2011 - 20:15

"Celui qui voit l'action dans l'inaction et l'inaction dans l'action, en vérité voit"
C'est quand on a abandonné tout intérêt pour les fruits le l'action que l'action devient juste, efficace et en parfaite harmonie avec le tout.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Français sont heureux dans la vie...

Message par dan 26 le Mar 25 Oct 2011 - 22:34

Bulle a écrit:Tu demandes pourquoi des gens s'indignent aussi en France ?
Peut-être pour : CELA
La question de la dette des Etats est très importante (entre 80 % et 90 % du PIB en France et en Allemagne), mais au lieu de bloquer les retraites et de couper dans le financement de la santé ou de l'éducation, ne faut-il pas utiliser tous les leviers fiscaux possibles pour récupérer une bonne part de la "dette des marchés", ces 150 % du PIB que les 0,2 % les plus riches doivent aux peuples de nos pays, si on considère que le partage entre salariés et actionnaires était juste et efficace dans les années 1970 ?
Les "indignés" ont raison : "Ceci n'est pas une crise, c'est une arnaque !" Il ne s'agit pas ici de minimiser la responsabilité (ou l'irresponsabilité) des gouvernements et des citoyens, mais seulement d'apporter le diagnostic le plus complet possible de la situation. Car si le diagnostic est faux, il n'y a aucune chance qu'on parvienne à vaincre le mal.

Je suis tout à fait heureuse, mais... tout à fait indignée également.

Et je dirais même que le fait que certaines personnes refusent de continuer à se laisser enfumer et aient le courage d'appeler un chat un chat participe à mon bonheur.

il fallait s'indigner il y a 30 ans quand nous avons commencé à depenser plusque ce que l'on encaissait. Les Francais ont toujours demandé plus d 'avantages, d'cquis sociaux, d'aides sans chercher à savoir comment on pouvait financer ces aides . A vivre au dessus de ses moyens cela devait arriver !!! C'est trop tard pour s'indigner !!! Nous sommes contre le mur nous allons tous payer notre égoisme. Et surtout nos enfants c'est là que je suis choqué !!!

Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum