L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par chercheur le Lun 7 Nov 2011 - 17:14

Selon la compréhension que j'ai du récit d'Adan et Ève dans le jardin d'Éden, il semblerait que l'arbre de la connaissance du bien et du mal n'avait réellement servi qu'à conscientiser le genre humain sur l'existence d'une loi à laquelle les humains devaient ultimement se conformer si ces derniers aspiraient vraiment à vivre en paix et en harmonie avec leurs semblables.

De cette seule constatation, une question s'impose : Le serpent avait-il vraiment menti à Ève en lui disant que "Vous ne mourrez point; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez (du fruit défendu), vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal." (Gen 3:4-5)

Il faut se rappeler que le Dieu d'Israël avait bien dit à Adam que le jour même où il mangerait du fruit défendu (à savoir celui de l'arbre de la connaissance du bien et de mal) qu'il mourrait. (Gen 2:17)

Or, le serpent a répondu à Ève : Ben non!... vous ne mourrez pas, mais vos yeux vont plutôt s'ouvrir et vous deviendrez semblables à des "dieux", connaissant le bien et le mal!

Et il s'avère que c'est exactement ce qui s'est produit! La chose à remarquer ici est qu'Adam et Ève étaient toujours vivants après avoir mangé du "fruit défendu"!... et même que le Dieu d'Israël a lui-même été dans l'obligation d'admettre, par la suite des choses, que ces derniers (Adam et Ève) étaient de toute évidence devenus "comme l'un d'eux", connaissant maintenant ce qu'était le bien et le mal! (Gen 3:22)

C'est donc dire, qu'avant que le premier couple humain mange du "fruit défendu" en question, que ce dernier ignorait totalement ce qu'était le bien et le mal! Le récit de la Genèse rapporte que "leurs yeux s'ouvrirent" après avoir mangé du "fruit défendu" en question et que c'est à ce moment précis qu'ils se rendirent compte qu'ils étaient "nus"! (Gen 3:7) C'est donc dire également qu'ils ignoraient même ce qu'était la "nudité" avant d'avoir mangé du "fruit défendu"!

Ceci dit, à votre avis, comment fait-on pour pouvoir se comporter convenablement en société si ce n'est pas justement en prenant connaissance d'une loi qu'on ignorait jusqu'au jour où on en prit ultimement connaissance? (voir Lévétique 18)

Conclusion : L'arbre de la connaissance du bien et du mal n'était qu'une représentation symbolique de "la loi divine" à laquelle les humains devaient ultimement se conformer si ces derniers désiraient vraiment pouvoir vivre en harmonie les uns avec les autres. Et c'est pourquoi, à mon humble avis, que le récit de la Genèse ne pourrait être pris que dans un sens allégorique.

chercheur
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 397
Localisation : Québec
Identité métaphysique : gnostique
Humeur : ... ça dépend ...
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par Coeur de Loi le Lun 7 Nov 2011 - 18:12

Tu es d'accord avec le serpent et donc tu conclus que c'est alégorique, alors que tout dit l'inverse, par exemple :

Génèse 3.22 :
L'Éternel Dieu dit : Voici, l'homme est devenu comme l'un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d'avancer sa main, de prendre de l'arbre de vie, d'en manger, et de vivre éternellement.

Résultat, Adam est mort à 930 ans. Donc oui, il est bien mort à cause du peché, car Dieu ne l'a pas autorisé à prendre du fruit de vie qu'il avait habituellmenet dans le jardin d'Eden.

Il comprenait l'ordre de Dieu de ne pas manger le fruit interdit, il comprenait que sinon il mourrait.

---

Depuis lors on a la connaissance du bien et du mal à notre détriment, chacun selon son point de vue sur la moral et se donnant raison.

Ensuite il y a la généalogie complète avec les ages jusqu'à Israël le fils d'Issac, fils d'Abraham.

Le tout est repris pour la généalogie du Christ, il n'y a aucun doute, c'est ensuite de savoir si on croit ou non que la Bible dit vraie.

Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par Fornaro le Lun 7 Nov 2011 - 22:13

Sur le point de l'arbre de la vie,je suis d'accord avec CDL.

Mais on pourrait également trouver un sens alégorique a celui-ci,en cherchant un peu donc ..

Fornaro
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Humeur : r
Date d'inscription : 01/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par L'Olivier le Lun 7 Nov 2011 - 23:08

chercheur a écrit:"Vous ne mourrez point; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez (du fruit défendu), vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal." (Gen 3:4-5)
L'humanité apprend par les yeux.
Elle fait trop confiance à ses yeux.
Le péché est d'avoir abandonné l'âme ...
... au profit des yeux.

L'illusion est d'optique.
Nous vivons un monde d'images subliminales.

L'Olivier
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 3005
Date d'inscription : 26/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par AC* le Lun 7 Nov 2011 - 23:26

Pour le moment, il me faut encore lire votre long message, Chercheur, mais je m'étais justement donné les propositions suivantes il n'y a pas si longtemps (ce sont seulement des propositions):
1)Manger le fruit de la Connaissance, serait mal, pour la raison que cela nous ménerait à tout essayer de comprendre; ce qui est un chemin de perte (on pourrait parler du "Crecle maudit de la Philosophie", dans cette acceptation bien-sûr), comme une perte de temps;
2)Le fait de connaître la Loi (ou: les lois), nous mène parfois à essayer de contourner cette Loi (ou: ces lois);
3)Dieu est le Père, et un enfant doit obéir à son père;
4)Comme nos vies terrestres sont dures, il n'y a pu qu'y avoir quelque part un péché originel, sans considération de ce que fut, ce péché originel.

Comme vous le voyez, ces 4 propositions peuvent être combinées en une.

AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2302
Localisation : Suisse
Identité métaphysique : protestant
Humeur : ça va
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par chercheur le Mar 8 Nov 2011 - 15:36

Coeur de Loi a écrit:Tu es d'accord avec le serpent et donc tu conclus que c'est alégorique, alors que tout dit l'inverse, par exemple :

Génèse 3.22 : L'Éternel Dieu dit : Voici, l'homme est devenu comme l'un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d'avancer sa main, de prendre de l'arbre de vie, d'en manger, et de vivre éternellement.

Résultat, Adam est mort à 930 ans. Donc oui, il est bien mort à cause du peché, car Dieu ne l'a pas autorisé à prendre du fruit de vie qu'il avait habituellmenet dans le jardin d'Eden.

Il comprenait l'ordre de Dieu de ne pas manger le fruit interdit, il comprenait que sinon il mourrait.
Je peux très bien comprendre que tu ne sois pas d'accord avec ce que j'ai écrit, Coeur de loi. Mais, pour moi, l'être humain a été créé "mortel" dès le début de son existence et non pas en tant qu'"être immortel". Pour cette raison, il fallait donc lui faire prendre conscience de la raison pour laquelle il devait un jour mourir... C'est sans aucun doute parce qu'il était un transgresseur de la loi divine sans s'en rendre compte que le Dieu de la Bible avait sournoisement planifié de lui faire mangé le fruit "défendu" de cet arbre. Le fait de lui avoir fait manger le fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal qui, pour moi, ne représente rien d'autre que la loi divnine à laquelle tout homme devrait se conformer, selon le concept judéo-chrétien, lui a donc permis de comprendre pourquoi il devait un jour mourir. Ceci dit, je ne peux pas accepter l'interprétation littérale de ce récit... car, dans les faits, l'homme existe depuis bien plus longtemps que 6000 ans. Et ce récit ne fait que donner la version hébraïque et relative des faits historiques.

Je te signale, entre autre, que c'est dans la loi que le Dieu d'Israël a donné à Moïse que l'on apprend ce qu'est la nudité et comment on devrait la traiter afin d'être en harmonie avec la volonté du Dieu d'Israël. (Lév 18)

Le but était donc, à mon avis, de faire comprendre au premier couple humain (selon le concept judéo-chrétien) qu'il devait un jour apprendre à se vêtir décemment afin d'être en mesure de donner le bon exemple à leurs propres enfants dans le futur. Il est un fait indéniable qu'Adam et Ève n'allaient pas être éternellement "seuls" sur cette planète, étant donné que le Dieu de la Bible leur avait dit de remplir la terre d'habitants. Donc, il fallait les conscientiser sur ce qu'était la nudité et comment il fallait y remédier.

chercheur
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 397
Localisation : Québec
Identité métaphysique : gnostique
Humeur : ... ça dépend ...
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par chercheur le Mar 8 Nov 2011 - 15:43

ACourvoisier a écrit:Pour le moment, il me faut encore lire votre long message, Chercheur, mais je m'étais justement donné les propositions suivantes il n'y a pas si longtemps (ce sont seulement des propositions):
1)Manger le fruit de la Connaissance, serait mal, pour la raison que cela nous ménerait à tout essayer de comprendre; ce qui est un chemin de perte (on pourrait parler du "Crecle maudit de la Philosophie", dans cette acceptation bien-sûr), comme une perte de temps;
2)Le fait de connaître la Loi (ou: les lois), nous mène parfois à essayer de contourner cette Loi (ou: ces lois);
3)Dieu est le Père, et un enfant doit obéir à son père;
4)Comme nos vies terrestres sont dures, il n'y a pu qu'y avoir quelque part un péché originel, sans considération de ce que fut, ce péché originel.

Comme vous le voyez, ces 4 propositions peuvent être combinées en une.
Désolé que mon message soit un peu long, M Courvoisier, mais je ne voyais pas comment dire ces choses en peu de mots. Pour ce qui est de l'obéissance aux "lois divines", j'ai pour mon dire que l'homme est libre de s'y conformer ou non. Dans la mesure où ces lois sont justes et équitables, il serait préférable de s'y conformer, je crois.

chercheur
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 397
Localisation : Québec
Identité métaphysique : gnostique
Humeur : ... ça dépend ...
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par chercheur le Mar 8 Nov 2011 - 15:48

Fornaro a écrit:Sur le point de l'arbre de la vie,je suis d'accord avec CDL.

Mais on pourrait également trouver un sens alégorique a celui-ci,en cherchant un peu donc ..
D'après la Bible, l'arbre de vie se trouverait actuellement dans le "paradis de Dieu" qui, selon un autre verset du Nouveau Testament, se trouverait au "troisième ciel"! (Apoc 2:7, 22:2 et 2 Cor 12:2à4)

chercheur
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 397
Localisation : Québec
Identité métaphysique : gnostique
Humeur : ... ça dépend ...
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par Coeur de Loi le Mar 8 Nov 2011 - 16:37

Tu athéises la Bible en vain, tu accuses Dieu en vain du mal et de la mort.

Car la Bible est incroyable, ceux qui y croient vraiment sont créatonnistes envers le vraisemblable du monde athée.

Hébreux 10.38 :
Et mon juste vivra par la foi; mais, s'il se retire, mon âme ne prend pas plaisir en lui.

---

Tu aurais beau rendre vraisemblable la Bible avec des arguments athées pour plaire au monde, cela est normal et attendu, les athées le font déjà.

Tu cherches des histoires vraisemblables, tu n'en trouves pas alors tu les invente.

Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par Fornaro le Mar 8 Nov 2011 - 16:55

Mmh .. Si Dieu est tout,il n'est pas censé être créateur du mal et de la mort également ?

Fornaro
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Humeur : r
Date d'inscription : 01/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par Coeur de Loi le Mar 8 Nov 2011 - 17:32

Dieu n'est pas tout, il est omniprésent sans être les choses car Dieu est esprit.

C'est comme si tu disais que le créateur des voitures avait créé les accidents de la route.

C'est aussi ridicule que ça.

Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par Fornaro le Mar 8 Nov 2011 - 17:48

Non mais si Dieu a créé tout ce qui existe,il doit connaitre la notion de bien et de mal non ? Et vu qu'il est le créateur,cela provient de lui

Fornaro
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Humeur : r
Date d'inscription : 01/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par gaston21 le Mar 8 Nov 2011 - 18:19

A lire tout ce verbiage, je me permets de vous communiquer une méthode que j'utilise quand je suis devant un problème très compliqué . Je monte, en esprit bien sûr !, à 10000 mètres, pour essayer de me détacher du fatras qui m'encombre et des idées préconçues, et de là-haut j'essaie de regarder objectivement le schmilblic et de tirer mes conclusions .Souvent, on en déduit que tout ça, c'est du vent et que ça ne tient pas la route...

gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par Coeur de Loi le Mar 8 Nov 2011 - 18:23

Donc pour toi les accidents de la route ont été créé par l'inventeur de la voiture...

Bon, pourquoi pas, il faut l'arreter, le mettre en prison, ou détruire son invention dangereuse.

---

L'homme est pétri d'orgueil, il plane et se donne raison en rêve...

Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par Fornaro le Mar 8 Nov 2011 - 18:48

Serais tu de la même école que Sypqys ?

Je te parle de Dieu,et de ce qu'il représente pour un chrétien,ne me fais pas rire avec des comparaisons qui ne servent a rien

Fornaro
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Humeur : r
Date d'inscription : 01/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par Nailsmith le Mar 8 Nov 2011 - 19:45

Je l'ai déjà écrit dans un autre fil, personnellement, j'interprète ce texte comme une histoire ou une alégorie. L'histoire se déroule en deux mouvements, comme en musique. Dans les deux mouvements, l'instrumentation diffère mais c'est toujours la même chanson. L'envie, la jalousie, l'orgeuil, la logique, l'intelligence et l'innocence sont communs. Dans l'un, le temps n'existe pas, dans l'autre le temps existe et implicitement la mort et tout ce qui en découle, la souffrance, la procréation. On ne peut enlever le serpent qui est en nous. Pour les besoins "pédagogiques" de l'histoire, l'auteur a séparé le Dr Jekyll and Mister Hyde en deux entités.
Je ne suis pas théologien ni spécialiste donc sans prétention.
Avant que la matière fût, ils étaient "Un". Avant que la matière fût, l'homme était néant.
De l'image de l'Un, l'homme fut.
L'homme n'était que vie mais sans connaissance. L'homme fut, vie et connaissance, par la matière et le temps. De cette matière baignée dans le temps, l'homme doit être deux pour être en vie et trois pour tendre à la Vie....

Nailsmith
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 992
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par chercheur le Mar 8 Nov 2011 - 20:52

Coeur de Loi a écrit:Tu athéises la Bible en vain, tu accuses Dieu en vain du mal et de la mort.

Car la Bible est incroyable, ceux qui y croient vraiment sont créatonnistes envers le vraisemblable du monde athée.

Hébreux 10.38 :
Et mon juste vivra par la foi; mais, s'il se retire, mon âme ne prend pas plaisir en lui.

Tu aurais beau rendre vraisemblable la Bible avec des arguments athées pour plaire au monde, cela est normal et attendu, les athées le font déjà.

Tu cherches des histoires vraisemblables, tu n'en trouves pas alors tu les invente.
Je présume que c'est à moi que tu parles. Tu veux que je te dise?.. Je crois que tu es un peu trop fondamentaliste, Coeur de Loi. Et j'ai bien peur que les fondamentalistes n'arriveront jamais à trouver la véritable vérité. Ne t'es-tu donc jamais demandé pourquoi l'apôtre Pierre avait écrit que Dieu avait prédestiné le Christ en tant qu'agneau sacrificiel, avant même que ce monde existe? (1 Pierre 1:20)

La raison me semble pourtant bien évidente... c'est que le Dieu de la Bible savait très bien que sa premìère création ne serait pas une réussite totale!

Éh puis, tu peux bien penser tout ce que tu veux, Coeur de loi... ça m'est complètement égal. Je rêve du jour où le Dieu de la Bible va se réconcillier avec le monde! (2 Cor 5:19) D'ailleurs, je te signale que même notre ami Paul avait écrit que "nous connaissons en partie, et nous prophétisons en partie, mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel disparaîtra."... faisant clairement allusion à la connaissance imparfaite qui se trouve dans la Bible! (1 Cor 13:9-10) Mais, ça, je présume que tu n'en as strictement rien à faire et que tu préfères rester avec de vieilles idées complètement dépassées!

Une dernière chose... c'est bien beau d'avoir la "foi", mais encore faudrait-il que ce soit la bonne! Wink

chercheur
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 397
Localisation : Québec
Identité métaphysique : gnostique
Humeur : ... ça dépend ...
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par Opaline le Lun 5 Déc 2011 - 2:44

Chercheur a écrit:Le serpent avait-il vraiment menti à Ève en lui disant que "Vous ne mourrez point; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez (du fruit défendu), vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal." (Gen 3:4-5)
Il faut se rappeler que le Dieu d'Israël avait bien dit à Adam que le jour même où il mangerait du fruit défendu (à savoir celui de l'arbre de la connaissance du bien et de mal) qu'il mourrait. (Gen 2:17)
Et il s'avère que c'est exactement ce qui s'est produit !
L'un des deux a menti, cela pouvait-il être Dieu ?
Pouvait-il en être autrement ? NON !
Et voilà sur quelle base, on authentifie un mythe !
C'est un peu léger !

il est une nécessité de reconsidérer la connaissance du bien et du mal car nous sommes en évolution perpétuelle et notre perception de cette connaissance évolue, aussi !

EX : Pour aujourd'hui, plus que jamais les avancées scientifiques nous donnent des moyens très puissants, donc, à utiliser avec sagesse (!)
A cause du mercantilisme outrancier qui nous anime , il est légitime d'être inquiet et d'exiger des garanties !

.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par ronron le Lun 5 Déc 2011 - 5:43

Coeur de Loi a écrit:Dieu n'est pas tout, il est omniprésent sans être les choses car Dieu est esprit.
C'est comme si tu disais que le créateur des voitures avait créé les accidents de la route.
C'est aussi ridicule que ça.
Mais quel est donc le substrat ultime de la matière?

ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5835
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par JO le Lun 5 Déc 2011 - 8:01

le corpuscule est une onde en mouvement , qui fait toute matière . Si j'ai bien compris et jusqu'à nouvel ordre : la science est toujours réfutable, contrairement aux religions .

JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21781
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par né de nouveau le Lun 5 Déc 2011 - 9:43

chercheur a écrit:Il faut se rappeler que le Dieu d'Israël avait bien dit à Adam que le jour même où il mangerait du fruit défendu (à savoir celui de l'arbre de la connaissance du bien et de mal) qu'il mourrait. (Gen 2:17)

Or, le serpent a répondu à Ève : Ben non!... vous ne mourrez pas, mais vos yeux vont plutôt s'ouvrir et vous deviendrez semblables à des "dieux", connaissant le bien et le mal!

Et il s'avère que c'est exactement ce qui s'est produit! La chose à remarquer ici est qu'Adam et Ève étaient toujours vivants après avoir mangé du "fruit défendu"!... et même que le Dieu d'Israël a lui-même été dans l'obligation d'admettre, par la suite des choses, que ces derniers (Adam et Ève) étaient de toute évidence devenus "comme l'un d'eux", connaissant maintenant ce qu'était le bien et le mal! (Gen 3:22)

C'est donc dire, qu'avant que le premier couple humain mange du "fruit défendu" en question, que ce dernier ignorait totalement ce qu'était le bien et le mal! Le récit de la Genèse rapporte que "leurs yeux s'ouvrirent" après avoir mangé du "fruit défendu" en question et que c'est à ce moment précis qu'ils se rendirent compte qu'ils étaient "nus"! (Gen 3:7) C'est donc dire également qu'ils ignoraient même ce qu'était la "nudité" avant d'avoir mangé du "fruit défendu"!

Ceci dit, à votre avis, comment fait-on pour pouvoir se comporter convenablement en société si ce n'est pas justement en prenant connaissance d'une loi qu'on ignorait jusqu'au jour où on en prit ultimement connaissance? (voir Lévétique 18)

Conclusion : L'arbre de la connaissance du bien et du mal n'était qu'une représentation symbolique de "la loi divine" à laquelle les humains devaient ultimement se conformer si ces derniers désiraient vraiment pouvoir vivre en harmonie les uns avec les autres. Et c'est pourquoi, à mon humble avis, que le récit de la Genèse ne pourrait être pris que dans un sens allégorique.
Bonjour Chercheur,
Tout d'abord, Adam et Eve sont bien mort ce jour là puisqu'ils sont morts avant d'avoir mille ans or pour Dieu mille ans sont comme un jour.Psaumes 90:4, 2 Pierre 3:8
D'autre part, les humains ne sont pas devenus comme Dieu en sagesse ou en connaissance !
Ils sont devenus semblables à Dieu dans le sens qu'ils ont décidé par eux mêmes de ce qui est bien ou mal sans en référer à quiconque.
Etait-il mal d'être nu ?
Dieu laissait-il Adam et Eve faire des choses mal ?
A ces deux questions la réponse est non, simplement cela montre qu'à compter de ce moment là, Adam et Eve ont commencé à décider par eux mêmes de ce qui est bien ou mal alors qu'avant ils se contentaient de suivre les conseils de Dieu.
On peut comparer avec un enfant (ce qu'à déjà fait A Courvoisier) au début, l'enfant fait une totale confiance à ces parents pour décider de ce qui est bon pour lui puis devenant adulte, il décide par lui même. Il est devenu semblable à ses parents en décidant par lui même mais cela ne veut pas dire pour autant qu'il est semblable en sagesse à ses parents.
Il faut noter que le mot dieu dans la langue hébraïque emporte l'idée de celui qui est plus fort, qui est à la tête. En décidant de diriger leur vie par eux mêmes, Adam et Eve ont donc rejeté Dieu en tant que guide, ils sont donc devenus des dieux pour eux mêmes.
Bonne journée,
Pierre

né de nouveau
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 933
Date d'inscription : 08/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par chercheur le Lun 5 Déc 2011 - 16:27

Mais non, vous n'y êtes pas du tout, Pierre! Le seul fait qu'Adam et Ève ignoraient ce qu'était la "nudité" démontre très bien qu'ils n'avaient alors aucune connaissance de ce qu'était le bien et le mal. Cette connaissance devait donc leur être accordée en leur permettant (sournoisement) de prendre connaissance de la Loi du Dieu d'Israël par le biais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal. Losrque Dieu demanda à Adam : Qui t'as appris que tu es nu?... il aurait bien pu continuer en lui disant : Aurais-tu pris connaissance de la ma loi, par hasard?

Car, voyez-vous, c'est par le biais de la loi que l'on peut justement discerner ce qu'est le bien et le mal, et il s'avère qu'Adam et Ève devaient impérativement s'ajuster à cette loi afin de pouvoir donner ultérieurement le bon exemple à leurs propres enfants en commençant par se vêtir décemment. S'ils n'avaient jamais goûté au fruit "défendu", éh bien il y a fort à parier qu'ils ne se seraient jamais soucié du fait qu'ils étaient nus et ils auraient probablement transmis cette "innocence aveugle" à leurs propres enfants! Bref, ceci n'avait strictement rien à voir avec leur choix personnel à ce qui a trait au bien ou au mal. Dans la tradition juive, il était juste normal que les premiers êtres humains à habiter la terre commencent par apprendre à vivre convenablement en société, car il est un fait indéniable qu'ils n'allaient pas demeurer seuls bien bien longtemps sur cette terre... n'est-ce pas?

Maintenant, pour ce qui est de la question de savoir s'ils allaient ou non mourir le jour où ils en mangeraient, éh bien je suis toujours de l'avis qu'ils ne sont pas morts le jour même où ils en ont mangé. Pour moi, la vérité est que les premiers êtres humains à avoir fouler le sol terrestre avaient été créés "mortels", donc "pécheurs" dès les premiers jours de leur existence ici-bas et que, tôt ou tard, ils allaient éventuellement mourir!

chercheur
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 397
Localisation : Québec
Identité métaphysique : gnostique
Humeur : ... ça dépend ...
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par né de nouveau le Lun 5 Déc 2011 - 18:54

chercheur a écrit:Mais non, vous n'y êtes pas du tout, Pierre! Le seul fait qu'Adam et Ève ignoraient ce qu'était la "nudité" démontre très bien qu'ils n'avaient alors aucune connaissance de ce qu'était le bien et le mal. Cette connaissance devait donc leur être accordée en leur permettant (sournoisement) de prendre connaissance de la Loi du Dieu d'Israël par le biais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal. Losrque Dieu demanda à Adam : Qui t'as appris que tu es nu?... il aurait bien pu continuer en lui disant : Aurais-tu pris connaissance de la ma loi, par hasard?
Bonsoir Chercheur,
Encore une fois, où est le mal dans le fait d'être nu ? De nombreuses tribus ignorent ce que nous considérons comme la décence et ne voient rien de mal à être nus.
Vous présentez Dieu comme quelqu'un de perfide, hypocrite et menteur et Satan comme éclairant les hommes sur ce qu'est la vérité !!!
Ce n'était pas l'avis de Jésus puisqu'il dit en parlant du diable
Bible des Peuples
..... Depuis le commencement il a été homicide : c’est que la vérité n’était pas en lui et il ne s’est pas maintenu dans la vérité. Il est menteur et père du mensonge, et le mensonge lui vient tout naturellement. (Jean 8:44)
Jésus présente Satan comme un menteur et comme un meurtrier puisqu'il a amené les humains à la mort.
chercheur a écrit:Pour moi, la vérité est que les premiers êtres humains à avoir fouler le sol terrestre avaient été créés "mortels", donc "pécheurs" dès les premiers jours de leur existence ici-bas et que, tôt ou tard, ils allaient éventuellement mourir!
Adam et Eve étaient mortels puisqu'ils sont morts mais Dieu leur avait donné la possibilité de vivre éternellement grace à l'autre arbre : l'arbre de vie. S'ils n'avaient pas touché au fruit défendu, ils auraient pu continuer à se régénérer éternellement.
Bonne soirée,
Pierre

né de nouveau
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 933
Date d'inscription : 08/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par keinlezard le Mar 6 Déc 2011 - 9:18

né de nouveau a écrit:
chercheur a écrit:Pour moi, la vérité est que les premiers êtres humains à avoir fouler le sol terrestre avaient été créés "mortels", donc "pécheurs" dès les premiers jours de leur existence ici-bas et que, tôt ou tard, ils allaient éventuellement mourir!
Adam et Eve étaient mortels puisqu'ils sont morts mais Dieu leur avait donné la possibilité de vivre éternellement grace à l'autre arbre : l'arbre de vie. S'ils n'avaient pas touché au fruit défendu, ils auraient pu continuer à se régénérer éternellement.
Bonne soirée,
Pierre

JE vais être un peu HS.

Cette réflexion est intérressante en fait donc adam et eve n'était pas parfait ... sans l'arbre de vie
ils seraient donc mort ... la promesse d'éternité dans la perfection n'est que foutaise donc !
pour vivre il fallait qu'ils se dopent :)

Donc la WT ment également :)

keinlezard
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1766
Localisation : France
Identité métaphysique : keinlezard
Humeur : Y a pas de lézard :)
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arbre de la connaissance du bien et du mal

Message par né de nouveau le Mar 6 Déc 2011 - 10:17

Parce que perfection veut dire forcément immortalité ?
Vivre éternellement ne veut pas dire forcément être immortel.
Etre immortel veut dire qu'on ne peut pas mourir ce qui n'était évidemment pas le cas d'Adam et Eve pas plus que de Satan ou des anges.
Le Christ lui même n'était pas immortel mais l'est devenu puisque nous lisons
Traduction King James Française
Sachant que Christ étant ressuscité des morts ne meurt plus, la mort ne domine plus sur lui. (Romains 6:9)

Pour le reste, allez-vous vous doper à midi ?
Vous allez simplement faire ce qui est nécessaire à votre survie : vous alimenter.
Il en va de même ici, la consommation de cet arbre de vie était nécessaire pour vivre éternellement comme manger est nécessaire à tout humain pour continuer à vivre.


né de nouveau
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 933
Date d'inscription : 08/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum