Mohammad evoquédans la bible?

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Aller en bas

Re: Mohammad evoquédans la bible?

Message par Humble avis le Mar 10 Juin 2008 - 12:29

dorcas a écrit:
Avez vous d'autres références ou explications.. prouvant que ce consolateur est le Saint Esprit..?

Mais Glory vous a répondu, ce versets veut tout dire, le consolateur est l'Esprit saint et rien d'autre.

dorcas

Salam,
Dois je comprendre, de par votre réponse, que c'est là, la seule référence en preuve..??

Humble avis
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 884
Localisation : Maroc
Identité métaphysique : Musulman
Date d'inscription : 29/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mohammad evoquédans la bible?

Message par Glory le Mer 11 Juin 2008 - 5:49

Humble avis a écrit:
Salam,
Dois je comprendre, de par votre réponse, que c'est là, la seule référence en preuve..??

Non vraiment pas!

Mais en quoi le verset que j'ai cité n'est pas clair pour vous???

Dite-moi, qu'est-ce que vous ne comprennez pas dans ce passage??

=> Jean 14.26 Mais le consolateur, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom,
avatar
Glory
Aka La Guerrière

Féminin Nombre de messages : 439
Localisation : Canada
Date d'inscription : 25/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mohammad evoquédans la bible?

Message par Humble avis le Sam 14 Juin 2008 - 11:03

Salam,
Puis je solliciter plus d'explications et d'éclaircissements concernant ce passage:

"Jean 14.26 Mais le consolateur, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom,"

Humble avis
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 884
Localisation : Maroc
Identité métaphysique : Musulman
Date d'inscription : 29/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mohammad evoquédans la bible?

Message par Invité le Sam 14 Juin 2008 - 20:20

Jean 14.26 Mais le consolateur, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom,"

salam humble avis d'aprés ce que je comprend de ce passage sans recherche ni rien c'est la description d'une personne, "le consolateur, l'esprit saint, que le pére enverra" faudra me dire si je me trompe

bcp de chrétiens disent que c'est le saint esprit!

consolateur=esprit saint=personne que le pére enverra
pour moi l'equation n'est pas trés difficile à comprendre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mohammad evoquédans la bible?

Message par bernard1933 le Dim 15 Juin 2008 - 14:16

Et bien, que vous reste-t-il à faire pour comprendre? Moi non plus, je n'y comprends rien! Et qu'est-ce-que je vais faire pour "piger" quelque chose
dans cette énigme que n'aurait pas nié le jésuite le plus abscons? Je vais prier...le Saint-Esprit, puisque c'est lui, paraît-il , qu'il faut implorer dans ces cas difficiles! Veni creator Spiritus, Mentes tuorum visita...
avatar
bernard1933
Aka Tpat

Masculin Nombre de messages : 10079
Localisation : Dijon
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : serein
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mohammad evoquédans la bible?

Message par Invité le Lun 16 Juin 2008 - 14:16

Je vais prier...le Saint-Esprit, puisque c'est lui, paraît-il , qu'il faut implorer dans ces cas difficiles!
Tu as raison c'est lui qui enseigne!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mohammad evoquédans la bible?

Message par fikri le Sam 22 Nov 2008 - 18:08

Dans l’Ancien Testament, le chapitre 5 du Cantique des cantiques, une femme fait la description de l’homme qu’elle aime. À la fin du chapitre, septième poème, verset 16, on peut lire le nom Mohammed. Voilà ce que le texte hébraïque donne en translittération latine : «« Hiko mamtakim vé khulo Mahamad im, zé dodi vé zé réi, bnot yarushalaim. » Nous constatons que dans cette version hébraïque de la Bible, le terme employé est exactement « Mahamad im ». Le « im » terminal est simplement un pluriel marquant ainsi la majesté accordée à une personne, à un nom propre (comme pour Elohim désignant le Dieu). Dans toutes les traductions que l’on peut rencontrer, on constate la volonté de cacher le nom de « Mahamad im ». Au lieu de se contenter de retranscrire le nom propre, les copistes ont traduit sa signification. Voici deux exemples de traductions, parmi les versions les plus célèbres :
– « toute sa personne est pleine de charme », dans la version Bible Louis Segond.
– « et son être est l’objet même du désir » dit la version TOB (Traduction œcuménique de la Bible).
Par ailleurs, ces deux traductions restent tout de même les synonymes de la formulation « celui qui est loué », autrement dit l’équivalent Mohammed, en arabe. Nous constatons que malgré les interprétations/traductions, il s’agit encore et toujours de Mohammed. Ceci est le premier endroit où le Prophète Mohammed (SBDL) est nommément cité dans l’Ancien Testament.

La deuxième référence se trouve dans Deutéronome 18 : 18-19 (1), Moïse affirma que Dieu lui dit :
« J’enverrai pour eux un prophète comme toi de parmi leurs frères ; je mettrai mes mots dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui dis. Quiconque n’écoute pas mes mots que le prophète prononce en mon nom, Je lui demanderai moi-même des comptes. »

Le Prophète dont il est question dans ces versets, pour qu’il soit l’envoyé de Dieu, doit répondre aux conditions suivantes :
-Il doit être un prophète comme Moïse.
-Il doit appartenir aux « frères » des Israélites. Jacob (Yaqûb) appelé aussi Israël est le fils de Isaac. Ce dernier, père des Israélites et Ismaël, père des Arabes, sont deux frères dont le père est Abraham.
-Que Dieu mettra Ses paroles dans la bouche de ce prophète et ce dernier déclarera ce que Dieu lui commandera de déclarer.

Le Prophète Mohammed dans l’Evangile, Jean 16 : 3-15

Après ces deux arguments tirés de l’Ancien Testament, en voici un troisième, tiré de l’Evangile selon Jean au chapitre 16, versets 3 à 15 : « J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le Paraclet viendra, l’Esprit de vérité [ce dernier terme est un pur ajout d’interprétation de la part des scribes], il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. Il me glorifiera, parce qu’il prendra de ce qui est à moi, et vous l’annoncera. Tout ce que le Père a est à moi ; c’est pourquoi j’ai dit qu’il prendra de ce qui est à moi, et qu’il vous l’annoncera. »

Il est question dans ces versets de la venue d’une personne physique à part entière. L’utilisation, à dix reprises, du pronom « il » le démontre Les spécialistes de la Bible affirment qu’il ne saurait, en aucun cas, désigner un esprit. Il y a là une insistance sur le caractère humain de ce « Consolateur » par la répétition du pronom « il ».

Il y a également dans ce verset le terme « Paraclet » (traduit selon les bibles par « Consolateur ») que les chrétiens attribueraient à l’« Esprit saint » ou encore l’ « Esprit de Vérité ». Jésus annonçait donc, lors de ses ultimes entretiens avec ses apôtres -annonce qui a une valeur testamentaire- la prochaine venue d’un autre « Paraclet ». Les spécialistes ne savent pas exactement quel mot Jésus a employé. Le mot « paraclet » provient du grec « Parakletos » qui n’a pas d’équivalent en araméen, la seule langue parlée par Jésus.

Cet autre « Paraclet » sera donc envoyé aux hommes, il parlera par révélation de ce qu’il aura entendu, au nom de Dieu, il leur enseignera ce qu’ils ne pouvaient pas comprendre à l’époque où Jésus leur parlait. Il leur rappellera le souvenir des enseignements de Jésus, glorifiera Jésus, combattra le péché dans le monde et fera régner la justice... ! Aucun autre « Esprit saint », ni « Consolateur », ni « Esprit de vérité » n’est apparu après le Prophète Jésus

fikri
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 136
Identité métaphysique : musulman
Humeur : en paix
Date d'inscription : 22/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum