De la perversité de Dieu

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: De la perversité de Dieu

Message par Anna le Mar 22 Nov 2011 - 11:37

gaston21 a écrit:Si Dieu est, il ne peut pas être pervers, tout au plus indifférent ; mais comme, de toute façon, il nous est inaccessible dans tous les sens du terme...Ce que je reproche le plus aux religions , et surtout au Christianisme , puisque dans l'Islam il n'y a ni péché originel ni crucifixion de Jésus-Dieu, c'est le représentation de Dieu en un être jaloux, cruel , délirant. Que ne promet-il pas aux pauvres bougres qui ne rampent pas à ses pieds comme des vers ?

Gaston, si tu suivais un peu l'actualité, au lieu de ruminer et rabâcher ces sottises,tu saurais qu'il y a belle lurette que personne ne présente plus Dieu comme tu le dis. Ce sont plutôt des gens qui n'y connaissent rien qui se plaisent à entretenir un tel malentendu (volontaire).
avatar
Anna
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2018
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : catholique
Humeur : tranquille
Date d'inscription : 03/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la perversité de Dieu

Message par Sorcière le Mar 22 Nov 2011 - 14:16

Anna

Ma mémoire +
Wikipédia
et plusieurs adresse trouver sur google

Sorcière
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1016
Localisation : Quebec
Identité métaphysique : Wicca
Humeur : le plus possitif possible
Date d'inscription : 15/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la perversité de Dieu

Message par Opaline le Mar 22 Nov 2011 - 17:55

Gaston a écrit:Si Dieu est, il ne peut pas être pervers, tout au plus indifférent ; ...
Que Dieu soit ou ne soit pas n'est pas le problème ...

Admettons : Dieu est..
Il ne peut pas ne pas être sensible à la beauté mais aussi à la laideur (physique ou morale) donc réagir..Or , rien ne se passe et nous sommes seuls..

Mais tu dis que Dieu ne peut être pervers...
Admettons : Dieu n'est pas pervers..
Nous sommes alors dotés d'un Dieu impuissant ou indifférent comme tu le suggères, d'ailleurs..

Admettons : Dieu est indifférent..
Donc Dieu nous laisse la gestion de la beauté et la laideur du monde..

Finalement, c'est ce qui se passe ! Il nous appartient de protéger la beauté et d'apporter des solutions pour réduire la laideur !
Oui mais :
A condition que la perversité ne soit pas notre lot !

OOOUUUHHHH !!! On est mal barré, je crois !
J'ai peur de connaître l'origine des difficultés du monde !
.


Dernière édition par Opaline le Mar 22 Nov 2011 - 19:03, édité 1 fois

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la perversité de Dieu

Message par Sorcière le Mar 22 Nov 2011 - 18:54

@ Anna
Non mentionné dans le texte biblique, le nom Lucifer est utilisé dans la Vulgate pour traduire le « porteur de lumière » du Livre d'Isaïe, un roi de Babylone raillé pour sa volonté de s'élever au-dessus de sa condition d'homme et de dépasser Dieu. Associé à l'orgueil, Lucifer est alors progressivement assimilé par la tradition chrétienne à Satan, présenté dans le Livre d'Hénoch comme un puissant archange déchu à l'origine des temps pour avoir défié Dieu et ayant entraîné les autres anges rebelles dans sa chute.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lucifer

Sorcière
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1016
Localisation : Quebec
Identité métaphysique : Wicca
Humeur : le plus possitif possible
Date d'inscription : 15/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la perversité de Dieu

Message par Anna le Mar 22 Nov 2011 - 19:20

Sorcière a écrit:@ Anna
Non mentionné dans le texte biblique, le nom Lucifer est utilisé dans la Vulgate pour traduire le « porteur de lumière » du Livre d'Isaïe, un roi de Babylone raillé pour sa volonté de s'élever au-dessus de sa condition d'homme et de dépasser Dieu. Associé à l'orgueil, Lucifer est alors progressivement assimilé par la tradition chrétienne à Satan, présenté dans le Livre d'Hénoch comme un puissant archange déchu à l'origine des temps pour avoir défié Dieu et ayant entraîné les autres anges rebelles dans sa chute.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lucifer

Tu as raison Sorcière. Je ne connaissais pas cette histoire.
Pour les Catholiques, Lucifer est le symbole de l'orgueil.
avatar
Anna
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2018
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : catholique
Humeur : tranquille
Date d'inscription : 03/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la perversité de Dieu

Message par Magnus le Mar 22 Nov 2011 - 19:38

Oui. Mais, de la même source, je cite :

Transposé dans la tradition du christianisme, Lucifer est le nom attribué dans les premiers temps du christianisme à Jésus.

Dans le Nouveau Testament, il y a une mention de φωσφόρος, « porteur de lumière », en 2 Pierre 1.19, qui a une consonance positive.
2 Pierre 1:19 "Et nous tenons pour d'autant plus certaine la parole prophétique, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu'à ce que le jour vienne à paraître et que l'étoile du matin (Lucifer) se lève dans vos cœurs;
Dans l'Apocalypse 22.16, Jésus se décrit comme ὁ ἀστὴρ ὁ λαμπρὸς ὁ πρωϊνός, « l'étoile du matin ».

On peut trouver un écho de cet usage dans l'Exultet, le chant liturgique par lequel l'Église catholique, durant la veillée pascale du Samedi saint, proclame l'irruption de la lumière dans les ténèbres, symbolisée par celle du cierge pascal qui vient d'être allumé.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24058
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la perversité de Dieu

Message par Fornaro le Mar 22 Nov 2011 - 20:03

Jesus est le Diable ! diable fourche

Fornaro
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Humeur : r
Date d'inscription : 01/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la perversité de Dieu

Message par Opaline le Mer 23 Nov 2011 - 1:49

Fornaro a écrit:Jesus est le Diable ! diable fourche
C'est une affirmation ?
Tu en as peur ?
Tu crois donc au diable !
L'as-tu rencontré ?
A-t-il les pieds fourchus ?
Sais-tu que si on n'y croit pas , il n'existe pas ?

Jésus était un bon diable , imprégné des idées de son temps, qui croyait en Dieu donc au diable .

Aujourd'hui , il est facile de ne croire ni en Dieu ni en Diable mais à l' époque de Jésus il manquait 2000 ans d'expériences, de réflexions et de découvertes !
Alors il ne faut pas la juger trop hativement parce que , ce qui a été apporté à cette époque et après, ont été des ferments pour cette époque glorieuse que nous vivons !

(Glorieuse ? bof, juste le résultat d'une envolée qui se voulait lyrique ! oublions !)

Pourquoi pas glorieuse , finalement ? malgré erreurs et aléas, notre époque est aussi un ferment pour les générations futures !
En toute modestie !
.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la perversité de Dieu

Message par dan 26 le Jeu 24 Nov 2011 - 22:56

Magnus a écrit:

On peut trouver un écho de cet usage dans l'Exultet, le chant liturgique par lequel l'Église catholique, durant la veillée pascale du Samedi saint, proclame l'irruption de la lumière dans les ténèbres, symbolisée par celle du cierge pascal qui vient d'être allumé.

Les esseniens aimaient bien cette expression" ténèbre contre lumière" etrange n'est ce pas ?

amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la perversité de Dieu

Message par _La plume le Ven 25 Nov 2011 - 9:18

Dieu est tout ce qui est, il est à la fois l'Être immuable et le Devenir incessant, c'est notre ignorance, l'illusion d'être séparé du Tout, qui nous fait souffrir et juger en termes de bien et de mal, de bons et de mauvais. Le monde est un jeu de rôle et comme dans tout jeu, il y a des règles. Nous sommes tellement pris dans ce jeu, que nous avons oublié notre véritable identité. Peut-on accuser Dieu du fait que nous avons perdu la mémoire ? ou cela fait-il partie du jeu ?

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la perversité de Dieu

Message par dan 26 le Ven 25 Nov 2011 - 22:10

La plume a écrit:Dieu est tout ce qui est, il est à la fois l'Être immuable et le Devenir incessant, c'est notre ignorance, l'illusion d'être séparé du Tout, qui nous fait souffrir et juger en termes de bien et de mal, de bons et de mauvais. Le monde est un jeu de rôle et comme dans tout jeu, il y a des règles. Nous sommes tellement pris dans ce jeu, que nous avons oublié notre véritable identité. Peut-on accuser Dieu du fait que nous avons perdu la mémoire ? ou cela fait-il partie du jeu ?

!!!!!!!!!!!!! Comprenne qui pourra! La mémoire de quoi ?

Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la perversité de Dieu

Message par gaston21 le Sam 26 Nov 2011 - 22:31

Si Dieu est, et là-dessus dan n'en sait pas plus que nous, eh bien Dieu ne peut pas être pervers . Il ne peut avoir aucune de nos qualités ni de nos vices, étant par nature incompréhensible et inconnaissable . Le Dieu des religions est un bonhomme issu de nos angoisses et soigneusement construit pour nous inspirer la peur et donc nous inciter à la soumission.
Islam = soumission ; mais on peut en dire autant pour les religions du Livre et leurs dérivées.
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la perversité de Dieu

Message par _La plume le Dim 27 Nov 2011 - 11:10

dan 26 a écrit:
La plume a écrit:Dieu est tout ce qui est, il est à la fois l'Être immuable et le Devenir incessant, c'est notre ignorance, l'illusion d'être séparé du Tout, qui nous fait souffrir et juger en termes de bien et de mal, de bons et de mauvais. Le monde est un jeu de rôle et comme dans tout jeu, il y a des règles. Nous sommes tellement pris dans ce jeu, que nous avons oublié notre véritable identité. Peut-on accuser Dieu du fait que nous avons perdu la mémoire ? ou cela fait-il partie du jeu ?

!!!!!!!!!!!!! Comprenne qui pourra! La mémoire de quoi ?

Amicalement

Je vois que toi, tu fais partie de ceux qui ne comprennent pas, et pourtant je suis persuadé que d'autres comprennent sans qu'il soit nécessaire de mettre les points sur les "i". Cool

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la perversité de Dieu

Message par Opaline le Dim 27 Nov 2011 - 12:10

Laplume a écrit:Le monde est un jeu de rôle et comme dans tout jeu, il y a des règles. Nous sommes tellement pris dans ce jeu, que nous avons oublié notre véritable identité.
Soit, le monde est un jeu de rôle et certains (et non des moindres) l'abordent comme ça
Mais la vie ?
La Vie ?
POur moi, ce n'est pas un jeu, loin de là !
Si c'était le cas, il n'y aurait plus rien à faire ! MÊME PLUS A JOUER ! car chacun réclamerait ou imposerait sa règle et serait en droit de le faire !
C'est un peu (beaucoup), ce qui nous arrive , (hélas pour tous).
Nous en perdons notre identité parce que le rôle qu'on nous attribue est arbitraire et ne peut tenir compte de ce que nous sommes vraiment !
Par vanité et suffisance : parce que nous sommes SACHANT mais pas encore SAVANT !
Il me semble !
.



Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum