La voie du vide par Musashi

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

La voie du vide par Musashi

Message par Mr Abricot le Jeu 17 Nov 2011 - 17:45

Bien que court, le livre du vide liste, de manière philosophique, la nature du savoir humain et autres. Il traite spécifiquement de ce "Qui n'est pas visible";

"Par la connaissance de l'existant, on peut appréhender l'inexistant"

Le Livre du rien, selon Musashi, est le sens véritable de la tactque du Ni Ten Ichi Ryu ; il semble assez ésotérique de par sa nature, en ce qu'il semble indiquer que l'on doit apprendre à percevoir ce qu'on ne peut comprendre ni expliquer. Il note que dans ce vide, ce qui peut être compris est ce qu'on voit et fait, comme la voie du guerrier, les arts martiaux et le Ni Ten Ichi Ryu. En parallèle, dans le vide, certaines choses qu'on ne fait ni ne voit (ce qu'il appelle Esprit) font partie de l'information que l'on perçoit à un niveau conscient, mais avec lesquelles on n'a pas de lien physique. La question de savoir si Musashi se réfère à la spiritualité religieuse ou s'il explique une manière de vivre sa vie et d'organiser ses pensées est discutable.

"Dans le vide est la vertu, et non le mal. La sagesse a une existence, le principe a une existence, la Voie a une existence, l'esprit est le néant."

Dans cette citation Musashi parle de vertu, et d'absence de mal. Cela signifie "bonté et bannissement du mal", ou "but et non-existence du bien et du mal", dont le sens exact reste ouvert au débat.
Source : Wiki

Et vous que savez vous du vide ?

Mr Abricot
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 316
Localisation : France
Identité métaphysique : Chrétien
Humeur : Interrogative
Date d'inscription : 11/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Cochonfucius le Jeu 17 Nov 2011 - 18:08

Selon le théorème d'indétermination de Heisenberg, le vide est fluctuant.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 26282
Age : 64
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Tenzin Dorje le Ven 18 Nov 2011 - 0:48

Que le vide (ou la vacuité) exposé par Musashi est à situer dans son contexte, en particulier géographique : le Japon.

Le vide, tel qu'il est considéré dans le bouddhisme Zen au Japon, n'a apparemment pas la même teneur, ni la même signification, ni les mêmes enjeux que la vacuité dont il est question dans le shintoïsme aussi bien que dans le bouddhisme tibétain (par exemple).

Mais c'est encore à nuancer, car dans certains textes du lam-rim, il est dit "in emptiness, nothing exists at all" (dans la vacuité, rien n'existe).

Dans tous les cas, je pense que ce qui est important, c'est de considérer le vide comme un outil, qui constitue la méthode/voie/enseignement (chez Musashi, le Do du Bushido rappelle qu'il s'agit d'une voie, d'une méthode, d'un enseignement ; dans le bouddhisme, le "do" est "dharma", et dans le taoïsme "tao").


Au lieu d'écrire davantage, je partage avec vous un extrait de Kung Fu, dont on attribue une partie du scénario à Bruce Lee (qui avait aussi publié le Tao du Jeet Kun Do). Je pense que cet extrait aide à comprendre.

voir la vidéo
avatar
Tenzin Dorje
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 360
Age : 35
Localisation : LTWA, Dharamshala, H.P., India
Identité métaphysique : Mahayana (Tibetan) Buddhism
Humeur : At sea level
Date d'inscription : 08/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par freefox le Sam 19 Nov 2011 - 19:04

Tenzin je ne vous aprend rien je pense si je vous dis que c'est Bruce Lee qui devait-être Kwai Chang Caine au lieu de David Carradine.
Les scènes de combats auraient eu une autre gueule n'est-il pas? (mais l'essentiel n'était pas là)
J'étais môme quand est apparu cette série, ce fut un déclic.

J'aurais une requête, pourriez vous développer un peu plus sur les différences, entre le "vide" vue sous divers angles -ou bien divers concepts du vide donc des "vides"?
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par komyo le Dim 1 Avr 2012 - 22:13

Le sujet est ancien, mais au cas ou ça intéresse encore quelqu'un le gorin au japon est un stupa bouddhiste qui représente symboliquement l'univers dans sa totalité. On le représente aussi avec des lettres sanscrites. Ils traduisent le cinquième livre comme le livre du rien, ce qui me semble une mauvaise traduction, en fait, le 5ème élément représente l'espace, la vacuité, l'akasha !
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Ludovic le Dim 1 Avr 2012 - 22:54

Je suis d'accord, le vide est très utile, par exemple dans la configuration des tasses à thé, des verres à scotch, des sacs divers et etc. D'ailleurs Lao-tseu l'a déjà noté.

Ludovic
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 124
Localisation :  
Identité métaphysique :  
Humeur :  
Date d'inscription : 30/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par komyo le Lun 2 Avr 2012 - 7:28

Ludovic a écrit:Je suis d'accord, le vide est très utile, par exemple dans la configuration des tasses à thé, des verres à scotch, des sacs divers et etc. D'ailleurs Lao-tseu l'a déjà noté.


Sans espace pas de temps,pas de notes de lao tseu et pas de verres à scotch ce qui serait tout à fait déplorable. Pas d'esprit non plus, quoique.
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Ludovic le Lun 2 Avr 2012 - 7:46

komyo a écrit:
Ludovic a écrit:Je suis d'accord, le vide est très utile […]
Sans espace pas de temps, pas de notes de Lao-tseu et pas de verres à scotch […]
Exact. Cela, Albert l'avait noté.

Ludovic
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 124
Localisation :  
Identité métaphysique :  
Humeur :  
Date d'inscription : 30/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par komyo le Lun 2 Avr 2012 - 8:08

Effectivement, accessoirement qu'il s'appelle albert, lao, ou jean sebastien est un épiphénomène. En vous lisant, je réfléchissais à l'évolution des espèces, me posant la question de savoir qui était la première fourmi à avoir trait (façon de parler) un puceron, caractéristique transmise ensuite a l'ensemble de sa branche. Cela pose la question du premier puceron à avoir créé un miellat susceptible d'intéresser les fourmis...
Aï, aï, aï, c'est dur de penser autant le lundi ! sourire


NDLR : Des pucerons sécrètent un liquide sucré appelé le miellat. Normalement il tombe au sol, mais certaines fourmis s’en nourrissent. Les fourmis tiennent à distance les prédateurs des pucerons et les transportent aux meilleurs emplacements pour se nourrir. Certaines les accueillent au sein même de la fourmilière, pour les espèces se nourrissant sur les racines des plantes. Les fourmis sont donc les seuls animaux connus à posséder, tout comme l’homme, des animaux domestiques.
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Ludovic le Lun 2 Avr 2012 - 8:14

komyo a écrit:[…] Les fourmis sont donc les seuls animaux connus à posséder, tout comme l’homme, des animaux domestiques.
On pourrait dire que les anémones ont domestiqué les poissons-clowns, mais ce n'est pas tout à fait la même chose, en fait.

Ludovic
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 124
Localisation :  
Identité métaphysique :  
Humeur :  
Date d'inscription : 30/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Ling le Lun 2 Avr 2012 - 8:31

La pratique du kendo ou du kyudo donne une idée de ce qu'est la voie du vide. Le reste me semble vaines paroles.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Ludovic le Lun 2 Avr 2012 - 8:32

Stirica a écrit:La pratique du kendo ou du kyudo donne une idée de ce qu'est la voie du vide. Le reste me semble vaines paroles.
Alors ne parle pas ! (Je plaisante.)

Ludovic
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 124
Localisation :  
Identité métaphysique :  
Humeur :  
Date d'inscription : 30/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par komyo le Lun 2 Avr 2012 - 8:57

il y a bcp de pratiquants de kyudo ou de kendo, mais peu d'anzawa ou de musashi. D'un autre coté c'est aussi valable pour le bouddhisme :)
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Ling le Lun 2 Avr 2012 - 8:58

L'humour est la flèche de l'esprit. sourire

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par komyo le Lun 2 Avr 2012 - 9:00

suivez la flèche ! sourire
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par komyo le Lun 2 Avr 2012 - 9:02

Stirica a écrit:L'humour est la flèche de l'esprit. sourire

de l'esprit, bel avatar, vous avez tout pour plaire !


a propos d'avatar, thks pour l'idée ! sourire
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par _Coeur de Loi le Lun 2 Avr 2012 - 15:05

Pécher veut dire aussi "rater sa cible"

"Selon Bénaben, l'origine de peccare est inconnue, mais selon une source non précisée, le mot péché voudrait dire manquer la cible ; la racine hébraïque est hatta’t, traduit par les juifs grecs d’Alexandrie par hamartia soit : l’"égarement", l’"erreur", puis "détournement", "éloignement de Dieu"."

(Lien)

---

Quoiqu'on fasse, il faut savoir ce qu'on fait et pourquoi on le fait.

L'Éveil dans les art martiaux c'est l'efficacité par la logique de cause à effet.

Afin d'atteindre son but, sa cible.
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Ronin le Lun 2 Avr 2012 - 16:08

Juste un constat

Le besoin de parler naît de la confusion, et ne fait que confusion.
Au-delà du besoin, la parole.

Le besoin de se taire est le refus de se confronter à la confusion.
Au-delà du besoin, le silence.
La technique sans conscience de l'espace et du temps n'est que gesticulation.

Mais qu'est-ce que le rythme sinon un calage savant sur le mouvement intérieur.

Et ce mouvement doit être perçu. C'est donc encore un pouvoir des sens.
Le regard doit être là, non perçant et fixe, car il serait suspendu aux tensions internes.
Le regard est là, c'est une vision qui ne s'arrête sur rien, c'est un regard vide.
Vide de tout trouble, vide de tout questionnement, vide de toute attente, vide de toute fuite.

Alors ce ne sont plus des formes, des masses, des objets qui se tiennent là devant.
Mais des mouvements d'air, de l'air fouetté par les intentions cachées.

Comme celui que le son frappe, envoyant des rouleaux de souffle sur nos tympans, et le tintement apparaît.
Un être vivant s'appuie sur l'air, cela semble évident quand il se déplace,
mais pour le regard du guerrier chacune de ses pensées s'appuie sur l'air également.
C'est ce mouvement de l'air qui fixe le rythme, c'est ce mouvement qu'il faut pouvoir percevoir.
Afin que le sabre ne soit pas agi par la main et les muscles, mais par le souffle du rythmé.
Pour parler du mouvement intérieur, utilisons une image. Prenons celle de la bouteille pleine d'eau que tu tiens dans ta main tout en cheminant. Comparons la rigidité du contenant, la limitation qu'il représente, la densité de son matériau etc., à notre volonté incarnée dans nos muscles, nos organes et nos os. Cet ensemble se tient et s'unit dans le mouvement. Comparons maintenant le liquide contenu dans la bouteille, nous savons que bien qu'il en soit prisonnier, il n'en n'est pas solidaire, il possède son mouvement à lui et ne cesse de s'agiter au gré de tes pas. Associons maintenant notre respiration et l'ensemble des activités neurochimiques relatives à notre activité pensante, émotionnelle, et sensationnelle (de sensation), et nous pouvons commencer de conceptualiser deux plans d'expérience parallèles. Chacun de ces plans a son mouvement, son rythme, en fonction du moment. Le regard vers l'intérieur permet de visualiser les arythmies, les oppositions et frictions de ces deux plans en nous.

Le lapin va ici et là trottinant
Son pas est gai et errant
Ne vous trompez-pas, son regard est vif
Il sait qu'à tout moment, l'aigle surgira des ifs
Sa vie est intense, son souffle court
Ses pas légers s'envoleront pour toujours.

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par ronron le Lun 2 Avr 2012 - 16:55

Tenzin Dorje a écrit:voir la vidéo
Quand on parle ainsi du vide, je pense à 'tout est reçu selon la forme du récipient'.

C'est donc la forme qu'épouse mon vide qui me le fait penser ainsi...

Et là, je me demande si on peut parler du vide sans qu'il corresponde à une certaine forme...
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Ronin le Lun 2 Avr 2012 - 16:58

Pas à une certaine forme, mais à toutes.

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par komyo le Lun 2 Avr 2012 - 17:01

Il vient sans ombre et repart sans une trace
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Petrus le Lun 2 Avr 2012 - 17:09


Celui dont les purulences sont détruites, qui n’est pas attaché à la nourriture, dont l'objet est la vacuité, le sans-signe, la délivrance, son chemin ne peut être tracé, comme celui des oiseaux dans l'air.

Dhammapada 93, versets sur l'arahat.

Petrus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 288
Localisation : Sud-est
Identité métaphysique : Hey
Humeur : Nuage sur le ciel
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Rio sur Seine le Lun 2 Avr 2012 - 18:12

Certains préfèrent plutôt le terme de "absorption" que celui de "vide".

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par ronron le Mar 3 Avr 2012 - 3:02

komyo a écrit:Il vient sans ombre et repart sans une trace
Comment savoir?
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Ronin le Mar 3 Avr 2012 - 15:31

komyo a écrit:Il vient sans ombre et repart sans une trace
Transparence, la lumière passe, elle reste parfois, l'habite un temps qui n'est pas, puis glisse et se pose sur celui-là, caresse celle-ci, éveille l'endormi, apaise l'inquiet, ne reste que le souvenir diffus d'un rêve sans rêveur, d'un souffle sans bouche.

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum