La voie du vide par Musashi

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par komyo le Mar 3 Avr 2012 - 21:56

fin et sans fin, allons ensemble, tous ensemble, au delà du par delà.

Jusqu’où iront les grands singes ^^

Vous pratiquez les arts martiaux ronin ?
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Ronin le Mar 3 Avr 2012 - 22:00

Oui, mais au ralenti désormais.

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par komyo le Mer 4 Avr 2012 - 18:25

Quand vous dites au ralenti, vous parlez d'arts martiaux internes ou vous avez ralenti votre pratique externe quel qu'elle soit ?
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Ronin le Mer 4 Avr 2012 - 18:30

komyo a écrit:Quand vous dites au ralenti, vous parlez d'arts martiaux internes ou vous avez ralenti votre pratique externe quel qu'elle soit ?
Je vois que vous vous y connaissez un peu, oui c'est tout à fait ça, je pratique une voie interne depuis quelques années, peut-être vous doutez-vous que la pratique externe des arts martiaux ne va pas sans séquelles un jour ou l'autre. Je pratique depuis presque quarante ans, et j'aurais du prendre soin de mon corps plus tôt, mais lorsqu'on est jeune, on pense devoir le soumettre à l'effort pour le fortifier, malheureusement, on se prépare plutôt à l'affaiblir, mais cela, on ne s'en rend compte qu'avec le temps.

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par komyo le Mer 4 Avr 2012 - 19:44

même constat...
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Seppia le Jeu 5 Avr 2012 - 8:16

Je ne suis pas trop d'accord lorsque l'on affirme que l'esprit est le néant.
C'est la base de toute chose, l'esprit. C'est nous, notre être, ce qui habite notre corps (selon les croyances encore une fois). Peut-on affirmer qu'il est néant? Et qu'en est-il de la voie? Que représente t-elle? C'est un peu flou.

Seppia
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 31
Localisation : Paris
Identité métaphysique : Un tube Spirite
Humeur : Joviale
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par JO le Jeu 5 Avr 2012 - 8:22

le corps bien traité , dure plus longtemps . Il fonctionne avec et en même temps que le mental et l'Esprit les contient, sans s'y limiter . C'est du moins ainsi que je le sens . Mon corps diminue et mes facultés se modifient avec l'âge mais l'Esprit, le Souffle , demeure et me survivra .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Ronin le Jeu 5 Avr 2012 - 13:18

JO a écrit: Mon corps diminue et mes facultés se modifient avec l'âge mais l'Esprit, le Souffle , demeure et me survivra .
C'est important ça que quelque chose survive?
Ah que de combats pour l'éternité!
Je préfère que rien ne survive de moi, même si je sais que des traces, j'en ai laissées quelques unes, ne serait-ce que dans mes enfants. Et s'il n'y avait les enfants, il y aurait certainement encore trop de traces.
Je milite pour que nous nous en allions totalement, je milite pour l'éphémèrité. Laissons la place libre.

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par casimir le Jeu 5 Avr 2012 - 16:51

voilà qui est vraiment révolutionnaire okey
Spoiler:

avatar
casimir
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2138
Localisation : dans la forêt
Identité métaphysique : la même
Humeur : ni plus ni moins
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Ronin le Jeu 5 Avr 2012 - 16:53

Jolie plume Casimir !

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par komyo le Ven 6 Avr 2012 - 8:13

Seppia a écrit:Je ne suis pas trop d'accord lorsque l'on affirme que l'esprit est le néant.
C'est la base de toute chose, l'esprit. C'est nous, notre être, ce qui habite notre corps (selon les croyances encore une fois). Peut-on affirmer qu'il est néant? Et qu'en est-il de la voie? Que représente t-elle? C'est un peu flou.

suivre la voie c'est peut être quand nous sommes en véritable relation avec nous même.

concernant l'esprit, vaste question, mais je pense que c'est une erreur d'assimiler, l'espace, le vide au néant occidental. Que l'on ne trouve pas son esprit quand on le cherche ne signifie pas que rien n'existe.


http://www.forum-nangpa.com/viewtopic.php?f=61&t=5815#p558
avatar
komyo
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1584
Localisation : france
Identité métaphysique : cercle
Humeur : stable
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Rio sur Seine le Ven 6 Avr 2012 - 14:45

En matière de sport il n'y rien en terme de spiritualité qui soit vraiment extraordinaire,
car faire le vide dans sa tête consiste à se concentrer en évacuant toute pensée
parasite, afin de ne pas disperser son énergie et de de l'intérioriser une maximum.
D'autres parlent d'influx nerveux.

Pas besoin non plus d'aller dans des sports spécifiques comme les Art Martiaux, ça
marche aussi pour les disciplines collectives.

Krishnamurti nous dit tout :

"L'état naturel n'est Pas un état sans pensée : c'est là l'un des plus grands canulars perpétrés des siècles durant à l'égard de pauvres Indiens sans défense... Vous ne serez jamais sans pensée tant que le corps ne sera pas réduit à l'état de cadavre, un cadavre très mort ! Etre capable de pensée est nécessaire à la survie. Mais dans l'état naturel la pensée cesse de vous étrangler ; elle revient à son rythme naturel. Il n'existe plus de « vous » pour lire les pensées et les prendre pour les « siennes »."

Si l'on veut mesurer notre compréhension de la "Vacuité" il n'y a qu'avoir à quelque point
est-ce que notre état de vie est influencé par les phénomènes, à savoir est-ce qu'il manifeste
de la souffrance ou de la colère.

Celui qui comprend la vacuité, et qui a compris profondémment que les phénomènes non pas de nature propre,
ne sont ni bons ni mauvais, les prend les uns après les autres pour ce qu'ils sont réellement et n'en est pas
influencé.

D'autre part, nous sommes nous-mêmes un phénomène comme un autre, ainsi nous savons que nos pensées
et nos paroles ne sont ni bonnes ni mauvaises, elles sont ce qu'elles sont, nous cessons ainsi d'agir dessus
dans un sens ou dans un autre, nous devenons profondément nous même et rejoignons notre état naturel.

Cela ne veut pas dire bien entendu, que l'on peut faire n'importe quoi, car cela reviendrait à nier la Loi de
Causalité, comme certains extrêmes qui vont jusqu'à nier le Dharma dans les méandres du nihilisme.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par zizanie le Ven 6 Avr 2012 - 15:37

komyo a écrit:Quand vous dites au ralenti, vous parlez d'arts martiaux internes ou vous avez ralenti votre pratique externe quel qu'elle soit ?
Le tai-chi-chuan est un art martial qui se pratique au ralenti. sourire
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Ronin le Sam 7 Avr 2012 - 6:46

zizanie a écrit:
komyo a écrit:Quand vous dites au ralenti, vous parlez d'arts martiaux internes ou vous avez ralenti votre pratique externe quel qu'elle soit ?
Le tai-chi-chuan est un art martial qui se pratique au ralenti. sourire
A condition, selon moi, qu'un autre art martial ait été pratiqué pendant de longues années et à un haut niveau.
Sinon il reste une sorte de yoga en mouvements, une gymnastique, et non un art de combat..

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Rio sur Seine le Sam 7 Avr 2012 - 15:27

@ Ronin

J'ai entendu que le Taï-chi-chuan s'il pratiquait la perfection du geste dans la lenteur, plus concrètement en tant qu'art martial il avait pour vocation à terme de s’exécuter beaucoup plus rapidement pour les personnes qui arrivent à le maitriser parfaitement.


Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Ronin le Sam 7 Avr 2012 - 15:42

Rio sur Seine a écrit:@ Ronin

J'ai entendu que le Taï-chi-chuan s'il pratiquait la perfection du geste dans la lenteur, plus concrètement en tant qu'art martial il avait pour vocation à terme de s’exécuter beaucoup plus rapidement pour les personnes qui arrivent à le maitriser parfaitement.

Ce que j'en sais va à l'encontre de ce que tu dis, sans vouloir t'offenser.
Littéralement : Boxe des grands faîtes
L'entraînement des arts martiaux, lorsqu'il est bien pratiqué et durant un long temps, modifie l'acuité et l'usage du regard. L'effet est semblable au ralenti d'un film, les actions se produisent à une plus petite vitesse, ce qui favorise l'anticipation. Un mouvement est identifié plus prés de sa source. Au commencement, nous voyons le poing arriver et nous faisons le mouvement qui permet de nous en protéger, ensuite, nous voyons le point de contact dans la forme du mouvement, c'est à dire dans le bras, ensuite, tout le corps nous trahit l'intention de l'action, et ensuite, nous voyons se former l'action dans les pensées de l'adversaire, en avant dernière étape, nous suggérons à l'adversaire (par l'attitude corporelle) le mouvement qui va lui sembler le plus efficace. pour finir, nous transformons un adversaire potentiel en fuyard, ou en pacifiste (humour), voir en ami.
C'est cette modification du regard, notre faculté de lire en l'autre et d'écrire qui permet au maître d'agir en lenteur, tout en garantissant la plus grande des efficacités.
J'ai vu personnellement un maître combattre plusieurs adversaires, dans des conditions de rue, ses mouvement étaient lents, pourtant il était là où il fallait être à chaque fois.
Un pratiquant de Taï-chi qui n'aurait pas cette expérience, pratique selon moi une forme de gymnastique apparentée aux techniques de combats, mais pas un art martial.


Dernière édition par Ronin le Sam 7 Avr 2012 - 16:56, édité 1 fois

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Rio sur Seine le Sam 7 Avr 2012 - 16:52

Ronin a écrit:
Ce que j'en sais va à l'encontre de ce que tu dis, sans vouloir t'offenser.

... L'effet est semblable au ralenti d'un film, les actions se produisent à une plus petite vitesse, ce qui favorise l'anticipation. Un mouvement est identifié plus prés de sa source.

Non, tu ne m'offense pas, ce sont juste des choses que j'ai entendu et dont
je ne suis pas spécialiste.

J'ai travaillé pendant 25 ans dans l'hôtellerie, restauration, bar etc... Ce sont des métiers où on est
constamment dans l'action physique. Ce n'est pas une généralité, mais il m'est arrivé de travailler dans
des contextes extrêmes.

J'ai ainsi beaucoup développé mon champs visuel, mes déplacements, ma capacité d'anticipation,
de même que de lire dans les pensées des clients (question d'expérience; pavlovisme ?). Ainsi à l'instar
des art martiaux comme tu le décris, j'ai également l'impression que mes collègues ou les clients sont
comme au ralenti. Parfois si j'étais très en forme, c'est comme si j'avais la capacité de me rendre invisible
ou un dont d'ubiquité.

Ceci dit, comme tu l'as dit plus haut, physiquement cela a prix, et à 45 ans je n'ai pas envie de
renouveler certaines expériences. De même qu'avec la déformation professionnelle je dois en
permanence avoir des lunettes de soleil, surtout dans les lieux publiques et dans des endroits
où je suis assez connu.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Ronin le Sam 7 Avr 2012 - 16:54

Oui c'est même chose dont tu parles, tu peux donc comprendre.

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Passiflore le Sam 7 Avr 2012 - 17:10

Rio sur Seine a écrit: Ainsi à l'instar
des art martiaux comme tu le décris, j'ai également l'impression que mes collègues ou les clients sont
comme au ralenti. Parfois si j'étais très en forme, c'est comme si j'avais la capacité de me rendre invisible
ou un dont d'ubiquité.

Ronin a écrit:Oui c'est même chose dont tu parles, tu peux donc comprendre.

cheers

Il m'est arrivée en situation de danger, de vivre cet effet.

Passiflore
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 102
Localisation : xxx
Identité métaphysique : xxx
Humeur : xxx
Date d'inscription : 20/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Ronin le Sam 7 Avr 2012 - 17:19

Passiflore a écrit:
Rio sur Seine a écrit: Ainsi à l'instar
des art martiaux comme tu le décris, j'ai également l'impression que mes collègues ou les clients sont
comme au ralenti. Parfois si j'étais très en forme, c'est comme si j'avais la capacité de me rendre invisible
ou un dont d'ubiquité.

Ronin a écrit:Oui c'est même chose dont tu parles, tu peux donc comprendre.

cheers

Il m'est arrivée en situation de danger, de vivre cet effet.
Oui, c'est une capacité du cerveau dans des moments de grande tension, la fameuse question de l'élasticité temporelle au cœur de notre perception. Lorsque les rouages de la raison sont bloqués par l'urgence et le stress, celle-ci ( la raison) se trouve comme coincée au fond du rétrécissement d'un entonnoir, et comme elle joue son rôle de calibreur de notre perception du temps, notre appréhension des mouvements se voit modifiée. La scène semble passer au ralenti, ce phénomène est aussi communicatif, et l'on peut entraîner dans cette expérience d'autres personnes, témoins ou acteurs involontaires de l'action. Ce maître dont je parlais, voyait tout se passer plus lentement que moi, mais il m'aspirait également dans cet effet, si bien que j'avais l'impression de ne pas pouvoir me mouvoir selon mon habitude.

Ronin
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Sud de France
Identité métaphysique : Quatre orients
Humeur : Egale
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Rio sur Seine le Sam 7 Avr 2012 - 17:26

Passiflore a écrit:
Il m'est arrivée en situation de danger, de vivre cet effet.

Il y a des applications qui sont souvent très utiles et qui évitent d'avoir
à se battre dans certaines occasions.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Passiflore le Sam 7 Avr 2012 - 17:26

Ronin a écrit: Oui, c'est une capacité du cerveau dans des moments de grande tension, la fameuse question de l'élasticité temporelle au cœur de notre perception. Lorsque les rouages de la raison sont bloqués par l'urgence et le stress, celle-ci ( la raison) se trouve comme coincée au fond du rétrécissement d'un entonnoir, et comme elle joue son rôle de calibreur de notre perception du temps, notre appréhension des mouvements se voit modifiée. La scène semble passer au ralenti, ce phénomène est aussi communicatif, et l'on peut entraîner dans cette expérience d'autres personnes, témoins ou acteurs involontaires de l'action. Ce maître dont je parlais, voyait tout se passer plus lentement que moi, mais il m'aspirait également dans cet effet, si bien que j'avais l'impression de ne pas pouvoir me mouvoir selon mon habitude.

sourire , ça aussi je connais... le fait d'être entraînée, comme aspirée, par quelqu'un d'autre dans ce genre d'expérience.
Bon, je ne suis pas disciple, mais cette personne est sans nul doute "maître" !

Passiflore
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 102
Localisation : xxx
Identité métaphysique : xxx
Humeur : xxx
Date d'inscription : 20/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Passiflore le Sam 7 Avr 2012 - 17:27

Rio sur Seine a écrit:
Passiflore a écrit:
Il m'est arrivée en situation de danger, de vivre cet effet.

Il y a des applications qui sont souvent très utiles et qui évitent d'avoir
à se battre dans certaines occasions.

Oui, cela agit.

Passiflore
Affranchi des Paradoxes

Féminin Nombre de messages : 102
Localisation : xxx
Identité métaphysique : xxx
Humeur : xxx
Date d'inscription : 20/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Rio sur Seine le Sam 7 Avr 2012 - 17:54

On voit aussi ça au football avec certains joueurs, comme c'était le cas à l'époque
du grand Garincha qui avait la capacité hypnotique de paralyser les autres joueurs
ou de les aspirer là où il voulait.

Pour beaucoup le génie de Lionel Messi tient également de cette maitrise.

Généralement tout les grands joueurs qui ont cette maitrise du contre pied,
qui demande une grande acuité visuelle anticipant les gestes de l'adversaire.


Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie du vide par Musashi

Message par Rio sur Seine le Sam 7 Avr 2012 - 18:26

Très peu connu, mais descendant direct de l'escrime médiévale le
"Jogo do Pau", escrime portugaise.



Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum