Lindécente imposture du pardon chrétien

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par Babylon5 le Sam 19 Nov 2011 - 16:45

Pardonner, pardonner, pardonner...
Mais non, ils n'ont pas fait exprès,
C'est pour ton bien qu'ils t'ont abandonnée,
petite

Écouter, écouter, écouter
Mais si, c'est pour ton bien qu'ils te giflaient
Quand tu ne marchais pas droit,
ou quand tu criais,
ou quand tu refusais,
maudite.

Pardonner, pardonner, encore pardonner,
Mais non, il n'a pas fait exprès
de te trahir, de te mentir, de t'avilir
le pauvre bougre,
Ah ! le bon Chrétien,finalement, tu vois ?
Dieu lui pardonne, tous lui pardonnent
Et des cantiques ils entonnent
Pour ce gueux sauvé soit-disant par eux.

Nous les bons chrétiens, tiens, tiens,
on lui pardonne, nous, tu vois, hein ?
Le mal qu'il t'a fait,
qu'est-ce que c'est
à côté du grand pardon divin,
tiens, prends le Christ,
il a souffert, lui, pour ton bien,
et pour le bien du salaud
qui a mangé son pain et bu son vin.

Comment ça ne te fait pas du bien ?
Comment du oses encore être triste ?
Comment tu dis qu'il t'a détruite ?
Et tu voudrais qu'il souffre encore,
qu'il souffre encore mille morts,
Payer, il ne paiera jamais assez
Pour tout le mal qu'il a fait ?

Mais qui paye, au fait ?
Qui doit subir la rage,
Quand la rage impuissante
est un outrage, et se retourne
dans la plaie jamais refermée
de ton âme blessée.

Alors oui, crie, crie tout le mal
crie toute la colère,
qu'on entende ta colère et
qu'enfin, ils le disent :
"Non, ça n'est pas bien".

peut-être alors, un jour,
tu guériras.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par freefox le Sam 19 Nov 2011 - 17:59

Se taire
Est s'enfermer
Parler
Est salutaire
Ne pas être écouté
Est un enfer
Avant de pardonner
Il faut être soulagé
Percez leurs tympans de fer






avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par Babylon5 le Sam 19 Nov 2011 - 18:35

Merci pour ce beau texte et pour cette belle rose, Renard Libre.

Quand, quand, serons-nous libérés ?
Certainement pas, non, je n'y crois pas,
En se prosternant au pied d'une croix.


avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par Cochonfucius le Dim 20 Nov 2011 - 10:25

La poésie et la nature peuvent nous libérer.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23451
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par Babylon5 le Dim 20 Nov 2011 - 13:02

La poésie peut aider à formuler ; en formulant et exprimant, on met à jours les racines du mal.
La nature, elle s'en fiche complètement : elle poursuit son cours, paisible ou non. Au mieux, elle nous rappelle que la vie continue toujours avec ou sans nous.
L'amitié et l'empathie peuvent eux nous sauver. L'empathie, je veux dire : le contraire de cette objurgation chrétienne au pardon.
C'est d'ailleurs dommage que des chrétiens ne viennent pas s'exprimer là-dessus, j'aimerais bien qu'ils m'expliquent comment on peut soit-disant guérir des tords subis en pardonnant à ceux qui nous ont blessés.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par freefox le Dim 20 Nov 2011 - 14:14

Il y a des fils là dessus :

le pardon en psychololo

le pardon en philolo

avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par Opaline le Dim 20 Nov 2011 - 14:48


Babylon a écrit:j'aimerais bien qu'ils m'expliquent comment on peut soit-disant guérir des tords subis en pardonnant à ceux qui nous ont blessés.
Babylon, si ce n'était que les chrétiens qui nous imposaient cette gestion du crime !
Mais c'est toute la (les) société qui nous y invite.

- Se prosterner devant une croix
- Faire dire : "plus jamais ça"
.....- Ouvrir une "cellule psychologique"
- Proposer une "Marche blanche"
- Offrir des "promesses apaisantes"

Voilà sa façon de nous réduire au silence !
.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par stana le Lun 21 Nov 2011 - 22:12

Babylon5 a écrit:Pardonner, pardonner, pardonner...
Mais non, ils n'ont pas fait exprès,
C'est pour ton bien qu'ils t'ont abandonnée,
petite

Écouter, écouter, écouter
Mais si, c'est pour ton bien qu'ils te giflaient
Quand tu ne marchais pas droit,
ou quand tu criais,
ou quand tu refusais,
maudite.

Pardonner, pardonner, encore pardonner,
Mais non, il n'a pas fait exprès
de te trahir, de te mentir, de t'avilir
le pauvre bougre,
Ah ! le bon Chrétien,finalement, tu vois ?
Dieu lui pardonne, tous lui pardonnent
Et des cantiques ils entonnent
Pour ce gueux sauvé soit-disant par eux.

Nous les bons chrétiens, tiens, tiens,
on lui pardonne, nous, tu vois, hein ?
Le mal qu'il t'a fait,
qu'est-ce que c'est
à côté du grand pardon divin,
tiens, prends le Christ,
il a souffert, lui, pour ton bien,
et pour le bien du salaud
qui a mangé son pain et bu son vin.

Comment ça ne te fait pas du bien ?
Comment du oses encore être triste ?
Comment tu dis qu'il t'a détruite ?
Et tu voudrais qu'il souffre encore,
qu'il souffre encore mille morts,
Payer, il ne paiera jamais assez
Pour tout le mal qu'il a fait ?

Mais qui paye, au fait ?
Qui doit subir la rage,
Quand la rage impuissante
est un outrage, et se retourne
dans la plaie jamais refermée
de ton âme blessée.

Alors oui, crie, crie tout le mal
crie toute la colère,
qu'on entende ta colère et
qu'enfin, ils le disent :
"Non, ça n'est pas bien".

peut-être alors, un jour,
tu guériras.
Magnifique!!!

J'en connais un autre.C'est une métaphore de la pédophilie,cependant dans la forme,je trouve ce poème superbe;il ne tient qu'à nous de ne pas le prendre pour ce qu'il a d'hyppocrite.Je pense que les autres membres de ce forum peuvent l'aimer pour sa beauté,sans adhérer au"fond"tragique.Bien sûr:n'importe qui de sincère compendrait.J'ai suffisament confiance dans ce forum pour livrer ceci.Voici:

Mon père,mon père,
Entends-tu ce que le roi des aulnes me promets tout bas?

Sois tranquille,enfant,sois tranquille
C'est le vent qui murmure parmi les feuilles séchées
O petit,

Viens avec moi
Mes filles t'attendent déjà,
Elles dansent la nuit mes filles,
Elles te carresseront,jouront et chanteront avec toi

Mon père,mon père,
Ne vois-tu pas les filles du roi des aulnes,
Là-bas où il fait sombre?...

Mon fils,
Je vois les vieux saules qui sont tout gris

Je t'aime
Ta beauté me boulverse
Viens avec moi,
De bonne volonté ou de force je t'entraîne

Mon père,mon père,
IL me saisis,Il m'a blessé le roi des aulnes

Le père frissonne
Il précipite sa marche
Serre contre lui son fils qui respire péniblement...

L'enfant était mort dans ses bras.


avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7138
Age : 42
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par Babylon5 le Mer 23 Nov 2011 - 11:22

Merci pour ce beau texte, Stana. Je peux, si tu le souhaites, le publier sur mon blog (il y a une partie forum pour ceux qui veulent y voir leurs poèmes)
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Roi des aulnes

Message par Cochonfucius le Mer 23 Nov 2011 - 11:49

C'est un texte de Goethe, traduit par Nerval.


avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23451
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par Babylon5 le Mer 23 Nov 2011 - 16:41

Cochonfucius a écrit:C'est un texte de Goethe, traduit par Nerval.



Ah ! Bien, je pourrai le publier comme je veux alors.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par Nailsmith le Mer 23 Nov 2011 - 19:54

Babylon5 a écrit:La poésie peut aider à formuler ; en formulant et exprimant, on met à jours les racines du mal.
La nature, elle s'en fiche complètement : elle poursuit son cours, paisible ou non. Au mieux, elle nous rappelle que la vie continue toujours avec ou sans nous.
L'amitié et l'empathie peuvent eux nous sauver. L'empathie, je veux dire : le contraire de cette objurgation chrétienne au pardon.
C'est d'ailleurs dommage que des chrétiens ne viennent pas s'exprimer là-dessus, j'aimerais bien qu'ils m'expliquent comment on peut soit-disant guérir des tords subis en pardonnant à ceux qui nous ont blessés.
Les psychologues en savent plus que moi sur le pardon.(cherche sur Internet, il y a toutes les recettes possibles) Le pardon est l'étape final d'un processus de guérison.
Le pardon pour les chrétiens est très simple: "Pardonne nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé".
En gros c'est le système "donnez au suivant". Si tu prétends n'avoir offensé personne alors cela est impardonnable. Nous sommes TOUS des offenseurs offensés, parfois par action, souvent par omission.
avatar
Nailsmith
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1092
Localisation : Québec,Canada
Identité métaphysique : Chrétien lucide
Humeur : Égale
Date d'inscription : 06/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par Babylon5 le Mer 23 Nov 2011 - 20:12

Je pense que le pardon ne peut venir que s'il y a eu au moins reconnaissance du tord réel subi par la société ou par ce qu'Alice Miller appelle un "témoin secourable". On nous demande trop souvent de minimiser les tords réels subis, sous prétexte de pardon, mais le pardon ne peut pas intervenir tant qu'il n'y a pas eu justice, au moins symbolique. Il me semble que la morale chrétienne nous pousse trop à étouffer nos sentiments de colère justifiées, ce qui est nuisible et ne peut que nourrir la haine -haine des autres en général, ou haine de soi.
Mais les chrétiens sont des personnes diverses : certains reconnaissent la nécessité de reconnaître le mal pour ce qu'il est, afin de mieux tirer un trait dessus. Une personne qui n'a pas fait la démarche de demander pardon est forcément impardonnable. Lui pardonner, c'est encore endosser une culpabilité de ne pas être capable de pardonner puisque c'est impossible humainement.
Et bien sûr, nous sommes tous offenseurs, d'où le sentiment de culpabilité répandu chez les êtres fragiles -les vrais coupables, eux, ne s'embarrassent pas de ces considérations : ils peuvent aller jusqu'à demander les sacrements chrétiens tout en étant des menteurs qui abusent de la crédulité des chrétiens.
avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par Anna le Mer 23 Nov 2011 - 20:22

Babylon, pour les Chrétiens, pardonner ne guérit pas des blessures subies, pas plus que pour tout le monde.
Ce n'est que lorsque la guérison s'amorce que l'idée de pardon peut commencer à faire son chemin. C'est parfois très long, parfois même impossible. Souvent, cela peut rester au stade du désir de pardonner, mais sans pouvoir le faire consciemment. De plus, le pardon ne signifie pas l'oubli. La blessure diminue, mais ne s'efface pas.
Pardonner quand l'offenseur ne l'a même pas demandé est encore plus difficile...
Et toute offense demande réparation...quand c'est possible, ce qui, hélas, n'est pas toujours le cas.
avatar
Anna
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2018
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : catholique
Humeur : tranquille
Date d'inscription : 03/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par stana le Mer 23 Nov 2011 - 23:47

Babylon5 a écrit:Merci pour ce beau texte, Stana. Je peux, si tu le souhaites, le publier sur mon blog (il y a une partie forum pour ceux qui veulent y voir leurs poèmes)
Merci.Aucun problème^^
avatar
stana
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7138
Age : 42
Localisation : Epinal, Vosges
Identité métaphysique : sataniste pratiquante
Humeur : aux portes de la perception
Date d'inscription : 25/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par _Laksmi le Jeu 24 Nov 2011 - 2:48

Babylon5 a écrit:

Quand, quand, serons-nous libérés ?
Certainement pas, non, je n'y crois pas,
En se prosternant au pied d'une croix.





J'ai pardonné (sans me prosterner au pied d'une croix, je ne suis pas spécifiquement chrétienne)
Malgrès les tords subis et jamais reconnus (ou sérieusement minimisés).
Celà m'a libérée .

Nous étions deux à les avoir subis.
L'autre n'est jamais arrivée à pardonner.
De ce fait, toute cette souffrance passée ,
Lui reste encore comme une plaie béante qui ne peut cicatriser...


Le pardon libère celui qui pardonne.
avatar
_Laksmi
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 24
Localisation : La Terre Mère
Identité métaphysique : Impersonnelle
Humeur : Introspective
Date d'inscription : 20/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par Sorcière le Jeu 24 Nov 2011 - 4:08



L'indécente imposture de pardon chrétien...
Cela dépend de quel genre de pardon l'on parle.
Après avoir été victime, le pardon est la dernière étape de la guérison. Malheureusement, le pardon a la catholique ou l'on pardonne a quelqu'un qui ne regrette pas vraiment ses torts et qui va recommencer, la c'est de la perversion.

Sorcière
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1016
Localisation : Quebec
Identité métaphysique : Wicca
Humeur : le plus possitif possible
Date d'inscription : 15/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par Anna le Jeu 24 Nov 2011 - 8:05

Sorcière a écrit:

L'indécente imposture de pardon chrétien...
Cela dépend de quel genre de pardon l'on parle.
Après avoir été victime, le pardon est la dernière étape de la guérison. Malheureusement, le pardon a la catholique ou l'on pardonne a quelqu'un qui ne regrette pas vraiment ses torts et qui va recommencer, la c'est de la perversion.

Je ne sais s'il existe un pardon "à la catholique" ! Mais j'aimerais que tu m'expliques en quoi il peut être qualifié de pervers.
Attention au sens des mots... Ce n'est pas parce qu'on ne comprend pas une chose qu'il faut la rejeter comme mauvaise.
avatar
Anna
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2018
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : catholique
Humeur : tranquille
Date d'inscription : 03/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par JO le Jeu 24 Nov 2011 - 9:24

Laksmi et moi avons souligné le fait que le pardon libère la victime, pas le bourreau . Il consiste à effacer la dette de l'autre . Il n'oblige pas à coucher avec , si vous permettez l'exagération !
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par Cochonfucius le Jeu 24 Nov 2011 - 11:16

Arendt pardonne à Heidegger après 1945, mais ne retourne pas dans son intimité.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23451
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par JO le Jeu 24 Nov 2011 - 11:25

et il faut bien qu'un jour , Merkel et Sarkozy s'étreignent ! en 1945, c'était encore impensable
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par Babylon5 le Jeu 24 Nov 2011 - 12:22

JO a écrit:Laksmi et moi avons souligné le fait que le pardon libère la victime, pas le bourreau .
Je dirais que c'est plutôt l'inverse, même si on veut nous faire croire en cette proposition. A moins de supposer que le bourreau dispose d'une conscience qui va l'empêcher de dormir sereinement, ce qui n'est qu'une projection de ce que nous (qui disposons d'une conscience) ressentons quand nous avons commis un tord.

consiste à effacer la dette de l'autre . Il n'oblige pas à coucher avec , si vous permettez l'exagération !
On voit pourtant qu'en pleine crise financière, les dettes ne s'effacent pas comme ça.

avatar
Babylon5
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2234
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : Sauniste pratiquante
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 28/06/2009

http://invasions-poetiques.blog4ever.com/blog/article-511139.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par Anna le Jeu 24 Nov 2011 - 12:25

JO a écrit:et il faut bien qu'un jour , Merkel et Sarkozy s'étreignent ! en 1945, c'était encore impensable

Et encore, eux, c'est surtout l'économie qui les réunit.
Leurs prédécesseurs, Schuman, Adenauer, et d'autres, avaient une ambition plus humaniste, et l'horreur de la guerre, ils l'avaient vécue...
avatar
Anna
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2018
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : catholique
Humeur : tranquille
Date d'inscription : 03/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par JO le Jeu 24 Nov 2011 - 15:20

Babylon, c'est le contraire : la rancune ne fait de mal qu'à la victime : le bourreau n'a pas de remord .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lindécente imposture du pardon chrétien

Message par gaston21 le Jeu 24 Nov 2011 - 16:13

On ne peut quand même pas reprocher au Christianisme d'inciter au pardon . Autant je serai violent pour dénoncer les dogmes ineptes ou l'histoire de Dieu qui trucide son fils par amour pour moi, autant je salue cette incitation au pardon. Dommage que l'Eglise l'ait oubliée si souvent.
Peut-on tout pardonner ? Je ne le pense pas . Si on est la propre victime, certainement, mais il faut parfois être héroïque . Si le méfait ou le crime est extérieur à soi, non. Il y a des crimes impardonnables. C'est antinomique avec mon refus du libre-arbitre, mais je pense simplement à la valeur de l'exemple ; le châtiment est un dossier qui compte sur les comportements futurs , du fautif et de ceux qui auraient tendance à l'imiter.
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum