savoir ou ignorance ?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par Albert Galaad le Sam 26 Nov 2011 - 20:17

Bien entendu que nos ancêtres étaient plus adapté que nous à leur environnement ! si l'espèce humaine à pu survivre, c'est uniquement grâce à sa capacité d'adaptation à n'importe quel environnement...

Nos ancêtre étaient plus aptes que nous à vivre dans le monde dans lequel il vivait et nous même sommes plus aptes qu'eux à vivre dans le monde dans lequel nous vivons.

Mais à quoi pourrait bien nous servir la capacité de tuer des oiseaux en leur lançant des pierres ? nous n'avons pas besoin de ce genre de connaissance... pas plus que nos ancêtres n'avaient besoin de doctorat en informatique.

Tu fais remonté le "déclin" au début de la civilisation... à moins que nous n'ayons pas la même définition de "déclin", ça implique que nous soyons inférieur d'une manière ou d'une autre aux européens du moyen-âge... non seulement, étant plus ancien, ils "régressaient" depuis moins longtemps, mais en plus ils avaient une technologie très inférieur à la notre.
Je veux bien que les serfs aient mieux su traire les vaches que nos paysans actuels, mais à part ça... c'était une période de dégénéré ! on brûlait les femmes trop belles parce qu'elles étaient des sorcières, on brûlait les femmes trop laides parce qu'elles étaient des sorcières, on brûlait les libre-penseurs parce qu'ils étaient des hérétiques... je suis désolé, mais pour moi, nous avons un peu progressé, dans tous les sens du terme, entre temps.

La capacité de communication nous permet d'élargir notre vision du monde et de nous ouvrir l'esprit, et le progrès technologique en général nous permet d'accorder plus de temps à la réflexion et à la méditation...
Le progrès scientifique nous a permis de devenir des êtres pensant plutôt que des machines à survivre. Libre à toi de considérer ça comme un déclin.

Albert Galaad
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 12/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par dan 26 le Dim 27 Nov 2011 - 0:49

[quote]
fridolin a écrit:Salut Dan

Alors soyons précis ,et serieux donne moi un exemple précis STP. Donne moi un savoir une vérité précise qui puisse servir , à tous les etres humains .

Tu ne trouve pas mon sujet sérieux ?
Au contraire il est tres interressant , mais je suis matérialiste, j'ai besoin d'exemple précis.

Si tu as suivit le sujet tu aura compris que la nature contient cette connaissance et qu’elle est accessible à tous ceux qui sont contents de l’essentiel. L’homme s’est, depuis cet âge d’or révolu, acharné à développer le mieux qui s’est transformé en pire. Cela semble évident
D'accord mais cela n'empeche pas de répondre à ma réponse précisement , tu sembles avoir accés à cette connaissance (gnose ), soit sympa de nous décrire une vérité qui serait universelle donc qui conviendrait à tous les etres humains sur terre . Evite si possible le fameux "cherche" et tu trouveras" " ou la vérité les hommes l'on en eux" etc etc c'est fort bien connu.

Je vois que tu est athée et c’est peut être la raison qui te fait considérer mon sujet pas sérieux.
Détrompe toi ceux sont des sujets passionants, et qui me passionnent

Tu pourrais m’aider en me donnant ta définition de ce qui est sérieux.
Si tu veux on reviendra aprés. je ne parle pas de sujet sérieux mais de connaissances dans ce domaine qui ont un point commun à savoir la vérité universelle , c'est bien ce que tu disais au depart.

Pour répondre à ta question
La vérité est, le mensonge parait.


Désolé tu n'as pas répondu c'est un sophisme intégral , tu réponds par l'opposé de la vérité .

Je te demande juste de me dire "dans ce domaine de la metaphysique la vérité (connaissance si tu préféres) universelle c'est ............"

Merci d'avance . je compte sur toi.

amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par tango le Dim 27 Nov 2011 - 10:48

dan 26 a écrit:
Je te demande juste de me dire "dans ce domaine de la metaphysique la vérité (connaissance si tu préféres) universelle c'est ............"
Ben justement cette "Vérité Absolue Universelle" est celle qui est recherchée par les métaphysiciens.
Elle est par essence insaisissable, mais se présente comme une asymptote vers laquelle se rapproche peu à peu le pèlerin.
Cette Vérité Une Absolue se distingue de la multitude des vérités relatives par sa permanence... ainsi la manifestation d'une vérité qui est plus permanente qu'une autre est plus proche de cette Vérité.

Métaphoriquement on pourrait dire que l' énoncé: "Dan est une enclume et n'a donc aucune chance de pouvoir voler comme un papillon". est une vérité relative qui prend de plus en plus le chemin de la Vérité Absolue.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par Cochonfucius le Dim 27 Nov 2011 - 10:49

Les métaphores peuvent-elles être vraies?
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23822
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par tango le Dim 27 Nov 2011 - 11:35

Bonjour Cochonfucius
il est sympa de renifler le parfum du poète, et de voir qu'il nous propose une saussissonnade.
Cochonfucius a écrit:Les métaphores peuvent-elles être vraies?
Primo une métaphore est utilisée comme tentative de désigner l'indésignable... Elle est donc un simple costume qui rend plus tangible les concepts imperceptibles.

Quant à être vraie, il faudrait tout d'abord qu'une vérité soit réellement une vérité permanente... Or dans l'énoncé au sujet de Dan, je nourris toujours l'espoir qu'il puisse un jour voler comme un papillon... mais peu à peu je vois cet espoir s'effondrer... aussi peu à peu, je me résouds à accepter l'idée de me soumettre à la réalité de la permanence de cette Vérité.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par Téoma le Dim 27 Nov 2011 - 13:47

Cochonfucius a écrit:Les métaphores peuvent-elles être vraies?

Si les lettres et les mots n'ont aucune importance pour le Bouddha la métaphore filée elle ne peut-être que de la poésie, celle de la vie.

Téoma
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 426
Date d'inscription : 17/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par Cochonfucius le Dim 27 Nov 2011 - 15:15

La métaphore est davantage une danse
qu'elle ne serait une écriture.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 23822
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par Ling le Dim 27 Nov 2011 - 16:36

Le poète rêve d'un monde où les hommes sauraient "restés fidèles à la Terre" en dansant redécouvrant la vie a travers leurs corps

La Danse de Nietzche - Béatrice Commengé. Embarassed

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par fridolin le Dim 27 Nov 2011 - 16:40

Salut tous

Merci Tango

Tes paroles sont sages

La voie est insaisissable, lorsque l'on regarde en avant elle est derrière et lorsque l'on regarde derrière elle est devant. Elle ne peut que se deviner et du coin de l'oeil.

Dan 26, C,est un archétype du Yi King qui est dans cette phrase qque tu qualifie de sophisme.

Lao Tseu le décline ainsi;
Les paroles vraies ne sont pas agréables les paroles agréables ne sont pas vraies.

Galaad, très saint père cornu.

Nos ancêtre étaient plus aptes que nous à vivre dans le monde dans lequel il vivait et nous même sommes plus aptes qu'eux à vivre dans le monde dans lequel nous vivons.

Sauf que le monde dans lequel nous vivons est artificiel, qu’il a peu de base dans la nature qui elle plus “ réelle” parce que durable.
Si elle est durable c’est qu’elle est en phase avec les forces primordiales que sont la gravitation, la rotation de la terre et les effets de la lune et du soleil.
Une adaptation de la nature sur des millions d’années ne peut être modifié en quelques centaines d’années. Cela se vérifie avec les maladies et dérèglement qui apparaissent avec la civilisation, les thérapies ne guérissent pas les tares ne font que les atténuer. L’espèce humaine se dégénère.

ça implique que nous soyons inférieur d'une manière ou d'une autre aux européens du moyen-âge... non seulement, étant plus ancien, ils "régressaient" depuis moins longtemps, mais en plus ils avaient une technologie très inférieur à la notre

Ils étaient supérieurs sous certains aspects mais étaient eux aussi dénaturés par l’urbanisation.
L’histoire humaine enseignée dans les écoles est celle de la ville. Ceux qui étaient réellement supérieurs et qui le sont encore sont les peuples restés primitifs.
Ici il faut faire attention du point de vue que l’on adopte pour envisager cette infériorité technologique. Il va de soi que l’on utilise notre position actuelle sans tenir compte qu’elle est exceptionnelle. Nous pensons donc que notre état actuel est un étalon de mesure alors qu’il varie considérablement selon l’état de l’économie artificielle du lieu où l’on se trouve.
La technologie moderne est loin d’être supérieure à celle du moyen âge, qui elle était reproduisible par beaucoup plus de gens parce que plus simple, donc plus démocratique. De plus, son efficacité moindre réduisait l’impact environnemental en ralentissant la cueillette des ressources et ses effets. Enfin, les connaissances limités en médecine permettait un équilibrage des populations par une sélection naturelle.

je suis désolé, mais pour moi, nous avons un peu progressé, dans tous les sens du terme, entre temps.

Mon idée sur la question de progrès que tu évoque est dans la veine de ce que je propose comme description du cycle divisé en quatre, deux pour la croissance et deux pour le déclin. Les quatre époques du cycle sont le bien, le mieux, le mal et le pire.
J’ai en fait résumé et adapté le cycle du Yi King en termes contemporains.
Pour ce progrès dont tu parle il est dans la section mieux et sa conséquence est le pire. Cela veut dire que pour le moment tout semble aller, mais que irrémédiablement cela apportera une situation contraire. Ceux qui voient venir ces conséquences fâcheuses sont capables d’en contrer les effets. Lao Tseu décrit le bien et le mieux dans son chapitre XVII . Pour le bien il dit: Un très grand vient à gouverner, c’est à peine si le peuple sait qu’il existe. Pour le mieux: De plus petits sont aimés et loués. Voilà pourquoi l’on considère souvent le mieux comme préférable au bien, il est plus spectaculaire. Lao Tseu décrit le bien comme supérieur au mieux en le qualifiant de très grand. Pour lui et les taoïstes, l’époque du bien est l’âge d’or alors que pour nous un âge primitif que nous considérons inintéressant.

Il faut aussi comprendre que le cycle long qui dure des millénaires contient une multitudes de cycles courts que sont les événements de tous les jours ou ceux qui se déroulent sur des périodes pouvant englober quelques années, décennies ou siècles.
Il y a des hommes qui sont en dehors des hauts et des bas que vivent certains êtres ballottés entre richesse et misère, parce qu’ils ont compris comment s’adapter au cycle en étant frugal.

Cette frugalité n’est pas exempte de satisfactions, elles ne sont que plus modérées et surtout consommées dans la bonne période.

Cette connaissance à été accumulée sur des millénaires par les chinois et ce sont les archétypes de ce savoir qui nous sont offerts dans ce livre des transformations.


Point de vue

Lorsque je considère mon enfance je constate une chose c’est que j’arrivais alors à me contenter de peu. De presque rien je fabriquais un jeu qui pouvait m’occuper très longtemps. Un peu plus tard, lorsque j’ai commencé à m’intéresser aux filles, la seule évocation d’un rapprochement suffisait à m’émoustiller et délice suprême, un seul baisé me procurait un orgasme.

L’enfance est cet âge d’or et les peuples primitifs cet enfant.

avatar
fridolin
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 25
Localisation : estrie
Identité métaphysique : Igné
Humeur : joyeuse
Date d'inscription : 18/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par gaston21 le Dim 27 Nov 2011 - 18:15

Tout ça me laisse pantois . Je pense à mon enfance et aux conditions primitives dans lesquelles je vivais . L'eau du puits, la chambre pour quatre, puis tois, sans chauffage, le travail à la ferme dès qu'on pouvait marcher, la vie de château , en somme ... Elle était tellement fantastique, la vie d'antan...
Et je repose mon éternelle question : à supposer que le Taoïsme ou le Bouddhisme ait conquis le monde, où en serions-nous ? A l'ordinateur ou à la brouette ? C'est en secouant toutes ces vieilles lunes que le monde moderne a commencé à se développer, à découvrir les secrets de la matière, à améliorer les conditions de vie, à retarder la mortalité etc...Libre à chacun de revenir à la lampe à huile et au grand bi...
Et puisque nous sommes dans le rayon savoir ou ignorance, savez-vous que le bozon de Higgs se la coule douce, peinard, dans un recoin de l'accélérateur de particules du CERN ? Trop coûteux en électricité , on a arrêté la machine le 30 Octobre pour plusieurs mois . Arrêtons nos centrales nucléaires ; gardons au moins les gégènes à manivelle !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par tango le Dim 27 Nov 2011 - 18:19

Bonjour fridolin

si tu trouves mes paroles sages, je trouve les tiennes très instructives... en effet elles montrent bien l' autre face de ce que nous clament les médias.
Ces médias qui nous poussent de plus en plus à consommer, sont les chevaliers du Dieu Fric... ils nous détournent de l'attention que nous devrions porter incessament sur l' être que nous sommes dans l'instant présent, en nous proposant une course à l' "avoir"... comme si l' "avoir plus" allait faire que plus tard nous soyons mieux.
Ne voyons-nous pas combien les nantis sont soucieux de leurs biens, jusqu'à en oublier d'en jouir ?

Je me souviens aussi de l' enfant que j'étais et qui se satisfaisait d'un simple bâton pour jouer à toutes sortes de jeux... ce simple bâton était la plus belle des épées comme le plus beau des chevaux, et, si on voulait lui changer la couleur ou la forme, cela se faisait instantanément par un simple jeu de l'esprit... que dire de notre voiture d'aujourd'hui ? n'est-elle pas que soucis ?
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par dan 26 le Dim 27 Nov 2011 - 18:42

[quote]
tango a écrit:
dan 26 a écrit:
Je te demande juste de me dire "dans ce domaine de la metaphysique la vérité (connaissance si tu préféres) universelle c'est ............"
Ben justement cette "Vérité Absolue Universelle" est celle qui est recherchée par les métaphysiciens.
Elle n'existe donc pas puisque c'est le fruit d'une recherche et que personne n'est capable de la definir d'une façon précise avec des mots simples, il s'agit donc d'un leure ! Es tu d'accord .

Elle est par essence insaisissable, mais se présente comme une asymptote vers laquelle se rapproche peu à peu le pèlerin
. Il faut donc arreter de nous amuser , une vérité insaisissable, n'est pas une vérité, vous etes en train de nous amuser avec vos circonvolutions oratoires .


Cette Vérité Une Absolue se distingue de la multitude des vérités relatives par sa permanence... ainsi la manifestation d'une vérité qui est plus permanente qu'une autre est plus proche de cette Vérité.
tu viens de dire qu'elle est insaisissable elle n'est donc pas!!! Restons sérieux STP.


Métaphoriquement on pourrait dire que l' énoncé: "Dan est une enclume et n'a donc aucune chance de pouvoir voler comme un papillon". est une vérité relative qui prend de plus en plus le chemin de la Vérité Absolue.

Je ne vois pas le rapport, tu fais commes nombreux dans ce domaine, tu t'echappes de la réponse, tu parles de vérités absolue , et tu(vous) es incapable de la decrire avec des mots simple . Soyez sympa d'arreter ce type de pratique , cela fait des dizaines de fois, que je vous pousse dans vos retranchement et que votre vérité absolue accouche de rien !!! C'est vriment pénible , et le plus fort c'est que vous defendez becs et ongles cette fameuse vérité , que personne est capable de definir . A force de prendre le quidam pour un .........., il n'y aura plus personne pour croire à vos histoires .

amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par dan 26 le Dim 27 Nov 2011 - 18:45

]quote="tango"]Quant à être vraie, il faudrait tout d'abord qu'une vérité soit réellement une vérité permanente... Or dans l'énoncé au sujet de Dan, je nourris toujours l'espoir qu'il puisse un jour voler comme un papillon... mais peu à peu je vois cet espoir s'effondrer


Dan ne peut etre de votre monde, il a les deux pieds sur terre bien à plat!!! Il n'a pas besoin de merveilleux désolé .

Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par fridolin le Dim 27 Nov 2011 - 20:54

Salut

Gaston 21

L'évocation de l'enfance de sa naïveté et de son ouverture sert de référencce pour ceux qui recherchent la connexion au Tao. L'enfance n'est pas dénuée de problèmes pour certains et les difficultés qui y sont vécues peuvent quelquefois se transformer en avantages plus tard.

Ce qui aura été contraint se dilatera.

Dan 26

Vous avez revêtu le costume du contradicteur dans une joute qui n'en n'est pas une.Pour ma part, je ne cherche qu'a partager des découvertes qui m'ont aidées dans ma vie.Quant à la vérité vous la verrez du moment que votre ouverture sera suffisante.

Extraits

Bref, toutes ces connaissances et activités m’ont permis une certaine liberté, surtout durant l’hiver, saison que je pouvais consacrer à l’étude. J’ai, à un certain moment, découvert Yvan Illitch et son petit livre énergie et équité dans lequel il décrit la notion de seuil, où il explique qu’en additionnant toutes les contraintes reliées au fait de posséder et d’utiliser l’automobile, cela rend la marche à pied plus efficace. J’ai ensuite réalisé qu’il avait écrit sur presque tous les secteurs du monde moderne en analysant le pour et le contre pour finalement en découvrir l’inefficacité, toujours en soulignant le seuil au-delà duquel le système le devenait. Puis j’ai découvert le Yi King et Lao Tseu puis relié ensemble les deux pensées pour en faire une seule.

Si ces philosophies me parlaient tant, c’est que j’avais réalisé l’impossibilité de réussir
dans le monde moderne par le fait que ceux qui détiennent la carotte s’assurent que jamais nous la rattraperons. J’avais bien vu comment ces clans empêchaient le simple travailleur d’exprimer son plein potentiel, puisque j’avais été moi-même contraint. La ville devenait un enclos à l’intérieur duquel ces coteries pouvaient facilement entretenir leur domination et cela je pouvais clairement de voir puisque me tenant à l’extérieur. Il en est ainsi des dépendances, ce sont ceux qui n’en n’ont pas qui en voient chez les autres.
Lorsque ces clans tentaient et tentent d’imposer leurs diktats en région, cela se voit très bien puisque d’ici nous les voyons venir avec leurs gros sabots.

J’ai, avec d’autres, compris que le mode de vie urbain exige un tel gaspillage des ressources, que vient un temps où pour l’entretenir cela demande de puiser toujours plus loin, d’accaparer de nouveaux territoires en région. Nous y somme donc, avons vu arriver les urbains qui cherchent à transformer les campagnes en parcs industriels, la spéculation et les intégrateurs achètent avec leurs capitaux bidons tous ceux qui succombent a la propagande marchande.

Ils en sont à imprimer du papier monnaie et ce faisant en diluer encore la valeur pour refiler au peuple emprisonné l’inflation qui en résulte. Emprisonnés dans ces dépendances dont ils ne voient pas comment se défaire parce qu’ils vivent dans un désert sans ressources, la ville.
Devant leurs écrans ils vivent désormais leur vie par procuration, au travers des acteurs grassement payés pour mimer le bonheur. Ils ne voient toujours que le côté brillant de la médaille.

Récemment, François Cardinal un éditorialiste, parlait à la radio de Radio Canada des municipalités au Québec. Que la manière de financer leurs infrastructures était un mécanisme à la Punzy où les nouveaux arrivants financent les services des anciens. Que ce système est insoutenable.
J’avais moi aussi souligné le fait que cette pyramide de punzy était utilisée, cette fois dans l’ensemble des secteurs de la modernité, la finance étant le plus évident et le secteur agricole celui que je connaît bien parce que je produis de ma nourriture.
Ce sont tous des montages frauduleux parce que la réalité est occultée aux yeux des citoyens qui en profitent par le tout puissant secteur médiatique qui éclaire seulement le beau côté de la médaille.

http://www.unionpaysanne.com/les-nouvelles/stop-a-laccaparement-de-terres-maintenant
avatar
fridolin
Sorti de l'oeuf

Masculin Nombre de messages : 25
Localisation : estrie
Identité métaphysique : Igné
Humeur : joyeuse
Date d'inscription : 18/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par tango le Dim 27 Nov 2011 - 23:53

fridolin a écrit:
La voie est insaisissable, lorsque l'on regarde en avant elle est derrière et lorsque l'on regarde derrière elle est devant. Elle ne peut que se deviner et du coin de l'oeil.
C'est cela même...
Il faut comprendre par là que si Dieu est, il a voulu rester d'une discrétion absolue en nous offrant la liberté de voir ou de ne pas voir qu' il y a une voie sous nos pieds.
Ainsi les enclumes ne voient pas la voie, et les papillons flirtent avec elle.

Cette voie ressemble étrangement à cette recherche assidue de la Vérité Une Absolue.
Il y a bien cette subtilisation progressive qui nous rapproche de cet Absolu qui par essence n'est pas manifesté.

""Essencier dans l'existence, pour exister dans l'essence."""

Monsieur Dan, ce n'est pas parce qu'une chose n'est pas manifestée qu'elle n'existe pas... Par exemple au Sahara on n'a jamais vu la neige, doit-on dire pour autant que la neige n'existe pas ?
Comment te dire ?... disons que je renifle son parfum et que peu à peu, la source de ce parfum me devient de plus en plus réelle.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par dan 26 le Lun 28 Nov 2011 - 0:13

]quote="fridolin"]Dan 26

Vous avez revêtu le costume du contradicteur dans une joute qui n'en n'est pas une.Pour ma part, je ne cherche qu'a partager des découvertes qui m'ont aidées dans ma vie.Quant à la vérité vous la verrez du moment que votre ouverture sera suffisante.

Nous dire qu'il n'y a qu'une vérité(gnose) universelle et etre incapable de le decrire d'une façon simple et précise, c'est une façon de prendre es autres pour ce qu'ils ne sont pas .

Ce type de methode et fort bien connue, et trompe certains crédules , en faisant croire que certains detiennnent une science qu'ils n'ont pas. Je tiens à m'elever contre ce type de pratique inadmissible, désolé . Ce n'est pas de la contradiction c'est du réalisme, face à une certaine forme de manipulation mentale .

Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par dan 26 le Lun 28 Nov 2011 - 0:22

[quote]
tango a écrit:Monsieur Dan, ce n'est pas parce qu'une chose n'est pas manifestée qu'elle n'existe pas... Par exemple au Sahara on n'a jamais vu la neige, doit-on dire pour autant que la neige n'existe pas ?
Tu oublies qu'il y a des photos qui permettent de la montrer à ceux qui n'y ont pas accès!!! Ce qui n'est pas le cas pour cette fameuse vérité absolue . Aurais tu un exemple plus crédible !!! J'ai bien peur que ce soit impossible

Attention de ne pas confondre réalité, et ressenti!!Tout le problème de fond est là. Certains ont besoin de mythes pour accpeter leurs conditions humaines, d'autres pas .C'est une question de sensibilité, de besoin . Ce devrait pourtant etre facile à comprendre .

Comment te dire ?... disons que je renifle son parfum et que peu à peu, la source de ce parfum me devient de plus en plus réelle
C'est donc bien ce que je te dis ce n'est ni plus ni moins qu'un ressenti , qui vient d'un cerveau en recherche de crédulité.

Amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par tango le Lun 28 Nov 2011 - 9:42

[quote="dan 26"]
fridolin a écrit:Dan 26

Vous avez revêtu le costume du contradicteur dans une joute qui n'en n'est pas une.Pour ma part, je ne cherche qu'a partager des découvertes qui m'ont aidées dans ma vie.Quant à la vérité vous la verrez du moment que votre ouverture sera suffisante.

Nous dire qu'il n'y a qu'une vérité(gnose) universelle et etre incapable de le decrire d'une façon simple et précise, c'est une façon de prendre es autres pour ce qu'ils ne sont pas .

Ce type de methode et fort bien connue, et trompe certains crédules , en faisant croire que certains detiennnent une science qu'ils n'ont pas. Je tiens à m'elever contre ce type de pratique inadmissible, désolé . Ce n'est pas de la contradiction c'est du réalisme, face à une certaine forme de manipulation mentale .
Désolé Monsieur Dan, ni fridolin, ni moi-même ne sommes là pour racoler des moutons... nous ne sommes là que pour partager des expériences...
Par contre ton attitude de dénigrer tout ce qui ne te conviendrait pas, est une forme de fanatisme . Ton écriture aux couleurs militaires montre bien que tu cherches la bagarre.

Ton "amicalement" systématique me semble être ton cri de guerre pour te donner bonne conscience.

avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par tango le Lun 28 Nov 2011 - 10:07

dan 26 a écrit:
tango a écrit:Monsieur Dan, ce n'est pas parce qu'une chose n'est pas manifestée qu'elle n'existe pas... Par exemple au Sahara on n'a jamais vu la neige, doit-on dire pour autant que la neige n'existe pas ?
Tu oublies qu'il y a des photos qui permettent de la montrer à ceux qui n'y ont pas accès!!! Ce qui n'est pas le cas pour cette fameuse vérité absolue . Aurais tu un exemple plus crédible !!! J'ai bien peur que ce soit impossible
Des autres exemples, il y en a plein... L' Univers perceptible par nos sens physiques est évalué à 5% par les astrophysiciens... il reste donc 95% d'éléments qui existent et qui ne seront jamais accessibles par notre perception.
Wiki a écrit:L’Univers est l’ensemble de tout ce qui existe. Des lois le régissent.

La cosmologie cherche à appréhender l’Univers d’un point de vue scientifique, comme l’ensemble de la matière distribuée dans le temps et dans l’espace. Pour sa part, la cosmogonie vise à établir une théorie de la création de l’Univers sur des bases philosophiques ou religieuses.

Selon le modèle standard, on ne connaît au plus que 5 % de la matière de l’Univers[1] ; le reste se composerait de 25 % de matière noire et de 70 % d’énergie noire. Selon le modèle alternatif avec antimatière soutenu notamment par Gabriel Chardin et Stephen Hawking, la quantité de matière présente dans l’Univers est quinze fois plus abondante que dans le modèle conventionnel[2].
Ces éléments intangibles sont la conclusion de déductions... comme l'est La Vérité Une Absolue.

Attention de ne pas confondre réalité, et ressenti!!Tout le problème de fond est là. Certains ont besoin de mythes pour accpeter leurs conditions humaines, d'autres pas .C'est une question de sensibilité, de besoin . Ce devrait pourtant etre facile à comprendre .
Penses-tu vraiment que les astrophysiciens soient des illuminés en affirmant que la matière noire existe, bien qu'elle nous soit intangible ?
Penses-tu que les chercheurs scientifiques continueraient à chercher, s'il n'étaient pas persuadés de trouver quelque chose qui serait l'explication des phénomènes observés ?
Ce quelque chose existe mais n'est pas encore découvert.
Comment te dire ?... disons que je renifle son parfum et que peu à peu, la source de ce parfum me devient de plus en plus réelle
C'est donc bien ce que je te dis ce n'est ni plus ni moins qu'un ressenti , qui vient d'un cerveau en recherche de crédulité.
Non, c'est le fruit de déductions... peu à peu l'asymptote qu'est la Vérité Une se dessine jusqu'à devenir presqu'une certitude.
Elle est comme un aimant qui nous aspire à toujours vouloir cheminer vers la compréhension de toutes choses.
Si elle n'existait pas pour sous-tendre toutes les vérités relatives, rien ne pourrait nous être compréhensible. Toutes choses seraient séparées et n'auraient aucun lien entre elles.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par freefox le Lun 28 Nov 2011 - 10:58

Bon matin le monde,

Hey Fridolin Est-ce la bonne définition de votre pseudo-do?(quand c'est bleu, cliquez dessus)
La constante est que tout est inconstant, impermanent, évanescent ...La vérité est comme le ciel, toujours changeante par sa forme mais en essence à jamais inchangée.

On pense détenir La vérité puis soudain PAF on se rend compte que finalement on n'était pas arrivé au bout et qu'un autre horizon se dessine...
Savoir est avoir et l'avoir se gagne et se perd, se trouve et s'égare, se fructifie et s’érode...

Ou se trouve le véritable seuil de la vérité ? Quand sait-on qu'il est atteint ?
Peut-être sommes nous tel le ciel (voir ci dessus)

Pouet-pouet fluute
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par Africain2 le Lun 28 Nov 2011 - 13:39

Bonjour à tous,
Cette connaissance(Gnose)dont parle Fridolin et Tango ne peut être connu que par l'EXPERIENCE PERSONNEL comme nous l'avons déjà répéter ici plusieurs fois.
La CONNAISSANCE ou LA VERITE METAPHYSIQUE bien qu'il EXISTE n'est pas un objet qui pourra être démontré d'une manière rationnel,ni d'ailleurs être défini avec des simples mots.Vouloir définir cette VERITE supérieur révient à la limiter.
Etant donne que nous tous ici avons déjà fait l'amour.Je veux essayé de faire comprendre à ceux qui ne comprennent pas encore par l'expérience de l'amour.
Ceci est une métaphore très instructif:
-Les athées par exemple qui n'ont pas encore expérimentaient cette Gnose,ou n'arrivent pas encore à allée au-délà de la limité de la matière sont en quelque sorte des PUCEAUX ou des PUCELLES.
-Les"expérienceurs",ceux qui ont eu l'expérience de cette réalité de l'au-délà sont en quelque sorte les MONSIEURS ou les DAMES qui ont déjà fait l'amour.
Les gens qui ont l'expérience de l'amour lorsqu'ils parlent de cette expérience ils disent ceci:FAIRE L'AMOUR C'EST BON...
Les puceaux ou la demoiselle sans expérience dépourvue de l'expérience qui ne pourra comprendre la nature du"BON"dont on parle ici pourra peut-être demander:
C'est bon comment ?
Est-ce-que c'est SUCREE ? Est-ce-que c'est SALEE ? Ou c'est comme la joie que tu peux ressentir lorsque tu as gagner au loto par exemple=(Au revoir..au revoir président harpe au revoir,au revoir président.. harpe "?
Puisque le puceau n'est peut concevoir le mot BON que d'après l'EXPERIENCE qu'il à sur le plan de la matière.
Il peut gouter un morceau du sucre,ou une graine du sel,et il resume le mot BON selon ce que son sens du goût la comprend.
Or nous nous disons qu'il existe une vérité qui est indescriptible.Il est IMPOSSIBLE de prouvé cette vérité avec de simples mots.Tous ce qu'on pourra dire là-dessus ne pourra JAMAIS réflêté cette vérité tel qu'il est vraiment.Par contre la solution est simple pour CONNAÎTRE:Il suffit de prendre une femme(ou un homme pour la femme),et de lui faire l'AMOUR,ainsi l'on saura par"EXPERIENCE DIRECT" de quoi il s'agit vraiment.
Ceci n'est qu'une métaphore pour essayé de vous faire comprendre celui que nous appelons ici TAO,ou Dieu ou peut importe le nom.
Voila pourquoi dans le chamanisme par exemple existe ce qu'on appelle"la pet du sorcier".Lorsqu'un apprenti chaman pose une question pour qu'on lui décrive cette réalité.Le maitre chaman va lui repondre en petant.Dans la tradition Zen par exemple,lorsqu'un disciple demande au maitre de lui décrire le SATORI,qui est cette réalité.Le maitre zen peut lui frappait avec un"Kyosaku"(une sorte de baton)...
Tout simplement parce qu'il est impossible de décrire cette VERITE.
Bien sur celui qui n'a pas cette expérience peut nier en disant que:Cette vérité(BON)dont vous etez en train de parler n'existe pas.Par là,il demontre juste qu'il est depouvue de cette expérience.
Voila pourquoi Jesus-Christ avait dit:
"Connaissez la VERITE,et il vous rendra LIBRE"
Cela veut dire:Ayez l'EXPERIENCE de la vérité par vous-même,et vous saurez de quoi il s'agit vraiment.
Il s'agit ici de CONNAÎTRE qui exige l'expérience et non de SAVOIR...


Dernière édition par Africain2 le Lun 28 Nov 2011 - 14:43, édité 1 fois
avatar
Africain2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 952
Localisation : Ici et Ailleurs
Identité métaphysique : Chaman/Gnostique/Totémiste
Humeur : Observateur-Observer
Date d'inscription : 03/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par Jipé le Lun 28 Nov 2011 - 14:35

croule de rire tu es trop drôle Africain !!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25831
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par Africain2 le Lun 28 Nov 2011 - 14:48

Jipé a écrit: croule de rire tu es trop drôle Africain !!
lol! Jipé,c'est la seule métaphore que j'ai trouver pour essayé de décrire la connaissance dont on est en train de parler ici.Car il est difficile de décrire certaines choses,j'ai dirais certaines"sensation"*avec des mots.
*Est-ce Dieu est une sensation ?
Peut-être...
avatar
Africain2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 952
Localisation : Ici et Ailleurs
Identité métaphysique : Chaman/Gnostique/Totémiste
Humeur : Observateur-Observer
Date d'inscription : 03/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par Jipé le Lun 28 Nov 2011 - 14:59

Africain2 a écrit:
Jipé a écrit: croule de rire tu es trop drôle Africain !!
lol! Jipé,c'est la seule métaphore que j'ai trouver pour essayé de décrire la connaissance dont on est en train de parler ici.Car il est difficile de décrire certaines choses,j'ai dirais certaines"sensation"*avec des mots.
*Est-ce Dieu est une sensation ?
Peut-être...
le mieux est sans doute de ne pas en parler...Les délires mystiques ne peuvent intéresser que les personnes concernées, pour les autres, comme moi, cela reste des délires, des hallucinations, des conséquences de traumatismes cérébraux, de l'autosuggestion.
Quand je fais l'amour, est-ce que j'ai besoin de décrire sur le forum les sensations que j'éprouve ? Non, je le garde pour moi, c'est personnel. Les Tango, Tan, Hitori et toi (entre autres), vous devriez garder vos érections et éjaculations mystico/illusionnés pour vous, en s'en fout complètement de vos orgasmes cosmiques!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25831
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2018 : Caipirinha !
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: savoir ou ignorance ?

Message par Africain2 le Lun 28 Nov 2011 - 16:27

Jipé a écrit:
le mieux est sans doute de ne pas en parler...Les délires mystiques ne peuvent intéresser que les personnes concernées, pour les autres, comme moi, cela reste des délires, des hallucinations, des conséquences de traumatismes cérébraux, de l'autosuggestion.
Quand je fais l'amour, est-ce que j'ai besoin de décrire sur le forum les sensations que j'éprouve ? Non, je le garde pour moi, c'est personnel. Les Tango, Tan, Hitori et toi (entre autres), vous devriez garder vos érections et éjaculations mystico/illusionnés pour vous, en s'en fout complètement de vos orgasmes cosmiques!

croule de rire Toi tu deviens plus drôle que moi...
Par contre tu as raison:Le mieux est de ne pas en parler.
Raison pour laquelle il existe de serment de silence,ou des chambres secrets dans les voies authentique de la gnose universel.
avatar
Africain2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 952
Localisation : Ici et Ailleurs
Identité métaphysique : Chaman/Gnostique/Totémiste
Humeur : Observateur-Observer
Date d'inscription : 03/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum