En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par _4mol le Mar 31 Juil 2012 - 1:01

Rio sur Seine a écrit:On s'éloigne du sujet.

Il serait mieux approprié d'avoir un fil sur l'histoire des religions en général car il y a bien évidemment beaucoup à en dire.

Pas sur. La réponse n'est pas toujours là ou on croit devoir la chercher...

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par Rio sur Seine le Mar 31 Juil 2012 - 1:23

4mol a écrit:
Rio sur Seine a écrit:On s'éloigne du sujet.

Il serait mieux approprié d'avoir un fil sur l'histoire des religions en général car il y a bien évidemment beaucoup à en dire.

Pas sur. La réponse n'est pas toujours là ou on croit devoir la chercher...


Je suis pas trop versé dans les délires relativistes abscons.

J'ai donc pas trop de temps à perdre dans des discussion extrapolatives déstructurées
et immatures.


Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par _4mol le Mar 31 Juil 2012 - 10:57

Rio sur Seine a écrit:
S'affranchir de son Karma n'est pas très simple, d'ailleurs nous parlons de "dettes karmiques" (du moins dans la philosophie de notre courant), suivant les individus elles sont plus ou moins profondes, ainsi elles ne se transforment qu'en vivant concrètement de grandes épreuves, indépendamment du Bouddhisme qui n'est rien d'autre qu'un expédient que l'on nome autrement comme "radeau".
Pourquoi y aurait-il nécéssité de s'affranchir de "dettes" venues du passée ?
Pourquoi se "nettoyage" devrait-il passer par de grandes épreuves ?



_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par akh le Mar 31 Juil 2012 - 11:19

La Soka Gakkai auquel fait allusion Rio, utilise ce concept des "dettes karmiques" comme levier afin de manipuler ses adeptes, le moyen utilisé pour, selon leurs termes, "transformer son karma" implicant des pratiques mantriques mentalement déstabilisantes, le prosélytisme, l'investissement dans les activitées de la secte...

akh
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 54
Localisation : Paris
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ...
Date d'inscription : 25/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par akh le Mar 31 Juil 2012 - 12:17

La Soka Gakkai à laquelle fait allusion Rio, utilise ce concept des "dettes karmiques" comme levier afin de manipuler ses adeptes, le moyen utilisé pour, selon leurs termes, "transformer son karma" impliquant des pratiques mantriques mentalement déstabilisantes, le prosélytisme, et l'investissement dans les activitées de la secte...

akh
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 54
Localisation : Paris
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ...
Date d'inscription : 25/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par Rio sur Seine le Mar 31 Juil 2012 - 12:20

akh a écrit:La Soka Gakkai auquel fait allusion Rio, utilise ce concept des "dettes karmiques" comme levier afin de manipuler ses adeptes, le moyen utilisé pour, selon leurs termes, "transformer son karma" implicant des pratiques mantriques mentalement déstabilisantes, ...


La notion de "dettes Karmiques" et leur transformation, ainsi que les techniques spirituelles basées sur la récitation
de Mantras autrement appelées "moyens habiles" sont des lieux communs dans le Bouddhisme.

Ce type d'allégation orientée caricaturalement est donc tout à fait gratuite.


4mol a écrit:
Pourquoi y aurait-il nécéssité de s'affranchir de "dettes" venues du passée ?
Pourquoi se "nettoyage" devrait-il passer par de grandes épreuves ?

C'est la théorie du Karma auquel on est inévitablement confronté.


Dernière édition par Rio sur Seine le Mar 31 Juil 2012 - 12:31, édité 1 fois

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par _4mol le Mar 31 Juil 2012 - 12:26

Rio sur Seine a écrit:


La notion de "dettes Karmiques" et leur transformation, ainsi que les techniques spirituelles basées sur la récitation
de Mantras autrement appelées "moyens habiles" sont des lieux communs dans le Bouddhisme.
Oui mais pourquoi y aurait-il nécéssité de s'affranchir de "dettes" venues du passée ?

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par Rio sur Seine le Mar 31 Juil 2012 - 12:36

4mol a écrit:
Oui mais pourquoi y aurait-il nécéssité de s'affranchir de "dettes" venues du passée ?

Parce qu'on est inévitablement confronté à son Karma, on doit donc affronter ses illusions
pour pouvoir les transformer, autrement on ne pourrait pas.

Plus trivialement on dirait qu'on apprend avec ses erreurs.

C'est assez simple à comprendre.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par _4mol le Mar 31 Juil 2012 - 12:48

Rio sur Seine a écrit:
Parce qu'on est inévitablement confronté à son Karma, on doit donc affronter ses illusions
pour pouvoir les transformer, autrement on ne pourrait pas.
Plus trivialement on dirait qu'on apprend avec ses erreurs.
Oui mais là tu parles de dettes venant du passé. L'homme serait-il considéré comme impur, par nature, pour le bouddhisme?????


_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par Rio sur Seine le Mar 31 Juil 2012 - 12:57

4mol a écrit:
L'homme serait-il considéré comme impur, par nature, pour le bouddhisme?????

J'ai dis précédemment que la boddhéité fait parti de la nature fondamentale des
êtres humains selon le Bouddhisme.

Je ne vois donc pas où mène exactement ce petit jeu de questions idiotes.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par _4mol le Mar 31 Juil 2012 - 13:16

Rio sur Seine a écrit:
J'ai dis précédemment que la boddhéité fait parti de la nature fondamentale des
êtres humains selon le Bouddhisme.
Mais dans ce cas pourquoi y aurait-il à nettoyer des "erreurs" passées ???
Je ne comprends pas la logique.


_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par Rio sur Seine le Mar 31 Juil 2012 - 13:27

C'est la théorie du Karma

Karma (en devanāgarī कर्म, de la racine KRI, signifie « acte », « action », « rite »)1 est un terme sanskrit utilisé dans plusieurs religions orientales. Pour ces religions, la notion de karma désigne communément le cycle des causes et des conséquences liées à l'existence des êtres sensibles. Il est la somme de ce qu'un individu a fait, est en train de faire ou fera. Dans les religions ayant adopté les concepts de réincarnation ou de renaissance, les effets de ces actes karmiques sont censés se répercuter sur les différentes vies d'un individu. http://fr.wikipedia.org/wiki/Karma


C'est une théorie métaphysique, personne n'est obligé d'y adhérer et je ne suis pas là non
plus pour l'imposer en tant que vérité absolue.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par _4mol le Mar 31 Juil 2012 - 13:36

Rio sur Seine a écrit:C'est la théorie du Karma

Karma (en devanāgarī कर्म, de la racine KRI, signifie « acte », « action », « rite »)1 est un terme sanskrit utilisé dans plusieurs religions orientales. Pour ces religions, la notion de karma désigne communément le cycle des causes et des conséquences liées à l'existence des êtres sensibles. Il est la somme de ce qu'un individu a fait, est en train de faire ou fera. Dans les religions ayant adopté les concepts de réincarnation ou de renaissance, les effets de ces actes karmiques sont censés se répercuter sur les différentes vies d'un individu. http://fr.wikipedia.org/wiki/Karma


C'est une théorie métaphysique, personne n'est obligé d'y adhérer et je ne suis pas là non
plus pour l'imposer en tant que vérité absolue.
Donc pour que la vie soit considérée comme souffrance,il faut adhéré au préalable au concept qu'un individu a eu plusieurs vies et qu'il doit suivre une doctrine qui lui apprendra à nettoyer tout cela ? C'est bien çà?
Qu'est ce qui, dans ta doctrine, nous indique fermement que nous avons eu plusieurs vies??

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par Rio sur Seine le Mar 31 Juil 2012 - 14:17

4mol a écrit:
Qu'est ce qui, dans ta doctrine, nous indique fermement que nous avons eu plusieurs vies??


Il n'y a rien qui puisse prouver fermement un concept métaphysique,
à part en faire l'expérience soi-même.

Autrement ça ne s'appellerait pas "métaphysique" mais "physique".

Même si la question posée se veut sournoise, elle est avant tout pragmatiquement
stupide.


Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par _4mol le Mar 31 Juil 2012 - 14:31

Rio sur Seine a écrit:Il n'y a rien qui puisse prouver fermement un concept métaphysique,
à part en faire l'expérience soi-même.
Oui mais l'expérience dont tu parles est, avant tout, conditionnée par le contexte issu de la doctrine bouddhiste.
Est-il possible de valider cette expérience hors de ce contexte et sans ambiguité ?





_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par Rio sur Seine le Mar 31 Juil 2012 - 14:50

4mol a écrit:
Est-il possible de valider cette expérience hors de ce contexte et sans ambiguité ?

Les différentes conditions de vies telles que les état "d'auto-éveil" et la "Boddhéité" étant
selon le Bouddhisme potentiellement inhérentes à toute nature humaine, il donc philosophiquement
logique qu'on puisse normalement les vérifier quelque soit le contexte.

A moins d'affirmer le contraire, c'est à dire que l'être humain est absolument dénué d'une quelconque
capacité spirituelle omnisciente.


Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par _4mol le Mar 31 Juil 2012 - 14:54

Rio sur Seine a écrit:
Les différentes conditions de vies telles que les état "d'auto-éveil" et la "Boddhéité" étant
selon le Bouddhisme potentiellement inhérentes à toute nature humaine, il donc philosophiquement
logique qu'on puisse normalement les vérifier quelque soit le contexte.

As tu des éléments "plus" factuels à nous communiquer ?



_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par Rio sur Seine le Mar 31 Juil 2012 - 15:12

4mol a écrit:
As tu des éléments factuels à nous communiquer ?

Qui dit "factuel" dit "physique".

En matière de métaphysique ça veut dire quoi exactement "factuel" ?

Encore ce genre de question sournoise et stupide suggérant une réponse qui ne peut être
qu'en forme de pensée circulaire, dans l'intention de l'intention de faire passer son interlocuteur
pour un dégénéré.

Par exemple : Je sais très bien que tu es "4temps" du forum "doctissimo" et que tu as
été rejoins par ton pote "Akh" allias "Akhenaton" allias "Algol", qui m'avez
suivit jusque ici pour régler vos compte après que la modération ai supprimé votre fil.

Suis-je assez omniscient ? lol!

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par _4mol le Mar 31 Juil 2012 - 15:20

Rio sur Seine a écrit:
Suis-je assez omniscient ? lol!
Non ! Car je n'ai jamais participé au forum doctissimo et je ne connais pas, non plus, la personne dont tu parles.

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par _4mol le Mar 31 Juil 2012 - 15:25

Rio sur Seine a écrit:
En matière de métaphysique ça veut dire quoi exactement "factuel" ?
Ca veut dire que tu parles de différentes expèriences dites "spirituelle" qui sont, à priori, répertoriées dans la doctrine bouddhiste.
Ca veut dire que tu parles de "vies passées" et "d'erreurs à nettoyer" répertoriées dans la doctrine bouddhiste.
Sur quelles types d'expériences personnelle bases tu ta croyance ???

_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par Rio sur Seine le Mar 31 Juil 2012 - 16:42

4mol a écrit:
Ca veut dire que tu parles de "vies passées" et "d'erreurs à nettoyer" répertoriées dans la doctrine bouddhiste.
Sur quelles types d'expériences personnelle bases tu ta croyance ???

L'expérience d'avoir été confronté dans différents aspects de ma vie personnelle, à mon narcissisme
égotique, au faiblesses de mon amour propre, et à l'image erronée de moi-même, qui sont autant
autant d'attachements et d'illusions liés à l'obscurité fondamentale de la vie. Dès lors que l'on est
confronté à des épreuves qui sont assez sérieuses ce sont autant handicaps plus ou moins profonds
qui tirent notre vie vers le bas.

Le but du jeu étant de se servir de ces circonstances afin de purifier profondément sa vie, et de se
libérer des illusions, en particulier la recherche du bonheur relatif dépendant des circonstances
extérieures en opposition avec la recherche de notre nature fondamentale.

C'est donc dans ce combat entre notre obscurité fondamentale et notre nature fondamentale, que l'on
prend conscience des liens qui existent entre nous et les autres dans nos relations, ainsi que les liens que
nous avons avec l'ensemble de notre environnement, et que cette relation interdépendante est extrêmement
profonde est le reflet intime de notre paysage intérieur.

La notion de plusieurs vies est un raccourci sémantique, tout comme l'utilisation du terme de "mort" afin d'expliquer
les cycles dans un langage plus facilement compréhensible. En réalité la notion de mort n'existe même pas dans le
Bouddhisme, car la différence entre la vie et la mort se situe entre le derniers jour de notre vie et le premier jour de
notre naissance.

De fait, comprendre l'éternité de la vie c'est réaliser que nous n'avons jamais quitté ce monde et que nous avons été
et serons toujours ici. Cela implique de réaliser les liens d'interdépendances que nous avons avec le monde
phénoménal, ainsi nous comprenons que la vie et la mort sont exactement la même chose.

Voilà pour ce qui est de la conscience intuitive que l'on peut développer à travers les différentes expériences.

"Non ! Car je n'ai jamais participé au forum doctissimo et je ne connais pas, non plus, la personne dont tu parles."

"4mol" et "4temp" avec exactement les mêmes tournures rhétoriques arrogantes, exactement la même conversation
et les mêmes méthodes sournoises, pour le même but faire passer les gens pour des débiles mentaux...

A aucun moment il n'y a un échange sérieux un minimum respectueux, c'est toujours la même chose, faire
passer les gens pour des cons.

tss, tss... à d'autres que moi !

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par _4mol le Mar 31 Juil 2012 - 16:58

Rio sur Seine a écrit:L'expérience d'avoir été confronté dans différents aspects de ma vie personnelle, à mon narcissisme
égotique, au faiblesses de mon amour propre, et à l'image erronée de moi-même, qui sont autant
autant d'attachements et d'illusions liés à l'obscurité fondamentale de la vie. Dès lors que l'on est
confronté à des épreuves qui sont assez sérieuses ce sont autant handicaps plus ou moins profonds
qui tirent notre vie vers le bas.

Le but du jeu étant de se servir de ces circonstances afin de purifier profondément sa vie, et de se
libérer des illusions, en particulier la recherche du bonheur relatif dépendant des circonstances
extérieures en opposition avec la recherche de notre nature fondamentale.

C'est donc dans ce combat entre notre obscurité fondamentale et notre nature fondamentale, que l'on
prend conscience des liens qui existent entre nous et les autres dans nos relations, ainsi que les liens que
nous avons avec l'ensemble de notre environnement, et que cette relation interdépendante est extrêmement
profonde est le reflet intime de notre paysage intérieur.
Le "nettoyage" dont tu parles n'est il pas une forte volonté personnelle de briller différemment à tes yeux et à ceux des autres ?
Si ton regard était plus acceptant vis a vis de toi même et de l'extérieure cette nécessité de "purification", serait-elle encore obligatoire?


_4mol
Exclu du forum

Masculin Nombre de messages : 894
Localisation : Menthe
Identité métaphysique : 4mol
Humeur : Jusque là ça va !
Date d'inscription : 27/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par Rio sur Seine le Mar 31 Juil 2012 - 17:19

4mol a écrit:
Le "nettoyage" dont tu parles n'est il pas une forte volonté personnelle de briller différemment à tes yeux et à ceux des autres ?
Si ton regard était plus acceptant vis a vis de toi même et de l'extérieure cette nécessité de "purification", serait-elle encore obligatoire?


La démarche intellectuelle qui vise à vivre en fonction du regard des autres est totalement
surfaite et erronée.

C'est comme si l'on voulait jouer aux Bouddha en prenant des postures.

Cela dit certaines personnes adoptent effectivement se type de comportement, qui est bien évidemment
une illusion comme une autre.

La majorité des illusions correspondent à un désir, et celui-ci est un attachement narcissique à son amour
propre qui a besoin d'exister de cette façon. Donc au bout d'un moment cette personne devra être confrontée
aux causes qu'elle a elle-même créé et qui conduisent à une impasse générant une souffrance.

Le but de rechercher sa nature profonde c'est avant tout de devenir soi-même et non pas de se prendre pour
ce qu'on est pas.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par gaston21 le Mar 31 Juil 2012 - 18:15

Si je comprends bien et en simplifiant, tu dois payer les erreurs et les fautes commises dans tes existences antérieures; ça me rappelle furieusement l'histoire du péché originel . Tu nais et tu commences à payer ! Une perspective " vachement " enthousiasmante mais qui ne repose que sur du vent . Une façon de culpabiliser le pauvre type avant même qu'il ne fasse " arreu arreu..." . Ca ne tient pas la route !
Ce que je me tue à répéter, c'est que le Bouddhisme est une philosophie passive, qui ne pouvait apporter aucun progrès à l'Humanité, et ceci dans tous les domaines . Si le Bouddhisme avait conquis le monde, on en serait encore au Moyen-Age . Et n'allez pas me dire qu'envoyer des jeunes mendier leur nourriture à des gens qui crèvent déjà de faim est une action positive et morale ! On encourage simplement la paresse et la servilité . Je ne soutiens pas Mao et la suite, mais les coups de pied dans l'cul dans ce monde fossilisé et inerte a au moins apporté du sang neuf et de l'énergie à ce peuple anesthésié.
Par contre, quand on a juste le souci de mettre les pieds sous la table pour bien manger, on peut ratiociner autant qu'on veut sur cette admirable doctrine...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: En quoi la vie n'est-elle que souffrance ?

Message par Rio sur Seine le Mar 31 Juil 2012 - 18:37

gaston21 a écrit: Une façon de culpabiliser le pauvre type avant même qu'il ne fasse " arreu arreu..." . Ca ne tient pas la route !


Le sentiment de culpabilité en Bouddhisme est également une illusion due à l'obscurité
fondamentale.

Cela exprime un doute profond vis à vis de notre nature fondamentale de Bouddha.

Lorsque nous sommes dans le sentiment de culpabilité et quelque soient les cause, on est amenés à
rencontrer des gens qui nous rabaissent tout le temps ou à se sentir rabaissés et humiliés par eux.

Être responsable de son Karma cela veut dire s'accepter tel que l'on est.

Être dans le sentiment de culpabilité est une autre façon de ne pas s'accepter tel que l'on est, tout comme
quelqu'un prend des attitudes surfaites ne s'accepte pas non plus tel qu'il est.

C'est comme d'autres personnes qui sont dans l'illusion d'avoir tout compris, cela constitue un obstacle majeur
pour plonger dans l'inconnu et se transcender.

C'est encore tout un échantillon d'illusions et d'attachements, qui pour certains semblent assez simples à
comprendre, mais pour d'autres mais qui pour d'autres c'est moins évident et plus difficile. La différence
réside dans la profondeurs du Karma négatif et des attachements qui tirent la vie vers le bas.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum