Les supercheries de la théorie de l'évolution

Page 1 sur 14 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Aller en bas

Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par _Coeur de Loi le Lun 28 Nov 2011 - 16:55

Bonjour à tous

Ce rabin nous explique les faux montages scientifiques pour confirmer à tout prix la théorie de l'évolution.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

---

L'homme de Piltdown :
"En 1952, A.T. Marston prouva que la canine appartenait à un singe et que le crâne appartenait à un homme d'au moins quarante mille ans."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

---

L'homme du Nebraska :
En 1925, les fouilles sur le site ont révélé que la dent a été erronément attribuée à un primate.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

---

Exposition avec des africains pour illustrer le chainon manquant pour le besoin de la création du mythe de l'évolution dans le grand public au début.

---

Les testes au carbone 14 ne sont pas fiable au delà de 35 000 ans.

Etc... l'imagination et les erreurs au service de la propagande scientiste avec le pouvoir d'autorité qu'on lui connait en Europe.

Extrapolation dogmatique...

avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par _La plume le Lun 28 Nov 2011 - 17:52

Bof, propagande créationniste biblique contre propagande scientiste ...
tout aussi dogmatique...

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par Trouvère le Lun 28 Nov 2011 - 19:50

La plume a écrit:Bof, propagande créationniste biblique contre propagande scientiste ...
tout aussi dogmatique...

Laisse-le dans son délire.. Demande lui plutôt quand arrivera la prochaine fin du monde, La plume !!! mdr
Une fois la date passée, il en annoncera une autre.. La "Tour" veille ! muet muet muet


Trouvère
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1150
Localisation : Terre
Identité métaphysique : Ni dieu ni maître
Humeur : Variable selon la bière
Date d'inscription : 07/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par Trouvère le Lun 28 Nov 2011 - 20:33

La foi rend certains aveugles, sourds, mais pas muets.. harpe

Trouvère
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1150
Localisation : Terre
Identité métaphysique : Ni dieu ni maître
Humeur : Variable selon la bière
Date d'inscription : 07/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par ronron le Lun 28 Nov 2011 - 20:33

Coeur de Loi a écrit:Les testes au carbone 14 ne sont pas fiable au delà de 35 000 ans.
Le monde aurait donc plus de 35 000 ans?

C'est pas incompatible avec l'âge que le judaïsme donne au monde?

Alors on se fie à qui ou quoi?
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par _Personne le Mar 29 Nov 2011 - 0:22

Coeur de Loi a écrit:
En 1952... [Etc...]
En 1925...
Etc... l'imagination et les erreurs au service de la propagande scientiste avec le pouvoir d'autorité qu'on lui connait en Europe.

Extrapolation dogmatique...
Extrapolation? Non!
Honnêteté scientifique qui sait reconnaître que des chercheurs se sont trompés sur certaines attributions. Ce qui ne remet pas en question la théorie dans son ensemble.

Depuis les années cinquante la recherche a amélioré ses instruments qui permettent des observations plus précises et n'hésite pas à remettre en question des "théorie"...
(Parfois le terme théorie est employé pour désigner quelque chose de temporaire ou pas tout à fait vrai)
Exposition avec des africains pour illustrer le chainon manquant pour le besoin de la création du mythe de l'évolution dans le grand public au début
.A croire que la critique des créationniste s'est arrêté aux prétentions scientifiques du siècle dernier qui ont été reconnues fausses.
Ils dénoncent..., défoncent des portes ouvertes.

_Personne
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 79
Localisation :
Identité métaphysique :
Humeur :
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par _Coeur de Loi le Mar 29 Nov 2011 - 12:28

C'est pour expliquer comment cette doctrine est rentrée dans la culture populaire, par de fausses preuves pour appuyer cette thèse.

Du coup de nos jours, il est impensable de ne pas être évolutionniste en Europe. C'est devenu la pensée dominante, comme si c'était prouvé.

La croyance athée en plein jour.
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par _La plume le Mar 29 Nov 2011 - 14:10

ah parce la création selon la bible c'est prouvée ? non mais ca va pas

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par _Personne le Mar 29 Nov 2011 - 14:10

Coeur de Loi a écrit:C'est pour expliquer comment cette doctrine est rentrée dans la culture populaire, par de fausses preuves pour appuyer cette thèse.

Du coup de nos jours, il est impensable de ne pas être évolutionniste en Europe. C'est devenu la pensée dominante, comme si c'était prouvé.

La croyance athée en plein jour.
La science n'est pas une doctrine, la preuve, est qu'elle se remet constamment en question; ce qui permet aux créationnistes de faire dévier falacieusement les réinterprétations.

Personne a écrit:Ce qui ne remet pas en question la théorie dans son ensemble.

_Personne
Jeune Padawan

Masculin Nombre de messages : 79
Localisation :
Identité métaphysique :
Humeur :
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par gaston21 le Mar 29 Nov 2011 - 21:56

CdL, je me demande si tu es vraiment un produit de l'Evolution . En tout cas, tu ne sembles guère évoluer...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par democrite le Mar 29 Nov 2011 - 22:37

Désinformation pour continuer a laisser vivre, un moment encore, la création ... biblique !

democrite
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1837
Localisation : Pas loin.........
Identité métaphysique : athée en attendant ...
Humeur : Réciproque
Date d'inscription : 17/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par ronron le Mer 30 Nov 2011 - 3:15

Spoiler:
Coeur de Loi a écrit:Les testes au carbone 14 ne sont pas fiable au delà de 35 000 ans.

Etc... l'imagination et les erreurs au service de la propagande scientiste avec le pouvoir d'autorité qu'on lui connait en Europe.

Extrapolation dogmatique...
À remettre ainsi la science à sa place, je serais curieux d'entendre son discours scientifique sur l'âge du monde (5772 ans).

C'est lui qui parlait d'imagination? De fabrication d'un mythe avec un homme qui n'existe pas? De refabrication de réalité à partir d'un parti pris? De supercherie?
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par Zarathoustra2 le Mar 3 Jan 2012 - 18:36

Ce sont des erreurs découvertes par les évolutionnistes eux-mêmes.

Zarathoustra2
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 01/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par Sorcière le Mar 3 Jan 2012 - 21:21

Encore!!!
Ok, l'on a compris, tu ne crois pas en l'évolution.

Par contre, j'aimerais que tu expliques les changements qui soutiennent la théorie de l'évolution.

Sorcière
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1016
Localisation : Quebec
Identité métaphysique : Wicca
Humeur : le plus possitif possible
Date d'inscription : 15/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par gaston21 le Mer 1 Fév 2012 - 18:02

Un article que je trouve dans le Monde de ce jour et qui me paraît très intéressant . L'Evolution ne serait pas qu' une histoire de hasard . Il faut y ajouter l'épigénétique, la transmission dans les gènes de facteurs inculqués par l' éducation, le dressage, etc...L'expression de certains gènes change et se transmet aux générations suivantes . Une explication à la transmission entre lignées des talents de musiciens, des "gros cerveaux", tels les Kahn... ? J'arrête, je vais me faire traiter de raciste !

Le Monde - 31 janvier 2012
La théorie de l’évolution doit faire sa révolution

Directeur de recherches au CNRS et « patron » du laboratoire Evolution et diversité biologique à Toulouse, Etienne Danchin (en photo ci-contre) a lancé, avec quelques collègues, un appel à révolutionner la théorie de l'évolution dans un article publié en juillet 2011 par Nature Reviews Genetics. Ces chercheurs demandaient à ce que soit dépassé le cadre "tout génétique" dans lequel est enfermée l'évolution. Dans un entretien donné à Passeur de sciences, il revient sur cet appel et explique s'il faut oui ou non couper la tête du roi ADN...

Dans cet article de Nature Reviews Genetics, vous avez secoué le cocotier du monde de l'évolution en disant qu'il devait faire sa révolution. Pourquoi ?
Parce qu'il y a urgence à sortir du cadre dans lequel on s'est enfermé. Ces cadres, on en a besoin, il faut les construire, mais il arrive un moment où il faut aussi les dépasser et c'est souvent le travail des scientifiques que d'aller au-delà de leurs référentiels habituels. Je fais souvent la comparaison avec l'astrophysique. Quand Einstein a proposé la théorie de la relativité pour décrire la gravité, il n'a pas dit que Newton avait tort : il a dit que Newton ne décrivait qu'un cas particulier et que la relativité expliquait des phénomènes qu'on ne pouvait pas expliquer auparavant, comme certaines « anomalies » de la trajectoire de Mercure autour du Soleil. Avec mes co-auteurs (dont deux travaillent dans mon laboratoire), nous disons la même chose pour l'évolution. Nous avons aujourd'hui un magnifique cadre conçu dans les années 1930 et 1950, appelé la synthèse moderne, qui marie la génétique et la sélection darwinienne. Le seul problème, c'est qu'on en est venu à tout interpréter sous le seul angle de la génétique. Aujourd'hui, quand on pense évolution et héritabilité, on ne pense que transmission des différences par la voie génétique. Point barre. J'appelle ce réductionnisme le « génocentrisme » ou le « tout génétique ». Cependant, l'évolution n'emprunte pas la seule voie de l'ADN. Il existe d'autres formes d’hérédité qu’il est urgent d’intégrer dans une théorie de l’évolution plus générale.

Quelles sont ces autres formes ?
En plus de la génétique, on en distingue trois : l’hérédité épigénétique, culturelle et environnementale. L'épigénétique concerne des variations d'expression des gènes dont certaines sont transmises de génération en génération. Un exemple est celui des souris où, après la naissance, les femelles soignent intensément leurs petits. Si l'on empêche expérimentalement une femelle de le faire, on constate que leurs filles vont elles-mêmes, quand elles seront adultes, peu soigner leurs petits. Du coup, les variations d’intensité du comportement maternel sont transmises de mère en fille en l'absence de variation génétique. Ce phénomène bien connu résulte de l’enchaînement d’une étape comportementale et d’une étape épigénétique : les faibles soins maternels entraînent un changement d'expression de certains gènes dans le cerveau des filles, en particulier des gènes liés à la réception des œstrogènes, des hormones sexuelles impliquées dans la mise en place des comportements de soins aux jeunes. Si bien que lorsque ces femelles seront adultes, ces gènes-là s'exprimeront très peu. Elles seront alors quasiment insensibles à leurs propres hormones, ne seront pas « manipulées » par leurs œstrogènes et ne deviendront donc pas des mères s'occupant bien de leurs petits. A chaque génération, ce changement épigénétique va se reproduire.

Quid de la culture animale, qui semble un concept étonnant ?
C'est la partie de la variation qui est transmise de génération en génération par apprentissage social : je me comporte de telle manière parce que mes parents et mon entourage se comportent ainsi ; si je change de milieu, il se peut que je ne sois plus adapté parce qu'on s'y comporte différemment. Je prends toujours un exemple très simple, celui de la Russie, où les amis s'embrassent sur les lèvres. Si un Russe arrive en France et continue à se comporter de la sorte, il est clair qu’il va avoir des problèmes... La voie culturelle est un univers à part entière, qui, contrairement à une idée reçue, ne concerne pas que l'humain. Elle crée une véritable niche culturelle à laquelle il est préférable d’être adapté pour pouvoir se reproduire. Aujourd'hui, on commence à voir de la culture chez les chimpanzés, les orangs-outangs mais aussi chez des oiseaux, des poissons et même chez la mouche drosophile, un animal dont le cerveau représente le centième, voire le millième d'une tête d'épingle !

Reste la voie de l'environnement...
Imaginons des oiseaux vivant dans un milieu où il y a des territoires favorables et défavorables. Il est évident que si, pour une raison X, mon père a réussi à acquérir le territoire favorable, je vais bien m'y développer. Je serai donc très compétitif, je pourrai acquérir à mon tour un territoire favorable voire, plus simplement, hériter celui de mes parents. Si on fait « bêtement » une analyse des lignées génétiques d'individus associés à ce milieu, on pensera que les différences génétiques entre ces lignées sont responsables du fait qu’ils vivent dans des milieux de qualité différente alors qu’historiquement c'est le pur résultat d'un aléa : le premier mâle a peut-être acquis un bon territoire par chance et, du fait de l’hérédité territoriale, le développement des caractéristiques physiques de tous les individus de la lignée en sera influencé. Ils seront bien nourris, en bonne santé et compétitifs. Dans une autre lignée, les oiseaux seront timides, en moins bonne santé, peut-être plus rapides à la course, sauront se cacher, etc. Tout se passe comme si les différences d’aspect étaient dues à des différences génétiques, mais ce n'est pas le cas.

Ceci dit, le message fondamental, c'est que l'hérédité résulte de l'interaction complexe entre ces processus. En se focalisant sur la composante génétique, on risque de manquer toute la richesse des processus d'hérédité, et donc d’évolution, et les équations décrivant les dynamiques évolutives sont alors par trop réductrices, ne décrivant que des cas très simples et trop particuliers.

Comment, sur le plan expérimental, parvenir à identifier la part de chaque composante pour savoir ce qui relève de tel ou tel type de transmission ?
Nous voulons publier un article sur ce sujet. Pour estimer la composante génétique et la composante culturelle, qui est mon domaine d'expertise, nous proposons de prendre une population d’animaux dont on connaît toute la généalogie génétique et de faire des adoptions croisées : on va placer des petits dont on sait qui sont les parents dans d'autres familles avec d'autres cultures, de façon à découpler l'arbre généalogique culturel de l'arbre généalogique génétique. Parce que le vrai problème, c'est que dans la situation naturelle et donc dans la grande majorité des études actuelles, ces généalogies sont en fait complètement confondues et on met tout au crédit du génétique. En appliquant ce protocole sur plusieurs générations, on pourra étudier l'effet de chaque type de transmission et l'interaction entre les deux.

Comment réagit le milieu des évolutionnistes à cet appel à aller au-delà de la génétique ?
Toute idée nouvelle impose de sortir du cadre dont je parlais au début. Moi-même, la première fois que j'ai entendu parler d'évolution culturelle chez les animaux, j'ai pensé : « Qu'est-ce que c'est que ces idioties ? » Puis je me suis rendu compte que mes travaux étaient en plein dedans... Je comprends donc très bien qu'un évolutionniste formé dans le monde du tout génétique ait de la peine à accepter ce genre de vision. C'est normal et même nécessaire car cela permet à chacun d’affûter ses arguments. Mais je préfère insister sur les réactions positives : beaucoup de collègues attendent avec impatience que ce genre de vision de l'évolution émerge. Bien sûr, il y aura toujours des récalcitrants qui voudront rester dans l'ancien système. A la Révolution, il a fallu cent ans pour passer de la Royauté à la République. Notre vision de l’hérédité constitue en fait une véritable petite révolution et il faudra du temps pour que toutes les conséquences soient acceptées et digérées.
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par zizanie le Mer 1 Fév 2012 - 18:10

La transmission des caractères acquit selon Lamarck qui revient?
Les vieilles théories invalidées ont la peau dure!

Au sujet du créationnisme et de la création d'après la genèse, savez vous que Dieu n'a créé le temps que le 4ème jour?
C'est bien embêtant pour savoir comment il a pu compter les 3 jours précédents sans avoir recours au temps?
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par _Coeur de Loi le Mer 1 Fév 2012 - 18:31

Faux, le temps n'a pas été créé.

Il ne faut pas désinformer sur la Bible.
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par Trouvère le Mer 1 Fév 2012 - 19:08

Coeur de Loi a écrit:Faux, le temps n'a pas été créé.

Il ne faut pas désinformer sur la Bible.

Le créationnisme de la bible est une grande malhonnêteté..
Quand on lit la genèse, on se marre tellement on révèle des conneries..
On va s'y mettre pour les dénoncer..

Relisons ces textes où, six siècles avant notre ère, certains écrivains ont essayé d'imaginer ce qu'ils ne connaissaient pas.

Les Juifs n'ont pas découvert le monde : donc ils ne pouvaient que l'imaginer. Ce n'étaient pas des marins.. Il n'ont pas voyagé de par le monde.. Prétendre connaître toute la Terre est un mensonge..

Faisons rentrer un dinosaure dans une embarcation construite par un ivrogne.
Arrête de prendre les gens pour les cons.

Continue de dire des conneries de crédule.. Je me casse.

Trouvère
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1150
Localisation : Terre
Identité métaphysique : Ni dieu ni maître
Humeur : Variable selon la bière
Date d'inscription : 07/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par _Coeur de Loi le Mer 1 Fév 2012 - 19:22

Hors sujet, ici c'est "Les supercheries de la théorie de l'évolution."

J'ai mis les liens wiki pour vérifier, n'hésitez pas.
avatar
_Coeur de Loi
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 8184
Localisation : France
Identité métaphysique : Bouddhiste et chrétien
Humeur : Sans illusion
Date d'inscription : 11/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par _La plume le Mer 1 Fév 2012 - 19:31

On peut ouvrir un fil intitulé les supercheries de la bible, il y en a à dire... sérieux

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par Trouvère le Mer 1 Fév 2012 - 19:40

La plume a écrit:On peut ouvrir un fil intitulé les supercheries de la bible, il y en a à dire... sérieux
Surtout sur la "création"..
Tous les créationnistes ne sont pas aveugles (Intelligent design).. Beaucoup, notamment dans les milieux intellectuels et scientifiques, prennent les récits de la Genèse au second degré.. compte-tenu du savoir des Juifs de Palestine à l'époque.. Leur description de la naissance du monde est de la bande dessinée..
Après, certains fondamentalistes s'attachent au mot près à ce qui est écrit.. Cela fait rire tant c'est ridicule.. et surtout débile..
Je suis un peu las..

Trouvère
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1150
Localisation : Terre
Identité métaphysique : Ni dieu ni maître
Humeur : Variable selon la bière
Date d'inscription : 07/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par gaston21 le Jeu 2 Fév 2012 - 18:42

Ah, Trouvère, faut bien se marrer un peu ! CdL est peut-être un humoriste qui s'ignore ! Je me suis toujours demandé s'il croyait vraiment à ce qu'il écrivait . Fume peut-être trop de la feuille de lotus...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par Trouvère le Jeu 2 Fév 2012 - 19:40

gaston21 a écrit:Ah, Trouvère, faut bien se marrer un peu ! CdL est peut-être un humoriste qui s'ignore ! Je me suis toujours demandé s'il croyait vraiment à ce qu'il écrivait . Fume peut-être trop de la feuille de lotus...

Un comique, mais La tronche droite...

Je n'en démords pas : mes ancêtres étaient homo sapiens.. et avant eux homo erectus.. il y a des centaines de milliers d'années..

Trouvère
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1150
Localisation : Terre
Identité métaphysique : Ni dieu ni maître
Humeur : Variable selon la bière
Date d'inscription : 07/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par zizanie le Jeu 2 Fév 2012 - 22:28

Trouvère a écrit:
gaston21 a écrit:Ah, Trouvère, faut bien se marrer un peu ! CdL est peut-être un humoriste qui s'ignore ! Je me suis toujours demandé s'il croyait vraiment à ce qu'il écrivait . Fume peut-être trop de la feuille de lotus...

Un comique, mais La tronche droite...

Je n'en démords pas : mes ancêtres étaient homo sapiens.. et avant eux homo erectus.. il y a des centaines de milliers d'années..
Va savoir s'ils ne s'étaient pas acoquinés avec Néandertal tes ancêtres? lol!
A choisir un comique sur ce forum, je préfère Latronche à CdL
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les supercheries de la théorie de l'évolution

Message par Theo55 le Jeu 26 Avr 2012 - 8:45

Trouvère a écrit:
Coeur de Loi a écrit:Faux, le temps n'a pas été créé.

Il ne faut pas désinformer sur la Bible.

Le créationnisme de la bible est une grande malhonnêteté..
Quand on lit la genèse, on se marre tellement on révèle des conneries..
On va s'y mettre pour les dénoncer..


Quand j'étais a l'école de catéchisme, les prêtres disaient :
"il faut entendre par *jour* de créations des *périodes* longues de plusieurs millions d'années … ça c'est le Jour biblique , en suite la creation de l'homme ce ne pas de la salive et terre glaise.. Dieu pris un humanoïde évolué et lui mis dedans l'âme , ou l'état de conscience.. et le rendus humain ..

par contre je me pose la question opposée; si l'HOMME a évolué de l'animal a homo sapiens.. pourquoi on ne retrouve pas une évolution aussi flagrante chez d'autres singes-humanoides.. a moins que ils soient la, sous nos yeux et on ne le vois pas encore … c'est a dire, que les autres races sont non des différentiations d'une souche de la même origine, mais une convergence / similitude/compatibilité génétique d' humanoïdes de diverses origines , ex : l'ADN d'un africain est compatible avec celle d'un asiatique ou européen mais le génotype qui a donné origine a l'africain est parti d'une autre racine que celle asio ou euro !
opinions ?

Theo55
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 857
Localisation : suisse
Identité métaphysique : Daat
Humeur : actuellement excellent
Date d'inscription : 26/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 14 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum