Notion du temps dans la mort

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par Thomas2 le Jeu 8 Déc 2011 - 11:47

L'animal qui n'est pas un Homme n'a pas pris conscience de l'Unité dont il provient sinon il y aurait des croyants et des non croyant chez les moustiques ... Ta souffrance même le prouve, ton chien lui n'en souffre pas et il se refondra à son âme groupe alors que tu resteras peut-être consciente. Je vois deux principales solutions pour l'Homme : la survie consciente ou la refonte inconsciente ...
T

Thomas2
Maître du Temps

Masculin Nombre de messages : 552
Date d'inscription : 02/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par Opaline le Jeu 8 Déc 2011 - 12:28

La plume a écrit:
Opaline a écrit:
Laplume a écrit:je crois que la conscience continue pour les êtres suffisamment éveillés, qui ont développé leurs sens spirituels
Quelle injustice ! c'est inacceptable, ne serait-ce que l'idée !Si un "éveillé" t'empêchait de développer tes sens spirituels, tu trouverais normal que sa conscience, à lui, continue ?J'ai tendance à penser que le spirituel n'a rien à voir avec une quelconque survivance, âme ou conscience !(même si une recherche spirituelle se défend)
Si survivance il y a, elle est ailleurs !
mais non, c'est le contraire qui serait une injustice.
Un matérialiste athée croit que tout s'arrête à la mort, libre à lui, après tout c'est sa forme d'espérance à lui.
Tu ne réponds pas à ma question : "Si un "éveillé" t'empêchait de développer tes sens spirituels, tu trouverais normal que sa conscience, à lui, continue ?"

peux-tu me certifier qu'un éveillé n'a jamais nui à quiconque ?
Mais la notion de justice ou d'injustice est une notion bien humaine .
Seulement humaine ?

Un matérialiste athée ne croit pas en Dieu et se comporte en conséquence ! On est en droit de s'y opposer.
Un croyant croit en Dieu et ne se comporte pas en conséquence !
Cela peut-il venir de Dieu ?
.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par Opaline le Jeu 8 Déc 2011 - 12:40

Laplume a écrit:Quant à l'Absolu, on ne peut pas en parler. Un absolu dont on peut parler n'est pas l'Absolu pour parodier le Tao.
Je suis bien d'accord pour penser que nos certitudes sur l'Absolu sont d'un plus grand comique...au mieux !
Elles peuvent devenir malfaisantes et n'y manquent pas !

Et , au contraire , il faut en parler et les dénoncer ! C'est ce que tu fais et je t'approuve .
.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par _La plume le Jeu 8 Déc 2011 - 13:19

Opaline a écrit:
Tu ne réponds pas à ma question : "Si un "éveillé" t'empêchait de développer tes sens spirituels, tu trouverais normal que sa conscience, à lui, continue ?"

Mais pourquoi veut-tu qu'un éveillé qui voit l'unité en tout et en tous voudrait nuire à autrui en matière d'éveil ? Il laisse chacun suivre son chemin, avancer à son rythme, selon la voie qu'il a choisi, ou qui lui est destinée. Un éveillé ne peut pas forcer quelqu'un à le suivre, ou à croire en quoi que ce soit, il peut juste éclairer par son propre exemple.

Moi je ne suis pas un éveillé mais je suis croyant d'une certaine façon, donc, je récolterai ce que j'ai semé, et aussi ce que j'ai créé par mes croyances car nos croyances sont créatrices.


_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par SEPTOUR le Jeu 8 Déc 2011 - 13:37

LA reincarnation(survol a haute altitude)
Nous venons et revenons dans un corps, non pas pour apprendre mais pour nous SOUVENIR, car parties de DIEU/VIE nous savons TOUT.
Cependant, le fait de renaitre nous fait oublier(volontairement) tout ce que nous savons.
"PARTENAIRES" de DIEU/VIE, nous revenons pour participer au dessein grandiose de L'UNIVERS/DIEU, la "creation". Du fait de l'oubli de qui nous sommes vraiment, CECI NOUS PERMET D'ETRE TOUS DIFFERENTS, de produire une DIVERSITE enorme d'ou jaillira une EVOLUTION. TOUT ce qui vit( et ne vit pas) participe a ce dessein fantastique.
RIEN dans l'univers/DIEU n'est statique, tout doit bouger, se transformer c'est a dire, EVOLUER.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par SEPTOUR le Jeu 8 Déc 2011 - 13:51

DOUDOU
Nos 2 personnalites sont "complementaires". L'une "commande", c'est celle de devant (acquise). En resumant, c'est celle des choses ordinaires, terre a terre, la mesquine....Mais derriere celle ci il y a L'AUTRE, celle des grands sentiments, des belles choses, celle qui vole tres haut dans tes pensees. C'est ta partie de DIEU/VIE.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par SEPTOUR le Jeu 8 Déc 2011 - 14:03

LE TEMPS....dans la mort.
Celui ci n'existe que dans la matiere dont il est le partenaire indefectible, obligatoire.
LA mort du corps met fin a la sensation de temps qui passe. IL prenait racine dans les cellules de notre vehicule/corp. Les atomes vibrent et ces micros deplacements etaient percus par notre cerveau qui l'interpretait...comme etant le temps. Imaginez un metronome.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par pansemiotix le Jeu 8 Déc 2011 - 18:21

Il faut peut-être distinguer le temps de la durée. Le temps a des repères, relatifs, bien sûr, mais qui néanmoins nous permettent justement de le compter, ce qui n'est pas le cas de la durée. Le temps apparaît dans la durée, qui elle même provient de l'éternité (ou non-temps, non-durée). Notre corps physique et notre mental sont dans le temps. Le corps physique le vit par sa croissance, sa maturité et son vieillissement, alors que le mental le perçoit par l’état du corps physique (vieillesse, maladie, etc.) et des expériences accumulées. Le fait que le temps semble passer plus vite à mesure que nous vieillissons est dû à plusieurs facteurs, dont les fractions toujours plus courtes de notre existence que représente chaque année qui passe (à 10 ans : 1 année = 10% de sa vie, à 50 ans : 1 année = 2% de sa vie, etc.) et au fait que plus nous avons fait d’expériences, plus chacune d’elle représente une petite fraction de la charge cérébrale. Demandez à un enfant de 3-4 ans de rester tranquille 5 minutes…

Par contre, ce qui se trouve derrière le mental et le corps, càd la présence à soi-même, ne varie pas quelque soit le nombre de nos années. Cette présence qui se situe dans l’ici et maintenant est dans la durée. Elle devrait être notre centre de gravité, car si le mental est appelé à se dissoudre avec la mémoire, la présence à soi-même n’étant pas dans le temps, est notre guide lorsque nous quittons le temps, étant constamment dans l’ici et maintenant. Relativisons donc notre mental (et le temps) et ouvrons la porte à la durée, car c’est aussi le non-temps et la non-mort.

Trop de « sages » disent qu’il faut mourir lorsque nous sommes encore en vie, pour que nous n’y accordions pas quelque intérêt.

pansemiotix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 197
Localisation : 74520 CHENEX
Identité métaphysique : LIBRE PENSEUR
Humeur : COOL
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par Invité le Jeu 8 Déc 2011 - 18:43

Doudou37 :
Bonsoir Hitori,

Que pensez-vous être le sens de tout cela ? Pourquoi l'incarnation? que sommes-nous censés en faire, de cette limitation?
Entre ce scénario et celui de mort-anéantissement, mon angoisse est égale.
Salut Doudou,
Chercher un sens, c’est encore et toujours être prisonnier du mental. Il n’y a pas de sens à chercher, et de toute façon, le mental est incapable d’appréhender le Mystère. Il y a juste à occulter le mental et être présent à la Conscience. Là toutes les interrogations disparaissent et ne reste que le Vide, qui est notre véritable nature, avec en prime une paix salvatrice.

L’angoisse n’existe que tant que l’on s’identifie à son ego. Quand on a fait l’expérience du Vide il n’y a plus aucune angoisse, car nous réalisons alors que la mort n’existe pas. Comment ce qui n’est pas né pourrait mourir ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par Invité le Jeu 8 Déc 2011 - 18:47

Opaline :
C'est quoi, cette conscience ?
La Conscience est la seule réalité. En dehors d’elle rien n’existe.

Donc, cette conscience , elle emporte quoi, de nous ?
Mais la Conscience n’emporte rien, puisqu’elle est tout. Ce que tu nommes nous, n’est pas nous, c’est seulement une construction mentale, créé par l’ego et à laquelle il s’identifie. Nous ne sommes rien d’autre que cette Conscience.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par Doudou37 le Jeu 8 Déc 2011 - 20:32

@ Nailsmith : En effet. Et n’apprendre qu’à faire de l’argent dans le monde temporel n’est qu’un signe d’angoisse face à l’inconnu. Les graines de l’amour doivent être semées dès de début de l’incarnation, c.à.d. l’enfance.

@JO : J’adhère. D’ailleurs je le ressens vivement. Ce qui me lie à mon père décédé, c’est ce qu’il a pu semer en amour dans mon cœur. Difficile à expliquer mais je vois cela comme un canal lumineux qui nous relie.

@ Plume : Je comprends qu’en parler réduit l’absolu à un support donc il disparait à la seconde même où il se ‘matérialise’ en idée ou en mots. Malheureusement nous n’avons que la pensée et la parole pour évoquer l’absolu. Vous suggérez donc que l’absolu ne peut-être que perçu ou ressenti ? Est-ce cela la FOI ?

@ Gaston 21 : Nous sommes condamnés à retrouver l’indifférencié, mais pouvez-vous concevoir que ce qui vous lie à votre épagneul puisse disparaitre ?

@Thomas2 : Encore une fois, ce n’est que notre perception. Toute vie sur terre porte en elle une conscience de l’unité. Je ne suis pas sure que le chien de Gaston n’en souffre pas. Je crois plutôt que la refonte inconsciente est la finalité des consciences dont l’affect n’a pas été sollicité lors de l’incarnation.

@ Septour Donc la réincarnation fait partie de ce mouvement permanent vers l’évolution.

@Pansemiotix : Je vois. Les pratiques de méditation vont dans ce sens, je suppose. D’ailleurs on entend toujours qu’il faut préparer sa mort, cultiver le durable. S’y connecter de son vivant pour que la mort se fasse dans l’harmonie. Les personnes en fin de vie, ont souvent un regard spécial. Impossible à définir, on a le sentiment qu’une partie d’eux est déjà de l’autre côté. En fait, j’ai l’impression qu’ils se délestent déjà un peu de la relativité de la vie, et que comme le corps et le mental perdent du terrain, la conscience prend le dessus petit à petit. Cette conscience a du vécu, cela se voit dans leur regard. Comme celui, parfois, des nouveaux nés. J’imagine que l’on doit ‘flirter’ avec cet état de temps en temps pour se préparer à ce passage que représente la mort. Là je suis en plein délire, je crois. 

@ Hitori : L’égo. J’y travaille tous les jours. Facile de basculer. Les choses de la vie nous ramènent vite à son emprise. Je sais bien que c’est ce qui me fait tourner en rond et revenir à ma question, que sommes-nous venus faire ici 
Aussi, occulter le mental comme vous le dîtes, je reviens donc à la méditation.

La méditation serait, en conséquence, une petite mort.

Mon topic étant une interrogation, vos interventions sont très intéressantes.

Merci.
L.

Doudou37
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 38
Localisation : Canada
Identité métaphysique : Crépuscule
Humeur : Vivre et laisser vivre
Date d'inscription : 02/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par Opaline le Jeu 8 Déc 2011 - 20:45

Hitori a écrit:
Opaline :C'est quoi, cette conscience ?
La Conscience est la seule réalité. En dehors d’elle rien n’existe.
Donc, cette conscience , elle emporte quoi, de nous ?
Mais la Conscience n’emporte rien, puisqu’elle est tout. Ce que tu nommes nous, n’est pas nous, c’est seulement une construction mentale, créé par l’ego et à laquelle il s’identifie. Nous ne sommes rien d’autre que cette Conscience.
Je nage dans un noir néant, je ne sais plus qui est qui et pourquoi.
La conscience est tout et elle n'emporte rien ?
A quoi sert donc cette expérience terrestre ?
Pour le corps je ne me fais pas de souci, avec des "briques" biologiques, on peut me reconstruire.
Là où je coince, c'est pour la construction psychologique qui fait que je suis moi et pas une autre : la personnalité en est l'expression et l'ego est la conscience de cette personnalité .
L'ego tant décrié est le maître d'oeuvre de l'édifice humain (géant parce qu'unique).
il est toujours l'expression d'un vécu et des perceptions reçues (physiques ou mentales).

Tu saisis l'importance de cet ego ? et l'importance de le faire respecter et d'être vigilant quant aux influences qu'il reçoit ?

Qu'il soit surdimensionné ou insuffisant et c'est toute une vie qui se trouve déséquilibrée d'où l'importance de laisser du temps à l'expérience personnelle qui , seule, peut construire cette personnalité vraie, qui donnera une conscience vraie.

Si tu crois vraiment à cette conscience universelle, tu ne peux pas me dire que ma conscience (ou la tienne ) n'est rien parce que , cette conscience universelle n'est pas un monolithe et chaque conscience individuelle l'enrichit d'où l'importance d'arriver avec une conscience "personnelle = vraie" .
Tout est important : de l'infiniment petit à l'infiniment grand.

.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par Opaline le Jeu 8 Déc 2011 - 21:24

Laplume a écrit:Mais pourquoi veut-tu qu'un éveillé qui voit l'unité en tout et en tous voudrait nuire à autrui en matière d'éveil ?
A ton avis ?
Il laisse chacun suivre son chemin, avancer à son rythme, selon la voie qu'il a choisi, ou qui lui est destinée.
Tu réponds , par anticipation, à mon post précédent. C'est ce que je pense aussi .
Si conscience universelle, il y a , il est important que les consciences individuelles lui arrivent , aussi vraies que possible et ayant, elles-mêmes, recherché leur propre réalisation.
Il faut bien reconnaître , Laplume, que c'est la théorie et qu'elle est toujours très belle !
Un éveillé ne peut pas forcer quelqu'un à le suivre, ou à croire en quoi que ce soit, il peut juste éclairer par son propre exemple .
Dans l'idéal !
Combien y a-t-il d'éveillés ?
et combien de petits lumignons plus ou moins respectueux ?

Justement, c'est le 8 décembre : à Lyon , c'est la fête des lumières !
Une gratitude qui s'éclaire vers une conscience spirituelle !
.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par pansemiotix le Ven 9 Déc 2011 - 7:09

Doudou37, le mieux que je puisse te conseiller serait de te procurer des livres relatant les propos de personnes qui ont réalisé le processus d'intégration de la Conscience, mais qui ont également compris que la Conscience peut et doit être transcendée par l'Absolu.

- Krishnamurti: une quarantaine de bouquins, dont "La première et dernière Liberté". Les limites du mental mises à nu ou Karma Yoga.
- Nisargadatta : violent, sismique, l’éveil assuré, son bouquin phare « Je Suis ».
- Eckhart Tolle : Qu’un membre du forum m’a fait découvrir récemment, « Le Pouvoir de Moment Présent ».

Tu verras que c’est une chance inouïe que t’avoir accès à ce « genre de littérature », le Verbe fait papier, si j’ose m’exprimer ainsi !

Noua autres occidentaux ne sommes pas trop accoutumés à de longue heures de méditations et pour ceux que cela rebutent ou pour qui cela est simplement trop difficile, la simple lecture de ces ouvrages un moment ou deux dans la journée opèrent de façon miraculeuse. Il faut simplement garder à l’esprit qu’il n’y pas de but à atteindre, mais que c’est notre être vrai qui s’éveille et graduellement prend le dessus sur notre mental (notre égo). Tu peux être assurée que tous ceux qui travaillent dans ce sens forment une communauté, qui quoiqu’invisible et non-structurée, forme un champ de force aidant et soutenant tous les chercheurs sincères. Je suis très heureux de te dire qu’il y en a plus d’un sur ce forum, qui bien que je ne les connaisse pas, ne laissent aucun doute à leur sujet par les vues qu’ils exposent.

pansemiotix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 197
Localisation : 74520 CHENEX
Identité métaphysique : LIBRE PENSEUR
Humeur : COOL
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par pansemiotix le Ven 9 Déc 2011 - 7:32

Opaline, cf les bouquins recommandés ci-dessus. Ce ne sont pas seulement des "éveillés", mais également des "réalisés". Je te les recommande, car comme toi, j'ai passé au crible ultra fin, les charlatans et autres gourous de pacotilles, qui finalement se retrouvent dans toutes les couches de la société. Ceux que je mentionne ci-dessus m'ont paru sincères par les retombées qui ont eu lieu dans ma conscience. Je te l'accorde cela reste subjectif, mais néanmoins correspond au but de ma recherche et c'est le mieux qui me soit arrivé.

pansemiotix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 197
Localisation : 74520 CHENEX
Identité métaphysique : LIBRE PENSEUR
Humeur : COOL
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par SEPTOUR le Ven 9 Déc 2011 - 9:02

CONVERSATIONS AVEC DIEU.
DE Neale Donald WALSCH.
EN direct avec le createur!!. 30 000 000 de livres vendus en 27 langues!!
C'est non seulement un best seller, mais aussi la voie de l'eveil...en termes clairs et explicites.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages : 1851
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par _La plume le Ven 9 Déc 2011 - 9:42

pansemiotix a écrit:Opaline, cf les bouquins recommandés ci-dessus. Ce ne sont pas seulement des "éveillés", mais également des "réalisés". Je te les recommande, car comme toi, j'ai passé au crible ultra fin, les charlatans et autres gourous de pacotilles, qui finalement se retrouvent dans toutes les couches de la société. Ceux que je mentionne ci-dessus m'ont paru sincères par les retombées qui ont eu lieu dans ma conscience. Je te l'accorde cela reste subjectif, mais néanmoins correspond au but de ma recherche et c'est le mieux qui me soit arrivé.

Ah les êtres réalisés ! un sujet passionnant mais comme tu dis totalement subjectif et les charlatans abondent. Moi aussi je les ai passés au crible pendant des années, je n'ai pas tout lu, mais je n'en ai retenu que 4 ou 5 dans le siècle qui du moins m'ont paru vraiment au-delà de tout soupçon d'imposture. Je ne les citerai pas pour éviter une polémique stérile, de même que je m'abstiendrai de critiquer ceux que je considère comme des charlatans, car après tout chacun trouve le maître qu'il mérite.

Et n'oublions pas qu'il y a plusieurs voies. Certains peuvent être réalisés et néanmoins enseigner une voie particulière, celle qu'ils ont suivi, et qui correspond à certains chercheurs et pas à d'autres.

D'autres sont avancés dans une voie mais n'ont pas encore atteint la réalisation, restent attachés à une religion.

Mais chacun aura une liste différente car quels critères avons nous pour juger de l'avancement spirituel ? leur vie doit être un exemple, le reflet de leur enseignement, l'abnégation, le service des autres, le total détachement, le dépassement des barrières religieuses, l'absence de préjugés, l'équanimité, la paix, la joie et l'amour pour tous les êtres qui émanent d'eux, pour tous ceux qui ont eu la chance de les approcher.

Opaline a écrit: Justement, c'est le 8 décembre : à Lyon , c'est la fête des lumières !
Une gratitude qui s'éclaire vers une conscience spirituelle !

Ce sont des illuminés qui éclairent la ville de Lyon ? rire on a trouvé l'énergie du futur , elle est en l'homme !
Mais c'est vrai que Lyon a connu un grand Être réalisé il y a à peine un siècle !

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par gaston21 le Ven 9 Déc 2011 - 11:02

Doudou, très justicieux ce que tu écris . Je parle de ma propre expérience, mais je pense que plus on approche de la porte de sortie ( je ne parle pas des morts précoces ) , et moins on l'appréhende . Combien de fois ai-je entendu des personnes âgées souhaiter leur disparition !
Sauf à croire à un Dieu vengeur, la mort est à considérer comme le dernier sommeil, sans plus . Ce qui fait peur, par contre, c'est ce qui peut précéder, la souffrance ( et encore! on a les moyens quasi de la supprimer ), et surtout l'infirmité et la décrépitude cérébrale . Un simple AVC et c'est souvent la voie vers l'étable aux vieux, gentiment appelée en France EHPAD...La mort elle-même ? Bah, souvent une simple porte qui se ferme souvent sur une vie qui a eu plus d'épines que de roses ! Pourquoi donc la redouter ? Je pionce, tu pionces...pour l'éternité ! Et sans aucun somnifère ...Mon toutou ? A le voir agir, je sais qu'il réfléchit; il m'en donne la preuve tous les jours . A-t-il conscience de lui-même ? Prouvez-moi le contraire...D'accord, il ne sait pas lire Spinoza, mais encore...Aura-t-il un jour la prémonition qu'il s'en va ? Pour le moment, il ronfle ! Mais le comportement de certains animaux supérieurs est très étrange...On veut absolument nous faire croire que l'homme est un être à part . Je soutiens qu'il n'est que l'animal le plus évolué, et pas toujours dans le bon sens!

avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par JO le Ven 9 Déc 2011 - 11:36

Gaston, tu me nâvres !
N'est-il pas concevable que nous ne soyons que les "toutous" améliorés, doués d'une capacité de réflexion permise par le développement d'une espèce verticalisée pour permettre une meilleure réception d'une information qu'elle ne capte et ne traduit qu'en fonction d'une évolution en cours de complexification ?
Nos chiens ont des capacités remarquables, nous aussi , mais ya encore du chemin avant la perfection ...Donc, on ne sait pas , c'est tout . Quand on dort, on vit des aventures instructives, dont le souvenir s'efface partiellement au réveil .Quand on meurt, on ne sait pas où va ni ce que devient le + qualifié "vie" ajouté à notre poignée de cendres ...C'est ce + qui dit JE... ou non
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22668
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par pansemiotix le Ven 9 Déc 2011 - 11:56

La Plume, Entièrement d'accord avec toi et au moins nos critères de sélection se rejoignent, mais l'important est de commencer. Tôt ou tard, le vrai maître (notre conscience) émerge et c'est finalement les gourous qui nous ont amener à elle qui auront été les bons. Aussi n'hésites pas à en parler, tu ne peux que rendre service à ceux qui cherchent et leur faire gagner un temps précieux. Et tant pis pour la polémique... un forum c'est fait pour ça. C'est en débusquant le faux que surgit le vrai.

pansemiotix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 197
Localisation : 74520 CHENEX
Identité métaphysique : LIBRE PENSEUR
Humeur : COOL
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par _La plume le Ven 9 Déc 2011 - 12:36

pansemiotix a écrit:La Plume, Entièrement d'accord avec toi et au moins nos critères de sélection se rejoignent, mais l'important est de commencer. Tôt ou tard, le vrai maître (notre conscience) émerge et c'est finalement les gourous qui nous ont amener à elle qui auront été les bons. Aussi n'hésites pas à en parler, tu ne peux que rendre service à ceux qui cherchent et leur faire gagner un temps précieux. Et tant pis pour la polémique... un forum c'est fait pour ça. C'est en débusquant le faux que surgit le vrai.

Tu as raison, ils ont tous leur place puisque souvent les faux gourous, les charlatans, nous conduisent aux vrais sans le vouloir, ça fait partie du cheminement.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par gaston21 le Ven 9 Déc 2011 - 15:04

JO, je ne vois vraiment pas pourquoi l'homme aurait le privilège unique
de s'envoler vers les étoiles alors que nos compagnons seraient condamnés à disparaître définivement ; et nos compagnons, si je descends l'échelle de l'Evolution, ça descend bien bas, de l'épagneul au persil...L'homme se veut immortel ! Personne n'en est revenu. Sauf les macchabées dans St Matthieu !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par JO le Ven 9 Déc 2011 - 15:21

ce n'est pas une preuve . Pourquoi la création serait-elle , avec l'homme, au bout de son évolution ?Un pallier d'évolution, au-dessus de nous a peut-être été franchi, ailleurs .Il n'est même pas exclu que le petit plus qui nous fait être resserve ailleurs et s'enrichisse . Nous sommes peut-être seulement des esprits en voyage dans des corps d'emprunt adaptés à l'environnement terrestre .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22668
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par dan 26 le Ven 9 Déc 2011 - 16:54

pansemiotix a écrit:

Ceux que je mentionne ci-dessus m'ont paru sincères par les retombées qui ont eu lieu dans ma conscience. Je te l'accorde cela reste subjectif, mais néanmoins correspond au but de ma recherche et c'est le mieux qui me soit arrivé.

Depuis quand la sincérité est une preuve de vérité?

amicalement

dan 26
Le Découvreur de l'Etrange

Masculin Nombre de messages : 16096
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notion du temps dans la mort

Message par gaston21 le Ven 9 Déc 2011 - 18:28

JO, je pense comme toi qu'il y a évolution vers toujours plus de complexification, de conscience . Je ne crois pas au hasard, mais à l'action de l' Intelligence suprême, celle qui peut comprendre Einstein ....Mais je ne vois pas de différence fondamentale entre mon épagneul et moi, à part le museau et la queue ( enfin, ce qu'il en reste...)
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum