JESUS et Marie Madeleine

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par souffle le Lun 4 Fév 2013 - 14:49

JO a écrit:Et le symbole du vin nouveau, des outres neuves, de la transformation de la nature (eau) en culture (vin) ? Symboliquement, l'histoire est très forte : le mariage ( nouvelle alliance), la transmutation de la nature, l'ivresse neuve d'une mystique nouvelle .Marie- Madeleine n'apparait pas dans l'histoire et on ne sait pas quand elle y est apparue , symbole de la féminité sauvage en féminité magnifiée par l'amour humain, rien qu'humain

Le miracle des noces de Cana est simplement symbolique .
Le marié ,c'est Jésus puisqu'il ordonne tout ainsi que Marie sa mère qu'il appelle "femme" quand il s'adresse à elle .
Le nom de la mariée n'est pas mentionné . C'est le symbole d'une Nouvelle Alliance ( Jésus et son "église") concrétisée par un repas de fête . Le vin de la nouvelle alliance est meilleur que celui de l'ancienne alliance ( ancien testament).
Nous sommes donc en présence d'un texte à portée théologique inventé par les rédacteurs des évangiles pour marquer le passage d'une alliance à l'autre .
S'il y avait une mariée à chercher ,ce serait du côté de Marie-Madeleine mais piste incertaine .


souffle
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 207
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : chercheur d'Absolu
Humeur : normale
Date d'inscription : 10/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par souffle le Lun 4 Fév 2013 - 14:59

Dans l'évangile de Thomas , les disciples de jésus se plaignent de la place trop importante que Marie-Madeleine occupe parmi eux .
Voici la réponse de Jésus :

simon pierre leur dit
que mariam sorte de chez nous
car les femmes ne sont pas dignes de la vie
a dit jésus
voici que je l’attirerai afin qu’elle devienne mâle
pour qu’elle aussi soit un esprit vivant
semblable à vous mâles
car toute femme qui se fera mâle
entrera dans le royaume des cieux

souffle
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 207
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : chercheur d'Absolu
Humeur : normale
Date d'inscription : 10/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par Magnus le Lun 4 Fév 2013 - 15:21

souffle a écrit:Dans l'évangile de Thomas , les disciples de jésus se plaignent de la place trop importante que Marie-Madeleine occupe parmi eux .
Voici la réponse de Jésus :

simon pierre leur dit
que mariam sorte de chez nous
car les femmes ne sont pas dignes de la vie
a dit jésus
voici que je l’attirerai afin qu’elle devienne mâle
pour qu’elle aussi soit un esprit vivant
semblable à vous mâles
car toute femme qui se fera mâle
entrera dans le royaume des cieux
Donc, Jésus aurait dit que les femmes ne sont pas dignes de vie. Ce pourquoi Simon rouspète quand Mariam arrive. Mais alors Jésus nuance en déclarant que pour entrer dans le royaume des cieux, les femmes doivent devenir... mâles.
J'avoue humblement n'y rien comprendre du tout.

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24056
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par _dede 95 le Lun 4 Fév 2013 - 15:28

Il faut dire que dans les "fameux" écrits de Thomas il y a tout et n'importe quoi!
Celui-là est pas mal:

7. Jésus a dit :
« Heureux est le lion que mangera l’homme et le lion sera homme. Méprisable est l’homme que mangera le lion et le lion sera homme. »

Encore un autre pour le fun
30. Jésus a dit :
« Là où il y a trois dieux, ce sont des dieux. Là où il y a deux ou un, moi je suis avec lui. »

C'était la minute de vérité! lol!
avatar
_dede 95
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 7119
Localisation : -
Identité métaphysique : -
Humeur : -
Date d'inscription : 10/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par Magnus le Lun 4 Fév 2013 - 15:31

Même pas moyen d'y trouver un sens symbolique... .

_________________
Avec Dieu, ce qu'il y a de terrible, c'est qu'on ne sait jamais si ce n'est pas un coup du diable...
(Jean Anouilh)

*****************
Salut Invité. Si tu n'y as pas encore participé, je t'invite ici à un sondage sur la dépénalisation de l'euthanasie.
Pour visiter notre site interactif, clique sur le bouton web de mon profil ou sur la page d'accueil.
avatar
Magnus
Aka Tipik St Pie d'House

Masculin Nombre de messages : 24056
Localisation : Belge en Provence
Identité métaphysique : Atypique
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 27/03/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par JO le Lun 4 Fév 2013 - 15:58

L'utilisation de la violence, aussi bien par le plus fort que par le plus faible, comme une expression de puissance ou d'impuissance, n'est jamais le bon choix…
voir une parmi d'autres analyses:
http://www.unisson06.org/dossiers/religion/evangile_thomas/evangile_thomas-4.htm
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par souffle le Lun 4 Fév 2013 - 19:00

Mais non ,il fallait bien séparer le texte original de la traduction
-1 Pierre dit

-2 Jésus dit ( ou dit Jésus comme dans le texte ; je ne peux le modifier ) = la réponse de Jésus



simon pierre leur dit
que mariam sorte de chez nous
car les femmes ne sont pas dignes de la vie
---------------------------------------------------
a dit jésus ou "dit Jésus " ....pour bien se faire comprendre
voici que je l’attirerai afin qu’elle devienne mâle
pour qu’elle aussi soit un esprit vivant
semblable à vous mâles
car toute femme qui se fera mâle
entrera dans le royaume des cieux

Le sens ? La particularité des 114 logias ( paroles nues)de l'évangile de Thomas ,écrit gnostique est de laisser libre cours à l'interprétation de chacun .
Ici ,ce serait l'intégration harmonieuse du masculin et du féminin dans la même personne quel que soit le sexe .La part féminine et masculine en chacun , l'animus et l'anima cohabitant harmonieusement .
Comprenne qui pourra !

souffle
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 207
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : chercheur d'Absolu
Humeur : normale
Date d'inscription : 10/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par souffle le Lun 4 Fév 2013 - 19:33

JO, pourrais-tu ,dans "l'évangile de Thomas dévoilé" ,par Pierre Mestdagh, communiquer le texte de son commentaire du logion 114
Merci de l'avoir signalé .
Je dispose du livre de Jean-Yves Leloup( Albin Michel) dans lequel il réalise la traduction et le commentaire .
Chaque lecteur à son commentaire mais intéressant à comparer .

souffle
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 207
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : chercheur d'Absolu
Humeur : normale
Date d'inscription : 10/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par ronron le Lun 4 Fév 2013 - 20:04

dede 95 a écrit:Il faut dire que dans les "fameux" écrits de Thomas il y a tout et n'importe quoi!
Celui-là est pas mal:
7. Jésus a dit :
« Heureux est le lion que mangera l’homme et le lion sera homme. Méprisable est l’homme que mangera le lion et le lion sera homme. »
C'est vrai que le prendre à la lettre et en rester là...

Dans le commentaire de ce logion, Jean-Yves Leloup écrit: «Le lion dans la pensée gnostique, c'est davantage l'ego ou le mental qui nous occupe et qui «dévore» notre véritable identité qui est le Soi.»
[L'évangile de Thomas - Traduit et commenté par Jean-Yves Leloup, Albin Michel, 1986, p.65]

Encore un autre pour le fun
30. Jésus a dit :
« Là où il y a trois dieux, ce sont des dieux. Là où il y a deux ou un, moi je suis avec lui. »
Jean-Yves Leloup: «Les solitaires d'Égypte comprenaient cette parole [...]. Les deux ou trois dont il est question, c'est le cœur, le corps, l'esprit. Lorsque ces trois niveaux de notre être, avec les modes de conscience qui leur sont propres, sont rassemblés, unifiés, le Christ est réellement présent.»
[op.cit. p. 110]

C'était la minute de vérité! lol!
À qui le dis-tu? lol!
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par ronron le Lun 4 Fév 2013 - 20:25

souffle a écrit:
simon pierre leur dit
que mariam sorte de chez nous
car les femmes ne sont pas dignes de la vie
---------------------------------------------------
a dit jésus ou "dit Jésus " ....pour bien se faire comprendre
voici que je l’attirerai afin qu’elle devienne mâle
pour qu’elle aussi soit un esprit vivant
semblable à vous mâles
car toute femme qui se fera mâle
entrera dans le royaume des cieux


[...]
Ici ,ce serait l'intégration harmonieuse du masculin et du féminin dans la même personne quel que soit le sexe .La part féminine et masculine en chacun , l'animus et l'anima cohabitant harmonieusement .
Comprenne qui pourra !
C'est dans ce sens que vont les commentaires de Jean-Yves Leloup ainsi que de Osho.

Intéressant à signaler, Leloup rapproche le fameux eunuque pour le Royaume (Matthieu) du sens que lui donne la Tradition gnostique d'androgyne... [op. cit. p. 246]
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par souffle le Lun 4 Fév 2013 - 21:19

Et voici le logion 114 de Pierre Mestdagh
Merci OJ
Merci Ronron !



simon pierre leur dit

que mariam sorte de chez nous

car les femmes ne sont pas dignes de la vie

a dit jésus

voici que je l'attirerai afin qu'elle devienne mâle

pour qu'elle aussi soit un esprit vivant

semblable à vous mâles

car toute femme qui se fera mâle

entrera dans le royaume des cieux

Le dernier logion de cet évangile remarquable témoigne d'un anti-climax dégrisant ! Il nous rejette dans une réalité ô combien humaine, qui de toute évidence est peu réceptive à la parole de Jésus.

Les évangiles canoniques nous proposent eux aussi une image du caractère impulsif de Simon Pierre. La grossièreté de sa remarque ne laisse planer aucun doute quant à la place de la femme dans la culture religieuse juive. De cet état d'esprit Paul témoigna lui aussi sans aucune ambiguïté. Pour Paul, l'homme qui en paroles exaltantes chanta pourtant l'amour, Jésus fut en effet tellement plus important en tant que «Christ crucifié et ressuscité», que comme l'homme qui reconnut dans chaque être, homme ou femme, son égal. L'état d'esprit juif, dont témoignèrent Pierre et Paul, fustigea hélas bien davantage le christianisme que ne le fit celui de Jésus.

Face à leur sentiment de supériorité, l'attitude de Jésus a du être ressentie comme une atteinte à leur honorabilité masculine. Ici Simon Pierre n'accepte pas qu'une femme demeure parmi eux . Dans l'ancien - toujours présent hélas, et malgré la qualification de «catholique» - la religion était en effet considérée comme un territoire uniquement réservé à la gente masculine…

Afin de spécifier son union spirituelle, l'unité dans laquelle la vie peut nous révéler sa richesse totale, Jésus fait dans cet évangile appel à l'image de l'unité du masculin et du féminin. Le même symbolisme est à l'honneur dans l'image du mariage et dans celle de la chambre nuptiale. Il est donc compréhensible que ces images furent la cause d'une certaine commotion parmi les disciples. En plus, la relation particulière qui unissait Jésus et Mariam - Marie Madeleine, à qui Jean reconnut le privilège d'être la première à reconnaître le Jésus ressuscité - ne fut pas toujours acceptée de bon cœur par ses disciples.

Dans ce logion la métaphore utilisée par Jésus a subi une transformation remarquable ! L'image de l'unité du masculin et du féminin dégénère en effet en une mutation nécessaire de la féminité, qui se ferait mâle… Il est évident que les paroles, mises ici dans la bouche de Jésus, ne pourrait en aucun cas lui être attribuées ! La nécessité d'une telle mutation serait en outre un blâme au Créateur… Le fruit de l'unité du masculin et du féminin, symbolisé dans le mariage, est l'ovule fécondé, comme le germe est le fruit de l'unité de la graine et de la bonne terre…

Comment le symbolisme dans une image peut-il être reconnu si l'image elle-même n'est pas acceptée… ? La manipulation, qu'a subie l'image dans ce logion, ne pourrait se concevoir que dans la plume d'un transcripteur qui, imbu de son orgueil masculin, ne pouvait accepter - comme ne pouvait le faire Simon Pierre - l'égalité de l'homme et de la femme comme symbole de l'unité. Simon Pierre et ses conjoints peuvent pourtant en appeler à quelque mansuétude… En effet, le décryptage du symbolisme dans la métaphore de l'unité du masculin et du féminin, de l'époux et de l'épouse, comme dans celle du mariage et de la chambre nuptiale, la transposition d'une union biologique vers une union spirituelle, se sont avérés être un défi insurmontable pour vingt siècles de théologie chrétienne… Ni la signification radicale de l'unité, ni les nombreuses images référant à elle, n'ont pu effleurer la conscience de ceux qui se sont présentés comme les héritiers des disciples. De même que ceux-ci croyaient devoir redevenir petits pour avoir accès au royaume, ainsi leurs héritiers semblent toujours croire que la vie nous est transmise par une cigogne ou par un chou-fleur et non pas par l'unité de papa et maman… L'épouvante paulinienne face à la sexualité - domaine de la chair et du sang - a, en outre, laissé des traces plus que pénibles dans l'éducation chrétienne…

L'aspiration de Jésus à une élévation de la conscience humaine à une vision d'unité - et non pas de séparation - de l'inférieur et du supérieur, du naturel et du surnaturel, fut sans doute trop perturbante pour être acceptable. Ce dernier logion nous confirme combien il était difficile pour les hommes de se défaire de leurs prérogatives et, par une juste perception des images, d'être réceptifs à une vision nouvelle. Jadis cette démarche représentait pour eux - comme elle représente aujourd'hui toujours pour une grande majorité d'entre nous - un engagement trop révolutionnaire. Peu nombreux furent ceux ou celles en qui s'est opérée une metanoia , ce bouleversement mental libérateur et nécessaire proposé par Jésus.

Parmi eux : Marie Madeleine et Judas Thomas …















souffle
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 207
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : chercheur d'Absolu
Humeur : normale
Date d'inscription : 10/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par JO le Lun 4 Fév 2013 - 21:22

simon pierre leur dit

que mariam sorte de chez nous

car les femmes ne sont pas dignes de la vie

a dit jésus

voici que je l'attirerai afin qu'elle devienne mâle

pour qu'elle aussi soit un esprit vivant

semblable à vous mâles

car toute femme qui se fera mâle

entrera dans le royaume des cieux

Le dernier logion de cet évangile remarquable témoigne d'un anti-climax dégrisant ! Il nous rejette dans une réalité ô combien humaine, qui de toute évidence est peu réceptive à la parole de Jésus.

Les évangiles canoniques nous proposent eux aussi une image du caractère impulsif de Simon Pierre. La grossièreté de sa remarque ne laisse planer aucun doute quant à la place de la femme dans la culture religieuse juive. De cet état d'esprit Paul témoigna lui aussi sans aucune ambiguïté. Pour Paul, l'homme qui en paroles exaltantes chanta pourtant l'amour, Jésus fut en effet tellement plus important en tant que «Christ crucifié et ressuscité», que comme l'homme qui reconnut dans chaque être, homme ou femme, son égal. L'état d'esprit juif, dont témoignèrent Pierre et Paul, fustigea hélas bien davantage le christianisme que ne le fit celui de Jésus.

Face à leur sentiment de supériorité, l'attitude de Jésus a du être ressentie comme une atteinte à leur honorabilité masculine. Ici Simon Pierre n'accepte pas qu'une femme demeure parmi eux . Dans l'ancien - toujours présent hélas, et malgré la qualification de «catholique» - la religion était en effet considérée comme un territoire uniquement réservé à la gente masculine…

Afin de spécifier son union spirituelle, l'unité dans laquelle la vie peut nous révéler sa richesse totale, Jésus fait dans cet évangile appel à l'image de l'unité du masculin et du féminin. Le même symbolisme est à l'honneur dans l'image du mariage et dans celle de la chambre nuptiale. Il est donc compréhensible que ces images furent la cause d'une certaine commotion parmi les disciples. En plus, la relation particulière qui unissait Jésus et Mariam - Marie Madeleine, à qui Jean reconnut le privilège d'être la première à reconnaître le Jésus ressuscité - ne fut pas toujours acceptée de bon cœur par ses disciples.

Dans ce logion la métaphore utilisée par Jésus a subi une transformation remarquable ! L'image de l'unité du masculin et du féminin dégénère en effet en une mutation nécessaire de la féminité, qui se ferait mâle… Il est évident que les paroles, mises ici dans la bouche de Jésus, ne pourrait en aucun cas lui être attribuées ! La nécessité d'une telle mutation serait en outre un blâme au Créateur… Le fruit de l'unité du masculin et du féminin, symbolisé dans le mariage, est l'ovule fécondé, comme le germe est le fruit de l'unité de la graine et de la bonne terre…

Comment le symbolisme dans une image peut-il être reconnu si l'image elle-même n'est pas acceptée… ? La manipulation, qu'a subie l'image dans ce logion, ne pourrait se concevoir que dans la plume d'un transcripteur qui, imbu de son orgueil masculin, ne pouvait accepter - comme ne pouvait le faire Simon Pierre - l'égalité de l'homme et de la femme comme symbole de l'unité. Simon Pierre et ses conjoints peuvent pourtant en appeler à quelque mansuétude… En effet, le décryptage du symbolisme dans la métaphore de l'unité du masculin et du féminin, de l'époux et de l'épouse, comme dans celle du mariage et de la chambre nuptiale, la transposition d'une union biologique vers une union spirituelle, se sont avérés être un défi insurmontable pour vingt siècles de théologie chrétienne… Ni la signification radicale de l'unité, ni les nombreuses images référant à elle, n'ont pu effleurer la conscience de ceux qui se sont présentés comme les héritiers des disciples. De même que ceux-ci croyaient devoir redevenir petits pour avoir accès au royaume, ainsi leurs héritiers semblent toujours croire que la vie nous est transmise par une cigogne ou par un chou-fleur et non pas par l'unité de papa et maman… L'épouvante paulinienne face à la sexualité - domaine de la chair et du sang - a, en outre, laissé des traces plus que pénibles dans l'éducation chrétienne…

L'aspiration de Jésus à une élévation de la conscience humaine à une vision d'unité - et non pas de séparation - de l'inférieur et du supérieur, du naturel et du surnaturel, fut sans doute trop perturbante pour être acceptable. Ce dernier logion nous confirme combien il était difficile pour les hommes de se défaire de leurs prérogatives et, par une juste perception des images, d'être réceptifs à une vision nouvelle. Jadis cette démarche représentait pour eux - comme elle représente aujourd'hui toujours pour une grande majorité d'entre nous - un engagement trop révolutionnaire. Peu nombreux furent ceux ou celles en qui s'est opérée une metanoia , ce bouleversement mental libérateur et nécessaire proposé par Jésus.

Parmi eux : Marie Madeleine et Judas Thomas …
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par nonorobot le Lun 4 Fév 2013 - 22:55

dede 95 a écrit:Il faut dire que dans les "fameux" écrits de Thomas il y a tout et n'importe quoi!
Celui-là est pas mal:
7. Jésus a dit :
« Heureux est le lion que mangera l’homme et le lion sera homme. Méprisable est l’homme que mangera le lion et le lion sera homme. »
...
Magnus a écrit:Même pas moyen d'y trouver un sens symbolique... .


Alors c'est simple " Lion: la barre pour rugir de plaisir"
pfff
trop facile mdr
avatar
nonorobot
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 141
Localisation : France
Identité métaphysique : grouillot-affranchi
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 30/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par nonorobot le Lun 4 Fév 2013 - 23:09

JO a écrit:elle nourrit ceux qui ont jeté les oripeaux pour garder la substance .

il n'y a pas beaucoup de mot mais même la j'ai du mal à comprendre dubitatif
avatar
nonorobot
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 141
Localisation : France
Identité métaphysique : grouillot-affranchi
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 30/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par ronron le Mar 5 Fév 2013 - 0:52

souffle a écrit:Dans ce logion la métaphore utilisée par Jésus a subi une transformation remarquable ! L'image de l'unité du masculin et du féminin dégénère en effet en une mutation nécessaire de la féminité, qui se ferait mâle… Il est évident que les paroles, mises ici dans la bouche de Jésus, ne pourrait en aucun cas lui être attribuées
Ou encore il est possible que l'on ait tronqué ou travesti ce que le Maître aurait véritablement dit. On aurait ainsi éliminé toute référence à la part féminine de l'homme...
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par JO le Mar 5 Fév 2013 - 15:50

Plus simplement : ce qu'on mange, ou lit, ou comprend, ou pense, bref, ce qui "entre" en l'homme, devient sa substance, même s'il mange du lion .
Donc, si l'homme se nourrit des forces méprisables, elles rendent son être méprisable .
Moi, bêtement, c'est ce que j'avais "lu" du logion en question, à la première lecture .
Ailleurs, Jesus dira : "ce n'est pas ce qui entre en l'homme qui est mauvais: c'est ce qui en sort". C'est pas le tout de digérer, il faut encore évacuer, transmettre ...
On a fait le tour du processus d'assimilation .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par souffle le Mer 6 Fév 2013 - 16:09

Voici un extrait de l'évangile de Marie-Madeleine qui éclaire un peu sa relation avec Jésus .
Les apôtres constatent que Jésus l'a aimée d'une d'une façon différente des autres femmes .
Que signifie cette façon différente ? On peut s'interroger à l'infini .
Est-ce lié à l'aspect enseignement secret donné aux seuls initiés qui serait propre à la gnose ?
Page 10

Pierre dit à Marie :
« Sœur, nous savons que l’Enseigneur t’a aimée
différemment des autres femmes.
Dis-nous les paroles qu’Il t’a dites,
Dont tu te souviens
Et dont nous n’avons pas la connaissance… »
Marie leur dit :
« Ce qui ne vous a pas été donné d’entendre,
je vais vous l’annoncer :
j’ai eu une vision de l’Enseigneur,
et je lui ai dit :
« Seigneur, je Te vois aujourd’hui
dans cette apparition. »
Il répondit :
« Bienheureuse, toi qui ne te troubles pas à ma vue
Là où est le noùs, là es le trésor »
Alors, je lui dis :
« Seigneur, dans l’Instant, celui qui contemple
Ton apparition,
Est-ce la psyché (l’âme) qu’il voit ?
Ou par le Pneuma (l’Esprit, Souffle) ? »
L’Enseigneur répondit :
Ni par la psyché ni par le Pneuma ;
Mais le noùs étant entre les deux,
C’est lui qui voit et c’est lui qui (…) »

souffle
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 207
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : chercheur d'Absolu
Humeur : normale
Date d'inscription : 10/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par ronron le Mer 6 Fév 2013 - 16:52

souffle a écrit:Voici un extrait de l'évangile de Marie-Madeleine qui éclaire un peu sa relation avec Jésus .
Les apôtres constatent que Jésus l'a aimée d'une d'une façon différente des autres femmes .
Que signifie cette façon différente ? On peut s'interroger à l'infini .
Dans l'évangile Apocryphe de Philippe, on lit:

[Quant à Ma]rie Ma[de]leine, le S[auveur l’aimait] plus 35 que [tous] les disci[ples et il] l’embrassait sur la [bouche sou]vent. Le reste des [disciples] 64 [ . . ] . . . . . [ . ] . [ . . ] . . ils lui dirent : « Pourquoi l’aimes-tu plus que nous tous ? » Le Sauveur répondit et leur dit { } « Pourquoi ne vous aimé-je pas 5 comme elle ? »
Source

On se demande tout de même pourquoi ce détail...
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par gaston21 le Mer 6 Fév 2013 - 17:15

Mais que peut-on tirer de tout ça ? Qu'y-a-t-il de véridique dans ces bouts de parchemin ? Ce qui peut surprendre dans la vie de Jésus, c'est qu'il semble ne pas s'être marié ni avoir eu d'enfants, contrairement à la loi juive classique, le fameux "croissez et multipliez-vous"...Seuls, semble-t-il, les Esséniens avaient choisi de vivre sans femme . De là à conclure que Jésus était essénien , ce qui pourrait d'ailleurs expliquer sa disparition pendant des années...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par ronron le Jeu 7 Fév 2013 - 1:12

gaston21 a écrit:Mais que peut-on tirer de tout ça ? Qu'y-a-t-il de véridique dans ces bouts de parchemin ? Ce qui peut surprendre dans la vie de Jésus, c'est qu'il semble ne pas s'être marié ni avoir eu d'enfants, contrairement à la loi juive classique, le fameux "croissez et multipliez-vous"...Seuls, semble-t-il, les Esséniens avaient choisi de vivre sans femme . De là à conclure que Jésus était essénien , ce qui pourrait d'ailleurs expliquer sa disparition pendant des années...
On peut en effet spéculer longtemps...

Quant au Jésus essénien qui se serait plié à une quelconque règle – et sans rejeter l'hypothèse qu'il serait passé chez les esséniens –, ça ne convient pas trop au personnage...

M'étonnerait même pas qu'il aurait eu Marie-Madeleine comme concubine...
avatar
ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6474
Localisation : Canada
Identité métaphysique : ouvert
Humeur : ciel bleu
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par souffle le Jeu 7 Fév 2013 - 20:12

JO a écrit:Plus simplement : ce qu'on mange, ou lit, ou comprend, ou pense, bref, ce qui "entre" en l'homme, devient sa substance, même s'il mange du lion .
Donc, si l'homme se nourrit des forces méprisables, elles rendent son être méprisable .
Moi, bêtement, c'est ce que j'avais "lu" du logion en question, à la première lecture .
Ailleurs, Jesus dira : "ce n'est pas ce qui entre en l'homme qui est mauvais: c'est ce qui en sort". C'est pas le tout de digérer, il faut encore évacuer, transmettre ...
On a fait le tour du processus d'assimilation .

Dans les sociétés antiques ou primitives ,en mangeant un animal on s'en appropriait les les propriétés .
- Si l'homme mange le lion ,il s'approprie les caractéristiques du lion ou ....le lion devient homme .
- Si le lion mange l'homme ,il s'approprie les caractéristiques de l'homme ....ou l' homme devient lion .
Par extension ,on peut penser au "phénomène" de l'eucharistie : par la transsubstantiation le pain devient le corps de Jésus. Le chrétien "mange" le corps de Jésus .
Lors des débuts du christianisme ,ceux qui persécutaient les chrétiens , les considéraient comme une secte et les accusaient de cannibalisme .

souffle
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 207
Localisation : Belgique
Identité métaphysique : chercheur d'Absolu
Humeur : normale
Date d'inscription : 10/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par zizanie le Jeu 7 Fév 2013 - 21:14

Ben oui, c'est le principe du cannibalisme. Manger le corps de l'autre pour être comme l'autre.
Mais quel rapport avec Marie-Madeleine? Jésus ne l'a pas mangée?
A moins qu'il ne s'agisse de sa Marie-Madeleine de Proust. lol!
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par gaston21 le Jeu 7 Fév 2013 - 22:24

Marie-Madeleine, elle mérite bien le culte dont elle a fait l'objet...Voilà deux millénaires qu'elle alimente les fantasmes des hommes ! Dans combien de lits virtuels s'est-elle glissée pour meubler leur solitude ? Même chez les chartreux et les trappistes...Avant que Jésus ne ranime les morts au Jugement dernier, combien de membres aura-t-elle réveillé ?
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par nonorobot le Jeu 7 Fév 2013 - 23:34

zizanie a écrit:Ben oui, c'est le principe du cannibalisme. Manger le corps de l'autre pour être comme l'autre.
Mais quel rapport avec Marie-Madeleine? Jésus ne l'a pas mangée?
A moins qu'il ne s'agisse de sa Marie-Madeleine de Proust. lol!

je viens de revoir "la guerre du feu" donc bien avant tout cela :
le cannibalisme c'est juste quand tu as la dalle et que tu es plus fort que l'autre merci
avatar
nonorobot
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 141
Localisation : France
Identité métaphysique : grouillot-affranchi
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 30/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: JESUS et Marie Madeleine

Message par nonorobot le Jeu 7 Fév 2013 - 23:35

gaston21 a écrit:Marie-Madeleine, elle mérite bien le culte dont elle a fait l'objet...Voilà deux millénaires qu'elle alimente les fantasmes des hommes ! Dans combien de lits virtuels s'est-elle glissée pour meubler leur solitude ? Même chez les chartreux et les trappistes...Avant que Jésus ne ranime les morts au Jugement dernier, combien de membres aura-t-elle réveillé ?

Nos ancêtres les gaulois ils élevaient les cabots pour les manger
viens voir mon toutou ksss kss, viens mdr
avatar
nonorobot
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 141
Localisation : France
Identité métaphysique : grouillot-affranchi
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 30/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum