Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par _La plume le Ven 17 Fév 2012 - 12:36

Seule la LEPENITE aigue est incurable.

Le Pen hissez haut ! Zizi ! mais ça se soigne mdr

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par Opaline le Ven 17 Fév 2012 - 14:25

Ah Ah , une forte tête , j’aime ça ! ( fan de Bigeard, j’aggrave grave !)

Je te contredis , tu as peut-être décelé chez moi, les signes d’une schizoïsarkozite mais sûrement pas une schizophrésarkozite tant pour toi, le bien et l’ennemi du bien, c’est pareil .
Même Jipé, qu’on ne peut soupçonner d’impartialité, fait la différence .
Mais , cela ne me surprend pas car je décèle chez toi, un système de valeur complètement inversé !

Je vais répondre à tes accusations, plus pour t'amuser que pour m'expliquer :
Edouard LaHonte a écrit:En effet Miss Opaline, tu sembles être loin d'être schizo. Mais en creusant bien, on peut voir dans tes réponses une maladie mentale terrifiante et incurable Suspect , ton cas est etrangement similaire au patient témoin, démonstration :
beaucoup d'intérêt pour tout ce qui touche la sphère publique et privée. Au point de les mélanger copieusement
? - Qu’est-ce qui te fait dire que je mélange le public et le privé ( ?)
j'ai beaucoup d'amis et très peu d'ennemis (qui n'osent se révéler tant ils n'ont rien à me reprocher)
Les ennemis n'osent s'avouer comme tels parce qu'ils se conchient.
- OK, c’est là que se trouvent le plus grand nombre de schizos !
le retour que je reçois me fait penser que je suis plutôt chaleureuse
Aime les bains de foule et être aimée.
- Well, well ! for ever ! ( "Woman" -Lennon )
ça ne vous...regarde pas ! mille excuses, on n'est pas en sexologie ( )
On sait lire entre les lignes, tu es une bombe sexuelle, très chère.
- Très chère ? on exagère beaucoup !
Il est vrai que je préfère les joyaux exposés que cachés !(je l'ai déjà dit)

vie imaginaire nulle, quant aux bizarreries, j'ai mon compte avec le forum !
Très important, forum et res publica sont une et même realité
- Antirépublicain ? déjà ?
-Indifférence aux normes et aux conventions sociales: Ah non, elles sont du plus grand intérêt !
Plutôt conservatrice et sensible aux traditions.
- On exagère effectivement beaucoup , jusqu’à l’erreur :
J’ ai transmis les valeurs qui me paraissaient les plus importantes pour pouvoir se défendre dans la vie sans écraser l’autre : Peux-tu en dire autant ?
J'ai eu un job pas facile mais j'ai essayé d'y trouver du plaisir dans les contacts humains particulièrement.
Tu parles d'un job, et mal payé en plus!
- Très mal payé, c’est vrai ! surtout à partir de la mise en place des 35 h.
J’ai vu des collègues chargées de famille et dont c’était le seul revenu, pleurer sur le trottoir, en recherchant le client (non, non, ce n’est pas ce que tu imagines! )

j'ai un peu tendance à opposer ma différence mais je le fais dans le respect , autant que ma conscience me le permet.
Pugnace et autoritaire mais dans la tradition républicaine !
– Antirépublicain, encore ? il faut que tu t'expliques !
Opaline, le verdict est sans appel, 1 seul point de divergence avec le patient étalon, ton humeur égale.
Tu es atteinte de PSYCHOSARKOSYSME affraid !
Au res publicain !:
Tu devrais faire le test (Courage !),
Je pense que j'y repèrerais des signes de "schizhollandie avancée" !
Tu m'accuses d'être une républicaine autoritaire et conservatrice , Je t'accuse d'antirépublicanisme primaire .
J'espère que tu n'es pas un homme politique influent parce que je serais très soucieuse pour l'avenir :
Imaginons l'avenir (probable):
Mr Hollande président : socialiste !
Une assemblée nationale : socialiste !
Un sénat : socialiste !
Un conseil régional : socialiste (21 régions sur 22)
Des communes majoritairement(dont Paris, Lyon, Marseille(!)) : socialistes !
J'en oublie probablement mais c'est déjà pas mal !
Honnêtement , qu'en penses-tu ?
A Toi l’amateur d’hollandises
A toi, Le trahi, le déçu , (j’anticipe)
Bonne campagne
Dadou , C'est d'l'humour !
Je t'avais averti sur ta présentation !

souriantlunettes

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par zizanie le Ven 17 Fév 2012 - 14:40

La plume a écrit:Seule la LEPENITE aigue est incurable.

Le Pen hissez haut ! Zizi ! mais ça se soigne mdr
La LEPENITE aigue est incurable car elle s'attaque au membre et le pourri de l'interieur! affraid
Quand on s'en aperçoit, c'est trop tard, il faut amputer. croule de rire croule de rire croule de rire
Appelle-moi Ziza si tu veux, zizi est trop masculin à mon goût! mdr
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par _La plume le Ven 17 Fév 2012 - 14:45

bah c'était un jeu de mot "Le pénis est haut zizi" ... je sors

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par zizanie le Ven 17 Fév 2012 - 14:51

La plume a écrit:bah c'était un jeu de mot "Le pénis est haut zizi" ... je sors
Je l'avais bien compris ainsi et ma réponse est du même acabit. mdr
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par meulan le Ven 17 Fév 2012 - 19:31

Jipé a écrit: La schizophrénie est une psychose délirante chronique caractérisée par une discordance de la pensée, de la vie émotionnelle et du rapport au monde extérieur.

La schizoïdie est un état mental caractérisé par un repli sur soi et qui prédispose à la schizophrénie.

Les deux étant un terrain favorable à l'émergence d'un dieu, d'un diable ou d'un alien.

meulan
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 323
Localisation : Lorient
Identité métaphysique : Athéologie
Humeur : Variable
Date d'inscription : 11/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par Edouard LaHonte le Sam 18 Fév 2012 - 1:37

Génial Opaline, merci, c'est du bonheur à lire de bon matin ! Si tu es aussi charmante et précieuse que ton avatar et tes propos le suggèrent, en plus d'être une bombe, tu vas me briser le coeur ! copains

Donc, je me lance, pas moyen de me débiner,



-Attitude de repli, avec un désintérêt relatif pour le monde extérieur (introversion).

Oui et non, introverti sans aucun doute mais pas désinteressé par le monde exterieur, juste déçu et enragé.

-Fuite des contacts sociaux (peu ou pas d'amis).

Oui et non, quelques amitiés très profondes mais oui, fuite des rapports sociaux triviaux et policés.

-Gens timides et effacés.

Oups, pas le moins du monde, ni physiquement ni virtuellement.

-Incapacité à exprimer leurs sentiments - Contact froid et distant.

Tout faux, aucune pudeur ni difficulté même à reconnaitre quand je suis complètement con. D'après mes proches plutôt chaleureux.

-Incapacité à éprouver du plaisir.

Non, au contraire, une tendance à l'hédonisme que je freine du mieux possible.

-Intérêt réduit pour la sexualité.

Oups, non plus, là encore des efforts à faire !

-Vie imaginaire souvent intense mais bizarre, avec un grand intérêt pour les choses abstraites.

En effet, le point clé, jusqu'au syndromes de Peter Pan et Stendhal, synesthèsie et limite de perte du réel, là encore, je me soigne.

-Indifférence aux normes et aux conventions sociales.

Pire, j'adore les normes et conventions pour les entarter au maximum, jouissif.

-L'adaptation sociale est possible mais restreinte.

Oui, tant que je me restreint, j'arrive à donner le change, jusqu'à ce que le naturel revienne à la charge.

Il faut rajouter une oscillation de l'humeur et un grand vide affectif.

Non, humeur joculaire constante et trop plein affectif, faut que je fasse le ménage !

Donc après mûres reflexion Schizhollandie largement dépassée, pire, Melanchonnite aigüe, Doc ? vieux

avatar
Edouard LaHonte
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 313
Localisation : Medamothi
Identité métaphysique : Gné ? Cé Quoi ça ?
Humeur : joculaire
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par Opaline le Sam 18 Fév 2012 - 20:18

Si tu es aussi charmante et précieuse que ton avatar et tes propos le suggèrent,
Bonjour ELH
Merci pour ta réponse , que j'ai bien appréciée et comme tu as eu l'imprudence de te livrer (pieds et poings liés), je vais t'étriper à mon tour !
AH ! tu as parlé du charme de mes propos , je ne veux pas te décevoir, normal !

Edouard LaHonte a écrit:Génial Opaline, merci, c'est du bonheur à lire de bon matin ! en plus d'être une bombe, tu vas me briser le coeur ! copains
Je pense comme toi : Que du bonheur d’échanger sur le mode bulldozer en s’envoyant des vannes, d’un niveau underground, faciles à déjouer.

A propos de mon avatar, sache qu’il est une sorte d’espèce de saint bole , de 3500 ans d’âge et qu’on appelle : Eyes Idol
Je pense qu’elle signifie que nous sommes sous le regard des Dieux tout le temps , de tous temps et en tous lieux et c’est ce que je pense aussi, bien que je ne crois pas en Dieu (mystère et boule de gomme!).
Tu n’as pas l’air de l’apprécier, sans doute parce que sa beauté est intérieure, comme la mienne et que tu t’attaches plutôt aux apparences !
!
Donc, je me lance, pas moyen de me débiner,

Imprudent , va !
Je vais te faire part de mes points de désaccord, ou de convergence avec autant de franchise que possible , tout en sachant que je juges sur des mots et des idées .
Et que , surtout, c’est une plaisanterie sans prétention
!

-Attitude de repli, avec un désintérêt relatif pour le monde extérieur (introversion).
Oui et non, introverti sans aucun doute mais pas désinteressé par le monde exterieur, juste déçu et enragé.Je ne t’imagine pas du tout introverti mais plutôt muselé par une société qui n’accepte plus la différence : aussi paradoxal que cela paraisse, vu que la mondialisation nous met en permanence au contact de la différence.
-Fuite des contacts sociaux (peu ou pas d'amis).
Oui et non, quelques amitiés très profondes mais oui, fuite des rapports sociaux triviaux et policés.
Il ne faut pas se faire d’illusion , une personnalité ne peut pas fonctionner sans un certain déséquilibre que l’on redresse régulièrement, sans s’en rendre bien compte et qui peut nous mettre parfois, en déséquilibre avec nos relations.
Je vois, donc, se dessiner une dichotomie dans tes relations :
Amicales qu’on aborde sans grands conflits, comme une acceptation intérieure et consensuelle
et les relations publiques, incontestablement contestables ( je le ressortirai ) puisque venant de l’extérieur.
Tu es donc, un tantinet introverti !

-Gens timides et effacés.
Oups, pas le moins du monde, ni physiquement ni virtuellement.
« L’ego surdimensionné de Mr est avancé ! »
Quel aveuglement impose cet « ego-centre », qui nous situe au cœur d'un monde que l’on ne perçoit plus ?
Mais je ne suis pas du tout d’accord pour réduire cet ego, indispensable, mais de lui apporter , par l’intérêt qu’on porte aux autres, cette tempérance qui le rend beau
!

-Incapacité à exprimer leurs sentiments - Contact froid et distant.
Tout faux, aucune pudeur ni difficulté même à reconnaitre quand je suis complètement con. D'après mes proches plutôt chaleureux.
Je crois qu’il est presque impossible de ne pas aimer notre c…… qui est , vraiment, une partie intégrante de nous-mêmes !
quand elle nous est désagréable , c’est à cause des autres , essentiellement !

-Incapacité à éprouver du plaisir.
Non, au contraire, une tendance à l'hédonisme que je freine du mieux possible.
On retrouve l’introversion imposée par la vie sociale qui ne nous permet pas d’évoluer nus (au propre comme au figuré).
-Intérêt réduit pour la sexualité.
Oups, non plus, là encore des efforts à faire !
S’il te plait ! un peu de pudeur ! voyons !
Cet exhibitionnisme n’est pas séant !(comme dirait la Baronne !
)

-Vie imaginaire souvent intense mais bizarre, avec un grand intérêt pour les choses abstraites.
En effet, le point clé, jusqu'au syndromes de Peter Pan et Stendhal, synesthésie et limite de perte du réel, là encore, je me soigne.
Voilà un point de ressemblance avec moi !
Je suis aussi atteinte du syndrome de Peter Pan mais moi, j’en ai déplacé le sens : Je crois que je viens d’un pays imaginaire !
Pour toi, c’est bien plus grave , évidemment !
Tu veux grandir mais TU NE PEUX PAS ! et tu te pâmes, comme un ado, devant les appats de Florence !
Je ne connais qu'un remède : entrer dans les ordres, n'importe lesquels !

-Indifférence aux normes et aux conventions sociales.
Pire, j'adore les normes et conventions pour les entarter au maximum, jouissif.
Toujours cette introversion qui te poursuit et te pourrit la vie , décidemment !
-L'adaptation sociale est possible mais restreinte.
Oui, tant que je me restreint, j'arrive à donner le change, jusqu'à ce que le naturel revienne à la charge.
Bien sûr, quand tu n’as pas oublié de mettre ton pantalon ou d’enlever ton bonnet de nuit , tu es bien à ton aise, S’pas ?
Parfois le regard des autres te donne l’impression que tu as oublié de mettre ton pantalon, non ?

Il faut rajouter une oscillation de l'humeur et un grand vide affectif.
Non, humeur joculaire constante et trop plein affectif, faut que je fasse le ménage !
Le nettoyage par le vide est le plus recommandé !
- Donc après mûres reflexion Schizhollandie largement dépassée, pire, Melanchonnite aigüe, Doc ?
vieux Mélanchou-net ?
AH ! je retrouve, là , le jouisseur qui affectionne qu’on le caresse dans le sens du poil tout en le taquinant de quelques coups de fouets bien tempérés !
Si j’étais une marieuse, je te conseillerais de faire ta vie avec lui !

Comment ? non, non, c’était gratuit !
....................Madame Soleil
.

Opaline
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3483
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par Edouard LaHonte le Dim 19 Fév 2012 - 6:35

merci

A propos de mon avatar, sache qu’il est une sorte d’espèce de saint bole , de 3500 ans d’âge et qu’on appelle : Eyes Idol
Je pense qu’elle signifie que nous sommes sous le regard des Dieux tout le temps , de tous temps et en tous lieux et c’est ce que je pense aussi, bien que je ne crois pas en Dieu (mystère et boule de gomme!).
Tu n’as pas l’air de l’apprécier, sans doute parce que sa beauté est intérieure, comme la mienne et que tu t’attaches plutôt aux apparences !!

Euh non, je l'appréciait sans ironie aucune. Et je pense aussi qu'on est sous les projecteurs d'un X inconnu. Je suis croyant, mais en quoi je ne sais pas.

Tu es donc, un tantinet introverti !

Absolument, introverti quand je ne trouve pas une scène sur laquelle je peux jouer.

« L’ego surdimensionné de Mr est avancé ! »

Difficile à cacher et à réduire, j'ai abandonné en fait, incurable !

Voilà un point de ressemblance avec moi !
Je suis aussi atteinte du syndrome de Peter Pan mais moi, j’en ai déplacé le sens : Je crois que je viens d’un pays imaginaire !
Pour toi, c’est bien plus grave , évidemment !

Ben vouis, vu que je moi je sais que je viens d'un pays imaginaire.

Tu veux grandir mais TU NE PEUX PAS ! et tu te pâmes, comme un ado, devant les appats de Florence !
Je ne connais qu'un remède : entrer dans les ordres, n'importe lesquels !

Florence ??? J'ai une partenaire dans chaque port mais aucune Florence... dubitatif
Les ordres oui, je vais fonder mon propre dogme.

Si j’étais une marieuse, je te conseillerais de faire ta vie avec lui !

Je vais commencer par voter pour lui, mais pour ce qui est du mariage, c'est toi que je préfère ! Tu pourras me fouetter à loisir et temps plein, j'ai besoin d'une dominatrice qui compense ma puerilité pathologique love you ....

Bon Dieu ! Je suis en train de faire un... oops TRANSFERT !
avatar
Edouard LaHonte
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 313
Localisation : Medamothi
Identité métaphysique : Gné ? Cé Quoi ça ?
Humeur : joculaire
Date d'inscription : 12/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par AC* le Ven 22 Mar 2013 - 21:45

Je suis heureux de venir sur un thème dont tu es l'initiateur, Jipé. Il y a peu de jour, c'était la journée mondiale de la schizophrénie.
Jipé a écrit:
Ce que perçoivent leurs sens ne semble pas remettre en cause leurs convictions ou croyances.
-Tu connais le raisonnement "Je ne vois pas donc je ne crois pas" ? (Il me semble que c'est le tien.)

Par contra-posée, c'est équivalent à: Je crois donc je vois, Jipé.

Jipé a écrit:
La schizophrénie est une maladie mentale caractérisée par une dissociation de la personnalité, affectant le rapport du malade avec la réalité.
La dissociation de la personnalité, je n'y crois pas. C'est à mon avis l'effet Hollywood.

-Par ailleurs, celui qui dit que le rapport du schizophrène à la réalité est affecté, veut dire qu'il détient la réalité. Or je crois que la réalité est plus difficile à cerner encore que la vérité. Nous n'aurons jamais connu la réalité que de loin, et ce précisément de notre vivant.

-Je crois qu'un schizophrène a bien plutôt une personnalité intégrée que dissociée.
(Cf. *)

Jipé a écrit:
Elle se manifeste principalement par des hallucinations auditives, des délires paranoïaques, un discours déconstruit et des schémas de pensée désorganisés.
-Alors (*)si Jésus était schizophrène, comment expliques-tu que tant de personnes l'aient crû, pendant deux-mille ans ? Une pensée basée sur 10 commandements peut-elle être désorganisée ?

Jipé a écrit:
Son diagnostic se base principalement sur l'observation du comportement et des expériences rapportées par le patient.
Comme pour tout syndrôme mental, Jipé.

Jipé a écrit:
Rappel des traits de caractère schizoïde :

-Attitude de repli, avec un désintérêt relatif pour le monde extérieur (introversion).
-Fuite des contacts sociaux (peu ou pas d'amis).
-Gens timides et effacés.
-Incapacité à exprimer leurs sentiments. Contact froid et distant.
-Incapacité à éprouver du plaisir.
-Intérêt réduit pour la sexualité.
-Vie imaginaire souvent intense mais bizarre, avec un grand intérêt pour les choses abstraites.
-Indifférence aux normes et aux conventions sociales.
-L'adaptation sociale est possible mais restreinte.

Il faut rajouter une oscillation de l'humeur et un grand vide affectif.

Il est à noté aussi un phénomène de discordance.

"On observe comme caractéristique chez le schizophrène une grande ambivalence en considérant dans un même temps les aspects positifs et négatifs des émotions, sentiments ou pensées qu'il peut avoir. De la même manière, amour et haine, affirmation et négation, désir et crainte, sont souvent intriqués.
En même temps, la bizarrerie et l'impénétrabilité rendent souvent impossible la communication avec le schizophrène qui semble bien souvent hermétique.
On note également un détachement de la réalité avec un retournement sur soi que l'on appelle aussi autisme."
Lien
Tu oublies, en écrivant "des" traits schizoïdes et non de traits, de dire que la somme de ces traits, bien qu'elle puisse être suffisante, n'est pas nécessaire.


Tu oublie l'abstraction du contexte. Quoique cela soit traduit indirectement en des phrases compliquées, pour dire la même chose.


Dernière édition par ACourvoisier le Ven 22 Mar 2013 - 21:55, édité 1 fois (Raison : tout, et pas "toute" syndrôme mental)
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 33
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par Bulle le Sam 23 Mar 2013 - 11:31

ACourvoisier a écrit:
Jipé a écrit:Ce que perçoivent leurs sens ne semble pas remettre en cause leurs convictions ou croyances.
-Tu connais le raisonnement "Je ne vois pas donc je ne crois pas" ? (Il me semble que c'est le tien.)
Par contra-posée, c'est équivalent à: Je crois donc je vois, Jipé.
Je ne vois absolument pas le rapport entre la phrase de Jipé et le raisonnement que tu exposes ensuite.
Quant à ton argument "comment expliques-tu que tant de personnes l'aient crû, pendant deux-mille ans ? " cela s'appelle un "Argumentum ad populum" autrement dit un argument fallacieux.
Pour ce qui est de ta question "Une pensée basée sur 10 commandements peut-elle être désorganisée ?" ; je ne vois pas en quoi obéir à des commandements, seraient-il au nombre de 20 permettrait une meilleure organisation de la pensée.

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40265
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par AC* le Sam 23 Mar 2013 - 11:44

Cela sous-entend que l'on croit toujours quelque chose. Par voie de conséquence, nous voyons ce que nous croyons. La vision étant un des sens, et certainement le plus dominant, il n'y a aucune raison d'avoir sa croyance remise en question par ce que perçoivent nos sens...

Une possibilité, lors de la construction de la croyance, et qu'effectivement, les sens dans un premier temps corrigent la croyance.

Or après 20 ans de vie, il apparaît que si une croyance fondamentale demeure en dépit des ajustement par les sens, c'est bien que le sujet voit ce qu'il croit.

Sa croyance ne peut plus être remise en doute par ses sens.


N.B.:
L'argument par le peuple est à toute évidence non pertinent. Il avait pour vertu de mettre en évidence les manquements de Jipé:
L'argument que tu cites est fallacieux pour autant que l'on accorde que Jésus était schizophrène (ce que tu as fait, Bulle) et qu'un schizophrène ait une pensée désorganisée (ce que Jipé a fait).


Je pense qu'au contraire, plus le nombre de lois augmente, moins l'on garde une pensée cohérente soit organisée. Simplement parce qu'il est impossible - pour prendre le cas du Droit en exemple - de se rappeler de tous les articles simultanément.
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 33
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par Bulle le Sam 23 Mar 2013 - 12:06

ACourvoisier a écrit:Cela sous-entend que l'on croit toujours quelque chose. Par voie de conséquence, nous voyons ce que nous croyons.
Du grand n'importe quoi : on peut croire à la présence d'un virus dans son organisme sans l'avoir jamais vu.

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40265
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par Jipé le Sam 23 Mar 2013 - 12:07

Et oui Courvoisier, le schizophrène a bien une désorganisation de la pensée, de l'affectif et du comportement! C'est particulièrement des anomalies très particulières dans le discours qu'est inférée la désorganisation de la pensée.
Ces anomalies peuvent même, mais plus rarement, rendre le discours du sujet incompréhensible, l'enchaînement des idées est perturbé par un trouble des associations, qui sont floues, lointaines, impénétrables et qui semblent incongrues, absurdes ou procèdent par simples assonances.
Il n'y a plus d'orientation vers un but, les associations usuelles ou familières sont absentes.
Lorsqu’une question est posée, la réponse du sujet paraît d'abord indirecte, avant que l'on réalise qu'elle n'est que tangentielle ou tout à fait à côté. On parle d'illogisme voire même de rationalisme morbide...


_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25748
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par AC* le Sam 23 Mar 2013 - 12:15

Bulle a écrit:
ACourvoisier a écrit:Cela sous-entend que l'on croit toujours quelque chose. Par voie de conséquence, nous voyons ce que nous croyons.
Du grand n'importe quoi : on peut croire à la présence d'un virus dans son organisme sans l'avoir jamais vu.
Cet argument évident sous le sens commun n'est pas pertinent, car il se réfère à l'acuité visuelle qui n'est pas définie entre les individus, ni même au cours de la vie d'un individu.

De plus tu remplace croire par pouvoir croire, et avoir jamais vu se réfère au passé alors que croire se réfère au présent...


Dernière édition par ACourvoisier le Sam 23 Mar 2013 - 12:28, édité 1 fois (Raison : Bulle dissocie les références de temps: serait-elle schozoïde ?)
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 33
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par AC* le Sam 23 Mar 2013 - 12:21

(Edit entre-temps en place d'une citation - je remets ma faute:)
Jipé a écrit:
Pour arriver à ce résultat, ils ont réalisé des tests sur des patients présentant divers symptômes de la schizophrénie : négatifs (perte d'intérêt, retrait social), positifs (hallucinations, délires), désorganisation (discours incohérent, phénomène du "coq à l'âne").
Jipé,

Lorsque tu cites ces trois cas: les virgules sont remplaçable par des "Ou". Si l'hypothèse que tu ajoutes dans ton post ci-dessus sur la désorganisation de l'affectif vaut, il n'est n'est cependant pas cumulable d'office ni assimilable à une désorganisation de la pensée logique.

Tu confonds.


Dernière édition par ACourvoisier le Sam 23 Mar 2013 - 13:10, édité 2 fois
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 33
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par Jipé le Sam 23 Mar 2013 - 12:49

ACourvoisier a écrit:
Jipé a écrit:
Pour arriver à ce résultat, ils ont réalisé des tests sur des patients présentant divers symptômes de la schizophrénie : négatifs (perte d'intérêt, retrait social), positifs (hallucinations, délires), désorganisation (discours incohérent, phénomène du "coq à l'âne").
Jipé,

Lorsque tu cites ces trois cas: les virgules sont remplaçable par des "Ou". Si l'hypothèse que tu ajoutes dans ton post ci-dessus sur la désorganisation de l'affectif vaut, il n'est n'est cependant pas cumulable d'office ni assimilable à une désorganisation de la pensée logique.

Tu confonds.
je ne comprends pas ta double négation du verbe être ? Pourrais-tu reformuler dans un langage compréhensible stp...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25748
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par AC* le Sam 23 Mar 2013 - 13:11

Jipé,

Je reconnais publiquement ma faute d'écriture. Ça m'arrive de réfléchir pendant que j'écris, je reprends alors où en était ma réflexion, ce qui explique la double négation du est. Voici donc ma réponse:


Jipé a écrit:
Pour arriver à ce résultat, ils ont réalisé des tests sur des patients présentant divers symptômes de la schizophrénie : négatifs (perte d'intérêt, retrait social), positifs (hallucinations, délires), désorganisation (discours incohérent, phénomène du "coq à l'âne").
Jipé,

Lorsque tu cites ces trois cas: les virgules sont remplaçable par des "Ou". Si l'hypothèse que tu ajoutes dans ton post ci-dessus sur la désorganisation de l'affectif vaut, il n'est cependant pas cumulable d'office ni assimilable à une désorganisation de la pensée logique.

Tu confonds.


Dernière édition par ACourvoisier le Sam 23 Mar 2013 - 13:17, édité 2 fois (Raison : J'explique à Jipé + trait de séparation)
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 33
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par Bulle le Sam 23 Mar 2013 - 13:17

Tu as de la chance Jipé, moi c'est la pertinence de la réponse et des explications que je ne comprends pas mdr

Qu'est-ce que l'énumération des divers sujets schizophrènes sur lesquels les tests ont été effectués ont à voir avec le remplacement de la virgule par "ou" ?

Je rappelle le texte, parfaitement clair, cité au départ :
"De récentes études viennent de démontrer que les personnes atteintes de schizophrénie, ont du mal à attribuer des intentions à autrui.
Et l’une des causes de cette difficulté vient d'être révélée par des chercheurs du Centre de recherches cerveau et cognition (CNRS/Université Toulouse 3 Paul Sabatier) et du Centre de neuroscience cognitive de Lyon (CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1).
En effet, selon les résultats de leurs recherches, publiés dans la version en ligne de la revue Brain, les patients schizophrènes utilisent de façon inappropriée leur expérience passée pour comprendre les intentions des autres. Pour arriver à ce résultat, ils ont réalisé des tests sur des patients présentant divers symptômes de la schizophrénie : négatifs (perte d'intérêt, retrait social), positifs (hallucinations, délires), désorganisation (discours incohérent, phénomène du "coq à l'âne").

Spoiler:
"De récentes études viennent de démontrer que les personnes atteintes de schizophrénie, ont du mal à attribuer des intentions à autrui.
Et l’une des causes de cette difficulté vient d'être révélée par des chercheurs du Centre de recherches cerveau et cognition (CNRS/Université Toulouse 3 Paul Sabatier) et du Centre de neuroscience cognitive de Lyon (CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1).
En effet, selon les résultats de leurs recherches, publiés dans la version en ligne de la revue Brain, les patients schizophrènes utilisent de façon inappropriée leur expérience passée pour comprendre les intentions des autres.
Pour arriver à ce résultat, ils ont réalisé des tests sur des patients présentant divers symptômes de la schizophrénie : négatifs (perte d'intérêt, retrait social), positifs (hallucinations, délires), désorganisation (discours incohérent, phénomène du "coq à l'âne").
Les patients aux symptômes négatifs sous-utilisent ces données issues de l'expérience, comme s'ils n'avaient aucune expectative sur les intentions d'autrui.
A l'inverse, ceux présentant des symptômes positifs ou désorganisés sur-utilisent les informations à priori au détriment de l'information visuelle.
Les chercheurs ont ainsi découvert que les patients schizophrènes présentent une mauvaise utilisation des informations à priori.
Ce que perçoivent leurs sens ne semble pas remettre en cause leurs convictions ou croyances. Dans tous les cas, un déséquilibre dans l'interaction entre l'information visuelle et l'information à priori conduit à des erreurs d'interprétation sur les intentions d'autrui, peut on lire dans un communiqué de presse.
A noter que ces résultats pourraient être à la base de nouvelles stratégies de thérapie cognitive permettant au patient d'améliorer son aptitude à utiliser son expérience et de diminuer ses difficultés à reconnaître les intentions d'autrui, symptôme sur lequel les traitements pharmacologiques n'agissent pas.
La schizophrénie est une maladie mentale caractérisée par une dissociation de la personnalité, affectant le rapport du malade avec la réalité. Elle se manifeste principalement par des hallucinations auditives, des délires paranoïaques, un discours déconstruit et des schémas de pensée désorganisés. Elle engendre des dysfonctionnements cognitifs, sociaux et comportementaux, allant parfois jusqu'au repli autistique. C'est une psychose généralement chronique, qui survient à l'adolescence ou au début de l'âge adulte, avec une prévalence globale d'environ 0,3-0,7% dans la population. Son diagnostic se base principalement sur l'observation du comportement et des expériences rapportées par le patient."
Source
Rappel des traits de caractère schizoïde :
-Attitude de repli, avec un désintérêt relatif pour le monde extérieur (introversion).
-Fuite des contacts sociaux (peu ou pas d'amis).
-Gens timides et effacés.
-Incapacité à exprimer leurs sentiments. Contact froid et distant.
-Incapacité à éprouver du plaisir.
-Intérêt réduit pour la sexualité.
-Vie imaginaire souvent intense mais bizarre, avec un grand intérêt pour les choses abstraites.
-Indifférence aux normes et aux conventions sociales.
-L'adaptation sociale est possible mais restreinte.
Il faut rajouter une oscillation de l'humeur et un grand vide affectif.
Il est à noté aussi un phénomène de discordance.
"On observe comme caractéristique chez le schizophrène une grande ambivalence en considérant dans un même temps les aspects positifs et négatifs des émotions, sentiments ou pensées qu'il peut avoir. De la même manière, amour et haine, affirmation et négation, désir et crainte, sont souvent intriqués.
En même temps, la bizarrerie et l'impénétrabilité rendent souvent impossible la communication avec le schizophrène qui semble bien souvent hermétique.
On note également un détachement de la réalité avec un retournement sur soi que l'on appelle aussi autisme."

Dis donc ACourvoisier, si tu veux vraiment devenir un tantinet crédible, il va falloir que tu fasses l'effort d'argumenter en lieu et place de tes pétitions de principe ; et accessoirement de cesser de nous sortir ton pinaillage obsessionnel sur la ponctuation ...

Donc nous attendons les éléments avec source des études à l'appui qui te permettent de contester :
"La schizophrénie est une maladie mentale caractérisée par une dissociation de la personnalité, affectant le rapport du malade avec la réalité. Elle se manifeste principalement par des hallucinations auditives, des délires paranoïaques, un discours déconstruit et des schémas de pensée désorganisés".

_________________
Hello Invité ! Le du 01 décembre est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 40265
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par Jipé le Sam 23 Mar 2013 - 13:28

Tu viens Courvoisier, pinailler et dévier sur la forme parce que sur le fond tu ne peux me contredire, c'est mesquin je trouve, mais je le prends de qui ça vient...Wink

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25748
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par AC* le Sam 23 Mar 2013 - 13:39

Bulle a écrit:Tu as de la chance Jipé, moi c'est la pertinence de la réponse et des explications que je ne comprends pas mdr

Qu'est-ce que l'énumération des divers sujets schizophrènes sur lesquels les tests ont été effectués ont à voir avec le remplacement de la virgule par "ou" ?
-Je dois vraiment souvent te mâcher la réponse ?

Jipé cite des patients pluriels. Par conséquent, les divers cas de figures - bien que ne s'excluant pas forcément - ne sont pas assimilables. Ce qui revient à mon post ci-dessus.

Bulle a écrit:
Les patients aux symptômes négatifs sous-utilisent ces données issues de l'expérience, comme s'ils n'avaient aucune expectative sur les intentions d'autrui.
Du coup, lorsque tu insistes, je ne comprends pas cette phrase de la même manière qu'avant.

S'agit-il de symptômes négatifs, comme le résultat d'un diagnostique (du sida par exemple), où le résultat dit négatif est considéré précisément comme une chose non-maladive,

ou s'agit-il d'un résultat considéré comme une mauvaise chose alors dit "négatif" ?

Bulle a écrit:
A l'inverse, ceux présentant des symptômes positifs ou désorganisés sur-utilisent les informations à priori au détriment de l'information visuelle.
Bulle a écrit:
Dans tous les cas, un déséquilibre dans l'interaction entre l'information visuelle et l'information à priori conduit à des erreurs d'interprétation sur les intentions d'autrui, peut on lire dans un communiqué de presse.
Veux-tu dire par là que je peux savoir ton intention, puis en faire une mauvaise interprétation relativement au savoir ?

Bulle a écrit:
A noter que ces résultats pourraient être à la base de nouvelles stratégies de thérapie cognitive permettant au patient d'améliorer son aptitude à utiliser son expérience et de diminuer ses difficultés à reconnaître les intentions d'autrui, symptôme sur lequel les traitements pharmacologiques n'agissent pas.


Dis donc ACourvoisier, si tu veux vraiment devenir un tantinet crédible, il va falloir que tu fasses l'effort d'argumenter en lieu et place de tes pétitions de principe ; et accessoirement de cesser de nous sortir ton pinaillage obsessionnel sur la ponctuation ...

Donc nous attendons les éléments avec source des études à l'appui qui te permettent de contester :
"La schizophrénie est une maladie mentale caractérisée par une dissociation de la personnalité, affectant le rapport du malade avec la réalité. Elle se manifeste principalement par des hallucinations auditives, des délires paranoïaques, un discours déconstruit et des schémas de pensée désorganisés".
Je ne remets pas en cause les éléments "factuels", tangibles - en tout cas sur la définition desquels on peut s'accorder que sont les délires paranoïaques et les hallucinations.

Les schémas de pensée déconstruits - je conteste !
Car il n'est pas précisé s'il s'agit de la pensée logique (ils n'auraient pas osé le dire ainsi).

En effet, comme tu peux le constater dans ma réponse à Gérard je crois (je te mettrai le lien au besoin), un schéma de croyance diffère d'un schéma démonstratif.
(Encore que le démonstratif est logique, mais pas l'inverse puisque l'on peut bien accorder la croyance comme logique. Je ne dis donc pas que l'on parle de démonstrations, mais que justement, on ne sait pas de quoi on parle.)
Car une démonstration découle d'une hypothèse, alors que la croyance découle des lois reconnues.

Par ailleurs, on ne sait pas ce qu'est la réalité - au sens d'un savoir - on ne fait que la connaître comme je pense connaître qu'un triangle est plane (alors que ce n'est vrai qu'en géométrie euclidienne).

La dissociation de la personnalité n'a jamais été prouvée. --> Tu peux remettre 100 fois l'article de Jipé, c'est précisément une question de cognition soit de savoir entendu ou accordé.


Dernière édition par ACourvoisier le Sam 23 Mar 2013 - 13:57, édité 2 fois (Raison : pas seulement "bonne chose", mais chose non maladive en question.)
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 33
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par AC* le Sam 23 Mar 2013 - 13:41

Jipé a écrit:Tu viens Courvoisier, pinailler et dévier sur la forme parce que sur le fond tu ne peux me contredire, c'est mesquin je trouve, mais je le prends de qui ça vient...Wink
C'est justement ça, le problème:

tu le prends de qui ça vient.

Tu attribues une intention avant même de la savoir, et par dessus le marché, tu prétend être dans la connaissance !

De plus, qui n'est pas défini, alors qu'il n'y a que tes croyances qui sont vraies (pour toi).
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 33
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par Jipé le Sam 23 Mar 2013 - 13:59

ACourvoisier a écrit:Tu attribues une intention avant même de la savoir, et par-dessus le marché, tu prétends être dans la connaissance !
De plus, qui n'est pas défini, alors qu'il n'y a que tes croyances qui sont vraies (pour toi).
Oui, je prétends ( avec un "S" à la fin...) connaître le sujet! Chacun son domaine et mes références proviennent entre-autres, du "Manuel de la psychiatrie" 2eme édition 2012, Par les Professeurs Julien-Daniel Guelfi et Frédéric Roussillon.
Te sens-tu de taille à les contredire ? sourire


_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25748
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par AC* le Sam 23 Mar 2013 - 14:13

Jipé a écrit:
ACourvoisier a écrit:Tu attribues une intention avant même de la savoir, et par-dessus le marché, tu prétends être dans la connaissance !
De plus, qui n'est pas défini, alors qu'il n'y a que tes croyances qui sont vraies (pour toi).
Oui, je prétends ( avec un "S" à la fin...) connaître le sujet! Chacun son domaine et mes références proviennent entre-autres, du "Manuel de la psychiatrie" 2eme édition 2012, Par les Professeurs Julien-Daniel Guelfi et Frédéric Roussillon.
Te sens-tu de taille à les contredire ? sourire
-Ne m'en veux pas, je t'ai momentanément pris pour "Il" - considères cela comme un honneur.

-Ta référence, comme tu dis, est une pétition de principe ! (Ouh la, j'ai jamais osé la sortir, celle-là.)

Moi ma référence, c'est Dieu en Personne, ça te suffit ?

Non, parce que dans le sujet, je ne dis pas où je le mentionne.

Réciproquement, tu ne fais pas le lien entre ta référence - que tu ajoutes - et ton article (le premier post de ce thème), donc elle ne me suffit pas non plus.

Si ce lien existe, que donc les Professeurs Julien-Daniel Guelfi et Frédéric Roussillon peuvent maintenir que la schizophrénie comprend obligatoirement un schéma de pensée déconstruit, alors:

Oui, je me sens de la taille à les contredire, et le fais, ci-dessus déjà.
avatar
AC*
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 2390
Age : 33
Localisation : Suisse, mais plus dans le ciel qui la surplombe.
Identité métaphysique : [Dieu, Famille, et Nation].
Humeur : Faut pas me faire une saignée, je tiens à mon A+!
Date d'inscription : 06/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Schizophrénie : l'expérience acquise est mal exploitée

Message par Jipé le Sam 23 Mar 2013 - 14:30

ACourvoisier a écrit:Si ce lien existe, que donc les Professeurs Julien-Daniel Guelfi et Frédéric Roussillon peuvent maintenir que la schizophrénie comprend obligatoirement un schéma de pensée déconstruit, alors:

Oui, je me sens de la taille à les contredire, et le fais, ci-dessus déjà.
croule de rire croule de rire croule de rire ça me fait vraiment rire aux éclats !! Merci pour ce moment comique, tu as loupé ta vocation

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25748
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum