Existons-nous ?

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par pansemiotix le Jeu 28 Juin 2012 - 14:24

Geveil,

Non, veuille m’excuser, mais je n’avais pas compris le sens de (Voir mon post ICI ), j’ai toujours quelques difficultés à me familiariser avec toutes les formes de langage du web. Cependant, maintenant j’ai pris le temps d’en faire la lecture.

Concernant le premier sujet intitulé « Dieu est-il narcissique ? », je pense comme toi que le cerveau humain est probablement le véhicule de la conscience parmi les plus développé, mais je ne le vois pas comme étant à l’origine de la conscience qui l’habite, mais plutôt comme étant le véhicule le plus développé que la conscience ait créé pour s’objectiver sur le plan physique. Comme expliqué précédemment je ne sépare pas la matière de la conscience, mais pars du postulat que lorsque ce principe primordial non-manifesté entre en phase de manifestation, il y a clivage permettant à la conscience d’évoluer jusqu’à un état d’objectivation de plus en plus grand par organisation de la matière en systèmes de plus en plus complexes, permettant au potentiel de la conscience de trouver une expression, tout d’abord d’arrangements physiques, puis instinctive, puis émotionnelle et actuellement raisonnable pour ce qui nous concerne en tant de genre humain. Mais nous ne sommes pas un aboutissement, simplement une phase dans la relation conscience-matière. Si comme je le pense, la création entière participe à cet échange et ce développement et qu’en fin de compte la création entière trouvera son achèvement dans une relation conscience-matière à nouveau fusionnelle, je ne vois pas ce phénomène comme ayant pour origine une « tare » narcissique. D’un point de vue ésotérique et métaphysique tout laisse à supposer que l’Absolu en tant que tel n’a besoin de rien, pas même de se connaître et que si une singularité apparaît rompant le Zéro-Infini (plénitude absolue en un point zéro dans l’espace infini contenu lui-même dans ce zéro), cela n’affecte en rien l’Absolu qui reste dans son principe, mais permet à ce qui devient extérieur de venir à l’être et de réaliser les infinies possibilités contenues dans le Zéro-Infini. Cette singularité est le 1er Logos, premier et unique principe se situant entre le non-manifesté et le manifesté capable se saisir la plénitude du rien et de se vider en particules manifestées dans un espace manifesté. Ainsi commence la longue histoire d’une manifestation (Manvantara). Lorsque le manifesté a réalisé ce que le 1er Logos a « planifié » en raison de ce qu’il a entrevu dans l’Absolu, le tout est réabsorbé, entre en sommeil (Pralaya) et un autre jour de manifestation commence. C’est ce que les indous nomment la respiration de Brahmâ. L’Absolu étant absolu, ce qui pourra être mis en lumière dans les jours de manifestations est donc sans fin et rien n’indique qu’il n’y ait pas de multiples univers tant physiques que subtils (càd n’ayant pas foncièrement besoin d’un aussi grand degré de densification pour parvenir à expression). Si narcissisme il y avait, il affecterait éventuellement les dieux qui gèrent les galaxies, voir les systèmes planétaires, mais certainement pas l’Absolu. C’est d’ailleurs, d’un point de vue ésotérique une grave erreur que de confondre l’Absolu avec Jéhovah, ce dernier ayant une fonction purement démiurgique, n’étant qu’un Dieu parmi une multitude d’autres et n’ayant un caractère de divinité que pour ce qui concerne notre système solaire. Les religions monothéistes ne le sont donc pas et c’est parce qu’ils se réfèrent à une divinité régissant le manifesté, que l’ouverture d’esprit sur l’origine de la conscience comme principe pouvant transcender l’être leur fait défaut et qu’ils se figent dans les aspects du manifesté au lieu de considérer cette conscience comme un principe dynamique.

Pour ce qui est du 2ème ICI « Intérieur et extérieur », je me réfère volontiers aux propos de Nisargadatta qui ne fait pas de distinction réelle entre les deux. Il prétend en effet que tant la notion de temps que d’espace n’existent que dans notre mental. S’il est vrai que, par rapport au corps uniquement, l’intérieur et l’extérieur peuvent être envisagés sous leurs aspects internes et externes, il n’est pas moins vrai que nous sommes dans l’univers tout autant que l’univers est en nous. Non seulement il est en nous, mais de façon totalement subjective et que la Réalité de sa totalité physique et subtile échappera pour toujours au mental qui ne peut que subjectiver ce qu’il reçoit.

pansemiotix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 197
Localisation : 74520 CHENEX
Identité métaphysique : LIBRE PENSEUR
Humeur : COOL
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par Escape le Jeu 28 Juin 2012 - 14:43

.

Tiens ! Dans ce schéma, l'Absolu ne sert à rien ?!

N'est-elle pas pathologique, une théorie où repose un concept qui ne sert qu'à faire tapisserie ?

.
avatar
Escape
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 187
Localisation : Région Parisienne, France
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : posant la Question
Date d'inscription : 17/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par Cochonfucius le Jeu 28 Juin 2012 - 14:57

Non-occamienne, pour le moins.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 24014
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par gaston21 le Jeu 28 Juin 2012 - 15:08

Je rejoins certains concepts de pansemiotix puisque pour moi, tout est Esprit-Conscience, la matière n'en étant qu'une composante qui peut d'ailleurs disparaître partiellement ou en totalité au cours des temps.
Pour le reste, je suis bien incapable de porter un jugement , surtout quand je lis le terme réincarnation . Je nais, je vis, je crève et...basta !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par gaston21 le Jeu 28 Juin 2012 - 15:13

Bean a écrit:Ah! Brocéliande, je n'en suis pas loin!
Alors tu sais personne, les lutins, dames du lac, filles des forges et autres beaux esprits se promènent parfois dans mon jardin. sourire
Et c'est bien connu qu'il fait toujours beau en Bretagne, si parfois il pleut, c'est seulement pour emm... les touristes. sourire



Comment se poser la question de notre existence après avoir vu tout ça?
Le paradis terrestre est à portée de nos mains, sachons le cueillir. sourire
Quelle est jolie, la Bretagne ! Dommage qu'il nous manque les odeurs...Cette odeur forte et persistante qui n'est pas celle du goémon et qui vous poursuit d'Erquy jusqu'à Laval ! Sourire !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par Bean le Jeu 28 Juin 2012 - 15:22

gaston21 a écrit:Cette odeur forte et persistante qui n'est pas celle du goémon et qui vous poursuit d'Erquy jusqu'à Laval ! Sourire !
De quoi parles-tu Gaston? affraid
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6098
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par JO le Jeu 28 Juin 2012 - 15:24

les porcheries ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22498
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par Cochonfucius le Jeu 28 Juin 2012 - 15:27

Les épandages clandestins de lisier.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 24014
Age : 63
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par freefox le Jeu 28 Juin 2012 - 16:12

l'odeur laissé par les algues et autre varech?. silent
avatar
freefox
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1881
Localisation : ici et là
Identité métaphysique : bientôt le dernier envol
Humeur : Joyeuse et triste à la fois
Date d'inscription : 02/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par JO le Jeu 28 Juin 2012 - 16:14

suint generis ... la nature ne sent pas toujours bon .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22498
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par pansemiotix le Jeu 28 Juin 2012 - 17:29

Escape,
Tiens ! Dans ce schéma, l'Absolu ne sert à rien ?!
Pas plus et pas moins que nous... comment voudrais-tu que l'Absolu serve à quelque chose pour lui-même?
Il se trouve que des choses se passent et qu'elles ont bien une origine. Celle qui part d'une singularité vaut bien les autres. Ce qu'il y avait avant le big-bang qui attire autant mon attention que se qui s'est passé par la suite et c'est apparemment hors du temps et de l'espace, puisque l'un comme l'autre sont créés par ce big-bang. Alors ce qui a trait à l'Absolu devient intéressant et hautement probable, puisqu'il peut être comparé au rien dans sa non-manifestation et au tout dans son principe.

pansemiotix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 197
Localisation : 74520 CHENEX
Identité métaphysique : LIBRE PENSEUR
Humeur : COOL
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par personne le Jeu 28 Juin 2012 - 19:59

gaston21 a écrit:Je rejoins certains concepts de pansemiotix puisque pour moi, tout est Esprit-Conscience, la matière n'en étant qu'une composante qui peut d'ailleurs disparaître partiellement ou en totalité au cours des temps.
Pour le reste, je suis bien incapable de porter un jugement , surtout quand je lis le terme réincarnation . Je nais, je vis, je crève et...basta !
Salut Gaston,
Je rejoins aussi pensemiotix dans le fond, bien que je trouve ses explications un peu compliquées pour le commun. En tous ça je te rejoins en Esprit-conscience et aussi au sujet de la réincarnation. Vu que ton toutou a aussi l'esprit-conscience en lui, on va former un groupe pour savoir si on décide de se réincarner en chien ou en bonobo ? Wink
avatar
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par JO le Ven 29 Juin 2012 - 6:06

en chat de bonne maison, c'est pas mal aussi... Mais la doctrine de la réincarnation n'est pas la métempsy...chose . En fait, elle est logique et la chrétienté à ses débuts ne la condamnait pas . D'ailleurs , un passage évangélique y ferait allusion ( l'aveugle-né, je crois ...)
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22498
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par pansemiotix le Ven 29 Juin 2012 - 8:33

Personne,
Je rejoins aussi pensemiotix dans le fond, bien que je trouve ses explications un peu compliquées pour le commun. En tous ça je te rejoins en Esprit-conscience et aussi au sujet de la réincarnation. Vu que ton toutou a aussi l'esprit-conscience en lui, on va former un groupe pour savoir si on décide de se réincarner en chien ou en bonobo ?
Je m’excuse si mes explications sont parfois ardues. Mis à part le fait que la syntaxe n’est pas toujours chose aisée et que mon habilité à manier le clavier touche ses limites, je fais tellement d’erreurs que je dois d’abord taper mon texte dans « word », avant d’en faire un copier-coller… et même ainsi ! Je me trouve être un gaucher-dyslexique, ce qui n’arrange pas les choses.

Mon autre préoccupation est de partager le peu qu’il m’a été donné de savoir le plus fidèlement possible. Le premier point est d’expliquer qu’il faut différencier ce qui résulte du développement des véhicules formés dans l’espace-temps et qui suivent un cheminement qui concerne la création dans sa totalité, du principe qui nous habite et qui est l’Etincelle de Lumière des Gnostiques, l’Atman de l’Advaïta, le Christ intérieur, etc., bref l’homme originel d’avant sa « chute » dans le monde de la dualité et de la séparation nécessaires pour qu’il parvienne à son objectivation. Cet homme est en fait une sphère appelée aussi microcosme et qui est une reproduction à petite échelle de la totalité des univers et que tous les univers ont une point magnétique correspondant dans les microcosmes. La conscience qui habite ce microcosme peut activer chacun de ces points magnétiques et parvenir ainsi à participer à la totalité des univers. Mais ceci s’effectue par étape, car pour chacune il doit y avoir en parallèle expérimentation dans l’univers correspondant. Donc, le monde de l’espace-temps est un univers, mais il y en a d’autres. C’est le fameux « Royaume des Cieux qui est en nous et ses multiples demeures » et ce qui nous est expliqué dans les religions prisent dans leur sens ésotérique, c’est que c’est la liaison et la régénération de ce principe intérieur peut et doit retrouver sa vraie patrie. C’est toujours difficile d’expliquer cela, parce que notre tendance naturelle est de penser que les enseignements religieux, ésotériques ou autres s’adressent à notre personne, alors que cette personne est un phénomène transitoire qui permet à notre principe intérieur certains types d’expériences amenant la conscience à la maturité nécessaire pour passer à l’étape suivante. Pour ce qui nous concerne, nous sommes maintenant dans le 7ème domaine cosmique qui est lui-même composé de 7 strates différentes. Ce principe a déjà traversé les 3 strates les moins denses de notre univers et se trouve maintenant dans le domaine le plus dense de ce 7ème domaine cosmique. Durant cette phase, la compréhension que nous avons de la matière atteindra son paroxysme et elle nous révèlera qu’elle n’est qu’un aspect de ce qui la compose réellement. La physique quantique est probablement ce qui ouvrira les portes de cette compréhension. Par la suite nous traverseront les mêmes strates que nous avons traversées lors de notre descente dans la densification, mais avec une conscience objectivée. Selon l’Advaïta la période entière du passage dans le 7ème domaine cosmique et des 7 x 7 strates correspondant représentent quelques 311 040 000 000 000 de nos années. C’est un Manvantara, un jour de Manifestation complet avec ses phases de dissolutions et de re-créations intermédiaires. Je sais, c’est complètement fou, mais cela vaut bien Tolkien, Asimov et tout ce que j’ai entrevu à ce jour. Et plus on entre dans les détails pratiques, plus ces théories sont mises à l’écart et le processus d’Eveil et de Réalisation deviennent importants, car je réalise que la compréhension intellectuelle de ces propos restera lettre morte s’ils ne sont pas accompagnés par le travail sur moi-même et la mise à l’écart de ma personnalité au profit du « symbiote divin » qui doit poursuivre son chemin. Tout ceci laisse sous-entendre qu’il y a 6 autres domaines cosmiques, mais hormis le 6ème, celui que notre microcosme doit réintégrer magnétiquement, puis physiquement dans un véhicule approprié, je ne sais absolument rien des 5 autres, si ce n’est que les expressions vibratoires se chiffrent en trillions et sont totalement hors de notre portée. Pour en revenir à la réincarnation, c’est donc ce principe qui se réincarne dans des corps différents et non pas quelques vestiges d’anciennes personnalités.

Le deuxième point concerne les processus de développement. Selon ce que je sais, les principes divins qui sont en nous ne sont pas dans un état d’éveil uniforme. Le rôle des religions exotériques, ainsi que des divers codes de morale et d’éthique ont pour but de maintenir l’humanité à un certain niveau afin que ces principes puissent faire leur expérience dans un contexte le plus favorable possible. Pour les principes un plus actifs, l’enseignement mésotérique sera celui qui préparera les corps en vue d’un progrès permettant éventuellement le saut dans une strate supérieure, sans nécessité de s’incarner à nouveau dans la même. Et pour les principes ayant retrouvé un certain degré d’objectivation, les phases d’Eveil et de Réalisation peuvent être considérés. Cela représente la sortie du contexte espace-temps et la fin du cycle des réincarnations tel qu'enseigné par le Bouddha entre autres. Ceci correspond à la description donnée par les gnostiques sous les termes de hyliques, psychiques et pneumatiques.
Encore une fois, la personnalité n’a dans aucun de ces cas de figure quelque gloire ou satisfaction à en retirer, car elle n’est qu’un phénomène transitoire, ayant pour le moins usurpé les fonctions de la conscience et se les soit appropriées par l’intermédiaire des instincts, des émotions, de l’intellect et de la mémoire. Ce qui caractérise un pneumatique est sa propension à rechercher au-delà du conventionnel. C’est un sorte de rebelle, entre l’anarchiste et le révolutionnaire, mais qui pressent que les choses ne se passent pas qu’à l’extérieur et que le mot final pourrait bien se trouver dans son être intime.

C’est probablement parce que j’essaie toujours de passer du niveau de la personne à celui du principe qui l’habite que mes propos semblent ardus et confus, mais un forum métaphysique me laisse supposer qu’il y beaucoup de chercheurs qui le fréquentent et j’ai eu la chance de rencontrer des gens, des livres, des groupes, etc. qui m’ont aidé dans ma recherche et je me dois de passer la balle plus loin au risque de passer pour un farfelu ou un illuminé, voire un cinglé et, qui sait, peut-être dangereux !

pansemiotix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 197
Localisation : 74520 CHENEX
Identité métaphysique : LIBRE PENSEUR
Humeur : COOL
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par Geveil le Ven 29 Juin 2012 - 9:08

pansemiotix a écrit:Cet homme est en fait une sphère appelée aussi microcosme et qui est une reproduction à petite échelle de la totalité des univers et tous les univers ont un point magnétique correspondant dans les microcosmes.
C'est intéressant, mais d'où est-ce que tu tiens cela? Par ailleurs, le mot " magnétique" a un sens très précis en science, que chacun peut se forger de façon simple, en observant de la limaille de fer sur une plaque où règne un champ magnétique. En fait, ces deux mots " champ" et " magnétique" ne sont que des étiquettes qu'on met sur certains phénomènes observables par la vision, mais personne n'a jamais vu le champ lui-même.
De la même façon, à quelles expérimentations correspond ce fameux point magnétique, s'agit-il du même magnétisme que celui dont on parle en physique ?
La conscience qui habite ce microcosme peut activer chacun de ces points magnétiques et parvenir ainsi à participer à la totalité des univers.
La conscience peut-elle activer quoi que ce soit ? Est-elle énergie ou simple "sensation"
Mais ceci s’effectue par étape, car pour chacune il doit y avoir en parallèle expérimentation dans l’univers correspondant.
Justement, de quelle expérimentation s'agit-il ?

Donc, le monde de l’espace-temps est un univers, mais il y en a d’autres. C’est le fameux « Royaume des Cieux qui est en nous et ses multiples demeures » et ce qui nous est expliqué dans les religions prises dans leur sens ésotérique,
Soit !
c’est que c’est la liaison et la régénération de ce principe intérieur peut et doit retrouver sa vraie patrie.
Il y a là un problème de grammaire qui m'empêche de bien comprendre.
C’est toujours difficile d’expliquer cela, parce que notre tendance naturelle est de penser que les enseignements religieux, ésotériques ou autres s’adressent à notre personne, alors que cette personne est un phénomène transitoire qui permet à notre principe intérieur certains types d’expériences amenant la conscience à la maturité nécessaire pour passer à l’étape suivante.
Donc, les enseignements s'adressent à notre principe intérieur. Mais y-a-t-il un intérieur et un extérieur ?
Pour ce qui nous concerne, nous sommes maintenant dans le 7ème domaine cosmique qui est lui-même composé de 7 strates différentes. Ce principe a déjà traversé les 3 strates les moins denses de notre univers et se trouve maintenant dans le domaine le plus dense de ce 7ème domaine cosmique.
Donc, le principe a traversé 3 strates, il est maintenant dans le septième domaine du quatrième strate. Est-ce bien cela ?
Durant cette phase, la compréhension que nous avons de la matière atteindra son paroxysme et elle nous révèlera qu’elle n’est qu’un aspect de ce qui la compose réellement. La physique quantique est probablement ce qui ouvrira les portes de cette compréhension. Par la suite nous traverseront les mêmes strates que nous avons traversées lors de notre descente dans la densification, mais avec une conscience objectivée.
Soit !
Selon l’Advaïta la période entière du passage dans le 7ème domaine cosmique et des 7 x 7 strates correspondant représentent quelques 311 040 000 000 000 de nos années.

Et il en reste combien ? Je présume que pour le principe, ce décompte en années terrestres n'a aucun sens ?

Pour le reste de ton post, j'y reviendrai peut-être plus tard.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par gaston21 le Ven 29 Juin 2012 - 10:26

pansemiotix, pourquoi parles-tu de l'homme originel avant sa chute ?
Je le vois plutôt en train de "grimper"...
Quant aux odeurs de Bretagne, oui, c'est l'odeur persistante du lisier qui nous a accompagnés...Pour un peu, j'aurais souhaité que les bretons se convertissent à l'Islam...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par JO le Ven 29 Juin 2012 - 10:58

et parler de la chute et d'avant elle est de la SF pure . Ou du récit mythique .
Une parmi d'autres des hypothèses de la "chute" est que la transition vers l'humain se soit accompagnée d'un passage graduel à la soi-conscience, puis à la morale , l'hominitude, quoi ! Ce que le mythe symbolise avec l'allégorie du paradis terrestre : passage de l'ignorance , sans conscience , à la responsabilité consciente . Une fois sorti, nada pour revenir en arrière !L'homme existerait alors depuis qu'il en a pris conscience . Nous sommes conscients, donc nous existons .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22498
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par pansemiotix le Ven 29 Juin 2012 - 16:56

Message supprimé pour quotes incorrectes, on ne sait plus qui répond quoi à quoi et à qui.
Voir article 6 de la Charte.
La modération.

Lire Comment citer/répondre.

pansemiotix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 197
Localisation : 74520 CHENEX
Identité métaphysique : LIBRE PENSEUR
Humeur : COOL
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par JO le Ven 29 Juin 2012 - 17:01

désolée : j'étais très jeune sourire
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22498
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par personne le Ven 29 Juin 2012 - 20:47

JO a écrit:en chat de bonne maison, c'est pas mal aussi... Mais la doctrine de la réincarnation n'est pas la métempsy...chose . En fait, elle est logique et la chrétienté à ses débuts ne la condamnait pas . D'ailleurs , un passage évangélique y ferait allusion ( l'aveugle-né, je crois ...)
Bonsoir réincarnation de Jo,
Là ça m'intéresse ! que fais - tu comme différence entre "réincarnation" et "métempsycose"(et -chose) ? car le Dico dit exactement la même chose de l'un et l'autre. sourire
avatar
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par personne le Ven 29 Juin 2012 - 21:02

pansemiotix a écrit:Personne,
Je rejoins aussi pensemiotix dans le fond, bien que je trouve ses explications un peu compliquées pour le commun. En tous ça je te rejoins en Esprit-conscience et aussi au sujet de la réincarnation. Vu que ton toutou a aussi l'esprit-conscience en lui, on va former un groupe pour savoir si on décide de se réincarner en chien ou en bonobo ?
Je m’excuse si mes explications sont parfois ardues. Mis à part le fait que la syntaxe n’est pas toujours chose aisée et que mon habilité à manier le clavier touche ses limites, je fais tellement d’erreurs que je dois d’abord taper mon texte dans « word », avant d’en faire un copier-coller… et même ainsi ! Je me trouve être un gaucher-dyslexique, ce qui n’arrange pas les choses.

Mon autre préoccupation est de partager le peu qu’il m’a été donné de savoir le plus fidèlement possible. Le premier point est d’expliquer qu’il faut différencier ce qui résulte du développement des véhicules formés dans l’espace-temps et qui suivent un cheminement qui concerne la création dans sa totalité, du principe qui nous habite et qui est l’Etincelle de Lumière des Gnostiques, l’Atman de l’Advaïta, le Christ intérieur, etc., bref l’homme originel d’avant sa « chute » dans le monde de la dualité et de la séparation nécessaires pour qu’il parvienne à son objectivation. Cet homme est en fait une sphère appelée aussi microcosme et qui est une reproduction à petite échelle de la totalité des univers et que tous les univers ont une point magnétique correspondant dans les microcosmes. La conscience qui habite ce microcosme peut activer chacun de ces points magnétiques et parvenir ainsi à participer à la totalité des univers. Mais ceci s’effectue par étape, car pour chacune il doit y avoir en parallèle expérimentation dans l’univers correspondant. Donc, le monde de l’espace-temps est un univers, mais il y en a d’autres. C’est le fameux « Royaume des Cieux qui est en nous et ses multiples demeures » et ce qui nous est expliqué dans les religions prisent dans leur sens ésotérique, c’est que c’est la liaison et la régénération de ce principe intérieur peut et doit retrouver sa vraie patrie. C’est toujours difficile d’expliquer cela, parce que notre tendance naturelle est de penser que les enseignements religieux, ésotériques ou autres s’adressent à notre personne, alors que cette personne est un phénomène transitoire qui permet à notre principe intérieur certains types d’expériences amenant la conscience à la maturité nécessaire pour passer à l’étape suivante. Pour ce qui nous concerne, nous sommes maintenant dans le 7ème domaine cosmique qui est lui-même composé de 7 strates différentes. Ce principe a déjà traversé les 3 strates les moins denses de notre univers et se trouve maintenant dans le domaine le plus dense de ce 7ème domaine cosmique. Durant cette phase, la compréhension que nous avons de la matière atteindra son paroxysme et elle nous révèlera qu’elle n’est qu’un aspect de ce qui la compose réellement. La physique quantique est probablement ce qui ouvrira les portes de cette compréhension. Par la suite nous traverseront les mêmes strates que nous avons traversées lors de notre descente dans la densification, mais avec une conscience objectivée. Selon l’Advaïta la période entière du passage dans le 7ème domaine cosmique et des 7 x 7 strates correspondant représentent quelques 311 040 000 000 000 de nos années. C’est un Manvantara, un jour de Manifestation complet avec ses phases de dissolutions et de re-créations intermédiaires. Je sais, c’est complètement fou, mais cela vaut bien Tolkien, Asimov et tout ce que j’ai entrevu à ce jour. Et plus on entre dans les détails pratiques, plus ces théories sont mises à l’écart et le processus d’Eveil et de Réalisation deviennent importants, car je réalise que la compréhension intellectuelle de ces propos restera lettre morte s’ils ne sont pas accompagnés par le travail sur moi-même et la mise à l’écart de ma personnalité au profit du « symbiote divin » qui doit poursuivre son chemin. Tout ceci laisse sous-entendre qu’il y a 6 autres domaines cosmiques, mais hormis le 6ème, celui que notre microcosme doit réintégrer magnétiquement, puis physiquement dans un véhicule approprié, je ne sais absolument rien des 5 autres, si ce n’est que les expressions vibratoires se chiffrent en trillions et sont totalement hors de notre portée. Pour en revenir à la réincarnation, c’est donc ce principe qui se réincarne dans des corps différents et non pas quelques vestiges d’anciennes personnalités.

Le deuxième point concerne les processus de développement. Selon ce que je sais, les principes divins qui sont en nous ne sont pas dans un état d’éveil uniforme. Le rôle des religions exotériques, ainsi que des divers codes de morale et d’éthique ont pour but de maintenir l’humanité à un certain niveau afin que ces principes puissent faire leur expérience dans un contexte le plus favorable possible. Pour les principes un plus actifs, l’enseignement mésotérique sera celui qui préparera les corps en vue d’un progrès permettant éventuellement le saut dans une strate supérieure, sans nécessité de s’incarner à nouveau dans la même. Et pour les principes ayant retrouvé un certain degré d’objectivation, les phases d’Eveil et de Réalisation peuvent être considérés. Cela représente la sortie du contexte espace-temps et la fin du cycle des réincarnations tel qu'enseigné par le Bouddha entre autres. Ceci correspond à la description donnée par les gnostiques sous les termes de hyliques, psychiques et pneumatiques.
Encore une fois, la personnalité n’a dans aucun de ces cas de figure quelque gloire ou satisfaction à en retirer, car elle n’est qu’un phénomène transitoire, ayant pour le moins usurpé les fonctions de la conscience et se les soit appropriées par l’intermédiaire des instincts, des émotions, de l’intellect et de la mémoire. Ce qui caractérise un pneumatique est sa propension à rechercher au-delà du conventionnel. C’est un sorte de rebelle, entre l’anarchiste et le révolutionnaire, mais qui pressent que les choses ne se passent pas qu’à l’extérieur et que le mot final pourrait bien se trouver dans son être intime.

C’est probablement parce que j’essaie toujours de passer du niveau de la personne à celui du principe qui l’habite que mes propos semblent ardus et confus, mais un forum métaphysique me laisse supposer qu’il y beaucoup de chercheurs qui le fréquentent et j’ai eu la chance de rencontrer des gens, des livres, des groupes, etc. qui m’ont aidé dans ma recherche et je me dois de passer la balle plus loin au risque de passer pour un farfelu ou un illuminé, voire un cinglé et, qui sait, peut-être dangereux !
Bonsoir et respect Pensemiotix,
Non ! tu n'as pas à t'excuser car si je trouve tes explications trop abstruses et techniques pour moi et le lambda cela, vient peut être de moi. Geveil semble mieux te capter. Pour moi, le principal c'est la finalité = ton niveau d'éveil spirituel. sourire
avatar
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par personne le Ven 29 Juin 2012 - 21:19

gaston21 a écrit:pansemiotix, pourquoi parles-tu de l'homme originel avant sa chute ?
Je le vois plutôt en train de "grimper"...
Quant aux odeurs de Bretagne, oui, c'est l'odeur persistante du lisier qui nous a accompagnés...Pour un peu, j'aurais souhaité que les bretons se convertissent à l'Islam...
Je ne sais pas si l'humain a chuté à son origine mais je le vois vraiment pas entrain de grimper (vers quoi ?).
Allons ! allons ! Gaston,
L'odeur de lisier, c'est la nature, on s'habitue à tout. Faut arrêter de t'asperger d'eau de Cologne. Evidemment, moi qui ai vécu à la ferme jusqu'à l'âge de onze ans, j'aime toutes les odeurs de la nature. Même ton Toutou aime. sourire
avatar
personne
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Lyon
Identité métaphysique : Ai connu l'Eveil
Humeur : de lion, mon maître est en moi
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par pansemiotix le Sam 30 Juin 2012 - 7:06

Message adressé à Geveil,
Bien que tous les quotes étaient en relation avec ton dernier message, ma réponse n'a pas passé. Je la remets.
C'est intéressant, mais d'où est-ce que tu tiens cela? Par ailleurs, le mot " magnétique" a un sens très précis en science, que chacun peut se forger de façon simple, en observant de la limaille de fer sur une plaque où règne un champ magnétique. En fait, ces deux mots " champ" et " magnétique" ne sont que des étiquettes qu'on met sur certains phénomènes observables par la vision, mais personne n'a jamais vu le champ lui-même.
De la même façon, à quelles expérimentations correspond ce fameux point magnétique, s'agit-il du même magnétisme que celui dont on parle en physique ?
Je n’ai rien inventé car je n’en serai pas capable, ce sont les propos tenus chez les Théosophes, les Rose-Croix et dans une certaine mesure par les Anthroposophes et quelques Loges maçonniques. On les retrouve également chez des mystiques tels Jacob Boehme et avec assez de détails chez Paracelse. Les descriptions les plus pointues et complètes font partie de la doctrine secrète, de la cosmogonie rosicrucienne et de leur philosophie élémentaire, tels que transmis par Helena Petrovna Blavatsky, Rudolf Steiner, Max Heindel, Jan van Rijckenborgh pour les contemporains.

Le mot « magnétique » est à prendre dans le sens d’un point de contact présent dans le microcosme et correspondant à un champ plus grand situé à l’extérieur, mais pas foncièrement actif. Pour ce qui est de nous actuellement, on peut se représenter que notre microcosme est une représentation de l’univers et que ce qui se passe (les énergies) dans l’univers se passe également dans le microcosme. L’astrologie ésotérique part de ce postulat, mais en réalité les énergies présentes sont beaucoup plus nombreuses que celles concédées aux planètes uniquement. C’est ce que l’Advaïta nomme les Lipikas et comme ces points activés représentent également notre karma, l’étude de notre thème astral est considéré sous cet angle astrologiquement et d’un point de vue ésotérique. Cela peut donner une autre compréhension que celle communément perçue de l’astrologie « exotérique » et peut-être aider à comprendre ce rapport « magnétique » entre le microcosme et le macrocosme. Beaucoup de points reliés au 7ème domaine cosmique sont actifs et le chemin préconisé par les « envoyés » consiste à nous enseigner comment éteindre ces points et activer ceux du 6ème domaine cosmique. Mais il n’est pas besoin de ces connaissances pour y parvenir, car cela se résume à un comportement adéquat, la base en étant le transfert des priorités du moi à la conscience. Comme dit précédemment des ombres à la lumière. Ne plus se considérer comme l’acteur du film de notre vie, mais de la lumière qui en permet la perception. Ce principe est ce que Nisargadatta nomme « La Présence à soi-même ici et maintenant » car ce principe n’est que partiellement soumis aux lois de l’espace-temps. C’est la conscience d’être ici, donc dans l’espace le plus limité qu’il nous soit donné de concevoir et maintenant, donc dans la portion de temps la plus restreinte possible.

Ces points magnétiques nous obligent donc à nous comporter en adéquation avec les énergies macrocosmiques qui les animent. C’est d’ailleurs ainsi qu’il faudrait comprendre les récits mythologiques. Nous considérons le cosmos comme un espace rempli de vide, de gaz et de temps à autre nous y trouvons quelques globes un peu plus compact (soleil, planètes, etc.), mais ce n‘est pas ainsi que le cosmos est perçu sur un plan ésotérique. Il est en réalité le champ d’expression d’entités et, par exemple, notre soleil visible n’ est qu’un aspect et l’esprit qui l’habite est le Christ solaire, de même que notre lune contient l’esprit de Jéhovah, esprit qui a considérablement travaillé à la densification de nos tissus de chair, de même que l’esprit de saturne a densifié nos os, etc. Il m’est difficile d’aller plus en détail et de transcrire par un mail ce qui est expliqué par ailleurs par des pages et des pages…
La conscience peut-elle activer quoi que ce soit ? Est-elle énergie ou simple "sensation"
C’est à double sens. Si ta conscience te dis que le vol est condamnable parce que tu n’aimerais pas non plus que l’on te dépossède de tes biens, tout ton organisme sera syntonisé sur ce fait et tu ne sécréteras pas les mêmes hormones que si tu voles, tes muscles seront aussi dans un autre état et fonctionneront différemment, etc. Cet état d’être « paisible » permettra alors à ta conscience de se fixer sur autre chose et si tu le comprends bien, ton organisme sécrétera… etc. En activant d’autres hormones la conscience aura une perception différente des choses et son rapport avec ces choses changera. La conscience est donc une énergie autant qu’une sensation. C’est l’énergie capable d’éclairer ton comportement, de le changer par la compréhension et procurer d’autres « sensations », disons connaissances.
Justement, de quelle expérimentation s'agit-il ?
L’expérimentation est celle de sa propre participation à d’autres aspects des diverses manifestations. L’idée de repos éternel ne concerne que le repos de l’âme, qui ne sera plus soumise aux conflits découlant de la dualité, mais cela ne signifie pas l’inactivité dans le sens de participation à parfaire la création, qui s’opère en règle générale en aidant et tirant vers le haut ce qui est resté plus bas. Toutes les tentatives d’émancipation et/ou de sauvetage des différents règnes sont sous la responsabilité d’entités supérieures et peuvent être considérées comme expérimentales, car leur succès dépend de beaucoup de facteurs. Par exemple, les hiérarchies qui ont œuvrés à la construction de notre enveloppe physique n’y sont pas parvenues en une seule fois. Ouspenssky dans son « Fragments d’un enseignement inconnu » pousse assez loin le bouchon des divisions planétaires, solaires et galactiques et des entités qui en ont la charge. Ecrits qu’il relate suite à ses entretiens avec Gurdieff.
c’est que c’est la liaison et la régénération de ce principe intérieur peut et doit retrouver sa vraie patrie.
Il y a là un problème de grammaire qui m'empêche de bien comprendre.
En effet, je m’explique : notre principe intérieur a dû (allégoriquement) délaisser son habit de lumière et se revêtir de peau de bête, donc une enveloppe charnelle, afin de pouvoir être en contact direct avec la matière dans son état de densification extrême, tel qu’il nous apparaît aujourd’hui. Etat nécessaire pour permettre l’objectivation entre ce qui est intérieur et ce qui est extérieur et ainsi séparer le « je » du « tu ». Mais une fois cette conscientisation effectuée, notre principe intérieur peut quitter son habit charnel et se revêtir à nouveau d’un véhicule plus approprié pour évoluer dans des états de la matière nettement moins denses, ainsi que des possibilités et des pouvoirs que nous avons peine à imaginer. C’est cela, regagner sa vraie patrie.
Donc, les enseignements s'adressent à notre principe intérieur. Mais y-a-t-il un intérieur et un extérieur ?
Oui, dans l’état de densification extrême de la matière et l’illusion qu’il provoque, mais il disparaît à l’analyse et surtout lorsque notre conscience se sert de véhicules autres que le corps physique.
Donc, le principe a traversé 3 strates, il est maintenant dans le septième domaine du quatrième strate. Est-ce bien cela ?
Il est maintenant dans la quatrième strate du 7ème domaine cosmique, le plus dense. Ce strate est encore composé de 7 époques bien distinctes et qui s’étendent sur des périodes géologiques considérables. Il y eu l’époque hyperboréenne, la lémurienne, l’atlantéenne, et nous sommes maintenant dans l’époque appelée aryenne, mais il est possible que j’en aie omise une précédent la période hyperboréenne.
Je vais essayer de synthétiser :
Il eu la première strate qui contenait 7 grandes étapes composées elles mêmes de 7 étapes mineures.
Puis la deuxième strate qui contenait 7 grandes étapes composées elles-mêmes de 7 étapes mineures.
Puis la troisième strate…
Maintenant la quatrième et nous somme dans la quatrième grande étape et la quatrième étape mineure.
Ceci concerne la création dans son ensemble, mais depuis des temps déjà immémoriaux, je crois me souvenir qu’il s’agit de l’époque hyperboréenne déjà, il est advenu que le principe intérieur de certaines entités avait déjà atteint suffisamment de discernement pour effectuer le voyage de retour.
Et il en reste combien ? Je présume que pour le principe, ce décompte en années terrestres n'a aucun sens ?
Pour le reste de ton post, j'y reviendrai peut-être plus tard.
Je ne saurai le dire. Je sais juste que ces phases ne sont pas soumises aux mêmes valeurs temporelles et qu’il y a un phénomène de ralentissement lors de la densification de la matière et d’accélération lors du processus inverse.

Pour terminer, j’ajouterai que les moyens d’investigation de ceux qui nous ont transmis les grandes lignes de la connaissance ésotérique n’est pas uniforme, mais que les successeurs ont toujours reconnus leurs prédécesseurs. Même s’il y avait divergences d’opinions sur quelques détails, il n’y eu jamais de divergences sur le bien fondé de leurs révélations.
Jacob Boehme était un visionnaire. Il lui arrivait d’être soudainement « enlevé par l’esprit », comme il disait et couchait ensuite sur papier ce qu’il avait entrevu. Paracelse était un intuitif. Il avait la faculté extraordinaire de percevoir au-delà de ce que ses yeux et sa raison lui montraient et était capable de « visualiser » par l’esprit tant les énergies que les êtres qui l’environnaient. Blavatsky avait des dons de médiums qu’elle a mis au service de l’humanité et était en contact avec de grands initiés déjà désincarnés qui lui transmettaient des informations, qu’elle vérifiait et complétait par la suite. Sa mission principale a été de démontrer l’identité des messages des différentes religions et sortir le Christianisme de son contexte historique. Heindel et Steiner avaient suffisamment travaillé sur leur corps astral pour permettre à ce dernier d’aller consulter les Chroniques de l’Akasha et y lire l’histoire de notre passé. L’Akasha est une partie du monde astral où sont enregistrées la plupart des faits de notre monde. Je n’en sais pas beaucoup plus si ce n’est que c’est à mettre en relation avec la mémoire de la matière (grossière et subtile). Van Rijckenborgh avait lui une mission bien spéciale qui était de créer un champ d’énergie en accord avec les libérés qui nous ont précédés, en l’occurrence les Cathares et le mettre à la disposition des chercheurs sincères afin de les soutenir dans leur cheminement spirituel et leur prodiguer la connaissance et la force nécessaire.

pansemiotix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 197
Localisation : 74520 CHENEX
Identité métaphysique : LIBRE PENSEUR
Humeur : COOL
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par pansemiotix le Sam 30 Juin 2012 - 8:03

Personne a écrit:Là ça m'intéresse ! que fais - tu comme différence entre "réincarnation" et "métempsycose"(et -chose) ? car le Dico dit exactement la même chose de l'un et l'autre
D'un point de vue ésotérique, la métempsychose concerne le principe vital qui anime les êtres vivants et il est issu de l'après big-bang, si j'ose m'exprimer ainsi. C'est ce qui permet à certains chamans ou sorciers d'utiliser la corps d'un animal pour un certain moment, (cf Castaneda: L'Herbe du Diable et la Petite Fumée. Voyage à Ixtlan. Histoires de Pouvoir. Le Second Anneau de Pouvoir. Le Don de l'Aigle. Le Feu du Dedans. La Force du Silence. L'Art de Rêver). La réincarantion à trait au principe divin intérieur qui est antérieur au big bang et ne provient pas de l'espace temps, mais qui est descendu dans la dualité de la matière afin d'objectiver sa concience au travers de corps de plus en plus denses et évolués.

pansemiotix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 197
Localisation : 74520 CHENEX
Identité métaphysique : LIBRE PENSEUR
Humeur : COOL
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par JO le Sam 30 Juin 2012 - 8:25

Suite : la métempsycose admet la régression possible des âmes , de l'humain jusqu'au minéral: la loi du karma décidant, selon le degré d'évolution.
La réincarnation, dans sa conception spirituelle, postule que l'âme , à travers les vicissitudes de ses expériences terrestres, reste humaine et ne saurait régresser . Mais les R+ ne sont pas de cet avis et vont jusqu'à dire que les individus peuvent régresser sur le chemin de l'hominisation.
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22498
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum