Existons-nous ?

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par pansemiotix le Jeu 28 Juin 2012 - 14:24

Geveil,

Non, veuille m’excuser, mais je n’avais pas compris le sens de (Voir mon post ICI ), j’ai toujours quelques difficultés à me familiariser avec toutes les formes de langage du web. Cependant, maintenant j’ai pris le temps d’en faire la lecture.

Concernant le premier sujet intitulé « Dieu est-il narcissique ? », je pense comme toi que le cerveau humain est probablement le véhicule de la conscience parmi les plus développé, mais je ne le vois pas comme étant à l’origine de la conscience qui l’habite, mais plutôt comme étant le véhicule le plus développé que la conscience ait créé pour s’objectiver sur le plan physique. Comme expliqué précédemment je ne sépare pas la matière de la conscience, mais pars du postulat que lorsque ce principe primordial non-manifesté entre en phase de manifestation, il y a clivage permettant à la conscience d’évoluer jusqu’à un état d’objectivation de plus en plus grand par organisation de la matière en systèmes de plus en plus complexes, permettant au potentiel de la conscience de trouver une expression, tout d’abord d’arrangements physiques, puis instinctive, puis émotionnelle et actuellement raisonnable pour ce qui nous concerne en tant de genre humain. Mais nous ne sommes pas un aboutissement, simplement une phase dans la relation conscience-matière. Si comme je le pense, la création entière participe à cet échange et ce développement et qu’en fin de compte la création entière trouvera son achèvement dans une relation conscience-matière à nouveau fusionnelle, je ne vois pas ce phénomène comme ayant pour origine une « tare » narcissique. D’un point de vue ésotérique et métaphysique tout laisse à supposer que l’Absolu en tant que tel n’a besoin de rien, pas même de se connaître et que si une singularité apparaît rompant le Zéro-Infini (plénitude absolue en un point zéro dans l’espace infini contenu lui-même dans ce zéro), cela n’affecte en rien l’Absolu qui reste dans son principe, mais permet à ce qui devient extérieur de venir à l’être et de réaliser les infinies possibilités contenues dans le Zéro-Infini. Cette singularité est le 1er Logos, premier et unique principe se situant entre le non-manifesté et le manifesté capable se saisir la plénitude du rien et de se vider en particules manifestées dans un espace manifesté. Ainsi commence la longue histoire d’une manifestation (Manvantara). Lorsque le manifesté a réalisé ce que le 1er Logos a « planifié » en raison de ce qu’il a entrevu dans l’Absolu, le tout est réabsorbé, entre en sommeil (Pralaya) et un autre jour de manifestation commence. C’est ce que les indous nomment la respiration de Brahmâ. L’Absolu étant absolu, ce qui pourra être mis en lumière dans les jours de manifestations est donc sans fin et rien n’indique qu’il n’y ait pas de multiples univers tant physiques que subtils (càd n’ayant pas foncièrement besoin d’un aussi grand degré de densification pour parvenir à expression). Si narcissisme il y avait, il affecterait éventuellement les dieux qui gèrent les galaxies, voir les systèmes planétaires, mais certainement pas l’Absolu. C’est d’ailleurs, d’un point de vue ésotérique une grave erreur que de confondre l’Absolu avec Jéhovah, ce dernier ayant une fonction purement démiurgique, n’étant qu’un Dieu parmi une multitude d’autres et n’ayant un caractère de divinité que pour ce qui concerne notre système solaire. Les religions monothéistes ne le sont donc pas et c’est parce qu’ils se réfèrent à une divinité régissant le manifesté, que l’ouverture d’esprit sur l’origine de la conscience comme principe pouvant transcender l’être leur fait défaut et qu’ils se figent dans les aspects du manifesté au lieu de considérer cette conscience comme un principe dynamique.

Pour ce qui est du 2ème ICI « Intérieur et extérieur », je me réfère volontiers aux propos de Nisargadatta qui ne fait pas de distinction réelle entre les deux. Il prétend en effet que tant la notion de temps que d’espace n’existent que dans notre mental. S’il est vrai que, par rapport au corps uniquement, l’intérieur et l’extérieur peuvent être envisagés sous leurs aspects internes et externes, il n’est pas moins vrai que nous sommes dans l’univers tout autant que l’univers est en nous. Non seulement il est en nous, mais de façon totalement subjective et que la Réalité de sa totalité physique et subtile échappera pour toujours au mental qui ne peut que subjectiver ce qu’il reçoit.

pansemiotix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 197
Localisation : 74520 CHENEX
Identité métaphysique : LIBRE PENSEUR
Humeur : COOL
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par Escape le Jeu 28 Juin 2012 - 14:43

.

Tiens ! Dans ce schéma, l'Absolu ne sert à rien ?!

N'est-elle pas pathologique, une théorie où repose un concept qui ne sert qu'à faire tapisserie ?

.
avatar
Escape
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 187
Localisation : Région Parisienne, France
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : posant la Question
Date d'inscription : 17/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par Cochonfucius le Jeu 28 Juin 2012 - 14:57

Non-occamienne, pour le moins.
avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 26142
Age : 64
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par gaston21 le Jeu 28 Juin 2012 - 15:08

Je rejoins certains concepts de pansemiotix puisque pour moi, tout est Esprit-Conscience, la matière n'en étant qu'une composante qui peut d'ailleurs disparaître partiellement ou en totalité au cours des temps.
Pour le reste, je suis bien incapable de porter un jugement , surtout quand je lis le terme réincarnation . Je nais, je vis, je crève et...basta !
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Existons-nous ?

Message par gaston21 le Jeu 28 Juin 2012 - 15:13

Bean a écrit:Ah! Brocéliande, je n'en suis pas loin!
Alors tu sais personne, les lutins, dames du lac, filles des forges et autres beaux esprits se promènent parfois dans mon jardin. sourire
Et c'est bien connu qu'il fait toujours beau en Bretagne, si parfois il pleut, c'est seulement pour emm... les touristes. sourire