Questionnement sur la foudre

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Questionnement sur la foudre

Message par Jipé le Jeu 26 Jan 2012 - 15:56

toujours autant de certitudes hein 7tour rire
jamais de "il me semble" ou "je crois que" ou "d'après moi"...
Je dirais que tu spécules avec affirmation lol!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés
Cervantes

Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages: 20257
Localisation: sud est
Identité métaphysique: Athée, Anticlérical et pour 2014 ; "Le mourant dit qu'il va aller compter les étoiles et qu'il reviendra quand il les aura toutes comptées" Proverbe tahitien
Humeur: Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription: 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnement sur la foudre

Message par _La plume le Jeu 26 Jan 2012 - 16:00

Jipé a écrit:
La plume a écrit:oui sauf que Dieu intègre tout l'univers ou les univers ? mais les animistes le voient dans la Nature, d'autres considèrent que l'univers est son corps manifesté.
mais tu reviens encore à cette notion de Dieu, avec un D majuscule, qui est bien représentatif de ce que les croyants pensent. J'ai du mal à te trouver cohérent...

mais je n'ai pas de problème avec le mot "Dieu" j'en n'ai pas trouvé de mieux. Je peux dire le "Grand Esprit" ou "l'Être suprême". Tant que nous ne l'avons pas réalisé nous le voyons comme extérieur à nous, c'est du à notre ignorance, mais ce n'est pas un personnage barbu assis sur un nuage. Le problème est que dès que l'on dit "Dieu", tout le monde pense au créateur de la bible, c'est bien la preuve que même les athées ont été traumatisé par le mythe de la Genèse, qui n'a rien à voir la déité des philosophies monistes ou panthéistes.

Et là, je vais me faire incendier par les croyants rire

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 5987
Localisation: au sud du sud
Identité métaphysique: hérétique
Humeur: c'est selon avec qui
Date d'inscription: 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnement sur la foudre

Message par chercheur le Jeu 26 Jan 2012 - 16:04

Une chose me chicote, La Plume... si tout l'univers et les habitants de la terre sont "Dieu", comment se fait-il que les êtres humains n'arrivent même pas à vivre en unité d'esprit et en parfaite harmonie sur cette planète?

chercheur
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages: 397
Localisation: Québec
Identité métaphysique: gnostique
Humeur: ... ça dépend ...
Date d'inscription: 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnement sur la foudre

Message par Huricane le Jeu 26 Jan 2012 - 16:57

chercheur a écrit:Une chose me chicote, La Plume... si tout l'univers et les habitants de la terre sont "Dieu", comment se fait-il que les êtres humains n'arrivent même pas à vivre en unité d'esprit et en parfaite harmonie sur cette planète?

Les croyants diront que leur Dieu est TOUT, c'est-à-dire à la fois un esprit apaisant mais aussi un esprit contrariant.
Donc, Il se chipote lui-même.

enfin j'crois bien hein ! segrattelementon

Huricane
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages: 216
Date d'inscription: 17/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnement sur la foudre

Message par ronron le Jeu 26 Jan 2012 - 17:09

Jipé a écrit:toujours autant de certitudes hein 7tour rire
jamais de "il me semble" ou "je crois que" ou "d'après moi"...
Je me demande si le fait d'adopter cette posture de part et d'autre, ne nous mènerait pas plus loin dans les échanges... Sommes-nous trop émotifs?

Car qu'est-ce qui est définitif? Toute conclusion même scientifique n'est-elle pas hâtive? Qu'on éclaire ma lanterne, que répond la science ici?

ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 4507
Localisation: ici-maintenant
Identité métaphysique: ouvert
Humeur: ciel bleu
Date d'inscription: 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnement sur la foudre

Message par SEPTOUR le Jeu 26 Jan 2012 - 17:12

C'est a la fois simple et complique.
DIEU, UN, LE PERE, ou autre nom a cree l'univers ET TTES LES POSSIBILITES qu'entraine cette creation et DIEU sait si elles sont nombreuses et variees.
PARMI celles ci, le fait de vivre dans le desordre, la violence et la non harmonie.
Pour APPRENDRE? Non. Parties de DIEU nous savons TOUT, nous venons de la plus parfaite perfection et descendons sur terre pour pousser a la roue de l'evoltion generale ET AVANT DE NAITRE, pour la enieme fois et comme a chaque fois nous OUBLIONS volontairement qui nous sommes pour n'etre que des etres humains faibles en intelligence et demunis.....

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages: 1851
Date d'inscription: 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnement sur la foudre

Message par _La plume le Jeu 26 Jan 2012 - 18:46

chercheur a écrit:Une chose me chicote, La Plume... si tout l'univers et les habitants de la terre sont "Dieu", comment se fait-il que les êtres humains n'arrivent même pas à vivre en unité d'esprit et en parfaite harmonie sur cette planète?

Pour affirmer l'Unité absolue, de mon côté je ne peux que tenter de te répondre selon la vision du monisme (advaita) mais ce n'est vraiment celle à laquelle j'adhère.

L'advaita est un peu la gnose de l'hindouisme, une voie de connaissance, fondée sur la discrimination entre le réel et l'irréel et sur la connaissance de Soi qui n'est pas différente de la connaissance de Dieu puisque la conclusion de l'Advaita-Védanta est que nous ne sommes pas différent de Dieu, "Je suis Cela qui Est" . Il nous reste à le réaliser.

La grande question qui se pose, c'est comment l'Un indifférencié a-t-il pu devenir multiple ? En fait selon l'advaita, il n'est pas devenu, l'Absolu reste inchangé, il n'est pas affecté par les images qui peuvent apparaitre à sa surface. Dieu, le monde et les âmes sont au Brahman ce que les vagues sont à l'océan, elles le qualifie en apparence, mais il reste au delà des qualités.

L'advaita y répond par le concept de maya, le voile de l'illusion, de l'ignorance. Le monde phénoménal de la diversité, son dieu, sa hiérarchie, et les consciences individuelles n'existent pas réellement, c'est une illusion due à l'ignorance. Lorsque nous sommes sous l'effet de cette ignorance (faux égo) nous nous identifions faussement au monde, nous nous voyons séparés, nous perdons la conscience de l'Un (j'y vois une correspondance avec le mythe de la chute dans d'autres traditions). Dans cet état d'ignorance, la conscience individuelle est prisonnière des illusions en pensant qu'elle est l'auteur des actes, elle crée une chaine de cause à effets, et reste prisonnière d'un monde virtuel ou elle se réincarne jusqu'à ce qu'elle réalise qu'elle est elle-même Brahman, alors elle atteint la libération en se fondant dans l'océan de conscience de l'absolu, et l'illusion de son individualité, du monde, et même du Dieu personnel s'évanouit comme un rêve.

Pourquoi ? personne vraiment ne peut le dire. L'homme a imaginé des mythes de la création. Les Védas sont honnêtes puisqu'ils concluent en disant "Dieu le sait-il lui même?"

Le Védanta utilise plusieurs images pour tenter de répondre au pourquoi.
La nature du non manifesté est de se manifester, pour se connaitre il doit devenir autre, ou comme dit Hurricane, il se chipote lui-même, l'UN joue à se perdre pour mieux se retrouver, ou que Dieu rêve le monde et pénètre son rêve... mais rien à voir avec le dieu extérieur des monothéismes.

Dans le panthéisme évolutionniste, L'UN en se manifestant, devient multiple et se différencie en différentes énergies. Esprit/matière. C'est une phase d'involution de la pure connaissance de l'Esprit, à travers des plans de plus en plus denses jusqu'à la matière grossière qui correspond à la totale ignorance ou inconscience. Dans la phase d'évolution, c'est le chemin inverse qui se produit, l'âme dont la conscience est voilée, part de la totale ignorance, s'éveille progressivement à sa propre nature, en remontant à travers les différents plans, jusqu'à recouvrer la parfaite connaissance. En tant qu'humain, nous sommes à mi-chemin, notre vision est encore faussée par le sens sens de l'ego et de la séparation avec le monde et les autres, mais nous sommes appelé à passer à un plan supérieur.


_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 5987
Localisation: au sud du sud
Identité métaphysique: hérétique
Humeur: c'est selon avec qui
Date d'inscription: 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnement sur la foudre

Message par chercheur le Sam 28 Jan 2012 - 16:19

C'est une assez bonne explication, La Plume. Donc, si je comprends bien, la diversité d'"esprits" qu'il y aurait sur cette terre serait essentiellement due à une sorte d'"involution", c-à-d à une sorte de perte d'identité de l'Unité et à une fragmentation de l'Esprit primordial en une multitude d'esprits différents qui seraient en perpétuel conflit ici-bas.

Dans ce cas, pourquoi a-t-il fallu qu'il en soit ainsi?... ou qu'est-ce qui a été la cause de cette "involution"?

chercheur
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages: 397
Localisation: Québec
Identité métaphysique: gnostique
Humeur: ... ça dépend ...
Date d'inscription: 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnement sur la foudre

Message par chercheur le Sam 28 Jan 2012 - 16:25

Voici une autre façon de voir les choses : On dirait bien que le problème pour plusieurs consiste à refuser l'idée qu'il puisse exister un "Esprit suprérieur" ou encore une quelconque "Intelligence créatrice supérieure" qui aurait pris l'initiative de créer une matière susceptible d'engendrer la "vie" et, qui plus est, d'y faire même apparaître des créatures "intelligentes" dotées de "conscience" et donc susceptibles de s'interroger sur la raison même de leur propre exitence sur cette terre.

Je vous propose donc un petit exercice. Chacun de nous devra se mettre à la place d'un "Dieu créateur" afin de déterminer ce qui l'aurait possiblement poussé à créer le monde que nous connaissons actuellement.

Pour ma part, si on considère que les "dinosaures" sont apparus sur cette terre, il y a de cela plusieurs milliers d'années, bien avant l'arrivée de l'homme sur cette terre, éh bien on pourrait fort bien en déduire que ce "Dieu créateur" (ou "intelligence créatrice") faisait tout simplement apparaître sur cette terre des créatures au gré de ses propres fantaisies. Dans quel but?.. Alors là... allez donc savoir! Tout ce qu'on sait, c'est que ces "dinosaures" étaient gigantesques et qu'il en étaient arriver à s'entredéchirer les uns les autres pour une simple question de survie temporelle.

À votre avis, est-ce que ce "Dieu" prenait plaisir à voir ce genre de créatures dominer pour un certain temps à la surface de notre planète?.. peut-être bien... tout comme un enfant qui jouerait avec des figurines miniatures en leur faisant faire toutes sortes de choses pour son unique plaisir.

Considérant ces choses, on pourrait alors très bien arriver à la conclusion que ce "Dieu" (ou "intelligence créatrice") en était lui-même alors, à cette époque, au stade de l'"enfance"... du moins, c'est ainsi que je vois les choses.

Finalement, ce "Dieu" (ou "intelligence créatrice") en aurait eu marre de voir ce genre de bestioles tout démolir sur leur passage et aurait décidé de tout balayer afin de n'y faire vivre que des créatures animales "moyennes" et aussi d'autres créatures qui, elles, seraient dotées d'un certaine intelligence et aussi de réflexion, à savoir l'espèce humaine... "évolution" oblige.

Alors, là, la question se pose encore : Dans quel but, à votre avis?..

chercheur
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages: 397
Localisation: Québec
Identité métaphysique: gnostique
Humeur: ... ça dépend ...
Date d'inscription: 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnement sur la foudre

Message par SEPTOUR le Sam 28 Jan 2012 - 16:55

LE but est simple DIEU voulait se voir de l'exterieure de sa personne et connaitre l'etendue de celle ci...par l'experience puisque au debut:"l'esprit de DIEU planait au dessus du vide". Il n'y avait que LUI en une seule personne.....IL se divisa en des myriades de facettes et ainsi commenca ce que nous connaissons aujourd'hui.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages: 1851
Date d'inscription: 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnement sur la foudre

Message par zizanie le Sam 28 Jan 2012 - 17:01

Une enfance qui dure 150 millions d'années
Et une période adulte qui est de 5 millions d'années après une période ado de 45 millions d'année?

Rapporté à l'échelle d'une vie en supposant que ce dieu éternel soit encore jeune, disons 30 ans, ça fait:
Enfance de 0 à 22 ans et demi
Ado de 22,5 ans à 29 ans
Adulte de 29 ans à 30 ans

Et il aurait fait l'homme à son image? Ca ne tient pas la route ce genre de raisonnement.

Tout ceci ne relève que d'une vision anthopologique des choses, une myopie congénitale du genre humain ou tout doit tourner autour de son petit nombril. Alors qu'on sait maintenant qu'il y a des milliards d'autres planètes comme la notre capable de produire de la vie et de l'intelligence. On ne sait pas comment seraient ces autres vies et autres intelligences extra-sidérales non encore découvertes mais chacun y voit un autre nous même ou des animaux pas trop éloignés de ceux qu'on connait ou qu'on découvre encore sur terre ou dans les fonds marins ...
Il y a fort à parier qu'une forme de vie intelligente sur une autre planète serait totalement et fondamentalement différente de tout ce que nous connaissons ou avons peine à imaginer.
l'Homme est myope, impossible de le soigner ... son esprit est borné à ce qu'il connait ou reconnait (même en extrapolant ou en philosophant).

C'est ainsi et personne n'y peut faire grand chose, il est nécessaire de découvrir les choses avant de pouvoir s'en faire une idée correcte. Et encore, je ne parle même pas de l'hypothétique dieu des religions ou chacun y va de sa propre sauce, ou personne n'est d'accord et ou les églises tranchent pour imposer leurs points de vues aussi faux les uns que les autres.

L'hypothèse la plus simple et la plus raisonnable c'est de savoir se passer de l'idée de dieu et tenter d'expliquer le monde sans y avoir recours.

En conclusion, toute idée de dieu, quelle qu'elle soit, ne peut être fausse ... il faut donc apprendre à se passer de cette idée.

zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 7436
Localisation: France
Identité métaphysique: Matérialiste
Humeur: Taquine
Date d'inscription: 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnement sur la foudre

Message par zizanie le Sam 28 Jan 2012 - 17:06

Certains feraient mieux de faire 7 tours de langue dans la bouche de leur voisine avant de sortir leur grosse b... bêtise! mdr

zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 7436
Localisation: France
Identité métaphysique: Matérialiste
Humeur: Taquine
Date d'inscription: 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnement sur la foudre

Message par Jipé le Sam 28 Jan 2012 - 17:09

zizanie a écrit:Certains feraient mieux de faire 7 tours de langue dans la bouche de leur voisine avant de sortir leur grosse b... bêtise! mdr
mdr

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés
Cervantes

Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages: 20257
Localisation: sud est
Identité métaphysique: Athée, Anticlérical et pour 2014 ; "Le mourant dit qu'il va aller compter les étoiles et qu'il reviendra quand il les aura toutes comptées" Proverbe tahitien
Humeur: Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription: 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnement sur la foudre

Message par SEPTOUR le Sam 28 Jan 2012 - 17:52

ENCORE une fois ZIZANIE, j'attend ta propre reponse, pas celle recue, pas celle des autres, mais la tienne! on comparera et j'en ferai la critique. ALLEZ ZIZI un peu de courage!!!

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages: 1851
Date d'inscription: 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnement sur la foudre

Message par SEPTOUR le Sam 28 Jan 2012 - 17:55

ET TOI, L'ARTISTE, a part ton habituel septicisme et ton sourire......! QUEL est ta vision? EN as-tu une? CA m'etonnerait beaucoup vu que tu es myope.

SEPTOUR
Maître du Relatif et de l'Absolu

Nombre de messages: 1851
Date d'inscription: 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnement sur la foudre

Message par zizanie le Sam 28 Jan 2012 - 17:59

SEPTOUR: Il n'est pire myope que celui qui ne veut voir.
Si tu n'as pas vu ma réponse, une seule solution .. l'occuliste. stop

zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 7436
Localisation: France
Identité métaphysique: Matérialiste
Humeur: Taquine
Date d'inscription: 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnement sur la foudre

Message par _La plume le Sam 28 Jan 2012 - 19:04

chercheur a écrit:C'est une assez bonne explication, La Plume. Donc, si je comprends bien, la diversité d'"esprits" qu'il y aurait sur cette terre serait essentiellement due à une sorte d'"involution", c-à-d à une sorte de perte d'identité de l'Unité et à une fragmentation de l'Esprit primordial en une multitude d'esprits différents qui seraient en perpétuel conflit ici-bas.

Dans ce cas, pourquoi a-t-il fallu qu'il en soit ainsi?... ou qu'est-ce qui a été la cause de cette "involution"?

Même si l'on n'est pas d'accord sur tout et sur le mot "création" en particulier, car pour moi il n'y a pas véritablement création, l'explication de Septour est valable, à savoir que Dieu pour se connaître devient autre tout en restant lui même.
Les âmes individuelles sont comme des gouttes de pluie, qui bien qu'apparaissant distinctes, sont de l'eau, elles
émanent de l'océan et finissent par y retourner. Enfin ce sont des images, faute de mieux. Si les âmes incarnées dans la matière sont en conflit c'est justement parce qu'elles sont sous l'illusion de la séparation à cause de leurs corps avec lequel elles s'identifie. Dans ce monde, tous fonctionne, tout est perçu par l'opposition des paires, la dualité bien/mal, lumière/obscurité, plaisir/douleur, chaud/froid, création/destruction etc...et pour que ce monde existe, il faut cette opposition de deux forces. Quand l'équilibre revient alors tout redevient non manifesté.

Est-ce un cycle qui recommence éternellement ou un mouvement spirale semblable mais différent ?

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 5987
Localisation: au sud du sud
Identité métaphysique: hérétique
Humeur: c'est selon avec qui
Date d'inscription: 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnement sur la foudre

Message par _Tan le Sam 28 Jan 2012 - 19:35

La plume a écrit:Même si l'on n'est pas d'accord sur tout et sur le mot "création" en particulier, car pour moi il n'y a pas véritablement création, l'explication de Septour est valable, à savoir que Dieu pour se connaître devient autre tout en restant lui même.
Les âmes individuelles sont comme des gouttes de pluie, qui bien qu'apparaissant distinctes, sont de l'eau, elles
émanent de l'océan et finissent par y retourner. Enfin ce sont des images, faute de mieux.
Oui, il y a là une vérité que le mental ne peut appréhender dans sa totalité, une vérité qui le dépasse complètement, parce qu’effectivement, le mental ne peut pas se représenter « quelque chose » qui ne se distingue de rien.

Cet apparent paradoxe du divin qui descend vers des taux vibratoires de plus en plus bas (s’identifiant ainsi de plus en plus à la forme) tout en restant « en même temps » absolu, « entier » et « au-delà » de la manifestation, est le même paradoxe insoluble pour le mental que le paradoxe apparent entre l’immanence et la transcendance, qui représentent en fait deux aspects de la même réalité. C’est la dichotomie divine.

Seules des paraboles, des images comme celle des gouttes d’eau (ou celle des fractales et des hologrammes) peuvent illustrer cela, et encore, ce seront toujours des perspectives limitées, des formes mentales.

_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages: 1016
Localisation: Non-locale
Identité métaphysique: Spiritualité sans religion
Humeur: Zazen
Date d'inscription: 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnement sur la foudre

Message par ronron le Sam 28 Jan 2012 - 20:20

Tan a écrit:Seules des paraboles, des images comme celle des gouttes d’eau (ou celle des fractales et des hologrammes) peuvent illustrer cela, et encore, ce seront toujours des perspectives limitées, des formes mentales.
Comment ces analogies naissent-elles pourtant dans le mental?

ronron
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages: 4507
Localisation: ici-maintenant
Identité métaphysique: ouvert
Humeur: ciel bleu
Date d'inscription: 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questionnement sur la foudre

Message par zizanie le Sam 28 Jan 2012 - 20:24

Coeur de Loi a écrit:Les parents punissent bien leurs enfants ?

Alors naitre ou ne pas naitre, c'est la question que se pose les parents pour leur enfants.
Sauf que c'est très réducteur du rôle des parents, ce n'est pas faux. En fait, les parents éduquent leurs enfants (en principe) et les punissent quand les enfants ne respectent pas cette éducation (ce qui est normal puisque ça borne les limites) ou les encourage lorsqu'il suivent cette éducation.

Naitre ou ne pas naitre, celà s'appelle du planning familial. Avec le bon Docteur Ogino, il y a pas mal d'enfants né non désirés au départ et avec les pesticides, il y a maintenant pas mal de couples stériles.

Quant à la foudre, les inondations ou les tremblements de terre, ces catastrophes impressionnantes ont toujours marqué l'humanité, il n'est pas étonnant qu'on les retrouve dans toutes les croyances comme l'émanation de forces divines. On ne connaissait pas à l'époque les lois de l'électrostatique ni la tectonique des plaques ni l'influence des phénomènes météorologique.

zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages: 7436
Localisation: France
Identité métaphysique: Matérialiste
Humeur: Taquine
Date d'inscription: 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum