Poème à énigme, mystère à percer...

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Poème à énigme, mystère à percer...

Message par zizanie le Mer 8 Fév 2012 - 17:02

miamol a écrit:Ah bon il parle de quoi alors? ce qui reviendrait à se demander à quoi pense un autiste...
Zizanie, une idée?
Je n'ai aucune idée de ce qui se passe dans la tête d'un autiste dubitatif
Demande à Jipé, il en a peut-être examiné?
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème à énigme, mystère à percer...

Message par Sonrisa le Lun 5 Mar 2012 - 23:20

Bonsoir,

Intéressant poème, (j'aime beaucoup les jeux d'énigmes).

Je dirais que le principe moteur est la répétition. On peut déjà déceler une rupture de la rime avec "échange"; le "ange" ne répond pas de la même façon que les autres vers aux rimes.
Il semblerait également que beaucoup de mots se répètent, tels quels ou par déclinaison morphologique.
Hmmm, les mots "démons", "jeu", "mènent" et "seuls" ne sont pas déclinés ou répétés.
Voilà dans un premier temps pour l'analyse formelle.

Pour l'analyse sémantique, je dirai que les menteurs sont le sourd et l'aveugle qui semblent en lien étroit avec l'esclave. Il y a un effet poupées russes, comme si tout le monde à l'intérieur de l'entité "songe" jouaient le même rôle en quête de vérité. Seul "amour" semble de "bonne foi".

Je ne vois que ça pour l'instant.

Sonrisa
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 42
Localisation : Sur la galaxie
Identité métaphysique : Euh...
Humeur : Au gré du vent
Date d'inscription : 25/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème à énigme, mystère à percer...

Message par Fred973 le Mar 6 Mar 2012 - 0:09

Moi, je vais dire une connerie (ce ne sera pas la dernière.... Wink )

C'est le muet qui ne tourne pas pette de rire

Fred973
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1055
Localisation : Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles...
Identité métaphysique : Athée
Humeur : Attentif - Calme
Date d'inscription : 22/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème à énigme, mystère à percer...

Message par Sonrisa le Mar 6 Mar 2012 - 15:38

lol! , je ne trouve pas que ce soit forcément une connerie, ça me fait penser au film "the artist", et puis "le mime" du muet, ça rejoindrait le deuxième poème.

En fait, j'ai pu remarquer qu'on pouvait en faire une phrase des "mots" qui ne répondent pas à la logique de répétition.
" Seuls les démons et les anges mènent le jeu" ou encore "Seuls le jeu et les démons mènent les anges ou l'ange" ou encore "Seuls les anges et le jeu mènent les démons".
Du coup on tourne en rond ici aussi. lol! Ca s'appelle une phrase à pivot en grammaire je crois. ^^

Sonrisa
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 42
Localisation : Sur la galaxie
Identité métaphysique : Euh...
Humeur : Au gré du vent
Date d'inscription : 25/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème à énigme, mystère à percer...

Message par Sonrisa le Mar 6 Mar 2012 - 15:42

Ca me fait penser à ça d'Escher:

Sonrisa
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 42
Localisation : Sur la galaxie
Identité métaphysique : Euh...
Humeur : Au gré du vent
Date d'inscription : 25/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème à énigme, mystère à percer...

Message par Cochonfucius le Mar 6 Mar 2012 - 15:49

Ou encore :

avatar
Cochonfucius
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 22432
Age : 62
Localisation : taverne de Cluny au quartier latin
Identité métaphysique : vieux porc
Humeur : paisible
Date d'inscription : 08/01/2009

http://paysdepoesie.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème à énigme, mystère à percer...

Message par Sonrisa le Lun 2 Avr 2012 - 2:03

Je vois que ça n'a pas beaucoup avancé par ici, c'est dommage.

Bon je vais vous aider, la question de départ c'était "Qui ne tournent pas en rond"?, on a pu dégager "Seuls les démons et les anges mènent le jeu" ou inversement, bref ça tourne en rond aussi, donc ça s'annule. Reste "mènent", qui peut être assimilé à l'acte de cheminenement.
Un cheminement si il n'arrive pas au point de départ il ne tourne pas en rond.
Mais lorsqu'il tourne en rond, la réponse est donc: personne, or personne c'est à la fois personne et tout le monde, dans le sens personne "aucune personne" et personne; "une personne".
Du coup, on tourne en rond de manière sémantique cette fois.
Pour finir tout tourne en rond même rien. sourire

Sonrisa
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 42
Localisation : Sur la galaxie
Identité métaphysique : Euh...
Humeur : Au gré du vent
Date d'inscription : 25/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poème à énigme, mystère à percer...

Message par Sonrisa le Lun 2 Avr 2012 - 2:25

Bon sinon Zizanie t'as pas des créations à nous faire partager? A moins que j'ai raté ça. copains

Sonrisa
Sorti de l'oeuf

Féminin Nombre de messages : 42
Localisation : Sur la galaxie
Identité métaphysique : Euh...
Humeur : Au gré du vent
Date d'inscription : 25/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum