Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Page 18 sur 19 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par Ling le Dim 12 Fév 2012 - 12:09

Spiritualisme Athée 1966:


Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par _Tan le Dim 12 Fév 2012 - 12:29

Vent d'Est a écrit:Mais attention: rien qu'en vous déclarant "spiritualiste" vous êtes déjà dans le parti pris. Je sais qu'on a déjà eu l'occasion d'en débattre sur un autre fil, je ne sais plus où, mais c'est un fait que l'esprit n'est pas supérieur ou plus important que la matière.
Les intervenants spiritualistes ici sont principalement orientalistes, alors je vous demande ceci: dans quelle culture, que ce soit chinoise, japonaise ou indienne, est-il dit que le Ciel est plus important que la Terre? A ma connaissance (surtout limité au taoïsme je l'avoue), aucune d'elle ne le dit.
C’est vrai, aucune. Qui a prétendu une telle chose dans ce fil d'ailleurs ?


Dernière édition par Tan le Dim 12 Fév 2012 - 12:49, édité 1 fois
avatar
_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1016
Localisation : Non-locale
Identité métaphysique : Spiritualité sans religion
Humeur : Zazen
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par tango le Dim 12 Fév 2012 - 12:45

Bonjour Vent d'Est
ta dernière intervention me réjouit, et, me rassure tant qu'à trouver encore sur ce forum une certaine qualité.
Vent d'Est a écrit:C'est une pièce, avec deux faces.

La vérité se trouve dans la synthèse. Défendre un point de vue cause l'ignorance.
Qu'est-ce qu'un point de vue? Assez explicite comme terme, c'est que que l'on voit d'un objet à partir d'une position précise.
Comment connaître au mieux l'objet? En le regardant sous plusieurs angles, de plusieurs points de vue.
ça me donne envie de rajouter une petite illustration pour montrer combien les points de vues peuvent être contradictoires:
Ce qui est caché restera caché, et lorsque vous tenterez de l'extirper de l'ombre, certaines forces tendront à l'y faire retourner, quelque que soit la manière, car c'est sa nature d'être, et de retourner à l'ombre (@Tango: l'ombre ici est ton fameux intangible). Et la seule chose qui guette l'opérateur, c'est le discrédit.
J' ai bien compris que ombre, intangible, non-forme, invisible ou autre voulaient désigner la même idée qu' est l'insaisissable.
Il est évident que l'audition d'un témoignage n' apportera jamais le relief de l'expérience personnelle.
Comment pourrait-on décrire les couleurs à un aveugle ?

à propos de forme et de non-forme, il est dit dans le zen de ne s'attacher ni à l'un ni l'autre. L' ultime libération et la plus difficile à accomplir, est celle de se libérer de l'attachement au détachement.

Bonne journée à tous.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par Geveil le Dim 12 Fév 2012 - 18:04

tango a écrit:
à propos de forme et de non-forme, il est dit dans le zen de ne s'attacher ni à l'un ni l'autre. L' ultime libération et la plus difficile à accomplir, est celle de se libérer de l'attachement au détachement.
Autrement dit, être zen, c'est se moquer de tout,
- Etes vous attaché aux bien de ce monde ?
- Je m'en f....
- Êtes-vous attaché à vos amis ?
- Je m'en f...
- En somme, vous chercher à vous détacher de tout ?
- Je m'en f....
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par zizanie le Dim 12 Fév 2012 - 18:15

@Tango,
Il n'est pas interdit de citer ses métaphores, celle que tu a employée est nommée métaphore du cylindre, elle est couramment employée pour illustrer la dualité.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par tango le Dim 12 Fév 2012 - 18:45

Geveil a écrit:
tango a écrit:
à propos de forme et de non-forme, il est dit dans le zen de ne s'attacher ni à l'un ni l'autre. L' ultime libération et la plus difficile à accomplir, est celle de se libérer de l'attachement au détachement.
Autrement dit, être zen, c'est se moquer de tout,
- Etes vous attaché aux bien de ce monde ?
- Je m'en f....
- Êtes-vous attaché à vos amis ?
- Je m'en f...
- En somme, vous chercher à vous détacher de tout ?
- Je m'en f....
croule de rire
Tu fais là une analyse simpliste.
En fait, la voie enseignée par le zen est de se détacher de tout pour atteindre la révélation de sa vraie nature.
Mais une fois atteinte, il y a un retournement de la conscience, et tu te retrouves exactement là où tu es. Sauf que ton poste d'observation n'est plus le même. C'est ta vraie nature qui est là révélée et qui observe toutes les identifications que tu croyais être auparavant.
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par tango le Dim 12 Fév 2012 - 18:51

zizanie a écrit:@Tango,
Il n'est pas interdit de citer ses métaphores, celle que tu a employée est nommée métaphore du cylindre, elle est couramment employée pour illustrer la dualité.
Oui c'est la dualité, c'est le conflit des contradictions. boowang

La non dualité est d'embrasser les contradictions. love you

C'est le troisième oeil qui s'ouvre sur la véritable réalité. souriantlunettes
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par Invité le Dim 12 Fév 2012 - 19:02

@Vent d’Est
Merci pour ta participation. Je suis, bien évidemment, d’accord avec tes propos. Mais……personne, parmi les « spiritualistes », n’a dit que le Ciel était plus important que la Terre…… en tout cas pas moi.

Par contre, l’inverse est tout à fait vrai. C’est-à-dire que les « matérialistes » non seulement dénigrent, mais carrément, nient le Ciel.

Pour ce qui est de l’appartenance à une doctrine, à une école, je pense que c’est un mal nécessaire, tout du moins au début et pendant un temps plus ou moins long, pendant lequel nous mettons nos pas dans un chemin défriché par le senseï (littéralement celui qui est devant). Et chacun empruntera le chemin correspondant à sa sensibilité, à sa compréhension, à son niveau.

Ce chemin balisé nous permettra d’éviter les pièges et chausse- trappes diverses, jusqu’à ce que nous trouvions notre senseï intérieur. Là, notre vision deviendra une vision holistique qui dépassera tous les dogmes castrateurs et toutes les écoles, car s’il existe de nombreux chemins, il n’y a qu’un sommet. Alors peu importe le chemin parcouru, seule compte l’arrivée.

Oui, les choses cachées doivent le rester, mais alors, quid de notre participation à ce forum, autant se retirer et ne plus parler. Mais Les paroles, à l’instar de graines emportées par le vent, tombent, pour la plupart, sur des étendues stériles, mais quelques-unes arrivent sur un terreau où elles pourront se perpétuer.

Et si discrédit il y a, il ne peut atteindre que celui qui le profère, car n’oublions pas ces paroles de sagesse : « Malheur à celui par qui le scandale arrive ».


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par Vent d'Est le Dim 12 Fév 2012 - 22:21

@Tan, @Hitori:

Peut-être nous étions-nous mal compris à l'époque, mais je me rappelle d'un désaccord entre nous à ce sujet, il y a quelques temps.
Mais si vous pensez que l'esprit n'agit pas plus sur la matière que la matière agit sur l'esprit et qu'il est tout aussi important de vivre dans l'un que dans l'autre, on est d'accord.

Hitori a écrit:Oui, les choses cachées doivent le rester, mais alors, quid de notre participation à ce forum, autant se retirer et ne plus parler. Mais Les paroles, à l’instar de graines emportées par le vent, tombent, pour la plupart, sur des étendues stériles, mais quelques-unes arrivent sur un terreau où elles pourront se perpétuer.
Figure-toi que c'est une question récurrente chez moi, d'où ma participation cyclique (outre le fait que c'est trop chronophage).
Dans l'absolu même, c'est fort probable que ça ne serve pas à grand chose. Mais ma nature est ce qu'elle est, et j'ai moi aussi envie de partager mes p'tites graines, tout en nourrissant aussi l'espoir de lire quelque chose qui pourrait apporter une pierre à mon édifice.

Mais c'est tellement difficile d'en discuter.

En tout cas, de mon expérience personnelle, j'en suis revenu de la trop grande générosité intellectuelle.
Quand j'ai (re)découvert ce pan du monde, c'était grâce à la pratique des arts martiaux. A l'époque j'étais très scientifique (j'étais d'ailleurs en facultés des sciences). Mon seul lien avec le spirituel, c'était la certitude de l'existence de l'Âme, certitude que j'avais depuis ma plus tendre enfance (alors même que ma proche famille est athée, voire cartésienne).
Quand j'ai pris conscience grâce aux arts martiaux de tout ce qui était possible de faire avec un esprit, ma première réaction fut naïve: j'ai eu envie de partager ça avec tout le monde. C'était pure générosité, ça aurait pu améliorer leur vie. Mais évidemment, ceux qui l'ont vécu s'en doutent: je me suis heurté à un mur.

Les gens te jugent comme ça arrange leur petit confort intellectuel. Avant je passais pour quelqu'un de logique qui avait du discernement, quelqu'un de réfléchis et de raisonné, et surtout de critique. Mais dès que j'ai commencé à vouloir leur parler de spirituel, ils ont vite changé d'avis: entre changer eux-même ou réviser leur opinion sur moi, ils ont vite choisi la solution de facilité. Pourtant mes découvertes ne m'ont pas fait perdre logique et raison, et d'ailleurs mes études à la fac se poursuivaient, mais tu deviens vite le gentil naïf qui s'est fait embobiner.

Alors après tu essaies de montrer. Mais ce n'est jamais assez...
A croire que si tu ne leur fais pas comme dans Matrix ou une grosse boule de feu qui détruit la moitié de la ville comme dans les manga, ce n'est pas une preuve!!! mdr
Dans la vraie vie, ce n'est pas spectaculaire!
Ou alors ils cherchent le truc... comme si t'allais arnaquer ta famille ou tes propres amis.
Ou alors c'est juste une suite de coïncidence quand il s'agit de divination... Pratiquant le Yi King pour moi-même depuis sept ans, j'en suis déjà à sept ans de coïncidences! Pas mal, non?

Pour finir, ce qui n'est que pure générosité intellectuelle est perçu pour une forme de prosélytisme.

Bref... j'étais jeune, j'étais naïf, j'ai vite appris ma leçon ^^

Depuis je ne parle qu'à ceux qui demande, et encore, en prenant mes précautions.
Et je ne montre pas. Si ça l'intéresse, c'est à l'autre de faire, c'est à la portée de tous.
Encore pour les arts martiaux, c'est long, et il faut être patient. Mais des choses comme le Yi King, c'est vraiment accessible à tous: un bon bouquin, des pièces ou des tiges, et au bout d'une dizaine de tirages tu arrives déjà à des interprétations plutôt claires (et tu peux alors constater que tes premiers tirages auxquels tu n'avais rien compris à l'époque se révèlent juste eux aussi). Et si jamais ça ne marchait pas, ce n'est pas non plus un investissement énorme d'essayer pour se faire une idée.

Après tu peux aussi en parler avec ceux qui connaissent. Là c'est tout de suite mieux... dans un premier temps.
Le fait est que, comme je n'appartiens pas à un courant (bien que je sois d'inspiration taoïste), chaque fois que je veux exprimer une idée qui m'est propre, on me renvoie toujours une sorte d'argument d'autorité. Là aussi j'ai pris l'habitude de tâter discrètement le terrain, et si mon interlocuteur est réfractaire aux idées nouvelles, je m'en tiens aux banalités. Je peux aussi jouer les candides: si il ne veut pas de mon expérience, moi j'accepte la sienne volontiers. Si ça lui flatte son ego, tant mieux, mais au final c'est moi qui en sort grandi puisque j'aurais appris de lui.

C'est bien plus tard que j'ai compris que ce qui est dans l'ombre tend à rester dans l'ombre.
Sans doute y'a-t-il moyen de transmettre, mais je suppose que le verbe n'est pas le bon moyen.
Peut-être par infusion, si un jour j'en suis capable.

Vent d'Est
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 23/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par tango le Dim 12 Fév 2012 - 22:46

Vent d'est
quand on y réfléchit bien, nous sommes constitués de millions de petits riens.
Ce que tu apportes aux autres, tu voudrais quelque part en avoir une preuve. Mais as-tu remercié tous les gens qui t'ont apporté un petit rien ?
Voilà, on ne peut redistribuer que des petits riens et finalement peu importe d'en avoir la preuve, pourvu qu'on l'ait fait.

Tiens je te remercie pour tes ptits textes de rien. merci
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par Invité le Lun 13 Fév 2012 - 12:01

@Vent d’Est
Oui, je comprends parfaitement ton témoignage, d’autant que j’y trouve des similitudes avec ma propre expérience.

Qu’il faille vivre sans occulter la « matière » ? Mais c’est une évidence ! Si nous sommes incarnés c’est pour une raison primordiale et il ne faut pas oublier que le corps est le temple de l’esprit. Je me souviens d’un séminaire d’énergétique où la plupart des participants étaient des personnes n’ayant pas d’expérience de pratiques corporelles et où nous n’étions que 3 ou 4 pratiquants d’A.M. Il n’était pas rare de voir, lors d’exercices assez pointus, de nombreux élèves complètement déstabilisés, alors que nous, grâce à notre enracinement, nous étions plus à même de rester maître de notre esprit et de notre corps.

Personnellement, mon « ouverture » s’est faite en partie grâce aux A.M., qui m’ont amené aux philosophies extrêmes orientales, qui elles, m’ont amené à m’interroger sur ma propre tradition et le cercle s’est refermé, avec la compréhension que, tel celui qui cherche désespérément quelque chose qui est à côté de lui, nous cherchons souvent ailleurs ce qui est là, près de nous, mais que nous ne voyons pas. Ce qui ne veux pas dire que les autres traditions n’ont rien à nous apprendre, bien sûr, car elles permettent de déployer notre champs d’expérience.

La première fois que j’ai abordé le Yi King, ce fut lors d’un stage avec le sinologue Cyrille Javary, avec un sentiment mitigé, je me disais : « Bof, encore une mancie de plus » et…. j’ai été bluffé, autant par l’approche « scientifique », que par les résultats des tirages, pour le moins troublants.

Pour ce qui est de vouloir témoigner, en passant le flambeau, je crois qu’il ne faut pas se poser la question. S’il est vrai qu’au début, on en prend plein la tronche, on comprend vite qu’il ne sert à rien de vouloir forcer les choses et qu’il faut simplement être soi-même et si quelque chose doit passer, ben…….. il passera. Je suis intimement convaincu que c’est par l’exemple que les choses peuvent se faire, pas par vouloir persuader et imposer à tout prix.

Comme je l’ai déjà dit, une de mes plus grande fierté dans les A.M., c’est lorsque je reçois un courrier d’un ancien élève, dans lequel il m’écrit que mon enseignement a été un tournant dans sa vie et qu’il m’en est reconnaissant…….. le reste, les diplômes, les grades, les médailles…….Bof

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par tango le Lun 13 Fév 2012 - 18:14

Hitori a écrit:
La première fois que j’ai abordé le Yi King, ce fut lors d’un stage avec le sinologue Cyrille Javary, avec un sentiment mitigé, je me disais : « Bof, encore une mancie de plus » et…. j’ai été bluffé, autant par l’approche « scientifique », que par les résultats des tirages, pour le moins troublants.
Moi, ce qui m' époustoufle, c'est de voir combien tous ces aspects de la réalité, qui sont déclinés dans toutes traditions à travers tous les âges de la Terre, arrivent à cohabiter sans vraiment se contredire.
N' y a-t-il pas une perfection qui se dégage de tous ses savoirs qui tombent d' on ne sait où ?
Comme si la réalité se déployait dans une perfection multidimensionnelle, et que chacun puisse y trouver les éléments qui lui conviennent pour atteindre son propre contentement.

Vois-tu Hitori, il n'est pas nécessaire d'aller si loin pour trouver le bluff que t'a provoqué le Yiking, tout près de chez toi, il y a le Tarot de Marseille qui ne manque pas de teneur.

Voilà, merci à tous pour vos témoignages qui ont un certain parfum qui ne m'est pas insensible.

Gassho
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par Invité le Lun 13 Fév 2012 - 19:32

Tango :
Moi, ce qui m' époustoufle, c'est de voir combien tous ces aspects de la réalité, qui sont déclinés dans toutes traditions à travers tous les âges de la Terre, arrivent à cohabiter sans vraiment se contredire.
N' y a-t-il pas une perfection qui se dégage de tous ses savoirs qui tombent d' on ne sait où ?
Comme si la réalité se déployait dans une perfection multidimensionnelle, et que chacun puisse y trouver les éléments qui lui conviennent pour atteindre son propre contentement.
Salut tango,

Moi, ce qui m’époustoufle, c’est que l’on ne puisse pas voir le canevas sous-jacent qui relie toutes choses, tellement les signes sont évidents……. pour peu que l’on s’en donne la peine, bien sûr.
Vois-tu Hitori, il n'est pas nécessaire d'aller si loin pour trouver le bluff que t'a provoqué le Yiking, tout près de chez toi, il y a le Tarot de Marseille qui ne manque pas de teneur
Oui, tango, cela rejoint ce que j’ai écrit dans mon post, que nous avons souvent près de nous ce que nous cherchons ailleurs. Mais bien que le Yi King et le Tarot de Marseille aient des points de convergence, ils sont sensiblement différents, ce qui ne veux pas dire qu’un soit supérieur à l’autre, non, leur approche et leur conception sont différentes, car élaborés par des civilisations différentes.

Le Yi King est plus vieux de cinq à six fois que le Tarot de Marseille. Là où le Tarot contient 22 empreintes, le Yi King en contient pratiquement le triple (64). Le Tarot de Marseille est un support statique, des images sans mots, des arcanes, très riche par les couleurs et la complexité des symboles, mais qui demandent une interprétation verbale, alors que le Yi King comporte du texte via les hexagrammes et qui donnent la possibilité de…… 4096 réponses. Ce qui limite les erreurs d’interprétation et permet une finesse plus ajustée.

Donc, je dirais, AMHA, que le risque d’erreurs étant plus important avec le Tarot de Marseille, il demande une plus grande expérience (don ?) pour le maîtriser. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par tango le Lun 13 Fév 2012 - 20:30

Hitori a écrit:
Moi, ce qui m’époustoufle, c’est que l’on ne puisse pas voir le canevas sous-jacent qui relie toutes choses, tellement les signes sont évidents……. pour peu que l’on s’en donne la peine, bien sûr.
Ah! mon ami, comment aurions-nous pu nous rencontrer, s'il n'y avait pas cet invisible ?
N'est-il pas là dans sa plus pure abstraction, pour que nous le manifestions ?
Le Yi King est plus vieux de cinq à six fois que le Tarot de Marseille....
Donc, je dirais, AMHA, que le risque d’erreurs étant plus important avec le Tarot de Marseille, il demande une plus grande expérience (don ?) pour le maîtriser. Wink
Je dirais que le Yiking est plus spectaculaire que le Tarot... mais la véritable dimension est celle de l'attention que nous leur accordons... ils ne sont que des cygnes qui passent sur l'eau, pour nous montrer où est la surface... malheur à celui qui veut attraper les cygnes.

Gassho
avatar
tango
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6972
Localisation : à vous de voir si nous sommes séparés
Identité métaphysique : papillon
Humeur : volatile
Date d'inscription : 18/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par Invité le Mer 15 Fév 2012 - 19:32

Tango :
Ah! mon ami, comment aurions-nous pu nous rencontrer, s'il n'y avait pas cet invisible ?
N'est-il pas là dans sa plus pure abstraction, pour que nous le manifestions ?
Salut mon pote !

Mais l’invisible n’est invisible qu’à ceux qui restent prisonniers de leurs perceptions, en ne prenant pas le recul nécessaire. C’est comme lorsque on regarde un tableau de maître de très près, on n’y voit que des tâches colorées. Il suffit de prendre du champ pour que ce qui n’était que touches de couleur sans signification devienne un ensemble cohérent, porteur de sens.

Tel l’artiste, qui a rendu possible ce sens, le tableau de la vie a un principe émergeant, car le condensat d’informations n’a pas pu apparaître de l’aléatoire. Principe émergeant qui est obligatoirement contenu dans le chaos.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par Vent d'Est le Sam 18 Fév 2012 - 14:45

Hitori a écrit:C’est comme lorsque on regarde un tableau de maître de très près, on n’y voit que des tâches colorées. Il suffit de prendre du champ pour que ce qui n’était que touches de couleur sans signification devienne un ensemble cohérent, porteur de sens.
C'est un de mes exemples favoris Wink
Le monde scientifique moderne, avec son nez collé à la toile, a certes le soucis du détails, mais perds la vue d'ensemble.
Ce n'est pas en faisant la somme du particulier qu'on obtient le général, le bon cheminement au contraire va du général au particulier.
Les scientifiques d'antan avaient une formation beaucoup plus vaste: philosophie, littérature, goût pour les questions métaphysiques, sciences humaines... Cela leur apportait le recul nécessaire, mais malheureusement cela s'est perdu.




Pour relancer un peu la discussion dans une autre direction, pensez-vous vraiment que esprit-matière soit le vrai visage de la dualité? C'est à dire la dualité première et absolue?

Je l'ai cru de longues années, mais cette conception était pleine de contre-sens, et elle ne s'appliquait pas à la réalité, elle se heurtait sans cesse à son mur.
Si les deux pôles du tout sont un pôle matière et un pôle esprit, alors on devrait pouvoir déceler ces deux pôles en chaque chose et chaque être. C'est impossible, essayez!

En revanche en chaque chose, j'arrive à déceler du yin et du yang.
Si esprit et matière sont vraiment les deux pôles de la division du tout, on devrait être en mesure de les affilier l'un au yin et l'autre au yang.
Sans plus de réflexion, on se dirait que la matière est yin et l'esprit est yang, favorisant les archétypes... Mais si on y regarde de plus près:

La matière est rigide (yang), l'esprit est souple (yin).
La matière est malléable (yin), l'esprit est ferme (yang).
La matière est relative (yin), l'esprit est absolu (yang).
La matière est visible (yang), l'esprit est caché (yin).

On pourrait continuer longtemps, et on se rendrait compte qu'il est inconcevable de ranger toutes les propriétés de l'un d'un côté, et de l'autre de l'autre côté.
Ce qui signifie que ces deux notions matière et esprit, ne sont pas nées d'une première division du tout, mais d'une sous-division.

C'est d'ailleurs évident: la matière par exemple est beaucoup trop complexe pour arriver si tôt dans les subdivisions du tout.

Présentant des propriétés yin et des propriétés yang, on peut aussi s'attendre à ce que la branche matière soit issue d'une succession de divisions tantôt yin et tantôt yang. La même chose prévaut pour l'esprit. Si l'on considère ceci comme avéré, il peut être très intéressant de se demander quels sont les autres concepts existants au même niveau de division... Wink

C'est aussi intéressant de se demander pourquoi dans toutes les cultures, le monde des morts est souterrain (pourtant la mise en terre n'est pas le seul rite existant, le bucher en est un autre). On peut alors constater qu'il y a plus yin que le monde terrestre. De même, les croyants disent de Dieu (voire les Dieux, à quelques exceptions près) qu'il est le très haut, donc tout en haut du ciel, une idée donc qu'il y a plus yang que l'esprit du ciel ordinaire.


Dernière édition par Vent d'Est le Sam 18 Fév 2012 - 15:05, édité 1 fois

Vent d'Est
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 23/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par JO le Sam 18 Fév 2012 - 15:04

tu peux expliquer en quoi la foi est une folie ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22439
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par gaston21 le Sam 18 Fév 2012 - 16:27

Je me demande surtout pourquoi on veut systématiquement séparer esprit et matière . On ne sépare plus maintenant l'énergie et la matière, la matière n'étant qu'une "condensation" fantastique de l' énergie . Pour moi, tout est esprit, la matière n'étant que de l'esprit "en boîte"...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par Tibouc le Sam 18 Fév 2012 - 16:40

Je me demande surtout pourquoi on veut systématiquement séparer esprit et matière .

A cause de Descartes !
avatar
Tibouc
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 4585
Age : 28
Localisation : Pas de ce Monde
Identité métaphysique : Mystique Humaniste
Humeur : Chevalier Solitaire
Date d'inscription : 15/02/2009

http://thibautbouquet.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par Invité le Sam 18 Fév 2012 - 16:59

Salut Vent d’Est.

Oui, c’est l’évidence même, les choses ne sont pas si rigide que ça, pas si cloisonnées. Tout est en interrelation constante, on ne peut pas prendre un élément séparé et dire qu’il a telle propriété, telle polarité. Chaque élément dépend dans ses propriétés du contexte dans lequel il évolue et va se définir par rapport à son environnement.

Pour prendre un exemple avec les polarités Yin/Yang, si on prend un groupe de gens composé de personnes des 2 sexes, on dira que les hommes sont Yang et les femmes Yin. Si du groupe on exclut les hommes, certaines femmes vont se retrouver Yang par rapport à d’autres qui sont Yin. Et inversement pour les hommes. Pourtant ils n’ont pas changé foncièrement, c’est leur contexte qui a changé.

Si tu regardes le symbole du Taiji, tu y vois dans chaque polarité un point représentant le pôle opposé contenu en germe. Ce qui signifie qu’aucun des deux pôles n’est complètement isolé de son complémentaire. D’autre part, on a tendance à regarder le Taiji sur un plan à deux dimensions et de manière statique. Cela fausse la compréhension. Il faut le voir en dynamique comme une sphère tournant à grande vitesse. Dans ces conditions, on ne peut pas dire qu’à un moment donné, il y a telle ou telle polarité en action, tellement elles sont imbriquées. Ne reste qu’un quantum d’énergie.

Il n’y a pas d’un côté la matière et de l’autre l’esprit, il y a une énergie qui vibre à des fréquences différentes, plus ou moins denses. Cette énergie, a pu se manifester à partir du déséquilibre des forces primordiales virtuelles, ce qui a engendré le monde manifesté.


Dernière édition par Hitori le Sam 18 Fév 2012 - 17:15, édité 2 fois (Raison : Correction orthographique)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par Vent d'Est le Sam 18 Fév 2012 - 22:04

Hitori a écrit:Pour prendre un exemple avec les polarités Yin/Yang, si on prend un groupe de gens composé de personnes des 2 sexes, on dira que les hommes sont Yang et les femmes Yin. Si du groupe on exclut les hommes, certaines femmes vont se retrouver Yang par rapport à d’autres qui sont Yin. Et inversement pour les hommes. Pourtant ils n’ont pas changé foncièrement, c’est leur contexte qui a changé.
C'est pour cela que je parle de polarité.
Un aimant a un pôle nord et un pôle sud. Si on coupe un aimant en deux, chaque partie a à nouveau un pôle nord et un pôle sud, et ainsi de suite.
Mon idée étant que les deux premières polarités (avant que l'aimant ne soit coupé en deux) sont beaucoup plus abstraites que ce qu'on imagine.

Pour ce qui est du symbole du taichi, il faut savoir aussi qu'il y en a un autre, beaucoup plus ancien et bien moins connu.fait de cercles concentriques. On peut le voir en dessous du disque rouge sur cette image:


D'une certaine manière, le symbole ci-dessus exprime le côté statique, et les subdivisions infinis, alors que le symbole qui est aujourd'hui le plus répandu représente son côté dynamique. Le premier symbole est yin et l'autre yang. Le premier représente l'espace, l'autre le temps... division de l'espace, succession du temps. Espace et temps qui me semblent précurseurs de matière et énergie. L'espace est vide et a pour propriété de recevoir, de contenir, c'est la matrice (de mater: mère), le temps c'est le mouvement, la transformation, l'engendrement. C'est au confluant des deux que matière et énergie sont possibles.

Vent d'Est
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 23/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par zizanie le Sam 18 Fév 2012 - 23:49

Tibouc a écrit:
Je me demande surtout pourquoi on veut systématiquement séparer esprit et matière .

A cause de Descartes !
Non, de Platon.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par zizanie le Sam 18 Fév 2012 - 23:52

Quelles sont vos écoles de Taï chi chuan?
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par Vent d'Est le Dim 19 Fév 2012 - 12:38

@ Zizanie:
Taichi (ou taiji), c'est le nom du symbole du yin et du yang (ou plutôt des principes symbolisés par celui-ci), à ne pas confondre avec taichi chuan (ou taiji quan) qui est l'art martial qui met le système yin-yang au centre de son apprentissage. Chuan veut dire poing ou boxe, donc naturellement beaucoup d'art martiaux chinois ont un nom terminant par chuan, comme Pakua Chuan (ou bagua quan, une boxe inspirée par les 8 trigrammes utilisés en divination).

Je dis ça parce qu'il ne faut pas forcément déduire que quiconque parle de taichi pratique le taichi chuan Wink

Même si en bon francophone, on va souvent utiliser le premier comme diminutif du second, ce qui prête à confusion...

Pour ma part j'en ai pratiqué 2 ans, il y a longtemps, taichi chuan école Yang (Yang étant ici le nom de la famille qui a entretenu ce style).

Vent d'Est
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 23/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment peut-on être équilibré, instruit, intelligent et spiritualiste

Message par zizanie le Dim 19 Fév 2012 - 13:25

Merci, je connais ces nuances!
Je suppose que tu parle tu style Yang "classique" et non du Yang Jia Mi Chuan Tai Chi Chuan?
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 18 sur 19 Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum