Le déni de réalité

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le déni de réalité

Message par Millenium le Sam 4 Fév 2012 - 15:56

Déni de la réalité, mécanisme de défense du moi qui consiste à nier une perception traumatisante de la réalité extérieure.

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/d%C3%A9ni%20de%20r%C3%A9alit%C3%A9

Voila, j'ouvre se sujet car je pense ,que seul la confrontation avec la réalité forge une vision du potentiel humain à se libérer des croyances qui emprisonnent notre évolution harmonieuse commune.

C'est cette confrontation qui révèle à mon sens, notre identité d'acteur de l'évolution.(responsabilité)
avatar
Millenium
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1975
Localisation : Ardenne Belge
Identité métaphysique : chercheur
Humeur : Motivé
Date d'inscription : 17/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par JO le Dim 5 Fév 2012 - 8:20

Il faudrait définir ce qu'est "la realité " . Chacun se heurte à la réalité des choses , matérielle .
- des faits : ensemble concret, partageable, d'évènements présents ou passés
- réalité psychique : personnelle mais partiellement communicable, consciente. subconsciente /inconsciente

Le déni est difficile, dans la réalité matérielle : si je me jette par la fenêtre , je tombe, je ne vole pas . Si je le fais, il y a pathologie mentale .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par Shidorian le Dim 5 Fév 2012 - 12:26

Millenium a écrit:Déni de la réalité, mécanisme de défense du moi qui consiste à nier une perception traumatisante de la réalité extérieure.

Une perception peut être considérée comme venant de l'"extérieur" à la limite, encore que ce qui vient de l'extérieur ce ne sont que des photons (vue), des molécules (odorat, gout), un déplacement (ouïe) etc... donc techniquement la perception est nécessairement interne car déjà interprétée.

Quand au "traumatisme" là pour le coup c'est net et précis: rien d'extérieur n'est traumatisant, c'est le vécu subjectif qu'on en as qui l'est. Tuer et voir mourir des gens déchiquetés par un fusil d'assaut n'est pas traumatisant pour tous, certaines choses très agréables sont traumatisantes pour un enfant (cf le post sur "les frontières sexuelles")...

Quand à la réalité.... vaste programme. S'interroger sur la nature du réel est probablement quelque chose que fait l'homme depuis qu'il est homme et ce qui le définit le mieux en tant que supra-animal (enfin c'est mon point de vue). Dans un premier temps le réel c'est... une représentation mentale avec tout les dimensions des sens et de la mémoire, le sens du temps et de sa propre existence etc.... encore quelque chose de complètement intérieur....
.
.
.
.
.
.
Dans un deuxième temps c'est
avatar
Shidorian
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 399
Localisation : içi et maintenant... what else ?
Identité métaphysique : <= pléonasme
Humeur : En Joie
Date d'inscription : 20/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par Geveil le Dim 5 Fév 2012 - 12:43

....ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _Tan le Dim 5 Fév 2012 - 12:49

Il y a une réalité extérieure ? Extérieure à quoi ?
avatar
_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1016
Localisation : Non-locale
Identité métaphysique : Spiritualité sans religion
Humeur : Zazen
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par zizanie le Dim 5 Fév 2012 - 13:13

Tan a écrit:Il y a une réalité extérieure ? Extérieure à quoi ?
Extérieure à soi, extérieure à l'être, extérieure à ses croyances ... ça va sans dire! lol!
L'autiste fait-il un déni de réalité?
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _Tan le Dim 5 Fév 2012 - 14:04

zizanie a écrit:Extérieure à soi, extérieure à l'être, extérieure à ses croyances ... ça va sans dire!
Permets-moi d’en douter : on peut tout autant dire que l’Être est la réalité. De ce point de vue, il n’y a donc pas de réalité extérieure à l’Être.

zizanie a écrit:L'autiste fait-il un déni de réalité?
Je constate en tout cas que ton arrogance, elle, est bien réelle.
avatar
_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1016
Localisation : Non-locale
Identité métaphysique : Spiritualité sans religion
Humeur : Zazen
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par Ling le Dim 5 Fév 2012 - 14:08

Toute réalité est réinterprèté par le prisme de la conscience individuelle. En ce sens parler de "deni de la réalité" est stupide.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par zizanie le Dim 5 Fév 2012 - 14:51

Tan a écrit:
zizanie a écrit:Extérieure à soi, extérieure à l'être, extérieure à ses croyances ... ça va sans dire!
Permets-moi d’en douter : on peut tout autant dire que l’Être est la réalité. De ce point de vue, il n’y a donc pas de réalité extérieure à l’Être.
Bien sûr que l'être fait parti de la réalité mais en même temps, il est spectateur de cette réalité extérieure à lui-même et cela même s'il y a en lui une réalité intérieure qui lui est propre et intime
Tan a écrit:
zizanie a écrit:L'autiste fait-il un déni de réalité?
Je constate en tout cas que ton arrogance, elle, est bien réelle.
Comme le dit si justement Stirica: "Toute réalité est réinterprèté par le prisme de la conscience individuelle." Et c'est ce prisme qui te fait me voir arrogante.
La question sur l'autisme est une vrai question, elle ne te vise nullement. Si tu l'as prise comme te concernant, c'est qu'il y a un problème est de ton coté, Tan?

@Stirica, malgré ce prisme individuel qui réinterprète toute réalité, le déni de réalité a une existence clinique objective.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _Tan le Dim 5 Fév 2012 - 15:04

zizanie a écrit:
Tan a écrit:Permets-moi d’en douter : on peut tout autant dire que l’Être est la réalité. De ce point de vue, il n’y a donc pas de réalité extérieure à l’Être.
Bien sûr que l'être fait parti de la réalité mais en même temps, il est spectateur de cette réalité extérieure à lui-même et cela même s'il y a en lui une réalité intérieure qui lui est propre et intime
Tu as mal lu. Je n’ai pas dit que l’Être faisait partie de la réalité ; j’ai dit que l’Être est la réalité. Autrement dit, il n’y a pas de réalité en-dehors de l’Être.

zizanie a écrit:
Tan a écrit:
zizanie a écrit:L’autiste fait-il un déni de réalité?
Je constate en tout cas que ton arrogance, elle, est bien réelle.
Comme le dit si justement Stirica: "Toute réalité est réinterprèté par le prisme de la conscience individuelle." Et c'est ce prisme qui te fait me voir arrogante.
La question sur l'autisme est une vrai question, elle ne te vise nullement. Si tu l'as prise comme te concernant, c'est qu'il y a un problème est de ton coté, Tan?
Bien-sûr, j’ai dû rêver. Tu te fous du monde à longueurs de pages avec hypocrisie et condescendance, et tu viens encore la ramener. Une bonne paire de baffes, c’est ça qui te manque. diable au fouet
avatar
_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1016
Localisation : Non-locale
Identité métaphysique : Spiritualité sans religion
Humeur : Zazen
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par JO le Dim 5 Fév 2012 - 15:16

L'autiste souffre, je crois, d'un manque de parception de la réalité psychique d'autrui . Lire les livres de Daniel Tammet ( dont : je suis né un jour bleu"), autiste Asperger de haut niveau .C'est saisissant .
Sans avoir ce degré de "coupure" avec la réalité "extérieure", beaucoup de gens souffrent de se sentir isolés dans une gangue imperméable à autrui .Il n'y a pas déni mais non perception .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _miamol le Dim 5 Fév 2012 - 15:18

Ouh là calme Tan , moi j'ai appris à connaître zizanie au delà des apparences et c'est pas ce qu'on croit, d'ailleurs je m'appretais à la citer pour l'autisme car je trouve que c'est une question judicieuse, les autistes sont des genies qui s'ignorent à mes yeux car je pense qu'ils sentent que quelque chose débloque dans "la réalité" acceptée de tous.
Pour moi le déni de réalité c'est l'inconscient à plus ou moins grand degré. Chaque couche qu'on enlève devant ses yeux amène à une transformation de la réalité, en ce sens que son regard a changé sur elle, ce qui la fait changer à son tour. C'est en interaction continue, de sorte que l'intérieur et l'extérieur communiquent.
Et je suis d'accord avec tout ce qu'à dit Millenium, la réalité extérieure ou le choc qu'elle produit est une réminiscence d'une réalité ou d'un traumatisme intérieur.
Voilà mon point de vue pour faire synthétique parce que sinon je vais faire taper sur les doigts par Geveil. rire

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _Tan le Dim 5 Fév 2012 - 15:25

miamol a écrit:d'ailleurs je m'appretais à la citer pour l'autisme
Moi aussi... sourire
avatar
_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1016
Localisation : Non-locale
Identité métaphysique : Spiritualité sans religion
Humeur : Zazen
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _miamol le Dim 5 Fév 2012 - 15:29

Cool, ange , bah vas-y t'en penses quoi?

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par JO le Dim 5 Fév 2012 - 15:31

dénier la réalité,c'est dire le contraire de ce qui est admis comme tel par le plus grand nombre, depuis longtemps et que l'expérience confirme .Mais ça ne veut pas dire que la réalité n'aura pas changé de consensus plus tard . L'évolution est aussi la réalité : tout change.
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _Tan le Dim 5 Fév 2012 - 15:35

Et au fait miamol, JE SUIS TRES CALME !!!!! croule de rire
avatar
_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1016
Localisation : Non-locale
Identité métaphysique : Spiritualité sans religion
Humeur : Zazen
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _miamol le Dim 5 Fév 2012 - 15:39

C'est "par le plus grand nombre" et "consensus" qui me gène dans ta définition JO. Comme si la réalité était arbitraire... ???
Il n'y a qu'à moi que ça pose problème?

@ Tan, ok si tu veux.^^ Et alors pour l'autisme?

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par Ling le Dim 5 Fév 2012 - 15:41

Elle n'est pas arbitraire dans l'absolu. Elle le devient quand elle est perçue.


Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _miamol le Dim 5 Fév 2012 - 15:48

Stirica a écrit:Elle n'est pas arbitraire dans l'absolu. Elle le devient quand elle est perçue.
C'est une énigme là Stirica! lol!
(mais je suis d'accord. ^^) Après ça dépend de l'interprétation de cette remarque. sourire

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par JO le Dim 5 Fév 2012 - 15:53

tout le monde s'accorde sur des points évidents : une table est une table à peu près pour tous ... sauf pour les peuples qui vivent sans table et ignorent le mot .
Mais peu de gens s'accordent sur les abstractions, les sentiments, les idées, les jugements de valeur . La réalité devient fluctuante et personnelle .C'est pourquoi je pense qu'on est dans sa propre réalité aussi longtemps que nos idées et nos paroles sont conformes à nos actes . Si je mets un entonnoir sur la tête pour sortir en disant que c'est mon parapluie, ya un souci .


Dernière édition par JO le Dim 5 Fév 2012 - 15:55, édité 1 fois
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par Ling le Dim 5 Fév 2012 - 15:54

Qui s'accorde sur une donnée objective comme la température?
La température est la même pour tous, le ressenti varie d'un individu à l'autre.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _Tan le Dim 5 Fév 2012 - 15:55

miamol a écrit:@ Tan, ok si tu veux.^^ Et alors pour l'autisme?
A mon avis, l'autisme est une fausse question en l'occurence. Comme l'a noté Shidorian, la réalité extérieure n'a aucune existence évidente. Avant de se demander si notre perception de la réalité extérieure est valable ou non, peut-être pourrions-nous nous demander s'il y a vraiment une réalité extérieure...

En ce qui me concerne, je n'ai aucun doute quant au fait que nos problèmes ne sont pas dus aux situations (qu'elles soient extérieures ou non), mais qu'ils sont dus à notre refus compulsif de ce qui est. Si je suis malade et que je refuse cet état de choses, je crée ma souffrance. La souffrance n'est pas du à la maladie, mais au refus d'être malade.

Les cycles d'évolution sont toujours suivis de cycles d'involution ; les cycles au cours desquels tout semble bien aller sont suivis de cycles d'échec où rien ne semble aller. On a tendance à résister aux cycles d'involution. Le mental ne les apprécie guère, mais ils sont pourtant essentiels à la régénération. L'énergie ne peut pas être tout le temps à son maximum.
avatar
_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1016
Localisation : Non-locale
Identité métaphysique : Spiritualité sans religion
Humeur : Zazen
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _miamol le Dim 5 Fév 2012 - 16:00

JO a écrit:tout le monde s'accorde sur des points évidents : une table est une table à peu près pour tous ... sauf pour les peuples qui vivent sans table et ignorent le mot .
Mais peu de gens s'accordent sur les abstractions, les sentiments, les idées, les jugements de valeur . La réalité devient fluctuante et personnelle .C'est pourquoi je pense qu'on est dans sa propre réalité aussi longtemps que nos idées et nos paroles sont conformes à nos actes . Si je mets un entonnoir sur la tête pour sortir en disant que c'est mon parapluie, ya un souci .
Un déni de réalité reviendrait dans ce cas à un déni de paroles non conformes à nos actes ou inversement.
Le schizophrène qui dit qu'il sort avec un entonnoir sur la tête pour sortir sous la pluie n'est pas lui aussi dans sa réalité?

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par JO le Dim 5 Fév 2012 - 16:09

oui, mais il est schizophrène!
Tan, tu as raison de dire que la souffrance vient de la résistance au changement plus que de la réalité du traumatisme . Je me souviens d'avoir conspué le gynécologue qui prétendait nous faire avaler ça en préparation à l'accouchement ! On ne peut nier qu'une crampe fait mal, et l'utérus en travail , c'est un muscle qui travaille, c'est douloureux, mais la relaxation/respiration rend ce travail intense mais sans douleur . Inoui ? Non . C'est vrai que la douleur se maitrise et que ça s'apprend .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _miamol le Dim 5 Fév 2012 - 16:19

Tan a écrit: L'énergie ne peut pas être tout le temps à son maximum.
Tu crois ça toi? Si les cycles d'involution sont générés par soi et malgré soi alors ils peuvent être évités, nan?

La perception de la réalité induit à mon sens la perception de ses enérgies qui nous font nous mouvoir et mouvoir sa conscience.
Et peut-être qu'un déni serait le fruit de cette involution alimentée malgré soi.
Je ne crois pas que ce soit tant que ça important de se demander s'il existe une réalité en dehors de soi, je crois que ce qui est important, est de se demander si déjà on sait tout de sa réalité (intérieure) par le fait.

@Jo, j'entends bien qu'un schizophrène est schizophrène mais je me pose la question:
En quoi sa réalité est-elle moins "vraie" que la nôtre? On dit qu'un schizophrène est dangereux pour lui même et pour les autres, peut-être qu'il l'est mais je ne vois pas vraiment de différences avec certains cas extrêmes de névrosés jugés "normaux" du moins dans leur aptitude à "raisonner" , j'en sais rien moi, les dictateurs, les représentants de sectes, les gens qui se suicident, les acteurs pornos fétichistes sado-maso.. etc, les prostituées qui se font assassiner...par exemple. Tout ça à mes yeux , c'est pas moins "dingue" qu'un schizophrène.
A partir de là, on peut tous être dans l'erreur et les cas extrêmes seraient des symptômes de l'humanité prise comme un seul homme.


Dernière édition par miamol le Dim 5 Fév 2012 - 16:29, édité 1 fois (Raison : orthographe)

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum