Le déni de réalité

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _miamol le Dim 5 Fév 2012 - 20:49

Merci, je suis un peu pitoyable, je crois que je prends tout ça trop à coeur. ^^ Je vais faire une pause je crois que ça s'impose!

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par Ling le Dim 5 Fév 2012 - 21:01

Geveil a écrit: 
 par Stirica Aujourd'hui à 14:08

Toute réalité est réinterprétée par le prisme de la conscience individuelle. En ce sens parler de "déni de la réalité" est stupide.
Millenium veut sans doute parler de la question «  Y-a-t-il une réalité extérieure ?»
Et cette question n'est pas stupide

Il y a une réalité extérieure. Cette réalité est réinterprètée par la conscience individuelle. Dans ce cas peut-on encore parler de "déni de la réalité? sourire

Geveil a écrit:
 par Stirica Aujourd'hui à 15:41
Elle n'est pas arbitraire dans l'absolu. Elle le devient quand elle est perçue.
Pourrais-tu préciser ce que tu entends par «  arbitraire » ?

Arbitraire= notre perception de la réalité qui vient altérer la perception de la réalité brute, et cette perception évolue au fil du temps.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par zizanie le Lun 6 Fév 2012 - 0:12

Tan a écrit:
zizanie a écrit:Mais, tu n'as pas de copine voyons, juste ton être et lui seul! et ce polochon n'existe que parce que ton être en a décidé ainsi et c'est toi qui t'autoflagelle avec ce polochon que ton être crée.
Ne rejettes pas la faute, il n'y a que toi, toi, toi ... d'ailleurs les autres personnes du forum ne peuvent-être temoins de notre conversation car ils n'existent que par ton être et n'ont pas de réalités propres. mdr
Oui, en fait c'est un peu comme la matière, hein : puisque je peux la toucher, ça ne peut pas être une illusion ! Je n'y avais pas pensé...

Le paradigme spiritualiste est un tout petit peu plus subtil que ça, mais comment veux-tu l'expliquer à quelqu'un qui ne veut pas le savoir ? dubitatif
La, je te suis toute ouie, explique-moi ce paradoxe, qu'il n'existe qu'un seul être, aucune réalité extérieure à ton être mais que d'autres êtres puissent te perturber avec leur propre réalité?

@Geveil: En effet pour moi être et soi sont confondus.
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par Geveil le Lun 6 Fév 2012 - 0:29

zizanie a écrit:explique-moi ce paradoxe, qu'il n'existe qu'un seul être, aucune réalité extérieure à ton être mais que d'autres êtres puissent te perturber avec leur propre réalité?

@Geveil: En effet pour moi être et soi sont confondus.
Il n'existe qu'un seul être, mais il est divisé.
avatar
Geveil
Akafer

Masculin Nombre de messages : 8776
Localisation : Auvergne
Identité métaphysique : universelle
Humeur : changeante
Date d'inscription : 18/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par zizanie le Lun 6 Fév 2012 - 0:40

Geveil a écrit:
zizanie a écrit:explique-moi ce paradoxe, qu'il n'existe qu'un seul être, aucune réalité extérieure à ton être mais que d'autres êtres puissent te perturber avec leur propre réalité?

@Geveil: En effet pour moi être et soi sont confondus.
Il n'existe qu'un seul être, mais il est divisé.
il est divisé en individus qui n'ont donc pas le droit à leur propre être autonome?
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _miamol le Lun 6 Fév 2012 - 5:36

J'ai l'impression que vous faites une différence entre un être et l'Etre.

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _miamol le Lun 6 Fév 2012 - 6:46

JO a écrit: Le déni est difficile, dans la réalité matérielle : si je me jette par la fenêtre , je tombe, je ne vole pas . Si je le fais, il y a pathologie mentale .


Selon le prisme de ma conscience, il y a ici un "déni de réalité", démonstration:

La défenestration est un acte symbolique au sens Jungien, de la même manière qu'Empédocle s'est jeté dans l'Etna en laissant ses chaussures sur la falaise. Ne voir la réalité matérielle que par son sens matériel est paradoxalement un déni de réalité.
Nous reproduisons inconsciemment des actes symboliques qui ont du sens pour l'inconscient individuel et a fortiori l'inconscient universel afin que nous puissions les voir...

Edit (3): Inconsciemment quand on se jette par la fenêtre on vole, on ne tombe pas... Car la fenêtre est une image symbolique d'une issue/accès, un chemin, celui de dépasser les limites de sa conscience vers l'inconscient, de l'intérieur vers l'extérieur.
La maison, l'appartement, la demeure ou le château étant considérés comme la psyché.
L'inconscient est perçu comme le vide mais dans le fond on ressent le vide comme une élévation, car comprendre son inconscient nous grandit, mais il est perçu comme un vide, car vidé de son sens pour/par la conscience.

A mon sens, tant qu'un inconscient demeure, il y a déni de réalité car la réalité en-soi comme son nom l'indique est en soi. ^^

Edit (1): mais ne voir la réalité que de manière symbolique est un déni de réalité également, une partie considérée en elle seule dans son individualité est un déni de réalité par rapport au tout qu'elle est, reliée avec les autres parties du Tout. Sans cette liaison, rien n'a plus véritablement de sens.
Il devient donc nécessaire de tout relier, toutes les réalités en les rendant cohérentes les unes au regard des autres et inversement.

Edit (2): car sinon on souffre d'incompréhension, l'incompréhension fait souffrir. (comme on le démontre à chaque fois que l'on se met en colère à cause des dires d'un autre qui ne répondent pas à notre réalité ou que l'on pleure à cause d'une réaction non comprise...)

Edit (4): Et donc en ce sens pour conclure on peut dire: "le déni est difficile" : à comprendre et à ressentir : car douloureux : le mental est donc bien pathologique en un sens : mais pas dans l'autre : selon le point de vue : selon le point de vue il y aura donc inversion de sens. Neutral

Edit (5): A partir de là, on peut dire que ce qui est conscient ou conscience pour les uns peut être inconscient ou inconscience pour les autres. De même que ce qui est conscience pour soi peut être "inconscience" pour son inconscient. Il peut donc y avoir conscience en inversion avec son inconscient. (cf interrogation de Jipé dans la question du sujet de l'équilibre spirituel). Neutral

Edit (6): exemple d'une autre image symbolique: Jésus, métaphore traduite en terme rationnel par "J'ai su". Neutral
Edit (7): De même, "parfait" = pas refait = pur.

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _miamol le Lun 6 Fév 2012 - 8:20

Spoiler:
Que reste-t-il de notre histoire ?
Deux ombres qui se séparent
Sans même un regard
Des sanglots sur un répondeur
Des fleurs séchées dans un classeur
Et la nuit glacée qui dessine
Mes rêves à l'encre de Chine
Je ne suis là pour personne
Ma vie m'emprisonne

REFRAIN :
Je veux des mots qui sonnent !
Yeah, yeah, yeah
Des chansons d'amour lancées sur les ondes
Pour faire tomber les murs du monde
Des mots qui résonnent !
Yeah, yeah, yeah
Je veux chanter l'amour chaque seconde
Pour l'amour un jour me réponde
Juste des mots qui sonnent

Des mois passés à attendre,
Un sourire, un geste tendre
Le souvenir quand vient le soir
De deux ombres qui se séparent
Je ne suis là pour personne
Si tu m'abandonnes

REFRAIN :
Des mots qui résonnent

Juste des mots qui sonnent
Yeah, yeah, des mots qui sonnent
Juste des mots qui sonnent

C'est comme un cadeau du ciel
Tout à coup
C'est le vol d'une hirondelle
Un éclair, une échappée belle
Etincelle essentielle en nous

Je veux des mots qui sonnent
Yeah, yeah, yeah
Je veux des mots qui sonnent
Yeah, yeah, yeah
Vos commentaires sur Des mots qui raisonnent
REFRAIN x2

(Jenifer)

A vous de voir si vous entendez ou pas ces mots, dans tous les sens, en faisant tous les liens... sourire

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par Shidorian le Lun 6 Fév 2012 - 10:58

Voici de multiples facettes du phénomène "déni de réalité"... si on tente de voir le mécanisme à un niveau plus général et englobant car il ne s'agit plus vraiment de "déni de réalité" mais de refus et d'ignorance...

miamol a écrit:En quoi sa réalité est-elle moins "vraie" que la nôtre? On dit qu'un schizophrène est dangereux pour lui même et pour les autres

On ? qui ?
Ici Miamol vit dans une réalité illusoire, et donc ne peut que nier la vérité constaté par ceux qui savent de quoi il s'agit quand ils emploient le mot "schizophrénie" (un concept fourre-tout qui veut pas dire grand chose au passage...). Le schizophrène dangereux... un des épouvantails médiatiques qui servent à maintenir les moutons dans le troupeau...

PS: je sait que tu est une personne un peu sensible... je ne cherche pas à t'attaquer directement. Mais je connais très bien la souffrance de ces personnes victimes de toutes les stigmatisations et je suis intransigeant sur cette question....

Jipé a écrit:Tan:
Bien-sûr, j’ai dû rêver. Tu te fous du monde à longueurs de pages avec hypocrisie et condescendance, et tu viens encore la ramener. Une bonne paire de baffes, c’est ça qui te manque.
Où est la légendaire zénitude des disciples des Maîtres spirituels ? dubitatif

Encore un "déni de réalité" qu'on pourrait simplement qualifier de croyance finalement. Qui as dit qu'un disciple devais être calme ou serein ? A quoi ça sert de chercher à être calme si on l'est déjà ? qu'est-ce qu'un disciple ? Être un suiveur est-ce être un disciple ?
Là on voit que Jipé parle sans savoir de quoi il parle... si il était déjà allé dans un monastère ou un ashram il aurait pu constaté à quel point beaucoup de personnes "en chient des rond de chapeau", tirent la gueule, voir se mettent à fondre en larme pendant un exercice. On voit ici que jipé est influencé par le mythe du "sage" sans affect, vide et décérébré...
Déni de réalité par refus de connaitre et de comprendre un état de fait de façon à peu près objective, incapacité à se libérer du connu et des circuits pré-imprimés.

Geveil a écrit:
par Shidorian
Dans un deuxième temps c'est

....ce qui reste quand on a abandonné toute croyance.

Shidorian dit: c'est, Geveil en rajoute.... Geveil déni à Shidorian la possibilité de dire "c'est". Trop dur d'en rester à la simple constatation de ce qui est, il faut rajouter du mot, du concept, de la pensée. Pourtant je suis parfaitement d'accord avec l'intervention et la formulation de ce rajout, c'est une formulation intéressante que j’emploie moi-même beaucoup. Pourtant, il fu impossible au lion d'en rester au "c'est".
Déni de l'évidence ?
avatar
Shidorian
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 399
Localisation : içi et maintenant... what else ?
Identité métaphysique : <= pléonasme
Humeur : En Joie
Date d'inscription : 20/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _miamol le Lun 6 Fév 2012 - 11:06

Pouah et un jour j'écrirai un livre: Comment Shidorian balaye merveilleusement tout sur son passage! ^^

lol!

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par JO le Lun 6 Fév 2012 - 11:25

la réalité , c'est l'autre, y compris le fameux "je est un autre" de Rimbaud ( ou Baudelaire? je sais plus ...). Tant qu'on n'est pas devant le miroir , on vit et ça suffit : je suis la réalité et elle est moi. Le skieur est la descente, le froid , le souffle , autant que la sensation, hors toute réflexion sur l'intérieur ou l'extérieur. Je suis perception pure , sans dedans ni dehors . Même chose , chaque fois que "je", non réflexif , est investi totalement dans l'instant : "je suis" n'a pas besoin, alors, d'attribut .
L'attribut, c'est le "veilleur" , en soi, qui "se" voit, ou l'autrui - c'est le même et un autre, peu importe- qui fait obstacle et la lumière . La lumière a besoin d'un obstacle pour éclairer . Le soleil existe aussi , les soirs où la lune, nouvelle, fait la nuit obscure .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _miamol le Lun 6 Fév 2012 - 11:32

Rimbaud, il a dit aussi :"il s'agit d'arriver à l'inconnu par le dérèglement de tous les sens."

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par JO le Lun 6 Fév 2012 - 11:37

l'impossible arrive, mais certains pensent que c'est impossible et ne peuvent donc pas le voir ...
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par JO le Lun 6 Fév 2012 - 11:38

Il ne faut pas lutter contre les monstres : ça les attire .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _Tan le Lun 6 Fév 2012 - 11:41

JO a écrit:la réalité , c'est l'autre, y compris le fameux "je est un autre" de Rimbaud ( ou Baudelaire? je sais plus ...). Tant qu'on n'est pas devant le miroir , on vit et ça suffit : je suis la réalité et elle est moi. Le skieur est la descente, le froid , le souffle , autant que la sensation, hors toute réflexion sur l'intérieur ou l'extérieur. Je suis perception pure , sans dedans ni dehors . Même chose , chaque fois que "je", non réflexif , est investi totalement dans l'instant : "je suis" n'a pas besoin, alors, d'attribut .
L'attribut, c'est le "veilleur" , en soi, qui "se" voit, ou l'autrui - c'est le même et un autre, peu importe- qui fait obstacle et la lumière . La lumière a besoin d'un obstacle pour éclairer . Le soleil existe aussi , les soirs où la lune, nouvelle, fait la nuit obscure .
JO : bravo
avatar
_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1016
Localisation : Non-locale
Identité métaphysique : Spiritualité sans religion
Humeur : Zazen
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _miamol le Lun 6 Fév 2012 - 11:44

Je vois ce que tu veux dire. ^^ sauf pour ça:
JO a écrit:Tant qu'on n'est pas devant le miroir , on vit et ça suffit : je suis la réalité et elle est moi.
Il y a un truc qui ne passe pas. Mais je ne sais pas ce que c'est.

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par Ling le Lun 6 Fév 2012 - 11:45

Le miroir vous renvoie votre propre image. Sans concession.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _miamol le Lun 6 Fév 2012 - 11:48

Oui c'est vrai, mais pourquoi finalement est-ce péjoratif? On parle du mythe de Narcisse du coup.

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par JO le Lun 6 Fév 2012 - 11:49

tu crois ? dans la salle de bains, j'ai 80 ans, mais dans l'entrée, en plissant les yeux, je crois ceux qui ont l'air soufflé que je les aie ! Et je triche, en arrondissant . On accomode, heureusement , enfin, moi , je me ménage lol!
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22376
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _miamol le Lun 6 Fév 2012 - 12:03

mdr JO j'ai rien compris! mdr

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _miamol le Lun 6 Fév 2012 - 12:11

En fait je vois d'un point de vue "matérialiste" ce que tu veux dire mais je comprends pas symboliquement, en rapport au mythe de Narcisse.

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _Tan le Lun 6 Fév 2012 - 12:32

zizanie a écrit:
Tan a écrit:Oui, en fait c'est un peu comme la matière, hein : puisque je peux la toucher, ça ne peut pas être une illusion ! Je n'y avais pas pensé...

Le paradigme spiritualiste est un tout petit peu plus subtil que ça, mais comment veux-tu l'expliquer à quelqu'un qui ne veut pas le savoir ? dubitatif
La, je te suis toute ouie, explique-moi ce paradoxe, qu'il n'existe qu'un seul être, aucune réalité extérieure à ton être mais que d'autres êtres puissent te perturber avec leur propre réalité?
Geveil t’a répondu en partie : l’Être se manifeste de mille et une façons. Chaque forme est une manifestation transitoire de l’Être.

zizanie a écrit:il est divisé en individus qui n'ont donc pas le droit à leur propre être autonome?
D'abord, il n'est pas divisé. L'Être est entier, infini, absolu, total, en chaque forme, à l'instar d'un hologramme.

Ensuite, tu es autonome zizanie. Tu es douée de libre-arbitre, tu as le choix. Tout le monde croit être son corps, sa personnalité, son mental, son histoire etc. Tout ça, on l’appelle ego. Les gens croient être leur ego. Ils se sont complètement identifiés à leur ego, à leur petit moi.
L’éveil spirituel, c’est réaliser que nous ne sommes pas une personne, que nous ne sommes pas notre petit moi insatisfait. Nous sommes la Vie unique, la Vie sans forme, l’Être impersonnel. Cette réalisation, ce contact avec la Source, mène à la Paix.
avatar
_Tan
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1016
Localisation : Non-locale
Identité métaphysique : Spiritualité sans religion
Humeur : Zazen
Date d'inscription : 18/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _miamol le Lun 6 Fév 2012 - 12:39

Tan a écrit: Tout le monde croit être son corps, sa personnalité, son mental, son histoire etc. Tout ça, on l’appelle ego. Les gens croient être leur ego. Ils se sont complètement identifiés à leur ego, à leur petit moi.
L’éveil spirituel, c’est réaliser que nous ne sommes pas une personne, que nous ne sommes pas notre petit moi insatisfait. Nous sommes la Vie unique, la Vie sans forme, l’Être impersonnel. Cette réalisation, ce contact avec la Source, mène à la Paix.
C'est pas plutôt l'inverse?

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par Jipé le Lun 6 Fév 2012 - 12:40

J'avais posé ces questions sur le fil NDE, mais je n'ai pas eu beaucoup de réponses...
Peut-être que Tan pourra m'en faire une...

"peut-on parler de conscience comme d'une substance, un être comme l'envisageait Descartes, ou bien une conscience acte, une intention comme en parlait Husserl ?
Nous avons un corps ou nous sommes un corps, pouvons-nous être et avoir en même temps
?"

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25610
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le déni de réalité

Message par _miamol le Lun 6 Fév 2012 - 12:43

Ca revient à se demander: quelle différence entre être et avoir?

_miamol
EXCLUE DU FORUM

Féminin Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 21/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum