Autisme

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Autisme

Message par Nuage le Ven 7 Fév 2014 - 14:33

Et si la France respectait les Droits de l'Homme pour les personnes autistes ?

Plutôt que de les laisser dans une détresse inhumaine ....

Nouvelle condamnation de la France par le Conseil de l'Europe, concernant la scolarisation des enfants.
Ceci concerne 80% des enfants autistes.



Le Conseil de l'Europe vient de condamner la France pour ne pas avoir respecté le droit des enfants autistes à recevoir une éducation. Le pays avait en effet ratifié, il y a quinze ans, la Charte sociale européenne, qui le garantit. Dans la décision, que L'Express a pu consulter, les 13 experts indépendants réunis par cette instance de défense des droits de l'homme ont conclu à l'unanimité que, en France, "il y a violation de la Charte sociale européenne révisée en ce qui concerne le droit des enfants et adolescents autistes à la scolarisation en priorité dans les établissements de droit commun, et l'absence de prédominance d'un caractère éducatif au sein des institutions spécialisées".

Lire l'article en plein

Moi maintenant j'attends la nouvelle condamnation pour non respect des droits de l'Homme concernant les adultes autistes.
D'ailleurs, les adultes autistes ne font tout simplement pas partie du programme du 3 ème Plan autiste : ce n'est pas à l'ordre du jour.

Il est extrêmement clair que la solution est de nous laisser crever dans notre merde sans fond jusqu'à la toute fin. Ainsi le problème immédiat est réglé.

Phrases que j'entends régulièrement de la part de personne non spécialisés en autisme mais qui pourtant font partie des Structures Sociales :

- Vous vous rendez compte du poids que vous voulez mettre sur les épaules des autres pour qu'on vous aide !

- Ce que vous désirez (traduction : ce dont j'ai besoin moi Nuage), n'existe pas, on ne vas donc pas faire de démarche pour l'obtenir.

- "Vous écoutez quand je vous parle ! " dit en criant, parce-que je n'arrivais plus à me concentrer à fixer le regard.

- " Ce n'est pas à moi à m'adapter mais c'est à vous" dit en criant parce-que j'expliquais pour la X ème fois que je ne pouvais pas comprendre l'humour pince sans rire. Suivi également de : "Mais c'est évident !" dit avec mépris.
Propos dit par un éducateur accompagnateur à la vie sociale ....


.... / ....
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par Nuage le Ven 7 Fév 2014 - 22:04

Un échantillon de démonstration ..... :

C'était passé sur France 5 il y a environ 15 jours.

Mon fils, un si long combat
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par Quantix le Ven 7 Fév 2014 - 22:56

Nuage a écrit:Un échantillon de démonstration ..... :

C'était passé sur France 5 il y a environ 15 jours.

Mon fils, un si long combat

Trés touchant ce reportage, trés révoltant aussi quand on voit le parcours du combatant pour la maman de ce petit bout de chou : /
Ça impose le respect cette determination !
avatar
Quantix
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 350
Localisation : Dans l' Instant
Identité métaphysique : Dieu, rien que ça : )
Humeur : Tranquille
Date d'inscription : 31/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par gaston21 le Sam 8 Fév 2014 - 10:47

avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par Nuage le Sam 8 Fév 2014 - 17:53

Un espoir pour quoi ? Pour qu'il n'y ai plus d'enfants autistes qui naissent ?

Et puis l'article qui commence par dire que l'autisme est une maladie, ça commence mal.

 annonce haut L'autisme n'est pas une maladie. C'est un Trouble neuro-développemental.
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par Nuage le Mer 12 Fév 2014 - 0:53

Je ne vous cache pas que j'en ai ras le pompon, mais alors vraiment ras le pompon.

Une des dernière qu'on m'a faite : courrier supposé m'appuyer dans mes démarches : "Incapacité totale de la part de Nuage de compréhension des interactions sociales et de la communication" (grosso modo la phrase, parce-que mon cerveau a beugué lorsque l'on m'a lu ce courrier compte-rendu, tellement je n'en revenais pas qu'on ai le culot de marquer ça de la part de quelqu'un qui passe son temps à s'écouter parler).

Alors je trouve cette vidéo tellement bien dite, qu'il ne faut surtout pas s'en priver  sourire tongue 

Autisme et syndrome d'Asperger : idées reçues et préjugés

avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par Jipé le Mer 12 Fév 2014 - 11:15

Excellente vidéo explicative, merci Nuage!

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25747
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par Zarzou le Mar 18 Fév 2014 - 10:30

Nuage a écrit:Un échantillon de démonstration ..... :

C'était passé sur France 5 il y a environ 15 jours.

Mon fils, un si long combat
Peut on vraiment parler autisme dans ce documentaire ? La maman souligne que son enfant a fait l'objet d'un AVC... Cet accident vasculaire est sûrement le vrai problème et a laissé ce petit garçon handicapé à vie.
avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par Nuage le Mar 18 Fév 2014 - 12:33

Cet enfant est polyhandicapé, ça veut dire qu'il cumule plusieurs choses.

Zarzou a écrit:
Nuage a écrit:Un échantillon de démonstration ..... :

C'était passé sur France 5 il y a environ 15 jours.

Mon fils, un si long combat
Peut on vraiment parler autisme dans ce documentaire ? La maman souligne que son enfant a fait l'objet d'un AVC... Cet accident vasculaire est sûrement le vrai problème et a laissé ce petit garçon handicapé à vie.
On parle de quoi là !? C'est quoi le vrai problème ? Je donne un échantillons de ce qu'il se passe et non-passe au sein de la société lorsque l'on se retrouve dans certains types de handicaps, et en l'occurrence l'autisme, et toi tu me dis que le vrai problèmes ce serait qu'il soit handicapé de X ou de y ....

C'est tout ce que tu as vu du documentaire ... ? Mais faut se déboucher le cerveau hein ....
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par Nuage le Mar 18 Fév 2014 - 13:17

Ha ben pour le coup, je mets la deuxième vidéo de Supère Pépette, on va rentrer dans le côté plus technique alors.

Autisme et syndrome d'Asperger : un diagnostic, pour quoi faire ?





Edit : Et faut pas rêver, même si l'on est diagnostiqué lors de la petite enfance, c'est quoi qui est mis en place actuellement en France en dehors du diagnostic ?
C'est les Associations de parents d'enfants autistes qui créaient les choses, puisqu'il n'y a rien de mis en place. Et ensuite c'est ce qui fait partie du Gouvernement (le Ministère de la santé) qui en récupère la gestion (ou la confie à quelqu'un d'autre) et déconstruit tout ce qui a été construit et mis en place.

Déjà rien qu'à la MDP (Maison Départemental de l'Handicap), ils sont complétement à la masse (en tout cas il y a un peu plus d'un an c'était toujours comme ça ; je vous dirais si ça a changé prochainement). Et bien c'est où les choses mises en place pour les personnes autistes ? C'est où les aides et les soins éducatifs appropriés ?
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par Zarzou le Mar 18 Fév 2014 - 14:22

On me diagnostiquait autiste surdoué à l'âge de 5 ans et je ne pouvais être scolarisée compte tenu de mes aptitudes. Ma capacité de mémoire est hors norme. J'entrais à l'école à l'âge de 8 ans. L'un des médecins qui me suivait me proposait le deal suivant: Soit tu fais semblant d'être comme tout le monde, et tu joueras cette comédie toute ta vie ou nous serons contraints de te placer dans un hopital psychiatrique pour le reste de ta vie. J'ai choisi la vie de comédienne, le problème c'est que j'ai toujours l'impression de m'être perdue en chemin au point de me dire souvent, tu t'es tuée...




avatar
Zarzou
Maître du Relatif et de l'Absolu

Féminin Nombre de messages : 1404
Localisation : France
Identité métaphysique : Sans
Humeur : ...
Date d'inscription : 22/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par Nuage le Mar 18 Fév 2014 - 23:39

On me diagnostiquait autiste surdoué à l'âge de 5 ans et je ne pouvais être scolarisée compte tenu de mes aptitudes. Ma capacité de mémoire est hors norme. J'entrais à l'école à l'âge de 8 ans. L'un des médecins qui me suivait me proposait le deal suivant: Soit tu fais semblant d'être comme tout le monde, et tu joueras cette comédie toute ta vie ou nous serons contraints de te placer dans un hopital psychiatrique pour le reste de ta vie. J'ai choisi la vie de comédienne, le problème c'est que j'ai toujours l'impression de m'être perdue en chemin au point de me dire souvent, tu t'es tuée...
Est-ce-que c'est toi qui parle, Zarzou ?
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par Bean le Mer 19 Fév 2014 - 1:02

Jipé a écrit:Je n'ai pas dit qu'en dessous de l'âge de 4 ans à peu près, on ne pouvait pas avoir des souvenirs, j'ai dit qu'il y avait des souvenirs provenant de choses très marquantes émotionnellement, ou des flashs qui ont marqué la mémoire.
Par contre je maintiens qu'avant 4 ans, les souvenirs n'ont pas de logique, de début et de fin avec une cohérence historique.
Ce ne peut être que des bribes d'histoires, des images ou des sons, des odeurs qui ont "marqué" le moment précis de leurs apparitions.
Bonjour Jipé,

Est-on certain de ceci? N'est-ce pas le cas pour des personnes "ordinaires"?
Mais quand un individu passe son bac à 8 ans et son diplôme universitaire à 12, qui se permet d'être un chercheur émérite en mathématique à 18 ans en plus d'être un pianiste virtuose jouant Bach, Mozart, Liszt, Debussy, Schoenberg et bien d'autres, se permet également d'être compositeur.
Une telle personne a-t-elle vraiment une limite fixée à 4 ans pour ses souvenirs?

Des autistes sont également des personnes douées, certains sont des calculateurs prodiges, d'autres ont une mémoire qui ne connaît pas l'oubli, d'autres retranscrivent immédiatement une sonate de Beethoven à la première écoute. Ces personnes là, ont elles, vraiment les mêmes limites dans leurs souvenirs que des gens ordinaires?
 sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par JO le Mer 19 Fév 2014 - 8:08

C'est justement une question de limites, peut-être . Il avait raison, le médecin scolaire : les albatros ne sont doués que pour le vol . Au sol, ils sont maladroits : "leurs ailes de geant les empêchent de marcher", disait superbement le poete .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par Nuage le Mer 19 Fév 2014 - 8:51

Ha je me souviens, tu l'avais déjà dite cette phrase réflexion (la syntaxe légèrement différente mais casi similaire), Jo.  sourire

J'aime bien cette image, je trouve qu'elle correspond bien, suivant sur quoi on regarde.
avatar
Nuage
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 4598
Localisation : Sud-Est de la france
Identité métaphysique : la mienne
Humeur : on fait ce qu'on peut
Date d'inscription : 31/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par JO le Mer 19 Fév 2014 - 8:59

Difficile de ne pas retrouver les mêmes réponses aux mêmes interrogations, quand on en a pressenti la justesse . Mais c'est ce qui me vient irrésistiblement : nous autres, gens "normaux", sommes des pingouins, solennels et bien intégrés . Comment comprendre ?
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par Jipé le Mer 19 Fév 2014 - 10:24

Bean a écrit:
Jipé a écrit:Je n'ai pas dit qu'en dessous de l'âge de 4 ans à peu près, on ne pouvait pas avoir des souvenirs, j'ai dit qu'il y avait des souvenirs provenant de choses très marquantes émotionnellement, ou des flashs qui ont marqué la mémoire.
Par contre je maintiens qu'avant 4 ans, les souvenirs n'ont pas de logique, de début et de fin avec une cohérence historique.
Ce ne peut être que des bribes d'histoires, des images ou des sons, des odeurs qui ont "marqué" le moment précis de leurs apparitions.
Bonjour Jipé,

Est-on certain de ceci? N'est-ce pas le cas pour des personnes "ordinaires"?
Mais quand un individu passe son bac à 8 ans et son diplôme universitaire à 12, qui se permet d'être un chercheur émérite en mathématique à 18 ans en plus d'être un pianiste virtuose jouant Bach, Mozart, Liszt, Debussy, Schoenberg et bien d'autres, se permet également d'être compositeur.
Une telle personne a-t-elle vraiment une limite fixée à 4 ans pour ses souvenirs?

Des autistes sont également des personnes douées, certains sont des calculateurs prodiges, d'autres ont une mémoire qui ne connaît pas l'oubli, d'autres retranscrivent immédiatement une sonate de Beethoven à la première écoute. Ces personnes là, ont elles, vraiment les mêmes limites dans leurs souvenirs que des gens ordinaires?
 sourire
Je ne suis pas sûr que précocité et souvenir précis mémorisé (avant 4 ans) soient liés. Peut-être que Mozart n'avait aucun souvenir de ce qu'il faisait à l’âge de 3 ans...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25747
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par JO le Mer 19 Fév 2014 - 10:42

Un souvenir personnel : en maternelle, le médecin scolaire pose à un de mes fils, quatre ans : "quelle est la différence entre une vache et une bicyclette ?" Mutisme boudeur de l'enfant, qui ne voit pas de comparaison possible entre l'image de son livre de contes et le vélo de son grand père (il n'a jamais vu de vraie vache), et me dira plus tard qu'il avait soupçonné le questionneur de débilité profonde . Il aura plus tard des résultats scolaires et intellectuels brillants, mais a été classé "retardé intellectuellement", pour blocage et refus de continuer à se prêter aux égarements supposés du toubib . On en rit, maintenant, mais c'est vrai qu'il a toujours eu des souliers trop petits pour la société conformiste .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par Jipé le Mer 19 Fév 2014 - 10:47

Pourquoi le médecin scolaire a posé ce genre de question à ton fils ?
Si c'est vrai qu'il a classé comme "retardé intellectuellement" la non-réponse de ton fils, je dirais que c'est sans doute lui qui avait des problèmes...

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25747
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par JO le Mer 19 Fév 2014 - 10:52

A l'époque (+ ou - 1957), les tests psys faisaient fureur mais  tous les médecins ne les maniaient pas avec la technicité actuelle  , et c'était une petite école de quartier qui avait voulu "faire moderne" ou obéir à une de ces directives saugrenues qui tombent "de haut lieu" .
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22400
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par Jipé le Jeu 27 Mar 2014 - 16:27

L'autisme résulterait d'anomalies dans la formation cérébrale du foetus

"L'autisme résulterait d'anomalies dans le développement de certaines structures cérébrales du foetus, révèlent mercredi des neurologues américains, une découverte qui pourrait contribuer à détecter ce syndrome de façon bien plus précoce.
L'étude montre une désorganisation de l'architecture cérébrale chez des enfants autistes. Si elle est confirmée par d'autres recherches, "on pourra en déduire que cela reflète un processus qui se produit longtemps avant la naissance", explique le Dr Thomas Insel, directeur de l'Institut américain de la santé mentale (NIMH) qui a financé ces travaux publiés dans la revue New England Journal of Medicine.
"Ces résultats montrent l'importance d'une intervention précoce" pour traiter l'autisme, qui toucherait jusqu'à un enfant sur 88 aux Etats-Unis.
"L'autisme est généralement considéré comme un trouble du développement du cerveau, mais la recherche n'a pas encore identifié de lésion qui en serait responsable", souligne le chercheur.
"Le développement du cerveau d'un foetus pendant la grossesse comprend la création d'un cortex --ou écorce cérébrale-- formé de six couches distinctes de neurones", détaille le Dr Eric Courchesne, directeur de l'Autism Center of Excellence à l'Université de Californie à San Diego, principal co-auteur de cette recherche.
"Nous avons découvert, par endroits seulement, des anomalies dans le développement de ces couches corticales chez la majorité des enfants autistes", dit-il.
Les médecins ont analysé des échantillons de tissu cérébral post-mortem provenant de 11 enfants autistes âgés de 2 à 15 ans au moment de leur décès. Ils les ont comparés à des prélèvements sur un groupe témoin de 11 autres enfants qui n'étaient pas autistes.
Les chercheurs ont analysé une série de 25 gènes qui servent de biomarqueurs pour certains types de cellules cérébrales formant les six différentes couches du cortex.
Ils ont constaté que ces biomarqueurs étaient absents dans 91% des cerveaux des enfants autistes contre 9% dans le groupe témoin.
-"Découverte très prometteuse"-
Les signes de désorganisation des cellules cérébrales apparaissaient sous forme de tâches de 5 à 7 millimètres de longueur à divers endroits dans les différentes couches du lobe frontal et temporal du cerveau, explique le Dr Courchesne à l'AFP.
Ces régions cérébrales sont le siège des fonctions sociales, des émotions, de la communication et du langage qui connaissent des dysfonctionnements chez les autistes, souligne-t-il.
Selon ce neurologue, cette découverte "a le potentiel non seulement d'identifier quand et où ces anomalies se développent mais aussi leur cause, ouvrant peut-être la voie à une détection beaucoup plus précoce de l'autisme".
En outre, le fait que ces anomalies soient clairsemées et n'affectent pas l'ensemble des couches du cortex devrait permettre au cerveau de reconstituer ces branchements défectueux en utilisant des tissus corticaux sains.
Le Dr Courchesne suppute que le mécanisme responsable de cette désorganisation des structures corticales est un dysfonctionnement des réseaux de gènes qui contrôlent la production de cellules cérébrales et la formation des six différentes couches du cortex.
Il rappelle avoir récemment découvert, dans une recherche publiée il y a deux ans dans le Journal of the American Medical Association (JAMA), une surabondance de neurones dans le cortex préfrontal des autistes, un excès de 67% par rapport aux enfants qui ne sont pas autistes.
Pour le Dr Lisa Gilotty, spécialiste de l'autisme à l'Institut américain de la Santé mentale, "cette découverte est très prometteuse avec un grand potentiel" pour avancer dans la compréhension et le traitement de l'autisme.
"Pour la première fois, ces travaux semblent indiquer ce qui se passe dans le cerveau et où dans le cerveau, mais sans encore pour autant en expliquer le mécanisme", a dit à l'AFP cette chercheuse."

Source

Autre source

_________________
- Méfie-toi du boeuf par devant, de la mule par derrière et du moine de tous les côtés.
Cervantes
avatar
Jipé
Aka TopTrique

Masculin Nombre de messages : 25747
Localisation : Lacobrigens
Identité métaphysique : Athée, Anticlérical et pour 2017 Papy !!
Humeur : Zen mais faut pas m'emmerder!
Date d'inscription : 28/01/2009

http://www.forum-metaphysique.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par Bean le Lun 27 Juin 2016 - 22:02

Voici la vidéo d'une conférence à Rennes en décembre 2014 où 4 personnes Asperger témoignent de leurs troubles et de leur vie.


sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par Bean le Mar 28 Juin 2016 - 13:07

Pour le Dr Lisa Gilotty, spécialiste de l'autisme à l'Institut américain de la Santé mentale, "cette découverte est très prometteuse avec un grand potentiel" pour avancer dans la compréhension et le traitement de l'autisme.
A mon avis, il vaudrait mieux que des chercheurs autistes collaborent dans la compréhension de l'autisme et surtout sur les aspects liés aux traitements, il me semble que certains troubles seraient à soulager (fatigue, hyperacousie, etc ... ) mais certainement pas l'autisme globalement dans tous ses aspects car les points positifs et ressentis comme tels par les personnes autistes ne sont pas à gommer sous prétexte d'un défaut de normalité.
sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par Bean le Mar 28 Juin 2016 - 17:08

Au fait, il y avait super Pépette à la conférence précédente.
La voici sur son blog qui répond à une question qu'on lui pose souvent:
Et si ont étaient tous un peu autistes?


sourire
avatar
Bean
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5965
Localisation : Bretagne
Identité métaphysique : Farceur
Humeur : Joyeux
Date d'inscription : 16/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme

Message par alex_d le Mer 29 Juin 2016 - 4:19

J'aime bien super Pépette :-)

Concernant mon syndrome d'Asperger... je ne souhaite pas en être guéri. De toute façon, je ne sais pas faire autrement.
avatar
alex_d
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 121
Localisation : Canada
Identité métaphysique : Variable
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 22/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum