Le B.A-BA du Bouddha

Page 4 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par _La plume le Ven 24 Fév 2012 - 20:37

C'est désolant, les religions me déçoivent tellement mais je reste croyant au delà des dogmes dans ma relation personnelle avec Dieu.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par _Spin le Ven 24 Fév 2012 - 20:59

Bulle a écrit:
Et désolée, mais il semble que pour le bouddhisme ce ne soit guère mieux :
La femme est un individu dangereux :
- « comme reproductrice, elle perpétue le cycle des réincarnations
- et comme source de tentation et de plaisir. »
= Bouddha s’est attaqué aux castes et a créé le premier ordre de moniales : certaines enseignaient à des hommes. # Actuellement, les nonnes ne font que des corvées au service des hommes. Un courant voudrait élever leur statut et leur donner un rôle social.
= Tous les êtres sensibles ( êtres vivants ), des dinosaures aux plus petits animalcules ont le germe de la bouddhéité sauf la femme . # Les propos négatifs à l’égard des femmes auraient été proférés par Bouddha au bord de l’agonie et ont été consignés dans les soutras , ils ont fortement influencé la rédaction des codes civils et contribuent largement au maintien du statut d’inférieure à la femme religieuse ou laïque en pays bouddhistes.
<> la naissance d’une fille est perçue comme un malheur : (dot )
<> une fois mariée, la fille ne doit pas faire un pas sans autorisation de sa belle-famille. C’est toujours d’actualité.
<> à son mariage, elle coupe tout lien avec sa famille.
<> elle doit alors vivre aux dépens de sa belle-famille les belles-mères ont peu de considération pour leurs belles-filles.
<> la femme craint sans cesse d’être abandonnée par son mari de nombreux pays bouddhistes ne garantissent aucune protection à la femme délaissée.
(ibid)
Heu, excuse-moi, ta source a quand même l'air un peu orientée et sélective. Je n'ai pas entendu parler de telles choses pour le Japon ou la Corée, majoritairement bouddhistes sauf erreur. Ne pas oublier qu'il n'y a pas "un" Bouddhisme mais des centaines de chapelles qui n'ont pas grand-chose de commun entre elles. Alors globaliser comme ça sans préciser la région...

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Petrus le Ven 24 Fév 2012 - 21:04

Y parait qui ya même des bouddhistes qui se mangent entre eux!
C'est beau les généralités.
(...)

Petrus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 288
Localisation : Sud-est
Identité métaphysique : Hey
Humeur : Nuage sur le ciel
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Bulle le Ven 24 Fév 2012 - 21:05

Spin a écrit:]Heu, excuse-moi, ta source a quand même l'air un peu orientée et sélective. Je n'ai pas entendu parler de telles choses pour le Japon ou la Corée, majoritairement bouddhistes sauf erreur. Ne pas oublier qu'il n'y a pas "un" Bouddhisme mais des centaines de chapelles qui n'ont pas grand-chose de commun entre elles. Alors globaliser comme ça sans préciser la région...à+
Ce n'est pas l'impression que j'ai eue : il me semble que c'est assez juste pour celle-ci...
Voir ICI
Et je n'ai jamais entendu ou lu que les femmes dans l'hindouisme comme dans le bouddhisme avaient une place correcte.

_________________
Hello Invité ! Le du 01 juin est en ligne et accessible directement en cliquant sur "Meta-Quizz" .
Vous pouvez choisir le thème du prochain quizz en cliquant : ICI pour participer au sondage ! sourire
avatar
Bulle
Aka Lamité

Féminin Nombre de messages : 41599
Localisation : Algarve
Identité métaphysique : athée, grâce à Dieu
Humeur : .. trière !
Date d'inscription : 09/05/2008

http://www.forum-metaphysique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par _La plume le Ven 24 Fév 2012 - 21:20

Elles sont vénérées quand elles suivent leur dharma d'épouses, mères et gardiennes du feu sacré. Sinon elles ont toujours la possibilité de s'échapper du système en devenant none, ou sainte. Le nombre de "Mères divines" maîtres spirituels est considérable dans l'hindouisme.

"les devoirs de la femme sont crées par le rite des noces quand, en présence du feu nuptial, elle devient l'associée de son seigneur pour l'accomplissement de tous actes justes. Elle doit être belle et douce, considérer son mari comme son dieu, le servir dans la fortune comme dans l'infortune, la santé et la maladie, obéissant même s'il lui commande des actes contraires à la justice ou des actes qui peuvent conduire à sa propre destruction. Elle doit, levée tôt, servir les dieux, entretenir la propreté de sa maison, soigner le feu sacré domestique, ne pas manger avant les besoins des dieux et des hôtes soient satisfaits. Elle est dévouée à son père et à sa mère et au père et à la mère de son époux. La dévotion à son seigneur est l'honneur de la femme. C'est son ciel éternel." (mahabharata)

C'est vrai que dans certains pays d'Asie ça commence à poser un sérieux problème. Il n'y a plus assez de femmes, idem en Chine, d'où l'existence d'un trafic de traite des femmes.

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par _Spin le Ven 24 Fév 2012 - 21:23

Bulle a écrit:
Ce n'est pas l'impression que j'ai eue : il me semble que c'est assez juste pour celle-ci...
Voir ICI
Et je n'ai jamais entendu ou lu que les femmes dans l'hindouisme comme dans le bouddhisme avaient une place correcte.
Mais il est question de tradition d'origine, pas de situation actuelle (contrastée encore une fois). C'est du fondamentalisme négatif en quelque sorte (sinon, le Christianisme vaut-il mieux ?)...

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par gaston21 le Ven 24 Fév 2012 - 22:47

La plume a écrit:Elles sont vénérées quand elles suivent leur dharma d'épouses, mères et gardiennes du feu sacré. Sinon elles ont toujours la possibilité de s'échapper du système en devenant none, ou sainte. Le nombre de "Mères divines" maîtres spirituels est considérable dans l'hindouisme.

"les devoirs de la femme sont crées par le rite des noces quand, en présence du feu nuptial, elle devient l'associée de son seigneur pour l'accomplissement de tous actes justes. Elle doit être belle et douce, considérer son mari comme son dieu, le servir dans la fortune comme dans l'infortune, la santé et la maladie, obéissant même s'il lui commande des actes contraires à la justice ou des actes qui peuvent conduire à sa propre destruction. Elle doit, levée tôt, servir les dieux, entretenir la propreté de sa maison, soigner le feu sacré domestique, ne pas manger avant les besoins des dieux et des hôtes soient satisfaits. Elle est dévouée à son père et à sa mère et au père et à la mère de son époux. La dévotion à son seigneur est l'honneur de la femme. C'est son ciel éternel." (mahabharata)

C'est vrai que dans certains pays d'Asie ça commence à poser un sérieux problème. Il n'y a plus assez de femmes, idem en Chine, d'où l'existence d'un trafic de traite des femmes.
La plume, ce que tu écris me donne envie de prendre femme dans cette contrée bénie...Une femme obéissante, dévouée,
silencieuse, fine cuisinière, bonne ménagère, on n'en trouve plus "cheu" nous ! Elles râlent tout le temps, veulent toujours avoir raison...et j'en passe ! Par contre, moi qui cogne depuis longtemps sur le Bouddhisme et sa passivité, je vois que, question sérénité, c'est pas terrible ! Là aussi, c'est la bataille de polochons ...Si c'était en mon pouvoir, je me verrais bien te proposer comme arbitre, compte tenu du niveau de sagesse auquel tu es parvenu . La délicieuse Maya trônerait au-dessus de la mêlée, comme une madone d'Extrême-Orient ...
avatar
gaston21
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 6875
Localisation : Bourgogne
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ricanante
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par _La plume le Ven 24 Fév 2012 - 22:51

La délicieuse Maya trônerait au-dessus de la mêlée, comme une madone d'Extrême-Orient ...

telle une daïkini, elle le vaut bien !





_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Rio sur Seine le Sam 25 Fév 2012 - 0:46

Spin a écrit:
Rio sur Seine a écrit:Je ne vois pas en quoi parler de vacuité, d'impermanence, de causalité, de karma etc... est une quelque forme de faux Bouddhisme à connotation monothéiste, vu que ce sont des notions partagées par
tout les bouddhistes.
A moins que des choses m'aient échappé c'est moi qui ai parlé de Bouddhisme à allure monothéiste uniquement pour Nichiren :
- insistance sur un texte de référence unique (Sutra du Lotus, voire Gohonzon pour la Nichiren Shoshu),
- insistance sur l'unicité de la Valeur Suprême (même si elle est vue plutôt comme une loi que comme une personne),
- revendication d'exclusivité,
- invocation de ses martyrs,
- insistance sur la bienveillance active...

Et je n'ai absolument pas parlé de "faux" bouddhisme.

à+


Je n'ai en aucun cas abordé ces thèmes qui son énumérés, et surtout pas sous cet angle au quel
je n'adhère nullement.

D'autre part, j'ai mouché dès le départ ceux qui étaient dans cette perspective nichireniste, en leur signifiant
de pas jouer avec ce qui n'est pas à leur porté, et de en pas rentrer avec des système qu'il ne maitrisent pas,
et dont ce n'est pas non plus leur fonction.

Avec toute cette étiquette délétère, et avec toute la bonne volontés, cela va être extrêmement
compliqué comme on le voit très clairement. Je le savais dès le départ et je l'assume, comme je suis prêt à
l'affronter..

Cela dit, user de touts les subterfuges de la malhonnêteté intellectuelle, ainsi que des techniques
de culpabilisation et d'infantilisation bien identifiées dans les différents monothéismes, et quand bien
même teintés de pseudo-Bouddhisme, ça n'a pas beaucoup de chance de marcher sur moi.

A part seulement de révéler la tartuferie de ceux qui verserait dans cette tentation, mais
l’irresponsabilité de certains imprudents fera inévitablement tomber les masques.




Dernière édition par Rio sur Seine le Sam 25 Fév 2012 - 1:03, édité 1 fois

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par zizanie le Sam 25 Fév 2012 - 1:00

Mais ne peut-on pas aborder le Bouddhisme de façon plus apaisée?
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par _Spin le Sam 25 Fév 2012 - 2:21

Rio sur Seine a écrit:Je n'ai en aucun cas abordé ces thèmes qui son énumérés, et surtout pas sous cet angle au quel
je n'adhère nullement.
Puis-je humblement faire remarquer que ce fil est sur le Bouddhisme, pas sur les propos de Rio sur Seine en particulier, et qu'il me semble congru de faire état de ce que j'ai retenu et compris, pour ce que ça vaut, de ce Bouddhisme particulier de Nichiren, puisqu'il en était question ?

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Rio sur Seine le Sam 25 Fév 2012 - 6:00

Spin a écrit:... pas sur les propos de Rio sur Seine en particulier, ... de ce Bouddhisme particulier de Nichiren, puisqu'il en était question ?


Je me suis uniquement exprimé que dans les termes des enseignement fondamentaux
du Bouddhisme Theravada, autrement dit les principes de base du Hinayana

En aucun cas je n'ai abordé le Mahayana selon Nichiren, dont les particularités spécifiques
sont similaires aux différentes formes de Mahayana existantes, et dont certaines sont encore
plus surprenantes lorsqu'on les connais bien.

Apparemment mes interlocuteurs, ne sont même pas capables de distinguer le Hinayana du
Mahayana, lorsque l'on parle de l'un il le prennent pour l'autre, et lorsque parle de l'autre il le
prennent pour l'un. C'est une confusion mentale assez abracadabrantesque.

Nous sommes dans le cadre du Bouddhisme à la carte, sachant que dans cette religion tout
est payant, les séances de méditation, les cours etc... C'est donc le client qui choisi le menu.

Cela se traduit par "être son propre refuge", apparemment les occidentaux adorent ça.

Mort de rire ! lol!

Ça donne une idée du niveau de Bouddhisme assez pitoyable que l'on peut rencontrer chez les
occidentaux, c'est pour cela que je parle de néo-bouddhisme "made in Hollywood".

Malheureusement je ne n'ai pas beaucoup d'espoir que leur égo leur permette de faire une distinction
pertinente au sujet de mes explication, car il y a beaucoup d'orgueil et de sentiment de supériorité.


Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Petrus le Sam 25 Fév 2012 - 6:51

zizanie a écrit:Mais ne peut-on pas aborder le Bouddhisme de façon plus apaisée?

Si! sourire
Quand, à cinq heure la cloche a sonné, on s'assoit le cœur calme,
tel un retour au foyer, là où l'on s'appartient vraiment,
l'esprit se recueille, il est limpide, sans accroche particulière,
Il n'est plus question de s'évader dans un autre temps,
l'éternité s'écoule, nourrit celui qui s'est posé,
goutant la vie, de sa saveur parfumée d'un grand contentement.


Petrus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 288
Localisation : Sud-est
Identité métaphysique : Hey
Humeur : Nuage sur le ciel
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Ling le Sam 25 Fév 2012 - 7:52



Devenir l'arc, la flèche et la cible. sourire

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par _Spin le Sam 25 Fév 2012 - 8:15

Rio sur Seine a écrit:En aucun cas je n'ai abordé le Mahayana selon Nichiren, dont les particularités spécifiques
sont similaires aux différentes formes de Mahayana existantes, et dont certaines sont encore
plus surprenantes lorsqu'on les connais bien.
Désolé, quelqu'un l'a abordé, et je ne me sens pas tenu de ne répondre qu'à toi. Après, peut-être que j'ai mal quoté et dans ce cas toutes mes excuses...

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Ling le Sam 25 Fév 2012 - 8:42

Qui sait lire, sait. Les particularités ressortent sans même que l'on en soit conscient.

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par _Spin le Sam 25 Fév 2012 - 9:07

Stirica a écrit:Qui sait lire, sait. Les particularités ressortent sans même que l'on en soit conscient.
Oui, bon, je crois comprendre ce que tu veux dire mais il n'est pas interdit de tendre des perches. Ni de considérer que ce pourrait être peut-être éventuellement sait-on jamais malgré les apparences illusoires la crise qui précède classiquement un passage à un plan plus élevé...

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Ling le Sam 25 Fév 2012 - 9:13

Je ne jette pas de pierres. sourire

Ling
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 21694
Localisation : .
Identité métaphysique : .
Humeur : .
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par _La plume le Sam 25 Fév 2012 - 10:23

En réalité je m'en tape du bouddhisme mais comme c'est le B-A - BA, je me suis dit que j'allais peut être enfin comprendre...et comme dit Gaston pour une philosophie non violente c'est plutôt la bataille de polochons.

Ce que n'importe qui peut constater c'est que le moine Rio est un peu bouffi d'orgueil, pas besoin d'être bouddhiste et il persiste :
Apparemment mes interlocuteurs, ne sont même pas capables de distinguer le Hinayana du Mahayana,
ben oui, on est dans le B-A BA le bouddhisme pour les nuls, t'as pas lu le titre ???

Ça donne une idée du niveau de Bouddhisme assez pitoyable que l'on peut rencontrer chez les occidentaux,
(j'espère que tu n'es pas un occidental)

leur signifiant de pas jouer avec ce qui n'est pas à leur porté, et de en pas rentrer avec des système qu'il ne maitrisent pas, et dont ce n'est pas non plus leur fonction.

et il en remet une couche...non c'est vrai ce n'est pas à notre portée... et après ça il accuse les autres de sentiment de supériorité, c'est du plus grand comique pette de rire

Malheureusement je ne n'ai pas beaucoup d'espoir que leur égo leur permette de faire une distinction pertinente au sujet de mes explication, car il y a beaucoup d'orgueil et de sentiment de supériorité.

ah il ne manque pas d'air le moine Rio ! mon pauvre ne vois-tu pas que tu recueilles ce que tu sèmes ? Commence par te calmer, tu pourras peut être nous donner une meilleure image du bouddhisme. Tu sais on est ignorants ... c'était pas la peine qu'un si grand maître tel que toi vienne nous enseigner le B-A BA. Que veut-tu, quand un prof de maths sup vient enseigner aux enfants d'école primaire que nous sommes, il a peu de chance d'être compris. sourire

_La plume
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5987
Localisation : au sud du sud
Identité métaphysique : hérétique
Humeur : c'est selon avec qui
Date d'inscription : 17/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par maya le Sam 25 Fév 2012 - 11:09

Petrus a écrit:
zizanie a écrit:Mais ne peut-on pas aborder le Bouddhisme de façon plus apaisée?

Si! sourire
Quand, à cinq heure la cloche a sonné, on s'assoit le cœur calme,
tel un retour au foyer, là où l'on s'appartient vraiment,
l'esprit se recueille, il est limpide, sans accroche particulière,
Il n'est plus question de s'évader dans un autre temps,
l'éternité s'écoule, nourrit celui qui s'est posé,
goutant la vie, de sa saveur parfumée d'un grand contentement.


Merci Petrus...
avatar
maya
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 3020
Localisation : à l'ouest
Identité métaphysique : bouddhiste et yogas
Humeur : sereine
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Petrus le Sam 25 Fév 2012 - 13:43

Avec plaisir Maya.

Petrus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 288
Localisation : Sud-est
Identité métaphysique : Hey
Humeur : Nuage sur le ciel
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par zizanie le Sam 25 Fév 2012 - 13:58

Petrus ayant initialisé le fil, il serait la moindre des choses de le laisser exposer ses idées sur le bouddhisme. J'ai l'impression que Rio parle de ce fil comme étant sa propriété, c'est surprenant.

Pour une fois, La plume, je suis de ton avis. sourire

Je reviens puisque la discussion s'est apaisée. merci
avatar
zizanie
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 7436
Localisation : France
Identité métaphysique : Matérialiste
Humeur : Taquine
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Rio sur Seine le Sam 25 Fév 2012 - 15:37

La plume a écrit:En réalité je m'en tape du bouddhisme mais comme c'est le B-A - BA, je me suis dit que j'allais peut être enfin comprendre.


Le Bouddhisme c'est très simple :

- Les causes de la souffrance, n'existent nulle part ailleurs qu'à l'intérieur de la vie humaine, et que la souffrance
n'est qu'une illusion.

Ce n'est rien d'autre que la quête spirituelle du Bouddha avant son éveil, c'est à dire trouver un remède
aux 4 Souffrances fondamentales, ce qu'on appelle les "4 Nobles Vérités".

Celui qui comprend ça, comprend l'ensemble du Bouddhisme.

Ce n'est pas du Bouddhisme de Nichiren, mais la base fondamentale de touts les Bouddhismes,
en particulier Hinayana mais aussi Mahayana. C'est ce qu'on appelle le Dharma.

A cela s'ajoute d'autres concepts comme, le Karma, la Causalité, l'interdépendance, la Vacuité etc...

Ce ne sont rien d'autre que les fondamentaux qui sont identifiés partout.

Pour prétendre devenir Lama, il faut d'abord comprendre profondément tout ces principes
et les réaliser avec sa vie pour être capable d'enseigner le Dharma, autrement c'est juste
un moine postulant qui est encore dans l'obscurité.

Visiblement après tout ce temps, personne n'a jamais été en mesure de t'expliquer concrètement
ce qu'est le Bouddhisme et de te le faire comprendre pragmatiquement, ainsi tu te poses encore
des questions à savoir de quoi il s'agit réellement.

La raison est très simple et facile à comprendre.

Le Dharma est très difficile à comprendre (mais on y arrive), c'est à dire le réaliser avec sa vie. Donc,
pour beaucoup de personnes, devant la difficulté ils font directement l'impasse sur le Dharma et le
négligent, et ils pensent ainsi pouvoir s'approcher de la Bouddhéité directement par les Voies absconses
beaucoup plus avancées comme les théories "de ni-existence ni non-existence".

Vu qu'ils n'ont absolument rien compris et rejeté certains principes fondamentaux, notamment la Causalité
ils tombent inévitablement dans la théorie du RIEN.

Vouloir comprendre le Bouddhisme par ce type de personnes, c'est l'assurance de ne jamais rien comprendre,
ou bien d'être sous influence de devenir comme eux.

Comme je le constate sur le forum, dès lors que quelqu'un comme moi parle strictement du Dharma et de
ses principes de base (ce n'est pas du Bouddhisme de Nichiren), ça les agace fortement, il s'énervent et me
prennent à parti et font tout pour me dénigrer.

Il ne comprennent même pas le moindre principe du Bouddhisme Theravada, confondent le Hinayana avec
le Mahayana, prennent tantôt l'un pour l'autre. Viennent me parler de Nichiren, alors que celui-ci n'a absolument
rien à voir là dedans etc...

La raison en est que je les renvoi à leur propre obscurité qu'il n'ont pas le courage d'affronter, même avec tout
leur grands maitres et leur enseignements lumineux.

Ils préfèrent s'en tenir à des enseignements abscons qu'il ne comprennent pas, se donner ainsi l'illusion de la
sagesse en entretenant leur narcissisme qui leur procure également une certaine notoriété mondaine. Leurs
buts ainsi atteints, ajouté au confort matériel occidental (le Bouddhisme en occident n'est pas une religion pour
les pauvres) ils entendent ça par "la purification de l'esprit".

Plus c'est vague, plus c'est creux, plus c'est abscons et alambiqué, et plus ils ont l'impression que c'est du vrai
bouddhisme.

Donc, manipuler quelqu'un qui est dans l'obscurité c'est extrêmement facile pour n'importe quel guru moyennement
éclairé, il suffit juste de leur passer de la pommade en leur disant ce qu'ils ont envie d'entendre, surtout s'ils ont le
portefeuille plein, il suffira d'encaisser l'argent des retraites et des divers cours dispensés.

Bref, on est très très loin de l'idée de base et la quête du Bouddha pour apporter le salut à l'humanité, et qui consiste
à les sortir des 4 souffrances fondamentales.

Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Petrus le Sam 25 Fév 2012 - 15:58

Et voilà...
harpe
Petrus ayant initialisé le fil, il serait la moindre des choses de le laisser exposer ses idées sur le bouddhisme. J'ai l'impression que Rio parle de ce fil comme étant sa propriété, c'est surprenant.

Ce n'est pas de tout repos.

Petrus
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 288
Localisation : Sud-est
Identité métaphysique : Hey
Humeur : Nuage sur le ciel
Date d'inscription : 21/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le B.A-BA du Bouddha

Message par Rio sur Seine le Sam 25 Fév 2012 - 16:19

La plume a écrit:
leur signifiant de pas jouer avec ce qui n'est pas à leur porté, et de en pas rentrer avec des système qu'il ne maitrisent pas, et dont ce n'est pas non plus leur fonction.

et il en remet une couche...non c'est vrai ce n'est pas à notre portée... et après ça il accuse les autres de sentiment de supériorité, c'est du plus grand comique pette de rire

Je ne parlais ni de toi, ni de vous.

La phrase dans son véritable contexte désignait textuellement les "Nichirenistes".

Jolie tentative pour déformer mes propos, comme tout le reste d'ailleurs,
c'est bien essayé !

Cela en dit assez long en terme d'étique intellectuelle et d'hypocrisie crasse.


Rio sur Seine
Maître du Relatif et de l'Absolu

Masculin Nombre de messages : 1744
Localisation : Sud Ouest
Identité métaphysique : Bouddhiste
Humeur : ça dépend
Date d'inscription : 13/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum