Sunnites ou chiites, qui pose la plus grande menace ?

Aller en bas

Sunnites ou chiites, qui pose la plus grande menace ?

Message par caius le Mer 22 Fév 2012 - 14:57

Sunnites ou chiites, qui pose la plus grande menace ?

Par Mumin Salih

Choisir entre les sunnites ou les chiites, c'est comme choisir entre l'idiot et le fou, les deux sectes viennent du même culte, l'Islam.

Il existe de nombreuses autres sectes dans l'Islam, mais ces deux là sont les plus importantes. Elles sont toutes deux nées au septième siècle, après l'assassinat d'Ali, le dernier des califes « bien guidés ». Ali fut désigné alors que l'état islamique était dans la tourmente après l'assassinat brutal et impitoyable d’Othman, le troisième calife. Les musulmans se déchirèrent alors dans une guerre civile qui coûta des centaines de milliers de vies. De nos jours encore, ils continuent à payer de leur vie les suites de cette fracture.

Les musulmans chiites sont ceux qui ont pris parti pour le calife, Ali, contre les rebelles. La position des musulmans sunnites était, et est toujours, des plus intéressante et en ligne avec leurs positions sur d'autres absurdités islamiques, en un mot : confuse. Ils croient qu’Ali était sur le droit chemin et a bien servi l'Islam. L'histoire des événements, telle qu’elle nous est parvenue, est à l'appui d'Ali. En outre, Ali était un des dix musulmans à qui Mahomet a garanti une place au paradis, par conséquent, Allah l’a préservé de commettre des péchés. En même temps, ils refusent de condamner les opposants à Ali, les rebelles. Par conséquent, les Sunnites croient que ceux qui ont suivi le droit chemin et ceux qui se sont opposée à ceux qui étaient sur le droit chemin étaient tous sur le droit chemin! Cela peut paraître ahurissant, mais c'est l'islam.

Les musulmans sunnites refusent de discuter de cette question au motif que c’est à Allah et non aux humains qu'il revient d’en juger. Les musulmans sunnites ont développé une certaine aversion pour cette partie de l'histoire, ils n'aiment ni en parler, ni lire sur ce sujet, ni le savoir !

Bien sûr, il y a une raison derrière cette aversion. Les deux groupes de combattants n’étaient pas des musulmans ordinaires, mais les très vénéré compagnons de Mahomet, connus sous le nom de «sahabas». Les hommes qui transmirent le Coran et l'islam et qui sont considérés comme des exemples pour les autres musulmans. Ces «sahabas» étaient «presque parfaits » car la perfection complète est seulement pour Allah. Les musulmans croient que le Coran, et toute leur religion, nous est parvenue intacte grâce à la «quasi-perfection» de ces hommes. Toute tache sur leur intégrité jetterait de graves doutes sur l'intégrité de l'islam lui-même. Malheureusement, pendant la guerre civile ils se livrèrent (envers des musulmans NDLR) à certains faits barbares qui ne peuvent être qualifiés que de criminels. Par conséquent, il vaut mieux ne pas le savoir !

Avant qu’il ne saute aux conclusions, j’invite le lecteur à se dire que les sottises et absurdités religieuses des sunnites sont le pendant de celles des chiites, mais ce n'est pas l’objet de cet article.

1980 : l’extrémisme chiite


Les Iraniens attendaient beaucoup de la révolution islamique de 1979, mais ils furent vite déçus. Dans la tourmente qui suivit la révolution, les mollahs n'avaient aucune idée de la façon de diriger le pays et l'Iran a été d'un conflit à l'autre, le plus souvent avec l'Occident.
A partir des années 1980, les chiites ont acquis une mauvaise image en Occident et ont été associés à l'extrémisme et au fanatisme religieux, tandis que les sunnites étaient considérés comme plus modérés.

Aveuglés par leurs préjugés, il ne vint pas à l’idée des occidentaux que les sunnites étaient également engagés dans une autre guerre de religion contre l'Union soviétique en Afghanistan. Cette guerre de religion était considérée comme admissible et justifiée du moment que c’était contre l'Union soviétique !

Après 1979, l'Amérique prit parti contre l'Iran dans tous les conflits comme la guerre Iran / Irak. Qui plus est, elle noua une alliance forte avec des sunnites fanatiques comme Oussama Ben Laden. Les combattants sunnites étaient appelés moudjahidine (de djihad), un mot coûterait cher à l’'Occident dans les années qui suivirent.

Le régime des Mollahs n’a pas changé depuis la révolution islamique, mais le peuple iranien, lui, a changé. L'Iran est un état extrémiste, mais son extrémisme est lié au régime en place, si le régime disparaît, l’extrémisme disparaitra aussi. Les Iraniens ont appris à la dure, pendant 40 ans de règne des mollahs, que l'islam radical n'est pas la voie à suivre.

Ce n'est pas le cas dans les pays sunnites comme l'Arabie saoudite, le Pakistan, l'Afghanistan, la Somalie etc .. la liste est longue. Ces pays sont foncièrement radicaux et si leurs gouvernements tombent, des régimes encore plus radicaux peuvent y émerger.

La situation en Iran est l'exact opposé de la situation dans le monde arabe. Jusqu'au «printemps arabe», les Arabes étaient des peuples largement fondamentalistes dirigés par des gouvernements relativement laïques. L'Iran, par contre, est en grande partie un pays laïc dirigé par un gouvernement fondamentaliste. Les nations arabes, comme en Egypte, ont forcé leurs gouvernements à poursuivre des politiques de plus en plus religieuses. Par contre, le gouvernement islamique d'Iran n'a jamais réussi à complètement fanatiser son peuple.

L'Iran et l'Amérique, la guerre des cons


L'Iran semble se trouver sur une trajectoire de collision avec l'Amérique et Israël. La perspective d'une guerre inutile, mais redoutable est un cauchemar, non seulement pour les personnes directement concernées, mais pour l'ensemble du Moyen-Orient. Malheureusement, c’est le peuple iranien qui en serait la principale victime si une telle guerre éclatait.

Les mollahs d’Iran sont plus stupides que fanatiques. Leur féroce antagonisme envers Israël est complètement inutile. Israël ne représente pas une menace pour l'Iran. Géographiquement, l'Iran est trop loin d'Israël et il est insensé de penser qu'Israël envisagerait d'attaquer l'Iran, à moins d’être menacé. Israël ne manque pas d'ennemis et ne tiens pas à s’en faire de nouveaux.

Ce sont les mollahs qui ont menacé de rayer Israël de la carte. Mais Israël n'est pas une cible facile à détruire ; attaquer Israël impliquerait la destruction de l'Iran. Même si l'Iran pouvait détruire Israël, il n’en tirerait rien d'autre que sa propre destruction.

L'Iran ne gagnerait rien à détruire Israël. Les Palestiniens et les Arabes ne diraient même pas merci aux Iraniens à cause de leur haine des chiites. Dans les années 1980, ce sont les Arabes, et non Israël, qui se sont alliés pour détruire l'Iran pendant la guerre Iran / Irak qui a coûté un million de vies. Les Arabes ne s’étaient jamais unis avec tant d'enthousiasme, même contre Israël. Un conflit éventuel avec Israël est une préoccupation palestinienne, même les pays arabes tentent de se distancier du conflit Israël / Palestine. Pourquoi l'Iran ferait –il la guerre à la place d’un autre si ce n’est par bêtise ?

L'Iran, qui est le plus grand pays à majorité chiite, aurait pu se servir de son influence pour améliorer la condition des autres communautés chiites opprimées, en particulier les chiites arabes. Les chiites du monde arabe sont politiquement opprimés et souvent privés de leurs droits civiques. Ils n'ont jamais été traités équitablement, même dans les pays où ils sont majoritaires comme en Irak, au Liban et à Bahreïn. Les sunnites y monopolisent la plupart des postes clés depuis des décennies. Les champs de pétrole du Golfe se situent essentiellement dans les zones chiites. En théorie, ils devraient être les hommes les plus riches de la terre. Tout le pétrole de l'Arabie Saoudite provient de la province orientale, où les chiites vivent pourtant dans les villes les moins développées du pays. Les chiites d’Arabie saoudite sont traités comme des citoyens de troisième classe et ne sont pas autorisés à détenir des positions clés dans la fonction publique ou l'armée. Le véritable ennemi de l'Iran est l'Arabie saoudite, et non Israël.

La stupidité américaine vaut largement celle des mollahs iraniens. Il y a quelques années, l'administration Obama a été incapable d’offrir un appui sérieux aux Iraniens de la « révolution verte ». C'est le printemps iranien qui aurait fait toute la différence dans le dilemme actuel sur la façon de traiter avec un "Iran nucléaire". La passivité américaine envers le « printemps Iranien» contraste fortement avec le soutien ferme et sans équivoque qu’ils ont donné au « printemps arabe », qui a conduit à remplacer les régimes existants, relativement séculiers, par de plus radicaux.

Dans leur soutien irréfléchi au printemps arabe, les Américains ont fait deux exceptions inconsidérées. La première fut de s’abstenir de toute forme de soutien au soulèvement de la population chiite opprimée de la province orientale de l'Arabie saoudite. La seconde fut l'absence de soutien aux chiites opprimés à Bahreïn. Un changement de régime dans la province orientale de l'Arabie saoudite, d’où tout le pétrole provient, ferait une différence remarquable pour la paix mondiale.

Pour des raisons mystérieuses, l'Amérique ne parvient pas à admettre le fait que l'Arabie saoudite est la racine de tout le mal au Moyen-Orient, si ce n'est dans le monde. Que, directement ou indirectement, le Royaume du désert alimente toutes les organisations fondamentalistes à travers le monde. Grace au silence de l'Amérique et à sa politique d'apaisement, l'Arabie saoudite est parvenue à radicaliser les musulmans, non seulement dans le monde arabe, mais aussi partout dans le monde.

L'extrémisme sunnite

L'Amérique était le principal allié stratégique des moudjahidines en Afghanistan. La guerre contre l'Union soviétique, l'idée d’organiser des moudjahidines et la campagne de propagande qui s’ensuivit répondaient aux souhaits des américains. Toutefois, la lune de miel entre l'Amérique et les radicaux sunnites ne dura pas longtemps : dès les années 1990, les sunnites se sont violemment retournés contre leurs anciens alliés.

La boule de neige de la radicalisation sunnite a débuté dans les années 1970, bien avant la révolution iranienne. Je crains que cette sinistre boule ait été créé sous l’influence de l’Amérique et ait continué à croître à cause de son influence. Cette boule de radicalisation grossit de plus en plus vite; les musulmans sunnites sont chaque jours plus radicalisés.

L’objet de cet article n'est pas de défendre l’une ou l’autre secte de l'Islam, elles sont toutes néfastes. Cependant, en ce moment, c’est la secte sunnite qui a tendance à être plus dangereuse et violente, sans doute parce qu'elle est majoritaire. Il est bien connu que les musulmans ne se comportent bien que quand ils sont en minorité. Les sunnites sont arrogants parce qu'ils se sentent en force, tandis que leur endoctrinement wahhabite les rend de moins en moins tolérants. Ils n'acceptent plus les autres sectes de l'Islam et ne tolèrent pas d’autres pratiques que les leurs. Le nec plus ultra de l'islam sunnite est représenté par le wahhabisme, qui est adopté par un nombre croissant de musulmans. En parallèle avec cette tendance il y a un nombre croissant de sunnites qui ont commencé à haïr les autres sectes de l'Islam de la même manière qu’ils haïssent les Juifs, à les considérer comme des infidèles et à le leur faire sentir. Ils considèrent les autres sectes islamiques comme des Juifs de l'intérieur qui détruisent un par un tous les principes de l'Islam.

L'Arabie Saoudite domine les dizaines de pays qui constituent l'Organisation de la Conférence islamique (OCI), le plus grand bloc de vote au sein des Nations Unies. Ajoutez à cela sa relation spéciale avec les Etats-Unis et vous obtenez un pays arriéré devenu une puissance mondiale avec laquelle il faut compter.

Les Américains réussiront peut-être d’une manière ou d’une autre à empêcher l’Iran de se nucléariser, mais ils ont déjà échoué à prévenir un Pakistan nucléaire. Bien que ce pays ne soit pas arabe, le Pakistan peut être considéré comme le bras armé de l'Arabie saoudite. Le pays survit grâce à l'argent saoudien et c'est l'argent saoudien qui a financé son programme nucléaire pendant que l'Amérique faisait semblant de ne rien voir. Il est inconcevable que l'Amérique continue à fournir une généreuse aide financière au Pakistan et considère ce pays comme un allié.

Comme l'Arabie saoudite, le Pakistan est un pays qui s’est radicalisé jusqu’au cœur. Ces deux pays sont menés par des gouvernements islamiques radicaux qui ne sont pas encore assez radicaux aux yeux du peuple.

Je crains que tout le monde se focalise sur l'Iran alors que la menace réelle réside peut-être plus à l'Est, au Pakistan. Je crains que ce ne soit qu'une question de temps avant que l'arsenal nucléaire pakistanais tombe entre les mains de terroristes.

Source : http://www.islam-watch.org/index.php?option=com_content&view=article&id=927:sunni-or-shia-which-poses-a-greater-threat&catid=68:mumin&Itemid=58
Traduction : caius


Dernière édition par caius le Mer 22 Fév 2012 - 15:54, édité 1 fois

caius
Affranchi des Paradoxes

Masculin Nombre de messages : 190
Identité métaphysique : aucune
Humeur : bonne
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sunnites ou chiites, qui pose la plus grande menace ?

Message par JO le Mer 22 Fév 2012 - 15:15

L'ombre de la guerre, encore ! Mais l'analyse est juste, il me semble, hélas!
avatar
JO
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 22727
Localisation : france du sud
Identité métaphysique : ailleurs
Humeur : paisiblement réactive
Date d'inscription : 23/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sunnites ou chiites, qui pose la plus grande menace ?

Message par _Spin le Mer 22 Fév 2012 - 16:31

Le fossé est profond et a imprégné les cultures. Des prénoms comme Omar ou Aïcha, très répandus chez les sunnites, sont pratiquement des insultes pour les chi'ites.

Les chi'ites disent sans le dire tout en le disant parfois que le Coran actuellement en circulation n'est pas le vrai et qu'ils produiront le vrai le moment venu.

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sunnites ou chiites, qui pose la plus grande menace ?

Message par _Krinou le Mer 22 Fév 2012 - 17:49

Bon, je repose la question que j'avais posé sur un autre forum.

C'est quoi la différence entre les deux ?

_Krinou
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2395
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sunnites ou chiites, qui pose la plus grande menace ?

Message par _Spin le Mer 22 Fév 2012 - 18:05

Krinou a écrit:Bon, je repose la question que j'avais posé sur un autre forum.
C'est quoi la différence entre les deux ?
A l'origine, il y a eu une histoire de quelqu'un qui voulait être calife à la place du calife. A la mort d'Othman (massacré), Ali a été désigné, mais des gens ont refusé parce qu'Ali protégeait les assassins d'Othman. D'où une guerre, compliquée (et sanglante), qui a débouché sur un compromis bancal. A la mort d'Ali (assassiné) Son dernier adversaire Moawiyah s'est déclaré calife, et a été, en simplifiant, considéré comme tel par les (futurs) sunnites et refusé par les (futurs) chi'ites, qui estimaient que le califat ne doit jamais sortir des descendants du Prophète, donc d'Ali son gendre. Depuis, guerres récurrentes, persécutions, etc.

Il y a aussi des nuances de doctrine, mais il faut quand même un peu les chercher (c'est le contraire des bouddhistes, qui n'ont a peu près rien de commun entre eux mais se supportent quand même bien mieux). Par exemple, il y a un clergé plus nettement défini chez les chi'ites, et ils célèbrent l'Achoura (pour eux l'assassinat de Hussayn, fils d'Ali et qui revendiquait à son tour le califat) en se flagellant et en se tailladant. Il y a encore, chez les chi'ites, un "mariage temporaire" (à la limite, on peut se marier pour une heure, pas besoin de préciser l'usage qui peut en être fait).

à+

_Spin
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 9507
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sunnites ou chiites, qui pose la plus grande menace ?

Message par _Krinou le Mer 22 Fév 2012 - 18:10

Je te remercie Spin. sourire
Ça m'a l'air un peu compliqué tout ça quand même.

_Krinou
Seigneur de la Métaphysique

Féminin Nombre de messages : 2395
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sunnites ou chiites, qui pose la plus grande menace ?

Message par yacoub le Jeu 23 Fév 2012 - 18:07

Je crains que tout le monde se focalise sur l'Iran alors que la menace réelle réside peut-être plus à l'Est, au Pakistan. Je crains que ce ne soit qu'une question de temps avant que l'arsenal nucléaire pakistanais tombe entre les mains de terroristes.


Grâce aux pétro-dollars, le Pakistan a déjà la bombe et il n'hésitera pas à l'utiliser.

Et un coup d'état militaire là bas reste toujours possible.

yacoub
Seigneur de la Métaphysique

Masculin Nombre de messages : 5292
Localisation : france
Identité métaphysique : agnostique
Humeur : ironique
Date d'inscription : 26/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum